Auteur Sujet: Exister?  (Lu 2697 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne lololita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 188
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Exister?
« Réponse #30 le: 13 Juin 2018 à 18:01:56 »
Tout pareil,les gens se lassent,reprennent leur vie,ce qui ne veut pas dire qu'ils ne pensent pas à nous,non,ils ne savent pas,tout simplement, ce qu'est un deuil.

Alors continue d'écrire sur ton fil,répète toi,ressasse, jusqu'à ce que ta colère,ton chagrin,s'use petit à petit.

Nous sommes là pour te lire,partager et essayer de donner un peu de douceur.
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Lamartine

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Exister?
« Réponse #31 le: 13 Juin 2018 à 22:37:04 »
Ici,
on n'est pas un poids, on peut radoter

Alors continue d'écrire sur ton fil,répète toi,ressasse, jusqu'à ce que ta colère,ton chagrin,s'use petit à petit.

Nous sommes là pour te lire,partager et essayer de donner un peu de douceur.
ici tu n'es un poids pour personne
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 136
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Exister?
« Réponse #32 le: 15 Juin 2018 à 16:05:42 »
Je suis un poids pour moi déjà...je me vomis devant tant de faiblesse, tant d'inconscience... j'ai abandonnée, baissé les bras face a tout ce qui arrive...que ce soit du bon au du mauvais... tout me semble difficile a accomplir... preparer un repas, téléphoner a quelqu'un, sortir de chez moi... parler de quoi? à qui? je m'en veux tellement de ne pas y arriver... ma fille compte sur moi pourtant, mais même ça ne me fait pas avancer... j'ai toujours la sensation d'être au point zéro de ma vie... comme si le temps c'était arrêté et que chaque jour qui passe était finalement le jour un... Le temps me dit on... mais quand? quand j'aurais tout perdu? aujourd'hui je me suis levée a 14h00... le boulot s'entasse dans l'atelier... les mails envahissent ma boite... Ma fille va arriver dans 2 h00... et moi, moi, rien... Je comprends pourquoi je fuis les gens, et pourquoi ils me fuient aussi... Pas envie de me confronter au "Il Faut" "tu dois" parce que je sais déjà tout ça... la partie rationnelle de mon cerveau le sais!!!
Je lisais le post de Céline 19 tout a l'heure et elle dit "Depuis quelques temps, je me dis que tu es bien mort et que je n'aurai pas de signes de ta part. J'ai longtemps voulu croire que tu étais là, à mes côtés, mais je me demande de plus en plus si je ne me suis pas rattachée à tous ça bêtement. Tu es dans mon cœur et dans ma tête à chaque seconde mais tu ne veilles pas sur moi comme je l'aurai tellement aimé. " Non, on est seul face a tout ça... il n'y a personne d'autre que soi... il ya des personnes comme nous, certes mais on reste seul face a sa propre existence...
être ou ne pas être... lorsque on éprouve plus rien on n'existe plus... je crois que je n'existe plus...

Hors ligne chimene

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 135
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Exister?
« Réponse #33 le: 15 Juin 2018 à 18:16:47 »
les gens je les classe dans 2 catégories: certains qui veulent nous aider en nous faisant parler, qui nous offre des objets avec leurs photos ...qui les font vivre quoi et les autres qui disent qu'il faut tourner la page, ne pas retourner dans le passé...Du coup ça critique ce que font les uns les autres

David n'aurait pas voulu que je me laisse aller, il me l'avait dit, mais il ne savait pas comme c'est dur de ne pas penser à lui constamment. 8 mois sont passés et c'est toujours aussi dur pour moi. On dit que le temps adoucit les mœurs.... à voir

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1614
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Exister?
« Réponse #34 le: 15 Juin 2018 à 19:01:25 »
Chère Titenam,
De la douleur, voilà ce que tu ressens, et ce n'est pas rien... Le vide de l'absence...
Mais tu existes, tu es toujours parmi les vivants, et tu comptes beaucoup.
D'abord parce que tes proches t'aiment. Ensuite parce que tu as le droit de vivre, et parce que chaque seconde vécue est un cadeau, paraît-il. (Aujourd'hui j'y crois pas du tout, mais bon...)
Oui, on est seuls, et ça fait extrêmement mal. Tout le temps. Ou presque, car petit à petit on arrive à trouver des bulles d'apaisement, qui grossiront, avec un peu de chance.
Enfin, tu existes et tu comptes aussi pour nous. J'aime lire tes messages. Je ressens ce que tu ressens, et je ne suis pas la seule. Te lire aide certaines personnes.

Les journées interminables, la lassitude de tout, l'absence de sens de cette vie qui ne ressemble à rien, la souffrance qui ne lâche pas, le dégoût de tout... Ne t'en veux pas, ne lutte pas, ne te déteste pas. Je crois au contraire qu'il faut laisser sortir ces émotions.
Le temps reprendra son cours quand tu retrouveras un peu d'amour pour toi-même.

Je t'embrasse très fort, et ça ne te réconfortera pas, mais je suis dans le même état que toi aujourd'hui.
Prends bien soin de toi....

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes