FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: Stana le 04 Novembre 2015 à 23:16:34

Titre: être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 04 Novembre 2015 à 23:16:34
  Mon compagnon est décédé le 02 mai dernier, à 10 H 30 exactement; tous les deux du mois à la même heure, j'ai une pensée particulière pour lui-je pense à lui en permanence de toute façon,  y compris lorsque je pense à autre chose en fait: c'est difficile à expliquer, mais même quant je ne pense pas consciemment, sciemment à lui, son image est toujours là, absolument omniprésente. Je ne souhaite pas qu'il en soit autrement, la plupart du temps je le vis très bien, c'est aussi un réconfort-mais particulièrement les 02 du mois à 10 H 30. Ce n'est pas 10H25, ce n'est pas 10H35, c'est 10H30. Quant je le peux, je dépose une rose blanche sur sa tombe ce jour-là à cette heure, et ça m'apporte un merveilleux sentiment de paix. C'est peut-être difficile à comprendre mais c'est comme ça  :) il faut dire que je suis très croyante à ma manière.

  Il s'appelait Pierre-ses amis l'appelaient Pierrot, moi ça dépendait. Il aurait eu 58 ans ce mois-ci.  Il ètait du signe du Scorpion, comme moi. Nous étions deux âmes sœurs-je pense que nous le serons à jamais.  Ca ne signifie pas que je m'empêche de vivre, d'avancer, bien au contraire. Je veux qu'il puisse être fier de moi là où il est  et qu'il soit en paix, et je fais partie de ces personnes qui pensent que l'âme du défunt ne peux trouver la paix si l'être aimé qui est resté souffre trop. C'ètait un original, un genre de "vieux hippie" comme il se définissait lui-même. Il a eu une vie bien remplie et plutôt mouvementée, avec une belle mort (je le pense sincèrement) pour la terminer, la plus belle mort possible. C'est juste triste pour ceux qui restent. Je ne veux pas être égoiste. Je lui dois d'ailleurs cette dignité que j'ai sus conserver, sans vouloir me vanter, dès le premier jour. Il m'a fais un cadeau merveilleux: il m'a donné l'une des plus belles années de ma vie. Je l'adorais.

  Nous vivions ensemble depuis un an presque jour pour jour-il est mort la veille du jour de notre premier anniversaire. Nous n'aurions pas pu le fêter de toute façon: il ètait en état de mort cérébrale-à ce que j'ai compris-depuis le 23 avril au soir, après une chute dans ses escaliers.  Je ne voulais pas y croire. On m'avait laissé un espoir, mais on m'avait dit gentiment que son cerveau ne pouvait plus faire fonctionné ses organes vitaux, et que c'était les appareils qui le maintenaient en vie.
  Quant l'infirmière m'a dit qu'il ètait mort, c'est comme si une partie de moi mourait aussi, le monde s'écroulait pour moi, mon monde, et il n'y avait aucune èchapatoire. Depuis-ça s'est adoucis depuis, mais c'était très net les premiers temps-j'étais comme derrière une glace sans tain: je voyais la vie "de l'exterieur-à des années-lumières du reste du monde, comme dans une autre dimension.  Et je m'ètonnais que tout le monde ne le voit pas, et que la vie continue malgrès tout alors que mon monde s'ètait effondré.  Je me sentais ètrangère au milieu du monde, de l'autre côté du miroir, proche en apparence mais à une distance incalculable en réalité.
  Je ne voulais pas voire qu'il ètait mourant, mais au fond de moi je pense que je savais-même si mon univers s'est ècroulé ce jour-là, je n'ai pas été surprise, pas au sens premier du terme-et je pense que je lui ai dis adieu à ma manière, sans me l'avouer, la dernière fois que j'ai été le voire à l'hôpital. Je lui ai dis à l'oreille: "Je suis là mon amour, je ne t'abandonne pas. Tu n'es pas seul. N'ai pas peur. Je t'aimerai toujours." A un moment donné, ses paupières ont frémi, et on m'a dit qu'il ètait très possible qu'il m'ai entendue et/ou ai sentis ma présence  :'( :) Je l'ai accompagné à ma manière.

  Nous étions très fusionnels, nous ne faisions littéralement qu'une seule chair et qu'une seule âme. Je lui rends hommage de toutes les manières possibles.

  Voilà pour le moment  :( je souhaiterais détailler un peu plus cette douloureuse expèrience, si personnelle comme tous les deuils. Ca me fait du bien d'en parler. Heureusement j'ai de très bons amis, j'ai toujours été bien entourée. Heureusement, car d'autres personnes ont profité de mon désarroi, de ma fragilité dues à cette épreuve pour me faire du mal à plus d'un niveau. Mais je tiens toujours le coup. "Je voudrais qu'il soit fier de moi", ai-je dis dans les premiers jours à un ami très cher. IL m'a répondu à peu près: "Il peut l'être. Nous le sommes tous d'ailleurs." Ca fait chaud au cœur. Il y a cependant des jours-comme aujourd'hui-où c'est plus dur que d'autres.

  A+

  Et je voulais juste ajouté que je suis très heureuse d'être tombée sur ce beau forum  :)

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: woestijn le 05 Novembre 2015 à 04:14:47
Chère Stana,

C'est un très beau témoignage.

Je crois que nos croyances personnelles sont très imporantes et que ce sont celles-ci, en fin de compte, qui nous permettent de continuer à vivre. Peu importe leur forme, en fait.

Tu as vécu une belle histoire d'amour avec ton conjoint. Laisse la te nourrir pour le restant de tes jours, au-delà de la perte de celui-ci.

Amicalement,

Woestijn/Frédéric
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: agapimou le 05 Novembre 2015 à 10:53:39
Bonjour Stana,
Jete remercie pour ton témoignage, je viens d'écrire sur mon fil, je n'ai plus la force, l'énergie de te répondre maintenant...
Je pense à toi, je t'embrasse,
Agapimou
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 06 Novembre 2015 à 11:56:59
  Merci beaucoup à vous deux, vos réponses me font vraiment chaud au cœur  :-*

  Evidement, ce 02 novembre, j'ai particulièrement pensé à mon compagnon, puisque c'était une double commémoration qui n'en faisait qu'une: 6 mois jour pour jour qu'il nous a quitté, en ce jour des défunts. La veille, jour de la première Toussaint depuis son décès, j'ai apporté deux pots de fleurs d'hiver sur sa tombe, et j'ai allumé une petite bougie blanche entre les deux. Je m'y suis receuillie, et ça a été un vrai répit, un vrai moment de paix, en dépit de la tristesse d'être séparée de lui.

  Le 22 novembre ce sera mon anniversaire-je vais avoir 41 ans. Je me souviens de mon dernier anniversaire, que nous avions fêté ensemble,. Le temps ne s'est pas arrêté pour autant...lui c'est comme s'il avait 57 ans pour l'éternité.

  Comme ça ne faisait qu'un an que nous étions ensemble,  notre amour était toujours très fusionnel. Quelques mois avant qu'il tombe dans ses escaliers, on avait eu quelques différents, mais on avait finit par s'expliquer, par se parler à cœur ouvert, on s'ètait mutuellement demandé pardon pour les quelques torts qu'on avait eu l'un envers l'autre, et notre amour, notre confiance mutuels étaient plus intenses que jamais. Il me disait qu'il m'aimait encore plus qu'au début.  C'est l'une de mes plus douces consolations: savoir qu'il est mort en plein bonheur et sans souffrances-on le maintenait dans le coma pour qu'il ne se réveille pas, ne souffre pas et ne comprenne pas ce qui lui arrivait-et paisiblement. C'aurait été encore plus dur-bien plus-s'il était mort par exemple d'un cancer, après des mois d'atroces souffrances, ou même, en vérité, s'il ètait mort sur le coup: le choc aurait été terrible, parce-qu'il allait parfaitement bien l'instant d'avant.
  Je dois même avouer une chose: si j'avais sus, durant cette semaine qui lui restait, qu'il allait mourir sans le moindre doute, ç'aurait été pire également: savoir que je devais lui dire adieu, que c'ètait la dernière fois que je le voyais vivant-ou avec cette apparence de vie-que je le touchais, que je lui parlais, que je le voyait respirer (appareils ou pas)...je l'aurais fais bien sûr, mais, comme je savais au fond de moi, sans savoir que je savais,  et avoir pu lui dire adieu sans en avoir l'air-mais l'avoir accompagné quant même-c'était le mieux que je pouvais espèrer dans mon malheur.

  Tout ceci m'aide vraiment, d'autant plus qu'un jour il m'avait dit: "Si un jour il devait m'arriver quelque chose, je ne voudrais pas rester comme un légume sur un lit d'hôpital, j'espère que ça irait vite." Il me l'avait même dit peu de temps avant cet accident-curieusement, il avait un pressentiment alors qu'il allait très bien, il m'avait dit plusieurs fois: "Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que je ne vais plus vivre très longtemps. Je le sais, je le sens." Il avait l'air vraiment effrayé parfois, mais il y avait comme du fatalisme dans son regard, comme quelqu'un qui pense qu'il ne peux pas èchapper à son destin.

  Bien sûr, je souhaitait passionément qu'il reste en vie, même s'il devait avoir des séquelles-je sais que c'ètait égoïste parce-que c'était quelqu'un de très actif, qui adorait marcher, courir à droite et à gauche, profiter de la vie, et l'idée de se retrouver un jour handicapé l'horrifiait, il disait que si ça lui arrivait, il prèfèrerait se détruire. Même si je savais tout ça, tout ce qui importait pour moi ètait qu'il reste en vie, et je m'émerveillait de ce souffle de vie artificiel et même des clignottements des appareils, parce-que...c'était sa vie, tout simplement pour moi.
  Quant il est mort, j'ai confié à un ami proche: "J'aurais voulu le retenir, mais c'était égoïste". Il m'a répondu l'une des choses les plus belles et les plus utiles qu'il m'ai été permis d'entendre: "Tu ne pouvais pas le retenir et il ne le voulait pas, et oui, c'était égoïste: il avait le droit de partir en paix, il avait le droit d'être délivré." Je le sais bien, et ces paroles ont toujours réussi à m'apaiser, y compris le jour de son enterrement, alors que j'ètais au plus mal. Je serai toujours reconnaissante à cet ami-j'ai dis que j'avais la chance d'être bien entourée^^

  Oui, tout ça aide, mais au-delà de la raison, c'est juste que...il me manque, je sais que je ne le reverrai jamais dans cette vie-ci, c'est ça qui est douloureux. Mais je m'accroche à toutes les sources d'apaisement possibles, et objectivement...il y en a, oui.
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Novembre 2015 à 17:12:34
  J'ai besoin de revenir, une bonne fois pour toutes, sur cette période-je l'ai déjà fais sur d'autres forums d'entraide,pas des forums spécialisés dans le deuil mais dont les membres m'ont infiniment aidée, je les "connaissais" déja^^-mais pouvoir en parler sur ce forum me ferait encore plus de bien.

  Il y a des jours où je me dis que le pire est passé, d'autres non. Ca peux même varier d'un instant à l'autre, sans signe avant-coureur. Je peux être optimiste, enjouée, ressentir un vrai bien-être, ce qui rassure mes amis...et l'instant d'après, je peux être de nouveau au fond du gouffre, Quant ça m'arrive quant je suis seule, je me dis: "S'ils savaient..." mais les plus perspicaces d'entre eux, et ceux qui me connaissent le mieux, savent. Aujourd'hui je suis passée plusieurs fois d'un extrême à l'autre; il y a des jours où je rêve d'un instant de paix, tout simplement.

  J'ai eu droit au mauvais jugement et à l'incompréhension d'autrui dès les premiers jours, et même alors que mon compagnon était encore dans le coma. Beaucoup de gens nous jugeaient mal parce-que, comme je l'ai déjà précisé, il se disait hippie, avec le mode de vie qui vas avec-comme moi^^cette tendance ètait accentuée depuis que nous étions ensemble, et forcément, ça ne plaisait pas à tout le monde. Cependant, ils gardaient une façade d'amabilité...tans qu'il ètait là, en bonne santé. Ils n'ont montré leurs vrais sentiments...qu'après. Les répercutions sur moi et sur sa mémoire ont été multiples. Mais j'y reviendrai.

  Ce 23 avril dernier, nous venions de passer la journée ensemble, et je devais aller dormir dans mon appartement officiel, comme c'ètait le cas une fois par semaine donc. Il allait très bien; nous venions de regarder un film-catastrophe sur le canapé, nous étions bien. Je lui ai dis que j'y allais, et il m'a dit, sur le ton de la plaisanterie, ces deux phrases qui depuis résonnent à mes oreilles (à quoi ça tient la vie, le destin, c'est inimaginable  :(): "Tu rigole ou quoi? Je descends avec toi!"
  On a descendu les escaliers ensemble, et on a passé un petit moment sur un bas juste en bas de l'immeuble. Il faisait un temps magnifique. On a un peu bavardé avec des voisins, puis je lui ai donné un dernier baiser, j'ai dû dire un truc du genre: "A demain. Je t'aime." Du moins j'espère que j'ai dis je t'aime. Je me suis éloignée, et (depuis je me revois encore et encore faire ce geste, je revois parfaitement la scène, banale en apparence), avant de tourner au coin de la rue, je lui ai fais un petit signe de la main-il a fait de même, sans que nous sachions que quelque part, c'ètait un adieu. Je me suis retournée et éloignée, tranquille. C'est la dernière fois où je l'ai vu en pleine vie. Il ètait 18 H.

  Dans la soirée, un ami à nous est venu sonner à ma porte et m'a dit: "Je suis venu te prévenir que Pierre est tombé dans ses escaliers, 10 minutes après que tu sois partie. Une voisine a appelé une ambulance, il est à l'hôpital. Rien de grave, ne t'inquiète pas: il sera de retour demain matin. Je te prévenais, c'est tout." Il ne savait pas tout...du coup je ne me suis pas inquiètée outre-mesure et j'ai pus dormir. Je ne savais pas encore que le ciel allait me tomber sur la tête.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Novembre 2015 à 19:34:14
  Le lendemain, vers 9 H du matin, je suis arrivée devant son immeuble. Des voisins étaient rassemblés là, en grande conversation. Ils devaient parler de moi parce-que l'un d'entre eux a dit:  "Tiens, la voilà, justement." J'ai demandé si Pierre n'ètait pas encore rentré, et il m'a répondu: "Non et il ne rentrera pas: il est tombé en arrière dans ses escaliers hier soir, sa tête à heurté une marche, il est dans le coma. Il ètait tombé depuis une heure quant on l'a trouvé. Son cœur ne battait plus, et puis ils ont réussi à le remettre en route. Il est maintenu en vie par des appareils. POur moi, il est mort; il n'y a plus que le cœur qui bat."  Il a dit ça d'un ton flegmatique, l'air presque indifférent, comme s'il n'avait aucune idée du choc que ça représentait pour moi. Ca non plus je n'oublierai jamais  :o
  En vérité, j'avais entendu, compris tout au fond de moi tout ce qu'il avait dis, mais c'est comme s'il y avait deux personnes en mpoi: celle qui savait et celle qui ne savait pas. Cette dernière n'enregistrait pas, ne pouvait pas croire que c'ètait grave à ce point. Je ressentais surtout une profonde stupéfaction. Je n'arrivais pas à croire que tout puisse basculer de manière irréversible en quelques secondes.
  Je revoyais mon ami, assis sur ce banc, ce petit signe de la main, notre entente renouvellée, tout...Je me disais: "Ce n'est pas possible, ça ne peux pas lui arriver à lui." A ma grande honte,  je dois avouer-puisque c'est important pour moi de tout dire-que j'ai eu une réaction égoïste: je me suis dis aussi: "Ca ne peux pas M'arriver à MOI."
  C'était aussi de l'égotisme. Je veux dire: qu'il puisse arriver n'importe quoi à n'importe qui, je le savais bien. Mais qu'il arrive ce genre de chose à l'homme que j'aimais comme à n'importe qui, non. Pas à mon compagnon à moi. C'est ce que j'appelle de l'égotisme.

  Et même quant je l'ai vu sur ce lit d'hôpital, parfaitement immobile, et qu'on m'ai dis que son cerveau ne pouvait plus faire fonctionner ses organes vitaux (on n'a pas ajouté "pour le moment", mais je ne voulais pas entendre, je ne voulais pas capté, j'ètais dans une forme de déni.
  Je lui ai parlé comme si j'ètais certaine qu'il pouvait m'entendre, me comprendre-on m'a dit que c'ètait possible malgrès tout-et ce qui entretenait mon illusion que ce n'ètait pas si dramatique est qu'l n'avait absolument pas changé en apparence, il avait l'air si paisible, ses traits étaient détendus comme lors de son sommeil naturel. Je le touchais et j'avais l'impression qu'il allait se réveiller, se redressé et me prendre dans ses bras d'un instant à l'autre. Je me rendais bien compte qu'il ne pouvait pas lever le petit doigt, mais il avait tellement l'air, physiquement, d'être le même que la veille que je restais dans cet état d'incompréhension, de stupéfaction, il n'y avait pas eu de transition entre l'image de la veille et son état présent...

  Je savais tout de même consciemment que c'ètait très grave et qu'il pouvait mourir, mais pendant toute la semaine qui a suivis, je ne l'imaginais pas mort, ou même rétablis mais avec de lourdes séquelles (ç'aurait été le cas si la minuscule chance qu'on m'avait donnée s'ètait réalisée); je le voyais revenu, comme avant, nous deux passant de bonnes soirées avec nos copains, nous promenant d'un pas vif l'été à venir...Je savais bien qu'il y avait un décalage entre mes projets et la réalités, mais peut-être que j'en avais besoin sur le moment, pour pouvoir m'y prèparer sans en avoir l'air....comme je lui ai dis adieu, à ma manière aussi, ce que je n'ai compris que par la suite.

  Je me demande si ce déni provisoire et à demi conscient est courant ou non, je serais très curieuse de le savoir  ???
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 09 Novembre 2015 à 00:43:44
  Pendant cette semaine, je me suis accroché à cet "espoir", à cette étincelle de vie qui lui restait,  J'avais besoin d'en parler autour de moi. Tous les soirs j'allais dans le bar de mon quartier,  dont les patrons sont aussi des copains et des confidents.  La patronne surtout, qui ne manque pas d'empathie, me passait continuelement, sur ma demande deux chansons: "je te retiens", d'Hélène Segarra, et "prends ma vie", de Johnny Hallyday, que voici  ;)

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=d__zbZp3dG0

https://www.youtube.com/watch?v=7f9da65phOw&feature=player_detailpage

  Je leur serai toujours reconnaissante.

  C'est donc lors de ma dernière visite à l'hôpital que je lui ai dis, je pense, adieu sans en être pleinement consciente.

  Quant je suis allée le voire le 02 mai, vers 3H de l'après-midi, je pensais que son état était toujours stable-on n'avait rien pus me dire de plus positif, je crois qu'on avait compris que je ne voulais pas en entendre davantage-mais j'avais tout de même une boule dans l'estomac parce-que je savais qu'il y avait une possibilité qu'on m'annonce le pire. Une "possibilité", je voyais ça comme ça, et même, je n'y croyais pas  :o ça ne pouvait pas arriver, pas à lui, pas à moi...
  Quant je suis arrivée devant l'unité de soins palliatifs où il ètait, l'infirmière avec qui je m'ètais déjà entretenue m'a tout de suite emmenée dans son bureau. J'ai compris que quelque chose de grave ètait arrivé, mais je ne pouvais toujours pas croire au pire. Elle a finit par me dire, très simplement, avec un regard compatissant: "C'est que...il est décédé ce matin à 10H30." Ces mots, ce regard, ces intonations ne me quitteront jamais.
  J'avais vu dans les films des personnes apprenant la perte d'un être cher se cacher le visage et pleurer en criant: "Non, c'est pas vrai! Je ne vous crois pas!" Et je m'ètais toujours dis: "On voit bien que c'est du cinéma, on ne se conduit pas comme ça dans la vraie vie, c'est impossibe: on le sais bien, que c'est vrai, et moi je ne pourrais pas juste rester assise à pleurer, en restant droite, je m'effondrerais par terre en hurlant." Hé bien, non: c'est exactement comme ça que les choses se passent, je peux en témoigner. On ne se roule pas par terre, on ne hurle pas, on ne se débat pas. C'est une souffrance indescriptible, mais on reste digne, "vivant" en apparence.
  Quant j'ai entendu ces mots,  j'ai vu brièvement l'image de mon ami, sur son lit d'hôpital, dans ma tête, puis j'ai compris, et je me suis effectivement caché le visage dans mon ècharpe en sanglottant: "Non, c'est pas vrai! Je ne peux pas croire ça! J'y crois pas!" Je cherchais une èchapatoire: c'ètait peut-être une erreur, ou peut-être qu'on l'avait transferré ailleurs, n'importe quoi...et il n'y avait aucune èchapatoire, j'ètais prisonnière de cette réalité irréversible. Il a suffit que l'infirmière me touche gentiment le bras pour que les quelques secondes de déni passent. Je suis restée droite effetivement, même si je pleurais-maintenant je comprenais pourquoi on est obligé d'agir ainsi. La vie s'arrête, et en même temps elle continue et on doit faire face.

  Cette jeune femme a été très gentille avec moi-après, elle est formée pour, elle m'a même confié que ce n'ètait jamais facile-mais j'ai sentis une vraie compassion chez elle. Elle m'a dit qu'il ètait partis paisiblement, qu'il ne s'ètait jamais reveillé, n'avait jamais sus ce qui lui arrivait et n'avait pas souffert.  Elle a dit qu'il avait peut-être pus m'entendre, sentir ma présence, ce qui m'a mis du baume au cœur malgrès cette peine qui n'est comparable à aucune autre.

  Quant je suis sortie de l'hôpital, j'ètais sonnée, mais j'avais besoin de marcher-il paraît que c'est normal-continuellement, d'ailleurs je n'ai pas arrêté pendant des semaines, c'ètait un besoin viscéral, un réflexe de survie j'image pour m'empêcher de sombrer. Je pleurais en marchant tel un zombie, mais je marchais quant même, mon deuxième besoin impérieux étant d'en parler au plus grand nombre de personnes possible. Certaines personnes comprenaient rien qu'en voyant l'expression de mon visage. Continuer à avoir les gestes du quotidien, et, encore une fois, pouvoir annoncer la nouvelle aux gens en restant digne-sans vouloir me vanter, une partie de moi voulait survivre, c'est la principale raison-je pensais que tout ça aussi c'ètait impossible: du cinéma...et pourtant non, on vit, on arrive à avoir ces paroles, ces gestes...

  Voilà pour ce qui est du pire de cette èpreuve, ce début de deuil. Pouvoir l'ècrire, même si c'est difficile, prouve que je suis encore vivante et que je peux vivre avec ce souvenir. Je me dis parfois que si j'ai survécu à ça, je pourrais survivre à tout, et pourtant, paradoxalement, des évènements bien moins graves-sans aucune comparaison même-m'affectent beaucoup. C'est comme si j'ètais à la fois plus forte-dans le sens où je réagis à ce deuil le mieux possible-qu'avant, et plus fragile, c'est ètrange...mais je fais face de mon mieux  : :'( :)
  Mon témoignage donc...

Dernière petite chose-pour finir sur une note positive: le soir même de la mort de Pierre, je suis allée dans ce bar en face de chez moi, et la patronne a demandé une minute de silence à un moment donné, et a dit: "Hommage à Pierrot! Et largement! Il le mérite!" Et elle a passé la chanson de Renaud "chanson pour Pierrot" c'est adorable de sa part  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 09 Novembre 2015 à 14:27:21
  J'ai écrit, en 2011,  un roman qui a été publié, en y glissant des anecdotes personnelles  :) je compte bien écrire un deuxième livre dans lequel je détaillerai-comme je l'ai fais sur ce forum et sur quelques autres-cette èpreuve, mais aussi le tout début de notre amour, les moments heureux, notre merveilleuse histoire de bout en bout, et mes ressentis depuis, l'amitié dont je sui entourée, tout  :) ce sera à la fois une thérapie, et SURTOUT un hommage, en son honneur, pour lui et moi...et un partage  :) peut-être que certains d'entre vous sont dans ce genre de démarche, je n'ai pas encore tout lu sur le forum^^
  J'ajouterai juste: ce projet est aussi une raison de vivre, de me battre pour quelque chose de beau et de constructif, une bonne raison de me lever le matin-en + du fait qu'avec son pressentiment, c'est ce que copain voudrait, voulait...veut, je pense  :) je lui doit bien tous les hommages, il le mérite, oui, il m'a tans apporté  :)

  Mon état d'esprit n'est pas mauvais aujourd'hui.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Coccinelle12 le 10 Novembre 2015 à 21:38:31
Bonsoir Stana,
A bientôt 3 ans de deuil, je reste une personne fragilisée et très sensible.
Ton récit m'a beaucoup émue, je m'y suis retrouvée en  bien des points.
Tout comme toi j'ai beaucoup écrit au début de mon deuil, sur le forum et surtout directement à mon homme,
Je tiens un genre de journal, Je lui écris toujours, plus autant qu'avant, le temps qui passe, la vie qui suit son cours malgré tout, même si au fond de moi, la plaie est toujours béante.
Continue d' écrire, ça m'a beaucoup aidée et m'aide toujours, ça permet d'évacuer, c'est bénéfique à la longue.
tu es à 6 mois de deuil, cap qui fut très difficile pour moi et pour beaucoup d'entre nous.
Je ne sais que trop ce que tu traverses, je compatis de tout coeur.
Amitiés
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 11 Novembre 2015 à 02:09:54
  Merci mille fois pour ces paroles Coccinelle,  elles me font un bien immense  :( :) :) oui je vois que nous nous comprenons.  Effectivement ècrire aide énormément, tout mettre noir sur blanc et savoir qu'on sera comprise  :) je te souhaite, de mon côté, beaucoup de courage dans cette terrible èpreuve. Même si ça fait déjà beaucoup plus lo,gtemps, je sais que ton conjoint défunt sera toujours dans ton cœur.

  Oui tu as raison pour les 6 mois, ces derniers temps j'ai des moments de détresse plus intenses-alternés heureusement avec des moments ou des instants de paix, où cette mélancolie omniprésente se fait plus douce-je suis rassurée de savoir que c'est normal. Il y a tans de personnes qui ne comprennent pas et pensent que je devrais déjà aller beaucoup mieux, et même qui essaient de me "secouer" avec plus ou moins de douceur-plutôt moins que plus parfois, peut-être avec les meilleures intentions du monde, mais c'est encore plus douloureux...je n'ose pas montrer à tout le monde à quel point je souffre encore-toujours.

  En me relisant, je vois que j'ai fais un lapsus révélateur: en fait mon compagnon était en unité de soins continus et non pas palliatifs, mais comme j'ètais en train de revivre ce souvenir par la pensée et que mon doigt bougeait machinalement sur le clavier, ce lapsus doit vouloir dire qu'en effet je connaissais alors la vérité, malgrès le déni.  C'est frappant comme truc  :o

  Je parlerai demain de ce qui a suivis son décès, je sais que ça peu encore me faire du bien.

  J'ai la chance de connaître un moment de paix relative, il faut mieux que j'aille dormir avant que ça passe. Comme tous les soirs, avant de fermer les yeux, je murmurerai: "Bonne nuit Pierre; veille sur mon sommeil, s'il-te-plaît." Je souris en écrivant ces mots, même si c'est un sourire mélancolique il me fait du bien aussi.
 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 15 Novembre 2015 à 01:24:15
  Bonsoir à toutes  :)

  Je n'ai pas pus poster ces deux derniers jours, j'avais quelques obligations sur d'autres forums, et j'ètaios à nouveau dans un très mauvais état d'esprit, aussi.  Il y a des moments où ça fait du bien de se livrer, d'autres moins. Je posterai davantage demain, j'en èprouve de nouveau un besoin impérieux. Et j'irai sur les autres topics  :)

  Ce soir ça peux aller, mais ce matin, au réveil, j'ètais vraiment très mal. Ca a duré toute la matinée, puis j'ai rencontré un ami qui a sus trouver les bons mots, comme toujours^^dès que je l'ai vu, ça m'a fait du bien. Le reste de la journée a été mitigé, mais ça allait tout de même mieux.

  Avant-hier j'ai été sur la tombe de mon ami. J'ètais très triste à ce moment-là, être en ces lieux ne m'a pas apporté la même paix que d'habitude, mais après coup je me suis sentie apaisée.  Au retour j'ai croisé les bonnes personnes: comme je dis toujours "ne jamais se fermer aux anges que l'on rencontre dans cette vie-ci"  :-*

  Oui, j'aurais besoin de me livrer encore demain. Là, j'espère bien dormir et rêver  de mon bien-aimé. Il me manque cruellement, mais je m'efforce de penser à nos merveilleux souvenirs. J'ai juste peur de l'état d'esprit dans lequel je pourrais me trouver demain matin...je tâcherai de me lever tôt (plus je reste au lit, plus les idées noires deviennent incontrôlables), et d'être aussi agréablement que possible dans l'action toute la journée.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 15 Novembre 2015 à 14:30:25
  Quelques souvenirs en vrac:

  La veille du décès de mon compagnon, le 1er mai donc,  j'ètais allé passé la soirée dans le bar en face de chez moi, dont j'ai déjà parlé, histoire de m'étourdir un peu en ècoutant de la musique et en étant entourée d'un minimum de chaleur humaine. On m'avait dit que l'état de Pierre était "stable",  et j'avais voulu retenir le côté postif du mot. Je disais à tout le monde: "Il est vivant!" en m'accrochant à cette étincelle de vie. Pour le moment, ça me suffisais parce-que je n'avais pas le choix, c'était miraculeux à mes yeux.
  Il y avait un groupe qui interprétait des vieux tubes en s'accompagnant de guitards, et il se trouve que le tout premier qu'ils ont joué fut la chanson prèfèrée de mon ami, une chanson de Bob Dylan qui signifie littéralement "ne dis jamais adieu". Pendant qu'elle ètait jouée, j'ai sentis une immense nostalgie m'envahir, comme un pressentiment; après coup, je n'ai pas pus m'empêcher de penser que c'est comme s'il avait voulu me dire: "Je vais mourir demain, mais n'ai pas peur, ne dis jamais adieu, je serai toujours là".

  Il y a des petits mots tout simples qui font chaud au cœur, même au point culminant de la souffrance. Je me souviens comme si c'ètait hier qu'alors que l'infirmière qui m'a annoncé la terrible nouvelle, et alors que mes 10 secondes de déni étaient tout juste passées mais bien passées,j'ai dis: "Il avait les yeux ouverts la première fois que je suis venu le voire!" (je m'y ètais accrochée même si lui ne pouvait pas me voire), elle m'a répondu en souriant: "Des beaux yeux bleus", et ça m'a fait sourire à travers mes larmes  :'( :)

  D'ailleurs, pendant les jours, les semaines, les mois qui ont suivis, j'ai gardé un sourire plus ou moins artificiel. Je suppose que c'est un réflexe de protection, de survie chez moi, parce-qu'en dépit de cette tristesse omniprésente, une partie de moi a toujours voulu survivre en effet, faire face. Un peu pour moi (comme quoi cet instinct peux survivre à...beaucoup), et surtout pour lui, en sa mémoire, en son honneur. Il m'a tans apporté! Je lui dois bien ça. Etre digne pour lui,  être digne de lui, comme il l'aurait voulu, comme il le veut, j'en suis sûre.
 
  Seulement, mon sourire a souvent été mal interprèté;  un certain nombre de personnes se fient aux apparences,  ils voient un sourire, ils enregistrent "bonheur, insouçiance", ou en tout cas chagrin modèré. C'est tout le contraire: plus je souffre, plus je souris. Mes vrais amis le savent bien. Je ne nie pas ma douleur, je ne la refoule pas (j'ai sus dès les premiers instants que ce serait la pire des choses), mais je me protège derrière ce "sourire".
  Je l'ai même instinctivement, sans avoir à me forcer, la plupart du temps; mes lèvres se retroussent d'elles-mêmes (des fois ça ressemble davantage à un rictus mais c'est toujours ça); je pense que cette protection a aussi une cause biologique: j'ai lus quelque part que quant on souris, notre cerveau enregistre sourire=bonheur (lui aussi se laisse abuser, c'est comme certaines personnes...)et sècrète des endorphines qui nous apaisent plus ou moins   :( :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 18 Novembre 2015 à 17:55:41
  Je voudrais mettre noir sur blanc un fait des plus singuliers-et des plus touchants-qui est survenu durant cette terrible période. Il y a toujours eu d'étonnantes synchronicités dans ma vie, dont celle-ci n'est pas la moindre:

  Mon compagnon était dans le coma depuis quelques jours quant un ami très cher a repris contact avec moi alors que je n'avais plus de nouvelles de lui depuis un an et demi et n'en espérais plus. Nous étions autrefois très proches et son amitié me manquais.  Et voilà qu'il m'envoie un mail pour me demander-ça sonnait plutôt comme un ordre en fait^^-de l'appeler le soir mêmeà tel numéro. J'ai été stupéfiée qu'il revienne dans ma vie sur au moment où j'avais le plus besoin de lui-et j'ignorais encore à quel point j'allais avoir besoin de lui quelques jours après  :'(; je tiens à préciser qu'il (appelons-le N., je pense qu'il préfére garder l'anonymat  :)) habite très loin d'ici depuis quelque temps, n'a aucun contact avec mes autres amis ou proches, et je n'avais encore parlé de ce qui arrivait sur aucun forum; donc il n'avait aucun moyen de savoir. Je lui ai brièvement expliqué la situation par écrit, et je l'ai en effet appelé ce soir-là.
  Quant je l'ai eu au bout du fil, la première chose qu'il m'a dit ont été ces mots tous simples (c'est parfois ceux-ci qui font le plus de bien): "Ca va? Tu tiens le coup?" D'un ton si doux, si compatissant que j'en ai eu les larmes aux yeux. Nous nous sommes parlé environ une heure, ce qui m'a été d'un grand réconfort. Comme nous avons les mêmes croyances, c'était de lui dont j'avais besoin, plus que de n'importe qui au monde, et la "coïncidence m'a vraiment frappée. "Je le savais, m'a-t-il dit. Je ne sais pas pourquoi, hier soir, ton nom résonnait dans ma tête,  je sentais que tu avais besoin de moi." Incroyable mais vrai  :-* nous avons souvent de ces intuitions d'ailleurs...

  Quoiqu'il en soit, quant Pierre est décédé, c'est vers N. que je me suis tournée instinctivement. Je lui ai passé un coup de fil vers les 10H du soir. Après lui avoir dit bonsoir, j'ai simplement dit: "Mon copain est mort." Je me souviens qu'il y a eu comme un blanc à l'autre bout du fil-je n'entendais même plus sa respiration...ce n'est que bien plus tard que je me suis dis, profondément touchée, qu'il avait dû mettre sa main sur son téléphone pour que je ne l'entende pas pleurer pour moi.  En cette funeste journée, cette amitié attentionnée m'a infiniment aidée, et je serai toujours reconnaissante à N.
  D'ailleurs il m'a soutenue dans les jours, les semaines, les mois d'après. Je sais qu'il a beaucoup prié pour moi et qu'il continue.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 18 Novembre 2015 à 19:07:16
  Je voudrais revenir sur l'aide et le soutien, réélement salutaires, que mon apporté d'autres personnes  :)

  Après que l'infirmière qui m'avait recue m'ai annoncé la terrible nouvelle-son aide à la fois professionnelle et compatissante (il faut avoir une certaine empathie pour faire ce genre de métier je pense) a été la première et pas l'une des moindres-je suis sortie de l'hôpital comme une somanbule. Mon univers venait de s'ècrouler, et je m'ètonnais que la vie continue comme si de rien n'ètait, tout autour de moi, partout. Je m'ètonnais aussi-mais ça j'en ai déjà parlé-de continuer à faire les gestes habituels, de continuer une apparence de vie normale, parler à peu près normalement donc, marcher, me tenir droite, m'assoire, me lever, payer un ticket de bus, traverser la route etc etc etc vraiment tout, et de ne pas me rouler par terre, d'extèrioriser mon chagrin juste en pleurant dans mon ècharpe, et avec pudeur en public. Oui, c'est pourtant vrai que ça se passe comme ça.
  Je me protègeais moi-même pour pouvoir exister encore-il faut croire que cet instinct de survie peut être plus fort que tout. J'avais besoin non seulement de marcher continuellement mais aussi d'annoncer cette nouvelle inacceptable (peut-être pour essayer de l'accepter moi-même, de la rendre plus tangible à travers autrui) au plus de personnes possible. C'ètait un besoin impérieux. Dès que je croisais quelqu'un l'ayant plus ou moins connu, je lui disais ce qui s'ètait passé, très simplement la plupart du temps, après avoir pris mon courage à deux mains et avoir laissé passé un temps pour regarder la personne bien en face ou pour baisser les yeux, afin de la prèparer à la nouvelle. Je ne comprend que trop le choc, même si personne n'a pus le ressentir autant que moi.

  L'une des premières personnes que j'ai vues, à un arrêt de bus, a été une amie de Pierre-ils se connaissaient depuis 20 ans. Sachant qu'elle connaissais la situation, je lui ai dis d'emblée que je revenais de l'hôpital.  "Alors?" m'a-t-elle demandé, et je voyais toute l'angoisse de l'attente sur son visage. "Dites-moi", a-t-elle insisté avec un regard suppliant. Je l'ai regardé dans les yeux et j'ai juste dis: "Il est mort." Elle a aussitôt èclaté en sanglots. Nous avons pleuré dans les bras l'une de l'autre, et je me suis sentie vraiment comprise, en communion avec quelqu'un d'autre.
  Il y avait d'autres gens autour de nous, et toutes voyaient, entendaient ce qui se passait, et je me souviens qu'ils me jetaient des coups d'œil à la fois compatissants et gênés-c'est normal, on est gêné dans le sens où on sais que la vie de quelqu'un vient de s'effondrer et qu'on ne peux rien dire, rien faire j'imagine.

  J'ai vu d'autres personnes de ma connaissance, lesquels ont partagé ma peine. Tout le monde a été adorable avec moi ce jour-là-ou presque, mais c'est des bonnes personnes dont il faut se souvenir  :) et ça a continué les jours d'après.

  Je ne sais pas pour les autres membres du forum, mais moi c'est l'amitié, avant tout, qui m'a aidée dès le début de mon deuil-et même avant  :-*

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: agapimou le 18 Novembre 2015 à 23:32:25
Oui, Stana, l'amitié, la gentillesse , la compassion, l'humanité, que certains ont, pas tous! ....

et quelque fois même de la part d'inconnus (j'ai éclaté en sanglots à une caisse de super-marché, je ne sais pas ce qui m'a pris, ou je le sais trop bien!... jamais , avant, jamais je n'aurais craqué ainsi en public, avec des inconnus autour de moi........).....eh bien, tous ces gens , la caissière en premier, m'ont parlé avec douceur, presque tendresse, avec des mots sensibles, très justes!

Je leur dis merci à tous....
Il y a de belles choses à vivre sur cette terre,
Bonne et douce nuit, Stana, ainsi qu'à toutes nos amies dans la peine.....que cette nuit nous apporte à toutes et tous du réconfort!
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 19 Novembre 2015 à 11:12:53
  Merci beaucoup pour ta réponse agapimou, tous les mots de solidarité font du bien-tu le sais puisque tu l'as vécu et que tu le vis toujours toi aussi.  Oui, je comprends combien la gentillesse  d'autres personnes, y compris des anonymes,  Je suis heureuse de savoir que tu y puise toi aussi du réconfort.  :-*

  A vrai dire oui, on peux dire que j'ai passé une bonne nuit, et ce matin, je me suis sentie plutôt bien, plutôt en paix-relativement mais c'est le maximum que je pouvais espèrer et pour moi, c'est un petit miracle  :) hier soir j'ai prié pour ne pas souffrir aujourd'hui, un peu de répit parce-que vraiment je n'en pouvais plus  :( je crois que ce n'ètait pas trop demandé...
  Ce matin au réveil j'avais très peur, j'ai essayé de resté entre veille et sommeil le plus longtemps possible, en tâchant de ne pas penser, de ne pas réveiller le pire, comme c'ètait le cas ces derniers jours, où je souffrais beaucoup les premières heures de la matinée-au moins. Je m'y ètais plus ou moins résignée, mais c'ètait de plus en plus difficile à supporter.
  Ce matin ça a été avant que je me lève-parfois je me rendormais et je faisais des rêves dont je n'ai pas gardé le souvenir, mais je sais qu'ils étaient agréables  :)-et après. Pourvu que ça dure!...Le plus longtemps possible.Je sais que je dois m'attendre à tout et rester prudente, mais là, je goûte ce moment de paix comme un merveilleux cadeau.

  A propos d'amitié, hier soir je faisais mes courses, et à la caisse du centre commercial, je suis tombé sur Serge (lui j'ai le droit de dire son prénom, et ce sera plus simple pour situer lol) le patron du bar de mon quartier-dont j'ai dû m'éloigner quelque temps en raison du manque d'empathie de certains de ses clients-je suis hypersensible et m'effondre pour un oui ou pour un non depuis ce deuil. Je ne l'avais pas vu depuis plus d'un mois, ça m'a fait du bien d'échanger quelques phrases-toutes simples là encore-avec lui. Ca a beaucoup contribué à m'apaiser je pense.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Novembre 2015 à 16:01:43
  Je n'ai eu qu'un vrai passage à vide aujourd'hui, donc ça peux aller  :)

  Pour revenir au pire de cette période,  je me souviens que, comme pour moi il y a eu-et il y a toujours-un "avant" et un "après" pour moi, que tout avait basculé, je m'ètonnais que le reste du monde continue à vivre normalement, je ne pouvais pas m'empêcher d'être agacée par  ce que je voyais comme la frivolité d'autrui. Je tâchais de mettre un frein à ces impressions, sachant que ces gens n'y étaient pour rien.
  J'ai remarqué que souvent-durant les premiers jours surtout-les personnes qui me croisaient, y compris celles qui ne me connaissaient pas du tout, et n'étaient pas au courant, se retournaient sur moi avec une expression d'effroi sur le visage; ils ne pouvaient pas deviner  :o je devais porter la mort sur mon visage, et c'est comme si, du coup, elle les avait frôlés et glacés au passage. Je n'exagère pas: ils avaient vraiment l'air transis de froid rien qu'à me regarder.

  Je dois dire  que cette èpreuve m'a fait revenir sur le mauvais jugement que j'avais vis-à-vis de telle ou telle personnes. Certaines ont dévoilé leurs bons côtés, ont été solidaires vis-à-vis  de moi, de mon compagnon, de mon deuil et ont honoré sa mémoire. Je les ai tellement mal jugés!...Je leur serai toujours reconnaissante-je n'oublie jamais le bien qu'on me fait^^
  Il y a  eu d'autres, en revanche, en qui j'avais confiance (voire même une totale confiance pour quelques-uns, que je croyais être des amis) qui se sont montré sous leur pire jour, le vrai. Pierre n'ètait plus là pour me protèger, donc ils ont enlevé leur masque.
  C'est bien vrai que c'est dans l'adversité qu'on reconnaît ses vrais amis.
  Sans compter tous ceux qui se sont mis à m'éviter pour que je ne les dèprime (ou ne les ennuie pas...) pas avec mon deuil, ma peine, et qui devaient en avoir marre de m'entendre parler de lui.
  Les personnes plus empathiques ont parfaitement compris mon besoin de me livrer, de parler de mon compagnon, de notre amour, elles me faisaient comprendre que j'avais le droit d'être triste.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Novembre 2015 à 10:32:16
  Avant-hier j'ai croisé un ami que je n'avais pas vu depuis longtemps. Il y avait eu quelques malentendus entre lui et moi, ce qui me perturbais beaucoup; nous avons bien discuté et tout s'est arrangé, ce qui a été mon rayon de soleil de la journée, c'est toujours bon à prendre. En revanche, il ne m'a pas comprise comme je l'aurais souhaité vis-à-vis de mon deuil, de ma manière de le vivre. Ce genre d'incompréhension est fréquente mais n'en est pas moins désagréable sur le moment.
  A un moment donné, il m'a dit: "Peut-être que tu penses encore un peu à Pierre. " Il ne pensait pas à mal, mais une telle confusion m'a heurtée, je ne pouvais pas laisser passer ça. Je lui ai dis que je ne pense pas "un peu" à Pierre, que je pense à lui constament, c'est omniprésent. A chaque instant de ma vie, son image est là, en arrière-plan, et pas uniquement son image, j'en suis convaincue  :) c'est même très doux depuis quelque temps. Il n'a pas compris et m'a dit: "Tu te gâche la vie." Pas du tout.
  Je m'explique-et je pense que plusieurs personnes ici peuvent me comprendre  :-*-je ne suis pas dans une sorte de déni puisque j'ètais déjà profondément croyante, à ma manière déiste, bien avant ce drame. Ma certitude n'a ni augmenté ni diminué, je suis ce que je suis, point. Personne d'ailleurs ne peux me prouver que j'ai tort^^et contrairement à ce que pense peut-être cet ami, cette foi ne m'empêche pas de vivre normalement, bien au contraire. Je profite autant que possible des petits plaisirs de la vie, et le fait que je pense continuellement-je ne sais même pas si on peux appeler ça penser,  c'est en moi, quoi que je fasse ou pense par ailleurs-à mon compagnon ne me gâche pas la vie, c'est une consolation douce, paisible la plupart du temps. Et je profite aussi de cette vie parce-que c'est ce qu'il aurait voulu, que c'est ce qu'il veut, j'en suis convaincue. Ce n'est pas me gâcher la vie, m'empêcher de vivre que de sourire en accomplissant tel ou tel acte qui me fait penser à lui, de murmurer le soir avant de m'endormir: "Bonne nuit Pierre; veille sur mon sommeil, s'il-te-plaît. " etc etc etc je peux prendre plaisir au quotidien,  voiure des amis, préparer un plat que j'aime, lire, ècrire, visiter des expositions, faire de longues marches dans les bois derrière chez moi...je ne me prive de rien, je peux goûter une véritable paix-bien sûr ça dépend des fois, mais ça ne vas faire que 7 mois, c'est normal-et me receuillir, èvoquer nos merveilleux souvenirs, me sentir en communion avec lui ne me coupe pas du monde et de ses joies potentielles.
  C'est ça que ne comprennent pas les gens à qui j'en parlent; ils doivent me croire bloquée à un certain èpisode de ma vie, fermée à la vie et à ses possibilités-que j'explore!! J'ai essayé de l'expliqué à ce copain, mais je l'ai sentis très sceptique, ce qui m'a désolée. Je devrais peut-être lui ècrire la vérité, je m'exprime mieux par écrit qu'en paroles. ON verra...
  Lui est athée, et ne peux donc pas  croire ce que je crois lol même s'il respecte, et je crains qu'il pense que mes croyances qui sont plutôt certitudes m'empêchent d'avancer, alors que c'est tout le contraire.
  Quoiqu'il en soit je sais que ma manière de vivre mon deuil est celle qui me convient-ne pas bloquer mes pensées concernant mon compagnon, les acceuillir, vivre avec-j'ai tellement plus de courage ainsi!

  C'est même un petit miracle que je puisse, de mieux en mieux, être en paix, avec cette douce nostalgie qui m'accompagne, avec moins de pics de souffrance. Il me manque toujours autant, mais cette mélancolie naturelle est non seulement supportable mais paisible, ce qui me permet d'exister, de continuer et non pas de restée bloquée, contrairement à ce que pensent beaucoup...

  J'avais besoin de mettre tout ça noir sur blanc sur ce forum, parce-que je sais qu'ici je ne suis pas jugée et qu'on me comprend.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 27 Novembre 2015 à 14:32:47
Comment te dire que je comprends, je pense à Marc tout le temps, pas de temps en temps mais TOUT le temps ... 9 mois après ...
Mais cela ne me pose aucun problème, comme une douce présence, une douce souffrance de son absence ...

Bien sûr cela peut passer pour un déni auprès de notre entourage, mais j'ai bien compris la réalité de son absence, même si je ne l'accepte pas ou qu'elle me parait injuste. J'en suis au point de toujours porter une alliance avec nos deux prénoms en évidence, le pire c'est que ce n'est pas celle de notre mariage ... Je devrais pourtant comprendre que je ne suis plus mariée, mais non ...

Je souris tendrement aux photos de Marc que j'ai mises en fond d'écran de mon ordinateur,  elles ne me font plus effondrer en larmes sauf peut-être celles de notre mariage.

Côté croyance, je n'en avais aucune, aucune éducation religieuse, je me suis juste mariée à l'église car il me fallait plus qu'un engagement administratif. Une cérémonie religieuse a été célébrée pour Marc à l'église pour son enterrement, surtout pour satisfaire la famille et par tradition. Elle ne m'a été d'aucun réconfort, au contraire , je me serais plutôt détournée de toute religion suite à ça . Mais j'ai ressenti tellement de signes que je doute de mon athéisme ... Je veux le croire dans un monde d'amour. Là où d'autres voient des coïncidences, moi je vois des signes d'un au-delà, et cela me fait du bien.

Peut importe ce que croit l'entourage, c'est ta conviction qui importe et elle t'apporte réconfort. Les autres voudraient nous retrouver "comme avant", mais cela n'est pas possible, nous ne pouvons que changer ... Nos priorités, nos valeurs ne sont plus les mêmes. Personnellement je souhaite plus de simplicité, de paix, d'authenticité, plus de contact avec la nature qui me ressource.

courage à toi, et surtout beaucoup de douceur
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 28 Novembre 2015 à 00:34:24
  Merci beaucoup pour ta réponse loma, tes paroles m'ont fait chaud au cœur, je me sens parfaitement comprise  :) sache que moi aussi, je comprends très bien ce que tu décris,  je m'y retrouve tout-à-fait  :-*

  Ton petit rituel concernant l'alliance m'a beaucoup touchée, parce-que j'ai eu la même démarche-je l'ai toujours d'ailleurs: peu après le décès de mon compagnon-son corps était encore au funérarium-j'étais à une brocante parce-que j'avais besoin d'être dans l'action en permanence, c'était un réflexe de survie, et j'ai trouvé un anneau de deux cuivres différents finement tressés, absolument identique à un fin bracelet de cuivre qu'il m'avait offert après l'avoir porté pendant 10 ans, et que je considérais déjà un peu comme une alliance. On aurait dit une parrure, et effectivement j'y ai vu un petit signe, une synchronicité possible. Depuis, le bracelet a un peu cassé en son milieu, donc je ne le porte plus que de temps en temps-s'il se rompait vraiment ça me briserais le cœur, sans exagèrer-mais je porte l'anneau-qui ressemble vraiment à une alliance, jour et nuit. Quant on le prends vraiment pour une alliance, je ne dément pas toujours, et il m'est arrivé de dire à des personnes que je ne connaissais pas que je suis veuve, sans avoir l'impression de mentir. Je le considère vraiment comme mon alliance, d'ailleurs Pierre me considérais comme sa femme.

  Par contre ce soir je me sens très triste, et ce n'est plus cette douce mélancolie que j'ai connue ces temps-ci: en rentrant chez moi ce soir, je me sentais plutôt bien, et voilà qu'en ouvrant le médaillon que je portais à mon cou et qui contenait une mèche de ses cheveux, j'ai vu qu'elle n'ètait plus là  :'( le médaillon avait dû s'entrouvrir  :'( j'ai fouillé les plis de mon écharpe, le fond du pendentif, à la recherche du moindre cheveu: oui, un seul m'aurait comblée. Vu de l'extèrieur ce que  j'ècris paraîtrait peut-être exagèré, mais tu sais que non. J'ai à nouveau èprouvé cette véritable souffrance qui n'a rien de doux, et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps.
  Je sais que ce n'est plus sa personne physique qui importe, et pourtant cette mèche de cheveux ètait mon bien le plus précieux en ce monde, et j'ètais heureuse d'avoir pus préserver quelque chose de beau de sa personne terrestre. Ca me crève le cœur.
  Du coup j'ai délicatement remis le bracelet de cuivre tressé à mon poignet, ce bracelet qui a été en contact avec lui pendant si longtemps et qui a dû garder un peu de son empreinte  :) j'ai ouvert le tiroir qui contient notamment un papier où il y a son ècriture.  Ca m'a mis un peu de baume au cœur.

  Ca n'a rien à voire, mais demain j'aurai toute la journée devant moi, je pourrai poster dans les autres topics  :-*

  Tu as raison lima, peu importe les incompréhensions ambiance, nous seules savons, au fond de notre cœur, ce qui est bon pour nous, ce que nous èprouvons, comment nous le vivons. Vivre avec continuellement cette pensée-et même cette présence, même s'ils n'y croient pas^^mais déjà nos pensées-n'est mauvais que quant ça empêche de vivre, qu'on souffre atrocement et qu'on se ferme aux petites et grandes joies potentielles, bref que notre vie s'est arrêtée, ce qui n'est pas notre cas^^

  Je te souhaite tout le courage possible de mon côté.
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 24 Décembre 2015 à 13:10:34
  Bonjour Frederico  :) ça me touche beaucoup que tu t'inquiète pour moi. Chacune de tes paroles me vont droit au cœur., et ça m'a fait vraiment du bien de les lire.

  En fait mon absence du forum était due à un fait qui n'avait rien d'inquiètant: on m'avait provisoirement coupé internet, et la médiathèque de ma ville ètait fermée. Je vais plutôt bien ces temps-ci, j'ai trouvé une vraie paix intèrieure-enfin, j'ai toujours des moments très douloureux par intermittence et je ne fais rien pour les bloquer, je sais que ces instants de souffrance doivent être acceuillis, acceptés, sous peine de ressurgir beaucoup plus tard: je sais comment fonctionne le refoulement, j'ai connu ça vis-à-vis d'autres évènements douloureux de ma vie, je sais que ce n'est pas bon sur le long terme. Mais la plupart du temps, ça peux aller. Je reviendrai sur ces impressions, j'èprouvais justement le besoin d'en parler, ce que je ferai ce soir sans faute, promis  ;)

  Le forum m'a énormément manqué également. D'autant plus que c'ètait la Saint-Pierre lundi dernier...ce n'ètait pas triste pour moi, au contraire, mais j'aurais aimé partagé, ça me manquait beaucoup de ne plus pouvoir le faire.
  Ce soir j'irai sur d'autres topics aussi^^je pense bien fort à vous tous et toutes, particulièrement en cette période de l'année.

  Je vous souhaite à tous, je ne peux pas dire un "joyeux" Noel parce-que ça paraît difficile, mais AU MOINS un bon Noel. J'espère que vous pourrez en profiter un peu malgrès cette absence omniprésente, si on peux dire, laisser reposer un peu l'excès de douleur, et que vous serez entourés.

  Cet après-midi je vais aller sur la tombe de mon compagnon, je sais que ça m'apportera un peu plus de paix encore. Je ressens le besoin d'y aller, c'est le premier Noel sans sa présence-sa présence terrestre.

  A+  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 24 Décembre 2015 à 23:53:28
  Bonsoir Frederico  :) oui ne t'inquiète pas, je suis aussi entourée de personnes plus gaies-sans être frivoles ou insensibles pour autant, très loin de là (je fuis ce genre de personne comme la peste, ce sont plutôt celles-là qui me dépriment), donc ça vas. Je m'excuse si ma musique t'as donné le cafard oups je l'ai postée parce-que j'ai toujours adoré Dark Sanctuary-et tout ce qui est plus ou moins gothique-romantique-et que je trouve cette chanson magnifique,  ainsi que les images, et la merveilleuse voix de la chanteuse.
  Honnêtement, ce n'est pas si triste que ça pour moi. Je sais que c'est difficile à comprendre, cette chanson est plus pour moi le symbole et l'expression du lien, de la communion que je suis certaine d'avoir toujours avec mon bien-aimé que de la mort elle-même. Cette musique et ces paroles m'emplissent de paix et, par moment, d'une joie inexprimable. Il y a bien sûr une part de mélancolie, mais elle serait là de toute façon.
  Aussi ètonnant que ça paraisse vu de l'extèrieur, ce qui me fait pleurer, c'est plutôt le clip de la chanson "sans contrefaçon" de Mylène Farmer; la métaphore parle davantage de la séparation inattendue, du premier choc-bref des touts débuts du deuil. Enfin, à mes yeux.
  J'ai passé une bonne soirée, ne t'inquiète pas^^
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 25 Décembre 2015 à 00:10:06
  Comme je le disais précédemment, j'èprouve depuis quelque temps une sensation de paix très douce; je pense à lui en permanence, et loin de m'empêcher de vivre, d'avancer, de profiter autant que possible de la vie-et il y a de vrais moments de bonheur-ce fait y contribue. Lorsque j'accomplis tel geste quotidien, telle démarche, et que je lui parle dans mon cœur, ça me donne envie-une envie agréable et spontanée-de me surpasser, de vivre pleinement l'instant. Voilà tout ce que je peux en dire, et que peux de personnes comprennent, mais il y en a malgrès tout et le savoir me fait chaud au cœur.

  Frederico, j'espère que ça t'as fait du bien d'aller sur la tombe de Raphael, et que ça n'a pas été trop difficile. J'ai pensé à toi moi aussi-notamment quant j'ètais sur la tombe de Pierre cet après-midi. J'ai vu que les roses de Noel en pot que j'y avais déposé avec amour sont toujours aussi belles et fraîches, malgrès le froid, ce qui m'a fait bien plaisir.  J'ai planté une gerbe de fleurs artificielles mais très jolies juste à côté, et je suis restée un petit moment. "Joyeux Noel mon amour, là où tu es", ai-je dis  :-*

  Je tombe de sommeil LOL j'ètais bien décidée à posté davantage, mais je veux me consacré attentivement à chaque topic, à chaque personne, et ça demande du temps et de la concentration...demain j'aurai toute la journée devant moi et serai très heureuse de pouvoir échanger davantage et essayer d'apporter un peu de soutien aux autres  ;) j'aime beaucoup ce forum, je m'y sens chez moi.

  Encore bon noel à tous et à toutes si possible  :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 01 Janvier 2016 à 11:28:54
  J'espère que vous avez tous pus connaître un peu de répit durant ces fêtes, en dépit de la tristesse de devoir les livre sans ceux qui ne sont plus là.

  Mes fêtes étaient simples mais très agréables, ça m'a mis du baume au cœur de passer un peu de temps avec les miens-et puis je prèfère la simplicité, je suis plutôt casanière maintenant.

  Comme déjà expliqué, je suis en paix la plupart du temps, mais il y a encore des moments très difficiles, et je sais qu'il y en aura encore beaucoup, c'est inévitable.

  Il y a quelques soirs, j'ètais au lit et je pensais à mon bien-aimé. Cette fois ce n'ètait pas si doux que ça, il me manquait tellement! J'aurais eu besoin, plus que de n'importe quoi, qu'il soit là, qu'il me serre contre lui, que je puisse m'endormir dans ses bras. Juste m'endormir ans ses bras, en toute confiance, sentir ce contact rassurant. J'en avais un souvenir presque palpable.

  Les jours d'après il y a eu des hauts et des bas en alternance; je les ai acceuillis et acceptés tels qu'ils venaient, il ne sers à rien de refouler, je ne dois jamais oublié ça. Je sais que j'aurai encore longtemps besoin de ce forum. Il y a une telle écoute ici!...C'est un hâvre de paix  :-*

  Première fêtes sans lui...

  J'espère que vous allez bien. Je posterai davantage cet après-midi sans faute^^je pense particulièrement à vous en cette période délicate.
  Bonne année à vous!!! Que cette année nous apporte un mieux-être, avec le précieux souvenir de ceux que nous avons tans aimé, aimerons toujours.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Janvier 2016 à 00:33:24
  Merci pour toutes ces paroles Frederico, elles me font beaucoup de bien  :-* je trouve que tu ne manque pas toi non plus, de spontanéité et de générosité, et que tu apporte beaucoup à ce forum.

  Demain, ça vas faire 7 mois jour pour jour que mon compagnon est parti rejoindre le monde des anges-comme dirait mon meilleur ami. Lorsque la date exacte approche, je suis plus triste, j'ai fréquement de ces brutales baisses de morale, l'absence a quelque chose de plus abyssale. Ca vas aller, mais entre le 23 et le 02, c'est toujours comme ça.

  Demain à 10H30 exactement, j'aurai une pensée particulière pour lui. J'irai sur sa tombe, je choisirai une belle gerbe de fleurs pour sa tombe et j'allumerai une bougie. Je sais que la sensation de paix sera là.

  Ca a l'air d'un "détail" à côté, mais j'ai perdu une petite femelle cochon d'Inde il y a quelques jours. Ca m'a fait beaucoup de peine parce-que j'adorais cette petite bête, et aussi parce-que Pierre l'aimait beaucoup aussi. Il parlait toujours d'elle avec amusement et attendrissement, j'ai des souvenirs tout mignons à ce propos  :D cette petite bête allait mourir et elle a trouvé la force de venir me demander un dernier calin. Je l'ai prise dans mes mains, je l'ai cajolée et je l'ai remise dans sa cage. Il faut croire qu'elle avait puisé dans ses dernières forces pour me dire adieu, parce-qu'elle est morte presque tout de suite. Ca m'a fait tout drôle...

  C'ètait une petite compagnie, je la regardais et je ne me sentais jamais seule...

  J'achèterai deux autres cochons d'Inde dans quelques jours, ces petites bêtes m'ont toujours beaucoup apporté.

  Frederico, demain je penserai à toi et à tes paroles  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Janvier 2016 à 00:47:29
  Hier, une amie de mon quartier-qui ètait aussi une amie d'enfance de mon compagnon-m'a fait une belle surprise: elle a laissé un petit mot sur "libra memoria", où on peux laisser un petit mot de condoléances en-dessous de son avis de décès. Jusqu'à présent personne ne l'avait fait, en 7 mois, ce qui me peinais vraiment. Et voici qu'elle a posté ce petit message-immortalisé en l'occurrence  :-*

  *Une nouvelle année qui s'annonce, de là-haut, tu dois regarder, amusé ou blasé, tout ce monde s'agiter...l'année est passée, tu t'en es allé...trop vite, trop tôt...Sache que ceux qui pensent à toi sont sincères et jamais ne t'oubliront. Ciao Pierre, veille sur ceux qui t'ont aimé.*

  On ne peux pas mieux dire, j'ai trouvé ça magnifique  :)

  Hier j'allais bien, aujourd'hui en revanche j'ai broyé du noir, ça peut arriver sans prévenir, n'importe quand...j'espère que ça ira mieux demain matin, j'ai beaucoup à faire.

  Bonne nuit à tous les membres, avec mes pensées les plus affectueuses.  :-* :-*courage à tout le monde!
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 13 Janvier 2016 à 04:57:56
  Ces derniers jours je n'ètais pas très bien, par moment c'ètait même le moins qu'on puisse dire  :'( j'ai pus me confier à une amie et à une connaissance-que j'apprècie beaucoup-à moi, ça m'a soulagée d'un poids. Du coup hier ça allait un peu mieux.
  Je me suis réveillée à 40H30 du matin, plus moyen de dormir mais comme je me sentais plutôt bien, alors je me suis levée: c'est quand je reste au lit sans pouvoir fermer l'œil que je commence à cogiter, dans ces cas-là mes pensées sont incontrôlables et, même si je me sens bien sur le moment, ça ne dure pas. J'attends d'être sûre que je pouyrrai me rendormir assez vite.
  lol je suis en pleine forme, je ne sais pas pourquoi. Et de bonne humeur, c'est pourquoi je ne veux rien compromettre. J'espère de tout mon cœur garder cet état d'esprit quelque temps. Cette paix que je peux goûter avec plaisir et soulagement, c'est tout ce que je désire.

  Demain, enfin tout-à-l'heure lol je m'occupperai, ça devrait me faire du bien.

  Bonne fin de nuit à tous!  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 13 Janvier 2016 à 22:51:58
  Je me suis encore relévée à 6H du matin, puis je me suis recouchée. Lorsque je me suis levée pour de bon à 9H30, je me suis sentie bien. Il y avait quelque temps que je n'avais pas èprouvé une vraie paix intèrieure, je l'ai acceuillie comme un petit miracle, en espèrant de tout mon cœur que ça dure le plus longtemps possible. Je sais que ça peux basculer n'importe quand, mais je compte faire le maximum pour que ce ne soit pas tout de suite. Du coup j'ai passé une bonne journée  :)

  Je continue de faire mes petits rituels, ce sont des automatismes, des points de repère rassurants^^

  C'est tout bête, mais le soir, souvent il nous faisait chauffer une pizza et on la mangeait ensemble devant la télé. Cette routine faisait partie de notre quotidien, c'est très simple mais avait toujours un côté intime, "cocooning" que nous adorions^^j'ai donc fais chauffer une pizza-au chorizo, sa préférée-au four avant d'en manger une part devant la télé, ce qui m'a fait un bien fou   :) là tout de suite, j'ècoute l'une de ses chansons préférées sur YouTube-c'était un hippie après tout  :) la voici:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=PwAk1LLx2bc

  Dans la journée j'ai fais mes courses au Lidl de mon quartier, où il faisait toujours ses courses-il ètait d'ailleurs connu pour ça LOL j'ai choisis plusieurs de ses plats préférés.

  Demain j'en cuisinerai un: un demi-poulet pimenté, à faire cuire au four, il adorait.

  Bonne nuit à tous les membres!:  :-* :-* :-*
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Gwenn8001 le 16 Janvier 2016 à 04:52:29
  Le lendemain, vers 9 H du matin, je suis arrivée devant son immeuble. Des voisins étaient rassemblés là, en grande conversation. Ils devaient parler de moi parce-que l'un d'entre eux a dit:  "Tiens, la voilà, justement." J'ai demandé si Pierre n'ètait pas encore rentré, et il m'a répondu: "Non et il ne rentrera pas: il est tombé en arrière dans ses escaliers hier soir, sa tête à heurté une marche, il est dans le coma. Il ètait tombé depuis une heure quant on l'a trouvé. Son cœur ne battait plus, et puis ils ont réussi à le remettre en route. Il est maintenu en vie par des appareils. POur moi, il est mort; il n'y a plus que le cœur qui bat."  Il a dit ça d'un ton flegmatique, l'air presque indifférent, comme s'il n'avait aucune idée du choc que ça représentait pour moi. Ca non plus je n'oublierai jamais  :o
  En vérité, j'avais entendu, compris tout au fond de moi tout ce qu'il avait dis, mais c'est comme s'il y avait deux personnes en mpoi: celle qui savait et celle qui ne savait pas. Cette dernière n'enregistrait pas, ne pouvait pas croire que c'ètait grave à ce point. Je ressentais surtout une profonde stupéfaction. Je n'arrivais pas à croire que tout puisse basculer de manière irréversible en quelques secondes.
  Je revoyais mon ami, assis sur ce banc, ce petit signe de la main, notre entente renouvellée, tout...Je me disais: "Ce n'est pas possible, ça ne peux pas lui arriver à lui." A ma grande honte,  je dois avouer-puisque c'est important pour moi de tout dire-que j'ai eu une réaction égoïste: je me suis dis aussi: "Ca ne peux pas M'arriver à MOI."
  C'était aussi de l'égotisme. Je veux dire: qu'il puisse arriver n'importe quoi à n'importe qui, je le savais bien. Mais qu'il arrive ce genre de chose à l'homme que j'aimais comme à n'importe qui, non. Pas à mon compagnon à moi. C'est ce que j'appelle de l'égotisme.

  Et même quant je l'ai vu sur ce lit d'hôpital, parfaitement immobile, et qu'on m'ai dis que son cerveau ne pouvait plus faire fonctionner ses organes vitaux (on n'a pas ajouté "pour le moment", mais je ne voulais pas entendre, je ne voulais pas capté, j'ètais dans une forme de déni.
  Je lui ai parlé comme si j'ètais certaine qu'il pouvait m'entendre, me comprendre-on m'a dit que c'ètait possible malgrès tout-et ce qui entretenait mon illusion que ce n'ètait pas si dramatique est qu'l n'avait absolument pas changé en apparence, il avait l'air si paisible, ses traits étaient détendus comme lors de son sommeil naturel. Je le touchais et j'avais l'impression qu'il allait se réveiller, se redressé et me prendre dans ses bras d'un instant à l'autre. Je me rendais bien compte qu'il ne pouvait pas lever le petit doigt, mais il avait tellement l'air, physiquement, d'être le même que la veille que je restais dans cet état d'incompréhension, de stupéfaction, il n'y avait pas eu de transition entre l'image de la veille et son état présent...

  Je savais tout de même consciemment que c'ètait très grave et qu'il pouvait mourir, mais pendant toute la semaine qui a suivis, je ne l'imaginais pas mort, ou même rétablis mais avec de lourdes séquelles (ç'aurait été le cas si la minuscule chance qu'on m'avait donnée s'ètait réalisée); je le voyais revenu, comme avant, nous deux passant de bonnes soirées avec nos copains, nous promenant d'un pas vif l'été à venir...Je savais bien qu'il y avait un décalage entre mes projets et la réalités, mais peut-être que j'en avais besoin sur le moment, pour pouvoir m'y prèparer sans en avoir l'air....comme je lui ai dis adieu, à ma manière aussi, ce que je n'ai compris que par la suite.

  Je me demande si ce déni provisoire et à demi conscient est courant ou non, je serais très curieuse de le savoir  ???

Bonsoir Stana,
Vendredi soir presque une heure de matin, mes deux bébés dorment, je suis en train d te lire, excuse-moi par me fautes orthographe ( Je suis argentine, j'ai appris le français par rapport a mon mari qui était , français), juste pour te dire, j'ai 35 ans, j'ai vecu presque les mêmes émotions, il part un vendredi après midi, faire un tour dans un bateau, il était super content parce que de gens qu'on commençait a connaître dans la Patagonie argentine, lui avait invité, ils percutent sur de rocher, tombent en l'air, les autres deux garçons tombent sur le bateaux, et lui non, lui ça tète sur le rochers, je passe tout la nuit a atteindre un dernier espoir, qu'il soit nagé, qu'il apparaisse en vie... mais non, ils les trouvent à 8 mètres de profondeur du lac, mort.
A ce moment la, il faisait 10 ans qu'on était ensemble. On avait une fille de 18 mois et j’étais enceinte  de 10 semaines a peine. J'ai accouché tte seule, maintenant ma deuxième a 3 mois et demi . Le 20 février 2016 il fera un an de la disparition de mon amour, j'ai peu pas croire encore...je vis dans une montagne ruse de sentiments, de la douleur, le déni, la colère, le chagrin, tristesse, tout a la fois... c'est épuisant
Et ça ne finit pas la, maintenant je suis seule avec deux enfants en bas age, je suis dans l'Argentine sans travail, près de mes parents, je pouvais pas bouger ou faire quoi que c'est soit. Maintenant j'envisage partir dans sa terre, dans la Bretagne près de sa famille... j'ai peur, mais je n'est pas trop le choix, c'est très dur
JE continue a te lire, merci de partager ton histoire et courage a toi.
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Gwenn8001 le 16 Janvier 2016 à 04:59:54
Tes mots, la façons dans la quelle tu ecris m'aident et je vous te remercier, moi d'une grande partie, je continue dans le deni... il fera un an en février, et j'ai deux filles aux quelles lui dire que la vie et belle et que ce jolie d’être envie...me je ne le pense pas! je sens que cette vie m'a trahi! mon amour!!!... tes paroles m'aident Merci de partager ton ressenti

  Pendant cette semaine, je me suis accroché à cet "espoir", à cette étincelle de vie qui lui restait,  J'avais besoin d'en parler autour de moi. Tous les soirs j'allais dans le bar de mon quartier,  dont les patrons sont aussi des copains et des confidents.  La patronne surtout, qui ne manque pas d'empathie, me passait continuelement, sur ma demande deux chansons: "je te retiens", d'Hélène Segarra, et "prends ma vie", de Johnny Hallyday, que voici  ;)

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=d__zbZp3dG0

https://www.youtube.com/watch?v=7f9da65phOw&feature=player_detailpage

  Je leur serai toujours reconnaissante.

  C'est donc lors de ma dernière visite à l'hôpital que je lui ai dis, je pense, adieu sans en être pleinement consciente.

  Quant je suis allée le voire le 02 mai, vers 3H de l'après-midi, je pensais que son état était toujours stable-on n'avait rien pus me dire de plus positif, je crois qu'on avait compris que je ne voulais pas en entendre davantage-mais j'avais tout de même une boule dans l'estomac parce-que je savais qu'il y avait une possibilité qu'on m'annonce le pire. Une "possibilité", je voyais ça comme ça, et même, je n'y croyais pas  :o ça ne pouvait pas arriver, pas à lui, pas à moi...
  Quant je suis arrivée devant l'unité de soins palliatifs où il ètait, l'infirmière avec qui je m'ètais déjà entretenue m'a tout de suite emmenée dans son bureau. J'ai compris que quelque chose de grave ètait arrivé, mais je ne pouvais toujours pas croire au pire. Elle a finit par me dire, très simplement, avec un regard compatissant: "C'est que...il est décédé ce matin à 10H30." Ces mots, ce regard, ces intonations ne me quitteront jamais.
  J'avais vu dans les films des personnes apprenant la perte d'un être cher se cacher le visage et pleurer en criant: "Non, c'est pas vrai! Je ne vous crois pas!" Et je m'ètais toujours dis: "On voit bien que c'est du cinéma, on ne se conduit pas comme ça dans la vraie vie, c'est impossibe: on le sais bien, que c'est vrai, et moi je ne pourrais pas juste rester assise à pleurer, en restant droite, je m'effondrerais par terre en hurlant." Hé bien, non: c'est exactement comme ça que les choses se passent, je peux en témoigner. On ne se roule pas par terre, on ne hurle pas, on ne se débat pas. C'est une souffrance indescriptible, mais on reste digne, "vivant" en apparence.
  Quant j'ai entendu ces mots,  j'ai vu brièvement l'image de mon ami, sur son lit d'hôpital, dans ma tête, puis j'ai compris, et je me suis effectivement caché le visage dans mon ècharpe en sanglottant: "Non, c'est pas vrai! Je ne peux pas croire ça! J'y crois pas!" Je cherchais une èchapatoire: c'ètait peut-être une erreur, ou peut-être qu'on l'avait transferré ailleurs, n'importe quoi...et il n'y avait aucune èchapatoire, j'ètais prisonnière de cette réalité irréversible. Il a suffit que l'infirmière me touche gentiment le bras pour que les quelques secondes de déni passent. Je suis restée droite effetivement, même si je pleurais-maintenant je comprenais pourquoi on est obligé d'agir ainsi. La vie s'arrête, et en même temps elle continue et on doit faire face.

  Cette jeune femme a été très gentille avec moi-après, elle est formée pour, elle m'a même confié que ce n'ètait jamais facile-mais j'ai sentis une vraie compassion chez elle. Elle m'a dit qu'il ètait partis paisiblement, qu'il ne s'ètait jamais reveillé, n'avait jamais sus ce qui lui arrivait et n'avait pas souffert.  Elle a dit qu'il avait peut-être pus m'entendre, sentir ma présence, ce qui m'a mis du baume au cœur malgrès cette peine qui n'est comparable à aucune autre.

  Quant je suis sortie de l'hôpital, j'ètais sonnée, mais j'avais besoin de marcher-il paraît que c'est normal-continuellement, d'ailleurs je n'ai pas arrêté pendant des semaines, c'ètait un besoin viscéral, un réflexe de survie j'image pour m'empêcher de sombrer. Je pleurais en marchant tel un zombie, mais je marchais quant même, mon deuxième besoin impérieux étant d'en parler au plus grand nombre de personnes possible. Certaines personnes comprenaient rien qu'en voyant l'expression de mon visage. Continuer à avoir les gestes du quotidien, et, encore une fois, pouvoir annoncer la nouvelle aux gens en restant digne-sans vouloir me vanter, une partie de moi voulait survivre, c'est la principale raison-je pensais que tout ça aussi c'ètait impossible: du cinéma...et pourtant non, on vit, on arrive à avoir ces paroles, ces gestes...

  Voilà pour ce qui est du pire de cette èpreuve, ce début de deuil. Pouvoir l'ècrire, même si c'est difficile, prouve que je suis encore vivante et que je peux vivre avec ce souvenir. Je me dis parfois que si j'ai survécu à ça, je pourrais survivre à tout, et pourtant, paradoxalement, des évènements bien moins graves-sans aucune comparaison même-m'affectent beaucoup. C'est comme si j'ètais à la fois plus forte-dans le sens où je réagis à ce deuil le mieux possible-qu'avant, et plus fragile, c'est ètrange...mais je fais face de mon mieux  : :'( :)
  Mon témoignage donc...

Dernière petite chose-pour finir sur une note positive: le soir même de la mort de Pierre, je suis allée dans ce bar en face de chez moi, et la patronne a demandé une minute de silence à un moment donné, et a dit: "Hommage à Pierrot! Et largement! Il le mérite!" Et elle a passé la chanson de Renaud "chanson pour Pierrot" c'est adorable de sa part  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 17 Janvier 2016 à 09:46:05
  Merci beaucoup pour tes réponses Gwenn, je me sens comprise, et sois assurée que moi aussi je te comprends absolument. Le temps du déni, de la colère, de la révolte etc doit varier d'une personne à l'autre, de même que celui d'un certain apaisement, je ne pense pas qu'il y ai de modèles préétablis, il ne sers à rien de brûler les étapes.
  J'espère que tu trouveras, toi aussi, un peu de paix en dépit de cette pesante absence.  Moi aussi je te lirai toujours volontiers.  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Janvier 2016 à 11:57:36
  Le 17 au soir, la première neige de l'année a commencé à tomber  :)  il y en avait déjà eu un peu en fin d'année dernière, ce qui m'avais fais bien plaisir, mais je désespérais d'en revoir bientôt^^quand j'ai vu ces beaux flocons tomber dans la nuit, derrière ma fenêtre, ça a été mon rayon de soleil (façon de parler lol))la neige est liée à la plupart de mes plus beaux souvenirs, d'enfance notamment. Certains de ces merveilleux souvenirs sont liés à l'hiver dernier avec Pierre.

  Depuis ma fenêtre, je peux voire la forêt, comme une petite montagne en relief, juste en face de moi, on dirait un pysage de carte postale avec les sapins enneigés, le toit des maisons et tout...

  La neige a toujours eu un effet apaisant sur moi, et quand je me suis rendue au cimetière, il y a deux jours, je m'y suis sentie encore mieux que les autres fois. Tout ètait si paisible, entièrement recouvert de ce blanc manteau  :) j'avais acheté un énorme pot de Bruyère au marché, je l'ai déposé au milieu de la tombe, en l'enfonçant dans la neige, et j'ai enlevé cette dernière de la petite plaque avec son nom; c'est l'un de mes petits rituels: astiquer cette plaque à chacun de mes passages, pour qu'elle soit bien brillante.

  Hier matin, j'ai croisé un ami que je n'avais pas vu depuis quelque temps, celui qui m'avait dis que je me gâchais la vie à penser continuellement à Pierre. J'avais essayé de lui expliquer le contraire mais il était pressé ce jour-là. Bref on s'est reparlé, et j'ai vu qu'il avait réfléchi et qu'il commençait à comprendre que non seulement je ne me gâche pas la vie mais que cette présence (en laquelle il ne peux pas croire puisqu'il est athée, mais je sais qu'il respecte ma foi...pas comme certains qui se sont moqués de moi), cette "pensée" croit-il, m'emplit de douceur, de paix-la plupart du temps-m'empêche de sombrer depuis le début et me donne envie de continuer à vivre et de profiter des petites joies et plus de l'existence. On en a parlé et je me suis sentie comprise. Pour ce qui est de mes croyances et ressentis, je ne lui en parlerai plus pendant un bon bout de temps puisqu'on ne peux pas se rejoindre de ce point de vue, mais l'essentiel est qu'il sache que ça ne me gâche pas le vie...que c'est tout l'opposé.

  Il y a deux autres très bons amis que je n'ai pas vus depuis quelque temps, j'irai bientôt leur souhaiter la bonne année pendant qu'on est encore en janvier, j'y tiens beaucoup. Aujourd'hui je serais bien sortie mais il fait tellement froid...

  Il y a tout de même eu quelques hauts et bas ces jours-ci, mais certains de ces hauts étaient vraiement agréables, c'est une victoire.

  J'ai déjà tapé une quarantaine de page de ce manuscrit que j'espère bien faire publier tôt ou tard, ce qui m'a fait du bien. En fait j'ai "commencé par la fin", j'y détaillerai plus tard le début et le déroulement de notre amour, je voulais déjà détaillé les derniers jours de sa vie, ce qui a entouré son décès, ce que j'ai très précisément ressentis-j'ai été encore plus précise que dans les forums-jusque dans les moindres détails, la semaine qui a suivis, l'enterrement, le soutien de mes amis, le rejet et l'incompréhension d'autres etc etc ça a été très èprouvant, et ça le sera encore, mais en même temps, c'est une libèration et aussi un message d'espoir. J'y ajoute des images appropriées, une pour chaque chapitre. CE sera long de tout ècrire, mais j'en ai besoin.
  Même s'il n'ètait pas publié-je me battrai pour-je le ferai lire à mes amis les plus proches, d'ailleurs ils le liront de toute façon, avant n'importe qui d'autre, et avant qu'éventuellement je l'èpure pour un éditeur  :)

  En écrivant-puisque j'ècris principalement avec un doigt lol mais très vite sans vouloir me vanter, je touche en même temps, par instant, mon médaillon où j'ai enfermés de petits bouts de papier où il y a son ècriture, donc une parcelle de lui, de son identité, d'autant plus qu'il les a touchés  :) vu de l'extèrieur, ça paraîtrait excessif peut-être, mais pas pour moi.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: piera le 21 Janvier 2016 à 13:47:57
Coucou Stana,
Merci de ce beau partage. Ecrire, oui, c'est une véritable thérapie de dire, de mettre en mots tout ce vécu de la maladie et de la perte. J'ai hâte de te lire.
La neige a fondu ici... sniff, moi aussi je l'adore, oui elle a un effet apaisant et elle diffuse une lumière particulière surtout le soir. Les souvenirs d'enfance sont mon socle de force, je puise en notre amour mais aussi en eux l'élan pour lui survivre. 
Je t'embrasse
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 23 Janvier 2016 à 23:44:06
  Merci piera  :) je vois que nous nous comprenons  à plus d'un titre^^la neige par exemple...

  Aujourd'hui, au marché de ma ville, j'ai croisé un vieil ami à moi, et nous avons pas mal discuté. A un moment donné il a èvoqué son propre deuil-il m'en avait déjà beaucoup parlé, d'ailleurs ça revient toujours dans ses conversations. Il n'y a que maintenant que je connais ça moi aussi que je le comprends entièrement. Je pensais que je le comprenais parce-que je me mettais à sa place , comme je m'efforce toujours de le faire avec quelqu'un qui souffre, mais on a beau essayer de se mettre dans la peau de la personne, on ne sais pas vraiment...j'ai compris tout ça depuis mon propre deuil, même si je m'en doutais quant même et espérais ne jamais vivre une telle èpreuve. Mais après tout, il ne doit pas y avoir un seul être au monde qui n'espère la même chose, et comment serait-ce possible? IL y a toujours quelqu'un qui meurt...
 
  Cet ami a perdu sa fille il y a 10 ans; elle s'appelait Marie et elle avait tout juste 18 ans; elle avait une relation fusionnelle avec son père, j'ai vu des photos d'elle, elle ètait très belle. Elle est morte d'un cancer des os, une mort longue et douloureuse. Il a pus lui dire adieu avant qu'on la plonge dans un coma artificiel pour qu'elle ne souffre plus. Il m'a redit que même si c'ètait horrible pour lui de la voire dans cet état, il avait été égoÏste sur le moment et avait prié pour qu'elle vive un peu plus longtemps-je m'y suis enfin retrouvée, bien qu'heureusement Pierre n'ai pas souffert-peut-être brièvement, quand l'arrière de sa tête a heurté cette marche, et ce fut tout.

  Il m'avait déjà confié aussi que son appartement est plein de photos d'elle, notamment une sur sa table de nuit, dans un cadre, et que chaque matin au réveil, il dit: "Bonjours, Marie!" Il lui parle, et il est convaincu, comme moi, qu'elle peux l'entendre et qu'elle veille sur lui, jour et nuit. "Les anges, ça ne dors pas", dis-t-il toujours.
  C'est peut-être bien de lui dont je tiens mon rituel de dire, tous les matins, en regardant mon assiète de petit-déjeuner où est écrit *Bonjours Colombine*: "Bonjours mon ami Pierrot!" Et de murmurer avec foi chaque soir, avant de m'endormir: "Bonne nuit Pierre. Veille sur mon sommeil s'il-te-plaît."
  Quand je lui en ai parlé, il ne s'est évidemment pas moqué de moi et j'ai vu qu'on ètait EXACTEMENT sur la même longueur d'ondes. Ca m'a fait du bien, et j'espère qu'à lui aussi. Il m'a approuvée, disant combien les rituels sont importants pendant un deuil.
  Quand il doit surmonter une difficulté quelconque, il dit toujours, avec une tranquille assurance: "Si je n'y arrive pas, Marie m'aidera."

  On a souvent dit à cet ami qu'après tout ce temps il devrait faire le deuil de sa fille, mais il ne le souhaite pas je crois, et son deuil, la douce présence de l'âme de sa fille en qui il croit ne l'empêchent pas de vivre, il en témoigne, et s'il ne lui dis pas bonjours un seul matin,  il ne se sens pas bien pour la journée.
  Moi c'est pareil  ;)

  Comme quoi même dans notre entourage et autres connaissances, il y a toujours moyen de rencontrer une vraie empathie et compréhension.

  J'espère lui avoir fait du bien moi aussi  :)

  Cet échange ètait poignant mais c'est exactement ce dont j'avais besoin.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 25 Janvier 2016 à 23:55:33
  Il y a 9 mois à la même heure, Pierre était dans le coma depuis deux jours, et je me répétais, comme un défi: "Il est vivant!", en m'émerveillant de cette étincelle de vie tapie au fond de son cerveau...

  Sans que j'ai jamais été dans le déni-pas, en tout cas, depuis les 10 premières secondes après que l'infirmière m'ai annoncé la nouvelle-il m'est arrivé d'avoir l'impression de le voire à tel ou tel coin de rue. Encore une fois-pour que ce soit clair lol-ce n'est pas du déni puisque je sais parfaitement que ce n'est pas lui, que pas un instant je ne perd cette lucidité, c'est comme un rêve que je fais, un rêve lucide en l'occurrence, qui n'a rien à voire avec mes ressentis concernant sa douce présence spirituelle.
  Voilà: parfois, j'apperçois, de loin et/ou de dos, un homme qui a l'allure générale de Pierre: très grand et mince, avec de longs cheveux bouclés, une casquette...et j'ai l'impression que c'est lui, et je me dis-en sachant que c'est faux: "Et si c'ètait lui? Et si tout ça n'avait été qu'un rêve?" Au tout début je jugulais ces rêveries, j'avais peur de tomber dans le déni, maintenant je sais que ça ne risque pas d'arriver.
  Son amie d'enfance, dont je suis maintenant très proche, m'a confié qu'il lui arrive régulièrement la même chose et que ça lui fait tout drôle à chaque fois. "Comment est-ce-qu'il peux être mort? dis-t-elle parfois. C'ètait Pierre, tout de même! C'ètait une figure d'Epinal! On ne l'aurais jamais imaginé mort, pas maintenant!"

  Quand je suis allé au cimetière la dernière fois, après en être sortie, j'ètais assise à l'arrêt de bus juste en face, et, à un moment donné, un homme en est sortis à son tour, et c'est fou ce qu'il ressemblait à Pierre...ça m'a fait encore plus drôle-comme dirait mon amie-que d'autres fois, étant donné le contexte: le cimetière et tout...la rêverie parrallèle a duré 5 secondes peut-être.

  Les rares moments où mon compagnon et moi n'étions pas ensemble-j'étais une demi-journée et une nuit par semaine dans mon logement officiel, on ne pouvais pas supporté, dans notre relation fusionnelle, d'être séparés plus longtemps^^-il m'arrivais de voire un homme ayant "le profil" sur le trottoir opposé par exemple. Je le rejoignais: le plus souvent c'ètait Pierre, quelquefois non, ça me faisais sourire. Maintenant, ce n'est plus jamais Pierre.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 25 Janvier 2016 à 23:58:28
  Je n'ètais pas bien aujourd'hui, mais après m'être confiée à l'instant au travers de ce journal, en sachant que je serais entendue, je me sens très apaisée. J'ècoute l'une de mes musiques préférées de Dark Sanctuary qui a sur moi l'effet d'une douce berceuse, et je pense que je vais passer une bonne nuit malgrès tout.

  Je vous embrasse.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 26 Janvier 2016 à 23:08:54
  J'ai trouvé un très beau livre intitulé *Petit traîté sur la mort, pour croquer la vie à pleines dents* Il y a des citations d'auteurs célèbres, et aussi des passages issus des Ecritures religieuses du monde entier, ça me fait du bien de les lire  :)
  Petit partage (j'ai trouvé celle-ci particulièrement poignante et réconfortante)

"Voici que je me tiens sur le rivage de la mer.
  Un navire appareille. Il déploit ses voiles blanches à la brise du matin et cingle vers l'océan. C'est là un objet de beauté.
  Je reste à le regarder jusqu'à ce qu'enfin il s'efface à l'horizon, et que quelqu'un à mes côtés dise: "Il est parti."
  Part où? Parti de ma vue, c'est tout.
  Il garde la même taille, mât, bastinguage, et coque, que lorsque je le voyais, et il est tout aussi capable de porter son fardeau et son fret vivant à sa destination.
  Qu'il diminue, qu'il èchappe totalement à ma vue, voilà qui est en moi, pas en lui. Et juste au moment où quelqu'un dit à mes côtés: "Il est parti", voici que d'autres le regardent venir et d'autres voix s'èlèvent: "Le voici, il arrive."
  C'est cela qu'on appelle mourir."

 :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 31 Janvier 2016 à 11:52:53
  Il fait très froid dehors, il pleut depuis hier, je ne pense pas que je vais sortir aujourd'hui.  Je pense que je vais travailler à mon manuscrit cet après-midi. Là, j'ècoute *Un ange frappe à ma porte", une chanson de Natasha Saint-PIer....J'ai toujours envie d'orthographier "Pierre" dans son nom, des fois je le fais...

  Depuis 9 mois (demain), je ne supporte pas d'autre couleur que le noir sur moi. Je m'ètais dis que je porterais le deuil pendant au moins un mois, puis, le jour de l'enterrement, je me suis fixé une limite de 3 mois. Une connaissance à moi m'a prédit que ça durerait probablement plus longtemps; elle avait raison.
  Qu'on ne se méprenne pas: ça n'ajoute pas à ma tristesse, ça ne m'empêche pas d'avancer, ça ne m'"englue" pas comme le croient quelques personnes. C'est peut-être le cas pour certains autres, mais pas pour moi, au contraire. Je me sens bien dans cette couleur, ou plutôt cette non-couleur comme est le blanc (je rappelle qu'en Inde, c'est la couleur du deuil), elle m'apporte un sentiment de paix intèrieur, et elle a un côté rassurant, elle m'entoure comme d'un doux cocon protecteur. De toute façon,  je m'habillais déjà presque toujours en noir, par goût personnel, donc ça ne me change pas tans que ça et ça ne me pèse nullement. Les gens qui ne comprennent pas et me disent-mais c'ètait déjà le cas deux mois après le décès de Pierre pour certains, voire même dans les toutes premières semaines, il faut le faire!
  Bien sûr que mon deuil sera toujours dans mon cœur, que les vêtements n'ont rien à y voire, mais c'est de la plus grande importance pour moi. Ce choix purement personnel est un besoin, je porte cette couleur naturellement. Un jour j'ai essayé d'en changer, je me sentais mal à l'aise, ce n'ètait pas moi. Et je suis heureuse que tout le monde ou presque sache pourquoi je porte cette teinte-sans ça d'ailleurs ils seraient confortés dans l'idée que je vais "beaucoup mieux", que c'est déjà de l'histoire ancienne etc
  Ils ont arrêté de me dire: "Il faut que tu arrête de t'entourer de tout ce noir, ce n'est pas bon pour ton èquilibre"...Qui a dit que le noir était triste? C'est une très belle couleur, profonde, pour moi c'est la couleur de la paix intèrieure  :)
  Un ami à moi, qui m'a beaucoup aidée, et me comprend, a été le seul à porter le deuil-pas plus d'une semaine, mais ça m'a fait chaud au cœur-il ètait profondément touché par la perte de mon compagnon, qu'il aimait beaucoup. C'ètait tout simple: il portait des joggings noirs avec un sweet-shirt à  assortis, dont il rabbattait la capuche jusqu'à ses yeux  :) et il a compris pourquoi il me convenait, à moi, de continuer.
  Un jour où on me faisait une réflexion à ce propos, cet ami m'a défendue fermement, et il a ajouté, parlant de moi: "Si on l'aime, on doit aussi aimer sa couleur!" On a èchangé un sourire complice.

  En revanche chez moi, le matin et le soir, je peux apprècier de porter des pyjamas, nuisettes...de couleur clair, pour "recharger mes batteries" psychiquement, c'est comme ça que je le sens. Je m'envelloppe dans un peignoir blanc tout douillet...le noir et le blanc ne sont pas des couleurs qui agressent les yeux, particulièrement le noir je trouve:
  Quand on regarde n'importe quelle teinte, les yeux finissent par se fatiguer, mais quand on contemple du noir, le regard ne rencontre pas d'"opposition", je ne trouve pas d'autres mots, il entre dans le noir...ou le blanc.

  Je vous souhaite à tous et toutes de passer un aussi bon dimanche que possible.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Eva Luna le 31 Janvier 2016 à 13:32:57
Je comprends tout à fait...je me sens pareille...
Le noir en total look qui repose le coeur et les yeux...
le noir-deuil qui fait un cocon protecteur...
Porter le deuil et pas seulement le vivre...

Le gris s'invite chez moi et c'est doux aussi maintenant, et/mais  les couleurs vives m'agressent encore...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 01 Février 2016 à 00:32:07
  Merci pour toutes ces paroles chère Eva Luna, je me sens moins seule dans mes ressentis  :) je pense que peu de personnes extérieures n'ayant pas vécu la même chose, ou pas de la même manière (mais dans ce cas il y a toujours une base commune) pourraient nous comprendre vraiment, mais j'ai l'assurance, autant que toi certainement, que ce n'est pas le cas ici, que quoi que nous disions, d'autres voient bien ce que nous voulons dire.

  Petite rectification: c'est depuis le 03 mai exactement que je m'habille en noir, le lendemain de son décès. Le 1er mai, je ne savais pas encore consciemment qu'il allait mourir.
  Après-demain donc, triste anniversaire...j'irai sur sa tombe, ça me fera du bien, j'y déposerai une rose je pense, où un nouveau pot de fleurs de saison.
  La dernière fois, j'ai déposé, devant le pot de bruyère (elles tiennent bien), un petit pot contenant des cocottes de pin, du gui, de petites branches de pain...et de minuscules décorations de Noel, ce Noel que nous n'avons pas passé ensemble-je garde un beau souvenir du précédent, celui que nous avons passé ensemble. J'ai marché dans le cimetière et j'ai vu que d'autres tombes avaient été ornées de même.

  Demain je passerai sur tous les autres topics. Aujourd'hui-c'est toujours critique entre le 23 et le 02, entre deux mois-j'avais besoin de me livrer, mais je pense, sincèrement et spontanément, à vous tous et toutes. J'espère que vous dormirez bien cette nuit, ce serait toujours un peu de répit.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Eva Luna le 01 Février 2016 à 12:38:47
Moi c'est depuis le 10mars, le lendemain de la crémation seulement que je me suis vétue de noir..portant le deuil de ma fille...
Pour les obsèques, j'avais mis un cheminer blanc pour justement ne pas être en noir total puisque cette cérémonie était pour Emmanuelle, à son image.. alors un beau foulard rose qu'elle aimait a complété ma tenue...
ce jour là de ceux qui la connaissaient bien il y avait des touches de rose..un peu partout, du noir et du rose...
Puis toute de noir chez moi,seule, je mettais l'écharpe rose quand je sortais pour ne pas balancer à la figure des autres ma douleur insoutenable..par respect bizarre...depuis je fais comme je le sens, pour moi, moins pour les autres..
et je mesure le rapport aux couleurs qui est si différent d'un endeuillé à l'autre...jamais je n'aurai cru que ce noir deuil aurait une importance pour moi, avant d’être confrontée à la mort essentielle...là, tous les repères tombent et il nous faut réinventer une manière d’être en vie , d’être en deuil...
mais je suis bien contente de trouver une deuilleuse un peu comme moi.. ça soulage... d’être pareille...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Février 2016 à 01:02:21
  Bonsoir Nora  :) oui, je comprends ta démarche concernant ton chemisier blanc, et plus encore la petite écharpe rose. Je trouve ce petit rituel de deuil extrêmement émouvant.
  Moi aussi je suis rassurée de savoir que je ne suis pas seule à percevoir les choses de cette manière.

  Ca y est, on est le 02...9 mois  :(
  Je me souviens que le 02 mai au matin, j'ètais sur un forum pour essayer de ne pas penser; Pierre ètait dans le coma depuis le 23 avril, son ètat était stable la dernière fois que je l'avais vu, et, comme j'ètais alors dans le déni, je pensais que ce serait le cas pour longtemps. Je savais que j'irais le voire l'après-midi même, et je tentais de me rassurer intérieurement. Je me souviens qu'à 10H09 exactement (je ne risque pas d'oublier puisque le post, avec la date et l'heure exacts, sont tristement immortalisés sur ce forum), j'ai posté sur ce forum.
  Par la suite, en revoyant ce message, je me suis sentie glacée en me disant qu'alors que j'écrivais, il ètait sur le point de mourir, il ètait en train de mourir, et que je ne le savais pas  :'(
  J'ai dis, quelques jours après, que mon ami ètait décédé le 02 à 10H30. Il n'y a plus jamais eu de messages sur ce topic en particulier, sans doute par délicatesse des autres membres, avec qui je suis en contact depuis des années; il y a une vraie complicité sur ce forum.
  C'est donc resté comme ultime post sur ce topic, portant pour toujours: "dernier post le 02 mai 2015, 10H09". Ca donne la chair de poule.

  J'ai cependant passé une plutôt bonne journée. J'ai vu deux bons amis, et à un moment donné je me suis assise, seule, sur un banc dans l'espace vert en bas de chez moi. Je me sentais bien, emmitoufflée dans ma veste doublée de fausse fourrure-noire, bien sûr-avec ce petit air frais sur le visage...un petit moment de grâce, un petit moment gratuit...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Février 2016 à 10:51:15
  10H38, je me sens oppressée  :(

 Je pense que tout-à-l'heure, j'irai faire un saut au petit bistrot en face de chez moi. Il y a longtemps que je n'y suis pas aller, à cause de certains clients qui m'ont fait du tort. Je n'ai même pas  souhaité la bonne année aux patrons du bar, qui pourtant m'ont été d'un grand soutien durant les premiers mois de mon deuil...ça leur fera plaisir si je passe, d'ailleurs ils ne sont pas encore ouverts, si j'entre la première je risque moins de rencontrer des imbéciles...il pleut, ils n'auront pas beaucoup de monde de toute façon.
  Je vais essayé...d'autant plus qu'ils doivent s'inquièter pour moi.

  Je vous embrasse  :-*

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 03 Février 2016 à 13:50:32
  Hier je suis effectivement aller dans ce bar, à l'ouverture, et j'ai discuté très longuement avec Serge, le patron. Il n'y avait personne d'autre dans un premier temps. après un client entrait par intermittence, buvait une pièce puis repartait. Aucun enquiquineur en vue heureusement  ;D je me taisais provisoirement, puis le dialogue reprennait. Je me suis entièrement ouverte à lui, tout en restant calme et posée jusque dans la structure de mes phrases, et naturellement  :) j'ai sentis qu'il pouvait vraiment tout entendre et en effet, nous nous sommes bien compris. Il a sus trouver les bons mots, avec mesure et complicité à la fois, c'est quelqu'un de très sensible, même s'il ne le montre pas toujours.
  J'ai sentis, dès que je commençais à lui parler, qu'un grand poids était en train de se dissiper, et après, je me sentais infiniment plus lègère. Ce délicieux soulagement m'a apaisée pour le reste de la journée, et ce matin, en me réveillant, je me sentais plutôt bien.
  Il faudra que je lui dise, un jour, à quel point il m'a fait du bien.
  L'amitié tient une grande place dans ma vie, j'ai de la chance de ce point de vue.

  Il pleuvait beaucoup, et voilà qu'il y a un rayon de soleil...au sens propre comme au figuré. 

  Je profite de ce moment de paix, même si Pierre me manque toujours autant. Vers ces jours-ci, ce vide est particulièrement présent.

  Mais je sais aussi que de là où il est, il ne peux qu'être heureux de la moindre amélioration.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: linou le 03 Février 2016 à 14:10:38
Bonjour Stana,

Je suis si heureuse pour toi que tu aies senti un apaisement après avoir parlé à Serge.
Une mini éclaircie dans ce ciel noir, si petite soit elle,  est bonne à prendre.
Je t'embrasse

Linou
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 03 Février 2016 à 16:07:27
  Merci linou  :)

  Oui c'est vrai, tout ce qui peux nous faire du bien et toujours bon à prendre,  et il arrive que la vie place les bonnes personnes sur notre route. Je garde en mémoire chacun des gestes d'amitié, de sympathie, d'empathie que j'ai recu depuis mon deuil, je serai toujours reconnaissante à toutes ces personnes, je n'oublie jamais ce genre de chose.

  J'espère que tu trouve, toi aussi, de ces réconforts plus ou moins grands.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 06 Février 2016 à 00:40:52
  J'oubliais: petit détail gentiment humoristique, quand la patrone du bar est entrée et qu'après lui avoir fait la bise, je lui ai dis que je m'ètais confiée à Serge et que ça m'avait fait un bien fou, il lui as dis d'un ton attendris: "Psychanaliste...j'aurais dû être psychanalyste: il ne manquait que le divan." Ca m'a fait sourire  :D

  Prochainement j'aurai besoin d'èvoquer de nouveau des épisodes plus douloureux, comme par exemple ce qui s'est passé juste après sa mort, son enterrement etc je pense que je me sentirais mieux après, même si ce n'ètait pas facile. Certains de ces moments ont été paerticulièrement douloureux, plus encore que ça aurait dû être, à cause du comportement de certaines personnes. Mais heureusement il y a eu de véritables rayons de soleil, des anges gardiens comme je dis  :)

  Je vais écouter cette chanson qui me semble èvoquer mon bien-aimé, ça devrait m'aider à m'endormir (la patronne du bistrot dont j'ai longuement parlé me l'a passé plusieurs fois les premiers jours de mon deuil, je l'ècoutais continuellement sur YouTube, après. Je vais la réécouter avec une douce émotion:

https://youtu.be/DEHd0EGFMZ0



  Ce soir, j'ai prèparé un de ses plats préférés, un curry de poulet-il cuisinait très bien et nous en mitonnais souvent pour le soir. J'avais la sensation de partager ce repas avec lui, et en même temps d'être lui, d'une certaine façon, c'est difficile à expliquer  :)

  Bonne nuit à tous et toutes, dans la mesure du possible  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 12 Février 2016 à 15:44:43
  12 février...il y a 9 mois exactement, c'ètait l'enterrement de Pierre-il faudra vraiment que j'en parle plus en détail, comme je l'ai déjà fais sur quelques autres forum, c'est très douloureux à chaque fois, mais c'est aussi une telle libération...et la Saint-valentin dans deux jours en plus.
  Je vais essayer de ne penser qu'à nos bons souvenirs dimanche, je crois même que je vais cuisiné à peu près les mêmes plats pour moi, tout en évoquant notre belle Saint-Valentin, ça vas faire un an.
  J'ai pensé très fort aux autres personnes endeuillées du forum à l'approche de ce 14 février, avec tous ces petits cœurs partout, ces vitrines décorées, ces émissions consacrées à l'amour etc j'espère que cette période ne sera pas trop difficile pour vous tous, et que tous nous pourrons avoir une pensée paisible pour l'être aimé, émaillée de souvenirs plus heureux que tristes. Essayons au moins.

  Ce dimanche j'irai déposer un beau bouquet sur la tombe de Pierre, j'espère que cette visite au cimetière, au cours de laquelle je dirai à voix haute: ""Bonne Saint-Valentin, mon amour.", j'èprouverai une émotion plutôt positive.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 14 Février 2016 à 02:32:15
  Bonjour/bonsoir  :-* ça y est, on est le 14 févrirer...pas moyen de dormir pour le moment, j'ai été extrêmement nerveuse toute la journée, d'humeur variable, mais j'ai passé un moment chaleureux avec des connaissances à moi, dans le bar de mon ami Serge, avec lui et des connaissances à moi. J'ai même réussi à rire par moment, et ces instants de grace font partie de ce qui fait que la vie mérite d'être vécue, je le dis à cette heure de tout mon cœur, je commence même, à l'instant, à sourire en y repensant. Toute cette gentillesse gratuite m'a fait le plus grand bien.

  Heureusement parce-que d'autres ont vraiment manqué de délicatesse-mais ça, ce n'est pas nouveau  >:(...par exemple, j'ai croisé un groupe de "copains", qui parlaient de ce qu'ils feraient pour la Saint-Valentin, d'un ton très joyeux, devant moi, apparemment persuadés que 9 mois et demi, c'est déjà de l'histoire ancienne, je suis sensée être passée à autre chose, comme tout le monde, n'est-ce-pas...l'un d'entre eux à dit avec un grand sourire que ça allait être très gai! "Ca vas être gai, oui...", ai-je pensé tristement. Pierre. Oh, Pierre...
  L'une de ces personnes m'a même dit avec insouçiance: "Moi, je suis tranquille pour la Saint-Valentin, je suis célibataire! On est bien mieux tout seul!" Si tu le dis, c'est que c'est vrai... >:( :( 

 Je suis en train d'écouter cette magnifique chanson de Christphe Willem, tout y est, y compris le sourire que l'on affiche aux yeux du monde. Ce monde qui ne peux pas nous comprendre.

https://youtu.be/EE3fpSS3hlI

  Je vais tâcher de passer une journée digne de mon bien-aimé.

  Bonne nuit, Pierre. Veille sur mon sommeil, s'il-te-plaît. Et permets-moi de rêver de toi si possible  :-*
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 14 Février 2016 à 14:54:36
  Je ne me souviens plus de mes rêves mais je sais qu'ils étaient agréables, c'est toujours ça.
  Par contre au réveil, j'ai pensé à Pierre avec plus d'intensité encore que d'habitude, et pour la première fois depuis quelque temps, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps avant de me lever. Je pensais à lui, à sa présence qui me manque tans, particulièrement en ce jour, à cette seule Saint-Valentin que nous avons vécue ensemble.  C'ètait très douloureux mais je sais que ça m'a fait du bien.

  Je me sens plus vulnérable que les autres jours mais je tien bon. Je pense à vous tous et toutes qui vivez la même chose, nous nous sommes pas seuls face à ce désarroi.

  J'ai finalement acheté une rose éternelle blanche parce-que c'est une rose identique que j'ai déposé sur la tombe de Pierre, la première fois que je suis allée sur sa tombe après l'enterrement, quelques jours après. Je lui ai parlé, j'ai déposé cette rose au centre de la tombe, puis je me suis agenouillée devant et j'ai astiqué tendrement la petite plaque qui comporte son nom et date de décès. J'ai sus que ce serait toujours mon rituel, de même que les deux gestes que j'ai eu, cette première fois: je lui ai envoyé un baiser des deux mains: j'ai baisé le bout de mes doigts et les ai tendues vers sa tombe dans un grand geste (je sais bien que ce n'est que son corps qui est enterré là, ce geste est symbolique, il s'adresse à son âme et est aussi un geste de respect envers sa dépouille mortelle), puis éloignée à nouveau, et retournée une deuxième fois; je lui ai envoyé un autre baiser, d'une seule main, puis ai posé mes deux mains sur mon cœur, l'une sur l'autre, et ai encore eu un grand geste dans cette direction. Ca m'a fait du bien.
  Je m'y suis toujours tenue, c'est un besoin.

  Aujourd'hui plus que jamais...ou plutôt comme cette première fois où j'ai été me receuillir sur sa tombe. J'ai cette même impression sur le plan émotionnel, et je pense que ce sera encore accentué tout-à-l'heure, au cimetière. Comme si je devais revivre cette première fois...mais je veux y aller, le revivre, et j'espère que ça m'apportera la même paix, le même réconfort qu'alors. Et que toutes les autres fois.

  Ce matin, en me levant, je me suis dis, avec un humour (noir, mais ça fait du bien quant même) qui m'a toujours aidé même dans les pires moments: "La journée sera rude, comme dirait Ravaillac"  :D c'est tout bête mais ça apporte un peu de détente.

  J'y vais  :'( :)

  Bon courage à toutes et tous! J'aurai aussi une pensée pour vous...là où je vais, là où je me sens mieux.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 15 Février 2016 à 00:44:47
  Cette visite au cimetière a fini par me mettre du baume au cœur. Il pleuvait beaucoup mais rien n'aurait pus m'empêcher d'être sur sa tombe aujourd'hui, ça n'avait pas d'importance: j'ètais là, je me suis receuillie longuement après avoir planté la rose èternelle dans la terre, devant le pot de bruyère que j'avais apporté la fois d'avant. On aurait dit que la rose jaillissait de terre, et je l'ai contemplée tout en parlant à mon bien-aimé; son blanc pur m'a peu à peu donné une sensation d'apaisement.

  Ce soir je me suis fait un petit dîner comme celui de l'année dernière, puis pour me relaxer j'ai pris un bain chaud, avec des bougies rouges autour de la baignoire pour èclairer doucement la pièce.
  Je ne me suis pas vraiment sentie seule  :)

  Même si cette journée a été difficile par moment, je pense ne pas m'en être trop mal tirée...et c'ètait important pour moi de la vivre de cette manière. Je m'en ètais d'ailleurs ouverte à une amie ce matin même.

  Bonne Saint-Valentin, mon amour, où que tu sois.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 15 Février 2016 à 03:17:10
  Je suis en train d'écouter cette très belle chanson de Bernard Lavilliers, *La dernière femme*. Après, je pourrai peut-être dormir. Cette chanson-particulièrement ècoutée aujourd'hui...pour moi c'est encore aujourd'hui^^-me bouleverse parce-que Pierre l'adorait et l'ècoutait régulièrement; il m'avait fait découvrir Bernard Lavilliers et se retrouvait dans beaucoup de ses chansons. Celui-ci, on l'ècoutais souvent dans le canapé, blottis l'un contre l'autre, perdus dans les paroles-lui particulièrement, c'ètait très très fusionnel en plus. Dans les deux mois qui ont précédé son décès, il l'ècoutait très souvent; il avait ce terrible pressentiment qu'il m'avait confié en ces termes: "Je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression que je ne vais plus vivre très longtemps. Je le sais, je le sens."
  Et lorsqu'il écoutait cette chanson, je le sentais frémir de tout son corps contre moi, à chaque phrase de cette chanson, et plusieurs fois, il m'a dit d'un ton doux et fataliste: "Je crois bien que ce sera toi, ma dernière femme. Et celle que j'aurai le plus aimée. Alors c'est ça, l'amour d'une femme? Il me semble que je l'ai toujours cherché...et il m'aura fallu l'approche de la vieillesse et de la mort pour le savoir enfin."
  Je la réécoute encore et encore, et je me revois, avec une précision extrême-comme si j'y ètais, littéralement-assise contre lui dans son canapé, avec sa douce chaleur près de moi, son corps plein de vie qui frémissait à chaque phrase dans laquelle il nous retrouvait  :) je revois cette pièce avec ses grandes plantes vertes, dont un petit bananier, qui nous entouraient comme dans une minuscule forêt tropicale, à l'abri du monde, seuls au monde.
  Et je me redit, avec la même stupèfaction qu'au début: Comment est-ce-qu'il peut être mort? Pierre, mourir? Comment est-ce possible?.."

  Partage:


: https://youtu.be/j1H-ZS4o7zE

  Ca vas aller, ça m'a fait du bien quand même.

  Je vous embrasse.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Eva Luna le 15 Février 2016 à 12:42:38
"Pierre, mourir? Comment est-ce possible?.."
La question...
Pierre et mort sont des mots qui ne peuvent pas aller ensemble..pas du tout...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 16 Février 2016 à 14:21:14
  Oui je vois ce que tu veux dire Eva Luna...
  Oui c'est bien ça pour moi aussi: ces deux mots sont incompatibles, ça a quelque chose d'abbérrant.. C'est aussi pour ça que je n'arrivais pas à vraiment envisager sa mort quand il ètait dans le coma.  Pierre, mourir?...Impossible! Et dans les jours qui ont suivis son décès, je devais rester vigilante, j'avais peur de tomber dans le déni.
  Le lendemain matin, je me suis regardée droit dans les yeux dans le petit miroir de ma salle de bains, et je me suis forcée à dire à voix haute: "Pierre est mort.", aussi difficile que ça l'ai été.
  Et dans les premières semaines, à chaque fois que je disais "Pierre est mort" à quelqu'un d'autre, c'est aussi à moi que je me le disais, à chaque fois un peu plus...

  Bon courage à toi  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Eva Luna le 16 Février 2016 à 19:05:17
oui, c'est ça... quand on le dit à d'autres c'est aussi pour s'en convaincre, nous..
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 20 Février 2016 à 23:55:36
  Merci pour ton empathie linou  :) :-*

   Ces jours-ci ça n'a pas été trop mal, et même plutôt bien passé ce cap du 14 février. ce qui m'a beaucoup soulagée. Il y a même eu quelques vrais bons moments.

  Hier je suis retourné sur la tombe de Pierre, et alors que je venais tout juste d'ôter le pot de bruyère pour le remplacer par un pot de primevères jaunes, des flocons ont commencé à tomber...on avait annoncé de la neige mais elle ne semblait pas prète de venir  :D et voilà qu'elle commençait à tomber juste à ce moment précis. Moi qui adore la neige, ça a été une émotion heureuse, si j'ose employer ce mot, et je me suis d'autant mieux receuillie dans ce lieu verdoyant et si paisible que j'ai appris à aimer.

  Je pense que demain, je passerai un dimanche tranquille chez moi. Parfois on a besoin de sortir pour se sentir un peu mieux-ou moins mal, ça dépend-d'autres fois on est infiniment mieux dans notre petit cocon protecteur, dans un environnement rassurant, familier, où on a nos repères. Les repaires de notre repaire^^c'est du moins le cas pour moi.

  Je pense bien fort à vous tous, et j'espère que la nuit à venir vous apportera un peu de répit et que demain, au réveil, ce ne sera pas trop difficile...Bonne nuit à tous et à toutes  :-*

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: agapimou le 21 Février 2016 à 02:11:59
"Parfois on a besoin de sortir pour se sentir un peu mieux-ou moins mal, ça dépend-d'autres fois on est infiniment mieux dans notre petit cocon protecteur, dans un environnement rassurant, familier, où on a nos repères."

...c'est vrai Stana!
Douce nuit à toi et à toutes, avec notre amoureux...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 01 Mars 2016 à 13:28:12
  Merci pour ces paroles agapimou  :)

  Il y a quelques jours j'ai eu une nouvelle baisse de moral.  Je me suis réveillée avec le moral à zéro et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps pendant deux heures avant de me lever. Ca a été moins mal au fur et à mesure que la journée s'ècoulait, même si la matinée a été très difficile. Je savais que ça passerait, comme toutes les autres fois, et que je devais accepté ce que j'èprouvais, qu'il me fallait juste un peu de patience, j'ai l'habitue. Ca s'est amèlioré au cours de la journée.

  Ces derniers jours ça allait mieux à nouveau,  avec quelques hauts et quelques bas, mais aussi de vrais moments de bien-être. Je me suis couchée l'esprit en paix hier soir-enfin la nuit dernière, avec l'espoir que ça dure un moment.
  Ce matin c'est un peu mitigé mais ça peux aller quant même. Pierre doit savoir que j'ai particulièrement besoin de sa présence à mes côtés, parce-que je me sens en osmose avec lui plus que ça ne m'ètais arrivé ces derniers temps. Je me sens apaisée en cet instant et je peux même sourire naturellement  :( :) il faudra vraiment que j'en parle plus longuement dans la rubrique "spiritualité". lol les explications psychologiques en tout genre que donnent certains m'indiffère: j'ai l'intime conviction que cette présence n'est pas le fruit de mon imagination, je sais ce que je ressens, j'ai déjà connu de fausses impressions dans ma vie, je sais la différence  :)

  J'ai fais des trucs que j'avais en retard dans mon appartement, ce qui m'a fait du bien aussi. C'est toujours bon de s'occuper les mains et/ou l'esprit.  Là je regarde un petit film à la télé, ça contribue également à me détendre. Tout-à-l'heure je dois aller en ville, encore une bonne chose.

  Je posterai davantage ce soir.

  Je vous souhaite beaucoup de courage et un peu d'apaisement-ou davantage-à tous et toutes  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Mars 2016 à 02:25:52
  La journée d'hier a été dure. J'ai eu finalement de nombreuses variations d'humeur, et les mauvais moments ont été très difficiles à supporter, mais je les ai acceuillis, acceptés comme j'ai appris à le faire depuis le début du deuil. J'aurais aimé aller me confier dans le petit bistrot où j'ai pus au bout du compte retourner, c'ètait une envie très forte, presque un besoin  et je m'en sentais soulagée à l'avance, mais alors que j'arrivais juste devant, un homme de ma connaissance-un monsieur très bien d'ailleurs-m'a dit qu'une certaine personne qui m'a fait beaucoup de mal depuis mon deuil ètait là. Comme je ne suis pas prète à l'affronter-ce n'est vraiment pas le moment-j'ai tourné les talons, après l'avoir remercié de m'avoir prévenue. J'ètais décue et ça a contribué à me faire pleuré dans la rue, mais maintenant ça vas tout de même mieux.

  Ca y est, on est le 02. 10 mois jour pour jour. 10 mois déjà, 10 mois seulement. Pierre, comme tu me manque.

  C'ètait vraiment déchirant par moment, mais même si je me sens comme une ècorchée vive, j'ai retrouvé, en grande partie, cette paix intèrieure qui m'est si chère. Je vais tâcher de passer une "bonne" journée, je veux dire aussi bonne que possible, en dépit de cette date. Je crois même que ça ira beaucoup mieux qu'hier-ça me fait drôle de dire hier alors que je ne me suis pas encore couchée, mais psychiquement je sens la différence. Bref...
  Je pense qu'aujourd'hui donc, j'attendrai l'ouverture du bistrot pour être sûre de ne pas être dérangée, comme ça je serai presque sûre de passer un moment qui me mettra du baume au cœur. Il neigeait un peu ce soir; j'adorerais que demain-je n'y crois pas, mais bon-tout soit recouvert de ce blanc manteau que j'aime tans et qui contribue à mon apaisement. Entrer dans un petit bistrot sous la neige, dans ce silence ouaté, feutré, au parfum subtile presque imperceptible, comme si le temps était suspendu, me rappelle toujours de très beaux souvenirs, du temps où j'habitais en pleine campagne notament, ou y allait en vacances. De si précieux souvenirs  :) mais déjà, si je recois bon acceuil, ça me fera un bien fou.

https://youtu.be/GwPu4kHQ6fo

Oui, je pense qu'au bout du compte, je vais passer une douce nuit  :) c'est un petit miracle quand on commence tout juste à se sentir mieux, plutôt bien. C'est fragile, précieux.
 

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Mars 2016 à 02:47:32
  Je voulais juste ajouter que poster sur ce forum et èchanger avec vous tous me fait chaud au cœur et m'apporte énormément. Je regrette juste de ne pas avoir découvert cet extraordinaire forum plus tôt...mais heureusement j'ai bénéficié de beaucoup de soutien sur d'autres forums et dans la vraie vie.
  Je crois bien que je vais m'endormir en souriant et en pensant à mon amour.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: arfaca le 02 Mars 2016 à 14:08:32
Bonjour Stana
En te lisant je m aperçois que nous ressentons toutes les mêmes choses.J e suis heureuse si tu as pu trouver un peu de sérénité et passer une douce nuit.
Étrangement hier était paisible,j,ai même eu l impression que les larmes n arrivaient plus et que je depassais ma douleur....c était presque  angoissant mais un peu de répit ça fait du bien!
Et là  cette après midi.,je suis happée par ma souffrance et le manque:j ai beau me dire que mercredi après midi on est toutes les deux avec ma fille (elle est au lycée et fait ses devoirs) et que toute façon il ne serait pas là  et ne rentrerait que tard du travail ...aujourd'hui  je ne supporte pas cette absence  qui dure encore....alors qu' avant j appréciais beaucoup cette tranquillité avant le retour de la famille le soir.
Comme toi échanger avec vous autres me réchauffe un peu ,je  ai  découvert  ce forum depuis peu après plus d un an de deuil.

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Faïk le 02 Mars 2016 à 14:53:46
A la maison aussi ... je tiens du café au chaud et la théière ne demande qu'à se remplir, remplir...
Avec vous,

Faïk

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 10 Mars 2016 à 01:21:14
  Merci à vous deux  :)

  Toujours des hauts et des bas...
  Il se trouve que mon ordinateur ne fonctionnait plus ces derniers temps-heureusement ça a été rétabli depuis deux jours-et c'était très mal tombé parce-que j'ètais vraiment mal, comme ça peux toujours arriver. J'avais désespérément besoin de confier mes ressentis, d'ouvrir mon cœur, et personne ne pouvait m'entendre, ni sur internet, ni dans la vraie vie. Je souffrais tans par moment que tout ce que je pouvais faire, c'ètait rester couchée sur mon lit et mordre mon oreiller pour ne pas crier de chagrin.
  Ca commençais déjà à aller mieux juste avant qu'on me rétablisse internet. J'ai retrouvé plus ou moins ma paix intèrieure, en tout cas aujourd'hui ça pouvait aller. Là tout de suite, j'ècoute mes musiques préférées qui me font penser à lui, pour ne pas retomber dans ce désespoir.
  Demain je répondrai au mp qui m'a été envoyé et je posterai dans d'autres topics, ce soir je n'en ai pas la force. Je vais me coucher en espèrant passer une nuit sereine, et être parfaitement en paix avant de sombrer dans le sommeil-si possible au réveil...c'est tout ce que je souhaite.

  Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: arfaca le 10 Mars 2016 à 11:03:40
Stana
Tu as raison on est un peu accroc au forum.Et même si les histoires et émotions des autres font ricochet sur notre vécu et nous font monter les larmes ,passer du temps avec vous tous m apaise,cela me permet de prendre en considération ma douleur et non plus la refouler, je pense que c'est important si nous voulons avancer et si nous voulons reconstruire qqch de différent.Il serait trop difficile de vouloir faire un copier coller de la vie d avant même si c'est ce à quoi nous aspirons. ...Alors avec vous tous ce sera un pont vers la vie d apres. ...en espérant qu' elle nous apporte un peu de sérénité et de bonheur. ..
Pensées positives
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 12 Mars 2016 à 01:42:00
  Merci pour ta réponse arfaca  :) oui nous avons besoin de nous livrer, surtout dans les moments les plus difficiles...cette panne d'internet était tombée à un très mauvais moment, j'espère que ça n'arriverra plus si, un beau jour, je me sens à nouveau aussi mal.

  Je n'ai pas pu posté hier, j'ai pris froid et je me sens faible et ètourdie. Aujourd'hui j'ai passé pas mal de temps au lit. Si Pierre avait été là il m'aurait câlinée et préparé un bon petit plat en attendant que je me sente mieux. Il ètait très attentionné quand je n'ètais pas bien.
  Oh, ce n'est pas grave. Du coup j'ai pensé à mon amour d'une manière très douce.
  Je posterai sur les autres topics quand je me sentirai un peu mieux, ce qui ne m'empêche pas de penser très fort à vous tous et toutes  :)
  Mes petits rituels de deuil me font toujours du bien.

  Je vous souhaite la plus douce nuit possible^^

   
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 12 Mars 2016 à 01:49:36
  On est le 12. Il y a 10 mois exactement on mettait sa dépouille mortelle en terre. J'aurai une pensée particulière à 9H demain...enfin tout-à-l'heure.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: arfaca le 12 Mars 2016 à 02:56:47
Pensée à toi et à  lui.
Moi,
Le 12 demain à 11h naissance de notre petite dernière   ...il y a 17 ans il était tellement heureux. ..il la verrait maintenant cette belle jeune fille de 1m77,il serait comblé. ...triste vie
Douce nuit et revoir leur sourire à  tous ces beaux moments de notre vie commune
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Romane le 12 Mars 2016 à 05:24:49
Pensées Stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 12 Mars 2016 à 06:47:54
Mes pensées vont vers toi Stana,
pour Marc cela fera 13 mois lundi, chaque mois les périodes du 11, jour du décès, au 14 sont encore plus difficiles ...
La tempête d'émotions se calme, mais elles se font profondes, sourdes, dures ...
Chaque mois m'éloigne encore du moment où je pouvais encore tenir sa main chaude dans la mienne.

"Un deuil c'est épuisant", et nous sommes épuisées et de santé plus fragile, prends bien soin de toi Stana
loma
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: linou le 12 Mars 2016 à 09:17:35
Stana,

je pense bien fort à toi......ce sont revivre ces moments douleureux, se sentir seule, les amis sont partis dn pensant qu'on allait mieux.....je t'envoie ma force pour ce dur moment et plein d'anticorps' pour te remettre sur pied.
Tendrement

Linou
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Jolyne le 12 Mars 2016 à 14:37:13
Stana, j'espère que tu te sent mieux aujourd'hui ... Prend soin de toi et remonte vite la pente en prenant de la vitamine C et mange beaucoup de fruits (kiwi mandarine pamplemousse citron orange sanguine) ...
Moi aussi je suis accro au forum ! Même lorsque je rentre tard, je vais direct sur mon ordi pour voir comment vous allez toutes ... Moi, ça a fait trois mois cette semaine,   je me sents de plus en plus mélancolique et lasse, devant toutes ces démarches qui n'aboutissent pas, les amis passent moins souvent,  le téléphone reste muet certains jours et je me rends compte à présent que je dois vivre seule avec mes souvenirs du bonheur passé et de ce que je vais devoir affronter toute seule dans l'avenir ...  Continuer ma vie, sans toi, faire le dernier trajet avec les moyens du bord ... Et ça c'est dur ... Mon Nanou, mon chéri, mon tendre, si tu me voyais .... Je suis l'ombre de moi-même en ce moment et tu n'aimerais pas me voir comme ça. Les hauts et les bas sont vraiment durs à gérer ... Loma, Arfaca, Faik, Linou, et toi Stana,  et les autres, comment faites vous pour traverser cet océan de vagues a l'infini, ce mouvement perpétuel de creux et de houle ???

Bon, j'espère que je ne vous ai pas trop plomber le moral,  demain je serais mieux disposée, je vous le promets ! C'est dimanche demain, et je vois mes petites galinettes cendrées (comme je les appelle !!!)
Je vous serre contre mon cœur comme plein de bouées de sauvetage !
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 13 Mars 2016 à 01:27:02
  Merci pour tous vos messages, ils me font chaud au cœur comme toujours  :) :-*

  Oui les dates, ce n'est pas toujours facile, loin de là...je sais que c'est comme ça pour nous tous et je compatis de tout mon cœur à chacun de ces moments difficiles que vous devez vivre vous aussi.
  Aujourd'hui c'ètait mitigé, surtout le soir où je me sentais mélancolique d'une façon pas si douce que ça...on est le 13 maintenant, l'éteau commence à se désserrer. Et comme je me sens mieux physiquement aussi, demain je pourrai davantage poster dans la journée. En attendant le cœur y est  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 13 Mars 2016 à 07:10:42
Heureuse de savoir que ta santé s'améliore un peu ... Moral et physique sont tellement liés pour nous .
Il est vrai que dès que nos "dates" sont passées, l"étau se desserre . Je fais chambre d'hôtes et j'ai actuellement comme cliente une dame qui a perdu son mari il y 9 ans, elle semble sourire à la vie, cela donne espoir. On parle ensemble de nos disparus.
Je te souhaite une journée plus paisible
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 15 Mars 2016 à 01:17:28
  Merci loma  :)

  Ce matin je suis retournée dans mon petit bistrot habituel, je voulais boire juste un café mais finalement j'en ai siroté trois^^cette fois c'ètait la patronne du bar qui était là, ainsi que deux habitués. Je me suis un peu trop livrée à eux mais c'ètait plus fort que moi. Voyant qu'ils ne me comprenaient pas, elle m'a défendue et soutenue par ces paroles: "Ne croyez pas que c'est fini: il y a encore quelque chose dans son regard...je la connais. Elle n'a pas eu de chance...je le connaissais, son copain. C'est injuste: tomber dans ses escaliers et en mourir, on n'imaginerait jamais!" Elle sais combien nous nous aimions.
  Au bout du compte ce moment doux-amère comportait plus de douceur que d'amertume et m'a fait du bien.
  Mon humeur a été mitigée le reste de la journée, mais là ça peux aller.
  Il faisait plutôt bon aujourd'hui, avec un rayon de soleil que j'ai trouvé très agréable. Ca + le fait qu'il y ai toujours quelqu'un pour me comprendre a un peu réchauffé mon cœur.
  Je suis touchée par la gentillesse de la patronne du bistrot. Ca me change de tous ceux qui se sont exclamés depuis 10 mois et 1/2-et il y en a eu beaucoup, d'un air plus ètonné que compatissant: "Quelle mort à la con, quant même! On n'a pas idée!" Et ce serait quoi, une mort intelligente?...Il n'a pas souffert, c'est déjà beaucoup, non? Et c'est assez douloureux comme ça pour ceux qui restent.

  J'ai beaucoup écrit sur des forums aujourd'hui, ça m'a fait du bien. Je crois que je vais bientôt pouvoir dormir. Et demain matin je ne traînerai pas au lit: c'est quant je reste couchée trop longtemps, inactive physiquement et moralement, que les mauvaises pensées reviennent. Je vais faire l'impossible pour me lever du bon pied et passer la meilleure journée possible.

  Bonne nuit à tous!
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 17 Mars 2016 à 00:59:25
  Hier je me sentais particulièrement bien, en paix avec le souvenir et la douce présence de mon amour, et j'ai pus goûté à de vrais moments de joie-toujours teintée de mélancolie bien sûr mais ce n'ètait pas gênant  :)-notamment grace à quelques amis, au point que je voulais partager ces instants de grace, d'espoir...
  Aujourd'hui beaucoup moins bien, loin de là...mais ce soir ça vas. Cette journée d'hier, si agréable, m'a donné davantage d'espoir, même si j'aurais voulu que ça dure un peu plus longtemps, mais c'est incontrôlable  :( mais chaque bon moment mérite d'être vécu, c'est peut-être ça l'espoir que je dois partager.

  Je viens de réécouter cette magnifique chanson d'Amel Bent que je me passais tout le temps au début de mon deuil. Tellement vraie à tout egars:

https://youtu.be/6xQXRkCIfPE 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 28 Mars 2016 à 01:09:16
  Malgrès des hauts et des bas toujours fréquents, il m'est arrivé deux ou trois fois, ces derniers jours, une chose  que je n'aurais pas crue possible et à laquelle je ne pensais même pas. Petit exemple: la première fois, je venais d'entamer un livre que je n'avais pas lu depuis longtemps et que j'aime beaucoup. Je l'ai retrouvé avec plaisir, et en m'y replongeant, j'avais la sensation de revivre les souvenirs heureux qui s'y rattache-il s'agit d'une partie de ma vie où je ne connaissais pas encore Pierre, mais bons souvenirs quant même.
  Sans oublier Pierre le moins du monde-il est toujours omniprésent dans mes pensées et j'en suis heureuse-je me suis sentie presque aussi bien que dans ces souvenirs tout simples, comme si je retrouvais une sorte "d'innocence", je ne trouve pas d'autre mot, un temps où je n'avais pas connu cette immense tristesse, ce deuil, cet "après". C'ètait un instant de grace, un délicieux soulagement  :) le phénomène s'est reproduit avec une ou deux autres "madeleine de Proust". J'espère que ça vas se reproduire. Non pas "tourner la page", "oublier", mais connaître de ces petits moments de sérénité où je retrouve presque mon bien-être d'autrefois.

  Peu avant Pâque, j'ai acheté un beau bouquet de buis bien vert au marché et j'ai été le planter dans la tombe de mon bien-aimé. Je lui ai parlé, et comme toujours, j'ai sentis ce très doux sentiment de paix qui ressemble à de la joie.
  J'ai juste gardé un brin de buis que j'ai mis dans un petit vase, à un endroit où je peux le voire tous les jours-je viens d'ailleurs d'y jeter un coup d'oeil^^symboliquement, c'est un lien entre Pierre et moi.

  J'ai commencé, sur plusieurs jours, ce qu'on appelle un grand nettoyage de printemps. Ca me fait du bien de m'activer, et en nettoyant autour de moi, j'ai l'impression que c'est une partie de moi, de mon intèriorité que je nettoie.

  Il ne fait pas encore très beau par ici et j'en suis contente pour le moment: je me sens plus proche, plus en osmose avec un ciel gris-ce n'est pas vraiment triste pour moi, juste paisible, pas comme la lumière du soleil qui me blesse les yeux. Voire quelques arbres en fleurs sous la pluie est cependant très agréable. Personne ne me comprends, mais j'espère que l'été passera vite et que l'hiver, avec beaucoup de belle neige immaculée si possible, reviendra vite. Je compte pourtant faire de mon mieux pour profiter du printemps et de l'été.

  J'ècoute beaucoup de musique et je vais sur mes forums, ça me fait du bien.

  Aujourd'hui -enfin hier maintenant-je voulais fêter Pâque comme si Pierre était toujours présent physiquement, comme je l'ai fais pour les autres fêtes. Mais hier matin, à la caisse du centre commercial de mon quartier, je me suis rendu compte que j'avais oublié mon argent  :Dacte manqué?...Possible quand même. Mais je compte faire mon petit repas aujourd'hui en pensant bien fort à lui. Hier à la même période, nous étions très heureux.
  Je me souviens de ce jour de Pâque où je venais de quitter mon appartement officiel pour aller le rejoindre (j'y avais dormi et avait hâte de rejoindre mon amour), il faisait un temps délicieux, je me revois marcher, le cœur léger, vers lui...

  Quand il fera meilleur, l'avantage est que je passerai davantage de temps au cimetière, dans cet esprit de douce communion.

   Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: linou le 28 Mars 2016 à 22:15:37
Stana
comme cela fait plaisir de te lire, de découvrir quelques bonheurs quotidiens.... si tout n'est pas rose, il y a quand même des eclaircies....
cela va faire 4 mois pour mois bientôt et j'ai encore des vagues de douleurs. Il me manque tant. Quelques fois des coins de ciel bleu, où je me dis qu'il est là près de moi.
continue,  Stana, ecris, je te lis.... et cela me fait du bien.
merci à  toi.....
je t'embrasse
Linou
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: arfaca le 28 Mars 2016 à 23:17:30
Oui merci à  ces témoignages d espoir,que ces moments d éclaircies viennent illuminer nos journées!Nous en avons tant besoin.
Affectueusement.
Arfaca
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 11 Avril 2016 à 01:02:41
  Avec retard-mais je vous avais lues tout de suite et, comme toujours, vos paroles réconfortantes m'ont fait du bien-merci pour vos petits mots, ça fait chaud au cœur  :)

  Ca fait 11 mois que mon amour nous a quittés, et demain-le 12-ce sera le triste anniversaire de son enterrement. Comme toujours durant ce laps de temps, je suis particulièrement émotive.
  Mais j'appréhende surtout lorsqu'on sera entre le 23 avril et le 12 mai, en passant par ce funeste 02 mai. Un an...je sais que je vais revivre en pensée, avec une acquité particulière, chaque jour entre ces deux nombres épouvantables, chaque èvénement, chaque émotion...j'espère ne pas trop-trop mal le vivre-l'espoir fait vivre...

  Du coup ce que j'appelle le prosaïsme du monde, et même des soucis et peines n'ayant a priori rien à voire avec mon deuil m'atteignent de manière disproportionnée, ce qui génère encore d'autres incompréhensions extérieurs.
  Heureusement j'ai aussi, ces derniers jours, recu le soutien, l'amitié désinterressée et pleine d'empathie de véritables amis, bons copains et même simples connaissances, mais ouvertes et compréhensives. Je ne les remercirai jamais assez.

  Je vais essayer de dormir un peu. Je posterai sur les autres topics ces prochains jours.

  Je pense à vous tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: linou le 11 Avril 2016 à 21:43:50
Stana,
je pense bien à toi et te souhaite tout le courage necessaire pour demain....
merci pour tous tes posts, cela me fait du bien de te lire et de comprendre ton cheminement, tu es mon soldat eclaireur
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 12 Avril 2016 à 07:36:52
En cette journée, je pense très fort à toi, je suis contente de savoir que tu es entourée de personnes faisant preuve de chaleur humaine et d'ouverture d'esprit.
Je te souhaite une journée de paix avec la douce présence de ton aimé.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: cdi le 12 Avril 2016 à 08:09:59
Bonjour
 Douce pensées à toi et profite du monde qui t'entoure.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 12 Avril 2016 à 10:01:25
  Merci beaucoup à vous trois  :)

  Aujourd'hui ça peux aller, j'avais un doute mais cette journée commence d'une manière plutôt douce, je souris même naturellement.  Pourvu que ça dure...je ne peux jamais savoir, mais je vais tout faire pour passer une bonne journée, du moins aussi bonne que possible.
  On verra. Comme je dis toujours, une petite embellie est toujours bonne à prendre.

  Je pense à vous  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 14 Avril 2016 à 11:44:15
  Ce 12 avril a été une bonne journée; j'avais mis la petite tunique noire que je portais le jour de ce enterrement, et malgrès l'horrible souvenir qui s'y rattache, j'ètais heureuse de la porter, en paix. J'avais aussi remis le fin bracelet de cuivre qu'il m'avait offert après l'avoir porté pendant 10 ans (il a donc une signification très particulière pour moi, comme une partie de lui-même), oui, je me suis sentie plutôt bien toute la journée.

  Ces deux derniers jours ça a été moins bien, beaucoup moins surtout à certains moments-habituellement c'est le contraire, l'étau se desserre après le 12...hier je suis allée à une association-sans rapport avec le deuil, mais au sein de laquelle les intervenants et les membres sont adorables et connaissent bien mon histoire, d'ailleurs j'y allais avec Pierre des fois-j'ai bu des cafés avec les autres, on a parlé de choses et d'autres et j'ai un peu évoqué mon deuil. Je me suis confiée plus complètement à une intervenante un peu plus tard, et tout ceci m'a fait du bien.

  Autre petite embellie: durant cette même journée, je me suis assise dans un jardin public, sur un banc où je m'asseyais souvent avec Pierre l'été dernier, en amoureux. Le temps était couvert-ce qui me convient tout-à-fait-et mes yeux se sont posés sur un magnolia merveilleusement fleuri. Le contraste de cet arbre couvert de grosses fleurs blanches et rosées ètait comme un petit prodige, je l'ai contemplé longtemps, avec un vrai ravissement. Le contraste de l'arbre en fleurs sur le ciel gris était saisissant, c'ètait comme le symbole de mes petites embellies dans ma tristesse lorsqu'elle redevient trop forte. Un instant de grace  :)

  Hier soir avant de m'endormir, j'ai repensé à lui quand il ètait dans le coma, tout juste capable de frémir des paupières, et à nouveau l'horreur de la mort, de l'absence m'ont envahie...j'ai fais mon petit rituel du deuil et je me suis endormie en paix.

  Ce matin je me suis levée tôt, pour èviter de trop penser. Je m'occuppe, du coup c'est toujours mitigé mais ça peux aller.

  Bonne journée à tous!
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: kompong speu le 23 Avril 2016 à 08:49:27
c'est exactement ça Sortie le chemin et les échanges d'amour qui manquent et  on a rien vu venir dans un aveuglement total
 les perfusions d'amour s’arrêtent et on meurt petit a petit
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 23 Avril 2016 à 21:57:48
  Merci à vous deux pour vos messages  :) oui c'est bien ça: moi aussi j'ai été dans le déni durant toute la semaine qui a suivis la chute de mon compagnon dans ses escaliers.  Je m'accrochais à l'étincelle de vie qui lui restait, je ne voulais pas croire, pas voire ce qui se passait, tout comme je ne voulais pas entendre le personnel médical-et certains de mes proches-qui, à mots couverts, essayaient de me préparer au pire je pense. Je devais avoir besoin de ce déni provisoire pour lui dire adieu sans en avoir l'air, sans trop de souffrance...je suppose que nous sommes nombreux dans ce cas.

  Ca y est, on est le 23 avril. Il y a un an exactement, je venais de passer une bonne journée avec Pierre, j'ètais de retour dans mon appartement officiel,  devant mon ordinateur, tranquille. J'avais l'esprit en paix et joyeux parce-qu'après avoir été un peu en conflit pendant quelques semaines, on s'ètait totalement réconciliés, on avait eu de longues conversations, il n'y avait plus l'ombre d'une ombre entre nous, et on était au moins aussi heureux qu'au tout début de notre amour, un an plus tôt. Notre accord était total, et j'ètais certaine que ça continurait longtemps comme moi. Je me disais que plus rien ne pourrait nous arriver.
  Il ètait tombé dans les escaliers depuis 18H10, soit 10 minutes après mon départ. Le compte à rebours était commencé.
  C'est curieux quand même: c'est souvent juste au moment où on croit que c'est enfin gagné qu'il arrive un imprévu, parfois tragique...
  Je sais que le 02 mai sera une journée particulièrement èmouvante. Je lui rendrai hommage de tous les moyens possibles, et je veux faire en sorte que personne, autant que possible, ne vienne rendre plus douloureuses qu'elles ne doive l'être cette période que je ressens au plus profond de moi-même-ce qui est encore plus le cas ces temps-ci puisque ça fait un an.

  Je me suis, dernièrement, de nouveau heurtée à l'incompréhension et à l'indifférence prosaïque de plusieurs personnes, qui sont convaincues que mon deuil est terminé maintenant. Ca m'a profondément blessée, et je compte bien passer plusieurs mois tranquille, à ne plus fréquenter les lieux et les personnes qui me font plus de mal que de bien. Bientôt il fera beau, je ferai de longues marches dans la nature et autres petits plaisirs simples.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nora le 24 Avril 2016 à 01:38:51
Pensées pour toi Stana.

Et tu as raison, préserve toi des personnes qui te blessent, même sans le vouloir. Ils ne savent pas.

La nature ne te décevra jamais.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: linou le 24 Avril 2016 à 21:57:56
Une pensée emue pour toi Stana....je t'envoie toute ma force pour que'tu resistes, insubmersible Stana.....
je t'embrasse bien fort, tu viens de franchir'un cap difficile.....
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Jolyne le 27 Avril 2016 à 09:19:30
À mes moussaillonnes,
Excusez mon silence durant toutes ces semaines ... Grosse dépression ... Descente aux enfers ... Puis remontée à la surface, re-tombee a l'eau ... Je nage pour rattraper le bateau mais je n'arrive pas à me hisser à bord. Je ne pensais pas sombrer 5 mois apres ...
Moi, la forte Jolyne, la vaillante, perdu la boussole ... de la vie. Je vous ai abandonne sur le bateau, vous laissant naviguer à vue ... Pardon Linou, Stana, Agapinou, et kompong speu, Arfaca, Loma et toutes mes sœurs de douleur.

Ça va mieux maintenant pour notre famille qui se réjouie  depuis la merveilleuse nouvelle, le sens de la vie ... La naissance du premier bébé de ma fille chérie . Ce sera pour octobre et c'est un petit garçon !
Un part, Un autre arrive ..c'est  la grande histoire de la vie ... Perpétuellement, inexorablement ...

Je pense fort à vous , je vous embrasse tendrement et vous serre sur mon cœur, je ne vous écris pas souvent mais je vous lis tous les soirs, entre larmes et sourires, et je vous souhaite à toutes : bon courage pour les jours à venir.



Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Faïk le 27 Avril 2016 à 11:21:15
Bienvenue à ce p'tit bout...

Porte-toi mieux, porte-toi bien,

Faïk
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Avril 2016 à 14:03:37
  Merci beaucoup à vous trois, vous êtes adorables  :) :-* vous m'apportez beaucoup de réconfort, je me sens comprise et soutenue.

  Je me sens un peu mieux depuis hier, mais j'ai compris que je dois décidément m'éloigner, totalement, de toutes ces personnes vulgaires et/ou insensibles qui me blessent, parfois volontairement, d'autres sciemment, mais le plus souvent c'est leur bêtise, leur manque d'empathie qui sont en cause. ILs voient tout d'une manière tellement simpliste, tellement terre-à-terre...je prèfère mille fois être à ma place qu'à la leur. Moi au moins, j'ai un cœur, sans vouloir me vanter. Aussi douloureux que ce soit parfois dans ma vie et mes pensées, je n'envie pas leur insouciance, leurs rires gras, l'expression vulgaire et indifférente de leurs visages etc etc...

  Je retournerai encore une petite fois dans ce petit bar en face de chez moi, le 02 mai, parce-que ce sera cette triste date anniversaire, et puis je n'irai plus avant au moins l'automne. Les patrons du bar sont adorables, de même que quelques habitués, mais la plupart des gens qui fréquent cet endroit me font plus de mal que de bien, et ça empire avec le temps. Plus mon deuil devient lointain-à leurs yeux uniquement-moins ils prennent de précautions avec moi. Mais bon nombre étaient déjà cruels au tout début, voire même la première semaine. Il vaut donc mieux que je m'éloigne pour au moins quelques mois, jusqu'à l'automne au minimum, je le sens au fond de moi. Pour ne pas être tentée d'y remettre les pieds, je vais aller jurer sur la tombe de Pierre de ne faire aucune exception. Ca a peut-être l'air excessif mais il faut bien ça  :) ils m'ont fait tans de mal par leurs paroles...j'ètais déjà hyprsensible avant, mais ce deuil m'a beaucoup fragilisée, ce que peu de personnes comprennent.

  Ce 02 mai, j'irai donc dire au revoir au peu de personnes compatissantes que je pourrai y trouver, et si l'un de ceux qui m'a fait souffrir est présent, je ne lui adresserai même pas la parole. J'expliquerai mes raisons aux patrons du bar, et je leur offrirai par la même occasion un beau pot de fleurs-ils pourront le mettre bien en vue^^pour les remercier de tout le soutien qu'ils m'ont apporté, de leur empathie, de leur gentillesse. Je remercirai aussi les quelques bonnes personnes qui seront peut-être là.
  Quelles que soient les personnes présentes, je dirai-mais uniquement en m'adressant aux bonnes personnes, que les autres m'entendent ou non m'est indifférent, je les ai en horreur et croyea-moi, j'ai mes raisons-que je suis toujours en deuil et que m'habiller en noir m'apporte la paix intèrieure et que je suis toujours en communion avec mon amour. D'ailleurs j'èprouve le besoin d'aller chez la coiffeuse et de me faire teindre les cheveux en noir, afin d'être totalement environnée de cette teinte qui forme comme un doux cocon protecteur autour de moi. Que personne ne s'inquiète, ce n'est pas triste pour moi, c'est ma nature et c'est un besoin impérieux. Le noir est d'ailleurs la couleur qui me vas le mieux parce-que j'ai le teint et les yeux clairs^^

  Tout à l'heure, j'irai encore me confier dans une association.

  Je pense bien fort à vous tous et je répondrai sur vos topics demain^^mais je vous lis toujours attentivement.
   :-*

 

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: linou le 27 Avril 2016 à 14:22:41
Notre capitaine est de retour!

Il était temps....on maintient le navire à flot...
 :)
Je suis super contente que tu sois revenue parmi nous...On va la faire toutes ensemble cette traversée.
Je t'embrasse bien fort
Linou

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: linou le 27 Avril 2016 à 14:27:20
Stana,

je te lis tous les jours, je te trouve extrêmement courageuse d'affronter ces personnes stupides (ben oui elle sont totalement à l'ouest), elles ne s'imaginent même pas ce que tu peux traverser. Fais ce qui te semble bon pour toi.
Je t'embrasse bien fort
Linou
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: arfaca le 27 Avril 2016 à 21:41:56
Bienvenue capitaine
Parfois on décroche et c est la notre quotidien. Bravo tu as rattrapé le navire ...alors tiens bon il y aura encore des vagues mais tu seras chaque fois plus forte pour les dompter

Douces pensees
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Avril 2016 à 23:34:02
  Merci ma chère linou  :-* arfaca: moi aussi je suis heureuse que notre courageux capitaine soit de retour  ;) ça fait chaud au cœur tout ça!

  C'est fait: je suis allé faire ma promesse sur la tombe de Pierre, ce qui m'a également fait un bien fou  :) mis-à-part que j'ai promis d'y aller plutôt demain-dans ce bistrot désormais célèbre, du moins sur mes forums XD j'y ai trouvé le pire comme le meilleur^^-et que ce serait l'unique fois avant plusieurs mois. Vu de l'extèrieur tout ça peut paraître excessif, mais je sais que vous me comprenez.
  J'irai juste à l'ouverture, offrirai les fleurs et me confirai peut-être un minimum, si je peux être un peu tranquille. Sinon, je trouverai bien le moyen de placer quelques phrases essentielles^^

  Et ça y est aussi, je suis allée chez la coiffeuse: au fur et à mesure que le noir recouvrait mes cheveux châtains, j'ai sus que j'avais raison  :) je me sentais de plus en plus en phase avec moi-même, à mon aise,  je me reconnectais à mon vrai moi. J'ai choisis une coupe mi-longue, plutôt destructurée-ça vas bien avec mon look plutôt gothique en général  ;) ce noir profond me vas bien de toute façon, et je m'y sens effectivement comme dans un doux cocon.

  Oh oui, passer un printemps et un été bien tranquille, faire de longues marches dans les bois derrière chez moi, dans cette nature que j'aime tans, continuer-èvidemment-mes visites au cimetière, discuter de temps en temps avec de vrais amis, me tenir éloignée des autres, aller passer, deci-delà, l'après-midi chez une amie, faire un saut aux associations qui me font du bien, aller à des expositions, vides-greniers, boire un coca à la terrasse d'un café, bouquiner dans de beaux jardons publics, écrire...faire uniquement des choses que j'aime, des petits plaisirs simples en restant vigilante, èviter au maximum tout ce qui pourrait heurter mon hypersensibilité.

  Je sais qu'il y aura toujours des moments de tristesse profonde, mais je veux faire de mon mieux pour profiter de tout ce qui pourra me mettre du baume au cœur et me faire sourire. Comme le voudrait mon amour.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Mai 2016 à 14:49:45
  Bonjours à tous  :-*je m'excuse de ne pas avoir passé sur vos topics comme prévu-en fait j'y suis passée mais je n'avais pas la force d'y écrire. Je pense à vous tous tous les jours, et même plusieurs fois par jour. Je me sens plus en forme aujourd'hui, beaucoup plus, je passerai sur les autres topics ce soir sans faute^^

  Ca y est, le 02 mai est arrivé. Ca fait un an jour pour jour que Pierre  n'est plus de ce monde. J'y ai pensé intensément depuis minuit; je me suis endormie aux environs de 2H du matin, et aujourd'hui, j'y pense avec un sentiment de paix intèrieure relative mais bien réélle. Il est dans mes pensées plus que jamais, et malgrès la mélancolie, j'èprouve une impression très douce.  C'est ce que j'espérais à l'avance sans trop oser y croire, mais ça vas. J'accepte. :( :)

  Hier je suis allé au premier vide-grenier de l'année, à deux pas de chez moi. Ca m'a fait du bien, et puis le printemps et l'été dernier, Pierre et moi allions souvent à des vides-greniers, ils me feront toujours penser à lui. Ce mois-ci sera constitué de ce genre de petits pellerinages, je vais retourner dans le moindre lieu où nous sommes allés ensemble-et cette fois je ne m'ouvrirai plus aux mauvaises personnes.

  Avant-hier j'ai acheté un pot de muguet; il a fini de s'èpanouir chez moi  :D la rose rouge est fanée, j'ai otées les pétales, je les ajouterai à un bon bain ce soir. Je vais cet après-midi porté ce beau muguet sur sa tombe, je vais m'y receuillir et je sais que ce sera un moment plein de nostalgie mais aussi très beau. Même s'il pleuvait, s'il grêlait, j'irais, je ne peux pas faire autrement. Mais il se trouve que le temps est beau et doux-à la fois doux et légèrement frais, juste ce qu'il faut. J'en suis contente pour cette fois.

  Je vous embrasse  :-* :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Faïk le 02 Mai 2016 à 16:21:15
(http://www.aht.li/2885949/Douceur.jpeg)

Air doux et plus léger chez Stana ce lundi 2 mai, merci d'avoir partagé cette petite brise...

Porte-toi bien
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 02 Mai 2016 à 17:05:17
Stana, je pense très fort à toi en ce jour si particulier. Ces petits "pèlerinages" sont une bonne idée, pour moi ils sont un mélange de douceur et de mélancolie, des moments de recueillement et de connexion avec l'être aimé.
Mes pensées t'accompagnent.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: malone le 02 Mai 2016 à 17:12:40
Bon courage à toi en ce jour si particulier. 
Bien à toi
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 02 Mai 2016 à 18:55:28

Stana,

02 mai 2016... 1 an jour pour jour... Pierre, ton amoureux !

Sentiment de paix intérieure, douces et intenses pensées, promenade emplie de bons souvenirs au vide-grenier, muguet et rose rouge, moment  de recueillement sur sa tombe... Stana,  tu sais transformer des moments naturellement tristes en de beaux moments émouvants... bel hommage...

Tu es magnifique d'Amour pour Pierre !

Je pense fort à toi.

Je t'embrasse
Federico
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: cdi le 02 Mai 2016 à 20:59:12
De tout coeur  avec toi Stana pour ce jour particulier.
 Je t'embrasse.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: linou le 02 Mai 2016 à 22:52:49
Stana,
t'as réussi. ...tu as passé ton épreuve,  je suis heureuse pour toi que tu puisses aller aux endroits que tu partageais avec Pierre. Ton parcours me met du baume au coeur et j'èspère tout comme toi ressentir sa présence.  C'est un message de tendresse et d'espoir que tu partages avec nous. Merci, merci de tout coeur.
Douce nuit à toi
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 03 Mai 2016 à 00:47:10
  Merci à vous tous, vous êtes adorables  :) :-* j'ai passé beaucoup de temps à l'extèrieur et toute la soirée  à èchanger avec mon meilleur ami-je lui ai même envoyé des vidéos-donc pas moyen de posté comme je l'aurais voulu aujourd'hui non plus  ::) votre soutien et vos paroles réconfortantes me font le plus grand bien. Je confirme que malgrès la mélancolie omniprésente-mais plutôt douce-j'ai passé une bonne journée, au-delà de mes espérances même. Si seulement ça pouvait durer...

  J'en dirai plus demain, là je tombe de sommeil.

  Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nandou_Guanaco le 03 Mai 2016 à 15:36:31
Feu mon mari a 63 ans aujourd' hui. Bon anniversaire papoute, que les anges débouchent une bouteille de champagne pour toi, fais la fête avec les tiens partis avant toi, si tu es heureux, je le suis pour toi.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 05 Mai 2016 à 00:40:16


The Beatles... Yesterday... https://www.youtube.com/watch?v=sbKqt77P-gs

Bisous.

Federico
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 05 Mai 2016 à 01:28:56
  Nandou  :( :-* j'espère pour toi que cette date n'a pas été trop èprouvante pour toi. Merci pour tes paroles, c'est exactement celles dont j'avais besoin  :)

  Ce 02 mai donc, je suis allée me receuillir sur la tombe de Pierre. Il faisait doux avec comme une lègére brise, c'ètait très agréable. J'ai déposé le pot de muguet sur sa tombe, après avoir eu l'agréable surprise de voire que quelqu'un y avait déjà déposé deux pots de fleurs artificielles et une petite bougie blanche. Je sais qui c'est: une amie de longue date de Pierre, l'une de celles qui s'est montrée sincèrement peinée de sa disparition et a sus trouver les bons mots le jour de son décès, malgrès son propre chagrin. Il n'y a pas tellement de monde qui vient sur sa tombe  :( mais lorsque je sais, entre deux passages, que quelqu'un l'a fait, mon cœur se gonfle de joie-de vraie joie-et de reconnaissance.

  J'ai allumé la bougie, la petite flamme dansait sous le vent léger. Je lui ai parlé, je me sentais, plus que jamais peut-être, en communion avec lui. Je me suis assise au bord de la tombe et mon regard s'est perdu dans les pâquerettes qui recouvrent l'space vert où elle se trouve. Ca a l'air tout bête comme ça, mais c'était un enchantement. De même que le chant des oiseaux, le ciel d'un bleu délicat. Je me suis laisser fasciner par de minuscules fourmis noires, et même un tout petit lézard qui courait sur la tombe, j'ètais touchée de cette vie en ces lieux.

  En rentrant chez moi,  alors que j'allais franchir la porte de l'immeuble, un ami à moi-qui ètait aussi celui de Pierre et qui a été le seul, à part moi, à porter son deuil-est passé à cet instant précis, juste au bon moment, ce que j'appelle une synchronicité  ;)-on s'est dit bonjour, et j'ai ajouté: "C'est le 02 mai." "Je sais", m'a-t-il répondu et il m'a dit, avec un sourire triste (il connaît bien mon état d'esprit: "Hé bien, bon anniversaire." On s'est regardé avec fatalisme, et je lui ai dis combien le fait d'avoir apporté ce muguet sur sa tombe m'avait fait du bien. "Ca lui fait du bien à lui aussi, là où il est", m'a-t-il répondu. Et je sais qu'il le pense, il partage mes idées sur ce point. Rien n'aurait pus me toucher davantage.

  Bref la journée s'est bien passée. Bien sûr que je me sens mélancolique, mais c'est tout-à-fait supportable, et même ça participe de ma sérénité intèrieure.

  Il y a des instants plus difficiles, quand des imlages de Pierre alors qu'il ètait dans le coma, des images précises, s'imposent à moi. Il arrive encore qu'il y ai sentiment d'incompréhension, de stupèfaction parce-que j'ai en tête les autres images, celles de notre amour, de l'homme débordant de vie qu'il ètait, et alors je me dis, comme incrédule: "Mais...mais, c'est pas possible..." Je n'essaie pas de combattre ces pensées quand elles me viennent, parce-que je sais bien que si, c'est possible et que c'est bel et bien arrivé, mais que je dois acceuillir la moindre impression. Je le sais bien, qu'il est parti.

  J'ai ressentis plus intensément sa présence ce jour-là, il faudra vraiment que je détaille dans la rubrique "spiritualité".

  Depuis ça peut aller. Oui, ce sera le mois des petits pèlerinages. Le 12 aussi, j'irai déposer des fleurs sur sa tombe, des tulipes peut-être. Il les aimait beaucoup, et puis c'est symbolique: il à vécu en Hollande, à Amsterdam exactement, pendant 5 ans, il m'en parlais souvent. 

  Là, je regarde des vidéos qui me font penser à Pierre, j'en ai besoin.

  Frederico, nos messages se sont croisés, donc je réésite le mien^^ça aussi ce peut être une petite synchronicité  :D et en voilà une autre: cette chanson, yesteday, tellement appropriée pour plus d'une raison,  je m'apprêtais justement à la poster  :omerci à toi!!

  Bonne nuit à tous  :-*

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nandou_Guanaco le 05 Mai 2016 à 20:32:08
Effectivement Stana, la date n' a pas été facile à digérer, la date anniversaire que l' on fêtait en famille et puis sûrement dans quelques temps la fête des pères, oui j' ai beaucoup pleuré. Ceci dit, j' ai pourtant la chance de recevoir des signes car je suis réceptive et surtout je l' avais préparé avant de mourir. Je lui avais dit que j' exigeais des réponses à son cancer, je voulais savoir ce qui n' avait pas été résolu sur cette basse terre, pourquoi ce cancer lui qui  n' était jamais malade, il avait un capital santé comme à 20 ans  lui qui en avait trois fois plus et surtout pourquoi ce cancer aussi rapide, aussi rare, une seule chance sur cent d' avoir ce cancer de la vessie là... Je ne pourrai jamais faire mon deuil si tu ne viens pas m' expliquer après ta mort ce qu' il en est. Tu me feras d' autres signes aussi, tu veilleras sur nous, tu nous aideras, je ne lui ai pas laissé le choix de dire non, il était plongé dans le coma, il ne pouvait pas répondre mais le médecin m' avait dit qu' il entendait tout et comprenait tout. J' étais donc totalement libre de m' exprimer sans pouvoir savoir ce qu' il pensait en retour. Il est décédé le lendemain de mes doléances.  Dans les 3 jours qui ont suivi alors que je me réveillais, seule dans ma chambre et dans le noir il est venu me dire: mon cancer est dû "au tabac de ma jeunesse", il m' a montré son père en train de fumer (donc il avait subi le tabagisme passif de son père qui fumait à la maison, dans la voiture etc), son visage  noyé dans la fumée (il a fumé de 20 à 40 ans). Et pour ce qui est de la gravité de son cancer, le fait qu' il ne buvait pas assez, il faisait le chameau, un verre d' eau lui suffisait sur la journée, du coup il ne lavait pas sa vessie, dernier organe à capter et garder les toxines et poisons du tabac, et aussi la faute à ce qu' il ne savait pas gérer ses énergies négatives, ses colères, ses angoisses, et le stress de sa vie. Son cancer s' est déclenché dans les six mois qui ont suivi le décès de son papa, c' est vous dire qu' il gérait mal voire très mal ses émotions. Depuis il continue de se manifester par son odeur dans une pièce à l' occasion, des bruits bizarres alors que je parle toute seule, des flashes le soir au coucher, ce qui fait que je sais qu' il ne souffre plus, il n' a plus son cancer là où il est, il a retrouvé les siens, il me montre qu' il me caresse, me protège, me console, il cherche à me protéger.  Mais que ces signes ne soient que le fruit de mon cerveau ou réels n' enlèvent en rien ma douleur, je lui dis souvent, ce n' est pas la peine, ça ne sert à rien, je n' en tire aucun bénéfice personnel sauf à savoir que toi mort vraiment ou de "l' autre côté", c' est sûr que tu ne souffres plus du tout. C' est sûr que lui en a fini avec tous les tracas de sa vie terrestre, tant mieux, en attendant le conjoint qui reste sur le carreau lui, il souffre pour le restant de ses jours. Tout ça pour te dire que je suis dans ma phase "en colère contre lui", je lui en veux de m' avoir quittée, tu m' as abandonnée alors qu' on avait des tas de projets pour notre retraite.  Comme tu le constates aussi c' est encore confus dans ma tête, d' un quart d' heure sur l' autre je change vite d' humeur, bref, seulement trois mois qu' il est décédé, c' est encore le choc.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Mai 2016 à 23:47:50
  Bonsoir Nandou_Guanaco. Merci pour ton témoignage. J'espère que ça t'as fait un peu de bien de t'ouvrir ainsi. Sache que je te comprends sur toute la ligne.
  Je pense qu'en effet ton conjoint t'envoie des signes, pour essayer de te consoler, te faire savoir qu'il n'a "disparu" qu'en apparence, qu'il est toujours là, pas loin, qu'il t'aime et veille toujours sur toi. Ma foi personnelle est une quasi-certitude-à 99%-d'ailleurs j'ai recu moi-même plusieurs signes. J'en parle davantage dans la rubrique "spiritualité", et je n'ai pas encore abordé le plus important mais, comme tu viens de la faire, je vais livrer une petite part de mon vécu ici (le reste suivra demain dans la rubrique appropriée, je sais que cette fois j'aurai tout mon temps^^):
  Ce 02 mai donc, j'ai ressentis la présence de Pierre plus intensément que ce n'ètait arrivé depuis le tout début de mon deuil, avec une intimité, une intensité impressionnantes; c'était particulièrement net au cimetière; j'avais cette sensation d'intimité quand je lui parlais, je sais qu'il ètait auprè de moi. Et ce soir-là, chez moi, j'ai connu ces petits signes dont tu parles: des petits bruits, craquements absolument inexplicables-j'ai étudié plusieurs possibilités-et en même temps, je sentais cette présence toute proche, ça avait quelque chose d'électrique,au sens littéral du terme; j'expliquerai dans l'autre rubrique pourquoi et comment certains scientifiques, je dis bien scientifiques, en sont venu à la conclusion que la vie après la mort est probablement une réalité qui n'a rien de surnaturel; selon eux ce que nous appelons âme est notre psychisme, pouvant être détaché en certaines circonstances dans cette vie-ci, et restant "en-dehors" dans une autre dimension, après celle-ci. Ce qui donne un espoir tangible  :)
  Ces bruits, cette présence psychique si proche m'ont beaucoup impressionnée. Je savais bien que je ne risquais rien, bien au contraire, que c'ètait une crainte quelconque qui ètait irrationnelle, mais c'ètait plus fort que moi. C'ètait si intime que par moment, en entendant ces petites manifestations, je ne pouvais pas m'empêcher d'être un peu effrayée, au point de jeter un regard nerveux autour de moi par intermiitence.
  Je suis sûre, à 90% donc, que ces manifestations venaient bien de lui, et j'aimerais en recevoir d'autres. Je pense que je serais mois impressionnable. Bien sûr il n'y a guère qu'ici que je peux en parler, tans de personnes pensent que ce genre de choses ne sont qu'autosuggestions, que ça arrive à elles ou aux autres d'ailleurs, mais si c'est moi qui ai raison, elles sauront bien un jour  ;)

  Nandou, j'espère qu'un jour tu pourras recevoir tous ces signes avec plus de bonheur que de tristesse, malgrès l'immense vide que cette perte a laissé dans ta vie  :( :)

  Hier je suis retourné au cimetière, j'ai déposé des tulipes roses-dont deux étaient collées l'une à l'autre, deux tulipes jumelles sur une même tige, comme nos deux âmes sœurs, ça c'est peut-être une synchronicité^^et peut-être plus encore quand j'ai vu une toute petite coccinelle posée sur l'une des fleurs artificielles qu'une amie avait déjà déposées. Je l'ai effleurée, pensant qu'elle ètait morte, mais elle a déployé ses ailes minuscules et s'est envollée... :D

  Je te souhaite une douce nuit peuplée de rêves de ton amour  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 10 Mai 2016 à 22:26:08


Vague à l’âme

Esther Granek
 

Et c’est à force de me taire
 que je me parle à n’en finir.
 Et c’est à force d’en pâtir
 que je m’en gausse la première.

A quoi me sert de n’être poire ?
 A quoi me sert froide raison ?
 Je jette un caillou dans la mare
 et je vois s’agrandir les ronds.

Ce qui se défait se refait…
et tout se meurt… et tout renaît…
et tout recommence à jamais…
Me voilà parlant sans arrêt !…

Mais c’est à force de parler
 que je me tais à n’en finir.
 Et c’est à force d’en pâtir
 que tantôt je m’en gausserai.

A quoi me sert de n’être poire ?
 A quoi me sert froide raison ?
 Je jette un caillou dans la mare
 et je vois s’agrandir les ronds.

Esther Granek, Je cours apres mon ombre, 1981

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 10 Mai 2016 à 22:51:20
  Merci pour ce poème Frederico, j'aime beaucoup  :) :-*

  Ces jours-ci ça peux aller, avec des hauts et quelques bas par moment, que je n'essaie pas de nier ou de prendre à la lègère, pas plus que je n'essaie de les stopper immédiatement; j'attends qu'ils passent, je les accepte. Là, ça vas plutôt bien.

  Le printemps est là par moment, alterné d'un peu de pluies et de temps couvert, on dirait une métaphore de mon état d'esprit.
  Demain s'il fait beau, j'irai m'assoire dans l'espace vert en bas de chez moi, l'un de mes livres préférés à la main, afin de profiter des petites fleurs sauvages qui le parcourent; il y a parfois de très jolis papillons bleus, c'est une communion avec les beautés de cette nature toute simple. Le printemps, le renouveau...tans qu'il ne fait pas trop chaud ça me vas.
  J'espère me coucher tout-à-l'heure avec des pensées positives.

  Bonne nuit à tous et toutes  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 12 Mai 2016 à 13:17:44
  12 mai, un an aujourd'hui: l'enterrement je veux dire. Je dois dire que depuis ce matin, je me sens moins bien que ces derniers temps, sans doute parce-que cette journée du 12 mai 2015 a été la plus èprouvante de ma vie. Le 02 mai a été terrible, mais cette parodie d'enterrement-j'en parlerai enfin en détail ces jours-ci, j'en ai besoin et je sais que je le pourrai, et tous ces gens épouvantables qui me sont tombé sur le dos, comme si je ne souffrais pas assez comme ça...je ne sais pas comment j'ai fais pour encaisser tout ça et garder la tête haute, continuer à faire face, être ce que je suis maintenant.
  Je m'occuppe les mains le plus possible pour èviter de trop penser, de trop y penser. Pas à Pierre, à toutes ces cruautés passées-et présentes par moment. Je ne comprends pas certaines personnes, ce manque total d'empathie allant jusqu'à l'acharnement. C'ètait vraiment inhumain. Bref...

  J'ai acheté deux beaux bouquets de fleurs variées au marché,  très joliment composés, les deux mêmes: ainsi il vas en rester un chez moi, et l'autre sera sur sa tombe, un lien symbolique entre lui et moi^^mélées aux autres il y a des petites fleurs jaunes qui répondent un parfum suave  :D :) ça ressemble un peu à du mimosa. Oui, l'un de ces bouquets, dans une heure...j'espère retrouver ma sérénité intèrieure, dans la mesure du possible.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Coco2310 le 21 Mai 2016 à 11:35:56
Bonjour à tous,

12 Mai, c'est le jour des obsèques de ma mère décédées le 8
Nous sommes unies dans un même chagrin, celui d'une absence très très cruelle qui pour l'instant me ronge de l'intérieur.

Moi c'est trop frais, cela fera deux semaine demain. Je souffre terriblement, horriblement. Le manque est ultra violent
Nous vivions ensemble en totale fusion.

Je n'arrive pas à m’intéresser à un programme tv, à lire.

Je viens de terminer les envois aux divers organismes pour les prévenir du décès de ma mère.

Je vais devoir trier, jeter, donner des vêtement, des objets auxquels elle tenait qui sont pour moi des souvenirs.

Nous devions mon frère et moi, l’enterrer en Loire Atlantique mais la ville refuse car elle n'était pas résidente principale, elle va donc être enterrée près de l'endroit où elle est décédée un tout petit bled de Normandie, ce qui me déprime encore plus. Par contre cela apaise mon frère qui adore cet endroit.

Je vois Stana que malgré ta douleur tu arrives à continuer. J'espère que j'aurai ton courage. 
   

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 24 Mai 2016 à 23:14:23
  Merci pour ce message Coco.

  Hé oui, ce "joli moi de mai", que j'avais toujours vu comme la plus belle des saisons, pleine de promesses printanières, de renouveau, de renaissance, de gaité...je crois bien que pour plusieurs d'entre nous, il est maintenant question du "funeste mois de mai"  :'( 

  Ca me touche profondément que tu ai toi aussi ce terrible rapport au 12 mai. Je comprends-malheureusement pour moi-ta détresse. Je suis du fin fond du cœur avec toi. 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Coco2310 le 25 Mai 2016 à 18:45:45
Merci Stana
Je vais haïr le mois de mai jusqu'à mon dernier souffle.
Sauf si ma mère vient me chercher pour que nous soyons réunies
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 26 Mai 2016 à 00:10:19
  Je te comprends, et pour cause  :(

  Ces derniers temps-depuis ce funeste 12 en fait-je me sentais beaucoup moins bien, et même très mal par moment en vérité. Des souvenirs et images horribles revenaient me hanter-au sens le plus négatif du terme-par moment, il est arrivé que ce soit vraiment dur à supporter. J'ai fais de mon mieux pour accepter les pensées que je ne pouvais pas empêcher, et j'ai ècarté les pires, celles qui pouvaient être dangereuses pour mon èquilibre.
  C'est bien lié à ce 12 mai 2016, tellement traumatisant à plus d'un titre, pire que le jour de sa mort d'une certaine façon.
  Ce soir ça peux aller. Pourvu que ça dure...je ne vais pas baisser les bras maintenant, d'autant plus qu'il y a tout de même eu des moments plus sereins, et même agréables, ça me rassure...

  Tiens, en écrivant je suis en train d'ècouter des chansons sur YouTube, et voilà que "par hasard" une chanson qui parle de deuil, et que j'ai déjà postée dans la rubrique appropriée, est en train de passer automatiquement  :( :)

  Je me permets donc de l'ajouter ici aussi, car elle me tient particulièrement à cœur:

https://youtu.be/ZWCQLxltWSM 

  Coco, je posterai sur ton topic demain, et sur quelques autres^^
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Coco2310 le 26 Mai 2016 à 10:06:14
Merci Stana.
Aujourd'hui c'est très dur, angoisse, tristesse, angoisse.
Comment faire pour continuer. Ma vie ne sera jamais plus la même, une partie de moi est morte
18 jours que ma mère est partie, 18 jours que je ne peux plus entendre sa voix, 18 jours...
Le soir je suis un peu plus sereine, un tout petit peu. Mais le matin c'est horrible.
Je vais te lire Stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 04 Juin 2016 à 19:21:39
  Il y a toujours des hauts et des bas Coco  :( tout ce que nous pouvons faire est de profiter du moindre rayon de soleil...

  Me voici de retour après une courte absence: on m'avait coupé Numéricâble, ça n'a été rétabli que ce matin et je n'avais pas l'énergie nécessaire pour aller à la médiathèque. J'ai bien pensé à vous tous, vous m'avez manqué et le forum aussi. J'aurais bien fini par y aller, à la médiathèque, probablement en début de semaine^^mais écrire le soir aurait continué à me manquer.
  J'en ai tout de même profité pour faire des choses que j'avais négligées au profit d'internet: j'ai davantage travaillé à mon manuscrit puisque j'avais toujours accès à "mes documents", j'ai relu entièrement plusieurs de mes livres prèfèrés (je lis vite^^), j'ai ècrit (à la main lol) à un ami etc mon petit plaisir a été de m'assoire tous les jours-quand il ne fait pas trop mauvais-dans l'espace vert en bas de chez moi, un bon livre à la main, profitant de la douceur du temps, des chants d'oiseaux, du côté apaisant de l'herbe bien verte et des petites fleurs en levant de temps en temps les yeux de ma lecture. D'ailleurs tous les matins, j'ouvre ma fenêtre alors que je suis encore au lit, et j'ècoute les premiers chants d'oiseau  :D

  Il y a encore eu des moments très difficiles, et c'est alors que le forum m'a le plus manqué  :'( mais ça vas aujourd'hui. La journée a été agréable.

  Ce soir ou demain je posterai davantage, notamment vis-à-vis de certaines choses que j'ai compris à propos de l'annonce du décès d'un proche.

  Je crois que j'ai un mp en retard, je vais y jeter un œil  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 06 Juin 2016 à 14:47:22
  Je n'ai pas pus posté comme prévu hier, j'ètais fatiguée, dans le brouillard...j'ai retrouvé mon énergie aujourd'hui, j'ai fais pas mal de choses en retard, tans à l'intèrieur de chez moi qu'à l'extèrieur, ça m'a vraiment fait du bien  :) mais ce sera ce soir que je reviendrai faire un tour sur le forum: je m'apprète à aller au cimetière passer un peu de temps sur la tombe de Pierre, je souris en y pensant. Je vais déposer une rose éternelle que j'ai achetée il y a deux jours  :)
  Je vous embrasse  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 06 Juin 2016 à 23:08:57
  Oui, je peux dire que j'ai passé une bonne journée.
  J'ai acheté un petit pot de pétunias avant d'aller au cimetière, et aussi une petite plante grasse parce-qu'elle durera plus longtemps. Je les ai déposées sur sa tombe, ainsi que la rose éternelle. J'ai été heureuse de voire que les fleurs artificielles déposées par quelqu'un d'autre étaient toujours en place. Je me sentais bien, en communion avec lui, avec toutes ces pâquerettes, ces papillons autour de moi  :)

  Je pense souvent à l'instant où on m'a annoncé la mort de Pierre, je m'en souviens aussi nettement que si c'ètait hier, jusque dans les plus minuscules détails. Entre-temps, j'ai entendu parler des étapes que suivent les médecins, infirmiers etc qui doivent annoncer le décès d'un proche à quelqu'un. C'est très précis, et il serait à souhaiter que tous les professionnels de la santé suivent bien ces étapes pour ne pas encore ajouter à la détresse de la personne; je sais que malheureusement ce n'est pas toujours le cas, mais je reconnais que j'ai eu de la "chance" dans mon malheur d'être bien tombée ce jour-là. 
  Je sais maintenant que ces étapes consistent en ceci: premièrement, le médecin ou autre doit choisir le lieu; une si effroyable nouvelle ne peut pas être dite et entendue au milieu d'un couloir par exemple, entre deux claquements de portes ni en présence de tierces personnes. Il faut un endroit calme, à l'abris des regards et des oreilles indiscrètes, et le médecin doit être seul avec son interlocuteur.. Deuxièmement, il doit dire précautionneusement, mais sans ambiguité, dire la vérité, et pas avec des formules du genre "Il nous a quitté", "elle s'est éteinte" etc l'interlocuteur doit entendre le mot "mort" ou "décédé". Ce doit être bien clair, distinct. Puis il faut laisser à la personne endeuillée un moment pour encaisser, la laisser extèrioriser son chagrin, peut-être quelques instants de déni. Et enfin la laisser parler du défunt, de ce qu'elle ressens, parler avec elle quand c'est ce qu'elle veut, passer un peu de temps avec elle et ne pas oublier qu'après, elle restera seule avec son désespoir. S'asurer qu'elle supporte à peu près, puis s'èclipser discrètement, enfin avec pudeur.

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 06 Juin 2016 à 23:38:21
  Il est expliqué aussi que le médecin, infirmière...doit réaliser qu'il vas annoncer à quelqu'un la pire nouvelle de sa vie, briser sa vie à tout jamais, et que ces instants, et le visage, les intonations, les gestes de celui qui apporte la nouvelle resteraient gravés dans sa mémoire, au détail près (c'est donc normal...)jusqu'à la fin de sa vie, et qu'il faut faire prendre d'écoute, d'humanité, d'empathie et ne pas se contenter de suivre mécaniquement des ètapes apprises dans des cours. Avoir un geste, une parole réconfortante etc

  C'est exactement comme ça que ça s'est passé, je peux en témoigner, et je serai toujours reconnaissante envers l'infirmière qui m'a annoncé cette terrible nouvelle. Je suis certaine que tout en mettant en application ce qu'on lui a enseigné, elle a une empathie, une compassion naturelles, elle avait l'air vraiment émue de devoir annoncer l'inadmissible, ça se voyait. Oui, tout y est:

  Le lieu: elle m'a emmené dans un endroit fermé d'où ne parvenait aucun bruit extèrieur. Elle n'a pas tourné autour du pot, et, après avoir échangé quelques phrases avec moi (je me suis rendu compte après coup, au souvenir de l'expression de son visage, qu'elle ne savait pas comment aborder le sujet), elle m'a dit, doucement mais clairement: "Il est décédé ce matin à 10H30" Elle m'a laissé "encaisser", avoir mes 10 secondes de déni, extèrioriser ce déni, puis elle m'a touché le bras, et le déni est passé. Elle a été très gentille avec moi, elle m'a laissé parler de Pierre, pleurer, elle a eu quelques mots qui ont réussi à me faire sourire à travers mes larmes, elle m'a apporté un verre d'eau (un geste tout simple mais qui m'a touchée), et m'a fait pudiquement comprendre qu'elle savait que ma douleur ètait extrême, que ma vie venait de basculer. Elle m'avait vu au chevet de Pierre, je m'ètais déjà confiée à elle, elle savait combien notre amour était fort, elle avait eu l'air vraiment touchée.

  Ca fait drôle-et même plus que ça, plutôt bouleversant :'( :) -de revivre en pensées tel ou tel évènements sous un éclairage, une explication nouvelles ou/et plus précises.
  Et il est exact aussi que je garderai toujours le visage de cette jeune femme en gros plan dans ma mémoire, la moindre expression de ses traits, ses gestes, sa voix, son regard...je suppose qu'en effet, c'est le cas de toute personne ayant perdu un être vraiment cher.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 10 Juin 2016 à 12:31:26
  Je n'ètais pas très bien hier, ni physiquement ni moralement  :'( je me suis forcée à aller marcher dans le bois, et même si j'ètais fatiguée, cette nature verdoyante et le temps agréable m'ont fait un peu de bien  :) et encore plus après coup.
  Mon moral est retombé à zéro quand, vers le soir, un prétendu ami est venu sonner à la porte dans le but de m'extorquer de l'argent, comme c'ètait déjà arrivé plusieurs fois (ce serait trop compliqué à dètailler). Je l'ai dépanné mais en précisant bien que c'ètait la toute dernière fois, que désormais je ne lui ouvrirais même pas. Tu parle d'un ami! Un ami comme ça, je n'en souhaite à personne  :'( >:(jusqu'à présent j'ai été trop gentille, mais maintenant ça vas changer  >:(

  Depuis ce matin-et à mon heureuse surprise-je vais beaucoup mieux à nouveau, je me sens plus énergique physiquement comme moralement  :)la journée a très bien commencé, je vais faire l'impossible pour que ça dure, que le malheur se repose un peu à nouveau on vas dire. La journée est bien commencé, et je compte bien profiter utilement ET agréablement de cette energie à laquelle je ne m'attendais pas du tout. O temps, suspends ton vol...

  Ces dernière semaines j'ai croisé, par intermittence, des personnes adorables-certaines de véritables amis, qui ont fait leurs preuves depuis longtemps-qui m'ont fait beaucoup de bien moralement, ne serait-ce que furtivement, mes petits rayons de soleil^^parfois ces petites rencontres arrivent exactement au bon moment, lorsque je suis vraiment mal, ou moins bien, et illuminent la plus grise des journées par leur gentillesse gratuite, leur empathie, leur compréhension, parfois leur humour de bon goût  :D

  Une pensée pour vous tous et toutes  :-*
  J'ai eu un vrai sourire en murmurant: "Bonjour, mon ami Pierrot", comme je le fais tous les matins.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 18 Juin 2016 à 21:56:16
  Aujourd'hui il est arrivé quelque chose qui m'a fait bien plaisir. Ces deux derniers jours je me sentais très bien mais aujourd'hui beaucoup moins et, ce soir, je me suis forcée à descendre en bas de chez moi, à une petite fête de quartier. Je suis tombé sur une connaissance à moi-qui est aussi l'une des amies d'enfance de Pierre-et son frère, que j'ai bien connu dans une association où j'ai connu Pierre., je ne m'attendais pas du tout à les voire, ça a été une bonne surprise. Je ne pensais pas non plus parler beaucoup avec eux, mais finalement on a beaucoup discuté, de lui et aussi d'autres sujets. Cette dame ne prend pas mon deuil à la lègère, ne pense pas que "c'est passé" ou presque parce-que ça fait plus d'un an. J'ai vu à sa sollicitude, à sa visible compassion qu'elle savait que je suis toujours en deuil. Nous nous sommes bien parlé, et comme nous avons à peu près la même forme de spiritualité, ça a été d'un grand réconfort d'en parler avec elle. Ca me change tellement de certains autres!
  Son frère est très humain aussi, et il m'a aussi fait du bien d'une autre manière: il m'a fait rire, ce dont j'avais bien besoin! J'ai eu raison d'y aller. Et je me suis rappelé que j'ètais allé à cette même petite fête il y a un an, avec mon amour.

  Ces dernières semaines j'ai eu de tout: des gens qui m'ont de nouveau tenu des propos odieux, lesquels m'ont fait beaucoup de mal, mais aussi, heureusement, des rencontres avec des personnes adorables qui me comprennent, aussi bien vis-à-vis de mon deuil qu'à d'autres egars. ceux qui semblent parfois racheter le reste de l'Humanité.

  J'ai parlé autour de moi de cet extraordinaire forum, et comme il me fait du bien  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 22 Juin 2016 à 01:00:04
  Il y a un an aujourd'hui, j'ètais à la fête de la musique avec Pierre. C'était le début de notre amour, on a passé une bonne soirée-et tans d'autres ensuite, meilleures encore, au fur et à mesure que notre passion prenait de l'ampleur, que notre amour s'approfondissait, se consolidait, chaque jour un peu plus.

  L'année dernière, je me suis contentée de célèbrer cette soirée (enfin célèbrer...ce début de deuil ètait atroce, mais je trouvais alors dans cet endroit un semblant de chaleur humaine, et pas toujours un semblant d'ailleurs). Ce moment sans Pierre, alors que j'ètais encore stupéfiée par cette perte, par cette absence irrémédiables, a été doux-amère, mais sur le moment l'ambiance m'a fait du bien, ça reste un souvenir presque agréable, enfin, autant qu'il pouvait l'être en ces circonstances  :'( :)
 
  Cette année j'avais envie d'être tranquille, je me suis trop heurtée à la méchanceté et à la bêtise humaine en un an. Je me suis sentie infiniment mieux devant mon ordinateur, en pyjama, à ècouter toutes mes chansons préférées sur YouTube, celles qui parlent de deuil et beaucoup d'autres, à ècrire...auparavant, j'ai pris un long bain chaud qui m'a détendue physiquement et moralement. Oui, je me sens plutôt bien en cet instant, en dépit de la mélancolie, qui est à la fois douce et très présence ce soir.

  Un petit èvénement, tout simple mais très précieux pour moi, a èclairé mes dernières journées: mon couple de cochons d'Inde vient d'avoir deux petits, c'est trop mignon  :D ils sont vraiment magnifiques! Avant-hier matin je les ai trouvés dans la cage, ils venaient de venir au monde. Ce petit miracle de la vie m'a profondément touchée  :) je souris en écrivant ces paroles.

  Et puis je pense d'autant plus à Pierre: il n'avait jamais eu de cochons d'Inde et les deux que j'avais à ce moment-là l'amusaient beaucoup, et il s'y ètait vite attaché. IL disait toujours en riant, à propos de moi: "Elle a deux cochons d'Inde!...C'est marrant, ces petites bêtes-là! Il y en a une qui est maligne!!!" J'aurais tans aimé partagé cette joie-oui, c'est une vraie joie malgrès tout-avec lui, poser les tous petits cochons d'Inde dans sa main dont j'ai une souvenir si précis (l'apparence, la douceur, la chaleur exacte de ses belles mains que j'aimais tans), l'un après l'autre, le regarder les carresser, partager cet attendrissement, cette émotion...
  Ce matin je me suis surprise à dire à voix haute: "Mais oui Pierre, j'ai quatre cochons d'Inde, parfaitement!" avec ce même sourire  :)

 Je vais bientôt terminer ma "fête de la musique", je commence à avoir sommeil.

  Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nandou_Guanaco le 22 Juin 2016 à 13:12:10
Ben moi (en deuil depuis 4 mois) je suis en pleine phase dite de l' "absence",  autrement dit je réalise le vide, le manque, qu' il ne reviendra plus, que non le bruit que j' entends ce n' est pas lui, le garage contient tous ses outils sauf que ceux ci ne bougent plus de place etc  Cet été nous n' irons pas à la mer pêcher des lisettes, des maquereaux, des orphies, des grondins etc, je vais rester cloîtrée seule, les heures seront interminables. Hier j' ai voulu voir défiler les photos du temps de notre bonheur, je ne le ferai plus, c' est un vrai ramasse cafard, je fais que pleurer depuis.  Du coup je deviens irritable, ce matin j' ai envoyé dinguer la mère de ma belle fille,  autrement dit l' autre belle-mère. Ce n' est pas de moi de ne pas être aimable, mais là, j' ai explosé, je lui ai demandé d' aller regarer son véhicule, elle prenait deux places, on n' a pas le droit de priver les autres d' une place, enfin Josiane, tu n' es pas la reine du quartier! Puisque c' est comme ça je m' en vais. Tu t' en vas ou tu te regares, comme tu veux! Les autres aussi se garent mal tu sais. Non regarde, tu es la seule! Et s' il y a des imbéciles-égoïstes ce n' est pas une référence que de les recopier! Ma belle fille a rien dit. Je ne regrette rien zut, sauf que je l' ai surprise, elle ne s' attendait pas à ça de moi, ce n' est pas dans mes habitudes, c' est là que j' ai compris que je devenais aigrie à cause du deuil. Et puis merde hein, c' est dit, c' est trop tard. Les gros mots non plus, je n' en dis jamais...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 22 Juin 2016 à 14:51:18

@ Stana,

Tu es hyper sensible et encore très fragilisée par le décès de ton amour de Pierre... tu prolonges ce formidable amour... tu as raison et je comprends parfaitement... je suis de tout cœur avec toi mais... protège toi plus et mieux des propos odieux et des personnes qui te font du mal !
Elles n'ont pas le droit... ne les fréquente pas...éloigne les loin de ta vie...

Bravo à l'heureuse Famille de Cochons d'Inde... ;) :) :-*


@ Nandou_Guanaco

T'as bien fait "d'envoyer dinguer" (j'adore cette expression !) l'autre belle-mère... la Josiane ! non mais ! elle se croit non seulement la reine du quartier mais il lui faut toute l'autoroute pour sa FIAT CINQUECENTO abarth sporting ! non mais ! bordel de merde ! moi, non plus, les gros mots , je n'en dis jamais ! non, mais ! putain de merde !

Petit clin d'œil  ;) pour ton gentil message de hier ! merci

Federico
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Bulle 777 le 22 Juin 2016 à 15:29:06
pardon Nandou_Guanaco,
mais j'ai bien ri quand tu as envoyé dinguer Josiane...
t'as bien raison, va !

Tiens il y a 15 jours, j'ai envoyé dinguer 45 personnes ...la famille de mon "père"  pour leur foutu mariage ...
J'ai fait acte de résistance pour marquer le fait que la parole et la douleur çà se respecte!
Non mais ! Et je ne me sens pas aigrie... juste libérée  :D

-Bulle en liberté

PS j'aime bien te lire car tu as beaucoup de sagesse

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 22 Juin 2016 à 17:32:27
Bienvenue aux bébés cochons d'Inde, que ces petites boules de poils puissent égayer un peu tes journées.
Pour les noms, c'est facile, tu n'as qu'à choisir parmi les pseudos du forum  ;D

loma
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 22 Juin 2016 à 20:23:14
@ Nandou_Guanaco: oui, c'est normal que tu èprouve ça à ce point au bout de seulement quatre mois, c'est encore tout récent. Le manque de l'absence physique de l'être aimé est encore très dur à ce stade, du moins c'était le cas pour moi. Il faudra encore du temps pour que cette absence devienne plus supportable.
  Tu as eu bien raison  ;)

@ Frederico: j'ai toujours été quelqu'un d'hypersensible, d'émotif, et cette tendance s'est bien sûr accentuée depuis le début de mon deuil. Mon côté nerveux prends vite le dessus, mais en général j'arrive à me controler à nouveau aussi vite: je sais que je suis comme ça, non seulement c'est ma nature, et personne ne peux changer sa propre nature, mais comme je suis une écorchée vive désormais, je dois contrôler mes pensées et mes paroles au quotidien. Pas toujours facile...il n'empêche qu'une connaissance a it de moi: "Elle se reprends vite, quand même. Elle s'énerve facilement, mais elle se reprends presque tout de suite." Encore heureux: je n'ai pas avie que tout le monde me considère comme une nevrosée ou je ne sais quoi  :P
  Une autre femme, que je connaissais peu mais avec qui j'ai eu une conversation passionnante m'a vu plusieurs fois m'enerver ou m'exalter toute seule, puis, m'en rendant compte, respirer profondément et/ou me prendre brièvement la tête dans mes mains.  Elle m'a dit: "C'est fou comme vous savez vous recadrer vous-même. Vous ne devez pas vous en rendre compte, mais quand vous commencé à devenir nerveuse, vous vous recadrez presque tout de suite." J'ai dû acquérir ce reflexe pour garder cette dignité si importante pour moi.
  Oui tu as raison, je dois continuer à me préserver au maximum, je te jure que je n'exagère pas quand je parle de cruauté  >:( tu ne sais pas tout...mes réactions sont parfois disproportionnées, mais certaines personnes sont réélement odieuses, oui. Heureusement qu'un petit nombre sors du lot, c'est un merveilleux réconfort.
  Oui je continue d'honorer sa mémoire, je pense à lui en permanence, d'une manière très douce le plus souvent, malgrès les mauvais moments inévitables. Comme il le voudrais je profite de chaque instant agréable, je ne ferme pas la porte à ce que la vie peux m'apporter. Pour ce qui est de ma fragilité redoublée, il faut bien que je fasse avec ...

 @ Bulle: oui on pense pareil  ;D pas question de se laisser marcher sur les pieds!!

 @l loma: merci  :D je les ai tout de suite aimé, ces petites boules de fourrure aux jolies couleurs et aux petits yeux noirs et brillants, si vifs, leurs petits corps tout chauds, tout doux, comme des poussins-d'ailleurs ils piaillent  :D cette petite compagnie me fait beaucoup de bien; j'aimais déjà beaucoup les deux autres, et cette vie qui se renouvelle me touche beaucoup. Ils dorment tous dans ma chambre,, les petits bruits qui viennent de la cage me rassurent, c'est une petite présence.

  Merci à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nandou_Guanaco le 22 Juin 2016 à 21:40:35
Merci tout le monde, je me sens moins seule, hélas pour nous tous, mais j' ai les nerfs à vif en ce moment, moi qui étais inébranlable, un mur, rien ne m' affectait.  J' étais  une humble personne, pacifique, non violente et laissant aux autres le soin de s' énerver, je restais impassible.
Avant je me disais aussi: je suis bien assez grande pour savoir ce que je veux, ce que je vaux et où je vais alors les "bons conseils des autres", qu' ils les gardent pour eux, ils en ont plus besoin que moi.
 Dans ma tête je me disais aussi: chante, chante rossignol, deux couplets en anglais et trois en espagnol etc, la chanson d' Hugues Aufray.  Enfant, je  n' ai jamais accepté l' autorité de mes parents, je ne vais pas accepter l' autorité des autres maintenant! Bref, peu importe ce que les autres disent et pensent de moi  ça ne m' intéresse pas.
 Mais le deuil de mon mari a tout fait voler en éclats: je suis énervée, je m' emporte facilement, je pleure sans arrêt, je me lève tard moi qui étais une couche-tôt-lève-tôt. Je ne cuisine plus, le ménage, c' est le strict minimum et je ne repasse plus mon linge, m' en fous si mes tee shirts sont froissés, je suis à la mode!
J' ai une chance inouïe d' avoir mes enfants à côté, disons à peu de kilomètres, donc de garder mes petites filles régulièrement et faire des allers-retours à l' école, je jardine, bref je m' occupe.
J' ai eu des parents nuls mais la vie m' a donné des enfants géniaux, ma fille docteur en pharmacie me soigne et mon fils ingénieur informaticien sait tout faire de ses dix doigts et répare tout ce qui nécessite de l' être. Le ciel m' a comblée avec mes enfants alors que mon enfance n' a été qu' ennui, froideur, distance, et gueulantes avec deux parents caractériels. Finalement je suis gagnante au change.
 Avec mon mari on faisait une équipe, nous n' étions pas fusionnels, deux opposés même. Mais le chagrin est le même que le vôtre, c' est le lien qui fait le deuil m' a dit le psychiatre.  S' il n' y avait que la mort de mon mari, je l' aurais acceptée enfin il me semble que je me porterais mieux, or, il a souffert le martyre, ce n' est pas vrai que la douleur est bien prise en charge de nos jours, la morphine même en surdosage et le reste ne le soulageaient pas, le personnel médical a attendu qu' il soit en phase finale pour le plonger dans le coma car les médecins estimaient que tant qu' il pouvait communiquer avec moi il fallait maintenir ce lien mais au prix de tant de souffrances! Je l' ai vu tellement souffrir, claquer des dents, délirer, s' accrocher aux barreaux pour essayer de s' échapper et j' en passe. Il est mort sans aucune métastase, sans rien aux poumons, ni au foie, ni au cerveau ni ailleurs, pas de cholestérol, ni diabète, ni hypertension, rien, vous lisez bien rien, seulement une tumeur à  la vessie qui a fait occlusion totale: vessie et colon, du coup il n' a plus pu être alimenté de quelque forme que ce soit, donc mon mari est mort de faim et de soif au bout de 14 jours qu' un être humain peut tenir dans ces conditions. Voilà, ce qui me harcèle dans mon chagrin, sa souffrance et sa mort indigne, immonde et la douleur qu' il a endurée.
Merci de m' avoir lue, je sais vous aussi vous souffrez, vous avez vos peines, mais je me sens moins seule avec votre soutien. Bisous du sud sous la canicule.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 22 Juin 2016 à 23:19:35
  Nandou_Guacano,  ce que tu èprouve je pense que nous l'éprouvons tous: nous ne sommes pas en quelque sorte "contents" de ce que vivent les autres, juste parce-que cette immense peine commune nous rapproche: nous ne savons tous que trop bien ce que représente cette terrible perte, cette épreuve dont la douleur spécifique est au-delà de tout. Mais comme, hélas, nous sommes tous dans cette situation, ça fait du bien de pouvoir èchanger, nous soutenir mutuellement, savoir que nous ne sommes pas seuls  :'( :)

  Heureusement que tu es bien entourée, et que toi et ton conjoint avez eu la chance de vivre votre amour au complet avant que la mort vous sépare. Je comprends que tu ai bien du mal, pour le moment, à te centrer sur les bons souvenirs partagés: la façon dont il est mort t'as marquée particulièrement, c'est évident. Les derniers instants de l'être cher , la moindre circonstance nous a tous marqués sans aucun doute, jamais nous n'oublirons certains images, certains sons (entendre dans un film un appareil auquel est relié un malade clignotter, ça me fait toujours un choc; je crois que je les entendrai clignotter toute ma vie...et lorsque j'entends le bruit du "tracé plat", même si je ne les ai pas entendu concernant Pierre et que je sais que c'est du cinéma, je sais que c'est bien ce bruit-là qu'il y a eu, puis qu'on a prononcé l'heure du décès. Je commence à apprivoiser un peu ces images, mais je sais que par intermittence elles seront toujours là).
  Mais la fin de vie et la souffrance de ton conjoint, que rien ne pouvait soulager ajoute encore à ta détresse  :'( tu n'as même pas la consolation de te dire qu'il n'a pas souffert( consolation très douce malgrès tout, je peux en témoigner, j'ai eu de la "chance" dans mon malheur, et lui surtout). Je n'arrive pas à imaginer-je n'ose même pas vraiment essayé d'ailleurs, je sais que je ne peux pas savoir exactement-ce que toi tu as vécu face à cette souffrance inutile. Il faudra du temps pour surmonter un peu ces terribles images, et pouvoir laisser place à des souvenirs heureux. J'espère de tout mon cœur que tu y arriverras. Je pense à toi.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 25 Juin 2016 à 13:52:30
  Ce matin j'ètais très contrariée: depuis hier j'avais projeté d'aller au cimetière, et ce matin, en revenant du marché, il a commencé à pleuvoir...il tombait des cordes, du coup je me suis dis que ce serait pour demain ou après-demain, mais quand j'ai prévu de m'y rendre, une douce et poignante émotion commence à m'envahir par anticipation.
  Et voilà que ça s'est un peu calmé, j'ai besoin d'être sur la tombe de Pierre, d'y déposer des fleurs-que j'achèterai en route), de m'y receuillir. Je vais y aller.

  Ce soir je posterai sur les autres topics.
   :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nandou_Guanaco le 25 Juin 2016 à 14:38:58
Ben moi au  chapitre cimetière je commence à avoir honte de moi. Je n' ai plus envie d' y aller. Je ne ressens plus rien quand j' y vais, à part la tranquillité du lieu mais quand je suis devant sa tombe je ne ressens rien. Je vois un caveau de béton avec plein de fleurs et de plaques qu' il faut arranger, redisposer, arroser mais pour ce qui est de mon mari, j' ai beau rester du côté où il est et de l' imaginer je me sens inutile là, j' ai l' impression d'  être venue pour rien.  Mais sa tombe est souvent visitée, ça me gênerait horriblement qu' on me dise qu' il y avait des fleurs envolées par le mistral ou qu' il fallait les arroser, bref que le lieu soit à l' abandon et que sa veuve s' en fout. L' autre jour un ancien voisin  m' a dit qu' il avait apporté des roses, et qu' on s' était croisés sur la route, c' est-à-dire que j' y étais allée juste après lui, je n' ai même pas remarqué ce nouveau bouquet.  Ah oui, c' est vous, merci, c' est si gentil à vous. De rien madame, vous savez on se connaissait peu mais il était si souriant quand on se croisait, c' est souvent que je pense à lui.  Bon ben, je vais y aller avant de faire les courses malgré les 35° de chaleur, je luis dois bien ça. Biz et bon ouikinde à touti.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nandou_Guanaco le 25 Juin 2016 à 16:13:40
Bon ben les zami(e)s, j' en reviens et j' en suis toute tourneboulée. Mon mari m' a narguée. Comment ça tu ne ressens rien quand tu viens a-t-il dû lire ici. Quand je me suis approchée de la tombe, une odeur nauséabonde m' a envahie.  Je ne suis pas une habituée des cimetières, j' ignore l' odeur des corps en décomposition ou si du moins on arrive à les sentir de dehors, mais là alors, c' était  nauséabond pour de bon. Son corps est dans un cercueil que je pense hermétique ou presque. Le caveau est totalement fermé, la seule issue, la trappe a été siliconée, par où sortirait l' odeur? Bref, n' insistons pas là dessus,  c' est aussi gai que la mort. Le portail d' entrée est un portail de cimetière en fer forgé aussi lourd que la mort lui aussi. Je ne l' ai pas fermé. Je remplis mon seau à l' entrée à côté de ce portail et je commence à arroser les fleurs. Une légère brise se lève et fait taper le portail à intervalles réguliers, étant donné que le lieu n' est baigné que par le soleil et le silence je décide d' aller le fermer en revenant remplir mon seau. Je le cliquète en passant la main à travers les barreaux, de l' extérieur donc, je ferme le loquet. Voilà, il ne tapera plus, la paix est revenue. Pendant que j' arrose les fleurs j' entends un double "clac clac" métallique. J' avais le dos tourné, je me dis "tiens, quelqu' un est en train d' entrer dans le cimetière mais c' est curieux je n' ai pas entendu de voiture arriver. Il est venu à pieds? Et d' où?" Alors je me retourne, personne. Ah ben j' ai rêvé. Je retourne une dernière fois remplir mon seau, je vérifie la fermeture du portail métallique en passant  et là, stupeur, c' était ouvert, il a été rouvert. Mais comment et par qui? A partir de ce moment je me suis sentie bizarre, je suis partie,  ai fait mes 4 courses mais suis vite rentrée chez moi car je ne me sens pas bien. Mes jambes ne me portent plus. Re-bisous et re-bonouikinde.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 25 Juin 2016 à 22:10:10
  Bonsoir Nandou_Guacano.

  Oui, nous ne réagissons pas tous de la même manière dans ce domaine aussi j'imagine. Je pense d'ailleurs que l'âme du défunt s'attarde quelques mois à proximité de sa dépouille mortelle, à laquelle elle a été longtemps liée, puis commence à s'éloigner de ce lieu parce-qu'elle n'en n'a plus besoin.  Cependant certaines s'attardent...moi je sens toujours plus intensément sa présence lorsque je suis sur sa tombe, bien que je la sente toujours ailleurs. Ca doit dépendre des personnes.

  Fort heureusement je n'ai jamais sentis l'odeur dont tu me parle au cimetière  :( pour ce qui est de ce qui est arrivé ensuite, je pense que ton homme a voulu t'envoyer un petit signe, te faire comprendre que même si tu sens moins-ou plus-sa présence en cet endroit, il est toujours là  :) on y croit ou on n'y croit pas, mais il y a toujours une possibilité.

  J'y suis donc allé, et en chemin j'ai acheté un petit pot de fleurs dont j'ai oublié le nom, mais c'ètait de très jolies petites fleurs roses; j'ai aussi acheté un bouquet de roses blanches et une petite plante grasse qui avait la forme d'un cœur, dans un petit pot rouge en forme de cœur aussi  :)du coup j'ai choisis une petite carte avec des roses rouges et l'inscription *je t'aime*. 
  Au cimetière j'ai èprouvé cette délicieuse sensation de paix, et c'est en souriant que j'ai déposé les pots et arrangé ceux qui étaient tombés depuis la dernière fois. J'ai passé le vase que j'avais posé la dernière fois avec la petite fontaine à proximité, j'y ai mis les roses. J'ai calé ma petite carte entre deux petits pots de fleurs, et je suis restée un bon petit moment.
  J'ai de la "chance": normalement on 'a pas le droit de déposer de fleurs dans cette partie du cimetière (ce qu'on appelle la fosse commune, puisque sa famille n'a pas voulu payer d'enterrement ni de sepulture dignes de ce nom). Personne n'en laisse, ou alors j'ai remarqué qu'elles ne restaient pas longtemps, alors les gens renoncent vite à en apporter  :'( >:( le jour de l'enterrement, l'employé du cimetière m'avait prévenue que je pouvais en apporter mais qu'il les enlèverait au fur et à mesure, particulièrement les fleurs artificielles et les fleurs en pot. "Les fleurs coupées, j'attendrai qu'elles soient fanées", avait-il ajouté.
  Je pense qu'il a eu un peu de sympathie, et même de compassion pour moi. Il n'a pus que voire et entendre que les quelques autres personnes présentes m'avaient traitée comme un chien durant cette parodie d'enterrement, et que par ailleurs j'ètais la seule à être restée fidèlement jusqu'au bout. Nous nous sommes un peu parlé, , il a compris mon immense souffrance et mon amour pour Pierre, je crois qu'il a été touché  :'( :)
  Comme je l'ai déjà dis, une amie de Pierre a apporté des pots de fleurs artificielles il y a quelques mois, et elles sont toujours en place  :) ainsi que la petite bougie blanche, et le joli vase que j'ai ajouté et dont je change régulièrement des fleurs fraîches. Et toutes les autres, y compris en pot.
  C'est la seule tombe à être fleurie de ce coin du cimetière, on la voit tout de suite dans cet espace vert uniforme, dépourvu de tout ornement. Ca me fait chaud au cœur.

  Au début j'en ai pleuré toutes les larmes de mon corps, puis j'ai appris à aimer cet espace vert bien entretenu et entouré de haies, paisible, simple. Pierre adorait la nature, la nature simple et je ne crois pas qu'il aurait attaché de l'importance à des détails prétentieux.

  Voilà...

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nandou_Guanaco le 26 Juin 2016 à 16:49:04
Ma chère Stana, je découvre qu' il existe des fosses communes, dans le cimetière où est mon mari, je ne crois qu' il y en ait, ou alors, j' ai mal vu, il existe par contre un dépositoire, un lieu de 6 places où les familles y entreposent le cercueil dans l' attente de l' enterrement définitif après le choix de la concession et des formalités, du passage du maçon etc

Concernant la présence du défunt quand on est auprès de sa tombe, oui en effet, je l' ai remarqué il y a quelques années au sujet de mon père. Mon père a été enterré (dans ce même caveau où j' ai mis mon mari),  j' y emmenais ma mère régulièrement pour l' entretien de la tombe et s' y recueillir. Je n' étais pas proche de mon père, je n' ai donc pas connu les affres du deuil pour lui. Car le deuil est lié au lien qu' on entretenait avec le défunt m' a expliqué le psychiatre. Bref, quelques deux ans après, un jour que ma mère piquetait le pourtour pour enlever les mauvaises herbes j' ai bien ressenti son aura qui se dégageait et sortait du caveau. Je me souviens m' être fait cette réflexion: sacré papy, pas moyen de le tenir enfermé même mort! Je l' appelais papy et non pas papa, notre différence d' âge et notre non proximité m' en empêchait, il était claustrophobe, ne restait jamais dans sa maison, on le trouvait toujours dehors en terrasse ou au jardin.

Six ans plus tard il est rentré dans ma maison comme je l' ai expliqué sur un autre post sous la forme de sa silhouette entière mais entre temps sa silhouette a diminué et n' est pas toujours entière, je pense qu' il a acquis le don d' ubiquité et que cela lui permet d' être dans plusieurs endroits à la fois. Il est toujours chez moi, je le vois rarement mais je l' entends aux petits bruits bizarres dans certaines pièces, il vit à mes côtés, mais je n'ai aucun retour de bien être ou mal être dû à sa présence.

Oui tu as raison de dire que leur âme ou esprit reste proche quelque temps après leur décès car mon mari a très vite répondu aux questions existentielles que je me posais concernant sa maladie car la veille de sa mort je l' avais prié de venir me dire pourquoi, les causes et les explications de ce cancer aussi ravageur. Les réponses ont été scientifiquement validées par mon docteur sans pour autant les prendre comme avérées a-t-il dit.

Ma mère est morte fin 2014, pareil, il y avait beaucoup de distance entre elle et moi, elle est morte dans son sommeil, si ça se trouve elle attend toujours de se réveiller et ne sait pas qu' elle est morte, bref, je n' ai aucune nouvelle d' elle directement comme indirectement. Je n' y vois aucun inconvénient d' ailleurs.

Pour terminer sur un peu d' humour, ma fille ce midi m' a dit: tu vas souvent voir papa mais tu ne lui apportes jamais de fleurs! Je lui ai répondu: pasque quand viendra mon tour de le rejoindre il n' y aura pas de place pour les tiennes!

Bisous Stana, ta compagnie m' aide beaucoup, comme les mots gentils de tous les autres d' ailleurs,
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Juillet 2016 à 00:30:44
  Merci beaucoup pour ton témoignage Nandou_guacano, c'est très émouvant  :( :)

  Je pense qu'il y a des fosses communes un peu partout. Je sais que le terme fait peur parce-qu'inconsciemment on y associe des images de charniers, ou ne serait-ce que de misère. L'endroit dont je parle est bien entretenu, il y a du gazon bien entretenu (encore que j'apprècie les moments où l'herbe n'a pas encore été tondue, et où ont poussé des pâquerettes, boutons d'or, et aussi de minuscules fleurs bleues  :)ce sont des fleurs modestes mais très jolies, moi aussi j'aime la beauté simple de la nature. Les allées sont bien gravillonnées et des haies bien taillées aussi délimitent ce que je prèfère appeler l'espace public. Et c'est un merveilleux réconfort de voire cette tombe toujours bien fleurie et ornée-c'est juste dommage pour les familles des autres défunts, qui n'ont pas cette chance dans leur malheur  :'(-on la remarque aussitôt. Heureusement que comme pour les tombes aux alentours, il y a une toute petite plaque avec le prénom et nom de mon amour, et la date de sa mort. C'est important pour moi de savoir où repose sa dépouille exactement, même si je sais que c'est son âme qui compte vraiment.
  Il y a aussi des petites manifestations de vie-autre que les fleurs-qui m'émeuvent toujours: de tous petits lésards, des papillons, des coccinelles...

  On est le 2 juin, ça fait un an et deux mois que mon amour nous a quittés. Aujourd'hui-enfin hier maintenant lol-mais en fin de journée mon moral est remonté, j'ai retrouvé mon èquilibre (autant que je puisse en avoir un), malgrès la date ou peut-être pour cette raison, comme ça a été le cas le 2 mai dernier, parce-que je m'y ètais prèparée. Je sais que ça peux varier d'un instant à l'autre, je profite de ces instants de grace en espèrant, comme à chaque fois, que ça dure le plus possible.

  Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 17 Juillet 2016 à 23:43:54
  Il y a environ une semaine, j'ai passé un bon moment à dialoguer sur internet, sur une autre forum. Le discution est devenue très ludique, puis drôle, et ça a l'air tout bête comme ça, mais j'ai vraiment ris ce soir-là, joyeusement. Ca m'a fait beaucoup de bien-sans que j'oublie Pierre pour autant bien sûr, mais c'ètait une bonne soirée et je me sentais bien  :)

  Il y a un peu moins d'une semaine je suis allé au cimetière. C'est toujours une très douce émotion de choisir des fleurs pour sa tombe. Comme je n'avais pas d'argent j'ai ceuilli des fleurs variées dans un petits coin de nature-je me suis même égratigné les doigts en ceuillant des roses sauvages^^-et j'ai été les apporter sur la tombe de Pierre. J'ètais dans un mauvais état d'esprit pour plusieurs raisons, mais je me suis sentie régénèrée en m'approchant du cimetière, et plus encore en franchissant la grille, comme à chaque fois. Ce fut un véritable petit rituel de verser de l'eau dans le petit vase que j'avais apporté et d'y disposer les fleurs.
  J'ai vu que cette fois, tout ce qui ètait sur la tombe de Pierre avait été enlevé, parce-que l'employé du cimetière a rajouté de la terre sur les "sepultures". De toute façon tout devait être fané, là c'ètait bien net. J'ai déposé mon bouquet au milieu de la tombe, et je suis restée un petit moment.
  J'ètais dans un très mauvais état d'esprit pour plusieurs raisons, mais comme toujours, cette visite au cimetière m'a rééquilibrée. Je me sentais bien, dans un rayon de soleil à tout egars.

  Ces derniers jours, il y a eu deux moments plus désagréables, où je n'ai pas pu m'empêcher de penser de nouveau à Pierre les quelques jours qui ont précédé sa mort, quand j'allais le voire à l'hôpital. Je pense généralement au meilleur, mais parfois ces pensées reviennent douloureusement. J'ai laissé coulé mes larmes puis me suis sentie mieux.

  Ce soir ça vas. Je pense avant tout à nos beaux souvenirs.

  Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 30 Juillet 2016 à 00:57:39
  J'ai remarqué une chose: j'ai toujours été quelqu'un d'hypersensible, hyperémotif, hypertout...mais cette tendance s'est accentuée depuis le début de mon deuil. Bien que j'aille mieux, tout en pensant toujours autant à Pierre, cette fragilité redoublée m'est restée et je pense qu'elle sera toujours là. Je vis avec, j'ai presque tout de suite appris à m'en accomoder. Mais du coup, toutes les méchancetés gratuites, et même incompréhensions (plus ou moins grave) qui m'aient été infligées à partir de ce moment-là m'ont d'autant plus fait souffrir, redoublant l'incompréhension d'autrui.
  Le plus difficile c'est qu'à présent qu'un an (et trois mois le 2 août, la date approche...) est ècoulé, les quelques personnes qui comprenaient mon hypersensibilité accrue n'en tiennent plus compte parce-que, n'est-ce-pas  ::)) , je devrait avoir tourné la page selon eux. Nombreux sont même ceux qui ne font plus aucun lien entre mon hypersensibilité, que j'ai parfois du mal à dissimuler en public, avec le deuil, tans ils sont convaincus que je suis passée à autre chose, que même pour moi c'est de l'histoire ancienne  >:( ils me trouvent du coup susceptible, nerveuse...et mettent de plus belle les pieds dans le plat.
  Les rares personnes qui ont suffisamment d'empathie et de perspicacité ET me connaissent bien comprennent les causes, savent bien que je n'ai pas "oublié" et que, même si je vais encore mieux un jour, garderai toujours Pierre intact dans mon cœur, et garderai vraissemblablement cette fragilité en guise de séquelles. Ceux-là me font chaud au cœur  :) :-*

  Ce soir je me sens plus mélancolique que d'habitude, mais c'est tout-à-fait supportable et il continue, malgrès tout, de s'y mèler beaucoup de douceur. J'ècoute de belles musiques en écrivant, ça me fait du bien. Aujourd'hui j'ai reçu un petit signe de mon amour, j'en parlerai dans la rubrique appropriée  :)

  Ces dernières semaines, j'ai beaucoup parlé avec un jeune homme qui a bien connu Pierre dans le cadre de son travail, et l'aimait beaucoup. Bien que moi je le connaisse peu, il témoigne beaucoup de compréhension, de compassion (sans exagèration, sans tomber dans la mièverie), et a eu la sensibilité de comprendre qu'il n'est pas question d'"oubli" pour moi, que j'ai toujours besoin de parler de mon compagnon et d'entendre parler de lui, que je suis toujours en deuil. L'èvoquer avec lui, et sentir cette profonde empathie, la voire sur son visage m'a également réchauffé le cœur  :)

  Demain je pense que j'irai au cimetière. Je choisirai de belles fleurs au marché, c'est toujours très èmouvant, et peut-être même que je croiserai une "bonne" connaissance à moi. Mëme dans le cas contraire, je pense que ce sera une journée très douce, très solennelle comme à chaque fois et, comme chaque fois encore, une émotion positive qui me fera sourire.
  Je suis toujours aussi sensible vers cette période du mois, mais autant en faire quelque chose de beau  :)

  Douce nuit à tous (dans la mesure du possible  :( :))

 :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 03 Août 2016 à 23:02:40
  Ces derniers jours j'ètais plutôt fatiguée, en partie à cause de la chaleur principalement. J'ai toujours eu du mal à supporter le chaleur excessive, même avant mon deuil j'avais toujours préférée le fraîcheur, l'automne et l'hiver, dont la douce lumière m'enveloppe comme d'un cocon intime et apaisant. Je suis toujours mieux réveillée en hiver. Les personne à qui j'en parle n'y comprennent rien mais ce n'est pas grave  :D hier il a plus, le temps s'ètait rafraîchit et le soleil qui me blessait les yeux était remplacé par la lueur que j'aime tans.
  Aujourd'hui j'ètais plus en forme, j'aen ai profité pour faire des choses que je n'avais plus le courage de faire ces derniers temps, ce qui m'a vraiment fait du bien moralement.
  Demain j'irai déposer une gerbe de fleurs fraiches sur la tombe de Pierre: j'ai une démarche administrative qui ne me plaît guère lol à faire, mais il se trouve que le bâtiment où j'irai se trouve au même endroit. Quand on m'a dit: "A côté du cimetière Saint-Michel", ça m'a fait plaisir: raison de plus pour prendre les choses en mains...Indirectement, c'est Pierre qui vas encore m'aider.
  Ce soir mon moral est plutôt bon.
  Je pense à vous tous et toutes  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Août 2016 à 00:50:07
  Je suis passée au cimetière trois fois depuis, apportant à chaque fois des fleurs différentes  :)j'ai été heureuse d'y aller de nouveau plus souvent-j'y vais toujours au moins une fois par semaine bien sûr, mais ces trois visites en quelques jours m'ont fait du bien. Lundi j'ai une nouvelle démarche administrative au même endroit, donc j'en profiterai pour honorer de nouveau la mémoire de mon amour. Il serait impensable pour moi de passer aux alentours du cimetière sans y faire un détours  :)
  Ce qui m'a fait plaisir aussi, c'est de voire que de nouveau l'employé du cimetière laisse mes fleurs en place, qu'elles soient en pot ou non  :) :-* je lui en suis reconnaissante, d'autant plus que même un pot de fleurs roses que j'avais apporté quelques semaines plus tôt tiennent bien le coup, une grande première! Grace à l'alternance de soleil et de pluie j'imagine  :D la tombe de mon bien-aimé est plus fleurie que jamais, bien entretenue, on la vois de loin  :)
  L'avant-dernière fois j'ai vu deux gros escargots sur le gazon qui entoure la rangée de tombes, l'un tout contre l'autre, comme deux amoureux-ce qu'ils étaient peut-être  :D j'y ai vu un petit signe possible, et j'ai délicatement pris les deux escargots-ils étaient bien vivants sous leur coquille-parce-que le gazon était sec ce jour-là, et je les ai déposés sur une feuille des fleurs en pot que j'avais apporté ce jour-là. Je venais de les arroser, c'ètait bien humide, et une autre feuille recouvraient les escargots. Ca m'a fait sourire.
  Quand j'y suis retournée-hier-il avait plus et j'ai vu que les escargots étaient partis d'eux-mêmes. Nouveau sourire  :)ça a l'air tout bête, mais ces petits moments de joie au quotidien sont très précieux pour moi.

  Douce nuit à tous.
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Août 2016 à 23:50:56
  Un "petit" évènement vient d'illuminer ma journée-illuminé, c'est le cas de le dire  :D cette journée n'a d'ailleurs pas été mauvaise, à part par toutes petites intermittences. J'avais plus d'energie que d'habitude, j'ai fais du ménage, beaucoup marché, beaucoup écrit  :) j'ai été déposé un petit bouquet de roses sauvages sur la tombe de Pierre et arrosé les fleurs en pots.  Toujours la même émotion.

  Hé bien, ce soir pour me divertir et faire une petite pause dans mon écriture, j'ai fais le petit test suivant: "que signifie votre prénom en japonais". J'ai d'abord essayé avec mon vrai prénom, puis avec mon pseudo-je l'ai depuis 10 ans et le considère comme ma deuxième identité à part entière. Le résultat en rapport avec mon prénom était pertinente, mais celui concernant mon pseudo plus encore. Puis j'ai tapé le prénom Pierre, par tendre curiosité. ET à mon plus grand bonheur, j'ai vu que le résultat était exactement le même  :o 8) ce n'était pas une erreur, j'ai refais le test plusieurs fois  :D

  Pour Pierre et pour Stana, voici la réponse-et tellement vraie en plus^^

*Votre prénom signifie "L'illuminé(e)". Vous avez bon cœur et débordez d'affection et vous vous entendez bien avec les autres. Vous vous sentez responsable de ceux qui vous entourent et essayez de les aider à chaque fois que vous le pouvez. Vous supportez bien les échecs parce-que vous avez appris à tirer quelque chose de positif de chaque expèrience."

  Du coup j'ai un vrai sourire sur les lèvres  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 10 Août 2016 à 14:25:47

     Excellent, le coup des prénoms en japonais qui signifient la même chose, et que ce soit "illuminé" !
     Sourire, M.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 10 Août 2016 à 19:00:28
  Merci souçi  :) oui c'est le genre de petit rayon de soleil, tout-à-fait inattendu, qui réchauffe le plus le cœur. 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 24 Août 2016 à 23:04:40
  C'est drôle quand même (enfin drôle...pas au sens amusant du terme, bien évidemment  :(), l'approche que l'on peux avoir de la mort après le décès d'un être particulièrement cher...je suppose que c'est comme ça pour beaucoup de personnes endeuillées, peut-être même toutes; il y a un "avant" et un "après" le décès de l'Autre, et cette différence, presque invisible pour les personnes non attentives mais si profonde pour nous, apparaît dans chaque aspect de la vie.
  Depuis la mort de Pierre, j'ai une conscience plus aigue de la mortalité des personnes que j'aime en général. Avant j'y pensais peu, comme tans d'autres je pensais que certaines choses non seulement "n'arrivaient qu'aux autres", mais même plutôt aux "vrais" autres, je veux dire des personnes avec qui je n'avais aucun lien...je savais bien, évidemment, qu'il pouvait en réalité arriver n'importe quoi à n'importe qui, mais je n'en avais pas une conscience claire...jusqu'à ce que ce drame me touche. J'ai maintenant une conscience aigue de la fragilité de toute vie, du fait que non seulement il peux arriver n'importe quoi à n'importe qui, que tout le monde, y compris "les miens" peuvent mourir demain...
  Ca me rend plus vigilante, plus attentive vis-à-vis d'eux, mais aussi, par moment, inquiète pour un oui ou pour un non. En même temps, j'ai envie de profiter plus encore de l'instant présent avec eux, puisque tout peu basculer n'importe quand...mais parralèllement, j'ai peur, de façon tout à fait irrationnelle, de leur porter malheur si j'y pense trop...ça m'aide à ne pas tomber aux extrêmes, j'essaie de voire le bon côté des choses.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 24 Août 2016 à 23:34:09
  Exemple: il y a environ deux mois, une copine à moi, qui était aussi une amie d'enfance de Pierre, et à qui je me suis très souvent confiée depuis le début de mon deuil, non seulement ne donnait plus signe de vie, mais même son nom avait été barré sur son interphone. Quelques jours plus tôt j'ètais déjà venu sonner chez elle: pas de réponse, et le lendemain j'avais vu des ambulances au pied de l'immeuble. J'ai tout de suite pensé qu'il lui ètait arrivé quelque chose, et cette impression s'est poursuivie dans les semaines qui ont suivis. Je n'osais demander à personne, j'avais trop peur...puis davantage de temps est passé, et j'ètais presque certaine qu'elle était morte  :-[
  Quand je l'ai finalement apercue devant chez elle, j'ai presque cru voire un fantôme  :oquel soulagement  :)

  Sur un autre de mes forums, une participante était très malade et n'était plus venue depuis longtemps. J'étais persuadée qu'elle était décédée-j'avais tout de même, en l'occurrence, quelques raisons de le penser-et elle est revenue il y a quelques jours, à ma plus grande surprise. Les autres n'ont pas eu l'air plus étonnés que ça...

  Il y a peu de temps, un membre de ma famille est venu chez moi et, à un moment donné, alors qu'il s'était endormi sur mon canapé, était en apnée du sommeil; ça a duré longtemps-du moins ça m'a paru long-et j'ai paniqué un bref instant de ne plus le voire respirer. Je l'ai secoué comme un prunier-bien sûr il s'est reveillé-je lui ai expliqué.

  Ca ne tourne pas à l'obsession, j'y veille, mais ces moments de peur plutôt irrationnelle sont inévitables je pense.

  A part ça, j'ai été porté un pot de tournesols-fleurs solaires pour une fois  :D-sur la tombe de Pierre il y a quelques jours. Il faisait doux et frais, je me sentais bien.

  Ces derniers jours j'avais très peu d'énergie mais ça s'est amélioré aujourd'hui. Si ça pouvait durer...on ne peux jamais savoir.

  J'ai vu quelques personnes agréables ces jours-ci, j'espère que les autres ne feront plus intrusion dans ma vie de sitôt.

  Douce nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 25 Août 2016 à 10:46:34
j'avais parlé dans mon post initial de ce thème
car en fait j'ai vécu cela dès mes 20 ans au décès de ma meilleure amie (accident
et cela s'est renforcé peu après au décès de mon père
et des autres deuils ça a fait partie de ma vie depuis 38 ans ...
oui ça a coloré mon rapport à la vie
à l'apnée aussi vrai
aux fantasmes de mort dans des inquiétudes prenant source dans des absences de réponses
je travaille aussi ça en séances psy pour assainir et ne pas focaliser
c'est apprendre à ajouter d'autres options de plus en plus spontanément que celle de la mort

profiter toujours des mieux pour reprendre des forces en sachant que des creux de vagues reviendront et ne pas les craindre ...
douce journée
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 31 Août 2016 à 01:31:53
  Avec un peu de retard, merci beaucoop pour ta réponse Qiguan  :) je me doutais bien que cette conséquence du deuil était loin d'être inhabituelle, mais c'est tout de même rassurant de le voire noir sur blanc.

  Demain c'est jour de marché, j'irai faire ma petite visite au cimetière  :)

  Bonne nuit à tous et toutes  :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 31 Août 2016 à 12:28:23

Salut Charmante Stana !... Grande Prêtresse (  ;) à loma ) sur ce Forum !

Que tu es avenante, gentille et patiente...

Alors ... comment ça se passe l'été ... sur les bancs publics ? la chaleur ... la canicule ... ça attire les cons, les dragueurs, les idiots et imbéciles de tous bords et de tous horizons !

T'as bien fait de les virer ces 2 grands connards à deux balles ! des nuls à vomir !

Toi... belle furieuse... belle intelligente... devant ces 2 laids et ignorants crétins  :P !

Toi... mon automnale, mon hivernale... qui attends la pluie, le brouillard, le froid et la neige ! ton romantique décor !

Bien Amicalement  :-* quand même !
A+ ... dans l'autobus !  :D

Federico

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 14 Septembre 2016 à 00:26:18
  Coucou Frederico  :) je t'ai déjà remercié de tes paroles dans un autre topic mais je te dis encore un grand merci, tu m'apaise et me fait même sourire par tes paroles  ;)

  Il y a quelques jours je suis passée à une association où je n'étais pas allée depuis quelques temps-une association sans rapport avec le deuil, mais où il y a plusieurs personnes ne manquant pas d'empathie, Ca dépend lesquelles bien sûr, mais j'évite désormais tout dialogue avec ce genre de personnes.
  J'ai discuté avec une jeune femme que je ne connaissais pas encore, mais qui s'est montrée ouverte. Elle a encouragé amicalement le dialogue, et mon amour avec Pierre, sa mort, mon deuil sont entrés tout seuls dans la conversation. Elle a témoigné ce que j'ai reconnu pour être une vraie compréhension. "Ca ne fait qu'un an, c'est encore tout proche, c'est normal que vous soyez encore à vif", m'a-t-elle dit notamment. Exactement le contraire de ce qu'ont dit les deux abrutis  >:( :) Elle ne trouve pas, non plus, que ce soit anormal que j'éprouve ce que j'èprouve alors qu'on n'ètait ensemble "que" depuis un an, au contraire. Elle sais qu'un an c'est déjà beaucoup, quatre saisons au quotidien avec l'Autre. D'ailleurs c'est durant les trois premières années, particulièrement la première, que la passion culmine, c'est même expliqué et prouvé scientifiquement; elle m'a dit qu'elle le savait, je me suis sentie moins seule du coup^^
  Je lui ai aussi confié qu'on s'était moqué de moi, à plusieurs reprises, concernant mes croyances-qu'elle partage d'ailleurs. Evoquer notre conception de la spiritualité-et je sentais, là encore, une vraie sincèrité de sa part, depuis le temps je sais faire la différence  :)-m'a fait un bien fou. Comme elle me l'a dit d'ailleurs, puisque j'ai mes convictions et ma conscience pour moi, les moqueries n'ont pas à m'atteindre.
  Comme pour ce qui est de mon mode de vie et de ma conception du bonheur: je comprends très bien que tout le monde n'ai pas les mêmes, tout ce que je désire est d'être respectée pour ce que je suis. Pourquoi voudrais-je que tout le monde soit comme moi? Pas plus que moi je ne veux être comme tout le monde?...
  A tous ces points de vue je resterai moi-même, et je me suis sentie vraiment soutenue. C'est le genre de rencontre qui met illumine une journée  :) :-*

  Ce n'est pas parce-que les bonnes personnes existent que je dois relâcher mon attention vis-à-vis des autres bien sûr...

  J'ai apporté, peu après, un pot de magnifiques fleurs roses sur la tombe de Pierre; les fleurs d'avant avaient été enlevées, elles devaient être fanées par cette chanson, du coup ça fait place nette, avec mon pot bien au milieu on remarque l'emplacement de loin, il ne sera jamais question qu'il ai l'apparence anonyme de la plupart des tombes aux alentours.
  Je me sentais plutôt bien, j'ai passé un petit moment dans ce lieu qui m'emplit toujours de sérénité. Je me suis receuillie, et avant de m'éloigner, j'ai observé en souriant des petits lézards qui se promenaient sur les tombes  :D 

  Douce nuit à tous et toutes, je pense à vous  :-*

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 15 Septembre 2016 à 23:45:58
  Aujourd'hui je me sentais mieux que ces derniers jours: aussi étonnant que ça puisse paraître, cette chaleur étouffante de ces derniers temps me déplaisait (comme le sais Frederico  :D); je suis tout de même aller m'assoire dans un espace vert hier matin-il ne faisait pas très chaud à cette heure-là, j'ètais mi-ombre mi-soleil, je me sentais bien, ce fut un moment simple et agréable comme je les aime  :)
  Mais aujourd'hui je me sens plus réveillée-comme toujours quand il fait plus frais lol-de meilleure humeur aussi. D'autres personnes, y compris dans mon coin, se plaignent quand il fait moins beau en été, moi j'ai toujours été comme ça. J'ai vécu à Nice pendant 6 ans avec mon premier compagnon, il y a déjà longtemps, et je me souviens que les premiers temps d'éblouissement passés, les paysages et le climat de mes racines me manquaient. Quand je venais en vacances dans les Vosges, j'aurais voulu ne plus en repartir, surtout lorsque c'ètait l'hiver et que tout était recouvert de belle neige  8)

  Comme j'aime faire des petits tests psychologiques, j'en ai fait un qui m'a dit que j'ètais "une fille de l'hiver"  :Dje me souviens de cette petite phrase: *Vous êtes davantage séduite par un croissant de lune sur la nuit que par un soleil de plomb sur la plage" Très juste...

  Et ce soir, un autre petit test qui m'a appris que la citation qui me convient le mieux serait: *Ne pleure pas parce-que c'est fini; souris car tu as pus le vivre* C'est tellement approprié au deuil que j'en ai été profondément émue  :( :)

  A propos d'hiver et de neige, il y a ces deux chansons dont les vidéos qui y sont liées et dont les paroles évoquent exactement mon état d'esprit actuel, qui me pousse notamment à me couper des injures du monde et des mauvaises personnes, afin de me ressourcer-ce qui ne veux pas dire, encore une fois, que je me coupe de mes véritables amis:

Partage:

https://youtu.be/dzxPOzd3l-I 

https://youtu.be/C3hZL8nzw_I 

 Je me sens nostalgique mais plutôt bien ce soir.

  Bonne nuit à tous  :)





Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Ela le 16 Septembre 2016 à 01:21:20
Bonne nuit chère Stana...
Je sèche mes larmes et emporte ta jolie citation avec moi au pays des songes...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Faïk le 16 Septembre 2016 à 09:24:21
C'est si difficile de témoigner au jour le jour ... les émotions sont si changeantes ... et puis impossible de tout exprimer ... et très souvent la nécessité de "raconter" avec une certaine distance pour tenir éloigné le sanglot qui monte, qui va vous étouffer, qui va vous emporter ... En ce qui me concerne la douceur n'est pas au rendez-vous de l'an II.
Merci Stana pour ce fidèle partage, et tes encouragements, toujours.

Porte-toi bien
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Orfila le 16 Septembre 2016 à 12:29:27
Petite Vosgienne belle Stana-!
je suis Lorraine aussi et ma maman vit près de Remiremont!
Je t'embrasse fort toi et tes mots!
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 16 Septembre 2016 à 16:51:47
C'est si difficile de témoigner au jour le jour ... les émotions sont si changeantes ... et puis impossible de tout exprimer ... et très souvent la nécessité de "raconter" avec une certaine distance pour tenir éloigné le sanglot qui monte, qui va vous étouffer, qui va vous emporter ...
oui exactement cela
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 19 Septembre 2016 à 20:09:22
  Merci à vous  :) :-*

  Oui les émotions sont variables et changeantes  :'( :)un jour je me sens bien, optimiste, j'apprécie les petites joies du quotidiens, Pierre toujours dans chacune de mes pensées,  d'une manière sereine, pleine de beaux souvenirs qui me font sourire, reconnaissante envers la vie et le destin de ce qu'ils nous ont apporté. Le lendemain je peux être de nouveau submèrgée par les pires souvenirs. Par exemple, me rappeler le contact exact de sa joue, de la commissure de ses lèvres, de sa chevelure, de sa peau lorsque j'allais le voire à l'hôpital, quand il était dans le coma. Je me souviens précisément de ces contacts, et je commence à me dire qu'il ètait déjà en paix, que j'ai eu beaucoup de chance d'avoir ces derniers contacts avec lui...et puis je réalise: "C'était les toutes dernières fois où je le touchais, où sa peau, sa chair étaient encore ceux d'un homme vivant biologiquement; que la dernière fois où je lui ai parlé à l'oreille, ce dernier contact avec le lobe de son oreille-et pareil avec son front, ses paupières que j'effleurais-c'était alors qu'il ètait en train de mourir, chaque jour un peu plus, même si je ne voulais pas le voire.
  Ce sont ces instants où je suis dans cet état d'esprit les plus difficiles, mais je ne les rejette pas, je les accepte  :'(et puis une embellie plus ou moins longue revient, où je retrouve une meilleure tournure d'esprit.
  Aujourd'hui ça peux aller. Je me sens en communion avec Lui, et heureuse d'avoir pus lui dire adieu (sans en avoir l'air on vas dire), le toucher, l'embrasser, lui parler  :( :)

  Il a plu pendant trois jours, ce qui n'est pas pour me déplaire^^aujourd'hui je me suis assise dans un espace vert avec une connaissance à moi, pas vraiment une amie mais une personne que j'apprècie, on se comprends mutuellement je pense. Ces petites rencontres font vraiment du bien, j'en conviens. Il faisait doux et frais, c'était agréable. Elle m'a prété un livre qui traite de spiritualité, je le lirai ou j'en lirai des passages.

  J'aime toujours faire des petites choses qui me font penser à Pierre au quotidien. par exemple là, je vais bientôt manger. De la cuisine asiatique, on aimait bien en manger ensemble le soir, il achetait de grands plateaux asiatiques pour deux  ;D il ne me manque que des baguettes pour les manger, il y en avait toujours chez lui^^et pour me faire patienter je vais me faire une petite tartine de fromage...comme il le faisait :)

  Hier j'ai énormément travaillé à mon manuscrit, celui où je parle de nous. Je n'en avais pas envie mais parfois il suffit de s'y mettre: j'ai tapé une première phrase et après je ne pouvais plus m'arrêter. J'ai écrit toute la soirée, ce qui m'a fait du bien. JE m'y remettrai demain.

  Je vous embrasse  :-*

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 20 Septembre 2016 à 13:24:47
Stana tu as très bien résumé et illustré ce que peut être une, des journées "ordinaires" du parcours de deuil à partir de la seconde année (la première ici on sait qu'elle est bien plus difficile). Elle reflète ce que l'on nomme le "travail de deuil" c'est à dire faire quelque chose de ce qui vient du deuil, être en action avec, sur !
Douceur bonne lecture, bonne écriture.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: layzeelee le 23 Septembre 2016 à 20:14:04
Bonjour Stana,
Je sais combien les petites attentions du quotidien sont importantes. Les marques de sympathie sont r
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Cinderella le 26 Septembre 2016 à 19:24:36
Bonsoir,

Comme j'ai lu que tu aimais particulièrement Paul Verlaine  ;) j'ai pensé à toi car dans ma bibliothèque personnelle j'ai ce poème mis en musique:

https://www.youtube.com/watch?v=_NbMvf1j5SQ


Je te souhaite une bonne soirée.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 26 Septembre 2016 à 19:53:08
  Merci  :)

  Cinderella, j'ai beaucoup apprècié, d'ailleurs je le réécouterai plusieurs fois, tu peux en être certaine  ;) oui Paul Verlaine était un grand poète. J'aime aussi Baudelaire et Cocteau-+ ce petit poème d'Emily Dickinson que j'ai posté sur le topic de notre ami Frederico  ;) je connais mal le reste de son oeuvre, mais ce n'est que partie remise.

  J'ai pas mal de démarches administratives ces temps-ci; je m'en passerais bien lol mais en même temps ça m'occuppe les mains et l'esprit, quelque part ça me fait du bien...pourvu que ça ne dure pas trop longtemps  >:( ;D enfin demain, je devrais être tranquille.
 
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 26 Septembre 2016 à 21:05:53
Stana tu as très bien résumé et illustré ce que peut être une, des journées "ordinaires" du parcours de deuil à partir de la seconde année (la première ici on sait qu'elle est bien plus difficile). Elle reflète ce que l'on nomme le "travail de deuil" c'est à dire faire quelque chose de ce qui vient du deuil, être en action avec, sur !
Douceur bonne lecture, bonne écriture.
Oui Qiguan, c'est bien ça: après la première année, dont nous n'oublirons jamais la souffrance insupportable, particulièrement des premiers mois, alors que la douleur s'est adoucie, nous èprouvons le besoin de "travailler" davantage, de diverses manières, sur la perte, l'absence...et les beaux souvenirs liés à l'être aimé.
  Durant cette première année-les 6 premiers mois surtout-j'ai écrit le début de mon manuscrit par besoin, celui de tout retranscrire "sur le vif" ou presque, alors que les souvenirs de tout ce qui est survenu avant-pendant peut-on dire  :'(-et après la mort de Pierre, ainsi que la moindre de mes émotions, afin de les transmettre dans leurs moindre détails, sans en retrancher ou modifier certains petits évènements sans le vouloir. C'était (c'est toujours) important pour moi que ce soit, aussi contradictoire que ça puisse paraître, un témoignage "vivant", bien que posthume. Ca m'a fait un bien fou, aussi douloureuses qu'ai été la description des évènements et émotions les plus insupportables.
  J'èprouve toujours ce besoin, mais plus apaisé, et, lorsque j'èvoque les moments poignants tout en étant plus doux, il n'est pas rare que j'ai un vrai sourire  :) je sais que mes amis les plus proches, pour le moins, me liront.
  Quand aux petits rituels de deuil, ils m'ont toujours aidée, apporté de nouveaux repères, et je continue de les faire, en souriant le plus souvent.

  J'espère passer une journée sereine demain, je ferai tout pour.
 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: christine75 le 28 Septembre 2016 à 12:11:08
bonjour
 je vous lis et relis souvent, je suis dans le 6eme mois et je sombre de plus en plus, tout çà me fait peur, ces sensations de n'être plus rien, de n'avooir envie de rien mais je vous lis et je me sens moins seule

malheureusement, dans ma region pas de groupe de paroles pour s'entraider, c'est une mauvaise  journée, je me dis que c une de plus pour le retrouver, mais c'est long  :'(......
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 30 Septembre 2016 à 13:37:39

Charmante Stana,

Forza ... Forza ... Forza... de tout cœur avec toi ! :-*


Amitiés.
Federico

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 30 Septembre 2016 à 22:53:07
  Bonsoir Christine. Oui c'est un chemin log et difficile. 6 mois c'est encore récent, je m'en souviens aussi bien que de tout le reste  :'( bien qu'un certain apaisement commence par intermittence à apparaître, les moments plus durs peuvent être toujours aussi déchirants, et le sont souvent  :'(je suis de tout cœur dans cette phase difficile, en espèrant qu'elle ne durera pas trop longtemps  :( :)

  Merci mille fois Frederico, tes paroles me font toujours chaud au cœur  :-* :-* :-*

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 30 Septembre 2016 à 23:38:27
  Aujourd'hui j'ai fais une belle rencontre  :) j'ai croisé une amie, on a discuté et elle m'a emmenée chez une vieille dame de sa connaissance. Cette dernière nous a servi le café, et on a beaucoup discuté. Elle m'a dit qu'elle a elle-même perdu son conjoint depuis 3 ans, dans des circonstances particulièrement tragiques et injustes: il avait un cancer et, au lieu de le sauver ou ne serait-ce qu'augmenter son espèrance de vie, la radiothérapie a détruit son cœur. On a dit: "C'et à cause des machines". Tu parle: il s'agissait d'un excès de rayons. On en a assez parlé, des "irradiés d'Epinal"  :'( Elle l'a gardé à son domicile presque jusqu'à la fin. Il était hospitalisé à domicile, tout entouré d'appareils; et a pris de soin de lui jusqu'à la fin. Elle l'a vu se dégrader peu à peu, puis mourir. Elle a témoigné que son sentiment d'injustice ne la quitte pas  :(
  Cette dame m'a montré un meuble où elle a disposés des photos et des petits objets de son mari, entourés de figurines d'anges, un véritable autel. Elle m'a dit qu'un jour, une femme, pourtant au courant, lui a lancé un jour: "Qu'est-ce-que c'est que ce bordel?" Elle a été bien reçue paraît-il...je veux bien le croire!!!
  Elle m'a confié que le jour de l'enterrement, elle a été elle aussi insultée, humiliée alors que cette journée était si personnelle, si importante et si solennelle pour elle- je suis bien placée pour le savoir  :'(depuis, certains ne cessent de se moquer d'elle...elle a plus de répondant que moi  :)

  Je lui ai raconté mon histoire. Elle m'a entièrement comprise-j'ai bien vu que c'était le cas, et pour cause. Quand je lui ai dis qu'on se moquait de moi parce-que j'ai choisis de continuer à porter le deuil, bien que ce soit important pour moi et que le noir dont je m'entoure est indissociable de ma paix intèrieure, elle m'a dit: "Je vous comprends tout-à-fait. Si c'est important pour vous de porter le deuil de votre ami, vous avez bien raison de le faire. Ne tenez pas compte de ce que disent les mauvaises langues." Je lui ai aussi montré mon tatouage, et là encore elle m'a approuvée. Elle veux s'en faire faire un, un portrait de son conjoint  :)
  Je lui ai dis que je gardais moi aussi, précieusement enfermé, ce qui me reste de Pierre, et que ces objets (jusqu'au moindre bout de papier où il a écrit etc) et qu'ils sont sacrés à mes yeux, elle m'a évidement comprise-comme moi pour son autel, ça me donne d'ailleurs une idée  :)
  Cette dame a elle aussi le courage de ses opinions, elle sais ce qui est bon pour elle et comment mener sa vie. Je lui ai trouvé beaucoup de dignité et de courage. Pour la spiritualité, on se comprends aussi.
  J'espère la revoir, et je sais que c'est réciproque  :)
  Ces petites rencontres magiques font un bien immense, je dois dire que j'en avais besoin  :)
  Il y avait du soleil mais tout doux, avec un petit souffle frais, comme une brise, et ce fut très agréable de rentrer chez moi avec mon amie.
   :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Octobre 2016 à 23:02:55
  Un an et 5 mois aujourd'hui que Pierre est passé de l'autre côté du miroir. J'ai cependant passé une journée plutôt bonne, je pense à lui avec plaisir-il y a toujours cette mélancolie, cette nostalgie omniprésentes, mais plus douces que douloureuses. Je pense à lui en souriant. 
  Après-demain je vais à une association où je passe toujours des moments conviviaux-aucun con là-bas^^-puis, comme ce sera jour de marché, j'irai y acheter des fleurs de saison et irai passer un moment au cimetière  :)je pense même faire un petit tour, après, à la fête forraine installée dans ma ville. J'y ètais allé avec Pierre il y a deux ans (je n'en reviens pas moi-même d'écrire ça, il me semble que c'était hier  :o ), ce sera un petit pèlerinage, comme l'année dernière déjà  :) ce sont des souvenirs simples mais très heureux, je vais les revivre-seule en apparence  ;)
  Je pense que cette journée me fera du bien. J'espère.

  Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 02 Octobre 2016 à 23:13:51

   Bonne promenade ... sourire, M.
   (http://www.aht.li/2960164/cochondinde.jpg)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 17 Octobre 2016 à 13:38:47

   Coucou Stana,
   Je viens de penser à toi en voyant cette image mimi!
   On peut employer à bon escient une de mes expressions préférées,
   "copains comme cochons" ! Bonne semaine à toi.
   (http://www.aht.li/2966984/cochonchat.jpg)
   
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 17 Octobre 2016 à 15:10:56
  Merci Souçi, c'est trop adorable!  :D :P

  Ma petite Mia vas en avoir d'autres d'un jour à l'autre, je dois justement aller acheter une cage cet après-midi  ;D ça me fera peut-être du bien cette petite sortie. Avant-hier ça allait bien, j'avais passé une bonne journée; hier beaucoup moins, mais aujourd'hui je suis de nouveau plutôt en forme. des fois c'est un jour sur deux, raison de plus pour en profiter. Peut-être que je tomberai sur des connaissances à moi.
  Les animaux apportent énormément, je dirais même: beaucoup plus que certaines personnes. 

  Plus de musiques, YouTube ne fonctionne plus depuis hier  >:( ça me contrarie beaucoup, ça n'a l'air de rien mais mes musique me font tellement de bien! Elles m'en ont fait dès mon tout premier jour de deuil.

  Merci encore de penser à moi Souçi  :-* Passe une bonne journée si possible  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 23 Octobre 2016 à 19:09:56
  Mes cochons d'Inde ont tout de suite pris leurs marques dans leur nouvelle cage-et pareil pour ceux que j'ai laissé dans la précédente-ils ont plus d'espace,  Et effectivement ça m'a fait du bien de bouger un peu  :)

  Ces derniers jours je n'ètais pas bien: je buvais un café tranquillement dans un bistrot, et un homme-que je croyais amical-s'est mis à me draguer d'une manière particulièrement directe et grossière, et il insistait en plus  :o ses propos vulgaires-j'ai horreur de ça!-son regard totalement irrespectueux et l'opinion qu'il avait manifestement de moi m'ont profondément dégoûtée. Comme je suis encore plus sensible qu'avant, j'en ai vraiment été malade pendant plusieurs jours. Si je le recroise ce type, je lui dirai brièvement ma façon de penser, posément mais froldement, parce-que quand je l'ai croisé le lendemain, il m'a jeté un petit regard guilleret et complice, comme s'il était convaincu que j'allais finir par céder à ses avances  :o j'essaie d'oublier ses propos immondes, il ne vaut pas la peine que je me gâche la vie à cause de lui  >:( je prèfère être en colère que triste-quand je peux.

  Aujourd'hui ça vas mieux: j'ai passé l'après-midi dans les bois, un moment vraiment agréable. J'ai même pique-niqué lol presque un pique-nique d'hiver, ici l'automne est bien entamé. J'aime beaucoup marcher dans les bois en cette saisons, bien emmitoufflée avec le fraîcheur sur le visage et les bonnes odeurs de la nature. Je suis restée longtemps installée sur un tronc d'arbre-mon côté contemplative^^-je me sentais en communion intime avec la nature, ça a un côté spirituel à mes yeux, et bien sûr je pensais à Pierre, d'une manière très douce. J'ai même déniché quelques champignons lol
  Oui j'apprècie de sortir de chez moi, mais plutôt quand je suis seule. Cette solitude m'apaise, particulièrement dans la nature. C'est un vrai bien-être.

  Et hier je me suis rendue au cimetière-ce qui n'a pas peu contribué à me faire recouvrer un peu de sérénité. J'avais acheté juste avant un pot de fleurs au marché-ça ressemblait à de grosses marguerites de différentes couleurs, je n'ai appris que plus tard que c'était de petite chrysanthèmes. J'avais choisis les seules qui soient de couleur rose.
  Je les ai déposées sur sa tombe, je me suis receuillie, je me sentais plutôt bien.

  Je vais essayer de continuer dans cette voie.

 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 28 Octobre 2016 à 16:20:36

    J'ai pensé que tu aimerais bien:
    (http://www.aht.li/2972415/furet.jpg)
    amidécalement, M.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Novembre 2016 à 17:34:31
  Merci ma chère Souçi, j'aime beaucoup oui  :D :-*

  On m'avait coupé Numéricâble la semaine dernière, du coup je n'avais plus ni internet, ni téléphone fixe (et il y a longtemps que je n'ai plus de portable), ni chaînes du cable  >:( j'ai payé ce que je leur devait, ça a été rétabli le 31 octobre au soir. Ouf!...Le forum m'a manqué, particulièrement en cette période de l'année. Forcément, ça tombe toujours comme ça  >:( et voilà que je viens d'en recevoir une nouvelle facture, je n'y comprends rien...il vas falloir que je les paie sous 15 jours, autrement ils vont résilier mon contrat. Je suis couverte de dettes, il vas falloir que ça bouge!...

  Beaucoup de variations d'humeur ces derniers jours, mais aujourd'hui ça vas  :) je suis allée au cimetière ce matin, après être passé au marché acheter une belle bruyère rose. J'aurais aimé acheté une plante dans un pot de pierre en forme de cœur ou de croix, mais ç'aurait été 15 euros, c'est beaucoup trop pour mon budget actuel. Enfin, ce n'est que partie remise  :) 
  Je me suis sentie beaucoup mieux, loin, bien loin des soucis quotidiens, lorsque j'ai franchis la grille du cimetière. Il faisait plutôt froid, le ciel était tout blanc, une pluie fine tombait. Un vrai temps de Toussaint...les teintes douces du paysage et la fraîcheur me faisaient du bien.
  J'ai eu l'émouvante surprise de découvrir que de très beaux pots de fleur-de plusieurs variétés et très belles, colorées et fraîches  :-* -avaient été déposés sur la tombe de Pierre. J'ai eu une pensée reconnaissante envers les personnes qui y ont pensé. J'ai ajouté ma bruyère, je me suis receuillie et adressée à mon amour à voix haute. J'appréhendais un peu cette journée du souvenir, mais j'ai èprouvé une immense paix intèrieure, et, oui, mon cœur était emplit de ce qu'on peux qualifier de bonheur, quelque chose d'à la fois solennel et très doux. Je ressentais intensément sa présence. J'ètais bien dans ce coin de verdure, le temps comme suspendu. Toute angoisse, toute impression de déprime-il était temps, après ces derniers jours  :'( -avaient disparu. Si seulement ça pouvait durer, le plus longtemps possible!...

  Alors que j'attendais le bus en face du cimetière, j'ai èchangé quelques propos avec une vieille dame que je ne connaissais pas mais que j'ai sentie ouverte. Les petites rencontre magiques^^elle m'a confié qu'elle aussi venait d'apporter des fleurs sur la tombe de son conjoint, et que d'ailleurs elle y vas plusieurs fois par mois. Quand je lui ai parlé de ma foi personnelle et du bien que me procurait ces visites au cimetière.
  "Je sais que tout le monde ne peux pas comprendre, ai-je ajouté, mais pour moi la Toussaint ce n'est pas triste, ce n'est pas la célébration de la mort mais de la vie future." Elle m'a répondu: "Mais je vous comprends tout-à-fait, moi c'est pareil. Quand je vais mal et que je vais au cimetière...tout de suite, je vais bien! Je dépose des fleurs et je lui dit:"Tu vois, on ne t'oublie pas." Nous avons parlé de spiritualité et de ce que nous éprouvons, ce fut un petit moment précieux  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Faïk le 02 Novembre 2016 à 17:54:04
Merci pour ce petit moment de sérénité Stana,

Porte-toi bien
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Novembre 2016 à 19:22:23
  Après, je suis allé boire un grand café, histoire de me réchauffer, dans un bistrot pas loin de chez moi-pas celui où j'allais avant, je n'y mets plus les pieds en ce moment, j'ai eu trop de mal là-bas  :'( j'ai discuté avec la patronne du café, qui est plutôt ouverte aussi. Je lui ai raconté ma matinée, et lui ai dis: "C'est peut-être difficile à comprendre, mais c'est vraiment un moment de bonheur que je viens de vivre au cimetière." Elle m'a répondu que non seulement ça ne l'étonne pas du tout, mais qu'elle-même a èprouvé une émotion violente mais pas tellement triste lors d'un enterrement, récemment. "Il y avait des chants magnifiques, a-t-elle témoigné-et je voyais à l'émotion sur son visage, dans ses yeux qui brillaient, qu'elle n'exagérait pas-j'en pleurais, mais je me sentais bien, c'était une belle émotion." Comme je comprends  :-* c'est merveilleux de se sentir comprise.
  J'en avais d'autant plus besoin qu'au bar il y avait un homme èpouvantable qui m'avait fait beaucoup de mal en paroles à plusieurs reprises. Il ne se permets pas de sortir ses obscénités qui me soulèvent le cœur comme dans l'autre bistrot, c'est plus calme et un tel comportement ne serait pas tolèré, c'est pourquoi je me permets de venir y boire un café une fois par semaine en ce moment  :) par contre il ricannait, il pouffait, il se tordait (presque) silencieusement de rire quand on évoquait les chants...pauvre et triste imbécile  >:( mais je me sentais en sécurité, et ce fut un autre moment précieux.

  Plus tard j'ai un peu discuté avec une amie-encore une petite rencontre précieuse.
  Je profite de ces instants de mieux-être, je sais qu'ils sont souvent éphémères, mais je vais faire l'impossible pour les faire durer le plus possible. Je m'ètais bien emmitoufflée pour sortir, j'ètais comme dans un cocon douillet, avec la fraîcheur sur mon visage. Chez moi, bien au chaud, je me suis mise à l'aise, j'ai mis un ensemble de dentelle et de laine noire, très confortable. J'en profite pour venir donner des nouvelles  :)

  Demain j'irai sur tous vos topics. J'ai beaucoup penser à vous tous ces derniers jours, et particulièrement aujourd'hui.

  Douce soirée à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Novembre 2016 à 19:24:30
  Nos messages viennent de se croiser Faïk^^merci pour ces paroles  :)
  J'oubliais: j'ai trois nouveaux bébés cochons d'Inde, ils sont magnifiques  :D

  Porte-toi bien aussi et à demain donc  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Ela le 02 Novembre 2016 à 21:35:58
Bonsoir Stana. Merci beaucoup pour tes paroles, pour le récit de ton expérience. Ce que tu écris, ça me parle, ça me touche beaucoup. Moi aussi, bien souvent, dans ces moments "ritualisés" de recueillement, de prière... Je ressens de l'apaisement et une sorte de joie intime profonde... La tristesse est bien là, qu'elle s'exprime ou non dans les larmes... mais elle n'empêche pas... je dirais même qu'elle participe à cette joie timide et authentique... Elle me rappelle que le lien entre moi et mon chéri est toujours bien présent... Je dois dire que je n'ai pas encore rencontré beaucoup de personnes avec qui j'ai pu discuté de tout ça, avec qui je me suis sentie comprise face à cette expérience très personnelle et intime. C'est pourquoi te lire me fait toujours autant de bien. Merci. Je t'embrasse.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 05 Novembre 2016 à 18:44:15
  Merci à toi Ela  :-*  tes paroles à toi m'ont fait le plus grand bien à moi aussi. C'est merveilleux de se sentir comprise, de savoir que quelqu'un sais eactement de quoi je parle, èprouve la même chose. On rencontre si peu de personnes qui peuvent entrevoir ce dont nous parlons, dans la vie de tous les jours!...Ca ne donne pas envie de se livrer.
  Oui comme tu dis, la tristesse est toujours là, en arrière-plan, indissociable des autres émotions, mais la joie est aussi bien réélle; un élan joyeux du cœur, teinté d'une très douce, très tendre mélancolie, nostalgie...des instants précieux. Je me retrouve moi aussi tout-à-fait dans ce que tu dis  :-* :-* :-*

  Le lendemain j'ètais à nouveau très déprimée-toujours en rapport avec de mauvais souvenirs liés à de mauvaises personnes, qui n'ont rien compris à mon deuil...je me suis trainée toute la journée. Le soir j'ai pensé plus fort à Pierre, ça allait mieux, et puis j'ai èvoqué l'un des pires souvenirs, quand une infirmière de l'hôpital où il est décèdé m'avait annoncé la nouvelle; juste comme il faut, clairement, sans mièvrerie mais avec ce que j'ai perçu comme une vraie sensibilité. Je lui serai éternellement reconnaissante, mais, alors que je ne m'y attendais pas, au moment où je me revoyais èclater en sanglots et extèrioriser mes 10 secondes de déni, puis comprendre, en parler avec cette infirmière, par répercution j'ai èclaté en sanglots à nouveau, et j'ai dis à voix haute: "Il est mort! Pourquoi il est mort?" Ca m'a fait drôle, mais quelque part je "prèfère" (j'emploie ce mot à défaut d'en trouver un autre, mais évidemment ce n'est pas en ces termes) pleurer pour Lui qu'à cause de quelques imbéciles  :'( :) 

  Hier ça allait mieux-j'en ai profité pour posté les messages promis sur le forum, avec un peu de retard, mais il y a des jours où j'ai vraiment du mal à m'exprimer.
  J'ai profité de ce regain d'énergie et d'optimisme pour faire pas mal de choses en retard, et j'ai passé un petit moment agréable avec une amie. On a bien parlé-c'est une amie d'enfance de Pierre, et elle ne manque pas d'empathie  :-* -elle a vu que j'allais bien ce jour-là, tout comme elle a remarqué que par période, c'est un jour sur deux on vas dire. "Reste comme ça!" m'a-t-elle dit gentiment.
  Bon ben on vas essayé...

  Aujourd'hui ça peux aller.

  Pensées à tous et toutes  :-*

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 10 Novembre 2016 à 16:44:32

   Ma chère Stana,

   Je viens d'avoir une idée: ce soir, je donne rendez-vous aux belles mexicaines qui ont eu affaire à un "champion" , faisons un dîner de cons (sans les inviter, merde!), on se défoulera, on racontera chacune à note tour nos histoires avec UN CON !
   T'es pas la seule à en croiser, crois-moi ...
   Mais pour en revenir à celui qui t'a agressée dernièrement, je pense qu'il s'agit bien plus d'un cas de psychiatrie lourde ... un trauma crânien doublé de névroses diverses, arrosé d'alcoolisme ... bref, te biles pas, dakodak ? Bisou, Martine. Et à part ça, oui, restes comme t'es, fraîche, saine, aimante tout simplement. Faut juste que tu te fabriques un petit bouclier, c'est la Titine Gaumaise que te le dit !
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 10 Novembre 2016 à 23:14:51
  Merci mille fois pour tes paroles apaisantes, elles m'aident vraiment  :-*
  Oui nous en croisons tous hélas  :'( mais tu as raison, celui-là c'est vraiment un cas!! Oui, je crois qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez lui, c'est la seule explication possible-de plus il boit effectivement, et je sais qu'il lui arrive de prendre du crack. Le mélange doit être corrosif  :o et il est connu pour être naturellement méchant. Déjà, tenir toutes sortes de propos odieux, mais quand ça vas jusqu'à des èvocations qui tiennent de la nécrophilie, il faut vraiment avoir une case en moins  ??? je ne suis pas méchante non plus, mais je ne peux pas m'empêcher de lui souhaiter de se voire un jour tel qu'il est en réalité: une loque, avec un trou béant à la place du cœur  >:(  en effet il ne mérite pas-moins que tout autre, et ce n'est pas peu dire!!-que je me gâche un tans sois peu la vie à cause de lui, Pierre ne voudrait pas ça.
  Oui ça vas mieux, malgrès une journée plutôt mitigée. Pourvu que ça dure  :)
  Je répondrai aux autres demain-ainsi qu'au mp qui m'a été adressé.
  Merci à tous  :-* :-* :-*
  Bonne nuit, Pierre. Veille sur mon sommeil, s'il-te-plaît.
  Tans pis pour les imbéciles qui ne comprennent pas!
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Novembre 2016 à 19:22:28
  Mon ordinateur ne fonctionnait plus depuis 2-3 jours, je pensais qu'il ètait vraiment fichu, ça me déprimais d'autant plus que je ne vois pas comment j'aurais pus en racheter un dans l'immédiat, avec mon budget...et voilà que c'est rétabli,au moment où je m'y attendais le moins  :D il faudra quand même que je m'en rachète un autre dès que possible, il dèconne vraiment celui-là. Pourvu qu'il tienne encore un peu!
 
  Ces derniers jours je n'ètais pas très bien-enfin ça dépendait des moments, parfois je me sens apaisée à nouveau et je me dis que c'est pour longtemps, puis je repense aux mauvais souvenirs-et l'attitude inqualifiable de certaines personnes, notamment cet homme èpouvantable dont j'ai suffisament parlé...ces imbécilités n'influencent pas mon mode de pensées et je continue mon deuil à ma manière (comme nous en avons tous le droit), je ne suis pas atteinte en profondeur, c'est juste la méchanceté totalement gratuite qui me peine, je n'y comprends rien...j'ai encore eu droit à quelques imbécilités avant-hier.

  Ca vas beaucoup mieux aujourd'hui: j'ai été voire une amie, on a énormément parlé. Elle m'encourage à continuer à vivre, à penser à ma manière, à garder mes valeurs, à être moi-même, sans me préoccuper de ce que peuvent en penser certains. Je l'aurais fait de toute façon, mais elle me donne du courage pour ne plus être triste à cause d'eux. "Ils n'ont pas de cœur, a-t-elle ajouté. IL y a des endroits et des personnes que tu dois absolument èviter. Ils ne te parlent que pour te pousser à bout, toutes tes émotions se voient sur ton visage, c'est ça qui les amuse." Elle a raison, je le sais bien  :)

  Et mon ordinateur qui refonctionne, double raison d'ête plus sereine  :) si ça dure...le forum me manquerait trop!

  Demain c'est mon anniversaire. Je penserai à cet unique anniversaire que j'avais fêté avec Pierre il y a deux ans (ça me fait drôle d'écrire ça, il me semble toujours que c'ètait hier), un très beau souvenir. J'allumerai des bougies et je ferai brûler des bougies et je boirai un verre (d'une délicieuse boisson pas forcément alcoolisée) en son honneur.

  Douces pensées à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 22 Novembre 2016 à 19:43:49

Stana,

C'est en toute simplicité que je viens te souhaiter un  :-* Joyeux Anniversaire Stana ! :-*

J'espère que tu passes une agréable journée !

Je devine bien que ton moral n'est pas terrible... problème d'ordinateur... problème d'internet... absence de ton amoureux Pierre !

Moi aussi je t'encourage à continuer à vivre, à penser à ta manière, à garder tes valeurs, à être toi-même, sans te préoccuper de ce que peuvent penser certains cons !

Charmante Stana... tu es une vraie adoration... le cœur naïvement  sur la main... mais protèges toi contre tous ces imbéciles !
Tu es tellement plus intelligente, altruiste et sensible..
Ces crétins qui ne regarde que tes fesses ! ( excuse-moi, pardonne-moi)... laisse-les tomber une bonne fois pour toutes ces tocards !

Je t'apprécie beaucoup : joyeux anniversaire Stana !  :-*  je ne t'oublie pas ...

Reviens vite au Forum et... en Forme !

Federico
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 22 Novembre 2016 à 21:28:34

    Bon anniversaire Stana ... un gros bisou et:

    je t'ai choisi cette vidéo et cette musique ... tendrement, M.

     https://www.youtube.com/watch?v=SrDziUaoZMQ (https://www.youtube.com/watch?v=SrDziUaoZMQ)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 22 Novembre 2016 à 22:45:51
 Merci mille fois pour tous ces mots mon cher Frederico, c'est précisément ceux que j'avais besoin de lire, tu es adorable  :-* :-* :-*  je vais suivre chacun de tes conseils, ils me vont droit au cœur et je me sens en accord avec eux. Je me sens fortifiée grace à toi^^

  Aujourd'hui je suis aller boire un café dans le bistrot plus soft, celui dans lequel je cors le moins de risques ont vas dire, et j'ai un peu discuté avec la patronne, qui est très gentille. Elle m'a souhaité un bon anniversaire et m'a offert un deuxième café, petit plaisir simplet gratuit donc^
  Cet après-midi deux amies sont venues me voire. On a passé un bon moment, et l'une d'entre elles m'a offert des chocolats, une petite attention qui m'a vraiment touchée. De même que toutes ces personnes qui, via internet, ont pensé à me souhaiter un joyeux anniversaire. Mon meilleur ami par exemple, avec qui je n'avais pas eu de contacts depuis quelque temps, a eu la gentillesse de m'envoyer un mail.

  Ce soir, je me suis préparé un bon petit repas, simple là encore: du fish n' chips et des profiteroles au chocolat, le tout arrosé d'un délicieux cocktail  crandberry-citron vert. J'avais allumé des bougies rouges et blanches. J'ai bu ma deuxième coupe en lieu et place de Pierre-les anges ça ne boit pas^^mon état d'esprit était bien meilleur que j'aurais pu le supposer, je touche du bois: je sais par expèrience que ce ne sont pas toujours les dates qui sont difficiles mais leurs lendemains, donc je reste vigilante. Là tout de suite, j'ècoute mes musiques préférées, celles qui ont une vraie signification pour moi.

  Demain je posterai sur d'autres topics, mais je pense bien fort à vous tous!

  J'oubliais: il y a environ deux semaines j'ai revu, tout-à-fait par hasard (à supposer que le hasard existe^^) , devant le centre commercial de mon quartier, un ami et un copain que j'avais perdu de vue depuis des mois. Ils venaient presque tous les jours passer la soirée avec moi et Pierre, dans notre petit nid d'amour, c'était à la fois festif et intimiste, des moments que je n'oublirai jamais. L'un d'entre eux est très jeune mais aussi très intelligent et sensible, doté d'une maturité que n'ont pas beaucoup de personnes de 50 ou 60 ans, je me comprends... on s'est toujours compris à demi-mots, c'est vraiment un ami; d'ailleurs Pierre le considérait comme son fils spirituel. On a bien discuté tous les trois. Les petits moments précieux, et les personnes qui sont de vrais rayons de soleil^^

  Bonne nuit à tous et toutes  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 22 Novembre 2016 à 22:48:47
  Merci souçi  :) nos messages se sont croisés^^belle chanson, et la vidéo et trop mignonne  :D :-* de quoi èlargir mon sourire du jour.

  Plein de bisous à toi  :-* :-* :-* ce sont ces adorables petites attentions dont je parlais^^
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 23 Novembre 2016 à 08:01:11
Bon anniversaire Stana, éleveuse de  cochons d'Inde,

que cette nouvelle année te préserve des abrutis et des pannes d'ordinateur, que tes rêves soient ensoleillés de la douce présence de Pierre, et que la sérénité t'accompagne

tendrement loma

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 04 Décembre 2016 à 21:37:42
  Avec un peu de retard, merci infiniment pour tes paroles, c'est exactement celles dont j'avais besoin  :) :-*
  J'espère bien oui.

  Hier je suis aller au cimetière, et la sensation de paix intèrieure, de douce joie que j'ai èprouvé étaient plus intenses que lors de mes précédentes visites. Je ne pouvais pas resté très longtemps, mais j'ai savouré l'instant présent, ce petit moment de grace, de temps suspendu dont j'avais bien besoin. J'ai déposé un pot de toutes petites roses rouge-rose, avec une petite carte rose aussi, avec écrit "je t'aime" dessus. Je me sentais bien, je le sentais tout proche. Je lui ai parlé, je me suis receuillie, c'était un moment émouvant qui m'a en partie guérrie des mauvaises pensées qui me restent concernant le mauvais comportement d'autrui. J'ai espèré gardé cet état d'esprit, cette douceur intèrieure.
  Depuis ça vas la plupart du temps, en dépit de quelques mauvais moments par-ci par-là. C'est déjà un progrès.
  Mis-à-part que la nuit dernière, j'ai fais un cauchemar au cours duquel je voyais Pierre lorsqu'il ètait en fin de vie, et où j'ètais chargée de débrancher moi-même les apareils qui le maintenaient en vie. J'hésitais, et puis je le faisais, consciente que c'ètait pour son bien. Mais après avoir vu le tracé plat puis l'avoir regardé lui, je regrettais et je rebranchais les appareils. Je savais que ça ne servait à rien, mais je regardais ailleurs en essayant de me persuader qu'il ètait de nouveau vivant. Puis je me suis reveillée...
  Je frissonnais dans mon lit, je n'ai pas pus m'empêcher de repenser plusieurs fois à ce rêve durant la journée-et, par répercution, aux images, aux bruits rééls de cette semaine où il ètait dans le coma.
  Mais ça peux aller.
  La douleur que m'ont causé les comportements de certaines personnes a vraiment régressé, je ne leur ferai pas cet honneur  >:(
  "Je reviendrai bientôt Pierre, promis", ai-je murmuré en m'éloignant de sa tombe hier. J'espère retrouvé, la prochaine fois, cette sensation de bien-être, de sérénité.
  Je soir je me sens plutôt bien.
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: *Ephémère* le 04 Décembre 2016 à 21:56:40
Bonsoir,
Comme il est doux de lire que tu te sens plutôt bien ce soir.
Je te souhaite une nuit tranquille et encore plein de journées apaisées et sereines.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 23 Décembre 2016 à 09:44:06
  Avec "un peu" de retard, merci pour ces paroles Ephémère, elles m'ont fait chaud au cœur quand je les ai lues  :)

  Mon ordinateur déconne de plus en plus, ill vs bien falloir que je m'en achète un autre  prochainement. Ces temps-ci il bloque tous les trois jours à peu près, je n'ai pas le temps de poster beaucoup, je ne sais jamais quand ça vas arriver, des fois au bout d'un quart d'heure  >:( >: je préviens donc que si je ne donne pas de nouvelles prochainement, ce sera involontaire mais que je pense toujours à vous tous tous les jours.
  J'espère de tout mon cœur que ces fêtes ne seront pas trop difficiles pour ceux d'entre vous qu'elles dépriment encore plus  :'( j'espère que pour d'autres, elles mettront plutôt un peu de baume au cœur. Je sais que nous ne vivons pas tous les choses exactement de la même manière, même si le fond reste le même.
  J'essaierai de donner d'autres nouvelles plus tard.
  A l'avance-juste au cas où-je vous souhaite de passer les meilleures fêtes possibles  :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 23 Décembre 2016 à 09:59:21

   Oh, coucou, Stana, je te chope vite pour un bisou, je pensais justement hier que tu te faisais rare, foutu ordi qui clignote comme un sapin de Noël ! Pensée pour toi, chaleureusement, Martine.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: *Ephémère* le 23 Décembre 2016 à 11:03:17
grrrrrr..... la technologie...
Vite, vite, un signe d'amitié pour toi, Stana, avant que ton ordinateur ne prenne encore des vacances.
A bientôt
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 10 Janvier 2017 à 21:36:38
  Merci à vous deux, vous êtes des amours  :-* je viens tout juste de découvrir vos messages, mon ordinateur refonctionne exceptionnellement, mais c'est toujours ça  :) je pense tous les jours à vous tous, le forum m'a beaucoup manqué. J'espère bien trouver un ordi d'occasion dans les prochaines semaines. Pour aujourd'hui-ça durera ce que ça durera, on verra bien-je suis très heureuse de retrouver internet et de vous donner signe de vie  :) d'écouter de nouveau mes musiques préférées aussi, elles m'ont beaucoup manqué aussi. Du coup je me suis remise à la lecture, c'est un mal pour un bien. Je suis en train de redécouvrir mes vieux livres, très chers à mon cœur, je suis capable d'en lire un tous les deux jours.
  D'autant plus que depuis quelques jours il y a une belle neige qui recouvre ma ville et le paysage environnant. Tout est recouvert d'un blanc manteau scintillant, c'est magique  :) :) lire devant ma fenêtre, avec les montagnes enneigées devant les yeux dès que je les lève, les sapins et tout...c'est si paisible. Comme je voudrais que ça dure, le plus longtemps possible!...Ce sont des instants précieux, je me sens vraiment dans mon élément. Etre bien au chaud et contempler la neige, ou marcher dans cette délicieuse matière, bien emmitoufflée, chaque son assourdis, avec cette odeur si subtile, le temps comme suspendu...
  Je suis allé porter une plante résistante sur la tombe de Pierre, je me suis receuillie, le cimetière ètait si beau sous la neige que chacune de mes émotions, teintées de mélancolie mais très douces, s'en trouvaient dècuplées. Comme à chaque fois, je suis sortie du cimetière le sourire aux lèvres, comme règènèrée.
  Pour les fêtes de fin d'année j'ai fais comme l'année dernière: j'ai allumé des chandelles, j'ai mis de petites décorations, les petits plats (le meilleur marché possible, mais fins tout de même-dans les grands, un bon film, et j'ai èvoqué ces uniques et merveilleuses fêtes de fin d'année que j'ai passé avec mon Pierre bien-aimé. C'était doux et plein de tendresse, simple et beau. Je me suis sentie particulièrement en communion avec lui ces jours-là  :-*
  Je me sens plus que jamais comme une ourse des cavernes dans sa grotte, bien au chaud avec les flocons qui tombent au-dehors, plus casanière que jamais-c'est ce qui me convient-dans mon repère douillet. Je fuis les endroits potentiellement dangereux pour moi, qui garde un côté écorchée vive, ce dont je m'accomode. L'amitié des personnes de confiance est d'autant plus précieuse, ces petites rencontres me font chaud au cœur.
  Garder Pierre dans mon cœur, dans chacune de mes pensées, le cœur gonflé d'amour, de nos souvenirs, et continuer à profiter-lorsqu'on ne m'en empêche pas, des petites joies de la vie, et même un peu plus, c'est mon vœux le plus cher. Quand au moments plus difficiles, je ne veux pas les laisser prendre le pas sur les autres, ce n'est pas ce qu'il aurait voulu, ce qu'il veux je pense.
  Voilà pour résumer  :)
  Mes pensées vous accmpagnent en ce début d'année  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 10 Janvier 2017 à 22:13:12

    Tu fais tout bien Stana.
    Continue, car la force de la tendresse est porteuse d'avenir.
    Bien solidairement, Titine.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Janvier 2017 à 21:29:30
  Souçi  :)
  Oui c'est ce que je fais.

  Aujourd'hui j'avais prévu d'aller passer l'après-midi chez une amie, puis d'aller me receuillir sur la tombe de Pierre avant de rentrer chez moi-elle habite tout près du cimetière. C'est aussi une personne qui a été adorable avec moi et d'un grand réconfort depuis les premiers jours de mon deuil. Elle aimait beaucoup Pierre, on allait souvent passer l'après-midi chez elle justement-ça m'y fais toujours pensé.
  J'avais préparé un pot de petites fleurs rouges de saison que je comptais offrir à cette amie comme cadeau de Nouvel An-pendant qu'on est encore en janvier  ;D j'ètais à un arrêt de bus quand je suis tombé sur une connaissance à moi; on a un peu discuté, et quand un bus est arrivé je suis montée dedans; je ne sais pas si j'ètais distraite ou quoi, mais je me suis trompée, j'ètais persuadée d'avoir vu le numéro que j'attendais, mais en fait non  ??? au bout du compte j'ai dû tourner en rond, et quand je suis arrivé il aurait été trop tard pour passer du temps avec mon amie. Je reviendrai la voire lundi^^
  Du coup c'est sur la tombe de Pierre que j'ai déposé les fleurs, elles étaient trop belles  :D acte manqué?...POssible quand même, et peut-être que ces fleurs devaient être là^^
  J'ai parlé à Pierre à voix basse, je me sentais particulièrement en communion avec lui sous la neige, dans ce lieu si paisible, silencieux...j'ai vu avec une vraie joie que quelqu'un avait davantage enfoncé la plante-qui a l'air d'un petit arbuste-que j'avais amené il y a peu de temps, et qu'elle est toujours bien vivace  :) j'ai promis à Pierre de continué à être forte au quotidien, à ne pas me laisser gâcher la vie par des personnes malveillantes. C'était un moment très émouvant.
  Quand à cette amie, je lui apporterai des chocolats  :) je pense que j'avais envie d'offrir ces fleurs à Pierre...

  Partage  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 30 Janvier 2017 à 21:53:04
  Ce qui m'étonne quand je pense à mon deuil depuis ses tous débuts, c'est d'être encore en vie. Et aussi, bien sûr, de parvenir à vivre le mieux possible, à èvoquer avec une tendresse poignante nos beaux souvenirs, d'en être arrivé là après tans de souffrances, mais avant tout d'y avoir survécu, d'être toujours là. C'est difficile à expliquer...je repense à cette souffrance inhumaine, tellement difficile à supporter, en continu, jour après jour, et je me demande avec effroi: "Comment est-ce-que j'ai fais? Comment est-ce-que j'ai pus vivre ça et être encore en vie?..." Et pourtant, il faut croire que je pouvais supporter l'insupportable puisque je l'ai fais.
  Dans les moments difficiles de ma vie, je me rappelle que j'ai connu le pire, que rien ne peut être mis en balance, et surtout pas les aléas du quotidien. Qu'est-ce-que c'est, par rapport à ce que j'ai traversé?...Pourtant je suis tellement fragilisée que tout-particulièrement les mauvais comportements de certains-prends des proportions peut-être démesurées. Ce qui me blesse profondément, parfois durablement, n'aurait sans aucun doute pas le même effet, voire même pas d'effet du tout sur des personnes moins fragiles. C'est l'une des nombreuses incompréhensions auquelles j'ai droit. Les gens se disent: "Bah, c'est rien!" et si, c'est beaucoup  :'( et cependant, savoir que j'ai connu le pire m'aide à mieux encaisser, et à m'encourager à profiter de chaque instant plus agréable. CE serait insulter la mémoire de Pierre que de souffrir durablement pour des choses qui ne peuvent qu'être infiniment moins dures qu'un deuil.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 30 Janvier 2017 à 22:24:20
  Je ne suis toujours pas, non plus, revenue de l'étonnement que ça me sois arrivé à moi. Je le savais bien, que ça n'arrivais pas qu'aux autres, je m'ètais toujours représenté ce que pouvait être le deuil d'un être très aimé...je devinais que ce devait être une souffrance, un manque indescriptibles, je les entrevoyais, j'ètais stupèfaite de voire des personnes endeuillées continuer à vivre, à accomplir les gestes du quotidien, de mener une existence en apparence à peu près normale...mais j'ètais loin du compte. Et maintenant je sais pourquoi elles survivent: parce-qu'elles n'ont pas le choix, et qu'une minuscule pulsion de vie les empêche de sombrer complètement. Dès les premiers jours, je me suis juré de tenir le coup pour honorer la mémoire de Pierre.
  Mais la stupèfaction reste: par moment, je me dis: "Ca m'est arrivé à moi? Ce n'est pas possible!"  :o et pourtant si.
  J'ai entendu dans une émission, pas plus tard que ce soir, que statistiquement, il est très rare que quelqu'un meurs en tombant dans des escaliers.
  Pas rare, très rare.
  Il faut donc bien que ça arrive à quelqu'un. Et c'est tombé sur mon compagnon, un deuil statistiquement "rare" est intervenu dans ma vie.

  Je suis en train d'écouter mes musiques préférées, beaucoup me faisant penser à Pierre, ça me fais du bien.

  Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 03 Février 2017 à 00:28:12
   Ma journée avait bien commencée-celle d'aujourd'hui, bientôt d'hier-j'ai été dégusté mon plat préféré dans un petit bar-brasserie de ma connaissance, j'avais croisé quelques personnes sympathiques même, et mon père est venu me voire dans le milieu de l'après-midi. Puis je suis retourné boire un café dans ce même établissement. Je suis tombé sur quelqu'un en qui j'avais toute confiance, quelqu'un qui m'a, à un moment donné, beaucoup soutenue dans mon deuil notamment...je le considérais comme un ami, et il m'a blessée sans raison. Allez faire confiance aux gens, voilà comment ils nous le rendent! Je n'ai pas envie de détailler, ça fait trop mal. Je ne comprendrai jamais la cruauté de ce monde.

  Et ça tombe le 2, un an et neuf mois jour pour jour que Pierre nous a quitté. Je suis d'autant plus affectée, d'autant plus fragile je pense. Ce soir j'ai ècouté toutes les musiques qui pouvaient me faire un peu de bien, y compris celles qui m'évoquent Pierre et mon deuil. Cette mélancolie qui augmente lorsque je m'y plonge est plus douce malgrès tout que les méchancetés d'autrui. J'ai connu ça, ce grand amour partagé. J'accepte la souffrance dont j'ai "payé" ce merveilleux bonheur; si c'ètait le prix à payer, je l'accepte.

  Pierre, aide-moi, protège-moi.

  Bonne nuit à tous  :'( :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 03 Février 2017 à 10:11:26

    Ah, Stana, chez nous,on dit "moins on en voit des cons, mieux c'est !"
    Dans la grande profondeur ou sur les sommets on croise pas grand monde ... bye bye les touristes à dix balles !
    Décidément, faut sortir couverte! Clin d’œil, Titine.
    (http://www.aht.li/3019050/scaphandre.jpeg)
   
   
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 03 Février 2017 à 15:39:44
  Merci beaucoup pour l'image et pour tes paroles Souci, ça fait du bien  :( :) je crois bien que je m'aventurerai hors de chez moi encore moins, ça ne me réussit jamais de fréquenter trop longtemps un même endroit, je suis trop vulnérable. Venir boire un café une ou deux fois par semaine dans ce bar-brasserie-plus soft que celui dont j'avais l'habitude, mais...pas toujours-ça suffira largement.

  Aujourd'hui une amie est venue me voire, on a bien discuté, un moment agréable. Elle a une spiritualité proche de la mienne, on peux en parler ensemble. Elle a connu Pierre également. Puis je suis aller boire un chocolat-plus réconfortant et régressif que le café^^-dans ce même endroit, après j'espacerai. Aujourd'hui tout s'est bien passé, j'aime resté sur une bonne impression. Je reste tranquille cet après-midi, je vais m'occuper à trier des livres.
  Il y avait un peu de soleil ce matin, mais le fond de l'air est bien frais, stimulant. Le contrast entre les deux était agréable, j'ai pris plaisir à passer un petit moment dans l'espace vert.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Février 2017 à 22:01:25
  C'est curieux, il y a des jours où j'ai envie ou besoin de contact humain, d'èchanger avec des personnes de confiance,  par exxmple passer quelques heures avec une amie. Il y a quelques temps, l'une d'entre elle est venue chez moi et on a passé un très bon moment. Nous avons parlé de Pierre et de nombreux autres sujets.
  D'autres fois, je n'ai envie de parler à personne, je n'ai qu'une envie, c'est d'être tranquille chez moi, à lire, ècrire, regarder de la télé, écouter de la musique, prendre un bain...dans ces moments-là, je n'est pas que je vais plus mal, du moins pas toujours, c'est juste un besoin de tranquillité intèrieure ET extèrieure, d'être en paix dans mon repaire, avec mes pensées, mes passions...ce peut être très doux et, durant ces petites périodes, la présence d'une tierce personne, même si je l'apprècie, serait une intrusion-du moins je la percevrais en tans que telle.
  Cette amie est revenue il y a environ une semaine; je l'ai recue, mais rien à faire, je n'avais pas envie de compagnie, d'èchanges, et je n'avarrivais pas à me forcer. On s'est assises sur mon canapé, et je savais qu'elle avait envie de rester longtemps. Je la connais, je sais qu'elle se sens seule et qu'elle aime passer des après-midi entiers avec moi ou d'autres personnes. Je la comprends très bien mais là, je ne pouvais pas, j'avais trop besoin de ma solitude intèrieure, èmaillée de souvenirs, de lire en laissant dériver mes pensées. Elle a sentis que je n'ètais pas comme la dernière fois, mais, contrairement à ce qu'elle a cru, ce n'est pas que je n'avais "pas le moral", c'était ce besoin de sérénité sans interfèrance extèrieure.
  Du coup elle a eu l'air un peu mal à l'aise et n'est pas restée longtemps. Elle sais cependant que ce n'était pas dirigé contre elle, j'en suis sûre, mais je lui expliquerai quand même, c'est la moindre des choses.

  Ce soir c'est un peu mon état d'esprit:
 
 







https://youtu.be/UN278Uprhws
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Février 2017 à 22:43:09
  Il y a des moments où j'ai envie de présences humaines au point d'être tentée d'aller boire un café dans l'un des bars de mon quartier, même si j'y ai souvent rencontré des personnes malveillantes. Mais j'y vais de moins en moins. Pour longtemps je choisis le plus soft-relativement soft-je ne mets plus les pieds dans les autres, même s'il y a une poignée de personnes bienveillantes et intelligentes, le risque est trop grand. Même ce bistrot-là, je n'y vais plus que deux fois par semaine maximum, et ça peux encore diminuer, avec tous ces cons. 
  Ceux qui-par exemple-ont commencé par joué la comèdie de l'amitié et de l'empathie pour finir par me draguer, parfois très vulgairement, ne m'adressent plus la parole. Tans mieux, mille fois tans mieux  ;D >:( mais ça prouve bien que leur "amitié" n'existait pas, que puisqu'ils savent maintenant qu'ils n'obtiendront rien de moi, mon amitié ne les interresse plus...d'ailleurs elle ne les a jamais interressée. Hé bien, je sais à quoi m'en tenir du coup lol
  Ils ne m'adressent même plus la parole, même pas un bonjour (tans mieux encore  ;D ) ils ne me connaissent plus...mais moi non plus: ils sont transparents pour moi et ils le savent. ILs doivent penser que je ne suis pas normale, vu mes explications lol mais j'ai ma conscience pour moi.

  En revanche j'irai bientôt dire bonjour à mes quelques précieux amis du quartier de Pierre, de bons et loyaux amis ceux-là, qui ont fait leurs preuves e mille manières  :) :-* et ces prochaines semaines, j'irai faire un saut dans deux associations que j'aime beaucoup, et où il y a une majorité de gens adorables. J'apporterai des chocolats ou des petits gâteaux, ce sera certainement un bon moment, l'envie s'en fait sentir. Oui, dans ces conditions, les contacts me plaisent, par intermittence. Je sais que je ne dois me contraindre à rien, ni m'empêcher de rien non plus, mais de toujours suivre mes propres préférences et limites, e laisser à personne d'autre ce soin  >:(

  Demain je vais faire un tour à une animalerie qui se situe un peu en dehors de ma ville, j'espère y trouver un furet, un autre de mes animaux préférés  :D j'en profiterai pour aller au centre commercial du coin, flâner dans les petites boutiques des alentours, manger au mac do...bref revivre tous ces petits moments que j'ai vécu avec Pierre en ces mêmes lieux, lors de cette mémorable année passée ensemble  :) quelles bonnes journées nous passions!...je m'en rappelle comme d'un age d'or, toujours vivace dans mes pensées, dans mon cœur. Un petit pellerinage comme je les aime.
  J'ai souris naturellement en écrivant ces mots  :) pourvu que je garde cet état d'esprit, particulièrement demain!...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 28 Février 2017 à 13:20:59
Citer
J'ai souris naturellement en écrivant ces mots  :) pourvu que je garde cet état d'esprit, particulièrement demain!...

je te le souhaite
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Mars 2017 à 15:48:51
qiguan  :-*

Il y a des petites périodes où j'ai du mal à m'exprimer, ce qui ne veux pas (toujours) dire que je vais mal, mais, comme l'exemple dont je parlais vis-à-vis de cette amie avec qui e n'arrive pas toujours à parler, j'ai parfois besoin de me centrer sur mes lectures, mon manuscrit-autre moyen d'expression-mes cochons d'Inde....dans ces moments-là..c'est entre moi et moi on vas dire. Ce qui ne m'empêche pas de penser à vous tous les jours, Frederico, qiguan, Ephémère et les autres  :-* Pierre étant toujours dans chacune de mes pensées-je ne voudrais pas qu'il en soit autrement-les personnes qui vivent, à tel ou tel stade, la mêmùe chose que moi le sont fréquemment^^

Au bout du compte je n'ai pas pus acheter de furet, c'est presque 400 euros, je n'aurais pas cru  :o cette journée n'était pas aussi agréable que prévu, mais au retour j'ai bu un petit café dans un centre commercial où je n'ètais pas allé depuis un bout de temps, et je suis tombé sur un vieux copain avec qui j'ai bien discuté, un bon moment  :)

Je suis plus casanière que jamais, ce qui ne m'empêche pas de profiter-et même d'autant plus-des petits moments à l'exterieur. Il y a peu de temps, je suis allé voire une amie que j'avais perdue de vue depuis un an (après, je n'ai pas la même notion du temps que tout le monde  :D ), j'ai passé un bon après-midi avec elle, ensuite je suis aller porter un pot de fleurs sur la tombe de Pierre, le cimetière étant à deux pas. Je retournerai la voire plus souvent, pas toutes les fois où j'irai au cimetière mais pas loin je pense, c'est une personne vraiment ouverte et qui ne manque pas d'empathie, elle m'a beaucoup aidée au début de mon deuil et même après.
  Ce jour-là, on a parlé de Pierre-qui était un de ses amis-et avec elle je peux èvoquer ce que e ressens et ma conviction qu'il veille toujours sur moi, ce n'est pas elle qui, comme certains, vas se moquer de moi ou me conseiller "d'oublier". Elle me comprends. C'est quelqu'un de positif et d'attentionné à la fois, juste ce qu'il faut, et on peux aborder tous les sujets. Ca, c'était vraiment une bonne après-midi.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Mars 2017 à 16:28:37
  Il y a quelques jours, j'ai aussi revu l'un de mes meilleurs amis, ça faisait un bon bout de temps aussi  :-* je me suis ouverte à lui, c'est quelqu'un avec qui j'ai une grande complicité depuis des années; il était dans les mêmes associations que Pierre et moi. J'avais quelques points à èclaircir avec lui, du coup on a beaucoup discuté, et d'avoir pus ainsi m'exprimer m'a fait le plus grand bien,d 'autant plus que j'ai eu la confirmation absolue que contrairement à ce que je pensais, il me comprends très bien lui aussi. Par exemple, il est athée mais respecte et comprends mes convictions, et sais qu'elles ne me font aucun mal, au contraire, et que garder Pierre dans mon cœur et effectuer mes rituels de deuil est indispensable à mon bien-être intèrieur. Je me sentais plus lègère après cette entrevue. IL sera la première personne à lire mon manuscrit lorsque je l'aurai terminé  :-*

  Ce matin je suis allé au CSAPA (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un peu l'équi valant des Alcooliques Anonymes); ça faisait longtemps, ça m'a fait u bien de retrouver cette ambiance chaleureuse et conviviale-forcément, ça change des poivrots qu'il m'arrive de côtoyer  ;D l'un des membres avait dû oublier que j'ai perdu mon compagnon depuis un peu moins de deux ans, parce-qu'il m'a demandé ce que disait mon tatouage du bras gauche, le plus imposant. J'ai répondu en toute simplicité: "*Pierre For Ever*. C'est un hommage à quelqu'un que j'ai aimé." Que jj'aimerai toujours, ai-je ajouté mentalement  :) 

  En ce moment j'ai 14 cochons d'Inde  ;D tous plus adorables les uns que les autrres. Toute cette vie palpitante qui se renouvelle me fait chaud au cœur, quand je les câline, et même tout simplement quand je les regarde.

  La pluie tombe, le ciel est tout blanc, le paysage tourmenté, mais loin de me rendre triste, ça contribue à mon bon état d'esprit. Ce paysage, alors que je suis bien au chaud dans mon nid douillet, m'apaise.

  Je posterai sur vos topics demain ou après-demain. En attendant je vous envoie mes pensées les plus amicales  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Mars 2017 à 17:46:08
  Je n'avais pas tout-à-fait fini au bout du compte, aujourd'hui j'ai besoin de me confier, ça fais du bien  :)

  Il y a eu tout de même des hauts et des bas ces derniers temps; par moments j'ai pensé à mes pires expériences depuis le début de mon deuil, de la méchanceté gratuite et moqueuse d'un bon nombre de personnes, dont plusieurs en qui j'avais toute confiance, voire même de cruauté (vous savez que je n'exagère pas  :'() tout aussi gratuite...je ne comprends décidément pas comment on peux avoir le cœur de s'en prendre, de manière plus ou moins vicieuse ou détournée, parfois plus brutale, quelqu'un qui souffre?...Comment, et surtout pourquoi? J'ai du mal à occulter tout ça, mais je fais de mon mieux. Mais à chaque fois il y a eu un mieux-être au bout du tunnel. J'espère que celui que je vis depuis hier vas durer.

  J'ai écrit un long chapitre de mon manuscrit il y a deux jours, une satisfaction personnelle. Le sentiment d'avoir accomplis quelque chose, pour moi, et aussi pour Pierre  :)

  Dans le dernier petit bistrot où je vais encore, il m'arrive de croiser des personnes qui m'ont manqué de respect, d'une manière ou d'une autre, mais je les ignore et je m'en tiens èloignée. Ils sont transparants pour moi, et c'est manifestement réciproque lol pourquoi se donneraient-ils la peine de me faire la conversation, de se montrer compatissants en faisant semblant de s'interresser à moi, puisqu'ils ont compris que ça ne leur apporterait jamais rien?  ;D tans mieux! Ca me convient très bien. et je sais à qui j'ai affaire. POur moi ils n'existent pas, point. Je garde une impression...gluante, c'est le mot qui convient, quand certains d'entre eux ont commencé à me draguer, parfois vulgairement. Quand je vois leurs trognes d'ivrognes notoires, ça ne me donne pas envie de boire autre chose que du café  :D ;D :-[

  Je continue de dire tous les matins: "Bonjours mon ami Pierrot", après avoir essuyé ma petite assiète de petit-déjeuner sur laquelle est écrit "Bonjours Colombine"  :-* parfois le soir, avant de m'endormir, il m'arrive d'oublier de dire mon autre phrase rituelle: "Bonne nuit, Pierre. Veille sur mon sommeil s'il-te-plaît." Je ne culpabilise pas dans ces cas-là parce-qu'il est, autant que jamais, dans chacune de mes pensées, ça n'y change rien. Je le dis tout de même souvent. Et je n'oublie jamais mes mots du matin, avec ma petite assiette^^je sais que ce sera toujours le cas, l'un de mes repères qui me ait sourire ds le matin.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 21 Mars 2017 à 22:17:06
Merci pour ce doux témoignage Stana,

Tous es soirs je lui demande de m'aider à m'endormir  ;)

tendrement
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 01 Mai 2017 à 22:51:47
^^

Demain je m'exprimerai sur ce topic, je sais que j'en aurai besoin. En attendant, ce dont j'ai besoin est de m'exprimer en musique et en images:

https://youtu.be/Bq6XK1_EgDE

https://youtu.be/fyxHLnDODbA

Douce nuit à tous  :( :) :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: lisa le 02 Mai 2017 à 07:55:41
Je pense très  fort à  toi,Stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Mai 2017 à 10:14:25
Merci Lisa, ces paroles d'encouragement me font beaucoup de bien.
Je vais de ce pas acheter le pot de muguet et les petites bougies que je vais disposer sur la tombe de Pierre juste aprés Il fait beau, je ne vais peut-être pas mettre son blouson de cuir noir, mais je porte l'un des tee-shirts noirs qu'il préférait sur moi. J'espère rencontrer des personnes qui l'ont connu et peuvent me comprendre.
A plus tard et merci encore  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 02 Mai 2017 à 10:17:16

    Doux recueillement à toi ...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 02 Mai 2017 à 15:22:42

Chère Stana,

Je suis de tout cœur avec toi.
Douces et amicales pensées.

Je t'embrasse.
Federico
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 02 Mai 2017 à 16:08:29
tendres pensées Stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 02 Mai 2017 à 16:12:41
mes pensées vont vers toi et Pierre en ce jour,

tendrement loma
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: ProfondeSolitude le 02 Mai 2017 à 17:00:52
Bonjour Stana,

Je me permet de vous adresser ce message car je me retrouve dans le fait que vous apportez sur la tombe de votre conjoint du muguet et des bougies...
Moi, personnellement, c'est ma maman que j'ai perdue et qui me manque terriblement et j'aime aller "lui rendre visite" et lui "offrir" des peluches, je les met par deux et je fait en sorte qu'elles s'enlacent tendrement afin de symboliser notre amour  :-* J'ai aussi été à l'initiative de deux petits anges en pierres dont j'aime à penser qu'ils la protègent et représentent ma présence auprès d'elle  :-*

J'ai lu sur un autre sujet du forum que vous aviez eu des signes de la survivance de votre être aimé, j'en suis sincèrement ravi pour vous. Moi depuis 4 ans, j'en espère... ça m'aiderait à tenir...

Excellente soirée et nuit à vous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nandou_Guanaco le 02 Mai 2017 à 20:05:20
Je ne vais sur la tombe de mon mari qui contient aussi les dépouilles de mes deux parents, que lorsque j' en ai envie, c' est-à-dire pas souvent.

Concernant les "signes" de mon mari, je ne les comprends pas, bruits bizarres et anormaux, effleurements, caresses sur le visage avant de m' endormir à tel point que je passe mon temps à chasser machinalement le truc qui vient me chatouiller et y a rien, ni cheveu, ni bestiole, ni drap, ni courant d' air. Par contre je rêve chaque nuit de mon mari, des rêves très réalistes, cette nuit j' ai vu son visage comme il était avant sa maladie, sans marque de souffrance, détendu, il était beau.  Il était en short et ses cuisses étaient celles d' avant sa maladie, tous les détails étaient parfaitement exacts, la forme, les poils, la douceur de la peau car j' ai envoyé les mains pour le toucher, c' était bien lui. Quand je me suis réveillée je suis restée un moment pensive car je me rappelais vaguement de lui avant sa maladie, il faudrait que je reprenne les photos pour que je revoie les contours de son corps, or les photos je ne les regarde plus depuis très longtemps, avant même son décès, car elles devenaient un vrai ramasse cafard. Mon rêve m' a redonné l' image de lui du temps où tout allait bien, il faisait plus jeune que son âge n' ayant jamais été malade auparavant, eh bien, contrairement à ce que vous pensez, depuis cette nuit, je suis triste, ça ne m' a pas apporté de réconfort, je préfèrerais l' oublier définitivement, s' il existait une pilule pour effacer les années de notre choix, je la prendrais tout de suite. Non, vraiment, revoir mon mari dans la réalité que j' avais oubliée a rendu cette journée bien morose, peut-être cela tient-il au fait que demain sera son anniversaire de naissance, qui sait, était-ce encore un signe?  Moi les signes, basta, je n' en voudrais plus, ça fait souffrir inutilement, enfin, bon, c' est mon avis. Amitiés à tout le monde.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Nora le 02 Mai 2017 à 20:37:39
Je pense à toi, Stana, j'espère que tu as traversé cette journée dans la douceur.

Bien à toi

Nora
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Mai 2017 à 21:57:04
  Merci à tous pour vos messages, ils m'ont fait plus que chaud au cœur, ils m'ont aussi profondément émue, d'une émotion bienfaisante  :-*
  Oui, 2 ans...je me souviens de lui, et d'absolument tout comme si on s'ètait quittés hier,  Ca me rassure^^et le fait qu'il soit toujours mélé à chacune de mes pensées, que ce soit devant tout le reste ou, à d'autres moments, en arrière plan mais bien là, omniprésent, est une très douce, très belle consolation. Les personnes qui me connaissent vraiment et ne manquent pas de finesse d'esprit savent qu'il est toujours dans mon cœur à chaque instant, qu'il fait toujours partie de moi  :)
  Oui, cette journée a été sereine-j'espère juste que ça vas durer le plus possible, je ne peux jamais être sûre.  Mais j'ai savouré ces instants de grâce. Bien sûr, la mélancolie était également omniprésente, mais elle était si douce et paisible que ça n'a en rien troublé ces instants précieux, au contraire.
  Ce matin, j'y ai pensé au réveil. Je suis aller acheté le pot de muguet, et mes yeux sont tombés sur un petit cœur en plâtre, avec une rose sculptée dessus. Le cœur, la rose blanche, ton sur ton, ça n'aurait pas pus mieux tomber. Je l'ai achetée aussi, et une fois au cimetière, j'ai disposé le cœur devant le pot de muguet. Je me sentais à ma place, là où je devais être. J'ai allumé des bougies, et j'ai parlé à Pierre à voix haute, avec tendresse et spontanéité, je me sentais bien, en communion avec lui. En contemplant le cœur, je me disais que j'avais marqué ce jour d'une pierre blanche  :) Il faisait beau et frais.
  Je n'ai eu qu'un seul regret (hormis celui de l'absence qui, elle aussi, est omniprésente malgrès tout...il m'a fallu longtemps pour accepter ce manque, cette absence physique, et je n'irai pas jusqu'à dire que c'est toujours facile  :( ): c'est de ne pas avoir rencontré de personnes avec qui parler de lui. J'en ai glissé quelques mots, enfin quelques phrases, à la patronne du bistrot où je vais de temps en temps, mais bien qu'elle soit très gentille, j'ai sentis que ses réponses manquaient d'intêret. Je n'ai pas osé aller voire des amis. Vos messages me font d'autant plus chaud au cœur, je déprimerais si je n'èchangeais pas avec vous, qui me comprenez si bien, et si je n'avais du même coup aucune manifestation de soutien, de gentillesse gratuite en cette circonstance, comme si tout le monde croyait que "c'est le passé, point". Je sais que la mémoire de Pierre n'est pas morte  :)
  Cela dit, le reste de la journée s'est plutôt bien déroulée.
  OUi, 2 mai, 2 ans. Cette commémoration était un moment à la fois solennel et très doux pour moi. J'espère que ce sera toujours le cas demain...je redoute le 12, qui me laisse un souvenir encore plus traumatisant.

  @ Nandou_Guacano: je suppose que nous ne réagissons pas toutes de la même manière aux signes pour le moins potentiels. Pour ma part ils sont des rayons de soleil qui, parfois, illuminent même les pires journées. Cela dit je comprends que tu sois particulièrement sensible en cette période. Je suis de tout cœur avec toi  :-*
  Bonne nuit à tous  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 02 Mai 2017 à 23:58:30
bonsoir Stana,
tendres pensées du soir,
qu'il est émouvant de lire tes mots
cette douceur que tu traduis si clairement, j'espère qu'elle t'accompagnera longtemps

tendrement
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Ela le 03 Mai 2017 à 01:22:58
Je passe par ici, à l'issue de cette journée si particulière pour toi, pour ton Pierre... Souvent, lorsque je ressens la caresse du vent sur mon visage et que je m'oublie... qu'un sourire se dessine sur mon visage parce que j'ai la sensation que mon amour est auprès de moi... ou lorsque je tombe sur une feuille, un caillou, une flaque en forme de cœur et que le mien se remplit d'une douce chaleur... j'ai une petite pensée pour toi. Car la sensation des intuitions partagées, bien au delà des mots, est un réconfort puissant qui permet d'affronter cette mer de solitude. Alors, merci.
Prends soin de toi.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Faïk le 03 Mai 2017 à 10:29:47
De la douceur, toujours de la douceur, encore de la douceur ...

Quel réconfort que la douceur ...

Porte-toi bien Stana !
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 09 Mai 2017 à 19:09:34
  Merci à vous deux, vous êtes adorables  :-* :-*
  Hé oui, un peu de douceur dans ce monde de brutes est toujours bienvenue  :)
  Le lendemain, le 3 mai donc, mon humeur a été un peu plus mitigée par moment, mais ça a été encore une journée plutôt paisible quand même.
  Par contre, le jour d'après, même si ça allait encore dans un premier temps, il y a eu un incident qui m'a démoralisée. Toujours pareil, les propos déplacés de quelques personnes-plus bêtes que méchantes je pense, mais c'est tout de même très désagréable. Je suppose qu'il aurait suffit, de toute façon, de pas grand chose pour que le contre-coup auquel je m'attendais survienne, c'était sûrement un élément déclencheur, Cependant ce n'était pas "rien", ces personnes ont été vraiment déplaisantes, et en plus ne comprenaient pas mes réactions. A un moment donné (j'ètais dans le bistrot où je vais de temps en temps), j'ai renversé involontairement ma tasse de café, et un abruti a commenté avec un grand sourire: "Oh, elle est énervée!" Avant de m'éloigner, j'ai dit: "Je ne suis pas enervée monsieur, je souffre!" Pauvre con  >:(
  Du coup mon moral a oscillé pendant quelque temps, mais ces quelques derniers jours n'étaient pas mauvais. Hier j'ai écrit une page de mon manuscrit, ça m'a fait plaisir. Aujourd'hui je suis retournée boire un thé à la menthe dans ce même bistrot, mais cette fois j'ai èvité les cons  >:( :) je me suis assise à l'autre bout du bar, et j'ai discuté avec un vieux monsieur que j'apprècie, du coup personne ne m'a importunée. J'ai réservé pour mon plat préféré, pour le jeudi de la semaine prochaine, un petit plaisir anticipé  :)
  Hier, j'ai revu une amie dont je n'avais plus de nouvelles depuis quelques mois, une amie d'enfance de Pierre qui me comprends. A elle, je peux vraiment parlé. Elle m'a d'ailleurs dit qu'elle avait beaucoup pensé à Pierre le 2 mai, et j'ai bien vu, à l'émotion qui se lisait sur son visage, qu'elle était sincère. Rien ne pouvait me toucher davantage: il y a au moins une autre personne que moi qui y a pensé!...Ca m'a fait du bien! Demain, je passerai chez elle.
  Ce soir je me sens plutôt bien, malgrès de mauvais souvenirs qui ressurgissent par moment. Je pense que je vais passer une soirée plus sereine.
  Pensées à tous et toutes  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 09 Mai 2017 à 21:28:29
tu as été déstabilisée mais en suivant tu sais reprendre un équilibre qui respecte ton état et tu sais partager avec ceux qui peuvent te comprendre tout ceci est très positif et te soutien
chaleureusement  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 09 Mai 2017 à 22:06:11
Merci beaucoup pour ta réponse qiguan  :-* :-* je fais de mon mieux, j'ai été obligée d'apprendre au fil du temps.
Peut-être qu'un jour, je parlerai des propos de ces personnes...bien qu'elles n'en vaillent pas la peine  >:( dans le fond, c'est toujours le même genre de débilités...
Ce soir, je suis dans un bon état d'esprit  :) pourvu que ça dure...j'ose l'espèrer.
Le 12, j'irai porté de nouvelles fleurs sur la tombe de Pierre. J'ai peur qu'on ai enlevé le cœur de plâtre orné d'une rose que j'y ai déposé, puisque je n'ai pas le droit, en principe, d'y mettre ce genre d'objets...j'espère que non, mais mieux vaut m'y préparer au cas où. De toute manière j'y disposerai fleures et petite bougies, j'y tiens.
La dernière fois que j'y suis allée, l'hommage était d'autant plus beau pour moi que je ne pensais plus à ce qui se trouve sous terre, ou plutôt que ce n'était plus primordial pour moi. C'est important pour moi d'être proche de sa dépouille mortelle, mais je ne pensais qu'à lui, à son âme  :) je me sentais non seulement en paix, mais ce petit coin de verdure m'apparaissait en tans que tel, un petit bout de nature, plus précieux que n'importe quel autre. C'est avec lui, de même qu'avec la nature, que j'ètais en communion.
 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 17 Mai 2017 à 21:18:36
  Ces jours-ci, j'ai encore eu des variations d'humeur, mais quelques petits moments agréables. Je me sens encore en période de commémoration, et je ne voudrais pas qu'il en soit autrement.
  Le 12, j'ai pensé à chaque au moment où on m'a appris que Pierre est décédé, j'ai revu la scène, et me suis remémoré tout ce que j'ai èprouvé. C'était involontaire mais tellement précis que, pour la première fois depuis quelque temps, j'ai pleuré en y pensant. Je ne m'y attendais pas, les larmes sont venues spontanément, et je les ai volontiers acceuillies, acceptées, parce-que ça fait partie des preuves que Pierre est toujours aussi présent dans mon cœur  :'( :) et j'ai tout de suite compris que cette réaction était due à la date-cette date de son enterrement.
  Ca s'est reproduit le lendemain, et j'y ai volontiers laissé libre-court là encore.
  Ces derniers jours, je pense principalement aux souvenirs heureux  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 17 Mai 2017 à 22:08:29
  Hier j'ai fais une belle rencontre  :) :-*

  J'attendais le bus pour rentrer chez moi, je n'avais pas particulièrement le moral, et je suis tombée sur une dame adorable qui a très bien connu Pierre, et m'a efficement soutenue depuis le tout début de mon deuil. Depuis le premier jour d'ailleurs: on venait tout juste de m'annoncer le décès de Pierre, je revenais de l'hôpital, j'avais un comportement normal mais j'ètais en état de choc, mon univers venait de basculer, et, à un arrêt de bus là encore, elle a été la première personne de ma connaissance à qui j'ai annoncé la nouvelle. Elle a aussitôt pleuré spontanément avec moi, elle a eu des paroles qui m'ont mis un minimum de baume au cœur, j'en avais tellement besoin!...Elle m'a toujours comprise et soutenue depuis.
  Elle ne fait pas partie de tous ces gens qui pensent que j'ai pour ainsi dire "oublié" ou que je devrais, elle sais combien nous nous aimions, et comme j'ai souffert de sa perte. Elle sais aussi ma manière de vivre fidèlement mon deuil et me comprends. C'est une personne qui appréciait sincèrement Pierre et l'a sincèrement pleuré, je l'ai vu, je l'ai sentis. Elle m'a donc, tout naturellement, parlé de lui. Il y avait un bon bout de temps que personne n'avait abordé le sujet en premier et ça me peinait.
  Cette femme, qui est presque une amie, n'a pas été étonnée quand je lui ai dis que je portais toujours le deuil et continuais d'honorer sa mémoire, et qu'il a toujours une place à part dans mon cœur, parfois en arrière-plan, d'autres en premier plan, mais toujours là. Elle sais que ça ne m'empêche pas de vivre, et que c'est important pour moi. Elle m'a dit qu'elle-même avait plusieurs fois perdu des êtres très chers, et qu'au court des premières années, la douleur s'est adoucie, et qu'à présent, penser à eux, se rendre au cimetière l'emplit de paix intèrieure, et qu'elle se sens mieux après.
  Enfin quelqu'un qui a tout compris  :) ça m'a consolée de tous ces cons qui se moquent de moi ou n'ont aucune idée de ce dont je parle.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 17 Mai 2017 à 22:34:54
  Cette copine et moi avons èvoqué, avec émotion, et même attendrissement par moment, des souvenirs vis-à-vis de Pierre. Elle a ajouté qu'elle trouvait profondément injuste que les gens l'aient si mal jugé, au point parfois de salir sa mémoire. Elle s'est aussi indignée du fait que les propres sœurs de Pierre n'aient pas voulu respecter ses volontés.
  "J'ai dis à sa sœur ainée qu'il voulait être incinéré, a-t-elle ajouté. Elle m'a répondu que c'était trop cher, alors qu'elle a de l'argent de côté! Et elle n'a même pas voulu payer un enterrement déçent, ou une tombe, ou une petite messe, un service funéraire..." Très juste  >:( si j'en avais eu les moyens, tout cela aurait été différent, très différent  >:( mais je suis heureuse que quelqu'un le sache et partage mes sentiments.
  Elle m'a dit avoir été aussi très choquée par l'attitude des gens envers moi et la mémoire de Pierre, en plein enterrement.
  Elle m'a confié que les sœurs de Pierre continuent de dire du mal de lui, et que lorsqu'elles me voient de loin, elles ricannent...elles doivent trouver "drôle", à tout egars selon leur esprit borné, que je continue de porter le deuil et d'honorer sa mémoire. "Mais moi, je te comprends, a-t-elle dit. IL ne faut pas y faire attention, c'est toi qui a raison."

  Ce qui m'a encore plus touchée, c'est quand cette dame m'a dit que lors de son dernier passage au cimetière, elle avait vu que quelqu'un avait déposé un pot de muguet et un petit cœur en plâtre orné d'une rose sur la tombe de Pierre, et qu'elle avait tout de suite sus que ça ne pouvait qu'être moi  :) j'ai vu que ça la touchait.
  Donc, personne n'a encore touché à ma minuscule "pierre tombale"  :-*

  Je continue de penser à cette rencontre tellement réconfortante, et je vais continuer d'y penser pour que mon moral ne retombe pas.

  Douce nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 17 Mai 2017 à 23:14:40
bonsoir stana,
je viens tout juste de lire tous tes messages et ils m'ont profondément touchée
merci de partager avec nous tout cela,
si ça te fais du bien,personnellement je trouve cela doux de te lire (malgré les maux avec ta belle famille, mais je pense malheureusement qu'ils sont récurent dans ces cas là ; comme l'argent gouverne le monde, quand quelqu'un meurt, .. il faut payer, et ça, c'est en général, un beau sujet de discorde.. je pourrais en écrire des tartines, mais n'en ai pas envie) ce qui la le plus émue c'est tout ce que tu décris de ta relation avec ton amour, et de cette dame qui t'es proche
bien tendrement
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Faïk le 17 Mai 2017 à 23:31:38
En partageant avec les autres, on devient tous plus riches … celui qui donne et celui qui reçoit, celui qui dit et celui qui écoute …

Merci pour le réconfort Stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 18 Mai 2017 à 08:17:34

   Malgré la peine, Stana,
   tu restes fidèle à toi-même,
   à la douceur de ton amour, c'est magnifique.
   La simple reconnaissance des sentiments est réconfortante, tu l'as encore une fois bien exprimé.
   Partager qqs mots avec une personne qui attache de l'importance aux liens immatériels, oui, ça compte.
    A+, M.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 19 Mai 2017 à 19:16:33
  Merci beaucoup à vous trois, messages m'ont mis encore plus de baume au cœur  :-* :-* :-*

  Oui se sentir compris dans son deuil, c'est important. Il y a quelques semaines, j'ai croisé une jeune femme-qui a beaucoup de maturité pour son âge, soit dit en passant-qui nnu Pierre, il avait même une attitude paternelle envers elle, il était comme ça  :)  cependant elle n'habite pas tout près, et elle ne savait pas qu'il ètait mort, ce que j'ignorais. On a un peu parlé, et elle m'a demandé si j'ètais toujours avec lui. J'ai dû lui dire qu'il ètait décèdé depuis 2 ans-ça m'a fait tout drôle, il y a longtemps que je n'avais pas prononcé ces mots, ça m'a rappelé le début de mon deuil. Au début elle avait du mal à le croire, j'ai vu que ça l'a vraiment peinée.
  On en a parlé, et, avant de partir, elle m'a dit en souriant-un sourire vraiment gentil, qui n'avait rien de déplacé: "Il ne faut pas l'oublier, Pierre, hein?" Ca m'a fait plaisir et je lui ai répondu que bien sûr, je ne l'oublirais jamais, que j'honorerais toujours sa mémoire. On s'est souris, et j'ai été heureuse de n'être pas tombée sur une de ces personnes qui me conseillent d'oublier, de tourner la page etc c'est vrai: je le considère à présent comme mon ange gardien, et moi comme la gardienne de sa mémoire  :-* encore une belle rencontre.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 19 Mai 2017 à 19:37:48
  Hier, la journée était plutôt agréable. J'avais reservé pour manger mon plat préféré dans le bar où je vais de temps en temps, qui fait aussi brasserie. Un vieux monsieur que je connais et que j'apprècie bien a voulu déjeuner avec moi. Il est très gentil, et avec lui au moins, je présume que je ne risque rien, vu qu'il a 45 ans de plus que moi lol ça m'a un peu contrariée sur le moment quand même, parce-que j'aurais préféré manger seule, mais au bout du compte ça a été un moment sympathique.
  Ce monsieur a absolument voulu m'offrir un verre de vin blanc, je n'ai pas osé refusé. Je m'en suis un peu voulu, mais ce petit verre ne m'a pas donné envie d'en boire d'autres. Comme je n'avais pas bu depuis quelques mois, ce petit ecart m'a largement suffit, j'ètais un peu fatiguée même  ;D disons que c'était un petit plaisir gratuit^^

  Aujourd'hui j'ai passé une bonne journée chez moi-pourvu que je garde un peu cet état d'esprit...il a plu toute la journée, ce qui n'est pas pour me déplaire, au contraire: ce paysage tourmenté, cette lumière douce, comme intime, m'ont fait du bien. Je pense à Pierre en souriant ce soir  :)

  J'ai cependant apprècié les journées plus printanières ces derniers temps. Elles ont alterné avec les journées pluvieuses, un peu comme mon humeur, comme toujours, mis-à-part que le temps couvert n'est pas triste pour moi  :D mais les journées plus ensoleillées, pourvu qu'il ne fasse pas trop chaud, sont tout de même agréables. J'ai aimé regardé les arbres de l'espace vert  en bas de chez moi, tout fleuris. C'est vraiment éphèmère, c'est ce qui en fait toute la beauté. Ces petites fleurs roses et blanches s'envolent vites au gré du vent, et pendant quelques jours, le gazon a été tout émaillé de ces minuscules pétales  :)

  Bonne soirée à tous et toutes  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 21 Mai 2017 à 22:02:59
le gazon a été tout émaillé de ces minuscules pétales

oui, les arbres en fleur sont éphémères, les pétales tapissant le sol sont magnifiques,
au moment où ils tombent, on dirait qu'il neige
Les cerisiers (cerisier et cerisier japonais) ont décoré mon jardin jusqu'à ce que je passe la tondeuse

bien tendrement
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 26 Mai 2017 à 14:26:27
  Oui Monokoé, moi aussi j'y avais pensé aux fameux cerisiers en fleur, chers aux japonais notament  :) ils sont d'autant plus beaux que cette beauté est éphémère, un instant de beauté, d'éternité suspendues  :) d'autant plus précieux qu'ils sont éphémères...comme la vie peut-être. Et oui, lorsque les minuscules pétales s'envolent d'un arbre, cerisier ou autre-mais ces mêmes petits pétales roses  :D -c'est comme des flocons de neige. Là, les arbres sont à nouveau tout verts, mais jolis quand même. Et cet automne ils seront tout dorés  :)

  Avant-hier je suis passé au cimetière, après avoir acheté un pot de roses d'un rose tendre, certaines en bouton, d'autres épanouies. Cet autre petit miracle de la vie m'émeut toujours. Et-petite synchronicité-je suis tombé sur une copine à moi en descendant du bus qui me dépose juste devant le cimetière. C'est une femme très gentille, bien que nous ne parlions pas toujours le même langage, c'est quelqu'un de beaucoup plus simple on vas dire; mais nous avons pas mal de points communs et c'est quelqu'un de bien, qui a beaucoup souffert aussi. Elle m'a accompagnée jusqu'à la tombe de Pierre, ce qui m'a fait plaisir-ça arrive si rarement que quelqu'un m'y accompagne...on a parlé, mais elle m'a aussi laissé me receuillir en s'éloignant un peu, elle sais comme c'est important pour moi.
  J'ai été agréablement surprise de voire que le muguet déposé précédemment était toujours vivace  :D je l'ai arrosé et ai déposé le minuscule rosier devant. J'ai vu aussi que le cœur de plâtre incrustré d'une rose était toujours bien en place aussi, et tout propre. Un moment précieux  :) :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 28 Mai 2017 à 23:32:16
...cet hiver, ils se reposeront, tout nus, en attendant stoïquement et sagement le printemps,, .. eux je crois que rien ne les perturbe,
tendrement
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Orfila le 29 Mai 2017 à 14:51:53
Chère Stana

Pierre te protège, Pierre t'accompagne
N'en doute jamais

Grand sourire
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 27 Juin 2017 à 16:35:35

Stana,

Où es tu ? que fais tu ? comment vas tu ?  ???

Je suis inquiet... tu n'es plus au forum ! pourquoi ?

Tu me manques...  :'(

j'espère que tu vas bien ! 

Stana, je t'embrasse. :-*  :-*  :-*

Amitiés.
Federico
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 15 Juillet 2017 à 16:23:14
Merci beaucoup à vous trois  :-* :-* :-*

En fait-comme je viens de le dire en mp à Frederico  ;)-je n'ai plus internet chez moi. Là, je suis à la médiathèque; je pensais que je n'avais plus le droit de me servir des ordinateurs parce-que je n'ètais pas venue depuis deux ans  ;D mais aujourd'hui j'ai voulu tenté le coup quand même, et voilà  :) il y a quelques semaines, il y a eu un orage, une coupure de courant, et apparement la tour de mon vieil ordinateur a cramé pour de bon  >:( pas moyen de la remettre en route, rien à faire...j'ai fini par acheté un PC d'occasion, je l'ai configuré, mais peut-être pas complètement, toujours pas moyen de me connecter  ??? je connais plusieurs personnes qui pourraient m'aider gratuitement, j'attends que l'une d'entre elles soit disponible-bientôt j'espère!
Le forum me manque beaucoup, il y a tans de petits instants, d'émotions que j'aurais voulu partagé au quotidien, et pouvoir èchanger avec vous tous. Vous me manquez  :( :-* j'espère que vous tenez toujours le coup, malgrès tout, et que le forum continue de vous aider-comme il m'aide toujours d'ailleurs: même quand je n'ai pas accès à internet, je repense à vos propos, votre chaleureux réconfort, nos ressentis communs  :'( J'ai vraiment hâte de pouvoir ècrire à nouveau chez moi, tranquillement, surtout le soir.

  A part ça, ça peux aller. J'accepte mes variations de moral quand elles surviennent, je tâche de profiter d'autant plus de l'instant quand je suis dans une meilleure période. A chaque jour suffit sa peine. J'aurai beaucoup à partager quand je pourrai revenir quotidiennement, aujourd'hui je n'ai pas beaucoup de temps. Je compte passer au cimetière en sortant de la médiathèque, il faut un peu monté, ce n'est pas mon chemin habituel, mais j'y tiens. Je n'ai pas de fleurs, je pense que j'en ceuillerai en route. Je souris en y pensant. Parfois je suis un peu étonnée de ces sourires spontanés qui me viennent dans ces moments-là  :)

  Je pense bien fort à vous tous. Je vous embrasse affectueusement  :-*
  A trés, trés bientôt j'espère!
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 06 Octobre 2017 à 17:04:03
Bonjours à tous  :-* :-* :-*

Me revoilà  :) j'ai trés souvent pensé à vous tous depuis que j'ai dû m'absenter du forum. Semaine après semaine, j'ai cru que j'ètais sur le point de me procurer un nouvel ordinateur, mais on m'a fait attendre et même roulée plusieurs fois, du coup je me disais toujours: "Pas besoin d'aller à la médiathèque, je vais avoir un ordi d'un jour à l'autre", mis-à-part que ça n'arrivait jamais ::) du coup je ne voyais pas le temps passer. Maintenant j'ai compris: ce ne sera peut-être pas pour tout de suite-néanmoins je pense que mon père vas peut-être m'en offrir un pour mon anniversaire maximum, le 22 novembre. En attendant, je vais venir à la médiathèque une fois par semaine, cette fois c'est décidé  :)

Vous m'avez beaucoup manqué, de même que ce forum. A certains moments où j'ètais vraiment mal, le forum m'a manqué plus que jamais, ça m'aurait fait tant de bien de me confier!...Vous me faites tous et toutes chaud au coeur depuis que je suis inscrite  :-* aujourd'hui je n'ai pas le temps, mais la semaine prochaine je visiterai tous les autres topics, j'ai hâte d'avoir de vos nouvelles à tous, et d'èchanger de nouveau avec vous. Et encore plus hâte d'avoir un ordinateur et de poster quand bon me semble-je prèfère le soir.

La plupart du temps, ça peux aller-avec les inévitables hauts et bas dûs principalement à ce qu'il faut bien appeler "les cons", j'aurais beaucoup à dire dans le topic approprié  >:( mais je continue mon chemin. J'honore la mémoire de mon bien-aimé, rien ni personne ne peux me prendre ça. J'en parlerai la prochaine fois  :)

Dans moins d'un mois, la Toussaint...j'espère que je le vivrai aussi sereinement que l'année passée, et qu'aucune imbécile ne viendra interfèrer. J'espère aussi que cette date tellement significative pour nous tous ne sera pas trop dure pour vous-moi-même j'attends d'y être, je ne peux jamais être absolument sûre de mes futures réactions.

Mes précieux amis du forum, je pense bien fort à vous! De tout coeur avec vous, comme toujours  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 06 Octobre 2017 à 17:36:35
stana,
c'est chouette d'avoir de tes nouvelles
plein de douceurs pour toi
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 06 Octobre 2017 à 17:44:26
Merci Mononoké  :-* avoir déja une réponse m'a donné un vrai sourire  :) ton message me fait vraiment plaisir. J'ai hâte de poster sur ton topic à toi-la semaine prochaine donc^^

Plein de douceur à toi  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 06 Octobre 2017 à 17:57:06

Oooooooh Stana.... je suis ému !

Reviens...reviens-nous vite !  :D

Que l'on te donne ce putain d'ordinateur avec la Wifi universelle et toutes ses conneries de connections !  >:(   :o  ???

Il nous faut absolument du renfort pour la "Toussaint"...  :'(

Merci pour ton gentil message sur mon sujet... tu es toujours aussi adorable !  ;)  :-*

Nous t'attendons... à bientôt ma belle !

Amicalement et solidairement.
Federico
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 06 Octobre 2017 à 18:22:30

    Chouette alors, notre Stana de retour
    tu nous a manqué
    les cons sont toujours pareils
    et les amis inventent toujours des trucs gentils
    (https://www.aht.li/3127215/lapinhamst.jpg)
     :-* M.
   
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 06 Octobre 2017 à 18:40:02
heureuse d'avoir de tes nouvelles Stana, cela fait plaisir,
à bientôt
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 06 Octobre 2017 à 22:03:21
heureuse d'avoir de tes nouvelles Stana, cela fait plaisir,
à bientôt
tu auras beaucoup à lire ... et de beaux débats d'ailleurs ...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 12 Octobre 2017 à 16:40:29
  Merci mille fois à vous tous, vos adorables messages m'ont fait vraiment chaud au coeur à nouveau!  :-* :-* :-*
  Oui, j'espère avoir un ordinateur à disposition permanente aussitôt que possible. J'aurais beaucoup à confier, mais là je manque de temps, je voulais absolument poster sur d'autres topics  :) la semaine prochaine, je tâcherai de m'ouvrire plus.
  Amitié à tous et toutes  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 03 Novembre 2017 à 15:55:21
    Ce 1er novembre, je suis allée deposer deux pots de fleurs sur la tombe de Pierre-j'en avais acheté un la veille, de toutes petites fleurs orangées, et j'ai acheté le deuxième le jour même, avant de me rendre au cimetière, de trés jolis chrysanthèmes mauves. J'ai beaucoup marché parce-qu'il n'y avait pas beaucoup de bus, mais je pense que ça m'a fait du bien. Une seule chose m'avait contrariée lors de ma précédente visite au cimetière, quelques jours plus tôt: ma petite pierre en forme de coeur avait été déplacée, quelqu'un l'avait posée sur une autre tombe  >:( bien sûr je l'avais remise en place. Heureusement, là, plus personne n'y avait touché.
 
  J'ai disposé les fleurs avec amour, et je me suis receuillie encore davantage que d'habitude, je lui ai parlé à voix haute, j'ai savouré ce moment de paix. Sur le moment, je me sentais vraiment bien, en communion avec mon bien-aimé  en ce jour d'hommage et de receuillement si particuliers. D'autres personnes allaient et venaient autour d'autres tombes, je me sentais solidaire avec elles. J'ai traversé tout le cimetière en prenant mon temps, tans ces instants me faisaient du bien. Mais cette fois, j'èviterai d'en parler avec des imbéciles, comme l'année dernière  >:( rien ne viendra gâcher cette célèbration infiniment émouvante.

  Le reste de la journée, il y a eu des instants beaucoup moins doux, par intermittence. Par moment, alors que je ne m'y attendais pas du tout, je me sentais trés triste, et puis de nouveau mieux. Je n'en ai pas été vraiment étonnée malgrès tout, je sais que ce genre de période est toujours délicate, qu'on ne sais pas trop comment on vas réagir. Au moins, il y a eu du positif, c'est ça que je veux garder en mémoire, ça avant tout. J'accepte ces fluctuations d'humeur ou plutôt de moral-j'en ai eu d'autres ces derniers jours-et lorsque je suis "en haut de la vague", je profite de l'instant.

  Amitiés à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 03 Novembre 2017 à 19:52:31

   Des fleurs oranges et des fleurs mauves ...
   Très joli contraste ...
   Profite bien de la vague assez haute, douce Stana.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 03 Novembre 2017 à 20:13:23
mêmes couleurs pour moi ...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Décembre 2017 à 16:17:10
   Merci à vous deux  :-* :-*

  Ces temps-ci je ne suis pas beaucoup venue à la médiathèque, je n'avais pas trés envie de sortir, et j'espère toujours trouver un ordinateur d'un jour à l'autre; du coup sans qu'on s'en rende compte, le temps passe  ::) mais je ferai l'impossible pour m'en procurer un peu avant le début de l'année, c'est de la plus grande importance pour moi! J'ècris plus aisément, et en prenant tout mon temps, quand je suis chez moi, dans mon petit cocon, avec mes musiques préférées. A l'exterieur, ce n'est pas pareil...ce qui ne m'empêche pas de penser beaucoup à vous tous et toiutes. J'espère que ces prochaines fêtes de fin d'année se dérouleront le mieux possible pour vous, en dépit de tout  :'( :) pour ma part je n'y pense pas trop, comme pour toute autre célébration c'est au jour le jour, puisque je ne sais jamais quel sera mon état d'esprit.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Décembre 2017 à 16:28:36
  J'ai néanmois décoré mon appartement, ça fait toujours chaud au coeur, et je pense déja aux lettres, cartes postales et petits cadeaux que j'enverrai à telles ou telles personnes, y compris celles avec qui je ne suis plus, ou plus guère en contact. J'espère qu'il y aura plusieurs petits moments simples et chaleureux.
 
  Le 10 novembre dernier, ç'aurait été l'aniversaire de Pierre. J'ai ressentis une émotion à fleur de peau durant toute cette journée-là, mais plutôt douce en même temps. "Bon anniversaire Pierre, là où tu es", ai-je murmuré sur sa tombe, de tout mon coeur, en déposant un nouveau bouquet. Il aurait eu 60 ans tout juste.
  Le 22 novembre c'était le mien-oui, on était tous les deux du signe du Scorpion, l'un de nos points communs-et, comme moi, il avait en tout point la personnalité controversée mais passionnée de ce signe  :-* j'ai pensé à ces deux anniversaires que nous avions fêté ensemble, en amoureux, avec petits soupers aux chandelles à l'apuis, accompagnés de nos musiques préférées  :) petits souvenirs magiques qui seront toujours intacts, bien vivaces dans ma mémoire.
  Je suis retournée deux fois me receuillir sur sa tombe depuis, nettoyant la petite pierre en forme de coeur et disposant des fleurs avec amour. Je me sens vraiment en paix dans ces moments-là.

  Je repasserai dans le courant de la semaine prochaine et répondrai à d'autres topics, là je n'ai pas beaucoup de temps.
  Amitiés à tous  :-* :-* :-*
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 08 Décembre 2017 à 17:08:03
Je te dépose un petit message que tu trouveras lors de ton prochain passage à la médiathèque
Je dépose ici quelques flocons de neige, accompagnés du silence si particulier lorsque la neige tombe
un silence calme, serein, tranquille, doux.
Que ce calme et cette douceur puisse t'accompagner Stana
tendrement
mononoké
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 08 Décembre 2017 à 18:30:33

    Toujours un plaisir quand tu passes par ici, Stana ...
    La fidélité touchante de ton Amour pour Pierre,
    ta tristesse assumée dans la fraîcheur de tes sentiments élargis à ton tendre rapport au monde ...
    Bisou, M.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 08 Décembre 2017 à 18:58:12
affectueusement à toi Stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 14 Décembre 2017 à 16:14:31
Merci à vous trois pour vos adorables messages, ils me vont droit au coeur!  :-* :-* :-*
Je crois bien que la médiathèque vas fermer provisoirement trés bientôt, et comme je ne sais pas si j'aurai un ordi ce mois-ci, j'en profite pour vous souhaiter, un peu à l'avance, d'aussi douces fêtes que possible, et beaucoup de courage à ceux et à celles qui le vivront peut-être plus difficilement. J'aurai une pensée toute particulière pour vous tous, mes chers amis du forum, qui m'apportez toujours tans  :-* je me livrerai davantage à mon prochain passage.
Affectueuses pensées à tous et toutes!
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 14 Décembre 2017 à 16:27:47
Merci Stana,
si on ne se recroise pas d'ici là, de douces fêtes à toi aussi, si cela est possible
bien tendrement
Mononoké

j'espère que le papa Noël t'apportera un ordinateur, na !
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 11 Janvier 2018 à 21:17:47
Merci à toi Mononoké  :-* voilà, je viens de découvrir ton message, qui m'a fait chaud au cœur  :) hé bien, tu as été exhaussée lol j'ai enfin un ordinateur^^je l'ai acheté avant-hier, d'occasion-99 euros, c'est déjà mieux que les 300 euros minimum des ordinateurs neufs. Et hier, une connaissance à moi me l'a configuré-un monsieur très gentil qui ne m'a pas demandé un centime, comme quoi il n'y a pas absolument que des cons sur Terre  :-* je reste prudente, vu qu'on peux tout de même me couper Numéricâble d'un jour à l'autre: ils devraient être payés la semaine prochaine, donc on verra bien...juste au cas où, j'en profite^^

Pour répondre à ta question, mes fêtes de fin d'année se sont plutôt bien déroulées, d'une manière très simple et paisible à la fois. J'ai été déposé une rose de Noel (ça s'imposait) sur la tombe de Pierre, je me suis receuillie et lui ai parlé à voix haute; comme il n'y avait personne d'autre à ce moment-là, je n'avais pas à me poser de questions. Un peu plus tard, j'ai vu quelques personnes passer, et déposer des fleurs sur d'autres tombes. Ca m'a rappelé qu'au tout début de mon deuil, j'ètais stupèfiée de faire partie de ces personnes endeuillées qui viennent sur la tombe d'un défunt aimé, et que les premières fois où je suis venue déposer des fleurs, me receuillir et que j'en croisais, qu'on se lançait de brefs regards, je pensais: "Je suis comme ces personnes maintenant, on le sais d'un regard."
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 11 Janvier 2018 à 21:29:23
  J'avais bien sûr souvent vu de ces gens en deuil fleurir des tombes, se croiser au cimetière, mais je ne m'imaginais pas vraiment à leur place, je ne voulais pas imaginer qu'un jour j'en ferais partie, même si je savais que ça peux arriver à n'importe qui, n'importe quand. Et alors que je me rendais au cimetière, ces premières fois après l'enterrement, je me voyais comme de l'exterieur accomplir ces estes d'hommage et d'amour, et les autres personnes agir de même, et j'avais presque du mal à réaliser. Pourtant je savais que je le devais, je n'ai jamais été dans le déni, mais je me souviens de cette profonde stupèfaction dont il m'est resté quelque chose. Quand on se dit: "Mais, c'est PAS possible", tout en sachant parfaitement bien que si. Il m'en est resté quelque chose. Ce jour-là, quand j'ai déposé la rose de Noel, que je me suis receuillie et que j'ai vu ces personnes en faire autant, mon "ancienne" stupèfaction était encore là, sous-jacente.
  C'était un moment d'une grande douceur cependant, et j'ai pensé, durant ces fêtes, à ce Noel et à ce Nouvel An que Pierre et moi avons vécu ensemble, et l'émotion qui allait avec était très douce, très tendre aussi.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 11 Janvier 2018 à 21:41:53
  Pour ce début d'année, j'ai pris de bonnes résolutions, dont celle de ne plus approcher les lieux et les personnes qui pourraient me faire souffrir inutilement, à moins d'y être absolument obligée-ce qui, j'espère bien, n'arriverra pas de sitôt  >:( j'ai toujours été extrêmement sensible et émotive, et bien plus encore depuis le décès de Pierre; alors mieux vaut éviter tout risque d'être à nouveau blessée. D'autant plus que mon état d'esprit est plutôt bon depuis le début de l'année. l y a toujours des jours où je vais moins bien: raison de plus pour me protèger, et pour savourer les meilleurs moments le plus possible.
  J'ai quelques véritables amis avec qui ça me fait toujours du bien de parler, et quelques connaissances avec qui èchanger agréablement, de temps en temps.
  La semaine prochaine, j'apporterai de nouvelles fleurs sur la tombe de Pierre, un beau bouquet de Noel peut-être, il y en a encore. Même dans les moments où je suis dans un bon état d'esprit, il est toujours en arrière-plan de chacune de mes pensées, pas un instant je ne l'oublie-peu de personnes comprennent ça, et comprennent que ça fait partie de moi, et même que ça participe à cette forme d'équilibre que j'ai pus trouver. A part, encore une fois, quelques personnes de confiance  :-*

 :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 26 Janvier 2018 à 23:27:58
  A nouveau je n'arrivais plus à faire fonctionner mon ordinateur  >:( mais le gars qui m'avait déjà aidée gratuitement est revenu cet après-midi, en fait c'était un truc tout bête  ;D j'en profite pour passer, en priorité, sur ce forum. Je passerai sur les différents topics demain  :)   

  J'ai un souvenir récent, très émouvant, que je n'ai pas encore eu l'occasion de mettre noir sur blanc. Le 12 décembre dernier, je suis allé au repas de Noel anticipé du Secours Catholique, comme tous les ans-je ne sais plus si j'en avais déjà parlé ici, mais je sais que je n'avais pas tout dit.
  C'était un moment très convivial, et j'ai eu l'occasion de revoir un copain que je n'avais pas vu depuis longtemps. Mon état d'esprit était mitigé parce-que j'ètais venu le 12 décembre 2014 (ça me fait drôle d'écrire ça, parce-que cette date a l'air si lointaine, et pourtant dans ma tête c'est beaucoup plus récent...) avec Pierre à ce même repas annuel-en plus du Noel qu'on a passé entre nous, en amoureux^^la douceur du souvenir l'emportait, heureusement.
   

 

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 26 Janvier 2018 à 23:53:51
  Comme tout le monde le sais, c'était peu de temps après le décès de Johnny Hallyday, chanteur que j'aimais beaucoup, et que j'ai déjà vu "en vrai", en concert, il y a déjà bien longtemps; je m'en souviens comme d'une soirée inoubliable. Plusieurs chansons ont passé pendant le repas, dont quelques-unes de Johnny bien sûr, mais le vrai hommage a été pour la fin. Ils ont terminé par sa célèbre chanson *Marie*, et repassé plusieurs fois, en boucle, juste le dernier passage, très approprié:
C'était une émotion, à la fois douce et poignante:
*Allongé dans l'herbe, je m'éveille
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
Oui, la mort m'a promis sa dernière danse*

  J'en avais la chair de poule. J'avais vraiment l'impression d'entendre les paroles rééles de quelqu'un qui vas mourir. Ca m'émouvait non seulement vis-à-vis de Johnny, mais aussi, et peut-être même surtout, parce-qu'en même temps, ces mots répétés en boucle, sur cette musique si émouvante, m'évoquaient Pierre, son décès, comme si c'était aussi lui que j'entendais après coup   :'( :) j'ai èprouvé, durant ces quelques instants, une émotion bouleversante, un mélange de douleur et d'émotion plus douce. Mais en même temps, j'avais une sensation de spiritualité, d'espoir intenses, donc la douceur l'emportait tout de même.
  D'ailleurs, lorsque j'ai appris la mort de ce chanteur, j'en ai été non seulement touchée en soit, mais aussi parce-que des souvenirs concernant mon début de deuil m'ont submèrgée, et quand j'ai suivis le service funéraire à la télé, ces souvenirs étaient plus vivaces que jamais. J'ai trouvé que l'hommage était largement mérité et je l'ai regardé avec la même émotion que la plupart des gens je crois, mais avec cette hypersensibilité en plus, vous vous en doutez bien, et je me suis rappelé cette parodie d'enterrement à laquelle Pierre a eu "droit", et je me disais qu'il aurait mérité un enterrement digne de ce nom-quelque chose de simple et de respectueux, je veux dire  >:( :( mais heureusement,  ma spiritualité m'a aidée là encore.
  Quoi qu'il en soit, j'èprouvais le besoin de partager ces émotions.

https://youtu.be/iJzKTJ0d5uk
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Janvier 2018 à 00:07:24
  J'ajouterai juste que ces moments poignants évoqués plus haut ont aboutit à davantage de paix intèrieure, quelque chose de très doux, les jours d'après  :-* c'est difficile à expliquer tout ça, mais parfois-ou souvent-on peux avoir juste besoin d'extèrioriser, comme ça nous vient.
  Comme je n'aurai pas à aller à la médiathèque demain, finalement, et pour cause  :D j'en profiterai pour aller me receuillir sur la tombe de Pierre, en prenant tout mon temps  :-*
  Bonne nuit à tous.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 27 Janvier 2018 à 11:05:11
Heureuse de te revoir Stana,
et si tes ennuis informatiques continuent on va lancer une cagnotte leetchi pour t'offrir un nouvel ordinateur (là j'aurais bien mis un smiley clin d'œil, mais mon ordi refuse !  Ah les mystères de l'informatique !! )
tendrement
loma
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 28 Janvier 2018 à 23:34:57
Heureuse de te revoir aussi loma  :-* :-* :-* pour l'instant ça a l'air de tenir  :D
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 31 Janvier 2018 à 18:24:14
  Ce 28 janvier donc, j'ai acheté des fleurs pour Pierre; j'ai vu qu'il y avait déjà primevères, l'une des fleurs liées à de très beaux souvenirs d'enfance: quand j'ètais petite, ma grand-mère maternelle en repiquait dans une plate-bandes de son magnifique jardin (ce grand jardin fleuri, c'est l'un de mes petits paradis perdus  :-* ) :-* j'adorais ces fleurs aux tons pastels variés. J'ai choisis un pot de primevères d'un très beau violet sombre-je ne savais même plus qu'il en existait de cette couleur, ni que ces fleurs sentaient si bon  :)
  Je les ai déposé sur la tombe de Pierre, je lui ai parlé à voix basse. Il n'y avait personne d'autre dans ce coin du cimetière, je me suis receuillie tranquillement. Je n'ètait pas du tout dans un bon état d'esprit ce jour-là, j'avais de très mauvais souvenirs en tête que j'avais le plus grand mal à juguler, mais comme je l'espérais, ce moment de recueillement, sur la tombe de mon bien-aimé, m'a peu à peu apaisée, et je suis repartie beaucoup plus sereine  :)
  Par contre il faudra que je rachète une petite "pierre tombale"", de la même forme ou d'une autre, parce-que j'ai vu que mon petit cœur blanc s'ètait désagrégé à cause des intempéries  :( il a quand même tenu environ un an. Ce sera peut-être pour samedi prochain.

Douces pensées à tous et toutes  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 02 Février 2018 à 13:18:42
 8) ;)
Coucou Stana,
Je vois que tu es là ...
Tu es toujours l'amie des hamsters ?
Ils sont mimi-tout-plein !
Tendresse à toi, ma douce  :-*

(https://www.aht.li/3179006/hamham.jpg)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 02 Février 2018 à 14:12:38

Aaaah Stana... ne dit-on pas que les meilleurs partent les premiers MAIS aussi que l'on garde toujours le meilleur pour la fin ...
TU ES tellement à part dans mon cœur... je serais artiste-peintre je crois que tu serais mon modèle préféré !

Envie de te découvrir... de t'écouter me parler de ton monde !

Tu es superbement intelligente et j'adore quand tu parles des cons !

"Le poète ne doit avoir qu'un seul modèle, la nature, qu'un guide, la vérité."
Victor Hugo
Pour TOI, Stana... ma Belle !

Amitiés.
Federico
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Février 2018 à 17:13:33
  Coucou à toi Souçi  :-* ta photo est adorable!  :D cela dit moi c'est des cochons d'Inde, c'est tout aussi mignon  ;D j'en ai 16 actuellement, et je les aime tous, je les connais chacun par leur petit nom, et je connais chacun de leur petit caractère, il n'y en a pas deux pareil! Ils s'appelent Caramel, Lestat, Coquin, Ratatouille, Bijou, Peluche, Mia, Musaraigne, Praline, Chouquette, Nenoeil, Kiki, Bélial, Salamandre, Noisette et Bisounours  ;D oui, rien que ça^^ce sont des^petites boules toutes chaudes, toutes douces, pleines de vie, m'en occuper, les câliner ou même juste les regarder est une petite joie.
  J'ai pus faire fonctionner un ordinateur finalement, la prochaine étape sera peut-être bien d'acheter un appareil photo-ou juste un portable-pour photographier mes petits compagnons, et apprendre les poster. J'espère que ça donnerait, ne serait-ce que provisoirement, le sourire à d'autres.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Février 2018 à 17:37:09
@ Frederico: merci pour tes paroles qui me touchent beaucoup-et pour cette belle citation, qui me parle beaucoup  :)
Pour ce qui est des cons, il y aura encore d'autres exemples, c'est certain, mais je me souviendrai de ce que tu en dis^^

Décidément, je pense que je passerai au cimetière demain. Ce sera jour de marché, j'en profiterai pour acheter des fleurs de saison, quelque chose qui dure un peu ce serait bien. Quand je pense qu'à la Toussaint 2015 et 2016, d'autres personnes avaient fleuri sa tombe, et qu'à la dernière, celle de 2017 donc, rien du tout, à croire qu'ils ont commencé à l'oublier  >:( moi, je ne cesserai jamais d'honorer sa mémoire  :-* je veux que sa tombe soit toujours fleurie et entretenue. Je me sens la gardienne de sa mémoire peut-on dire.

Il y a eu un peu de neige cet hiver, en novembre et en décembre. Elle n'a pas tenu plus de quelques jours maximum, mais ça m'a tout de même fait plaisir  :) il devait "normalement" en y avoir à nouveau hier, mais en fait rien  ??? il est tombé quelques flocons ce matin, mais ils n'ont pas tenu. Tans pis, le mois de février ne fait que commencer, qui sais^^le silence si particulier qui vas avec la neige, tous les sons amortis, ce parfum extrêmement subtil, tout ça contribue au recueillement. Et puis j'ai tant de souvenirs qui y sont liés!
Je me souviens notamment-l'un de mes plus beaux souvenirs-de cet hiver 2014, quand j'ètais dans l'appartement de Pierre-officieusement aussi le mien-en compagnie de nos meilleurs amis, lui et moi blottis l'un contre l'autre sur le canapé, à ècouter de la musique; par la fenêtre je voyais tomber sur la nuit noire des flocons bien blancs, bien drus, portés par le vent. Le contraste avec l'appartement bien chaud, bien douillet, avec ses grandes plantes exotiques était magnifique et très agréable, comme si on avait à la fois les beautés et les bienfaits de l'hiver et des tropiques  ;) ce souvenir est l'un des plus vivaces. Ils le sont tous, mais celui-là est l'un de mes préférés, et il suffit que je ferme les yeuux quelques secondes pour m'y projeter complètement, avec tous les petits détails qui vont avec, y compris l'odeur spécifique des lieux. Si je passe les musiques qu'on ècoutait, tout y est.
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 02 Février 2018 à 18:14:13
Citer
ce souvenir est l'un des plus vivaces. Ils le sont tous, mais celui-là est l'un de mes préférés, et il suffit que je ferme les yeuux quelques secondes pour m'y projeter complètement, avec tous les petits détails qui vont avec, y compris l'odeur spécifique des lieux. Si je passe les musiques qu'on ècoutait, tout y est.
ce type d'activation des souvenirs
c'est celui que j'ai utilisé
préférant choisir dès le départ de grossir de tels souvenir et pleurer au départ, à présent c'est doux amer, ou bien commence par des larmes et fini en sourire
plutôt que me laisser noyer dans les souvenirs négatifs
 ;) plein de doux moments à toi Stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: MADR le 02 Février 2018 à 20:34:28
   Une question que je me pose et à laquelle je ne parviens pas à trouver de réponse:

                                                "Etre séparés dans cette vie-ci"
Cette séparation qui est si cruelle fait souffrir tous ceux et celles qui déposent sur ce forum. Bien que nous ayons des histoires différentes, nous avons toutes et tous des points communs : souffrance, douleur, détresse,......

je me demande si nos chers disparus souffrent aussi de cette séparation, du manque, de l'absence de l'autre,,???
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Helpa le 02 Février 2018 à 21:15:21
Je pense qu'ils ne souffrent pas comme nous, parce que d'abord ils nous voient, d'une certaine façon, contrairement à nous.
 
Ensuite le temps n'existant pas de l'autre côté, ou du moins étant très différent, la séparation n'est pas très longue.

Par contre, ils souffrent sans doute de nous voir souffrir et ils essaient de nous envoyer des signes pour que nous souffrions moins. Mais apparemment, ça n'est pas facile pour tous d'en envoyer et pas facile pour tous de les recevoir.
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 02 Février 2018 à 21:48:58
Je pense qu'ils ne souffrent pas comme nous, parce que d'abord ils nous voient, d'une certaine façon, contrairement à nous.
 
Ensuite le temps n'existant pas de l'autre côté, ou du moins étant très différent, la séparation n'est pas très longue.

Par contre, ils souffrent sans doute de nous voir souffrir et ils essaient de nous envoyer des signes pour que nous souffrions moins. Mais apparemment, ça n'est pas facile pour tous d'en envoyer et pas facile pour tous de les recevoir.
je pense comme toi
mais ils peuvent souffrir oui de notre état tout en le comprenant et en souhaitant nous aider mais en nous laissant le libre arbitre et les leçons utiles à notre évolution = ils ne peuvent rien "empêcher"
les livres de Sylvie Ouellet sont clairs là dessus
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: MADR le 02 Février 2018 à 21:54:57
   Merci Helpa pour la réponse;

  oui c'est vrai qu'ils nous voient et ressentent notre tristesse,
A l'occasion d'une canalisation, mon trésor m'avait fait part de son souhait de monter dans l'astral mais il voulait s'assurer de mes intentions. j'avais oublié cet épisode qui m'avait perturbé et qui me perturbe encore d'ailleurs.
Mais il y a tellement de choses qui se bousculent dans ma tête que parfois je me demande si je ne suis pas bonne à interner.
La démence me fait peur, c'est incroyable comment une telle épreuve bouleverse la vie,
J'ai vraiment l'impression de vivre dans un autre monde, de ne plus être comprise et de ne plus comprendre, Je ne sais pas si c'est la solitude qui fait çà mais je n'arrive pas à avoir un comportement normal.
Mes persiennes (côté rue) restent fermées jour et nuit comme si je ne voulais plus rien voir de cette société depravée.
D'ailleurs, les voisins (500m) pensaient que j'étais partie, Il n'y a que le facteur qui passe (quand il y a du courrier)

                                                                          Qui a dit " La vie vaut la peine d'être vécue ? "
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Février 2018 à 23:21:00
Oui Qiguan, revivre ces petits moments, avec une douce mélancolie, et en même tans beaucoup de reconnaissance d'avoir pus les vivre, ce sont des instants privilègiés. Ils sont vécus avec plus de douceur que durant les tout premiers temps du deuil, mais les émotions sont toujours bien là. Je ne voudrais d'ailleurs pas qu'il en soit autrement.

Pour le reste, je partage tout-à-fait votre avis  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 03 Février 2018 à 18:07:35

   Ben moi, je partage l'avis que des "petits compagnons", c'est très chouette dans la vie, na !
   Tu m'as fait SOURIRE à l'énumération de ta ribambelle de cochons d'inde, Stana  :) ;) :P :-* 8)

   (https://www.aht.li/3179592/petitscochdi.jpg)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Février 2018 à 13:22:20
  Merci beaucoup Souci  :) et je suis très contente de savoir que je t'ai fais sourire  :D :-*
  Adorable ton image  :D :-*

  Au bout du compte je n'ai pas pu aller au cimetière samedi dernier, ce que j'ai regretté. Par contre avant-hier, j'ai été acheté des fleurs, mais pas n'importe lesquelles: comme il n'y a plus ma petite pierre en forme de cœur, j'ai choisis quelque chose qui en tiendrait lieu. C'est un très grand bac contenant d'autres primevères (roses celles-là) ainsi que du lierre et de la mousse, et, au bord, deux oiseaux de plâtre blanc, dont l'un a l'air de piquer du bec dans le bac  :) comme il était tard, je l'ai emmené chez moi pour l'apporter le lendemain, mais curieusement et contrairement à ce que je pensais, je n'ètais pas apaisée de les avoir dans mon appartement. Au contraire, je me suis sentie triste presque toute la soirée, et je savais que je ne me sentirais pas mieux tans que ces fleurs ne seraient pas...là où j'avais prévu qu'elles soient. Lorsque j'en dépose sur la tombe de Pierre, j'en suis heureuse, tout me semble naturel, à sa place...mais par contre, les avoir chez moi et les imaginer le lendemain au cimetière me faisait l'effet inverse.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Février 2018 à 16:58:42
  Je n'avais pas eu le temps de terminer, j'avais ècrit un long post mais ça a coupé, faute de batterie  >:(

  Le lendemain, hier donc, j'ai apporté ce bac à fleurs au cimetière, comme prévu, En chemin le sentiment d'opression que j'avais depuis la veille a disparut, je me suis de nouveau sentie moi-même, et contente d'aller rendre hommage à mon amour. Avoir ces fleurs contre moi m'apaisait, et quand j'ai franchis les grilles du cimetières, et plus encore quand je les ai déposées sur la tombe de Pierre, je me suis sentie très sereine. Le cimetière sous la neige était magnifique, si paisible...j'ai vu que les primevères précédentes-les violettes-étaient toujours en bon état, bien fraiches malgrès les intempéries  :) je les ai délicatement débarrassées de la couche de neige qui les recouvrait, et je les ai remises en place avec, juste devant, les nouvelles fleurs. Et là, j'ètais heureuses de les voire à leur place, dédiées à Pierre, avec cet adorable couple d'oiseaux de plâtre, cette verdure et le contraste des primevères roses et violettes. Entre les deux, j'ai ajouté une petite décoration rouge. Je me suis recueillie particulièrement, je lui ai parlé à voix basse, j'avais envie de rester longtemps.
  Ce bien-être a duré à peu près toute la journée, et il en reste encore quelque chose aujourd'hui  :)
  a une exeption près portant: hier, avant de rentrer chez moi, j'ai bu un petit café dans un bistrot avant de rentrer chez moi, et...il y avait trois cons, dont l'un que je n'ai que trop connu, et...ils sont toujours aussi cons, il n'y a pas d'autre mot  ::) enfin, ils m'ont à peu près laissée tranquille. Ce qui me peine est que quand j'en croise un, ils ne semblent èprouver aucun remord de ce qu'ils m'ont infligé autrefois, ou alors ils pensent que ce n'est pas grave, ou que j'ai oublié depuis longtemps  :-\ faux: je n'oublie jamais rien hélas.
  Heureusement, le sentiment de paix intèrieure qui avait si bien commencé a été le plus fort, et j'ai pus maintenir ce mieux-être. C'est à ça que je pense aujourd'hui  :)
  Je saurai bien: quand j'achète des fleurs, il vaut mieux que je les porte tout de suite sur la tombe de Pierre. Chez moi...le contexte n'est pas le même, alors que quand je les dèpose sur la tombe, tout est à sa place.
  J'ai passé une journée tranquille, chez moi.
  Cela dit, je ne regrette pas d'avoir èprouvé de nouveau davantage de tristesse avant-hier soir. C'est difficile à expliquer, mais ça  me rassure quelque part, parce-que ça fait toujours partie de mon deuil, et de mon amour pour Pierre. J'espère cependant garder ce mieux-être pendant le plus longtemps possible. Il a été d'autant plus marqué que je n'ètais pas bien la veille, un merveilleux cadeau  :-*
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 18 Février 2018 à 18:08:23
   Depuis le début de l'année, j'arrive, grace à une méthode de relaxation personnelle, à penser principalement aux bons souvenirs, ne serait-ce qu'un ou quelques jours, en laissant le reste en arrière-plan. Je ne veux pas dire que je refoule, ce serait la pire des choses, mais me concentrer sur le bon. Ca me fait le plus grand bien quand ça m'arrive, je me sens plus propre dans ma tête, comme un "blanc" bienfaisant, que je meuble cependant de bons souvenirs et de petites joies présentes, dans le sens où, comme on dit, la nature a horreur du vide, et que si le blanc intèrieur est vide de tout, même si je suis en paix, de mauvaises pensées viennent par le remplir à nouveau. Mais si je ne reste pas vigilante, de très mauvais souvenirs réapparaissent.
  Petit exemple: il y a quelques jours, je me suis sentie vraiment bien, mais un beau matin, de mauvais souvenirs sont venus alors que j'ètais encore au lit, je ne pouvais plus contrôler mes pensées... je me suis sentie mieux à nouveau dans la matinée. Et la nuit dernière, comme je n'arrivais pas à dormir pour je ne sais quelle raison, les mauvaises pensées, notamment concernant des personnes qui ont été très cruelles avec moi au début-et même au tout début-de mon deuil-et pas moyen de les endiguer  :'( sur le matin, des détails de l'enterrement de Pierre tournaient en boucle dans ma tête, j'ai un peu pleuré-très peu de temps cependant, c'est déjà ça.
  Lorsque je suis bien réveillée et dans la vie quotidienne, je parviens, la plupart du temps, à me tenir à ma ligne de conduite, c'est un entrainement, un exercice de tous les jours on vas dire.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 18 Février 2018 à 18:56:32
  Encore une fois, cet exercice n'est pas une forme de refoulement, mais ne manière de mettre de l'ordre dans mes pensées, de les classer autant que possible, en laissant les positives en premier plan, tout en ayant conscience que celles en arrière-plan font aussi partie de moi et peuvent ressurgir à tout instant. Comme c'était le cas ce matin au réveil-les images les plus douloureuses de l'enterrement, et le sentiment d'impuissance vis-à-vis de la cruauté dont a été entourée cette étape, déjà si douloureuse en soit...j'ai laissé mes larmes couler librement, peut-être dix minutes-ou un peu plus, je ne sais pas-ça m'a soulagée et ma journée a été plutôt bonne. Si ça pouvait durer...je pense que je me relaxerai de nouveau ce soir, juste avant de m'endormir, on ne sais jamais.

  Il y a un rêve que j'ai fais récemment et que j'aimerais partager:
  Dans ce rêve, j'avais conscience qu'il y avait eu la mort de Pierre et tous les évènements, en un peu moins de 3 ans, qui en ont découlé, mais j'avais remonté le temps, par je ne sais quel prodige, comme si l'accident n'avait pas eu lieu, et que Pierre avait conscience lui aussi de ce retour en arrière. Nous étions à la fenêtre de son appartement, accoudés côte à côte comme c'était notre habitude. Il faisait beau, et je voyais Pierre comme il était de son vivant, et même dans ses meilleurs jours, il était radieux et en bonne santé, ses cheveux brillaient au soleil. J'avais conscience de ma chance d'être là, avec lui. Il me souriait et me disait: "Maintenant on vas tout recommencer, ma chérie. On peux faire un petit souper en amoureux ce soir." Il avait l'air heureux, et je me sentais merveilleusement bien.
  Quand je me suis réveillée et que j'ai compris que c'était un rêve, curieusement je n'ètais pas triste, au contraire: J'ètais heureuse d'avoir fait ce rêve, je continuais de me sentir bien et sereine, et j'ai encore un petit sourire en l'écrivant  :) il y avait un certain temps que je n'avais pas rêvé de lui, j'ai pris ça comme un beau cadeau  :-* je me suis même demandé si ce n'était pas un petit signe déguisé  :)
 

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Anneso85 le 18 Février 2018 à 23:00:36
Chère Stana, merci pour ton partage, je vais essayer ta technique de relaxation.
Positive de nature j’ai toujours eu tendance à voir le verre à moitié plein mais DEPUIS je me laisse régulièrement submerger par de petites contrariétés et je sens bien que ça me bloque et m’empeche d’avancer.
Te souhaitant de nouveaux rêves et signes de ton Amour,
Douce soirée
Anne-Sophie
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 18 Février 2018 à 23:58:53
  Merci Anne  :-*

  En fait je n'ai pas donné tous les détails de ma méthode de relaxation, j'en parlerai demain  :)

  Douce soirée à toi  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 19 Février 2018 à 21:37:02
  Alors voilà:

  Quand je veux me relaxer de cette manière, c'est toujours le soir, avant de m'endormir-je ne le fais cependant pas très souvent, je ne veux pas que ça devienne banalisé  ;) je suis allongée sur le dos, les yeux fermés, dans le noir et le silence bien sûr, aussi dècontractée-dans le vrai sens du terme, je relâche les muscles de mon corps-que possible. Je me remèmore des souvenirs agréables, parmi ceux qui me sont les plus chers: ça vas de souvenirs de mon enfance jusqu'à mes souvenirs les plus récents, en passant par tous les stades intermédiaires. Je commence toujours par les souvenirs d'enfance, mais ceux de l'âge adulte peuvent être pris dans le désordre, comme ils me viennent. A un moment donné je les visualisais le plus possible-et je sais que je le referai^^-mais ces temps-ci, je me concentre avant tout sur le souvenir d'odeurs associées à ces souvenirs, et sans vouloir me vanter, j'ai une excellente mémoire olfactive  :D 
  Pour ce qui est des souvenirs d'enfance, ce peut être le parfum d'un pré fraichement tondu, d'un coin de nature après la pluie, d'une grange de foin bien frais, de la maison de ma grand-mère...bien sûr il y en a beaucoup d'autres, et j'arrive à retrouver chaque odeur-précisément, je m'en souviens bien-et pareillement avec les odeurs de l'intervalle jusqu'à maintenant. Une auberge sentant délicieusement bon le feu de cheminée, un champs de fleurs du Sud dans lequel il m'est arrivée de m'allonger, un après-midi d'été, l'odeur salée si particulière de la mer, la forêt en automne de ma région, le parfum d'une roseraie, voire même de vrais parfums que dont je me suis aspergée à telle ou telle période de ma vie, et auquels sont associés des souvenirs bien précis et souvent, du coup, entremèlés d'autres odeurs  :)
  Je "sens" véritablement toutes ces odeurs, bien vivaces, mes narines me picotent, et j'inspire lentement par le nez en y pensant, mon cerveau les recréer par je ne sais quel mécanisme, je les "respire, je m'en imprègne, et à chaque parfum, l'èpisode heureux qui vas avec est tout aussi vivace  8) :-*
  Plus je poursuis l'expèrience, puis je me relaxe naturellement, et quand je me sens sereine et bien détendue, je termine par le plus merveilleux parfum selon moi, celui de Pierre  :) au début de mon deuil, j'avais très peur de "perdre" son odeur, mais ce n'est jamais arrivé  :-* je la retrouve comme les autres, comme lorsque je m'en délectait lorsqu'il ètait là. Si je devais reproduire son odeur personnelle, je pense que je m'aiderais d'un mélange de musk et d'ambre, ça y ressemblait  ;D et je suis si soulagée, si heureuse à chaque fois d'avoir pus le garder, son "parfum"  :-*
  Après je m'endors-en souriant le plus souvent-et c'est le lendemain que j'arrive à créer ce "blanc" dans moi, qui ne garde que le bon. Il faut cependant être vigilante, ça ne dure pas éternellement.

   :) :-*
 
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 19 Février 2018 à 21:49:12
Merci Stana, pour ce vrai et doux partage
lire ton témoignage m'a touchée
chaleureusement
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 19 Février 2018 à 22:03:49
Merci à toi Mononoké  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 19 Février 2018 à 22:46:42
j'ai ajouté ta déscription dans boite ç outils
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg92898/#msg92898
 ;)
 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Ela le 19 Février 2018 à 23:37:16
Chère Stana.
Merci pour ton partage... Ce rapport que tu entretiens avec Pierre, avec tes souvenirs: ça me touche beaucoup. Il y a quelque chose qui se dégage de tes écrits... qui m'inspire beaucoup. Je ne sais pas vraiment si j'arriverai à trouver les bons mots pour en parler... C'est une sorte de confiance. De confiance en l'univers, de confiance en votre amour... qui vient toujours faire vibrer quelque chose au fond de moi. Comme ci je sentais qu'il y a quelque chose de sensiblement "juste" (je ne trouve pas de mot plus adapté), harmonieux peut être, dans ta façon d'aborder ton lien avec Pierre.
J'espère qu'un jour je pourrais regarder en moi et découvrir cette sérénité que je ressens en te lisant. Elle est là parfois, mais le fait que j'ai si peur de la voir partir, finit encore trop souvent par la faire fuir. Notamment ce rapport que tu décrits avec les souvenirs... J'ai beaucoup de mal à me poser et à invoquer les souvenirs... j'ai encore tellement peur, un jour, de fermer les yeux et de réaliser qu'ils sont perdus à jamais. Qu'il n'y a plus rien... Mais au fond de moi, je sais que c'est probablement cette peur qui fait que je n'arrive pas à accéder sereinement à tous ces précieux instants partagés...
Peut être qu'un jour, j'essayerai de faire ce que tu décris et d'affronter cette peur...
Merci en tous cas. Car même si ce que tu évoques demeure compliqué pour moi  pour le moment, le fait de lire que d'autres parviennent à conserver précieusement leurs souvenirs, intacts, me laisse croire qu'ils doivent toujours être là quelque part. Dans un recoin de mon esprit auquel j'arriverai peut être à nouveau à accéder un jour.
Je t'embrasse.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 20 Février 2018 à 10:54:24
j'ai fouillé pour nous toutes et tous dans des docs que j'avais archivées lorsque j'avais faite une conférence sur la mémoire et le rôle de la sophrologie voici des liens
à visiter
https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/comment-un-parfumpeut-il-rappeler-un-souvenir-8368
https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/cerveau-memorisation-et-rappel-des-souvenirs-empruntent-deux-chemins-differents-9315
https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/souvenirs-comment-le-cerveau-s-y-prend-il-quand-on-veut-oublier-6745
https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/des-chercheurs-decouvrent-un-nouveau-type-de-memoire-chez-les-humains-7327
 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 20 Février 2018 à 19:41:45
Merci Ela, tes paroles me vont droit au cœur  :-* :-* :-*
Et merci pour tous ces liens Qiguan  :-* :-* :-*
 :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Février 2018 à 20:14:27
  Il m'est arrivé quelque chose de bénéfique aujourd'hui, que j'aimerais partager  :-*

  Hier soir j'ètais dans un mauvais état d'esprit-j'ai expliqué pourquoi dans le topic *les petites phrases dont on se passerait bien*, dont je vais juste résumé: il s'agissait d'un correspondant d'un autre forum qui, au courant de mon deuil, comprends le sens des vidéos que je poste de temps en temps et, à chaque fois, essaie, lui-même par vidéos ou petites phrases interposées, de me convaincre d'oublier, de tourner la page, de voire la mort comme la fin de tout etc  je n'ai rien contre les personnes athées ou agnostiques, loin de là, et je sais que ses intentions sont bonnes, mais ça me peinait dans le sens où il refuse d'entendre mon point de vue, et que ma spiritualité ne m'empêche pas de vivre  :'( >:( je me suis expliquée avec lui une dernière fois, s'il ne comprends toujours pas ça le regarde lol
  Ca a l'air d'un détail vu de l'exterieur, je le sais, mais je suis extrêmement sensible, surtout vis-à-vis de tout ce qui tourne autour du deuil, et vraiment je n'ètais pas bien  :'( et voilà que ce matin, j'ai vu la vidéo d'un autre membre de ce forum, exprimant les mêmes pensées matérialistes. Mais cette fois je ne me suis pas démontée  :'( ;D en guise de réponse, j'ai posté une belle chanson de Yannick Noah, *Simon papa Tara*, qui explique que la foi, et la manière d'honorer les morts d'une personne croyante n'est pas obligatoirement triste  :) :-* j'y ai ajouté *Ma liberté de penser*, de Florent Pagny bien sûr. Avec ça, s'ils n'ont pas compris le message  ;) et j'èviterai de jeter un coup d'œil à leurs posts ces temps-ci, on ne sais jamais.
  Hé bien, encore une fois ça a l'air tout bête, mais cette manière d'avoir défendu mes opinions m'a fait le plus grand bien. Je n'ai plus de mauvais souvenirs qui me trottent dans la tête (si ça pouvait durer...), je me sens plus lègère et sereine, les idées, les pensées claires, et ce mieux-être est exactement ce qu'il me fallait, parce-que vraiment, les pires souvenirs me tourmentaient régulièrement ces temps-ci  :( peut-être que vraiment, rien n'arrive tout-à-fait par hasard  8) 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Février 2018 à 20:19:46
  Je sais que ce soir, dans mon lit, je vais faire l'exercice de relaxation personnel dècrit plus haut, qui me fait toujours tans de bien, pour maintenir cet état d'esprit le plus possible  :) j'ai passé une journée tranquille. Je ne suis sortie que pour faire des courses, et une amie est venue brièvement me voire.
  Demain je dois changer les litières de mes cochons d'Inde, et j'ai du ménage à faire chez moi pour le reste de la semaine. Ca me fera du bien de m'activer je pense. Peut-être que comme ça, mon moral ne vas pas retomber dans l'immédiat  ;)

  Douce soirée à tous et toutes  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 22 Février 2018 à 08:54:14
j'espère que ta journée démarre toute douce,
la bêtise humaine est partout et même sur le forum où tu déposes tes chansons, dommage, on aurait pu  croire que ce genre de forum en serait épargné

bien tendrement
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 22 Février 2018 à 18:08:47
  Merci pour ton soutien Mononoké, ça fait un bien fou de se sentir comprise-tellement plus que par certaines personnes, vie courante et forums confondus, bonnes intention ou non  ::) :(  -ça met du baume au cœur  :-* :-* :-* :-* hé oui, "ils" sont absolument partout...mais il existe aussi, heureusement, des personnes plus ouvertes.
  Aujourd'hui, ça a failli être mitigé par instant, mais j'ai pus maintenir un bon état d'esprit la plupart du temps, et compte bien continuer. Et plus encore! Ecrire ces mots me fait sourire et m'encourage  :)  je vais être vigilante à tout egars.
 
  Il y a eu un petit évènement (pas "petit" pour moi d'ailleurs) hier, qui m'a fait du bien et que j'avais oublié de noter: alors que j'ètais à la caisse d'une grande surface, je suis tombée sur une femme qui habitait le même quartier que Pierre, et qui m'a reconnue et adressé la parole en premier  :) elle m'a dis: "Ce n'est pas toi qui a perdu ton copain il y a quelques années?" J'ai confirmé, et on en a parlé d'une manière détendue. Elle ne s'est montrée ni mélodramatique, ni désinvolte, elle m'a parlé avec beaucoup d'humanité et de gentillesse. Je lui ai dis que ça fera 3 ans le 2 mai prochain, et que j'honore toujours sa mémoire, tout en continuant à vivre (je le précise toujours, on ne sais jamais...) Concernant ma spiritualité, elle m'a dit qu'elle c'est pareil, et je pense qu'elle était sincère. Elle a ajouté qu'elle appréciait Pierre, et le couple que nous formions. Elle a déménagé, elle non plus ne supportait plus le voisinage-je suis bien placée pour savoir comme ils peuvent être odieux  >:( "Le quartier...depuis qu'il n'y a plus Pierre..." a-t-elle dit en secouant la tête. Ca m'a touchée  :-*
  Cette petite rencontre précieuse a contribué à ma remontée de moral.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 22 Février 2018 à 22:04:31
ton histoire m'a fait pensé à ce que m'a dit une copine : "quand Jérôme est mort, on (elle et son mari) s'est dit, c'est pas juste, pas eux, c'était le couple parfait, vous aviez réussi votre amour,...", ça m'a fait beaucoup de bien

plein de douceurs pour toi Stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 22 Février 2018 à 22:33:58
  Comme je te comprends Mononoké, ces petites rencontres sont de véritables rayons de soleil, c'est là-dessus que nous devons nous baser, sur ce genre de personnes et de la douceur qu'elles apportent   :-* ce sont des cadeaux infiniment précieux que la vie nous offre parfois  :) et y repenser par la suite réchauffe encore le cœur.

 :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 22 Février 2018 à 22:50:44
http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/les-petites-phrases-dont-on-se-passerait-bien/msg92966/#msg92966
oui je te comprends  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 23 Février 2018 à 18:15:36

Merci mille fois Qiguan, c'est bon de se sentir comprise  :-* ça me confirme que mes diverses èmotions ne sont pas exagèrées.

  Voici cette chanson à l'aide de laquelle je me suis principalement expliquée et exprimée, et que je posterai à nouveau sur tel ou tel forum à une ou date appropriée ou à une autre. Par exemple à la Toussaint, je peux ècrire: "Comme la Toussaint n'a pas à être une célèbration triste:"


https://youtu.be/fyxHLnDODbA 
 
Juste de temps en temps, parce-que j'ai le courage de mes convictions, tout simplement  :)

  Il y a aussi cette musique que je me repasse régulièrement lorsque j'ècris, ça m'aide, et elle a un merveilleux effet relaxant:

https://youtu.be/FySi6xXkNqo

 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 23 Février 2018 à 23:08:56
Deux chansons qui me parlent particulièrement  :-* :-*

La première, *Coeurdonier*, de Soprano; elle parle de l'incompréhension du monde, et du besoin de trouver un peu de douceur...le coeurdonnier, pour moi, c'est ce forum  :( :) les dernières phrases m'apaisent: "Mais quand je regarde ce monde de fous, je me dis que le coeurdonnier, c'est nous"  :-* :-* :-*v

https://youtu.be/FN-bejP9ykM

La deuxième, *Etre à la hauteur*, semble parler des efforts quotidiens que l'on doit faire pour accomplir les gestes nécessaires, quoiqu'il arrive, d'être à la hauteur  :-*

https://youtu.be/XfbP4NxQBYQ

Douce nuit à tous  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: tony36 le 26 Février 2018 à 17:21:59
Je suis bien d'accord avec toi Stana.

Sauf pour les choix musicaux : yannick noah et soprano... on est à des années lumières de quelque chose qui ressemble un peu à de la musique comme du gainsbourg, de l'aretha franklin ou du stromae si on veut taper dans le récent.
Les paroles sont quand même faiblardes et parfois trop pseudo-revendicatrices, les mélodies n'ont pas les ingrédients soit d'un air simple et génialement trouvé soit d'un travail très technique et abouti, et les voix plus proches du karaoké du bar de la plage que d'autre chose (je dis pas ça pour Pagny).
Exception pour "la voix des sages" qui tient la route et deux ou trois autres.
Normal, ce sont pas des musiciens de longue date avec une formation solide ou des talents incontestables comme Michael Jackson. Ca ne devrait pas se faire aussi à la légère la musique !
Bon Noah est sympa et il a la pêche, en sport c'est clairement un Dieu, mais c'est bien dommage selon moi qu'il persiste à faire de la musique et à nous péter les c....... depuis des années avec ses machins.
Evidemment ce n'est qu'un avis personnel et une petite parenthèse pour dire qu'on peut être en deuil, partager des choses mais pas tout  ;D !

Pour la spiritualité, mais bordel pourquoi les gens veulent toujours nous imposer leurs visions pragmatiques des choses ? Et si l'on ne rentre pas dedans on est un peu dingo !

Oui, clairement, si l'on a des "croyances", on est catalogué comme des personnes un peu crédules ou qui ont besoin de croire.

Si justement j'ai fait cette parenthèse sur la musique, c'est pour dire qu'on peut afficher un avis radical, pas forcément délicat, sur les goûts et les couleurs, en présentant ses arguments, mais je crois qu'il n'en va pas de même en ce qui concerne des questions aussi importantes que des croyances et la spiritualité.
On peut dire qu'on est persuadé que Big Flow et Oli c'est de la merde en boîte (parce qu'ils ont une voix minable, des mélodies sans intérêt etc etc) et qu'Hervé Villard il est un peu ringard (vibrato, mélodies issues de tubes italiens des 70's), mais comment peut-on débattre vraiment de la spiritualité, au fond ?

Il n'y a pas d'arguments, on n'en sait rien, premièrement, et déjà rien que sur cette base comment peut-on vouloir imposer un point de vue purement cartésien ?

Ensuite, la spiritualité est une composante essentielle des personnes concernées et nier cette composante c'est un peu dénigrer la personne proprement dite.

Quant à ce qu'on veut faire de notre vie vis à vis de la personne disparue, c'est la même chose. C'est un débat bien plus délicat et pointu que de parler de goûts musicaux ou de marques de voitures. Bien sûr, on peut avoir une vision des choses, encore faut-il comprendre la douleur et tout le reste par quoi l'on passe, mais il convient de faire preuve d'un certain tact et de respecter la vision des autres.

Notre société mélange un peu tout et on va discuter de la même manière de sujets gravissimes qu'on va échanger sur quelque chose d'anodin. Les croyances, mais aussi la façon qu'on a de vivre vis à vis d'un évènement et d'une personne disparue sont des thématiques qu'il faut aborder avec respect.



Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 26 Février 2018 à 22:47:01
  Merci pour toutes ces paroles Tony, elles me font chaud au cœur  :-*

  Pour ce qui est des musiques, c'est bien sûr une affaire de goûts lol ça dépend de la manière dont on les perçoit, selon notre nature, nos impressions personnelles, peut-être même notre vécu. Par exemple, j'ai vu Yannick Noah en concert il y a une quinzaine d'années, et je me souviens de l'émotion profonde que j'avais èprouvé lorsqu'il avait chanté *Simon Papa Tara*, quelque chose de vibrant, comme viscèral  :-* d'autant plus que ça résonnait d'une manière particulière, tout étant amplifié durant les concerts  ;) à présent, je suis d'autant plus touchée que je m'y retrouve. Mais oui *la voix des sages* est aussi une très belle chanson, qui peut être interprètée de plus d'une manière  :)

  Tu as parfaitement raison: personne ne sais, donc personne n'a à juger les idées ou croyances de qui que ce soit.
  Hé bien, cet homme du forum déjà èvoqué a dû "comprendre le message" dans le sens où il n'a pus que saisir qu'il ne me fera pas changer (en espèrant qu'il a un peu compris aussi que ma spiritualité ne me fait aucun tort) mais quand à dire qu'il peux y voire quoi que ce soit de "bien"  ::) il m'a envoyé *le portrait*, très jolie chanson de Calogerro d'ailleurs, mais qu'il a probablement choisie pour me dire que selon lui, je suis comme le petit garçon de la chanson qui rêve que sa mère est au ciel et se berce de cette idée, comme un enfant qui a un "ami imaginaire"  >:( hé bien, grand bien lui fasse  >:( l'avantage, c'est que je me sens plus combative vis-à-vis des idées toutes faites, c'est une autre manière de se sentir vivante...sur le moment, c'était toujours aussi navrant  :( >:(  je ne jetterai même plus un coup d'œil à ses vidéos avant un bon moment, ça n'apporte rien à personne, mais continurai de poster de temps en temps à ma manière. Pour conclure, j'ai envoyé ces deux dernières:

 
https://youtu.be/sVtr_N-P0zE

https://youtu.be/caQqeXCZzdk 

  Je me suis sentie mieux, après. On n'a pus que voire que je suis inébranlable, autant que ce membre, il n'y a pas de raison  ;)

  J'avais besoin d'en parler.
  Merci encore pour ton soutien et merci à tous pour votre gentillesse et votre compréhension  :-* :-* :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 27 Février 2018 à 13:29:50

    Vive les membres inébranlables, non mais !
     ;) :-* M.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Février 2018 à 14:17:16
Souci  :) ;) :-* 8)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: tony36 le 27 Février 2018 à 15:16:16
D'ailleurs je pourrais tenir des affirmations dans l'autre sens.

Je ne peux pas assurer que c'est mon épouse défunte qui m'a guidé et aidé, soit, c'est peut-être de l'énergie, certains croient aux anges gardiens, à Dieu... Là en effet on peut avoir un débat, mais c'est un domaine bien nébuleux.

Quoiqu'il en soit je peux assurer que quelque chose m'a protégé à plusieurs reprises.

Déjà, j'ai été guidé vers les bonnes personnes pour refaire quelque chose de ma peau, par hasard, et de nouvelles personnes que je ne connaissais pas, ce qui m'a permis de construire une nouvelle vie. J'ai eu de la chance de ce côté-là. Comme si j'avais été réuni avec ces personnes comme on refabriquerait un nouvel engin à partir de plusieurs machines trop cassées, afin qu'elles remarchent.

J'ai bénéficié d'une certaine énergie pour entreprendre des projets et avec le recul je me demande comment j'ai fait vu comment j'étais mal. Je ne supportais même pas d'aller dans une grande surface, ça me faisait peur, je pleurait toutes les 5 minutes, j'étais parfois complètement dingue.
Je ne suis pas tombé dans l'alcool alors que c'était prévisible, avec quelques ratés qui ont dégénéré mais très rares et heureusement, là encore, j'ai été protégé car ça aurait pu très mal finir. Je ne rentre pas dans les détails sur un site internet, mais je vous assure qu'une sorte de force m'a empêché de faire des conneries à certains moments (carte bleue bloquée lorsque je voulais me noyer dans l'alcool, une personne qui m'a empêché in extrémis de démolir un type,  et bien plus puissant( encore etc...).

Ensuite, j'ai eu des signes, nombreux, et clairs.

Une sorte d'intuition m'a donné des conseils judicieux. Je la traduisais par une voix, une sorte de représentation de mon épouse (mais ce n'est pas forcément elle).

Avec tout cela, je pourrais largement considérer qu'il y a trop de coïncidences pour que ce soit le fruit du hasard et de mon imagination et même estimer que les gens pragmatiques et matérialistes, ce sont eux qui sont dans l'erreur la plus absolue.
Si l'on va jusqu'au bout, c'est même assez grave en fait de penser qu'il n'y a que le monde du réel et du visible.

Imaginez un peu bon sang que notre âme aille quelque part ensuite en fonction de ce qu'on a fait sur terre, que les âmes des défunts nous regardent, qu'on se réincarne, je ne sais pas ce qu'il en est, mais imaginez à quel point cela bouleverse la conception limitée qu'on peut avoir du monde.
Imaginez que des forces qui nous dépassent autant que nous humains dépassons les fourmis (qui ne sont pas des être débiles) existent, bonnes, mauvaises, mixtes ou neutres.
Nous n'avons qu'un tout petit aperçu des choses en ressentant parfois la présence ou l'existence de celui ou celle qui est parti.

Certes, cela va faire sourire certains qui vont faire référence à la chanson de calogero comme tu disais, sauf qu'on est pourtant sur des sujets majeurs qui peuvent largement conditionner notre façon de vivre, nos priorités et notre conception du réel. Tout de suite, l'achat du dernier smartphone à la mode devient complètement illusoire comparé à ce qu'il va advenir de notre âme et l'on se dit qu'on ferait mieux d’œuvrer à quelque chose d'un peu plus existentiel.
Mais si l'on n'y croit pas, alors, on plonge dans le matérialisme, nous n'avons qu'une vie, profitons en, et allons jusqu'au bout de la logique, laissons parler tous nos vices, acceptons les excès et tout ce qui peut procurer du plaisir sans aucune modération en fonction de nos choix de vie.


Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Février 2018 à 17:56:37
  Merci pour le partage de tes impressions Tony  :-* oui, tout reste ouvert  ;)

  Ces derniers jours j'ètais un peu dans le brouillard, je n'avais pas trop envie de bouger, Par contre l'avant-dernière nuit, j'ai rattrappé mon sommeil en retard (il m'arrive d'avoir des insomnies, j'ai horreur de ça parce-que ce sont les moments où, ètant allongée, mes pensées vagabondent, et où les pires souvenirs peuvent tourner en boucle  sans que je puisse toujours les contrôler  :( ), je me suis levée à midi, du coup je me sentais mieux, physiquement et moralement. J'ai passé une journée tranquille. Aujourd'hui-après une nuit et un lever "normaux"-j'ai pus bouger un peu, j'ai fais mon ménage et plusieurs autres trucs en retard à mon appartement, c'est bon pour le moral. Je  :(ferai une visite au cimetière samedi prochain.
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Alexandra le 27 Février 2018 à 18:02:49
Mais si l'on n'y croit pas, alors, on plonge dans le matérialisme, nous n'avons qu'une vie, profitons en, et allons jusqu'au bout de la logique, laissons parler tous nos vices, acceptons les excès et tout ce qui peut procurer du plaisir sans aucune modération en fonction de nos choix de vie.

On peut aussi ne pas y croire mais savoir que chacun de nous laisse une empreinte, quelque chose à ceux qui ont croisé nos vies. On peut faire le choix de donner un sens à sa vie, au-delà du matérialisme, justement parce qu'on n'en n'a qu'une... Tous les chemins sont possibles.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 27 Février 2018 à 18:09:31
  C'est  :)ce que je pense aussi Alexandra; tous les chemins sont possibles, à chacun de faire ses propres choix  :)

 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 27 Février 2018 à 23:16:47

Bonsoir Stana,

Je n'ai pas beaucoup d'inspiration ce soir... je suis las, fatigué et sans mot !
Je viens néanmoins  te faire un petit coucou ...  ;)   8)  et  :-*
Tu es en train d'écrire de très "jolies choses" ... vécues... authentiques... sincères !
Tes mots sont doux mais on devine facilement que tu as un sacré caractère... j'adore quand tu parles des "Cons".
Sensible, vulnérable et forte tu es... et NOUS t'apprécions beaucoup ici sur le forum !   ;)
Quelle chance que tu puisses nous apporter ton précieux témoignage...
Tes mots du deuil de Pierre, ton Amour... pour la vie... à jamais, pour toujours !
Merci Stana.  :-*

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: MADR le 28 Février 2018 à 00:23:27
  Alexandra,

   Tu dis que nous avons qu'une vie ! Comment peux tu en être sûre ?
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: tony36 le 28 Février 2018 à 11:43:17
post retransmis sur la rubrique spiritualité, en effet, plus adaptée.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 28 Février 2018 à 13:06:53
Merci Tony  ;) :-* oui c'est ce que je pense aussi, d'ailleurs ce genre de sujet est èvoqué dans les topics de la rubrique consacrée à la spiritualité  ;) nous ne sommes pas sur ce forum pour entrer dans des débats, il vaut mieux, je pense, qu'il y ai des rubriques pour les personnes plus ou moins croyantes ou ouvertes à la spiritualité, qui puissent échanger entre elles; tout comme il doit être important pour les athées et agnostiques de pouvoir s'exprimer librement et à leur manière, dans des rubriques également spécialisées. Chacun est libre de voire et de vivre les choses à sa manière propre, quelle qu'elle puisse être, d'en parler, chacun a sa manière de vivre le deuil, selon ses idées et/ou croyances spécifiques, de nombreux chemins sont possibles, et personne n'a à juger personne, ni à vouloir imposer ses propres idées à tous; nous sommes tous différents. Je suis pour la liberté absolue de penser et de vivre, dans ce domaine autant que dans tout autre. pourvu qu'il y ai un respect réciproque. Les "cons", ce ne sont pas ceux qui ne pensent pas comme nous, mais ceux qui ne pensent pas comme nous ET veulent absolument nous influencer, parce-que pour eux, une seule voie et possible (et c'est aussi vrai des deux côtés) On peux respecter le point de vue de l'autre, comprendre que c'est ce qui lui convient, pourvu qu'il le vive bien, sans se sentir obligé de le partager. Le contraire de la bêtise, c'est l'ouverture à l'Autre, et par cela même à ses opinions ou convictions, sans chercher à le changer en quoi que ce soit. Et les rubriques èvoquées plus haut sont très utiles à ceux (dans je fais partie^^) qui ont besoin d'user de leur liberté d'expression sans heurter quiconque  :) le reste du temps on peux bien sûr en parler plus ou moins dans nos propres topics, qui sont aussi nos journaux intimes, l'ècriture doit rester naturelle  :) et davantage dans d'autres, plus appropriés.
  La clé, c'est le respect et l'ouverture d'esprit.
 :-*
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 28 Février 2018 à 13:11:53

Bonsoir Stana,

Je n'ai pas beaucoup d'inspiration ce soir... je suis las, fatigué et sans mot !
Je viens néanmoins  te faire un petit coucou ...  ;)   8)  et  :-*
Tu es en train d'écrire de très "jolies choses" ... vécues... authentiques... sincères !
Tes mots sont doux mais on devine facilement que tu as un sacré caractère... j'adore quand tu parles des "Cons".
Sensible, vulnérable et forte tu es... et NOUS t'apprécions beaucoup ici sur le forum !   ;)
Quelle chance que tu puisses nous apporter ton précieux témoignage...
Tes mots du deuil de Pierre, ton Amour... pour la vie... à jamais, pour toujours !
Merci Stana.  :-*
Et merci à toi mon cher Frederico, toutes ces paroles me font tellement de bien!!  :-* :-* :-* ça me fait chaud au cœur, je me sens tellement comprise! Je t'apprécie beaucoup aussi, tu es quelqu'un de "vrai", et toi aussi tu es, manifestement, à la fois sensible et fort, vulnèrable et combatif  :)
 :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 28 Février 2018 à 13:14:19
@ Frederico: je tenais à te dire aussi que je comprends combien ton "petit monastère" est important pour toi, ça fait vraiment du bien d'avoir un endroit personnel où s'exprimer naturellement, un journal intime ouvert peut-on dire, où on s'exprime, d'ailleurs, aussi bien en musique qu'en paroles, moi c'est pareil  ;)
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: tony36 le 28 Février 2018 à 17:11:46
Merci Tony  ;) :-* oui c'est ce que je pense aussi,......
 :-*

Tu as raison Stana aussi je transferts mon post dans la rubrique adéquate.

La tolérance va en effet dans les deux sens, mes propos étaient un peu volontairement hermétiques mais c'était pour argumenter selon une certaine logique (caricaturale certes).
On ne voit rien donc il n'y a pas autre chose.
On a vu donc il y a forcément autre chose.
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Alexandra le 28 Février 2018 à 17:18:50
  Alexandra,

   Tu dis que nous avons qu'une vie ! Comment peux tu en être sûre ?

Ah non MADR, je disais juste qu'on pouvait avoir un autre point de vue, sans forcément devenir une horrible personne. Pas pour lancer un débat sur ce que moi je ressens du tout, juste pour que chacun puisse s'y retrouver dans sa forme de spiritualité ou d'absence de spiritualité. Je n'ai pas du tout, du tout envie d'entrer dans ce débat! D'ailleurs Tony a déplacé son post.

Bien à toi,
Alex
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: MADR le 28 Février 2018 à 18:57:50
Je ne voulais pas du tout polémiquer mais quelquefois que tu aurais eu des arguments pour étayer ton point de vue que je respecte tout à fait.
Par contre , j'aurais tendance à penser que ce n'est pas parce qu'on ne voit rien qu'il n'y a rien....
Moi même je ne demande qu'à comprendre (chose quasiment impossible) et je ne veux en aucun cas imposer quoique ce soit à quelqu'un.
Maintenant Stana si mes propos t'ont blessés,je te présente toutes mes excuses.
La vie est suffisamment compliquée sans encore en rajouter.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 28 Février 2018 à 19:32:04
Mais pas du tout MADR  :) bien sûr que chacun doit être libre d'avoir sa propre opinion  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 28 Février 2018 à 23:24:00
Une musique et des images qui m'apaisent ce soir:

https://youtu.be/DfH4W_m1QWs

 :-*

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: DMeg1207 le 01 Mars 2018 à 10:50:19
Stana,

Je m'appelle Mégane, j'ai 24 ans et mon conjoint est decédé aussi d'une mort cérébrale suite a un accident de voiture..

C'etait le lendemain de nos 4 ans et demi je l'attendais a la maison pour que nous puissions le feter tout les deux et il n'est jamais rentré a la maison. Nous n'avions pas d'enfant juste un chien et un chat..
Nous parlions de bebe et mariage quelques jours avant.. Nous étions fusionnel jamais l'un sans l'autre depuis le premier jour ou nous nous etions rencontré nous ne nous etions jamais séparé, il etait cap verdien et moi polonaise sa famille n'a jamais voulu de notre relation alors il etait venu vivre avec moi depuis 4 ans.  Il etait ma joie de vivre, le seul a pouvoir me consoler m'appaiser..

Ce soir la le 13/12/17 je l'attendais il n'est pas rentré jme suis dis qu'il etait avec ces amis un peu fachée contre lui mais je n'aurais jamais imaginé tout sa.. le 14 ma belle mere ( qui ne mappelle jamais) m'appelle pour savoir s'il etait a lhospital biensur je lui repond que non voyons s'est mon numero sur la mutuel s'est moi qu'ils aurait du appeler.. elle me rappelle 5 min apres et l'hospital nous demande de venir d'urgence, je quitte mon travaille fonce aux urgences et la commence la salle des familles il faut appeler pour rentrer je suis pressée a bout de nerfs j'ai l'impression de vivre un cauchemar et la les medecins arrivent ils me disent qu'on doit discuter avant de le voir je me retrouve avec sa famille avec qui je ne parle pas et qui fait expres de parler cap verdien pour que je ne comprenne pas .. les medecins nous annoncent qu'il a pris un transformateur electrique avec sa voiture .. mon monde s'est effondré je suis allée le voir tout les jours tout le temps de visite je lui ai parler je lui ai fait ressentir des odeurs ecouter ces musiques, mis de la creme sur ces mains et ces pieds car les medecins ont dis qu'il fallait eveiller ces sens mais rien n'a fonctionné ... le 19.12 il etait tjrs dans le coma mais avec une legere amélioration ce jour la je lui ai dis tout ce que je ressentais et j'ai vu une larme rouler sur sa joue on s'aimait tellement mais le lendemain jour de l'anniversaire de ma soeur en arrivant les medecins demande a me parler j'etais un peu plus optimiste et enfaite ils m'ont annoncé un scanner qui determinerait s'il etait en etat de mort cerebrale et oui ce 20/12/17 a 20h20 l'homme de ma vie est mort ..
j'ai du aller choisir sa messe, son cercueil attendre 10 jours pour que des personnes que nous ne cottoyons pas soient presents pour l'enterrement.. resultat le jour de la messe sa mere s'est opposé a mon discours pcq jetais QUE sa copine depuis 4 ans et demi et seulement sa concubine ...
Ensemble on a eu notre premier appartement nos permis on a chercher nos premiers travaille on a debuter notre vie d'adulte on a survécu a nos familles a son ex mais pas a sa mort ..
Je ne sais pas comment faire pour continuer a vivre sans lui, les administrations me disent clairement vous etes celibataire mtn mais on est pas celibataire pcq la vie nous reprend la personne que nous aimons nous n'avons pas demandé a etre séparer ..
Je ne sais meme pas pourquoi j'ecris tout sa mais j'avais besoin de te repondre ..
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 01 Mars 2018 à 13:16:30
  Bonjours Mégane. Je vois que c'est ton premier post, j'espère que ce forum t'aidera comme il a déjà aidé, et aide toujours, tans de personnes endeuillées. Nous savons tous à quel point c'est dur, et pour cause  :'( les choses étant ce qu'elles sont, je te souhaite malgrès tout la bienvenue parmi nous  :( :) N'hésite pas à continuer à t'ouvrir.

  Ton témoignage m'a bouleversée. Je sais ce que tu èprouve. Ton deuil est d'autant plus brutal que rien ne le laissait présager-avant son accident, je veux dire. Moi c'était pareil, comme tu le sais. C'est aussi au moment où mon compagnon et moi étions les plus fusionnels, les plus amoureux, les plus heureux que c'est arrivé, et j'en ai gardé une profonde stupèfaction. Il n'a pas souffert, c'est ma consolation, et je suppose que ton ami non plus. Ils sont partis en plein bonheur aussi...c'est pour ceux qui restent que c'est douloureux, sans parler de l'incompréhension des proches. Moi aussi j'ai eu droit aux pires réflexions de la part de sa famille et d'autres personnes que je croyais bienveillantes, aux pires cruautés même, totalement gratuites  :'( j'ai pus trouver un certain apaisement, mais ces terribles souvenirs reviennent par cycle, je me bat contre eux au jour le jour, et lorsque je trouve un véritable apaisement, je fais tout pour le maintenir...le plus possible.
  De quel droit les proches-ou prétendus proches, puisque si on y réfléchit bien, nous avons été plus proches de nos compagnons qu'eux tous, proches dans le vrai sens du terme  >:( :-* -prennent-ils nos deuils à la lègère?...La durée d'une relation n'a rien à voire avec sa profondeur, pas plus que le fait d'être avec eux "légalement"ou non, tu le sais aussi bien que moi. Dis-toi bien que toi, tu "sais"; personne n'est dans ta tête, dans ton cœur, toi seule sais la qualité, la beauté de ce que vous avez vécu. Personnellement, ça m'aide, ainsi que la compréhension de quelques personnes privilègiées-qui ont le privilège d'être plus ouvertes, plus sensibles que d'autres. J'espère que tu as, toi aussi, de telles personnes autour de toi  :-* ici, tu peut être certaine d'être comprise.
  Oui, il y a beaucoup de similitudes dans ce que nous avons vécu et vivons-de tristes similitudes, mais aussi d'autres qui ne le sont pas, comme ce bel amour réciproque que nous avons eu la chance de partager avec l'être aimé.
 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 01 Mars 2018 à 14:15:23
mégane
avec tristesse je t'accueille
tu vas sans doute créer ici ton propre fil de discussion, ton coin à toi ...
déjà tu as dit beaucoup que tu nous rediras, détailleras, écrire aide
lire les autres aussi
vois
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/revivre-apres-la-mort-d'un-petit-ami/msg61963/#msg61963
et gardes en réserve où piocher :
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
dedans il y a le lien vers groupe de parole de dialogue solidarité j'espère que près de chez toi tu auras un groupe
bien affectueusement
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 01 Mars 2018 à 17:35:10
Qiguan est toujours de bon conseil  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: MADR le 01 Mars 2018 à 18:20:38
 Stana , c'est incontestable Qiguan doit être une merveilleuse personne, je me permets de mettre ce commentaire sans flatterie ,mais ses réponses sont toujours à bon escient
     Merci Qiguan
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: DMeg1207 le 03 Mars 2018 à 08:00:35
Bonjour,

Je vous remercie pour votre accueil j'ai un peu de mal avec le forum s'est la première fois et j'ai du mal a mis retrouver..

Est ce possible qu'il m'envoie des signes ? comme ma voiture qui s'eteind toute seule le lendemain de son décès (sachant qu'elle n'a aucun problème )  lorsqu'une chanson que nous aimions tout les deux est passé ? comme des choses que je retrouves ( petits mots qu'on se laissé a la maison, affaires a lui que je pensais que sa famille avait récupéré) , et autre chose un petit calendrier que j'ai eu juste après sa mort qui ne comprend que des citations chrétiennes et ou son anniversaire et certains jours particuliers ou j'ai l'impression que la phases est totalement de sa part.. j'ai l'impression qu'il est partout..
Chaque matin je me réveille avant le levé du soleil et je regarde le soleil se lever j'écoute le chant des oiseaux qui se réveillent alors qu'avant je dormais tjrs a cette heure mais mtn chaque matin je suis la a ma fenêtre..
Moi qui rêvais bcp je ne rêve plu. j'ai l'impression que le temps passe vite mais en même temps les journées sont longues sans lui je ne sais pas vrmt comment dire mais j'ai l'impression  qu'il était la encore hier et en meme temps il me manque tlmt j'ai l'impression que sa fait des années qu'il ne m'a pas pris dans ces bras alors que celui ne fait que 2 mois ..
j'ai l'impression que ma vie actuelle n'est pas ma vie, l'impression de survivre sans lui

impossible pour le moment de retirer ma bague je comprend que certaines ruptures font mal et que les personnes ont du mal a reprendre pied mais quand on ne s'est pas séparé qd encore la veille il me disait on a toute notre vie pour s'aimer aujourd'hui il n'est plu la mais s'est la vie qui nous a séparé pas nous qui n'etions pas heureux, j'ai l'impression de ne plu etre moi depuis qu'il n'est plu la ..

Et concernant sa famille j'ai coupé tout les ponts avec eux je ne reponds plu a leurs messages leurs appels de toute facon nous vivions tt les deux loin d'eux il n'etait pas proche de sa mere et ces soeurs donc je pense qu'il me comprends la dessus
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 03 Mars 2018 à 21:31:10
Citer
Est ce possible qu'il m'envoie des signes ?
lis
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/peut-t-il-y-avoir-des-signes/
et écoutes ce qui semble te faire du bien
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 19 Mars 2018 à 23:34:38
  Ca faisait deux semaines qu'on m'avait encore coupé Numéricâble, cette fois je ne m'y attendais pas du tout  ::) c'est rétabli depuis ce soir, je ne m'y attendais plus non plus  8) ;D demain je visiterai les autres topics  :-* le forum m'a manqué, d'autant plus que le jour même où ça a été coupé, je m'ètais réveillée dans un mauvais état d'esprit.
  Et pour couronner le tout, après mon petit-déjeuner, j'ai cassé ma petite assiette dont je me servais tous les matins depuis le début de mon deuil, celle où il y avait ècrit *Bonjours Colombine*  :'( c'était mon petit rituel de deuil du matin: je lisais l'inscription, et je murmurais: "Bonjours, mon ami Pierrot", et ça me faisait sourire, même lorsque je n'ètais pas bien. J'y ai très rarement manqué durant ces presque trois dernières années  :( j'y tenais beaucoup. Ca m'a d'autant plus peinée que ça a coïncidé avec le moment où ètant privée d'internet, mes repères étaient bousculés.
  Il y a eu des jours plus ou moins sereins, j'ai fais appel plusieurs fois appel à ma méthode de relaxation préférée, heureusement, ça me fait vraiment du bien.
  Il y a trois jours, j'ai apporté un petit pot de fleurs roses-une seule était blanche dans le pot, c'est le seul que j'ai trouvé avec cette particularité  :) ) j'y ai ajouté un grand bouquet de roses blanches artificielles, que j'ai directement planté dans la terre. Ca m'a vraiment apaisée, une fois de plus, d'être là,de me recueillir devant sa tombe.
  Je ne sais plus quand exactement, je suis allée dans une brocante; ça m'a fait une petite sortie agréable, et je suis tombée sur une petite assiette rouge foncé, en forme de cœur, la seule de ce genre dans cette brocante  :D je m'en sers tous les matins comme de celle d'avant, et je dis toujours: "Bonjours, mon ami Pierrot"  :-* j'ai besoin d'avoir toujours ce petit rituel.
  Petite joie-enfin, pas si petite que ça  ;D il y a eu deux giboulées de mars, de la belle neige même  :D la dernière c'était avant-hier, c'était magnifique les flocons bien drus qui tombaient; en plus elle tient pour le moment  :) tout est recouvert d'un blanc manteau, y compris chaque branche de chaque arbre, c'est une vision qui a toujours eu le don de m'apaiser.
  J'ai bien pensé à vous tous et toutes.
  A demain  :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 20 Mars 2018 à 13:55:04
Citer
*Bonjours Colombine*  :'( c'était mon petit rituel de deuil du matin: je lisais l'inscription, et je murmurais: "Bonjours, mon ami Pierrot", et ça me faisait sourire, même lorsque je n'ètais pas bien.

   Trop mimi ... heureusement, tu as trouvé une assiette en cœur, et tu pourras continuer ton petit rituel ...  :-*
   C'est très vrai ce que tu dis, qu'on se lève parfois avec un "mauvais état d'esprit", et qu'il est très important de retrouver la beauté du lien d'Amour, c'est pas toujours facile, la frustration est là, malsaine elle peut nous entraîner dans les humeurs négatives.
   Tu as la force de t'élever, de préserver une relative légèreté, c'est pourquoi ton témoignage, je trouve, a beaucoup de valeur ici.
   Cela n'empêche ni ne renie la souffrance, certainement pas, mais ça l'ennoblit ...

   Amicalement, solidairement, M.
   
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 20 Mars 2018 à 17:44:30
Stana ... à la même date, je cassais la tasse du petit dej qui a échappée de mes mains,  symbolique venant de la grand mère de Jean ... il me l'avais "transmise".
J'ai basculé moi, à interpréter cela comme une indication qu'il me fallait aussi savoir lâcher certaines choses matérielles, m'en détacher ... me libérer de rituels.
Je l'ai fait et cela se passe bien je vois.
Comme pour tout chacun(e) réagit à sa manière.
  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Mars 2018 à 10:16:49
@ Souci: merci pour ces paroles, elles m'ont fait chaud au cœur  :) :-* oui, j'ai toujours besoin d'effectuer ce petit rituel, je serais triste et perdue sans ça, il me fait toujours autant de bien. J'espère retrouver une assiette ou une tasse, un bol...avec le même genre de motifs que sur l'assiette d'avant, mais en attendant, celle en forme de cœur convient^^merci pour ta compréhension.

@ Qiguan: merci pour ton témoignage  :-* la synchronicité des dates^^et oui, je pense que nous sommes tous différents face au deuil, que nos repères, nos besoins n'ont pas forcément toujours la même forme ou la même durée. Nous seuls savons ce qui est bon pour nous  ;)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 25 Mars 2018 à 18:54:43
  Hier matin, je me suis réveillée en pensant à de très mauvais souvenirs, certains concernant Pierre et ce qui a tourné autour de son décès, d'autres concernant d'autres personnes et faits, mais le mélange était très désagréable, et je me suis laissé aller à pleurer dans mon lit, j'en avais besoin. Mon état d'esprit est resté très mitigé ce matin-là; j'ai un peu ècrit, ça m'a fait du bien, et j'ai vu la date: 24 mars, autrement dit dans un mois exactement ça fera trois ans que j'ai été voire Pierre à l'hôpital, après qu'il soit, la veille au soir, tombé dans ses escaliers.  Je crois que j'avais occulté le 23, mais qu'inconsciemment cette date ètait dans ma tête, ce doit être ça qui a influencé mon état d'esprit.
  Dans la journée je me suis sentie beaucoup mieux, et le soir je me suis endormie tranquille; ce matin je n'ai pas ressassé de mauvaises choses, je me sentais l'esprit aussi clair que si j'avais employé ma méthode de relaxation, je ne sais pas pourquoi mais autant en profiter  :) je me suis surveillée, j'ai pus garder cet èquilibre toute la journée, pourvu que ça dure...
  J'ai passé quelques heures chez l'un de mes meilleurs amis, celui qui habite mon quartier et dont j'ai déjà parlé plusieurs fois. On a bien discuté, c'est quelqu'un avec qui on peux aborder tous les sujets, des plus légers aux plus importants. Et avec lui, je me permet de parler de Pierre régulièrement, parce-qu'il est l'une des très rares personnes à comprendre que ma manière d'honorer sa mémoire ne me fait aucun mal, que c'est même tout le contraire  :-* c'est vraiment comme un frère pour moi.

  J'oubliais: hier matin, je venais de faire les courses et je me suis assise sur un banc, dans un espace vert pas loin de chez moi. J'essayais de lire un peu, mais j'ètais distraite par le bruit qui provenait d'un bar à deux pas; un bar dont j'ai longuement parlé, et dont les patrons sont aussi adorables que la plupart de leurs clients sont odieux, ce qui fait que je n'y retournerai plus avant longtemps-ça fait déjà 6 mois. Le patron et la patronne de ce bistrot m'ont beaucoup soutenue et je regrette de ne plus les voire, mais je dois penser à me préserver avant tout. Hé bien, en entendant la musique et les braillements et les rires gras de la clientèle, je pensais à cette bande de poivrots qui m'en a fait voire de toutes les couleurs, sans aucune raison  >:( du coup les mauvais souvenirs étaient toujours là...j'ai réussis à me reprendre pourtant, et c'est peu après que j'ai retrouvé cette paix intèrieure que j'accueille toujours avec reconnaissance et soulagement.

  Il y a quelques jours, il y a eu une nouvelle petite giboulée de mars  :D ça a très peu tenu, mais c'était bien joli quand même  ;) cela dit, ce rayon de soleil qui apparaît ces derniers jours est agréable aussi.

 :-*

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 30 Mars 2018 à 23:38:40
  Ces temps-ci j'èprouve davantage le besoin d'aller sur la tombe de Pierre, peut-être parce-qu'on se rapproche du 2 mai-et que d'ailleurs, ma période de commémoration commencera le 23 avril et s'achèverra le 12 mai. La mélancolie que j'èprouve reste très douce dans l'immédiat, la plupart du temps, mais je ne peux jamais savoir ce que sera cette période quand elle aura vraiment commencé. Je m'y prépare, et c'est pour ça, je pense, qu'honorer encore davantage sa mémoire est un réflexe de mon subconscient pour m'aider à être prête le moment venu.
  Avant-hier, j'ai apporté un pot de pâquerettes roses et un petit ange en porcelaine, avec des ailes dorées, au cimetière, et les ai disposé avec amour. J'ai vu que toutes les fleurs et ornements de ce coin du cimetière avaient été retirés; après, avec le temps qu'il faisait, ils ne devaient plus être en très bon état, il faut bien faire place nette de temps en temps  :-\ j'espère juste qu'on vas laisser mon petit ange en place quelque temps.
  Ne serait-ce que pour ça, j'appréhende un peu d'y retourner, mais j'en ressens vraiment le besoin. Demain, jour de marché, je voudrais y aller. Peut-être que je rencontrerai quelques personnes sympathiques au marché, mais ce n'est pas l'essentiel, ce serait juste un petit plus. J'espère aussi qu'il ne pleuvra pas-c'était le cas avant-hier, mais je "devais" honorer la mémoire de Pierre  :) ça me fait toujours du bien de me recueillir là-bas.
  Par contre, je pense que pendant cette période si particulière, je n'irai plus voire cet ami dont j'ai déjà parlé, celui qui habite près de chez moi. Je l'apprècie beaucoup et nous passons vraiment de bons moments conviviaux, mais comme il ne partage pas ma spiritualité-ni aucune autre d'ailleurs-je ne peux pas beaucoup me livrer à lui de ce point de vue. DE temps à autre, ça ne me gêne pas-ni lui non plus-parce-que je sais qu'il est, en dépit de nos différences, il est l'une des rares personnes à respecter mon point de vue et à savoir que c'est positif pour moi. Il me connaît bien  :-* mais c'était pareil avec le mois de novembre, autre période de recueillement pour plusieurs raisons: j'avais besoin de m'entourer plutôt de personnes comme moi, ce qu'il a très bien compris. Par contre, peut-être que demain je passerai lui dire bonjour. Bientôt, en tout cas  :-*
  Voilà...j'avais besoin de me confier, je sais qu'ici on peux tout dire librement  :)

Bonne nuit à tous et tous.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 31 Mars 2018 à 12:27:55
je comprends ton besoin de te confier en période troublée ici est le refuge ...
et se sentir compris de personnes avec les mêmes croyances est important aussi plutôt que de devoir se "surveiller" dans nos expressions par rapport à nos croyances
ces personnes ont elles la croyances que nous devrions aller bien vu qu'on croit à une survivance
mais toi, moi d'autres savons que cela est indépendant même si sur certains plans cela peut être une aide par le remplacement du face à face au néant, au rien, par une "lumière" qui permet de tenir autrement.
Nous allons différemment chercher nos points d'appuis, nos ressources
pour tenir /émotionnel
prends soin de toi
je vais sur mon fil continuer  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 31 Mars 2018 à 14:24:34
Comme je comprends ce besoin de se recueillir devant le lieu de son inhumation ou d'un jardin du souvenir. Mais impossible pour moi actuellement, Marc est enterré à plus de 400 km et la santé de ma maman ne me permet pas de m'éloigner. Une séparation de plus au pied du tombeau. Je n'ai pas pu faire livrer des fleurs pour le 11 février, tout gelait. Je sais que sa tombe n'est pas abandonnée, ses parents habitent à 200m. Je communique beaucoup avec eux et nous nous organisons pour fleurir ou décorer sa sépulture. Cela nous fait du bien à tous.
J'espère que tu pourras échanger avec des personnes de même sensibilité que toi sur tes croyances et convictions en cette période si chargée d'émotions.
tendrement
loma
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 31 Mars 2018 à 23:11:16
je comprends ton besoin de te confier en période troublée ici est le refuge ...
et se sentir compris de personnes avec les mêmes croyances est important aussi plutôt que de devoir se "surveiller" dans nos expressions par rapport à nos croyances
ces personnes ont elles la croyances que nous devrions aller bien vu qu'on croit à une survivance
mais toi, moi d'autres savons que cela est indépendant même si sur certains plans cela peut être une aide par le remplacement du face à face au néant, au rien, par une "lumière" qui permet de tenir autrement.
Nous allons différemment chercher nos points d'appuis, nos ressources
pour tenir /émotionnel
prends soin de toi
je vais sur mon fil continuer  :-*
Merci pour ces paroles Qiguan, je pensais bien que tu comprendrais  ;)
Oui, on peux penser aussi que les personnes qui ont une croyance ne souffrent pas, ou peu, mais le fait d'être privé de la présence physique de l'autre, à chaque instant et pour tout le reste de notre vie, est toujours douloureux, même si on peux avoir du baume au cœur. La souffrance du deuil est aussi effroyable à ses débuts-et il en reste toujours quelque chose-que l'on soit croyant ou non. Ce n'est pas pour rien que j'ai intitulé ce topic "être séparés dans cette vie-ci", ça sous-entend une dure èpreuve, qu'il faut apprendre à apprivoiser au jour le jour, comme tout deuil  :( et il y a aussi ceux-j'en ai de nombreux exemples-qui croient que si nous cessions de "croire", la mort de l'autre serait plus facile à accepter, qu'on "tournerait la page"  >:( ils ont tous tort  ::) je connais des personnes athées ou agnostiques vivant très mal leur deuil, parfois jusqu'à 10 ans après, et des croyants dans le même cas, et d'autres exemples ou les uns et les autres trouvent l'apaisement, chacun à leur manière. Ca dépend comment on vit nos croyances ou idées, ou, plutôt, ça dépend des personnes qui les vivent, c'est au cas par cas. C'est toujours une erreur de généraliser, d'une façon ou d'une autre  :)
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 31 Mars 2018 à 23:21:52
Comme je comprends ce besoin de se recueillir devant le lieu de son inhumation ou d'un jardin du souvenir. Mais impossible pour moi actuellement, Marc est enterré à plus de 400 km et la santé de ma maman ne me permet pas de m'éloigner. Une séparation de plus au pied du tombeau. Je n'ai pas pu faire livrer des fleurs pour le 11 février, tout gelait. Je sais que sa tombe n'est pas abandonnée, ses parents habitent à 200m. Je communique beaucoup avec eux et nous nous organisons pour fleurir ou décorer sa sépulture. Cela nous fait du bien à tous.
J'espère que tu pourras échanger avec des personnes de même sensibilité que toi sur tes croyances et convictions en cette période si chargée d'émotions.
tendrement
loma
Merci Loma  :) :-* moi aussi je te comprends: ce besoin, cette impulsion d'honorer la mémoire de nos aimés, d'être proches de l'endroit où ils-ou leurs corps-sont inhumés, je pense qu'elle est aussi importante, et aussi naturelle que l'est le deuil lui-même (le deuil est un processus, un vécu aussi tristement naturel que vieux comme le monde  :() . Je conçois parfaitement ce manque que tu peux èprouver à ce niveau. Heureusement (aussi triste que ce soit là encore) que tu peuux t'arranger pour honorer, malgrès tout, sa mémoire.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 31 Mars 2018 à 23:34:28
  Oui, comme vous l'avez compris, c'est important pour moi, durant ce genre de période si particulière, d'être en contact avec des personnes qui pensent comme moi, avec qui je n'ai pas à me surveiller, et dont je n'ai à craindre aucune maladresse.
  Rayon de soleil: aujourd'hui je suis retourné chez cet ami, et lui ai expliqué tout ça; il a très bien compris et l'a bien pris, parce-qu'il connaît mon mode de fonctionnement. On a même un peu parlé de spiritualité, et bien qu'il ne partage pas mes croyances, il n'a pas été maladroit et en a parlé avec respect et empathie, sans aucune condescendance  :) il m'a parlé d'un livre où il est question de paranormal, qu'il apprècie pour d'autres raisons, et m'a proposé de me le prèter, parce-que, a-t-il dit, ça cadre avec mes croyances. Il a même compris que ça me ferait du bien d'avoir ce genre de lecture ces temps-ci, c'est adorable  :-* on a abordé d'autres sujets et passé un bon moment, je me sentais détendue, apaisée. Cet ami, c'est vraiment comme un frère  :)

  Ce soir, je me sens plutôt bien. Demain, j'irai sur d'autres topics. Même quand je ne répond pas tout de suite-parfois j'ai besoin de mes forces pour exprimer mes émotions-je vous lis toujours, et je pense tous les jours à vous  :-* :-* :-*

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Federico le 01 Avril 2018 à 22:01:47

Comme je comprends ce besoin de se recueillir devant le lieu de son inhumation ou d'un jardin du souvenir. Mais impossible pour moi actuellement, Marc est enterré à plus de 400 km et la santé de ma maman ne me permet pas de m'éloigner. Une séparation de plus au pied du tombeau. Je sais que sa tombe n'est pas abandonnée... nous nous organisons pour fleurir ou décorer sa sépulture. Cela nous fait du bien à tous.
loma
Merci Loma  :) :-* moi aussi je te comprends: ce besoin, cette impulsion d'honorer la mémoire de nos aimés, d'être proches de l'endroit où ils-ou leurs corps-sont inhumés, je pense qu'elle est aussi importante, et aussi naturelle que l'est le deuil lui-même .... Je conçois parfaitement ce manque que tu peux èprouver à ce niveau. Heureusement (aussi triste que ce soit là encore) que tu peux t'arranger pour honorer, malgrès tout, sa mémoire.
Stana

Je suis d'accord à 200% avec tout ce que vous avez écrit et partagé dans vos messages.

"Besoin de se recueillir devant le lieu de son inhumation ou d'un jardin du souvenir..." loma
"Cette impulsion d'honorer la mémoire de nos aimés, d'être proche de l'endroit où ils (leurs corps) sont inhumés, je pense qu'elle est aussi importante et aussi naturelle que l'est le deuil lui-même..." stana

Merci loma... merci stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 01 Avril 2018 à 22:54:11
Et merci beaucoup à toi Frederico  :) ;) :-*
Oui, je sais que tu ne comprends que trop. Ce n'est certes pas le cas de nombreuses personnes extérieures, qui ne voient pas l'utilité de se rendre souvent sur une tombe  :-\ c'est qu'ils ne savent pas-tans mieux pour eux d'ailleurs, mais ça ne devrait pas exclure un minimum d'empathie  >:( enfin, quand on est con...hé bien, on est con  ;D

  Finalement, hier je ne suis pas allée au cimetière, j'ètais fatiguée, jene sais pas pourquoi au juste, mais ça m'a fait du bien d'èchanger avec un ami, même si je vais moins le voire ce mois-ci. Ce sont de petits moments précieux, l'amitié a toujours tenu une grande place dans ma vie, et maintenant plus que jamais. Il y a aussi une amie que j'aimerais beaucoup aller voire ce mois-ci, ça fait longtemps que je n'y suis pas allée. Nous avons beaucoup de points communs, et elle a été adorable avec moi depuis le tout début de mon deuil. Ca me ferait du bien de la voire ce mois-ci  :-*

  Hier soir, dans mon lit, j'ai pratiqué ma méthode de relaxation, et j'ai bien dormi. Journée tranquille, chez moi. Demain, ce sera pareil je pense. Ces petites pauses permettent de se reposer un peu déjà moralement.
  Ce sera mardi que j'irai me recueillir sur sa tombe.

  Douce nuit à tous  :-*

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 04 Avril 2018 à 23:10:11
  Aujourd'hui il a plut toute la journée-à l'exterieur, quand dans mon cœur cette fois  ;) -ça me plaisait bien, du coup j'ai pus me détendre tranquille chez moi, dans ma bulle on vas dire. Et j'aime bien voire ce paysage tourmenté de ma fenêtre, tout en étant bien au chaud.
  Hier il faisait beau-j'apprècie aussi par-ci par-là-il y avait du soleil, très doux, juste ce qu'il faut, et j'ai vu les premiers papillons, tous jaunes  :) comme prévu, j'ai été porté un petit pot de fleurs sur la tombe de Pierre-très jolies, blanches bordées de violine. J'ai eu la bonne surprise de voire que les pâquerettes roses de la dernière fois sont toujours bien fraiches, et que mon petit ange en porcelaine est toujours là  :-* :-* :-* ça m'a fait chaud au cœur. J'ai parlé à voix haute à mon bien-aimé  :) oui, honorer sa mémoire est de la plus grande importance pour moi.
  Je dois toujours juguler de mon mieux les mauvais souvenirs, mais ces jours-ci j'y arrive mieux, même s'il y a toujours des flash-back pouvant être très désagréables. Je me surveille. Mes pensées sont, la plupart du temps, plus nostalgiques que vraiment douloureuses, mais je sais que je dois faire très attention durant cette période.
  Demain, j'ai beaucoup de ménage à faire, ça m'occuppera les mains et l'esprit.

  Je vous souhaite un peu de douceur à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Avril 2018 à 21:37:30
  Ces deux dernières journées ont été plus mitigées. Hier, dans le courant de la journée, je me suis sentie plus triste, d'une manière qui n'avait rien de douce. Je me doutais qu'il y aurait des moments de ce genre durant cette période. Je ne me plaint pas, j'ai connu pire, bien pire. Le soir ça allait un peu mieux, j'ai beaucoup lu, et même si je sentais encore cette tristesse en moi, au moins je pouvais profiter de la lecture. J'avais peur de mal dormir, mais ça a été finalement.
  Aujourd'hui, je sentais à nouveau ce mal-être, j'ai un peu pleuré-pas beaucoup, tout s'exprimait à l'intèrieur. Je me demandait combien de temps ça durerait. En début d'après-midi, après avoir fait des courses, je me suis assise sur un banc, dans l'espace vert en bas de chez moi. Je regardais les pâquerettes tout autour de moi-la vue de la nature, surtout des fleurs, m'a toujours fait du bien  :-* je n'ai pas lu, j'ai juste profité de l'instant.
  Le reste de la journée a été plus tranquille, et je suis en train de retrouver un meilleur état d'esprit. Je suis en train d'ècouter des musiques que j'aime.
  Bonne nuit à tous  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 16 Avril 2018 à 19:44:03
Bonsoir à tous  :-* je voulais juste signaler que j'ai de nouveau des problèmes d'ordi, je n'arrive plus à le recharger, j'ai tout essayé  ??? ::) :-\ il vas donc finir par s'arrêter, et je ne sais pas quand je pourrai à nouveau l'utiliser-il faudra encore que je demande conseil à une ou plusieurs connaissances à moi, on verra bien  >:( je donnerai des nouvelles aussitôt que possible. Je continuerai à bien penser à vous.
Amitiés à tous et toutes  :-* :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 16 Avril 2018 à 22:12:10
  Pour le moment c'est rétabli  ;D  demain je posterai, ce soir je suis très fatiguée, j'ai besoin d'une bonne nuit  ;)
 :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 17 Avril 2018 à 16:42:48
  Le temps est aussi variable que mon moral...je ne veux pas dire que mon moral s'accorde au temps, quand je suis dans un bon état d'esprit le temps ne joue pas, j'apprècie autant le charme d'une journée ensoleillée qu'enneigée ou même pluvieuse lol et quand mon état d'esprit est...moins bon on vas dire, pareil: le temps n'y change rien. Donc, variable comme le temps mais pas toujours "en accord"  ;)
  Hier j'ètais fatiguée sans raison précise-peut-être qu'il y a un côté psychosomatique-et ça, ça allait avec mon moral du moment  :'(  :'(quand je me sens èpuisée, j'ai parfois plus de mal à empêcher les pensées les plus désagréables  :-\ j'ai disons emergé vers 17H, je me sentais mieux physiquement et moralement, j'ai profité de cette embellie. Aujourd'hui aussi, ça peux aller...
  J'ai profité du temps doux et frais à la fois ce matin-plus agréable que quand il fait trop chaud-j'ai marché, j'ai discuté avec des amis, je savoure ces moments de mieux-être. J'ai même pus parler de Pierre, d'une manière détendue  :-*
  Après-demain j'irai manger mon plat préféré dans une brasserie à deux pas de chez moi, j'ai réservé. J'espère ne pas tomber sur des cons lol quoiqu'il en soit je m'installerai tranquille dans mon petit coin préféré, je n'y vais pas pour faire la conversation  ;D et mon père passera me voire l'après-midi même.
  Que j'aille bien ou pas, je m'efforce de faire des choses que j'aime, des petits plaisirs simples: lire des livres que j'apprècie, prèparer et manger un plat que j'aime, èchanger avec quelques copains, en personne ou par mails interposés, écrire...ce sont des petits îlots de bien-être, ou, à défaut, des petites pauses. C'est la saison des vide-greniers, des brocantes, j'espère en visiter plusieurs, non seulement ce sont des petites sorties que j'apprècie beaucoup, mais ça me rappelle les premiers mois de notre amour, à Pierre et à moi, on y allait tout le temps. C'était le tout début, on éclaboussait l'univers de notre bonheur comme on dit^^dès les premiers temps du deuil, ces vide-greniers-en dépit du manque, du désarroi de ne plus les partager avec lui-m'ont toujours mis un peu de baume au cœur  :( :)
  Hé oui, la date approche...
  Je suis bien soulagée d'avoir toujours internet finalement, je vais en avoir besoin ces prochains jours, semaines....venir sur ce forum, tenir un genre de journal intime m'apporte davantage d'èquilibre, surtout ces temps-ci.
  Douces et affectueuses pensées à tous et toutes :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 17 Avril 2018 à 17:49:47
 :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 23 Avril 2018 à 22:55:04
 :-*

  Ca y est, on est le 23 avril, bientôt le 24; je pense à ce qui s'est passé il y a trois ans, au même moment...je m'en souviens comme si c'était hier. Ce que j'appelle ma période de commémoration commence. Je me suis un peu angoissée durant ces derniers jours, je me demandais comment je me sentirais  :-\ bien sûr ce n'est que le tout début, mais pour le moment ça ne se passe pas mal on vas dire.
  Ces deux dernières semaines, c'était à peu près un jour sur deux que j'allais "bien"  :'( :) :-\ en espèrant à chaque fois que ça dure un peu plus, mais c'est à peu près incontrôlable. Pourtant là, ça fait trois jour que ça peux aller, c'est une pause très bienvenue.
  On peux dire que j'avais un peu commencé cette période avant la date précise: il y a quelques jours, j'ai donc été manger mon plat préféré dans un bar-brasserie où je vais une ou deux fois par mois. Je me suis rappelé qu'un jour, durant ce merveilleux été que j'ai passé avec Pierre, on avait dégusté ce même plat au même endroit, avec mon père  :) un souvenir très heureux, et que j'ai revécu en pensée. C'est ce que je veux faire, comme tous les ans (ça me fait tout drôle d'ècrire ça, "tous les ans", parce-que ça exprime le fait que l'"après" la mort de Pierre se compte en années  :o c'est difficile à réaliser; tous les ans donc, depuis qu'il n'est plus là): revivre des petits moments passés avec Pierre, retourner aux endroits où nous avons été si heureux, refaire les mêmes gestes-jusqu'à un certain point. Par exemple m'assoire à une terrasse où nous avions bu un verre, un restaurant de même, flâner aux mêmes endroits...
  Je compte revoir des personnes qui l'ont bien connu, et surtout nous ont connu ensemble-il y en a certaines que je n'ai pas revu depuis longtemps. Je parle uniquement des personnes bienveillantes bien sûr, de celles avec qi je pourrai un peu parlé de Pierre, d'une manière apaisée.
  J'ècoute des musiques qui me font penser à lui, et j'èprouve une mélancolie qui reste très douce pour le moment. Je souris en pensant à tous nos beaux souvenirs, je les sens particulièrement vivaces, vivants peut-on dire, dans ma mémoire, et je suis heureuse de n'avoir rien oublié  :-*
  J'ai déposé des pensées violet foncé sur sa tombe-puisque mes pensées sont pleines de lui  :) j'ai vu que des herbes avaient poussé sur cette tombe, mais je ne m'en plains pas: cette verdure drue qui a poussé tout d'un coup-il y a même des pâquerettes sauvages-ça m'aparait comme la continuité de la vie-au sens biologique du terme. Particulièrement les pâquerettes, lui qui aimait tans la nature et les fleurs sauvages  :-* :-* :-* le petit ange en porcelaine disparaît presque sous la verdure, mais il est bien là, on dirait qu'il veille.
  Je vais essayé de garder cet état d'esprit. J'ai compris une chose: il ne faut surtout pas que je traîne au lit le matin, c'est à ce moment-là que les émotions très douloureuses peuvent revenir.
  Douce nuit à tous et toutes  :-* :-* :-*
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 23 Avril 2018 à 23:24:11

    Chère Stana,

    Ton écriture, ton témoignage de deuil sont bien émouvants, tendres et sages, passionnés et fidèles ... ton altruisme indéfectible et sans à priori ...
    Tu partages très généreusement tes méthodes pour ne pas souffrir jusqu'à l'auto-destruction, ce qui nous arrive hélas parfois à tou(te)s ...
    On peut dire que tu doses bien tes efforts, que tu réussis à vivre le plus sainement possible "ça".
    Malgré tout, on sait bien que ce n'est pas facile de contrôler, surtout autour des "dates",et si le désespoir se manifeste en toi, s'il te submerge, tu peux nous le dire, douce Stana, nous te tresserons une couronne de pâquerettes, des bracelets de pensées, une ceinture de myosotis ...
    Amicalement, solidairement, M.  :'( :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 25 Avril 2018 à 22:31:05
Merci pour toutes ces paroles Souçi, c'est adorable!  :-* :-* :-* tes mots m'ont fait, et me font toujours chaud au cœur, tu n'imagine pas le bien qu'ils me font  :)
Hé bien, ces jours-ci, ça peux aller la plupart du temps, mais il suffit d'un évènement exterieur, même sans aucun rapport, pour que les mauvaises émotions refassent surfaces, une contrarièté, n'importe quoi...Mais j'arrive à les limiter et à les espacer, je ne me plains pas, quand je pense à tout ce que j'ai traversé depuis le début de mon deuil. Je suuis toujours étonnée d'être restée en vie. Il faut croire que l'être humain peux supporter beaucoup, même ce qui lui semble, sur le moment, insupportable. Et je suis heureuse de garder un souvenir intact, photographique peut-on dire, de Pierre, même si je n'ai pas de photos de lui  :-* il est imprimé dans ma mémoire, de même que tout ce que nous avons vécu. POur rien au monde je ne voudrais qu'il en soit autrement.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 29 Avril 2018 à 11:34:51
  Hier j'ai discuté avec deux amis, ça m'a fait chaud au cœur. D'abord avec une amie avec qui j'avais perdu le contact depuis plusieurs mois. Elle me manquait beaucoup, c'est quelqu'un qui a beaucoup de cœur, et qui a été d'un grand soutien depuis le décès de Pierre. Elle m'a aussi beaucoup consolée et rassurée-plus que n'importe qui peut-être  :-*- concernant les propos des "cons"  ;D je n'y croyais pas trop quand j'ai sonné chez elle-elle n'est pas toujours là, il faut vraiment tomber dessus lol-mais elle était là, et du coup on a beaucoup discuté.
  On a surtout parlé de Pierre-elle, elle comprends, y compris ma spiritualité, qu'elle partage en partie. Et contrairement à la plupart de mes connaissances, elle comprends ce qu'est un deuil, tout le processus, et que ça ne dure pas quelques mois, comme croient certains  >:( je lui ai dis que des gens qui n'y connaissent rien disent que je n'ai qu'à "faire mon deuil"  ::) elle m'a expliqué que contrairement à ce que pensent ces abrutis, faire ou avoir fait son deuil ne signifie pas "oublier", passer à autre chose, "tourner la page" etc d'après les psychologues, ça veux plutôt dire avoir accepté, pouvoir vivre avec la perte de l'autre sans souffrir à en mourir, c'est y avoir survécu et trouver un certaine sérénité.
  Cela dit, je prèfère employé d'autres termes, je n'ai pas la sensation d'avoir "fait mon deuil", sans doute parce-que pour tans de personnes, c'est associé à l'oubli, à une forme d'insouciance, à de "l'histoire ancienne"...même s'ils ont la mauvaise définition, je garde cette impression, et assurément ils l'auraient aussi si je formulais les choses de cette manière...
  J'ai dis qu'en effet, je suis dans l'acceptation, dans une certaine mesure-même si je garde une profonde stupèfaction-je pense avec lui avec plus de douce nostalgie, voire même quelque chose qui ressemble à de la joie, et elle m'a répondu que c'était l'essentiel, et qu'elle savait qu'en trois ans, j'avais dû faire ce cheminement naturel. J'ai bien précisé qu'il est toujours dans mon cœur, à chaque instant, en arrière-plan, et que ça me fait du bien. Il n'y a pas grand monde d'autre qu'elle qui comprend ce que je veux dire  :-* :-* :-* d'autres pensent que ce n'est pas normal, que je ne devrais plus y penser que de temps à autre, et encore  ::) mais elle, elle sais. Tout comme elle sais que j'aime Pierre comme on aime son ange gardien peux-t'on dire  ;) elle m'a encore vivement conseillé de ne pas ècouter les imbéciles, les ignorants...et elle ne trouve pas anormal que certaines périodes ne soient pas évidentes pour moi, et que j'ai, dans tous les cas, besoin d'honorer continuellement la mémoire de Pierre  :-*
  C'était d'ailleurs une de ses amies d'enfances, et elle est la seule personne, à part moi, à avoir écrit un petit mot sur le blog de "libra mémoria" consacré à la mémoire de Pierre  :-* :-* :-* j'y laisserai moi-même un nouveau petit texte le 2 mai.
 
  Comme quoi il n'y a pas que des cons sur Terre  ;D un rayon de soleil  ;)
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 29 Avril 2018 à 11:57:43
  Ensuite j'ai été passé deux heures chez cet autre ami déjà èvoqué, celui qui habite mon quartier. Ces temps-ci j'èvite de beaucoup lui parlé de mon compagnon, puisqu'il ne partage pas ma foi, mis quand j'en glisse un mot, il comprends malgrès tout, parce-qu'il me connaît bien  :) un bon moment convivial, tout simple, comme je les aime.
  J'ai passé une bonne journée du coup, alors que les précédentes étaient plutôt mitigées  :-\
  J'ai quand même remarqué quelque chose: ces derniers jours, j'ai appris, lorsque les pires souvenirs viennent brusquement-c'est souvent sans signe avant-coureur-j'ai la possibilité de les juguler presque aussitôt, et de détourner mes pensées. C'est toujours plusieurs fois par jour, mais j'arrive à détourner mon attention, peut-être parce-que je me suis entraînée, et aussi parce-que je voudrais que rien ne vienne troubler l'hommage que je veux lui rendre, le 2 mai...mercredi donc  :-\ :-* je fais de mon mieux...

  Ce qui èclaire mes journées ces temps-ci: la végétation autour de chez moi, c'est tout de même une bien jolie saison le printemps  :D j'en ai déjà parlé l'année dernière je crois: depuis ma chambre j'ai une belle vue sur les arbres croulant sous les fleurs roses, dans l'espace vert, c'est magnifique! Et éphèmère: un coup de vent et ces minuscules pétales s'envolent et couvrent l'herbe de ce qui ressemble à des flocons roses^^
  Et très tôt le matin, avant même qu'il fasse jour, j'entends chanter des oiseaux dans ces mêmes arbres-un chant très mélodieux  :D j'ouvre la fenêtre, et je me réveille tout doucement en les écoutant. Ce sont mes petits plaisirs du printemps, que j'ai toujours aimés, mais je les apprècie davantage qu'il y a un an, et surtout deux  :( j'ai pus, dès le début de mon deuil, "goûter", d'une certaine façon, les petits plaisirs du quotidien-ça m'a permis de ne pas complètement sombré-cela dit je m'en souviens comme à travers un brouillard. Je peux, cette année, les vivre avec l'esprit plus clair. Pierre toujours en moi, au même instant  :-* :-* :-*
  J'avais tellement peur, les premiers mois, de moins penser à lui un jour, de "le perdre" une deuxième fois, dans ma mémoire...et ce n'est pas arrivé  :) je n'ai même pas besoin de toujours penser à lui volontairement, consciemment: il est en moi, omniprésent  :-*

  Si seulement je pouvais garder cet état d'esprit  :-\
  Je vais faire du ménage chez moi aujourd'hui, ça occuppe et peux même empêcher les "mauvaises pensées" que je crains tans  :( :)

  Bon dimanche à tous et à toutes  :-* :-* :-* :-* :-* 

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 29 Avril 2018 à 15:54:08
Se sentir compris fait tant de bien   :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 29 Avril 2018 à 16:25:26
Oui c'est vrai, Qiguan  :) parfois-souvent même-c'est ce dont j'ai le plus besoin, ça permet de mieux vivre les émotions au quotidien.

  Ces temps-ci je "revis" des petits souvenirs, par exemple en mangeant un plat qu'il aimait, en ècoutant ses musiques préférées, en portant les vêtements qu'il préférait sur moi^^petit exemple: un jour, dans une association où on s'est connu-on était juste copains à ce moment-là, ça n'a évolué que deux ans plus tard-tout le monde parlait de ses plats préférés, et à un moment donné Pierre a dit: "Je sais que c'est tout bête, mais il y a quelque chose que j'adore: c'est deux cordons bleus avec de la mayonnaise, avec du riz, le soir, deux fois par semaine."  :D c'est ce que je me suis préparé ce midi, et j'ai mangé ce plat simple et bon en pensant à lui-encore plus que d'habitude-comme si, dans ma tête, "j'ètais" lui^^ça avait un petit côté regressif. Plein d'exemples comme ça...

  Le 2 mai, j'allumerai une petite bougie que je laisserai sur sa tombe, en plus des fleurs  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 02 Mai 2018 à 15:53:24
Je pense à toi Stana en cette journée , à ton Pierre bien aimé,
je te dépose un peu de douceur et d'amitié
tendrement
loma
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 02 Mai 2018 à 18:48:14
À mon tour de te déposer tendresse et douceur Stana en cette journée
Bien affectueusement
Mononoké
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 02 Mai 2018 à 18:55:11
Plein de douceur pour toi
Pas plus de mots ...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: souci le 02 Mai 2018 à 20:53:04

  Douce pensée pour toi, Stana,

  et un petit dessin naïf,
  amicalement, solidairement

  (https://www.aht.li/3222878/mumuguet.jpg)
   M.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 02 Mai 2018 à 23:41:53
Merci à vous toutes pour ces paroles belles et simples, c'est exactement ce dont j'avais besoin  :-* :-* :-*
Je me livrerai davantage demain.
Et merci à toi Souci pour ton adorable dessin, il m'a donné un vrai sourire  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 03 Mai 2018 à 22:13:27
  Le 1er mai-la veille donc  :-\-je ne me sentais pas triste, pas vraiment, mais par contre j'ètais très nerveuse, comme stressée à l'idée que "c'était pour demain". C'est difficile à expliquer, mais j'ètais une vraie pile electrique, peut-être parce-que je me demandais comment se passerait cette journée. PLus les heures passaient, plus ces impressions se faisaient intenses. Une partie de moi avait du mal à réaliser que ça y était, que c'était si proche: trois ans, comment est-ce possible?...
  Hier, j'ai ressentis cette journée de commémoration comme étant vraiment un jour "à part", je savais qu'aussi triste que ce soit, c'était important. J'avais l'image de Pierre dans la tête, aussi vivace que jamais. J'ai acheté des œillets rose pâle et bordeau en route, et je les ai déposés sur sa tombe. J'ai pus voire qu'on avait fait place nette dans ce coin du cimetière, et retiré finalement mon petit ange en porcelaine  :( je me suis consolée en me disant que j'ai déjà eu de la chance qu'on l'ai laissé jusque-là  :-\ je ne voulais pas que quoi que ce soit vienne troubler ce moment de recueillement.
  Je suis restée longtemps, je lui ai parlé à voix haute, je me sentais en communion avec lui  :-* mon pot d'œillet devrait rester en place quelque temps.
  Je me suis sentie dans un état d'esprit plutôt serein le reste de la journée. J'ai été boire un café chez l'ami qui habite mon quartier. J'ai bien pesé mes mots pour lui parler de ce que j'èprouvais ce jour-là, et èvoquer ma spiritualité, ainsi que ma manière de vivre le deuil. A mon grand soulagement, il m'a ècoutée avec attention et respect, même s'il ne partage pas toutes mes vues. L'amitié ça fait du bien  :) je me suis malgrès tout sentie comprise.
  J'ai écrit quelques phrases sur "libra memoria", un blog où on peux rendre hommage à Pierre-même si personne n'y est venu depuis longtemps  :( j'ai ècouté nos musiques préférées une partie de la soirée.
  Cette journée s'est mieux passé que je le craignais...malgrès un "incident" matériel: il se trouve que j'ai perdu mon portefeuille, et pas moyen de remettre la main dessus  ::) c'était bien le moment  >:(
  A part ça, j'essaie de rester à peu près dans le même état d'esprit.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Mai 2018 à 17:55:57
   J'ai besoin de me livrer davantage concernant cette période si particulière:

   L'avant-veille, c'est-à-dire le 30 avril, je commençais à me sentir très nerveuse-pas vraiment triste sur le moment, mais j'ètais une vraie pile électrique; j'appréhendais cette date qui se rapprochait, chaque heure, chaque minute un peu plus, et en même temps, j'aurais préféré déjà y être, parce-que je ne savais pas quel serait mon état d'esprit et que ça me faisait un peu peur même si, jusqu'à présent, mon moral était plutôt bon. Et le lendemain, cette nervosité, ce stress peut-on dire, a encore augmenté, je surveillais l'heure, ça me paraissait à la fois très (trop?) rapide et interminable. En voyant les heures défiler le soir, je me disais: "Encore quatre heures, trois, deux..."
  Comme je l'ai dis, ce 2 mai s'est déroulé aussi "bien" que je pouvais l'espèrer. Par contre, le lendemain j'ai eu le contre-coup  :'( j'avais beau m'y attendre, j'aurais bien voulu que ça arrive plus tard...les jours d'après ont été plus calmes, je fais de mon mieux pour m'occuper, et pour ècarter les pensées les plus négatives  :( :) j'y arrive à peu près. Je ne me plains pas, quand je pense à la souffrance insupportable d'il y a trois ans. J'ai conscience du chemin parcouru malgrès tout.
  Comme c'est un jour férié aujourd'hui, j'en profite pour être tranquille chez moi, m'accorder des petits plaisirs. Ces deux prochains jours je vais m'occuper, et vendredi je dois voire beaucoup de monde, pas tous pour des motifs conviviaux  ::) inutile d'y penser à l'avance.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Mai 2018 à 18:23:27
 Ca fait trois ans que je m'habille en noir, comme déjà expliqué, mais j'aimerais y revenir un peu:
 Cette couleur n'est pas uniquement, pour moi, une couleur de deuil-du moins dans le sens le plus douloureux du terme. Dès le début de mon deuil, j'en ai eu besoin pour honorer la mémoire de Pierre, pour moi et pour que l'on sache que je porte mon deuil dans mon cœur-mais même si je vivais au fond d'un bois, j'aurais fait de même, c'était avant tout un besoin, avant tout pour Pierre, pour nous. Même au plus fort de la souffrance, cette couleur, ou non-couleur, m'apaisait, me rassurait, je m'y blottissais comme dans un cocon protecteur, je me sentais en connection avec mon deuil, je ne trouve pas d'autre mot; c'est si j'avais porté d'autres couleurs que je me serais sentie "en décalage", parce-que ce n'était, et que ce n'est toujours pas "moi".
  Je ne me suis fixé aucune limite, je ne me suis pas imposé cette couleur, et pour combien de temps, ça s'est imposé à moi naturellement. Si je continue à la porter, ce n'est plus "triste" pour moi, c'est le symbole de mon amour pour Pierrre, le fait qu'il soit toujours omniprésent en moi, ça m'apporte beaucoup de douceur, de sérénité-quand je suis dans une mauvaise passe on vas dire, ce n'est pas lié, et je me sens vraiment moi-même en noir  :-* peu importe ce qu'en pensent certains cons, leurs moqueries et incompréhensions n'y changent rien, je sais ce qui me convient  >:( :) personne n'est dans ma tête. Si un jour j'èprouve moins ce besoin, je réintroduirai progressivement les couleurs.
  Je m'ètais promis que ce 2 mai, pour la première fois en trois ans exactement, je porterais un tee-shirt gris clair, imprimé d'une inscription qui avait une signification très particulière pour Pierre et moi-d'autant plus que je l'avais acheté et que je l'ai porté pour la première fois au tout début de notre amour  :-*  je m'y ètais préparée, et en effet, je l'ai porté, avec, par-dessus, le blouson de cuir noir que Pierre m'avait offert vers la même période, l'un des siens, extrêmement précieux donc  :-* un très beau souvenir y est lié:
  On était ensemble depuis environ deux semaines, et on est arrivés main dans la main à une association où on s'est connu, moi vêtue de ce blouson-que tout le monde a reconnu^^-sur le tee-shirt gris. On était heureux et fiers d'afficher notre amour naissant, déjà très passionné  :-* :-* :-* j'ai un grand sourire en évoquant ce souvenir à la fois simple et merveilleux^^
  La seule personne qui a compris la signification de ces vêtements a été l'un de mes meilleurs amis, parce-qu'il me connaît bien...et que je lui avais expliqué pour ce tee-shirt gris.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Mai 2018 à 18:46:00
  Je sais que je vais m'autoriser-parce-que je le peux-de porter un vêtement ou accessoire de couleur,tout en gardant du noir,une fois par mois. Je ressens toujours le besoin de m'habiller en noir le reste du temps, mais ces accessoires-par exemple ce tee-shirt, ayant une belle signification pour moi-évoqueront quelque chose de Pierre, de notre amour, ça aussi c'est un véritable besoin. Par exemple une ècharpe-il les adorait, et en portait hiver comme été, des écharpes très légères négligament nouées (ça faisait partie de son style "hippie"  :D ), il en avait de toutes les couleurs, et j'ai moi-même commencé à en porter depuis le début de notre relation^^
  Quelques semaines après la mort de Pierre, j'ètais allé dans un vide-grenier-parce-qu'on y allait souvent, lui et moi, et que j'avais besoin de revivre nos souvenirs (c'est d'ailleurs toujours le cas), et en passant devant un étalage, je me suis arrêtée parce-qu'on y entendait la chanson préférée de Pierre, celle qui signifie "ne dis jamais adieu"; je l'avais entendue peu avant et peu après le décès, dans des circonstances troublantes, que j'ai ressentis comme des signes-ou synchronicités avant le décès.
  Ce jour-là, à ce vide-grenier, en m'arrêtant sous l'effet de la chanson, mes yeux se sont posés sur une écharpe aux couleurs vives. J'ai eu le sentiment que c'était un signe: la chanson, l'écharpe comme Pierre les aimait, les couleurs...je me suis dis que ce serait l'un des tout premiers accessoires que je m'autoriserais un jour-autre que noir s'entend. Je ne savais pas quand ce serait, je croyais à ce moment-là "peut-être quelques mois"...
  Quelques accessoires significatifs pour lui et moi sur fond noir et, le reste du temps, je vais garder mon "cocon protecteur"  pendant encore longtemps, je le sens. Encore une fois, ça n'a rien de négatif en ce qui me concerne. J'ai mon propre cheminement, peu importe ce qu'en pensent les gens. Certains ne pensent pas du tout on dirait  ;D
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Mai 2018 à 20:30:21
  Il y a aussi eu des impressions liées, sans aucun doute, à cette même date.
  L'avant-veille, en me couchant, j'ai beaucoup pensé à Pierre, mais d'une manière moins sereine que ces derniers temps...et à un moment donné, des images me sont revenues à l'esprit-non que je les avait oubliées en quoi que ce soit, mais je pense le plus souvent aux bons souvenirs maintenant-des images de Pierre après son accident, quand il était à l'hôpital, je le revoyais sur ce lit médicalisé aussi nettement que si j'y ètais à nouveau, et tout le reste, le bruit des machines qui clignottaient etc etc...je ne pouvais pas les empêchées, elles s'imposaient à moi, et j'ai compris que c'était lié à la date...
  Le lendemain, j'ai au contraire pensé à nos souvenirs de cette même manière photographique, mais aux meilleurs souvenirs, particulièrement ceux du début de notre amour. Mon cœur était plein d'émotion positive en revivant tout ça, et j'ètais heureuse de me souvenir de lui, des moindres traits de son visage-alors que je n'ai pas de photos, à part une minuscule où on ne le distingue pas très bien-de la consistance, du parfum de ses longs cheveux bouclés que j'aimais tans...ça m'a aidée à affrontée la journée du lendemain dans un meilleur état d'esprit.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: chimene le 10 Mai 2018 à 16:36:42
je pense que chacun " exprime" extérieurement  le deuil à sa façon.
Pour ma part j'ai des jours avec et des jours sans.
Les jours sans je m'habille de noir mais ceux avec je mets de la couleur car David me reprochait tout le temps de ne mettre que du noir en temps normal.
Ces vêtements colorés, c'est David qui me les a offert. J'ai l'impression que je lui fais plaisir en mettant cela,

Une chose par contre qui ne me quitte pas, c'est son tshirt " préféré" avec lequel je dors. C'est mon doudou. Je mets régulièrement de son parfum dessus. Parfois je me dis que je devrais le laver ( c'est quasi le dernier qu'il a porté) mais je n'y arrive pas.

Je pense qu'il ne faut penser qu'aux bons moments, je n'en ai eu que pendant 3 ans et demi mais cela m'est d'autant plus précieux. J'ai l'impression que ma mémoire revient en force avec ces moments et cela me rassure.

Peut être est ce une impression....
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 11 Mai 2018 à 09:39:11
  Merci pour ces paroles Chimène, elles m'ont fait vraiment beaucoup de bien  :) :-*
  Oui, quelles que soient nos raisons ou la manière dont nous envisageons, "éprouvons" les couleurs peut-on dire, ce qui compte est d'être en accord avec nous-mêmes.

  Hier, je me suis réveillée dans un mauvais état d'esprit, je ne sais pas pourquoi-mais c'est vrai que la période n'est pas finie...je me suis occuppée chez moi, ça m'a apaisée, et la deuxième moitié de la journée n'était pas mauvaise.
  Je me suis couchée dans un meilleur état d'esprit, et ce matin j'ai bien commencé ma journée. J'ai beaucoup de trucs à faire d'un coup, notamment des démarches administratives; ça ne m'amuse pas beaucoup lol mais au moins ce sera fait, et ça vas encore m'occuper les mains et l'esprit, donc tans mieux...
  Demain, le 12, ce sera le dernier jour-l'enterrement c'était le 12 mai 2015  :( je vais m'efforcer de ne pas penser à cette journée-là, la plus traumatisante de toutes  :'( j'espère honorer sa mémoire avec autant de sérénité et de douceur intèrieure que le 2  :-* je vais peut-être encore choisir des œillets-je ne savais pas qu'elles sentaient aussi bon, ces petites fleurs-là! Respirer le parfum des fleurs a toujours un effet apaisant sur moi, avant que je les dépose sur la tombe de Pierre. Je me demande si qui que ce soit d'autre a eu l'idée d'honorer sa mémoire, de quelque manière que ce soit, en cette période  :-\ ce qui est certain est que moi, je trouverai toujours un moyen.
  Amitiés à tous et toutes  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 12 Mai 2018 à 23:53:59
  Comme je m'exprime parfois mieux en chansons qu'en paroles, voici celles que j'ècoute ce soir et dans lesquelles je m'y retrouve beaucoup, paroles et musiques, particulièrement ce soir, où mes èmotions sont en apparence contradictoires   :-* :-* :-*  ça fait partie de mon hommage, c'est un besoin.

On ne t'oublie pas", de Mister You:

https://youtu.be/iKNeozmT9qM

On s'reverra":

https://youtu.be/3t3KafCwEIQ

Et cette même chanson, mais la première version, celle de Lacrim-les deux sont poignantes:

https://youtu.be/ZWCQLxltWSM

Et cette petite dernière, "amour fantôme":

https://youtu.be/6S-KSpF2bVQ

Douce nuit à tous et tous  :-*

Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 15 Mai 2018 à 17:03:53
  Il y a peu de temps, j'ai lu quelque part qu'ècouter des musiques tristes, quand elles sont en adéquation avec notre état d'esprit, n'est pas nocif si on permet aussi à notre cerveau de "souffler un peu" en intercalant avec des musiques plus gaies ou, du moins, dynamiques, qui donnent un coup de fouet, peu importe leur teneur  :) ça rejoint bien mon expèrience. Les chansons et autres sonorités tristes, ou juste mélancoliques me permettent, à certains moments, de me sentir en osmose avec moi-même, avec mes émotions, et, toujours instinctivement, je les intercale avec des musiques plus légères, ou en tout cas plus énergiques, je ne trouve pas d'autres mots, parfois empruntes d'un certain humour, noir ou non. Je le faisais bien avant de lire cet article  :) d'ailleurs, beaucoup de musiques "tristes" en apparence que j'ècoute contiennent aussi une étincelle d'espoir^^Bref...

  Le 12 mai est passé, mais je me sens à peu près toujours dans le même état d'esprit, la période ne me semble pas finie, mais j'ai retrouvé une humeur plus ègale-sauf exceptions  :-\ -et mes pensées toujours pleines de mon amour sont très douces  :) je vais essayer de garder de "bonnes pensées" en tête, même si je sais que ce ne sera pas toujours le cas.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 15 Mai 2018 à 17:21:01
  Pour résumer, ce 12 mai, ma journée s'est déroulée aussi "bien" que je pouvais l'espèrer, mis-à-part qu'un con a encore failli me bousiller définitivement le moral >:( :'( mais j'ai tenu bon, et c'est avec une vraie sérénité intérieure que j'ai choisis, puis été déposé des geraniums blancs sur la tombe de mon amour. C'est avec une émotion profonde mais positive que je me suis recueillie.
  Par ailleurs, j'ai discuté avec plusieurs amis à moi, et j'ai pus profiter du temps agréable.
  Le soir, j'ètais dans un état émotionnel difficile à définir, des émotions contradictoires-ou qui le seraient en temps normal-se mélangeaient, au point qu'il aurait été impossible de les dissocier. Il y avait une tristesse ET une émotion positive, aussi intenses l'une que l'autre (et d'une intensité que je n'avais pas èprouvée, ou pas de cette manière, depuis longtemps)), et qui ne faisaient qu'une  :) :( :o cet "état" a duré plusieurs heures, et ça m'a fait du bien de la traduire, de l'èprouver peut-on dire, en musique...mais en même temps, une douceur poignante envelloppait tout le reste  :)  j'avais besoin de mettre des mots sur ces ressentis si particuliers.

  Ces jours-ci je suis tranquille chez moi. Je lis des livres que j'aime.

  Affectueuses pensées à tous et toutes  :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: emi le 15 Mai 2018 à 21:07:14
j'ètais dans un état émotionnel difficile à définir, des émotions contradictoires-ou qui le seraient en temps normal-se mélangeaient, au point qu'il aurait été impossible de les dissocier. Il y avait une tristesse ET une émotion positive

C'est tout à fait ça, parfois quand on me demande comment je vais, j'ai du mal à l'expliquer. Tout se mélange, ce n'est pas noir ou blanc, mais plutôt gris. Du gris avec toutes les nuances possibles selon les moments. Et puis rien n'est stable.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 15 Mai 2018 à 21:28:23
oui cet état où il y a le négatif et le positif en même temps ... est difficile à gérer
car il est inconnu de nous jusque là
pour moi il perdure ...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 16 Mai 2018 à 17:43:59
douceur nostalgique, joie teinté d'amertume, tristesse douce ... ce sont des émotions que je vis régulièrement
 :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 17 Mai 2018 à 23:22:42
  Merci à vous trois  :-* :-* :-* oui, ces émotions qui n'en font qu'une, si étranges pour les autres personnes, et même pour nous, quelque part, je pense que nous sommes nombreux à les èprouver. Ca "rassure" d'une certaine façon de savoir qu'on n'est pas seul à les èprouver, que c'est naturel aussi pour d'autres. Les émotions ayant quelque chose de serein, voire même de joyeux, ne peuvent pas se dissocier de celles qui sont empruntes de mélancolie-très douce dans ces moments-là-mais l'inverse n'est pas toujours vrai...cela dit, ressentir, la plupart du temps, davantage de paix intèrieure, y compris vis-à-vis de mes souvenirs omniprésents, est un très beau cadeau, je l'accepte comme tel.

 :-*

 
 
 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 23 Mai 2018 à 11:19:35
  Ca ce n'est vraiment pas de chance: ma télé ne fonctionne plus! Il y a eu un gros orage hier soir, je ne me suis pas méfiée, et ce matin, tout était coupé...j'ai manipulé le disjoncteur, tous les appareils électriques se sont ralumés-y compris l'ordinateur, heureusement^^-mais pas la télé; je crois bien que quelque chose a cramé à l'intèrieur...il vas falloir que je téléphone depuis chez un ami, puisque mon portable ne fonctionne pas actuellement. Mes films préférés me faisaient du bien...enfin, je n'y peux rien, c'est comme ça.
  Ces derniers jours mon moral n'était pas mauvais dans l'ensemble, surtout ce matin, c'est toujours à ce moment-là que quelque chose ne vas pas...enfin, je peux toujours écrire et ècouter mes musiques préfèrées, celles qui me font le plus de bien. Je posterai davantage dans la journée.
  J'ai retrouvé des petites photos de Pierre, ça, ça m'a fait bien plaisir. On ne le voit pas de près ce sont des photos qui ont été prises quand on faisait des activités de groupe-avec d'autres personnes donc, elles sont dans un album. Mais on le reconnaît bien, moi en tout cas^^voilà qui fait chaud au cœur, au moins!
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mononoké le 23 Mai 2018 à 13:55:12
Ces petits cadeaux, comme il est doux de les savourer. J'espère que ces photos vont te nourrir aussi longtemps que possible
Affectueusement
Mononoké
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 23 Mai 2018 à 21:54:07
Stana ces photos seront une aide je n'en doute pas  :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 24 Mai 2018 à 20:03:11
  Merci à vous deux^^oh oui, ces photos me mettent énormément de baume au cœur! Comme je l'ai dis, ce sont des photos de groupe, mais on y reconnaît très bien Pierre, d'autant plus qu'il se tient en retrait des autres personnes sur celle que je prèfère. On était juste copains à ce moment-là, et notre relation n'allait pas évoluer avant environ deux ans, mais on s'appréciait déjà. On était en pleine nature ce jour-là, on faisait du taï chi dans l'herbe, je m'en souviens comme si c'était hier, une belle journée. Sur la photo, on voit Pierre, en retrait donc-des tas de personnes le jugeaient déjà mal à ce moment-là, et il aimait montrer son indépendance-immortalisé dans une position de taï chi donc, sur la pointe des pieds, les bras déployés, comme s'il allait s'envoler (symboliquement, ça me fait quelque chose), je reconnais ses vêtements; il avait les ceveux noués en queue de cheval, ça se voit aussi. C'est une toute petite photo, mais on le voit très distinctement. Je la mettrai dans mon portefeuille, et peut-être, un jour, découpée dans un petit médaillon que je pourrais porter autour de mon cou, ça me ferait vraiment chaud au cœur.
  Hier, la journée n'était pas mauvaise, mais j'ai découvert quelque chose: quand je me retrouve dans le silence-étant donné l'absence de télé, j'ai une impression de vide, de malaise...j'ai tout de même pus le contrebalancer grace à YouTube, et j'ai d'autant plus apprècié les chansons qui semblent me parler de lui.
  Dans la journée, j'ai discuté avec un ami et, un peu plus tard, avec un jeune couple de ma connaissance. On s'est assis sur un banc, et à un moment donné, on a parlé de Pierre. J'ai résumé les circonstances de sa mort, de son enterrement, de mon chemin de deuil, et où j'en suis actuellement. J'ai sentis une réélle compréhension de leur part. Ils ont bien connu Pierre-qui ne le connaissait pas d'ailleurs-et ils ont évoqué de petites anecdotes le concernant. ont parlé de lui avec attendrissement et sympathie, et m'ont confirmé qu'on voyait qu'on était vraiment bien ensemble, et très amoureux, très complices. J'ai èvoqué le début de notre amour, on en a souris tous les trois. Ils m'ont dit qu'ils comprenaient ce qu'on a vécu, puisque leur amour à eux est très fusionnel aussi, et a débuté à peu près dans les mêmes circonstances.
  Ils m'ont dit, avec des mots très simples, qu'ils comprenaient que ça avait été très dur pour moi, puisqu'ils n'imaginent pas vivre l'un sans l'autre. Ca m'a profondément touchée.
  Du coup, j'ai passé une soirée sereine, et ce matin, bonne surprise: ma télé refonctionneJ'ai finalement écrit plus aujourd'hui qu'hier, je ne sais pas pourquoi, j'ètais fatiguée.
  Aujourd'hui, en fin d'après-midi, j'ai été passé un petit moment dans ce même espace vert. Le temps était très agréable, doux mais sans excès, un peu comme mon moral, et j'ai pus savourer ces instants de vrai bien-être.
  Comme toujours, j'espère garder ce meilleur état d'esprit le plus possible. On verra...quand je sens ce mieux-être, Pierre est encore plus présent dans mes pensées, quelque part.
  Douces pensées à tous et toutes.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 24 Mai 2018 à 20:54:42
  Une pensée m'est venue, lors de ces instants de bien-être dans l'espace vert: c'est que je peux à nouveau goûter ces petits plaisirs simples, les goûter vraiment, mais qu'en même temps, je ne serai plus jamais la même. Je les ai goutés de la même façon qu'il y a des années, lorsque je lisais sur ce même banc, les yeux levés par moment sur la verdure, profitant du temps, avant que j'ai connu Pierre. Et qu'en même temps, c'était une personne "différente" qui les goûtait, la personne que je suis devenue depuis le décès de Pierre, puisque ma vie a volé en éclats, et moi-même par la même occasion...une nouvelle existence à tout egars, même si elle ressemble à celle que j'ètais avant, de même que mes ressentis, mon mode de vie...je suis à la fois semblable et différente, comme si j'ètais déjà morte une fois et que je sois revenue, une autre version de mon moi. J'ai gouté la carresse du soleil et du vent sur ma peau, la verdure, les pâquerettes, les petits bruits de la nature, les odeurs que je connais si bien. Ca ressemblait à mes sensations d'autrefois, mais je m'en souviens comme d'une "vie antérieure", je ne vois pas comment dire autrement, je connais mieux le prix de ces ressentis tout simples, je les èprouve, les vit en me sachant différente, revenue de loin et en gardant les cicatrices, toujours sensibles...je me suis dis "je suis moi", oui, marquée pour toujours, mais celle que je suis devenue, echo de celle que j'ai été.
  Je suppose que ces pensées, ces impressions-qui sont plus que des impressions-sont fréquentes après la perte d'un grand amour. Nous sommes des survivants...
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 24 Mai 2018 à 23:15:50
oui ces impressions de transformations sont réelles et ressentir des sensations "comme avant" pour toi mais en se vivant différente
comme avant la perte pour moi qui ai eu le cadeau de vivre 41 ans avec et en me sentant changée
c'est je pense normal
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Juin 2018 à 11:35:35
  Oui c'est ça, il y a une alternance mais le plus souvent, les émotions sont fusionnées, deux en une...et en même temps, on goute davantage les moments plus doux, parce-qu'on en connaît mieux le prix. Et oui, on est à la fois la même personne ET une autre...je suppose que c'est ce qu'on èprouverait si on pouvait se rappeler d'une vie antérieure dans le sens premier du terme, du moins c'est ce que ressens. Je me doutais bien que c'était le cas pour d'autres personnes en deuil, tes paroles me le confirment Qiguan, merci pour ta réponse^^on se sens moins seul dans son vécu, ses émotions, parfois déroutantes, quand on sais que ce sont des ressentis et réactions "courants" dans ces circonstances-même si on se serait tous bien passé de le savoir...
  Depuis mon dernier post, j'ai eu à nouveau des variations de moral, parfois difficiles, aux moments où je m'y attendais le moins mais je viens de remarqué une chose, et j'ai pensé que c'était important de le noter: quand les plus mauvais souvenirs arrivent sans crier gare, j'arrive maintenant à les chasser-pas en faisant appel à ma volonté, mais en détournant mes pensées sur des souvenirs heureux, ou même juste anecdotiques-parfois les meilleurs-ou tout simplement sur d'autres sujets, quels qu'ils soient, mais des sujets agréables ou anodins, et les "mauvaises pensées" sont remplacées par des bonnes. Je passe de l'un à l'autre naturellement, parfois même sans avoir besoin de le faire de moi-même, mes pensées passent d'elles-mêmes du "mauvais" au bon. Je ne dis pas que c'est systématique, mais c'est un plus. J'essaie juste de garder un bon état d'esprit le plus longtemps possible à chaque fois. Ca demande encore de la vigilance, mais je n'y parvenais pas aussi nettement avant, j'ai conscience que c'est un progrès.
  J'ai eu encore des moments très doux, de ces instants de grace où le temps est comme suspendu. J'ai à nouveau pensé que ce sont les "mêmes" petites joies qu'il y a des années, mais vécues avec le recul de l'expèrience. Une partie de moi les vis pleinement, et l'autre partie les observe, et m'observe moi avec une curiosité détachée. Je les vis et me "vois" les vivre, comme de l'exterieur, consciente de la "chance" que j'ai de pouvoir les apprècier, après la souffrance insupportable que j'ai traversée.
  Je suis retournée deux fois au cimetière, et, à chaque fois, j'ai ressentis le  doux apaisement que j'espérais, que j'attendais. La dernière fois c'était hier, j'en èprouvais le besoin. J'ai déposé des fleurs roses qui ressemblent un peu à des pensées, mais qu'on appelle des "impatiences" parait-il. Je connaissais déjà ces petites fleurs mais pas leur nom.
  Le temps est tempèré en ce moment, avec une petite brise, tans mieux: je n'aime pas quand c'est ettouffant. La demi-saison, c'est agréable pour passer un peu de temps dehors. Un de ces jours je reprendrai mes longues marches dans les bois, être en communion avec la nature devrait me faire du bien.
Titre: Re : Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mircea le 07 Juin 2018 à 14:38:36
   je viens de remarqué une chose, et j'ai pensé que c'était important de le noter: quand les plus mauvais souvenirs arrivent sans crier gare, j'arrive maintenant à les chasser-pas en faisant appel à ma volonté, mais en détournant mes pensées sur des souvenirs heureux, ou même juste anecdotiques-parfois les meilleurs-ou tout simplement sur d'autres sujets, quels qu'ils soient, mais des sujets agréables ou anodins, et les "mauvaises pensées" sont remplacées par des bonnes. Je passe de l'un à l'autre naturellement, parfois même sans avoir besoin de le faire de moi-même, mes pensées passent d'elles-mêmes du "mauvais" au bon. Je ne dis pas que c'est systématique, mais c'est un plus. J'essaie juste de garder un bon état d'esprit le plus longtemps possible à chaque fois. Ca demande encore de la vigilance, mais je n'y parvenais pas aussi nettement avant, j'ai conscience que c'est un progrès.
  J'ai eu encore des moments très doux, de ces instants de grace où le temps est comme suspendu. J'ai à nouveau pensé que ce sont les "mêmes" petites joies qu'il y a des années, mais vécues avec le recul de l'expèrience. Une partie de moi les vis pleinement, et l'autre partie les observe, et m'observe moi avec une curiosité détachée. Je les vis et me "vois" les vivre, comme de l'exterieur, consciente de la "chance" que j'ai de pouvoir les apprècier, après la souffrance insupportable que j'ai traversée.
  Je suis retournée deux fois au cimetière, et, à chaque fois, j'ai ressentis le très doux apaisement que j'espérais, que j'attendais. La dernière fois c'était hier, j'en èprouvais le besoin. J'ai déposé des fleurs roses qui ressemblent un peu à des pensées, mais qu'on appelle des "impatiences" parait-il. Je connaissais déjà ces petites fleurs mais pas leur nom.
  Le temps est très doux en ce moment, avec une petite brise, tans mieux: je n'aime pas quand c'est ettouffant. La demi-saison, c'est agréable pour passer un peu de temps dehors. Un de ces jours je reprendrai mes longues marches dans les bois, être en communion avec la nature devrait me faire du bien.

Oh oui c'est important de le noter, et je t'en remercie : ça met de la douceur sur la souffrance.
Je te souhaite une belle continuation sur la voie de l'apaisement
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 07 Juin 2018 à 19:08:55
Citer
J'ai eu encore des moments très doux, de ces instants de grâce où le temps est comme suspendu. J'ai à nouveau pensé que ce sont les "mêmes" petites joies qu'il y a des années, mais vécues avec le recul de l’expérience. Une partie de moi les vis pleinement, et l'autre partie les observe, et m'observe moi avec une curiosité détachée. Je les vis et me "vois" les vivre, comme de l’extérieur, consciente de la "chance" que j'ai de pouvoir les apprécier, après la souffrance insupportable que j'ai traversée.

oui je partage cela
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 03 Juillet 2018 à 22:02:55
  Ces derniers jours mon moral a été plutôt bon, je continue à pratiquer ma nouvelle métode qui consiste à remplacer un mauvais souvenir par un bon quand je ne suis pas bien. Si je tarde trop, les pires souvenirs peuvent prendre le dessus pour la moitié de la journée, ce qui est arrivé plusieurs fois depuis mon dernier post, mais comme je sais comment faire, avec l'expèrience j'y arrive de mieux en mieux.
  Je fais des choses que j'aime, je discute avec des amis aussi, ce qui me fait beaucoup de bien. Quand je suis dans un bon état d'esprit, je fais tout pour le maintenir aussi longtemps que possible, en pensant et en faisant des choses agréables, avec ou sans rapport avec Pierre. Les petits rituels de deuil ont toujours beaucoup d'importance pour moi. Certains le sont plus que d'autres; par exemple, j'oublie très rarement, pour ne pas dire jamais, de dire tous les matins, après mon petit déjeuner "Bonjours, mon ami Pierrot"; par contre, si, avant de m'endormir, il m'arrive d'oublier de dire "Bonne nuit Pierre; veille sur mon sommeil, s'il-te-plait", ça ne me pose pas de problèmes. Je sais qu'il est toujours en moi de toute façon, je n'en perds jamais conscience, et j'en suis heureuse  :)
  Ces temps-ci, je pense à lui, à nos souvenirs avec plaisir, mes pensées sont claires et sereines à ce niveau, avec cette douce nostalgie dont j'ai déjà parler. Il y aura toujours, je pense, des moments de nostalgie moins douce, et même de vraie tristesse, mais je l'accepte. Ne pas souffrir en pensant à lui n'enlève rien à l'amour que je lui ai toujours porté, et au fait qu'il soit là, omniprésent  :-*
  La semaine prochaine j'irai me recueillir sur sa tombe, et je sais que ce sera bénéfique. 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mircea le 03 Juillet 2018 à 22:49:00
Merci Stana pour ce partage : voir que la souffrance peut s'apaiser, c'est réconfortant et ça fait aussi plaisir pour toi  :)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 04 Juillet 2018 à 11:04:48
Stana tu es sur le bon chemin.
J'ai procédé comme toi.
Au début j'ai eu des moments de colère quand je découvrais que je ne pensais pas avec conscience à lui même si je savais qu'il était pour toujours dans mon cœur constamment
Le paradoxe était difficile à intégrer qu'il soit là sans que j'ai la  nécessité de me concentrer à en plus créer sa présence ...
Moi je n'ai pas besoin d'aller régulièrement au cimetière surtout depuis que j'ai fait arranger le caveau et posé  les déco symboliques dessus plus le dessin sur la pierre tombale comme le dessin que j'avais créé pour les faire parts de notre mariage.

Chacun doit respecter ses besoins et les laisser évoluer.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: lololita le 05 Juillet 2018 à 18:40:58
Je suis contente de voir que tu vas mieux Stana,profites des petits plaisirs de la vie,oui il sera toujours avec toi, c'est indéniable, il t'entoure et te protège.

Tendres pensées
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Juillet 2018 à 17:53:23
  Merci beaucoup à vous trois  :-* :-* :-*

  Je vais effectivement mieux de ce point de vue, ce qui n'empêchent pas les pires souvenirs de remonter à la surface par intermittence. Il m'arrive encore de manquer de vigilance et de pleurer au réveil par exemple, parce-que je n'ai pas toujours le réflexe-ou la volonté immédiate-de détourner mon attention par de bons souvenirs. Je sais que j'ai encore des progrès à faire de ce point de vue. Demain matin, je penserai tout de suite, consciemment, à de meilleurs souvenirs, je sais comment faire  :) j'y arrive tout de même mieux qu'avant, et beaucoup plus souvent.
  Pour ce qui est de Pierre lui-même-de mes pensées, dirigées ou non, envers lui -mon état d'esprit est décidément limpide la plupart du temps, plein d'amour, et si, par moment, la douce nostalgie ou mélancolie qui fait partie de moi augmente (lors de telles ou telles circonstances) ça reste toujours emprunt de cette douceur poignante, et toutes ces émotions font partie de moi  :) c'est ce que je désirais depuis le début de mon deuil, mais je savais que ce serait très long. Les mauvais comportements de certaines personnes ont ralentis l'évolution de mon état d'esprit je pense, et je n'arrive pas encore à surmonter toute cette cruauté gratuite, ça revient en boucle, mais je veux suivre les conseils des bonnes personnes qui m'ont fait comprendre que ces gens ne méritent pas que je me gâche la vie pour ces imbéciles  >:(  j'ai tout de même progressé.

  @ Qiguan: oui c'est bien ça, dans un premier temps j'ai eu peur de ne pas pouvoir garder Pierre en moi en permanence, à partir du moment où je ne penserais plus tout le temps à lui sciemment. Et pourtant, comme toi, je suis arrivée à ce que je souhaitais plus que tout: le garder dans mon cœur, à chaque instant, le savoir, même lorsque je ne "pense" pas à lui au sens premier du terme. Il est en arrière-plan de toutes mes pensées, omniprésent, et je peux savourer les bons moments lorsqu'ils se présentent, comme il l'aurait voulu, sans craindre de l'"oublier", ne serait-ce que provisoirement. La véritable joie que je peux avoir à èvoquer notre merveilleux amour n'enlève rien à la profondeur de l'amour qui est toujours en moi. C'est ça que je craignais aussi, mais ce n'est pas arrivé^^
  En effet, notre cheminement a été le même, et l'est toujours  ;) je pense qui si nous sommes parvenues à cet état d'esprit, c'est parce-que nous le voulions vraiment, que nous ne l'envisagions pas autrement, que c'est celui qui nous convient. Chacun doit vivre les choses de la manière qui est la meilleure pour lui, et seule la personne concernée sens, sais ce qui lui convient le mieux. Comme tu dis, c'est comme les visites au cimetière: certains en ont vraiment besoin, pour d'autres c'est un peu moins important, c'est une question individuelle.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Juillet 2018 à 18:04:23
  Ce matin, j'y suis justement allée. J'avais reçu un peu d'argent, du coup je suis allée faire un tour au marché, et ai choisis un grand pot de petites roses blanches, très belles  :) :-* en les déposant sur la tombe de Pierre, j'ai vu que tout le gazon de cette partie du cimetière est couvert de fleurs sauvages. L'herbe a beaucoup poussé, et est entremelée de marguerites sauvages, petites fleurs bleues, d'autres jaunes...j'ai pensé au cycle de la vie, ça m'a fait sourire. Il y avait aussi des papillons, des abeilles, de tous petits lézards...toute cette vie, en cet endroit de recueillement, c'est vraiment émouvant. Je lui ai longtemps parlé à voix haute, d'une manière très positive.
  Plus tard, j'ai discuté avec un ami, puis je suis rentée tout doucement chez moi. J'espère que rien ne viendra troubler mon état d'esprit.
  Ca me fait toujours autant de bien d'en parler, j'en èprouve toujours le besoin  :-*
  J'ai cueilli l'une des petites marguerites sauvages qui ont poussé sur sa tombe, je vais la laisser sécher et la garder.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: les petites cailles le 07 Juillet 2018 à 19:19:45
Merci Stana pour ce si beau partage.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 07 Juillet 2018 à 19:41:49
 :-* :-* :-*

  Je sais que, quelque soit mon état d'esprit, je garderai cette fragilité intérieure due au deuil, cette hypersensibilité exacébée, y compris pour des sujets et des incidents qui ne concernent pas le deuil, cette vulnérabilité fait partie de moi maintenant, et elle s'exprime à tout propos...ce n'est pas toujours facile à vivre, très loin de là même, mais j'ai appris à faire avec. Je crois qu'il n'y a pas grand chose à faire, mis-à-part me concentrer sur le positif  :) et puis, cette sensibilité, ce côté écorchée vive n'a pas que des désavantages: j'èprouve des émotions intenses, y compris positives, quand je regarde un film que j'aime, que j'admire une œuvre d'art par exemple, voire même une fleur, un arbre...plein d'exemples comme ça, des émotions que n'éprouvent pas tout le monde. Le deuil m'a comme décapée de l'intèrieur, je ne trouve pas d'autres mots, et je ressens tout de manière amplifiée, que je le veuille ou non. Quelque part, je me sens vivante à l'intèrieur grace à ces émotions. Je suis aussi plus réceptive à la souffrance des autres, une vraie èponge  :'( :-*
  Bien sûr, la plupart des gens ne comprennent pas mon côté nerveux, émotif, fragile à tout egars, et certains n'ont pas hésité à se moquer de moi  >:( mais même dans mes pires moments, je me suis toujours dit que je prèfère encore mille fois être à ma place qu'à la leur. On dirait vraiment qu'ils ne ressentent pas grand chose...j'ai connu des souffrances que tout le monde  ne connaît pas, mais aussi des joies qu'ils ne doivent pas connaître non plus, la preuve c'est qu'ils n'y comprennent rien  ::) j'essaie toujours  de voire le bon côté des choses, même quand ce n'est pas facile. A la fois la même qu'autrefois et "autre", c'est à prendre ou à laisser. Moi je l'accepte.

 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: les petites cailles le 08 Juillet 2018 à 22:03:25
Je ressens très intensément cette "fragilité intérieure due au deuil" dont tu parles.

C'est épuisant et douloureux. On a la sensation d'être en mille morceaux.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 08 Juillet 2018 à 23:03:50
  Oui c'est vrai. -Je suppose que c'est notre cas à tous.

  Je pense beaucoup plus à la mort qu'avant aussi, à la mienne mais surtout à celle des autres. J'ai une conscience aigue de cette mortalité, du fait que n'importe qui, y compris les personnes que j'aime, peux mourir n'importe quand, quand j'y pense trop ça m'angoisse, et quand quelqu'un que j'aime ne vas pas bien ou que je ne l'ai pas vu depuis longtemps, je me demande sérieusement s'il ne vas pas mourir, ou n'est pas mort dans le deuxième cas. Quand on a l'expèrience d'un terrible deuil, on craint toujours de perdre encore une ou plusieurs personnes, parce-qu'on sais comme c'est douloureux, et combien est inéluctable et fatiguant le processus de deuil. Revivre ça un jour, de telle ou telle manière-parce-qu'un deuil, lorsqu'il concerne un être aimé, y compris d'amitié, est toujours dur-comment l'envisager?...Et pourtant on sais bien qu'il y en aura d'autres, tôt ou tard, très probablement (pour ne pas dire sans aucun doute)parce-que...c'est la vie, si on peux dire  :-\ je sais que profiter des bons moments avec les êtres que nous aimons est d'autant plus précieux qu'ils peuvent être éphémères, mais en même temps, je n'ose pas trop penser comme ça, comme si j'avais peur que ça leur "porte malheur"  ??? mais on peux l'appliquer sans y penser...je travaille là-dessus, et heureusement, ça ne m'empêche pas de profiter de l'instant.
  Et même sans forcément parler de deuil-bien que ça y soit toujours lié plus ou moins, puisque c'est ce que j'en connais qui me donne ces impressions-je me demande parfois, avec angoisse: "Qu'est-ce-que la vie me réserve encore comme èpreuves? Qu'est-ce-qui vas bien pouvoir encore m'arriver?..." Je pense que nous en sommes tous plus ou moins là, et plutôt plus que moins  :-\
  Mais en même temps, j'ai encore plus envie de savourer les instants ou moments agréables, je les sens plus précieux parce-que potentiellement fragiles...en espèrant toujours qu'ils durent ou se renouvellent longtemps.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 09 Juillet 2018 à 15:47:46
Citer
Quand on a l'expèrience d'un terrible deuil, on craint toujours de perdre encore une ou plusieurs personnes, parce-qu'on sais comme c'est douloureux, et combien est inéluctable et fatiguant le processus de deuil. Revivre ça un jour, de telle ou telle manière-parce-qu'un deuil, lorsqu'il concerne un être aimé, y compris d'amitié, est toujours dur-comment l'envisager?

confronté tôt aux deuils
au deuil violent avec le décès de mon amie à 20 ans quelques mois après le décès d'un copain et j'étais enceinte de ma fille donc dans la joie
puis quelques mois après accompagner la fin de vie de mon père
puis de mon beau père
etc ...
oui
Citer
encore plus envie de savourer les instants ou moments agréables, je les sens plus précieux parce-que potentiellement fragiles...en espèrant toujours qu'ils durent ou se renouvellent longtemps.

et là
la méditation de pleine conscience vraie
aide ...
la vie ce n'est pas la vie de bisounours ... de la maison de la prairie etc
c'est ce que nous vivons

je le transmet à ma manière déjà à mes petites filles touchées par les deuils aussi ...

surtout garder cette conscience de l'impermanence
et apprendre à sortir de sa zone de confort émotionnel !!! définitivement autant que faire ce peu
on ne connait pas les épreuves qu'il reste non ... 
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 21 Juillet 2018 à 11:06:37
  Désolée pour le temps de réponse Qiguan  ;) mon ordinateur s'est encore déconnecté, et pas moyen de me connecter de nouveau à internet depuis, j'ai tout essayé  ::) quelqu'un finira bien par m'aider, mais ça peux prendre du temps...donc en attendant-comme l'été dernier  ::)-je suis à la médiathèque pour donner quelques nouvelles. Je n'ai pas beaucoup de temps, je m'exprimerai davantage la prochaine fois, que ce soit ici ou chez moi^^
  Merci pour ta réponse en tout cas, c'est tellement vrai tout ça!  :) je m'efforce de voire les choses sous cet angle, mais c'est un travail quotidien. Cela dit, je fais de mon mieux pour profiter de chaque instant et des bons moments avec les personnes que j'aime-j'y arrive souvent d'ailleurs, maintenant-sans penser qu'il y a quoique ce soit de vraiment permanant...mais en tâchant, en même temps, de ne pas être obnubilée par cette idée...et en espèrant que ce que j'aime ne disparaitra pas de sitôt...même si tout peux arriver et qu'on doit rester prudent. Oui, il doit bien y avoir un juste milieu dans tout ça, et c'est ce à quoi je travaille.
  J'aurai encore beaucoup de choses à exprimer ces temps-ci-sans oublier de lire et de répondre aux autres topics bien sûr^^-et c'est ce que je ferai dès que possible. Il y a des choses dont j'ai besoin de parler-la prochaine fois donc.
  Je pense bien fort à toi et aux autres membres.
 :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 13 Octobre 2018 à 12:55:58
Bonjours à tous et à toutes  :) :-* il y a déja un bon bout de temps que je n'ètais pas venue sur ce forum; il m'a beaucoup manqué, ainsi que ses membres, qui m'ont énormément aidée-et m'aident toujours, puisque je me rèpète trés souvent leurs paroles (celles qui m'ont fait, et me font toujours tans de bien  :-* ), y compris dans les périodes où je vais moins bien. Je n'oublie personne^^je pense à vous tous les jours, et j'ai vraiment hâte de pouvoir poster à nouveau régulièrement. Je sens que j'en ai toujours besoin, et aussi partager mon cheminement avec des personnes qui comprennent. En attendant, je mets tout noir sur blanc, sur des cahiers; ce n'est pas tout-à-fait pareil, mais ça me fait beaucoup de bien tout de même. Hé oui, je n'arrive toujours pas à me connecter chez moi  >:( en plus, la médiathèque a fermé un bon moment, vers l'été, et ensuite j'attendais que des connaissances à moi viennent me donner un coup de main pour mon ordi  >:( on me promet, j'attends, une semaine passe, puis une autre, puis une autre...et on ne voit plus le temps passer  ::) mais je vais les relancer! Là, je suis à la médiathèque, et j'y passerai à peu près une fois par semaine si mon ordinateur n'est toujours pas reconnecté; ça vaut mieux que de faire confiance aux gens  >:( j'ai hâte de poster de nouveau quand je le voudrai, èchanger, me livrer et essayer d'aider d'autres personnes, partager nos vécus...il y a peu de perrsonnes, dans le monde extièrieur, qui peuvent comprendre...
  A part ça, je vais plutôt bien ces temps-ci. Quoique certaines de mes connaissances en pensent, je poursuis mon chemin: je suis heureuse et fière d'honorer toujours la mémoire de Pierre, d'avoir pus le garder là, dans mon coeur, que je sois gaie ou triste. Comme je l'ai déja dis, je n'ai même pas besoin de penser sciemment à lui la plupart du temps: il est à l'intèrieur de moi, en permanance, et je souris lorsque j'y pense, comme en ce moment même, avec amour et sérénité  :-* :-* :-*
  En revanche, les mauvais comportements de diverses personnes, principalement alors que j'ètais dans la plus atroce  phase de mon deuil me reviennent par période, je n'y peux rien, et c'est toujours trés douloureux à chaque fois...mais je me bat pour juguler ces mauvais souvenirs, pour penser au contraire à l'amitié dont m'ont entourée d'autres  :( :) c'est un domaine où je dois encore èvoluer...mais j'ai progressé  :)
  Le mois dernier, je suis aller quatre fois sur la tombe de Pierre. Les mauvaises pensées ont été chassées, je me suis sentie plus paisible, dans un bon état d'esprit. J'ai déposé une pierre dècorée de deux oiseaux peints, les ailes déployées, je l'ai trouvé appropriée  :-* et personne ne l'a retirée depuis, sûrement parce-que ça reste discret, à part les oiseaux on dirait une pierre ordinaire. J'en suis bien contente! Je fleurit cette tombe à chacune de mes visites bien sûr. La dernière fois, j'ai apporté un pot de petites roses rose-orangé, elles étaient magnifiques, je ne savais même pas qu'on pouvait en trouver de cette couleur  :D
  Ces derniers temps c'était la fête fprraine dans ma ville, l'occasion de profiter des petits plaisirs de la vie. J'ai vraiment passé une bonne journée mercredi dernier, plus que les années précédentes, et j'ai pensé aux bons souvenirs partagés avec Pierre en cette même occasion, et j'y ai pensé en souriant  :-*
  Voilà...aujourd'hui je ne peux pas posté davantage, ce sera donc la prochaine fois que je posterer sur vos topics, sans faute, mais je ne vous oublie pas un instant  :-* :-* :-*
Amitié à tous!
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: qiguan le 13 Octobre 2018 à 22:38:01
 :-* à toi
(merci pour le Mp)
oui la peine se transforme est supportable même si le manque taraude on a appris à faire avec ...
le chagrin est différent et il n'y a pas d'oubli
oui ils vivent en et par nous sans qu'on ait à le faire volontairement
c'est une intégration
une nouvelle fusion comme m'a dit la psy convaincue que le deuil reste calqué sur le mode de relation
Prends soin de toi Stana
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Mircea le 13 Octobre 2018 à 23:23:07
Contente d'avoir de tes nouvelles et de te lire à nouveau !
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: loma le 14 Octobre 2018 à 08:52:55
Heureuse de te lire, tes smileys nous manquaient, j'espère que tu trouveras une solution pour l'informatique,
tendrement
loma
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Faïk le 14 Octobre 2018 à 10:45:52
En tous points pareille même chose que Loma ... A bientôt Stana !


Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Bmylove le 14 Octobre 2018 à 11:43:39
Amicales pensées pour toi, Stana.
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: emi le 14 Octobre 2018 à 22:15:27
Je pensais justement à toi la semaine dernière, tes messages manquaient  ;)
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: biche07 le 15 Octobre 2018 à 11:22:51
Bonjour Stana.... j'ai lu ....je prend un peu d'espoir .. Merci biche
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Stana le 20 Octobre 2018 à 12:59:51
  Merci à vous pour vos adorables messages, qui m'ont fait chaud au coeur comme toujours  :-* :-* :-*
Titre: Re : être séparés dans cette vie-ci
Posté par: Bibou07 le 21 Octobre 2018 à 08:28:00
Oui, merci. Lire, qu’on peut aller mieux, dans un futur, plus ou moins loin, permet d’espérer et c’est énorme.

Bises