Auteur Sujet: Jusqu'à quelle distance de temps vous arrivez à organiser, prévoir quelque chose  (Lu 304 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne yvgpqpg4

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Moi je dirais la semaine suivante, pas plus loin. C'est très compliqué pour moi de prévoir des choses, comme si maintenant plus rien n'est sûr donc ce n'est pas la peine de prévoir. Mais les gens non endeuilles ne fonctionnent pas ainsi. Ils savent tous ce qu'ils vont faire cet été etc. Moi non je vis au jour le jour et ça me convient bien. Ce drame m'a appris à "profiter" du jour présent.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4735
je pense que la brutalité des deuils donnent une difficulté supplémentaire dans la gestion de ses temps plus ou moins loin de nos futurs ... mais je me trompe peut être.
Témoignage Ce qui m'a aidé c'est :
les rencontres entre endeuillé(e)s du forum qui mettaient des perspectives
et des demandes auxquelles devoir répondre de mes petites filles.
Comme la location des vacances d'été avait été faite dans un ultime espoir ... en moment de rémission je suis retournée sur ce lieu qui était ressourçant, en me faisant violence quelques mois après et au vu de tout ce que ça m'a apporté j'ai peu après le séjour renouvelé autrement la location pour l'année suivante pour être sûre que je retrouverai ces réconforts malgré les larmes et des ami(e)s du forum sont venu(e)s m'y rejoindre ...

Profiter du présent le long accompagnement de ses X cancers et autres maladies ... j'avais appris à le cultiver
récemment on m'a dit pour m'aider "tu as profité mais pas assez savouré" c'est vrai ...

bien affectueusement à vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nicole5951

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonsoir, personnellement, au jour le jour, je ne fais plus de projets car je ne sais pas comment sera demain, je suis encore déçue de me réveiller le matin. Souvent je réponds à une invitation si elle proche dans le temps ou celles de mes enfants, mais si c'est trop éloigné dans le temps, plus d'une semaine, je refuse car ça m'angoisse.
Voilà.
Affectueusement
Nicole