Auteur Sujet: Elle me manque....  (Lu 4276 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne flore18

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
Re : Elle me manque....
« Réponse #150 le: 16 Mai 2018 à 23:29:27 »
Je me rends compte que je me suis mal exprimée: loin de moi de jalouser ou comparer. Comme je le formulais, je me dis juste que si les autres sont encore là, pourquoi pas mon homme? pourquoi pas les femmes et maris de chacun d'entre nous venant échanger ici? C'était dans ce sens.

Au contraire, il faut que les gens vivent, profitent: c'est d'ailleurs le sens du message que j'ai voulu faire passer à tous les présents lors de l'enterrement de mon mari (discours que j'ai fait lire):  que nos vies ne sont pas toutes tracées comme on le veut; qu'il faut communiquer, se parler, en profiter (je résume de manière réductrice).  Et, à part moi dont la vie me paraît figée au départ de mon mari,  la terre doit continuer de tourner, les autres vivre.  Après, et je l'ai mal formulé, je me référais à l'injustice de la maladie ( et pour mon cas, comme pour la femme de maniaclik, d'Eric ou ceux ayant subi un cancer, je pensais plus aux causes environnementales: que donc les consommateurs, ou les gens comme vous et moi qui ne prenons pas les décisions au sein d'industries alimentaires  ou autre, subissons les pesticides, les aliments transformés, pollués, etc ....les intérêts financiers des labos (donc la vie parfois de patients dépendent etc...). Voilà, ma formulation était simpliste, peut-être trop, et certes mal développée.  Et je parlais bien sûr de ressenti, et non de réalité. Il se trouve juste que depuis 1 an, les hommes ou femmes qui disparaissent autour de moi, quelque soit leur âge, la cause de leur mort, etc....  sont de vraies belles personnes.
Et puis voilà, je pense qu'on est encore, si près du départ de notre conjoint dans le temps, dans la révolte, la colère
 ;)

Bon courage pour cette "satanée" lettre. Elle fait partie je pense de ce que Mononoké décrit sur l'avancée pas à pas. On te souhaite que cette lettre représente un de ces pas.

"La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre". Gandhi

Hors ligne maniaclik

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Une étoile est née
Re : Elle me manque....
« Réponse #151 le: 17 Mai 2018 à 16:11:35 »
En fait j'ai très peur du retour de cette lettre...même si je sais que de toutes façons il faut qu'elle parte pour effectivement me soulager et faire un pas...
Tout cela m'use, me vide, me fatigue...j'ai la sensation de n'avoir plus aucune énergie...d'ailleurs je pense que ce n'est pas qu'une sensation....
Je rêve de rentrer et de la prendre dans mes bras...se vide, se manque générés pas son absence est une vraie souffrance...
Le fait de ne plus pourvoir lui donner l'amour que j'ai pour elle... :'( et savoir qu'on est aimé aussi en retour...sa me fait comme un poids énorme sur les épaules!!
Je me dis que je ne pourrai pas retrouver cette complicité qu'on avait construite, façonnée au fil des années... :'(
C'est vraiment dur cette épreuve...en même temps je sais qu'il ne faut pas avancer trop vite, mais la solitude me hante aussi... :'(
Il y a beaucoup de paradoxe dans tout cela...et puis le fait d'avoir cette sensation d'être en retrait et de voir la vie continuer à ronronner pour les autres... :'( :'(

Elle me manque... :'( :'( :'(

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 881
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Elle me manque....
« Réponse #152 le: 18 Mai 2018 à 13:33:22 »
Maniaclik,
Je comprends que les conséquences de ce courrier te fasse peur,  fais surtout comme tu sens au fond de toi. Ce qui te semble juste,  quelque soit ta décision, on sera là pour te soutenir.
Le deuil en lui même use, fatigue, épuise alors dès que l'on rajoute une tâche émotionnellement difficile, tout cela est bien  compliqué  à gérer.
Tous les paradoxes auxquels nous sommes confrontés ne nous simplifient en rien la tâche.
Je t'embrasse
Mononoké
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne maniaclik

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Une étoile est née
Re : Elle me manque....
« Réponse #153 le: 18 Mai 2018 à 13:54:42 »
Merci... :'(

Aujourd'hui j'ai l'angoisse qui monte de passer ce we prolongé seul avec mes enfants.... :'( :'(
C'est pas d'être avec mes enfants, c'est la peur de faire sans elle.... :'(

 :'(

Hors ligne nathT

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 82
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Elle me manque....
« Réponse #154 le: 18 Mai 2018 à 14:10:47 »
Maniaclick,

Je comprends .....
Ta lettre va te soulager . Qu'ils comprennent ou pas !
Oui ce week end va être difficile !
Je t'adresse mes pensées positives : je ne pensais pas pouvoir surmonter les longs week end .... Et finalement ....
Ils sont passés .
J'ai juste tenté de ne penser et de ne m'occuper que des vivants autour de moi . Mes enfants m'ont aidé à surmonter ces moments si douloureux .
La fatigue intense va se dissiper ....Un peu ... Tu verra


Nath

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3394
Re : Elle me manque....
« Réponse #155 le: 18 Mai 2018 à 16:10:11 »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne maniaclik

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Une étoile est née
Re : Elle me manque....
« Réponse #156 le: 19 Mai 2018 à 11:07:13 »
Et voilà.... :'( il est dur de se lever le matin...un poids énorme comme si je n'y arriverai pas...et puis mes enfants sont venus me dire qu'il était l'heure....9h30....
C'est tellement dur de déjeuner à 3..... :'( :'( :'( :'(

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1236
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Elle me manque....
« Réponse #157 le: Hier à 13:55:59 »
  Même si nous ne nous en croyons pas capables, surtout durant les premiers mois de deuil, nous accomplissons, en dépit de tout, les gestes du quotidien, aussi difficiles soient-ils (alors qu'ils nous auraient parus tous simples, spontanés "avant") , parce-que nous le devons, que nous n'avons pas d'autre choix possible...on ne peux pas resté au lit toute la journée, d'autant plus que c'est souvent au lit que les pires souvenirs, la pire souffrance se font plus présents parce-qu'on les contrôle moins-quand on le peux.  Ces gestes que nous effectuions sans y penser demandent, en début de deuil, un effort constant, èpuisant, et pourtant nous ne pouvons pas faire autrement. Peu à peu, les gestes et actes du quotidien ne demandent plus cet effort permanant, et deviennent moins mécaniques aussi, mais ça se fait graduellement...
  J'espère que ce week-end avec tes enfants ne sera pas trop dur, et que vous pourrez tout de même profiter un peu de ce temps passé les uns avec les autres.

*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)