Auteur Sujet: Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux  (Lu 6983 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

koala

  • Invité
Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« le: 14 mars 2012 à 05:01:02 »
Tres dur matin, mon coeur de maman c'est rebrisser en milles morceaux pour mon fils.

Mon fils dissait parfois le mot papa suivant le décès subitement de celui-ci dans son sommeil en octobre. Il y a p-e 2 mois que je ne lui avait pas entendu le dire. Ce matin, comme j'allais ouvrir mes rideaux dans ma chambre, j'avais mon fils dans mes bras. Mon amour l'appellais "le Dounait a Papa" (c'est un fils tellement doux) Je l'ai appelle ainsi ce matin. J'avais l'habitude de l'appeller ainsi quand j'allais le porter dans notre lit a cote de papa qui dormait ou était a moitié endormi.

Ce matin, en lui dissant qu'il était le petit dounet a son papa. Étienne a regarder directement dans le lit en dissant PA-PA!!! PA-PA??? La ponctuation de ses papa exprime bien son visage! Le fait de voir qu'il a une certaine conscience dans l'absence de son papa me brise en milles morceaux! Il a seulement 14 mois! L'art de retombe dans un creux de vague en 15 secondes! :*(

Comment est-ce que la vie peut permettre dans atrocité comme cela!? Enlever un être si important a de ci jeune enfant (5-3 et 1 ans)!!! Nous laisser nous comme L'autre parent avec un si lourd  poids entre les mains. Je sais que je vais y arriver, j'ai vecu plusieurs tragedie.... mais celle la c'est la pire du monde qu'on ne peut subire. De voir l'absence de notre tendre moitié, de voir des parents qui ont perdu leur fils, de voir 3 enfants qui aimerait revoir leur papa! D'avoir encore tant de question sur ce qui c'est passé en lui pour que son coeur cesse de battre a jamais, un jour j'aurais les résultats de l'autopsie. Oui, je peux voir que j'ai fait et que ma famille a fait un bout de chemin en 4 mois et demi. On essaye de vivre dans le présent, mais je ne peux m'empecher de voir les milions d'année a venir! Je n'ai que 29 ans!!!! La retraite est bien loin!!

Il y a longtemp que cela n'est pas arrivé, mais je croit bien pleurer jusqu'a temps que je m'endorme ;(

Au moins, je sais qu'un jour tres prochain, je serais dans un haut de vague.... mais la, ca fait mal !!

cha7829

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #1 le: 14 mars 2012 à 08:52:50 »
Bon courage Koala, pour tes enfants et pour toi.
Malheureusement aucun mots, aucun geste, n'apaisera ta souffrance.
Claude

Chris-ka

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #2 le: 14 mars 2012 à 09:08:24 »
Que de questions qui malheureusement ne trouveront jamais de réponses !
Je suis dans la même situation que toi (avec un p'tit bout en moins) et malheureusement, je ne sais que trop ce que tu ressens.
Prends soin de toi
Karine

sofyoan

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #3 le: 14 mars 2012 à 09:57:18 »
Annie,

nous avons vécu la meme chose....toi juste quelques semaines avant moi.
Moi j'ai seulement un petit garçon de 2 ans, je pense souvent à toi avec tes 3 enfants. et je me dis que je dois m'accrocher...on fait bonne figure, en ce moment c'est plutot un haut de la vague, mais je suis consciente que ça peut changer sur un petit rien.

je dis que vue de l'exterieur, j'ai l'air de faire face, mais à l'interieur c'est un champ de ruines. Mon fils pose moins de questions ces temps, mais des fois, de maniere spontanée et inattendue, papa revient dans son esprit...et là c'est dur, tres dur...
Priver nos enfants de leurs papas, comment est ce concevable, supportable, acceptable? Yoann participait au moins autant que moi à l'education de notre enfant. Pourquoi avoir amputer notre famille , avoir priver  notre adorable petit garçon de son exceptionnel papa??

j'ai personnellement accepter le peu d'explications sur les causes posssibles du deces de Yoann. je peux concevoir que la medecine ne soit pas encore capable de tout expliquer, mais je pense que cela a avoir avec mon caractère. j'ai eté rassurée sur le fait que ce n'etait pas genetique et que je ne devais m'inquieter pour mon fils. Rien de tout ce qu'on m'a dit ou plutot pas dit n'aurait de toutes les façons pu ramener Yoann. il me faut continuer ma route et ne pas rester bloquée sur ce point.

je t'envoisun peu de  mon haut de la vague depuis la Suisse, vers le Quebec....pfff... il vient de s'envoler vers toi,
bonne reception, je t'embrasse tres fort  :-*  :-*  :-*

sofi

Hors ligne Pascale

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1081
  • Je t'aimais, je t'aime, et je t'aimerai....
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #4 le: 14 mars 2012 à 10:15:01 »
Plein de force a vous petite maman au cœur brisé. Ça me fend le cœur de vous lire. Tit bout t'chou.

Bisous réconforts vers vous et vos petits.

Pascale maman de grands aussi.
Pascale la Louve

Marieroger

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #5 le: 14 mars 2012 à 12:03:12 »
A mon tour de t'envoyer plein de force et de courage. Nous avons cette incroyable chance celle d'avoir nos enfants à nos côtés et ils sont notre force et notre raison de vivre. Alors accroche-toi à eux et tu verras tu vas y arriver. Bien sûr la douleur est toujours là, prête à resurgir à n'importe quel moment mais avec le temps tu vas parvenir à refaire des projets.Aie confiance......
Prends soin de toi, le haut de la vague arrive.
Courage, courage, courage tu n'es pas seule......
Marieroger

koala

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #6 le: 14 mars 2012 à 13:28:58 »
Merci pour toutes ces petits mots, je me suis réveiller apres m'etre vide de larme la nuit passé. Moi aussi, je pense a plusieurs maman avec qui j'ai communiquer. Nos enfants sont nos forces, mais nous rappel betement a la réalité aussi!

Merci du courage envoyer au travers les océans! :) Je vais attaquer ma journée du bon pied avec crainte par contre. Je sais que je suis tres fragile aujourd'hui et au boulot nous fessont un activité avec des policiers et autres. J'espere seulement ne pas retrouver un policier qui était chez moi lors du décès.... car je sais que je vais craquer. Je me croise les doigts! Je vous en redonne des nouvelles

Ce que j'aime ici, c'est qu'on peut écrire a n'importe quel heure.... appeller quelqu'un a minuit... ca passerait moins bien meme si nous avons toutes ses offres! Tse, appeller pour dire quoi..... Merci a vous tous!

mamita

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #7 le: 14 mars 2012 à 14:09:56 »
Oui Koala tu vis ce que ma belle-fille est en train de vivre (les petits ont 7 et 4 ans) ... les enfants n'aiment pas nous voir tristes, mais ils parlent beaucoup de leur papa ... 8 mois bientôt ...

Mais que c'est difficile de se retrouver seule si jeune ... faire face à tout, et si j'ai beaucoup de chagrin d'avoir perdu un fils, je suis surtout en colère de voir mes petits enfants privés de leur papa, et de voir ma belle-fille seule.

J'ai vécu la même tragédie à 5 ans ... ma mère disait toujours (veuve à 28 ans avec 3 enfants de 7 ans- 5 ans et 6 mois) ce sont les enfants qui nous aident à continuer le chemin.

Je suis certaine que là où ils sont, ils veillent sur vous toutes pour que vous continuiez à VIVRE !

De tout coeur avec vous "petites mamans" si fortes

Je t'embrasse

Mamita

Chris-ka

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #8 le: 14 mars 2012 à 14:32:01 »
Mamita,
Tu dois être une belle-mère exceptionnelle, car face à ta souffrance d'avoir perdu ton fils, tu arrives encore à comprendre celle de ta belle-fille. Et c'est rare !
Ça m'arrache aussi le cœur quand mes filles réclament leur papa, pleurent et ne comprennent pas pourquoi il est mort mais elles aiment aussi parler de lui en évoquant les bons souvenirs.
Mamita, quels sont les souvenirs qu'il te restent de cette tragédie que tu as connu aussi à 5 ans ? Et comment s'est déroulé ta vie d'adolescent et d'adulte avec ce manque ?
Koala, je travaille beaucoup avec le Québec et mon patron y vit la moitié de l'année (saint-sauveur).
Je vous embrasse
Karine

Chris-ka

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #9 le: 14 mars 2012 à 14:34:50 »
Sofi,
Au contraire de toi, je ne peux accepter le peu d'explications qu'on m'ait donné sur les causes du décès mais je crois que tu as raison, il faut s'y résoudre un jour. Mais pour l'instant, je ne peux pas.
Je t'embrasse
Karine

sofyoan

  • Invité
Re : Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #10 le: 14 mars 2012 à 14:42:15 »

Mais que c'est difficile de se retrouver seule si jeune ... faire face à tout, et si j'ai beaucoup de chagrin d'avoir perdu un fils, je suis surtout en colère de voir mes petits enfants privés de leur papa, et de voir ma belle-fille seule.

J'ai vécu la même tragédie à 5 ans ... ma mère disait toujours (veuve à 28 ans avec 3 enfants de 7 ans- 5 ans et 6 mois) ce sont les enfants qui nous aident à continuer le chemin.

Je suis certaine que là où ils sont, ils veillent sur vous toutes pour que vous continuiez à VIVRE !

De tout coeur avec vous "petites mamans" si fortes

mes beaux parents sont loin et je sais qu'ils s'inquietent pour nous , de nous savoir seuls dans cette grande maison, sans famille proche de nous.
j'ai vu combien ils avaient transféré tout leur amour sur leur petit fils qui est tout ce qu'il leur reste de leur fils adoré.

j'ai pleuré aussi en imaginant tous nos amours rassemblés, tous ces papas se disant: hey regarde celui là c'est mon petit bonhomme, il fait du velo tout seul, et un autre de repondre: regarde c'est ma petite fille, elle va a son premier cours de danse. Qu'est ce qu'il serait fier, mon Yoann, de son fils chantant ses premieres comptines tout seul. et puis il aime le foot, il semble avoir des predispositions pour taper dans un ballon. mais voila, Yoann n'entrainera jamais l'equipe de foot de son fils...c'etait son rève.

la vie est cruelle, la vie est injuste
courage les p'tites mamans

sofi

koala

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #11 le: 14 mars 2012 à 17:40:34 »
C'est sur que vous d'en haut, il doivent être fiere de leur enfant. Mon fils fera bientot ses premiers pas.. ma grande pédale seule en vélo ! Mon ti Koala doit etre fiere de sa koala et ses petits!


Finalement, j'avais raison ce matin. J'ai craquer légèrement, car l'agente que je ccroyais voir y était,.,.. cela ma permis d'aller lui parler. Les policiers ont vraiment faite un bon travail dans les circonstances avec les enfants... alors je me suis permis de lui dire et la dame ma répondu qu'elle était tellement contente d'avoir de mes nouvelles... elle a passer plusieurs fois en face de ma maison, mais n'osait pas venir a cause des enfants. Elle avait peut que cela fasse réagir mes enfants négativement. Ses supérieurs lui demandait regulierement si elle m'avait revu... Alors, d'un cote il y a les émotions qui ont remonter mais d'un autre cote je suis tellement contente de l'avoir fait aussi. Les policiers se font tjs tomber sur la tomate, mais la les bon coups aussi c'est important a souligner. Cela va peut-être m'avoir fait avancé apres tout... car a chaque fois que je voyais une voiture.... je me dissait que je devrais leur écrire.... c'est encore mieux en personne!

Pour celle qui ont des résultats, ca ne chance surement pas la finalité, parfois ca peut aider et des fois non. Moi, j'attend juste de savoir si ca pourrait être irréditaire... car pour l'instant je sais juste qu,il y a des expertises sur le coeur de mon conjoint qui sont en cours...... le systeme est VRAIMENT long au quebec! C'est un numéro de dossiers et c'est tout!

mamita

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #12 le: 14 mars 2012 à 17:44:07 »
En réponse à Chris-Ka,
Non je ne suis pas exceptionnelle, tout simplement humaine et pleine de compassion pour les personnes qui souffrent, c'est naturel chez moi.
Quant à la manière dont j'ai vécu le deuil de mon père autrefois, eh bien j'ai peu de souvenirs de lui, mort à 32 ans d'une tumeur au cerveau. j'ai assisté à TOUT, veillée, sépulture etc ... ma mère me l'a certifié et j'ai tout "balayé" de mon cerveau ! et comme on ne nous parlait pas, qu'il y avait très peu de photos (1955), nos grands parents paternels ont assuré un maximum près de nous mais j'ai toujours entendu ma mère critiquer négativement ma grand mère ! Ma mère s'est mariée une seconde fois et je l'ai très mal vécu n'étant pas du tout préparé (j'avais 9 ans), "cet homme" veuf de 6 mois à peine, de 12 ans son aîné, est arrivé avec 3 grands enfants plus vieux que nous ! Mais nous n'avions pas droit à la parole, alors il fallait encaissé tous ces changements dans nos vies d'enfants. Ma scolarité s'est déroulée normalement, j'étais douée et l'école était mon refuge. Notre mère était très sévère, nous devions être "exemplaires", "le paraître", ce que pouvait dire les gens étaient très importants à la campagne.Notre beau-père était un homme "sans consistance" mais pas méchant, un peu tristounet et pessimiste.
Mariée à 20 ans, (avec l'homme de ma vie encore aujourd'hui) je fus heureuse de partir loin de la famille ... mais le manque de mon père je l'ai vivement ressenti quand mes enfants ont eu l'âge que j'avais à sa mort ... curieusement.
J'en ai voulu à ma mère terriblement, j'étais très sensible sans doute et j'ai terriblement manqué de tendresse. Ma mère est encore vivante, mais je n'ai aucun plaisir à la voir ... elle m'agace ... je n'ai pas une bonne relation avec elle et je n'ai jamais pû lui dire mon ressenti car tellement imprégnée de ses malheurs, elle ne comprend pas, la seule chose qu'elle m'ait dite quand Antoine est mort c'est : "ah oui moi je sais ce que c'est" ! eh bien des gens qui ont du malheur, il y en a plein la terre, alors qu'elle cesse de se regarder le nombril !
En fait je n'ai jamais fait le deuil de mon père et quand Antoine est mort de maladie (il m'avait dit :"maman l'histoire se répète") tout mon passé a ressurgi dans ma tête ... ce fut un énorme tsunami et si une psychiatre exceptionnelle ne m'avait pas aidé à déméler "les noeuds" dans mon cerveau, je serais sans doute très très mal ! (de plus mon frère est mort en mai 2010 d'un cancer à 62 ans)
Nous avons beaucoup discuté avec ma belle fille ... et nous parlons beaucoup à nos petits enfants, nous avons toujours expliqué ce que vivait leur papa, même à la petite de 3 ans qui savait que son papa allait mourir. C'est très IMPORTANT DE NE PAS LAISSER LES ENFANTS DANS LE DOUTE, leurs petites oreilles entendent tout, alors rassurez-vous, si vous acceptez de prendre du temps pour discuter avec vos enfants, parlez leur de celui ou celle  qui est "juste à côté",  qui ne les oulie pas, chérissez-les de mille calins et vous verrez  les choses seront plus faciles et ils se construiront pour une "bonne vie".

J'espère ne pas vous ennuyer avec "mon histoire", c'est la mienne, et celle de tant d'autres de cette époque où on ne parlait guère aux enfants.

Bien chaleureusement

Mamita


koala

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #13 le: 14 mars 2012 à 17:57:53 »
Mamita, c'est loin d'etre ennuyant! ca donne des idees de chose a faire et ne pas faire

merci de se partage!

Chris-ka

  • Invité
Re : Quand ton coeur se rebrisse en milles morceaux
« Réponse #14 le: 14 mars 2012 à 19:47:04 »
Merci Mamita de nous avoir fait partagé ton histoire, ton vécu d'enfant orpheline de père. Il est vrai que les temps ont changé, nous communiquons davantage avec nos enfants. Mais que la vie à été cruelle avec toi, tant d'injustice !!!
Je t'embrasse
Karine