Auteur Sujet: Deuxième décès en 6 mois  (Lu 3059 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

didjezik

  • Invité
Deuxième décès en 6 mois
« le: 15 août 2013 à 11:04:42 »
Bonjour à tous et toutes,

Je suis venue il y a quelques mois de cela poster ici, afin de parler du décès de mon conjoint, qui nous a quitté le 9 janvier dernier, des suites d'un cancer inconnu, en 6 mois de temps. Je l'ai accompagné jusqu'au bout, il est décédé à mes côtés, durant la nuit.

Depuis, je suis aidé par une psychologue, et depuis quelques temps, je commencais à aller un peu mieux.

Mi avril, mon papa a commencé à avoir une gêne intestinale.... s'en est suivi des allers retours aux urgences, où on lui donnait des lavements. Puis un jour, fin mai, un scanner qui a révélé une tumeur au colon transverse. Hospitalisation, on nous parle de chimios. Mais il présente du fait de la tumeur une occlusion intestinale, on l'opère pour lever l'occlusion début juin.

Lors de l'opération, le chirurgien décide de lever l'occlusion, et de refermer sans rien faire d'autre que lui placer un anus artificiel. On nous annonce d'emblée que le cancer est généralisé à l'intestin grêle, au peritoine et au foie. C'est terminé.

Mon père n'en sait rien, il aurait été incontrolable s'il avait su que ces jours étaient comptés et qu'il ne ressortirait jamais de l'hopital.
Après 19 jours passé à l'hopital, il nous a quitté. Ma soeur, ma mère et moi même l'avons accompagné jusqu'au bout. L'avons incité main dans la main, le calinant, à ralentir sa respiration, il nous a écouté, et a arrêté de respirer, et son coeur de battre, en 30 minutes.

Ce fut un moment ... paradoxalement très beau.

Mais voilà... alors que je commencais à aller un peu mieux vis à vis du départ de mon homme, voilà que le deuxième homme de ma vie est parti brutalement.

J'ai l'impression d'avoir perdu deux piliers de ma vie en si peu de temps. Au début je vivais plutôt bien tout ça, j'étais apaisée. Le fait d'avoir pu accompagner mon papa ces derniers instants m'a beaucoup aidé je pense.

Mais c'est dur. J'ai l'impression d'avoir fait un violent retour en arrière du coup.. je revis le décès de mon conjoint, celui de mon père s'y ajoutant. Du mal à accepter leur départ, encore.

A tout cela, vient s'ajouter une perte de mon estime, de ma confiance en moi...

Pour vous expliquer brièvement, je m'étais engagée auprès d'une amie gérante d'un magasin, de venir en tant que vendeuse saisonnière pour le mois d'août. Entre temps donc, mon papa est décédé... mais m'étant engagée auprès d'elle, je suis quand même aller travailler dans sa boutique. J'ai tenu 9 jours. Puis je me suis effondré moralement.

Durant ces 9 jours, je me suis vu sombrer. J'avais l'impression que tout ce que je faisais était nul. L'impression de tout rater... il est vrai que depuis janvier, je suis maladroite dans mes gestes je me cogne partout... bizarre !

Mais là... ces 9 jours de travail m'ont démoli moralement. J'ai fini en larmes, complètement ravagée par mon inaptitude...

J'ai décidé d'arrêter ce travail du coup, car sinon, j'allais finir au fond du trou. Déjà... alors que je suis quelqu'un avec un tempérament battant, optimiste, des idées noires m'envahissent. Elles me font peur car jamais je ne passerai à l'acte ! Mais j'ai peur de pêter un plomb, de devenir incontrôlable... je ne sais pas si certaines d'entre vous ont déjà connu ce genre de choses... c'est assez effrayant.

Enfin voilà ... je revois ma psy demain pour pouvoir parler de tout ça avec elle. On avait décidé d'un commun accord d'espacer les rencontres car j'allais mieux. Mais malheureusement, je fais une méchante rechute ..  :'(

Merci de m'avoir lu  :-\