Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 252462 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne BEBE

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 397
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1065 le: 09 Janvier 2019 à 18:52:06 »
Qiguan,

Une grosse pensée pour toi ce soir. Je t'embrasse bien fort.

BEBE 
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4195
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1066 le: 10 Janvier 2019 à 14:47:48 »
Merci
Bibou
ce qui étonne c'est que j'ai toujours pris soin de moi, ce que je préconise je le fais pour moi ...
d'ailleurs parfois c'était trop "pressant" depuis 1 ans environ j'ai enlevé les injonctions que parfois je me mettais ...
Merci Bébé

Hier soir avec des ami(e)s nous débattions autour d'une des émissions de France culture
(http://forumdeuil.comemo.org/apres-la-grande-souffrance-la-reconstruction/des-emissions-utiles-()-pour-la-reconstruction/msg100209/#msg100209 )
et une des amies, veuve aussi, a bien témoigné quant à notre difficulté de reconstruction/la perte de nous même disparue avec le décès de l'autre ...
et de la nécessité de narcissisation pour reconstruire autrement ...

Nous avons aussi témoigné à ces personnes divorcées pour les autres, de ce que pouvait être un couple fusionnel mais où on était indépendantes ...
et une à constater que nous étions à présent plus dépendante apparemment, c'est vrai, cela nous a fait réfléchir.
Oui je me sens plus dépendante de cet amour à présent que lorsque je le vivais du vivant de mon conjoint !

Je crois que je profite culturellement notamment de faire à présent plein de choses, cela me fait plaisir, du bien, mais ne me comble pas ... car m^me si je peux le partager avec d'autres humains je ne peux plus le partager avec celui qui 41 ans a été ma "moitié" même si on faisait bien des choses indépendamment .

Mais je suis dans la gratitude d'avoir vécu ce que j'ai vécu.

affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4195
« Modifié: 14 Janvier 2019 à 22:14:19 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne BEBE

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 397
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1068 le: 15 Janvier 2019 à 14:04:05 »
Monsieur de  Saint-Exupéry... Nous partageons la même philosophie   :)

https://www.youtube.com/watch?v=WP5AyTWvYS0

Qiguan,  Je t'embrasse
BEBE
« Modifié: 15 Janvier 2019 à 14:31:37 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4195
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1069 le: 15 Janvier 2019 à 15:20:43 »
 :-*
Merci
Hier soir je me suis endormie portée par un très beau signe surprenant mais si réconfortant
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne BEBE

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 397
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1070 le: 15 Janvier 2019 à 15:25:36 »
Chère Qiguan,

Là tu en dis trop ou pas assez... donc pas assez  ;)
Alors... raconte ce signe... je suis trop curieuse

Bisous
BEBE
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4195
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1071 le: 15 Janvier 2019 à 15:27:53 »
Quand je serai prête, sentirais l'envie de le partager je le ferai
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne BEBE

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 397
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1072 le: 15 Janvier 2019 à 17:34:30 »
Je te comprends tout à fait.
Pour ma part tous les signes recus utilisent « notre code amoureux » et il y en a beaucoup que je n’ai pas évoqués et que je ne raconterai jamais sur le forum ou ailleurs car bien trop intimes.
C’est tout naturellement que ma curiosité cède le pas à mon sens de la discrétion.  ::)

Bisous
BEBE
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4195
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1073 le: Hier à 22:12:39 »
j'ai énormément utilisé la convocation de souvenirs à résonance positive, à sensation plaisante pour survivre dès le début de mon deuil
ce fut une cane, voire un déambulateur ...  ::) pour survivre sur ce chemin
Jean m'avait dit plusieurs fois en fin de vie "il faudra que tu oublies, moi faut que je me souvienne de ce que tu as là fait pour moi" oui oublier l'horreur de la confrontation à la dégradation etc ... ne retenir comme je disais que l'amour qui nous a baigné dans ces moments
mais là à l'approche de 5 ans de deuil  ( ::) de 5 ans de deuil cela me semble surréaliste voire irréel, ce chiffrage du temps) je constate que j'ai modifié, à l'insu de mon plein gré certains souvenirs ...
par flashs, bribes il m'arrive de retrouver des morceaux gommés, transformés ... à l'intérieur d'un souvenir ...
j'ai cherché et trouvé cette lecture
https://www.hogrefe.fr/manipuler-la-memoire-peut-on-faire-confiance-a-ses-souvenirs/
pas rassurante en fait ...  :-\
certes les modifications sont pour la bonne cause ... les forces pour réussir à survivre
je m'en suis inquiétée auprès de ma psy qui m'a "rassurée" c'est normal, un processus logique du cerveau ...
oui je pourrais retrouver des passages modifiés, les rétablir ... bricoler encore les souvenirs ...
à un moment fort de tempête émotionnelle la justification de l'amour a apaisé mon mental inquiet ...

Je suis dans une période où des ennuis dont j'aurai aimé me dispensé sont là et je les affronte , bien sûr seule.
Je constate que le chemin de deuil m'a donné ce que certains nomment nouvelle force  ::), une distanciation avec le négatif, les conséquences comme si l’extrême douleur  avait modifié la "tabulation" ou graduation des autres souffrances émotionnelles ... c'est le constat que la cicatrice restera bien active définitivement, rassurant ou pas ...

Avec le comment je "porte" Jean, sa mémoire ce que l'on nomme phase d'acceptation
"Acceptation : Dernière étape du deuil où l'endeuillé reprend du mieux. La réalité de la perte est beaucoup plus comprise et acceptée. L'endeuillé peut encore ressentir de la tristesse, mais il a retrouvé son plein fonctionnement. Il a aussi réorganisé sa vie en fonction de la perte."
me surprend
la psy me dit que cette étape dure sans fin (mais se transforme) en fait car sans cesse on redéfini la réorganisation de sa vie en fonction de la perte
cela me rassure car j'avais l'impression de ne jamais en sortir ...  ::)

voilà quelques témoignages
prenez soin de vous
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char