Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 148794 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
Re : Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #825 le: 29 Septembre 2017 à 13:46:02 »
Merci Quigan
Il m'est toujours aussi agréable de te lire;
Je te souhaite une belle journée
à toi aussi
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #827 le: 06 Octobre 2017 à 22:15:37 »
merci à l'amie très chère de ce forum qui par MP m'a dédié cette journée des aidants moi qui aide ici ...
et en me donnant le lien vers
http://www.lajourneedesaidants.fr/video-christophe-faure-psychiatre-accompagne-aidants/
que je vous partage

douceur à vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #828 le: 13 Octobre 2017 à 18:06:47 »
cette technique a été utilisée pour ma maman au moment de son syndrome de glissement
http://forumdeuil.comemo.org/sante-deuil-stress-deperession/sommeil/msg89712/#msg89712

parle t'on de notre dépression à notre entourage ? ...
aurait il besoin de ces conseils
http://sante.lefigaro.fr/article/depression-le-role-difficile-des-proches/
« Modifié: 13 Octobre 2017 à 18:16:45 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #829 le: 15 Octobre 2017 à 05:51:13 »
Ici nos témoignages créent des nouveaux possibles pour les autres.
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/seulementdeja-un-an/msg89728/#msg89728

Accueillir avec l'outil, à expérimenter, de la pleine conscience, les vagues émotionnelles semble me permettre de ne pas rajouter du mal être à la souffrance.
Ces derniers jours, j'ai eu la force de pouvoir l'observer ...
Alors que j'étais submergée par une vague émotionnelle qui me roulait dans tous les sens, je me suis mise à la pleine conscience, à l'accueil bienveillant.
J'ai distingué, en observant mon état de fatigue, le cumul des choses difficiles à gérer, les pensées qui venaient mais en les séparant de jugements liés à mon caractère, mes "croyances", mon éducation, mon imprégnation du passé. Tout cela en me foutant la paix (cf Fabrice Midal)
J'ai constaté mes sentiments en endossant la responsabilité de les assumer au lieu de les subir ou de leur attribuer une cause externe
Et bien sûr en même temps je laissais aller mes sanglots
Je constatais mes besoins en veillant à faire la distinction avec les moyens pour y parvenir là aussi en voyant ce qui venait de mon caractère, des "croyances", de l'éducation ...
Et je me formulais des souhaits plutôt que des exigences, souhaits qui respectent les besoins sans faire de scénarios d'obtention, en l'imaginant le bien être de l'avoir reçu.
Ma peine est venue, a été comme accueillie dans un espace du coup apaisant et non pas exacerbant.
J'ai senti comme un bercement reconfortant et avec mes sanglots j'ai glissé dans le sommeil.
Quand je me suis réveillée j'étais en paix et ressentant de la force pour continuer ...

Je n'avais pourtant rien réglé des "soucis" et pas supprimé le manque mais je pouvais continuer allégée d'un poids émotionnel paralysant.

Voilà en témoignage.
Bien affectueusement


"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char