Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 163582 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #825 le: 29 Septembre 2017 à 13:46:02 »
Merci Quigan
Il m'est toujours aussi agréable de te lire;
Je te souhaite une belle journée
à toi aussi
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #827 le: 06 Octobre 2017 à 22:15:37 »
merci à l'amie très chère de ce forum qui par MP m'a dédié cette journée des aidants moi qui aide ici ...
et en me donnant le lien vers
http://www.lajourneedesaidants.fr/video-christophe-faure-psychiatre-accompagne-aidants/
que je vous partage

douceur à vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #828 le: 13 Octobre 2017 à 18:06:47 »
cette technique a été utilisée pour ma maman au moment de son syndrome de glissement
http://forumdeuil.comemo.org/sante-deuil-stress-deperession/sommeil/msg89712/#msg89712

parle t'on de notre dépression à notre entourage ? ...
aurait il besoin de ces conseils
http://sante.lefigaro.fr/article/depression-le-role-difficile-des-proches/
« Modifié: 13 Octobre 2017 à 18:16:45 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #829 le: 15 Octobre 2017 à 05:51:13 »
Ici nos témoignages créent des nouveaux possibles pour les autres.
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/seulementdeja-un-an/msg89728/#msg89728

Accueillir avec l'outil, à expérimenter, de la pleine conscience, les vagues émotionnelles semble me permettre de ne pas rajouter du mal être à la souffrance.
Ces derniers jours, j'ai eu la force de pouvoir l'observer ...
Alors que j'étais submergée par une vague émotionnelle qui me roulait dans tous les sens, je me suis mise à la pleine conscience, à l'accueil bienveillant.
J'ai distingué, en observant mon état de fatigue, le cumul des choses difficiles à gérer, les pensées qui venaient mais en les séparant de jugements liés à mon caractère, mes "croyances", mon éducation, mon imprégnation du passé. Tout cela en me foutant la paix (cf Fabrice Midal)
J'ai constaté mes sentiments en endossant la responsabilité de les assumer au lieu de les subir ou de leur attribuer une cause externe
Et bien sûr en même temps je laissais aller mes sanglots
Je constatais mes besoins en veillant à faire la distinction avec les moyens pour y parvenir là aussi en voyant ce qui venait de mon caractère, des "croyances", de l'éducation ...
Et je me formulais des souhaits plutôt que des exigences, souhaits qui respectent les besoins sans faire de scénarios d'obtention, en l'imaginant le bien être de l'avoir reçu.
Ma peine est venue, a été comme accueillie dans un espace du coup apaisant et non pas exacerbant.
J'ai senti comme un bercement reconfortant et avec mes sanglots j'ai glissé dans le sommeil.
Quand je me suis réveillée j'étais en paix et ressentant de la force pour continuer ...

Je n'avais pourtant rien réglé des "soucis" et pas supprimé le manque mais je pouvais continuer allégée d'un poids émotionnel paralysant.

Voilà en témoignage.
Bien affectueusement


"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #831 le: 30 Octobre 2017 à 22:19:21 »
https://vimeo.com/19493495
 "départ" (2002), répond à une commande de la Fondation de France pour la morgue de l'hôpital Raymond Poincaré de Garches.
Les médecins, frustrés de pouvoir faire si peu pour accompagner les agonisants au moment crucial, ont demandé à un artiste italien de créer une morgue et à Scanner et à David un accompagnement sonore approprié. "depart" est constitué de couches de violoncelles jouées par Maya Beiser
couches qui partent en décalé un peu comme dans un canon, formant un mille-feuilles d'amples glissandi sur le continuum vocal de quatre voix féminines - dont celle d'Alexandra Montano, décédée depuis lors, à la mémoire de laquelle la pièce est dédiée. Peu importe à vrai dire la destination de l'œuvre : vous n'êtes pas dans une morgue, elle peut s'écouter partout

Comme "la vie" est surprenante, passage de mon beau frère et de ma belle soeur ces silencieux depuis le 23 avril 2014 ... et là un échange reconnaissant la douleur de mon deuil, son niveau etc ... quel retournement ! et pourquoi sont ils restés à distance alors que je demandais qu'ils me parlent de mon aimé ... ? impossible sans doute !
Je n'ai jamais compris leur attitude mais je n'ai jamais fermé la porte ... et souvent je disais cette peine de leur silence dans mes mots à mon aimé défunt !
Une grâce est elle venue ? pour combien ?
accepter là aussi ce qui vient, simplement ...

Avancer sur ce chemin de reconstruction en acceptant la souffrance liée de faire tant de choses certes agréables, enrichissantes culturellement, humainement mais faites uniquement car mon aimé n'est plus de ce monde !
Perdre de l'énergie constamment à affronter sans cesse la satisfaction et gérer la douleur en même temps !

 Parler de la mort avec notre petite fille de 5 ans ... chercher les mots ... respecter ses idées nouvelles à elle. Gérer l'émotion, le chagrin !

Supporter le manque ! avec un niveau de douleur lié à la blessure originelle de l'enfance qui sert de creuset ... encore inconsciemment et malgré soi ..., oeuvrer à déprogrammer ce schéma ...
sentir douleur et douceur de cet amour toujours là, voire son augmentation, chercher la voie dans ce chemin où le corps souffre alors qu'il n'y a plus d'échanges corporels possibles ... un apprentissage qui ne finira sans doute jamais

Prenez soin de vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #832 le: 01 Novembre 2017 à 08:04:29 »
Nous n'avons plus que "l'invocation, convocation" et les souvenirs
Leur activation n'est pas spontanée
Cela nous demande de l'énergie
Nous fatigue
Pour nous "sentir" avec eux/elles encore
Car le néant de leur absence corporelle nous reste insupportable, nous demande une lutte constante
Pour ne pas défaillir.
Nous recevons des aides de choses diverses mais si elles sont mieux que le rien elles ne compensent pas l'insubstituable

Affectueusement à vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nalingi yo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 29
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #833 le: 01 Novembre 2017 à 08:55:11 »
Nous n'avons plus que "l'invocation, convocation" et les souvenirs
Leur activation n'est pas spontanée
Cela nous demande de l'énergie
Nous fatigue
Pour nous "sentir" avec eux/elles encore

Bonjour qiguan, j’ai souvent du mal à mettre les mots exacts  sur mes états d’esprits, sensations, etc... mais tu viens de le faire pour moi. Parfois j’aimerai revivre ces souvenirs comme un film et me plonger dedans. Mais ils sont capricieux.
Merci pour ce petit mot

Hors ligne Titi62

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #834 le: 01 Novembre 2017 à 12:54:34 »
Bonjour qiguan,

A chaque fois que je rejoins le forum, j'ai le sentiment de rejoindre des frères et sœurs de peine. Quand je lis ton 1er témoignage , je trouve tellement de similitudes avec ce que je vis depuis bientôt un an.

Je pensais que je serais indifférente à cette journée du 1er novembre mais je ne sais pas si c'est l'approche de l'anniversaire du décès de mon amour mais ma peine reprend de l'intensité.
Tout au long de cette année, je me suis battue, j'ai lu tout ce que je pouvais trouver pour comprendre le deuil, j'ai déménagé, changé de travail , me suis étourdie d'activités pour meubler le vide immense de ma vie.
Je me sens comme une coquille vide.
Pourtant, mes filles sont présentes, j'ai deux adorables petites filles. Mes frères sont là, protecteurs mais ... je ne sais pas formuler ce que je ressens., vide est le mot qui me vient.
Je sais que je ne me reconnais pas le droit d'être triste car je me rend bien compte que j'ai un travail intéressant, des moyens suffisants pour vivre plus que correctement, un entourage familial présent alors pourquoi je me sens si absente, vide ?
Avant je ressentais un sentiment profond de bonheur qui me faisait dire tout le temps, la vie est belle. Je n'arrive plus à éprouver ce sentiment, l'absence de mon amour est tellement douloureuse.

Voilà tous les mots que je ne dis à personne....
A bientôt

Hors ligne Autrementdit

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 136
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #835 le: 02 Novembre 2017 à 16:58:12 »
Je pense bien souvent et toujours à toi.. excuse mon silence mais il ne veut pas dire "oubli"....
Douceur.. caresses à Bill

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #836 le: 02 Novembre 2017 à 17:04:55 »
la journée de Toussaint fut bizarre cette année
j'étais comme dissociée ...
là à mettre les fleurs, à répondre à l'exubérance de ma petite fille excité de planter la pensée qu'elle avait choisie dans la vasque, de poser les chrysanthèmes qu'elle avait choisies aussi et de mettre mes autres fleurs ... 
là et ailleurs ... où perdue dans cet espace douloureux des souvenirs, de la colère liée au manque, du chagrin qui voulait et ne pouvait, savait pas sortir
et m'accrocher à regarder ma fille, notre fille ... en même temps être comblée et dans la douleur ...
Une fois rentrée et seule, un état aussi dissocié avec ce que j'ai souvent nommé ici ces fractales de tout le processus de deuil : du déni à la restructuration ...
 ::)
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 915
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #837 le: 03 Novembre 2017 à 14:36:17 »
  Je comprends ton état dissociatif Qiguan, je l'ai trés souvent èprouvé ces deux dernières années et demi, et plus encore, comme tu l'imagine bien, la première année, mais il m'arrive toujours de l'éprouver, parfois aux moments où je m'y attends le moins. Je me retrouve souvent dans ce que tu dècrit. D'ailleurs, même si je ne peux plus être présente autant qu'avant sur le forum dans l'immédiat-mais ça viendra bien un jour, avant l'année prochaine en tout cas, c'est de la plus grande importance pour moi-je pense trés souvent à toi et aux autres membres du forum  :) :-*
  Heureusement que tu avais ce petit rayon de soleil, et n'ètait pas uniquement submèrgée par la douleur, parfois c'est tout ce qu'on demande  :'( :)
 :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #838 le: 03 Novembre 2017 à 14:59:01 »
Merci Stana
je persiste à écrire ici car je sais que beaucoup se retrouve dans ce que j'arrive à exprimer
Citer
Heureusement que tu avais ce petit rayon de soleil, et n'ètait pas uniquement submèrgée par la douleur, parfois c'est tout ce qu'on demande
oui c'est vraiment ça !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #839 le: 05 Novembre 2017 à 18:22:51 »
https://www.tf1.fr/tf1/danse-avec-les-stars/videos/un-foxtrot-joy-esther-anthony-colette-t-etais-la.html
Paroles de la chanson Si t'étais là par Louane
Parfois je pense à toi dans les voitures
Le pire, c'est les voyages, c'est d'aventure
Une chanson fait revivre un souvenir
Les questions sans réponse ça c'est le pire

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?
Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?

Je me raconte des histoires pour m'endormir
Pour endormir ma peine et pour sourire
J'ai des conversations imaginaires
Avec des gens qui ne sont pas sur Terre

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?
Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?

Je m'en fous si on a peur que je tienne pas le coup
Je sais que t'es là pas loin, même si c'est fou
Les fous c'est fait pour faire fondre les armures
Pour faire pleurer les gens dans les voitures

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?
Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char