Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 604660 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

En ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1665
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1365 le: 11 mai 2024 à 14:07:44 »
  Je viens d'ècouter les chansons Qiguan; c'est vrai qu'elles ont un effet apaisant  :) un peu de tendresse dans ce monde de brutes, ça fait du bien! Merci pour le partage  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6363
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1366 le: 16 mai 2024 à 07:52:28 »
Bien sûr en travaillant avec des professionnels sur moi je vois
Le lien d’attachement (le lien affectif avec la figure d'attachement, la personne s'occupant de l'enfant dans sa première enfance,) qui va orienter, créer, façonner notre style d'attachement, conditionnant dès lors nos relations futures et son impact sur ma vie de couple
Mais une fois ce constat fait je reste avec le manque de qui mon aimé était ... c'est peut être pour cela que je cultive toujours nos valeurs communes
Suis je devenue moins moi ? À cause de ma manière de vivre le deuil
Possible
Mais sûre que je suis différente de ce que j'aurais été par sa présence
Accepter ce fait bien sûr comprendre que je peux faire autrement oui intellectuellement mais émotionnellement non

La sécurité matérielle peut être, certainement aurait fait que je serais en retraite et non à remonter une vie professionnelle à + de 65 pour avoir plus de 300 € de retraite ...et je n'aurai jamais rencontré sans doute ces personnes formidables que je rencontre ... Oui
Une autre vie
Ne pas regretter est émotionnellement compliqué
 ::)
Mes croyances en des réincarnations et aux choix préalable de l'âme qui enchaîne ces expériences de vie en vie  m'aide à accepter et à avancer, à transformer l'émotionnel qui parfois me vrille.

Mon fil rouge est de prendre soin de moi comme il voudrait
Et d'être étonnée après lui avoir promis de tout faire pour être heureuse d'être toujours seule n'ayant jamais croisé un homme déclenchant l'envie de tout partager et ce 10 ans après ...
Encore

Du coup le vide de la solitude est garni de sa présence, des souvenirs cultivés

Je ne sais pas finalement ce que mon âme avait prévu avant que je m'incarne dans cette vie ... L'expérimentation n'est pas toujours facile le livre l'entre deux vies pardonner à la mort m'aide peu à peu
« Modifié: 16 mai 2024 à 08:11:03 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

En ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1665
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1367 le: 16 mai 2024 à 17:10:19 »
  Je pense que rien n'arrive jamais tout-à-fait par hasard Qiguan, et que tous les évènements de notre existence terrestre, des plus anodins en apparence-mais en apparence seulement^^-aux plus marquants, en bien ou en mal, le meilleur, le pire, et tous les stades intermèdiaires sans exception, ont leur raison d'être, une raison bien prècise. On s'en rends compte après coup, même si c'est parfois très dur. Tout fait partie de notre chemin de vie, de notre parcours personnel. Ca fait partie de mes croyances à moi^^je vois ce que tu veux dire  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6363
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1368 le: 11 juin 2024 à 16:47:51 »
Plus je vous lis les plus récent arrivés sur le forum et d'autres plus "anciens"
plus je me rends compte à quel point les nombreuses rencontres, séjours ensemble, communications (téléphone, SMS, mails) avec les ami.e.s trouvés sur ce forum ont été salvateurs pour moi
me donnant des "projets"
me permettant de partir en vacances
de gérer deux ans d'affilée les fêtes de fin d'années
comme je l'ai écrit parfois des appels aux heures des repas pour permettre d'arriver à manger ...
donnant souvent un sens à mon quotidien (en plus de celui vécu par rapport à ma fille, ses filles, ma mère qui vivait sous mon toit depuis 1979, notre chien) par l'entraide vécu, parfois nous avions été seuls confidents , du forum, d'un trajet quasi sans halte de + de 1000 Km d'autres fois de confidences de santé non révélés aux familles etc
de vraies moment de fraternité

cela m'a tenue debout, puis structurée dans ce qui est reconstruction : la capacité de pouvoir vivre projeter sans être bloquée par le deuil.

prenez bien soin de vous comme vos aimé.e.s voudraient que vous le fassiez
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mariemo33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 214
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1369 le: 11 juin 2024 à 18:26:42 »
Bonsoir Qigan,

Sans notre amour parti, nous ne sommes plus grand-chose.
Et sans les autres, nous ne sommes plus rien.
J'ai retenté une rencontre avec des membres de l'association de mon village qui ne m'avaient pas adressé la parole lors d'une de leurs réunions à laquelle j'assistais. Nous sommes allées marcher et j'ai pu discuter avec elles, particulièrement une femme qui sait ce qu'est mon deuil, elle a perdu à trente ans son père, puis sa mère qui lui avait survécu trois ans/ Elle a été très bienveillante avec moi, nous avons échangé nos téléphones, et pris rendez-vous pour une autre marche la semaine prochaine  Elle comprend cette tristesse infinie qui nous fait présenter un air peu souriant aux autres.
Tu vois, mon chagrin est toujours là mais ne pas être totalement isolée permet de reprendre des forces pour lutter contre toutes ces idées noires qui m'assaillent continuellement.
Je tiens à témoigner ici du fait que tu es une personne précieuse, parce que tu sais écouter, conseiller sans jamais imposer et que tu sais partager ton expérience et ta clairvoyance avec ceux qui n'en sont encore qu'au début de leur tortueux parcours.
Merci à toi, merci à Stana aussi,, vous êtes toutes deux de belles personnes;
Marie
Mariemo33

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6363
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1370 le: 23 juin 2024 à 22:07:55 »
une amie de deuil d'ici
m'a envoyé
"C'est d'une cruauté sans nom de voir s'éteindre quelqu'un qu'on aime, de pouvoir encore toucher ses mains, caresser sa peau, entendre sa voix, voir sa poitrine se soulever, sentir son souffle, recevoir son regard, de pouvoir s'en repaître, s'en gaver, en sachant que ce sera bientôt fini et que ce bientôt ne nous appartient pas. Il rejoindra le monde des souvenirs, le monde des absents. C'est d'une cruauté sans nom d'avoir rendez-vous avec la mort. De la savoir en chemin. De l'attendre."
Citation de Virginie Grimaldi, in "Plus grand que le ciel" (2024)
cela est si vrai quand on accompagne les fins de vie 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1221
  • Terra Incognita
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1371 le: 24 juin 2024 à 09:38:44 »
Regarder la vie de l'autre s'en aller à petit feu est d'une douleur infinie. Pour vous et pour celui/ celle qui sait vous infliger cette cruauté. Certains arrivent à trouver de la beauté dans ces moments partagés, en  trouvant la force nécessaire pour dépasser la souffrance. A part quelques fugaces instants dont je m'étourdis pour supporter ces souvenirs, cela n'a été que poison et plomb fondu. Peut-être faut-il encore quelques années pour faire de cette épreuve un glorieux chant d'amour...


Hors ligne did

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 156
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1372 le: 24 juin 2024 à 11:05:28 »
Bonjour Faïk , je vois tout a fait ce que vous voulez dire  , c 'est ce que j'ai vécu pendant plus de trois ans  en essayant de ne pas y croire et en étant presque dans un déni de la maladie (ce dire que de penser que tout va bien donc tout ira bien ! )
mais les petites réalités revenaient au galop  , la lente dégradation  , la progression de la maladie malgré les médicament  , les mauvais résultats des scans tout les trois mois .se rdv  après le scan avec  l'oncologue pour nous expliquer les résultats que nous avions lu  avant .tout cela a été d'une violence extrême a chaque rdv .bien sur il y a eu de beau moments quand même entre deux séance  , mais j'ai encore ces souvenirs la .la violence peut avoir plusieurs forme  mais celle la est extrême tellement on est impuissant et on ne peut que regarder les dégâts jours après jours .j'en pleure tout les jours depuis son départ et l'après est violent aussi  , juste se retrouver tout seul avec tous les souvenirs et se demander pourquoi ? a chaque instant .beaucoup ont des explications a tout cela , mais difficile de faire  le tri dans tout cela  , seul la réalité aujourd'hui est cruelle quand votre but  , votre projet de vie est parti .
je suis mort avec elle