Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 272248 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne Nicole595

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 199
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1110 le: 23 Avril 2019 à 21:51:55 »
Le 23 est apparemment un mauvais jour pour pas mal d'entre nous.
Nicole
Je suis morte avec lui

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1111 le: 24 Avril 2019 à 10:09:14 »
merci
je resterai même ici
un ornithorynque !

 ;)  :-* à celle qui se reconnaitra

et un merci à celle qui était de la communauté, m'a tant accompagnée et a rejoint les étoiles et a brillé pour moi
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1112 le: 25 Avril 2019 à 09:31:56 »
5 ans
le temps n'a plus sa place habituelle depuis la nuit du 23 Avril 2014 où le téléphone a sonné, ..., je reste, comme m'explique la psy (sans jugement), dans le temps émotionnel, tel évènement plus récent que son décès me parait plus ancien, tel autre plus ancien et où il était là me parait plus proche ...

Le tsunami est venu pour moi après tant d'années de luttes avec lui où la faucheuse était passée près (les pronostics vitaux engagés) ...

le deuil ensuite est un trek non un marathon simple !

Dans ce désert, beaucoup de similarité avec Le livre universel du Petit Prince, j'expérimente bien des choses ...

Vous le savez en lisant mon fil :
Jean me manque au quotidien, j'ai plein d'amour autour de moi avec notre fille et nos petites filles.
Il vit à travers tout ce qu'il m'a laissé et particulièrement dans ce nid ( du sol au plafond, de dehors au grenier) qu'est notre maison actuelle, mais il vit dans les souvenirs et je le fais vivre à travers le fait que quoique je pense cela fait toujours un détour par un partage intérieur avec lui.

Je ne sais pas démêler si c'est moi seule qui ai construit ce mécanisme devenu automatique ou si c'est avec "lui" s'invitant, ça me fait du bien de croire que c'est les deux mêlés comme nous fonctionnions de son vivant terrestre. 
Mais les psy (que je vois) me montrent que c'est inhérent à la manière où nous vivions ensemble et que c'est normal que le deuil prenne les mêmes outils, chemins ...
Sa mort a emporté plus de la moitié de moi dans le tsunami mais j'ai, me semble t'il, plus de la moitié de lui avec moi plus active que ne le serait son corps en vie comateuse. Et je fais de cela un baume pour les moments émotionnellement difficiles dans la gestion du manque physique quand il vient.
D'autre part ce qu'il en résulte comme je deviens est beau de l’imprégnation de notre amour, comme ce que je transmet à nos petites filles.

Il me manque quand les ennuis en tout genre sont là, quand tout va bien, quand il y a de la joie avec les petites il manque même en ayant le ressenti de sa présence
il manque même avec le nouveau lien intérieur
et c'est normal, je le sais, reste à accueillir et faire avec au mieux.

Je suis active à présent à être "heureuse" chose qu'il m'a fait promettre. La relecture de mon fil montre bien mes étapes sur ce chemin de respecter ma parole donnée.
Là j'ai plaisir à cultiver ce que peut être être heureuse maintenant, sans lui en vie, mais avec lui comme décrit plus haut.
J'ai encore beaucoup à cheminer, des premières fois à faire encore !
Je sais pour certaine chose que pour moi, j'ai eu raison de me bousculer à faire certaines dès le début, le baume que j'en retire à présent est si utile, précieux pour mon équilibre !
Cela peut se nommer apaisement.
Des tempêtes émotionnelles viennent encore sans crier gare, plus ou moins intenses, mais elles ne durent jamais longtemps, je les accueille, il y a bien longtemps, on le sait en lisant mon fil, que je n'en ai plus peur ... je grandis à chacune surmontée.

Dans les mois ou années qui viennent je pense (et souhaite sans le provoquer) que la Vie me proposera l'option en plus d'aimer un autre homme, j'accueillerai le défi comme j'ai fait pour tout le reste, en acceptant les difficultés, les croissances, transformations, joies et doutes.

Je viens de passer une grosse étape, seule, de ma bataille de vie professionnelle pour pourvoir à mon avenir matériel. D'autres vont venir.

J'ai envie de citer Pascale que j'ai tant lue mes nuits passées ici sur le forum pour ne pas laisser prendre la folie intérieure :
Citer
" Le chemin n'est pas fini pour moi non plus, le travail de deuil est long et fastidieux mais souvent on a d'heureuses surprises on change et les moments de bonheurs sont très intenses, plus fort parce que je sais que quand on a vécu la douleur intense du cœur on peut savourer sans arrières pensées ce qui nous est donné.

J'ai vécu des moments de folies pures où je pensais que jamais je n'y arriverais jamais.
J'y arrive et je veux partager mon chemin et j'aimerais aidé ...

Je dépose un peu de paix et sérénité sur votre douleur.
je vous souhaite des moments de calme et de tranquillité.
Je vous espère de la douceur et que la joie entre à nouveau dans vos cœurs.

Je suis venue ici déposer ma douleur en vrac, toute crue et ça m'a beaucoup aidé.

Je vous embrasse avec beaucoup de tendresse."

Et ... je vous invite à lire dans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/msg63228/#msg63228
la série car elle montre que 5 ans après nous restons différents qu'il n'y a toujours pas de norme ! je voudrai vous en convaincre
ce n'est pas le chemin qui compte mais ce que l'on fait et comment on vit ce chemin à mon avis.

Citer
5 ans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/je-reviens-vers-vous-apres-presque-5-ans/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/je-n'arrive-pas-a-surmonter-la-mort-de-mon-mari/msg64161/#msg64161
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/je-n'arrive-pas-a-surmonter-la-mort-de-mon-mari/msg64189/#msg64189
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/je-n'arrive-pas-a-surmonter-la-mort-de-mon-mari/msg64190/#msg64190
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/je-n'arrive-pas-a-surmonter-la-mort-de-mon-mari/msg64317/#msg64317
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/enfer/msg67167/#msg67167
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/et-apres/msg56159
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/le-soleil-apres-la-puie/msg72295/#msg72295
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/tout-fout-le-camp/msg75174/#msg75174
http://forumdeuil.comemo.org/apres-la-grande-souffrance-la-reconstruction/5-ans-mon-etat-au-bout-de-5-ans/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/etre-la-maintenant-pour-qui-pour-quoi/msg101935/#msg101935


"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1113 le: 02 Mai 2019 à 11:12:26 »
« Ce n'est que quand il fait nuit que les étoiles brillent. »  :)

Winston Churchill

Oui mais ...  :-\
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 500
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1114 le: 02 Mai 2019 à 11:49:04 »
Qiguan

Faut-il chercher nos amours dans les étoiles?   Moi je les crois encore plus haut . Affectueusement    ::)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1115 le: 03 Mai 2019 à 22:24:35 »
Qiguan

Faut-il chercher nos amours dans les étoiles? 
Non car le "au delà" ou ailleurs est un autre plan qui n'a pas de rapport avec le monde physique des étoiles
Mais la citation évoque l'idée que c'est dans l'obscurité (le manque , l'absence physique) que l'on perçoit plus la lumière (la dimension de l'importance) de ce que représentait pour nous la personne défunte que de son vivant.
Affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1116 le: 08 Mai 2019 à 23:50:13 »
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/peut-t-il-y-avoir-des-signes/msg112074/#msg112074

Pour moi il est important depuis le début
de lui dire que je sais qu'il n'a plus de corps
et de cultiver la relation sans corps ... qui évolue
qui marque bien que moi je suis dans la matérialité mais lui hors de celle ci
sauf pour les signes "physiques"
avant son décès nous parlions de ces plans qui se croisent par moments ...
Je vis (cf http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg111598/#msg111598 ) le lien de manière particulière
je le sens libre comme il l'était avant et en fusion pareil
mais il n'y a plus le corporel, le libérer du corporel a été un fil guide important pour moi depuis le début du deuil.
Je crois que cela m'a beaucoup aidé.
J'ai été dans la démarche de l'accompagner là où il était et non là où j'aurai aimé qu'il soit ... toujours donnant la priorité à bien intégrer que sa présence sentie, n'étais pas un corps, cela s'est fait peu à peu mais dès le début.
Intérieurement j'étais à recevoir pas à vouloir, du coup au milieu de mes pensées intellectuelles, guidées par mon mental, parfois surgissait une émotion, un souvenir tout autre sans lien, j'ai estimé que c'était lui qui travaillait là dessus et je me mettais à l'accompagner sur ce "nettoyage" de souvenir ou sa valorisation.
Le fait que dans nos 40 ans de vie nous nous sentions proches même si pas ensemble là m'a aidé à continuer à le vivre.

Ma relation de maintenant, mon nouveau lien avec lui  est donc différent de celui du passé, mais je peux analyser que c'est vrai avec mes autres défunts aussi, là c'est l'intimité du couple au corporel qui n'existe plus, n'existera plus, pas même dans l'au delà. puisqu'il n'y a plus de corps. Les retrouvailles seront dans un autre niveau, sans corps.
Tout cela s'intègre correctement à présent en mon vécu.

bien à vous
prenez soin de vous

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1117 le: 13 Mai 2019 à 15:26:57 »

 « Ainsi, du sommet de la tour la plus haute de la citadelle, j’ai compris que ni la souffrance ni la mort dans le sein de Dieu n’étaient à plaindre.
 
Car le disparu, si l’on vénère sa mémoire, est plus présent et plus puissant que le vivant.

Et j’ai compris l’angoisse des hommes et j’ai plaint les hommes

Et j’ai décidé de les guérir.

J’ai pitié de celui-là seul qui se réveille dans la grande nuit patriarcale, se croyant abrité sous les étoiles de Dieu, et qui sent tout à coup le voyage.

J’interdis que l’on interroge, sachant qu’il n’est jamais de réponse qui désaltère. Celui qui interroge, ce qu’il cherche d’abord c’est l’abîme.

. »

(Antoine de Saint-Exupéry dans Citadelle)

le disparu là n'est pas une personne mais une situation ... à mon idée

https://wikilivres.org/wiki/Citadelle/II

une autre citation de ce livre
"Ayez pitié de moi, Seigneur, car me pèse ma solitude. il n’est rien que j’attende. Me voici dans cette chambre où rien ne me parle. Et cependant ce ne sont point des présences que je sollicite, me découvrant plus perdue encore si je m’enfonce dans la foule.Mais telle autre qui me ressemble, seule aussi dans une chambre semblable, voici cependant qu’elle se trouve comblée si ceux de sa tendresse vaquent ailleurs dans la maison. Elle ne les entend ni ne les voit. elle n’en reçoit rien dans l’instant. Mais il lui suffit pour être heureuse de connaître que sa maison est habitée.

Seigneur, je ne réclame rien non plus qui soit à voir ou à entendre. Vos miracles ne sont point pour les sens. Mais il Vous suffit pour me guérir de m’éclairer l’esprit sur ma demeure.

Le voyageur dans son désert, s’il est, Seigneur, d’une maison habitée, malgré qu’il la sache aux confins du monde, il s’en réjouit. Nulle distance ne l’empêche d’en être nourri, et s’il meurt il meurt dans l’amour… Je ne demande donc même pas, Seigneur, que ma demeure me soit prochaine.

Le promeneur qui dans la foule a été frappé par un visage, le voilà qui se transfigure, même si le visage n’est point pour lui. Ainsi de ce soldat amoureux de la reine. il devient soldat d’une reine. Je ne demande donc même pas, Seigneur, que cette demeure me soit promise.

Au large des mers il est des destinées brûlantes vouées à une île qui n’existe pas. Ils chantent, ceux du navire, le cantique de l’île et s’en trouvent heureux. Ce n’est point l’île qui les comble mais le cantique. Je ne demande donc même pas, Seigneur, que cette demeure soit quelque part…

La solitude, Seigneur, n’est fruit que de l’esprit s’il est infirme. Il n’habite qu’une patrie, laquelle est sens des choses. Ainsi le temple quand il est sens des pierres. Il n’a d’ailes que pour cet espace. Il ne se réjouit point des objets mais du seul visage qu’on lit au travers et qui les noue. Faites simplement que j’apprenne à lire.

Alors, Seigneur, s’en sera fini de ma solitude
."

127 – [Le Livre de poche n° 1532, p. 350/1]
« Modifié: 13 Mai 2019 à 16:12:48 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1119 le: 06 Juin 2019 à 16:49:13 »
merci
je resterai même ici
un ornithorynque !

 ;)  :-* à celle qui se reconnaitra

je crois que je peux aussi me dire que je suis, ici sur ce forum, un hoazin nommé « la vache volante » (https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/06/02/le-hoazin-cet-oiseau-qui-rumine-et-marche-a-quatre-pattes_5470492_1650684.html ) ... La Roussette sera étonnée ...   ;)
ces deux images emblématiques résument mon inadaptation au "normal- classique"

j'avais perdu le sens de la vie le 23 avril 2014, depuis je ne cesse d'oeuvrer à lui donner non pas un sens mais du sens (http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/hors-sujet-oui-mais-interpellant/msg112872/#msg112872)
en dehors des "déterminismes" qui pourraient me mener où je ne veux pas aller, électron libre ... toujours comme "Il" me percevait et aimait, je m'accepte ornithorynque ou/et hoazin

prenez soin de vous
« Modifié: 06 Juin 2019 à 16:51:15 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 773
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1121 le: 26 Juin 2019 à 01:04:52 »
Dans la section media
J'avais parlé
Du film vu à sa sortie
https://www.telerama.fr/cinema/films/vers-l-autre-rive,500017.php
Je vous encourage à le voir
Affectueusement

Je viens de regarder le film

Merci qiguan
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, il restera pour toujours un souvenir.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1122 le: 26 Juin 2019 à 10:48:12 »
"vers l'autre rive" est un film complet dirais je sur le veuvage
il montre les différentes choses en rapport avec les croyances de l'au delà, très beau film japonais de Kiyoshi Kurosawa ...
Citer
le regard que Kurosawa porte sur l'au-delà, sur la perte et la reconstruction. Ce "petit film"-là est rempli d'immenses qualités.

http://www.filmdeculte.com/cinema/film/Vers-lautre-rive-5470.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vers_l%27autre_rive
il y a la bande annonce en vidéo
il a eu le prix Jean Renoir des lycéens ...
https://eduscol.education.fr/pjrl/films/2015-2016/vers-autre-rive

n'oubliez pas le livre
"J'ai réussi à rester en vie" de Joyce Caroll Oates aussi (sans "fantômes" ni au delà)

prenez soin de vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1123 le: 07 Juillet 2019 à 19:10:31 »
témoignage ...
et oui 5 ans et 2 mois après je viens de faire le changement de titulaire de ligne sur sa ligne que j'ai gardé avec un mini forfait à 2 € chez un autre opérateur que ma ligne et qui sert quand le réseau de la mienne est en dysfonctionnement car autre réseau et va servir de numéro pro pour une partie de mes activités qui évoluent.
Rechercher les pièces à fournir acte de décès sa carte d'identité ... ça m'a brassée dirais je, il y a un noeud dans la gorge
et j'ai même eu envie de jeter des papiers inutiles laissés dans les documents du décès
une partie de déstructuration a donc continué par là !
jusque là je ne pouvais pas ...
voilà ...
une autre avancée (?) peut être
en même temps le remake des émotions avec accompagnement, fin de vie même si c'est de mon vieux toutou
les mêmes mécanismes qui s'enclenchent : espoirs fou, etc
Et le constat que tout cela ne m'empêche pas de profiter de choses culturelles , de liens sociaux nouveaux et de savourer les temps passés avec ma fille et mes petites filles.
sachez prendre soin de vous
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4531
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #1124 le: Hier à 09:56:33 »
celui qui a accompagné plus de 5 ans mon deuil de Jean et presque 3 ans celui de maman, qui m'a tant aidé :
Bill mon vieux toutou que je craignais tant de perdre avec ses tumeurs à la bouche
C'est fini métastases nodules au foie il part définitivement rejoindre Jean et maman ...
Pas réveillé après intervention en urgence cancer de la rate.
Hospitalisation d'urgence hier soir ...
nuit difficile pour moi
C'est dur je suis aujourd'hui avec l'ainée de mes petites filles

mon cheminement à revivre les accompagnements ces derniers temps comme pour Jean m'a éprouvé par le remake émotionnel ...
là ce sera faire face au vide de la maison
déconstruire les aménagements maison de retraite pour chien souffrant que j'avais faits depuis 2 ans dedans ...

évacuer des choses etc
les congés sans lui ...
 ... Amitiés
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char