Auteur Sujet: deces de mon mari apres 3 recidives de cancer  (Lu 1485 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne galinete

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« le: 09 Février 2017 à 00:08:21 »
Bonjour, mon mari m a quitte le 18/01/17, apres s etre battu 3 ans contre le cancer. J'étais la quand il est parti, je l'ai vu mort , et meme apres ses obseques, je me dis qu il peut encore rentrer de la clinique ou il etait souvent . Apres 35 ans de mariage, je ne peux imaginer ma vie sans lui .Ca doit vous paraitre du repete mais c est ce que je ressens.
Comment vivre apres s'etre battue contre cette maladie comme on la fait avec ses soufrances , ces mauvais souvenirs , ces faux espoirs qu on nous a donné, pour en arriver la.
Tout ce qui me rappelle la maladie me donne des crises de panique , c esta dire un peu partout car en 3 ans, elle a fait bc de ravage.Cest la maladie qui me l a pris et je lui en veux tant !!!
Si quelqu un a perdu un proche de cette maniere, l avait vous vecu pareil?
Je n'ai rien change a la maison , meme le sac que j ai ramene de l hopital.
Pour moi, vu comme on s est battu, ce n'était pas cette fin qu il méritait !!
Et tous les jours, je me demande ce que je vais faire la sans lui? Il avait 58 ans et moi 52, et toutes ces années devant moi me fait peur.
Merci de votre aide, cordialement

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1338
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #1 le: 09 Février 2017 à 00:38:36 »
Bonjour Galinette,
Je viens te faire un petit signe de soutien.
Et te dire aussi, que tu n'es pas seule.
Nous sommes nombreux, ici, à connaître ce que tu affrontes aujourd'hui.
Pour certains, cela se conjugue au passé : quelques semaines, des mois, voire des années.
Pour d'autres, comme toi, c'est encore le temps de la sidération et de la douleur qui déchire le cœur.
Moi qui suis sortie de la plus grosse vague du tsunami, je puis te dire que le temps use la peine, et que la force de tout cet amour nous tient debout.
Fragiles, ébranlés, mais debout sur ce chemin qui nous mène à une autre vie.
La vie sans notre amour.
Mais la vie.
Avec ses questions et ses cadeaux.
Je souhaite que la nuit qui s'installe, t'offre un répit dans les larmes, et le repos dont tu as besoin.

*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 669
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #2 le: 09 Février 2017 à 10:21:44 »
bonjour Galinette,
Je voudrais tant te réconforter, mais je ne sais comment l'écrire.
Je n'ai pas vécu la même chose, mon mari s'est fait renversé par une voiture alors qu'il faisait du vélo (sa passion), il est mort le 12 septembre mais je n'ai encore rien rangé, ni ses vêtements, je dors avec ses teeshirts et m'habille avec ses pulls. Ses guitares n'ont pas bougé, il était en train de bricoler autour de la maison, l'échafaudage est toujours là....
 
Pour éviter les crises de panique du début, j'essayais de ne penser qu'à la chose suivante que j'avais à faire, j'essayais de ne pas me projeter dans l'avenir, de ne penser qu'une chose à la fois,
et surtout je n'écoutais pas les conseils qui ne me faisaient pas de bien : il faut que tu vendes la maison, elle est trop grande pour toi, prends des cachets, soit forte,...
Je ne veux pas vendre ma maison, je ne veux pas prendre des cachets (ils ne supprimeront pas ma peine), et j'ai le droit de ne pas être forte...
Je t'entoure de toute mon affection Galinette
chaleureusement
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #3 le: 09 Février 2017 à 11:17:18 »
Nous sommes nombreuses, nombreux ici à avoir vécu des choses similaires
en déroulant
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
tu trouveras des histoires qui ressembleront à la tienne

tu vas croiser ici plein de personnes arrivées avec des décès récents vous pourrez échanger, sur vos douleurs actuelles et lire les promesses de transformations des personnes plus anciennes
lire les autres ici est une béquille qui a été la plus utile dans mon deuil
en affection avec toi
« Modifié: 09 Février 2017 à 11:24:23 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Marie51

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 28
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #4 le: 09 Février 2017 à 19:59:01 »
bonsoir Galinette
mon parcour ressemble au mien marié on devais fete nos 35 ans de mariage  le 19 decembre 2016 il es parti le 23 octobre 2016 il avait un cancer se fesait soigné depuis 14 mois  le 19 octobre je decide de hopitalise  quand on es arrive il dansé avec les infirmiere et disait toujour sa va allée ma puce
 on lui fait unscanner on decouvre un cancer génèralisé 
le vendredi on me telephone pour me dire que dans la nuit il a eu un choc septique
j'arrive affolé je les plus laissé jusqu'au dimanche matin ou il es parti dans mes bras
depuis je vie  non je survie je travaille pour payé mes factures mon coeur ses eteint
tout es dans la maison a entrer ces pantouffle ces chaussure , salle de bain brosse a dent son parfun ces dernier habit sont sur le fauteuil   j'attend son retour  je touche le fond il etait toujour avec moi ont etait fusionnelle rien sans autre
lui venez de féte ces 65 ans et moi mais 54 ans comment vivre sans lui  je n'est pas de reponse  je lui demande de venir m'aide  de me soutenir  j'attend bisous bon courage
« Modifié: 09 Février 2017 à 20:07:42 par Marie51 »

Hors ligne Myrphije

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #5 le: 09 Février 2017 à 22:20:00 »
Bonsoir Galinete,
Je voudrais tant t'apporter un peu de réconfort. Malheureusement, ton histoire fait écho en moi. Mon mari est également décédé d'un cancer. Un angiosarcome, que les médecins ont mis longtemps à diagnostiquer. Il a passé de nombreux séjours à l'hôpital pour des tonnes d'examens douloureux, pénibles, fatigants. Quand ils ont enfin trouvé, une chape de plomb s'est abattu sur nous. Il venait d'avoir 48 ans, quand ils nous ont annoncés cette terrible nouvelle. Tout le protocole de soins s'est mis en place, avec de la chimiothérapie, des séances hebdomadaires. Il n'a jamais baissé les bras, s'est battu jusqu'au bout, sans jamais se plaindre. Et pourtant, je sais qu'il souffrait. Puis, en février dernier, son état s'est brutalement dégradé. Il a dû être hospitalisé. Les trois jours les pires de ma vie. Son corps le lâchait. Je suis restée avec lui non-stop ces trois jours, je ne l'ai pas quitté une seconde. Je lui ai tenu la main et répeté que je l'aimais plus tout.
Cela fera un an le 21 février que cette putain de maladie me l'a enlevé. Et pas une seconde ne passe sans que je pense à lui. Pas un jour sans pleurer. On dit souvent que le temps apaise un peu la douleur. Mais pour ma part, j'ai l'impression que c'est chaque jour plus difficile. Tout est resté intact à la maison. Ses vêtements sont soigneusement rangés dans son dressing, ses chaussons et baskets dans l'entrée, sa brosse à dents, ses rasoirs et la mousse à raser dans la salle de bains... Je ne peux pas imaginer que ses affaires ne soient plus à leur place. Je ne peux pas passer devant l'hôpital où il s'est éteint. Au quotidien, pas mal de situations me causent des crises d'angoisse. J'essaie de me rappeler les bons souvenirs, mais ces trois derniers jours viennent sans arrêts parasiter mes efforts. Je me sens vide, morte. Seul le chagrin m'habite.
Ton deuil est tout récent, il va te falloir beaucoup de courage pour affronter les prochaines semaines, les prochains mois. Prends soin de toi. Comme je l'ai souvent lu ici, sur le forum, sois douce avec toi, un jour après l'autre.

Affectueusement,

Myrphije

Hors ligne Happy31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #6 le: 10 Février 2017 à 19:06:17 »
Bonsoir galinete

J'ai aussi perdu mon mari d'un cancer il avait 33 ans.
Au début je lui en n'ai voulu, voulu de ne s'être pas assez battu, voulu de nous avoir laissé. J'en n'ai voulu aux médecins de nous avoir aussi fait espérer pour au final le perdre.
Et puis après la tempête le calme plus rien plus d'aller retour à l'Hôpital moi qui n'en pouvais plus de lhad à la maison des hospitalisations à répétition, le cancer nous a volé notre vie notre bonheur j'ai même du mal à me rappeler ce qu'était notre vie avant le cancer.
Mais il faut continuer à avancer le temps aide , notre maison commence à changer, ma vision sur le cancer de mon mari change j'arrive à penser que c'est mieux ainsi pour lui il a trop souffert même si j'aurais préféré une autre fin.
Il faut laisser le temps au temps et n'hésite pas.
À bientôt

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 927
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #7 le: 11 Février 2017 à 00:19:15 »
  Bonjour Galinete. J'espère que les réponses qui t'ont déjà été faites t'ont fait un peu de bien, même si je suis bien placée pour savoir-comme nous tous, à quel point un deuil est douloureux, d'autant plus que tu es  au tout début du tien.
  Ce que tu vis est d'autant plus dur que ton conjoint et toi vous êtes beaucoup battu contre cette terrible maladie, avez toujours espèré  :'( :( ce combat si long et difficile doit te sembler vain à présent....je comprend le sentiment de colère et d'injustice que tu dois èprouver, c'est parfaitement, tragiquement naturel. Cette colère fait partie du deuil, je pense que nous l'avons tous ressentie à un moment ou à un autre, sous telle ou telle forme. Une mort, c'est toujours injuste, c'est toujours un drame pour ceux qui restent, ceux qui aimaient vraiment le défunt. Perdre un être très cher est inimaginable, inconcevable, et pourtant, comme tu l'as malheureusement vu, la mort frappe tout le monde, il peux arriver n'importe quoi à n'importe qui.
  La maladie frappe aveuglément, ce n'est la faute de personne. Je ne suis pas das le même cas que toi, mon compagnon et décèdé de suites d'une chute dans ses escaliers. Les accidents aussi, ça peut arriver à absolument n'importe qu, sans crier gare. J'ai èprouvé un profond sentiment d'injustice, de rage impuissante contre un drame aussi inattendu qu'improbable-il parait que c'est trés rare de mourir de cette manière......pourquoi lui?.....je n'ai pas plus la réponse que toi.  Le sentiment d'incrédulité, de stupeur que ça lui sois justement arrivé à lui ne m'a jamais tout-à-fait quitté, même un an , neuf mois et dix jours  après maintenant, bien que l'intolèrable souffrance que tu connais hélas si bien a pus s'adouir peu à peu.
  Moi aussi, depuis mon deuil je n'ai jamais vu, à la télé par exemple, autant d'images e gens qui tombent dans des escaliers, ou se cognent la tête, ou d'appareils qui maintiennent les gens en vie clignotter avant le tracé plat....ou je ne les avais pas remarqué avant. Plus probable, oui. Il a fallut du temps pour que ces images dviennent supportables, qu'une partie de moi accepte.
  Tu es au tout début de ton deuil, tu es sous le choc.  Je sais par expèrience à quel point ce que tu prouve et insupportable. Personne ici ne minimisera ta souffrance. Tu peux nous parler autant que tu en ressentiras le beoin.
  .
« Modifié: 11 Février 2017 à 00:21:16 par Stana »
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 77
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #8 le: 11 Février 2017 à 01:01:57 »
Bonsoir galinette,
Comme je comprends... pour mon mari aussi cette issue inadmissible après de si longs mois à se battre. Et malgré les récidives  multiples toujours ce sentiment que la maladie ne pouvait pas nous l'arracher, que non ce n'est pas possible, pas à 39ans, pas après s'être battu si fort et pas avec tant de projets et d'envie d'avenir.
Comme toi, au début l'angoisse à chaque fois que je passais devant le CHU ou la clinique. Et impossible d'oublier les images de souffrance et de notre vie pulvérisée par la maladie. Plusieurs mois après toujours ce réflexe de lui envoyer des petites photos ou textos pour qu'il partage quand même les sorties, les fêtes d'école... auxquelles il n'avait souvent pas la force de nous accompagner. Ses affaires qui sont restées des semaines sur sa chaise dans notre chambre, sans parler du placard encore rempli de ses affaires.
Aujourd'hui après un peu plus d'un an  encore des bouffées de tristesse qui m'assaillent de loin en loin en passant devant un lieu ou un objet qui me ramène  à AVANT. Mais les images de souffrance s'estompent doucement et je commence à plus me rappeler les années de bonheur partagées.
Difficile encore d'accepter qu'il ne verra pas les 1ères fois de nos filles (elles sont encore si jeunes je sais qu'il y en aura encore beaucoup de 1ères fois que nous vivrons sans lui), que nous ne vieillirons pas ensemble et que nos projets sont devenus mes projets. Mais petit à petit l'angoisse qui cède un peu la place à l'envie, comme la lueur d'un possible, et à l'espoir d'un demain apaisé.
Difficile à entendre au cœur de la tourmente mais pourtant vrai, le temps adoucit la peine. Et nous sommes là pour toi si tu éprouves le besoin d'écrire ta colère.
Prends soin de toi .
Anneso

Hors ligne galinete

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #9 le: 12 Février 2017 à 00:44:56 »
Je vous suis tous reconnaissante de m avoir répondu !!  :)
ca me soulage un peu de voir que je en suis pas seule a avoir passe cet enfer et que mes réactions sont dans la logique. On a l impression de devenir fou !!! je n'ai pas repris mon travail encore car je ne me sens pas, mais je ne vais pas tarder pour essayer de sortir la tete du trou ! le reste va continuer ,je sais, on fait semblant de mener une vie normale ,mais on nous a enlevé une partie de nous et ca ca se remplace pas ! et le pire, c'est qu'a part les personnes qui ont travervé cette epreuve, les autres ne comprennent pas. Style, bouge toi, reste pas dedans, reste pas seule, sors, vois du monde !!
mais si ils savaient comme on en n'a pas envie ! :-[
Je vous souhaite a tous bc de courage , trouvez la force de surmonter, moi, des jours je doute de l'avoir :'(
encore merci de vos reponses, je suis sur montpellier, si quelqu un aussi, on pourrait se rencontrer;
Amities a tous.

Hors ligne Myrphije

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : deces de mon mari apres 3 recidives de cancer
« Réponse #10 le: 12 Février 2017 à 09:13:52 »
Bonjour Galinete,
Ce forum nous aide beaucoup, nous apporte un grand soutien. Et il rassure aussi. Moi aussi j'ai eu l'impression de devenir folle. Mais je me suis rendu compte, en lisant de nombreux témoignages ici,  que ce n'était pas le cas. On traverse tous cette terrible tempête qui a ravagé nos vies, et nos réactions sont "normales".
Pour ta reprise du travail, cela te fera peut-être du bien, te changera les idées. Moî, je l'ai repris au bout d'un mois et une semaine. C'était épuisant. Je ne dormais pas la nuit, j'avais des longues journées. J'ai dû faire de gros efforts pour me lever chaque matin. Et puis, on pense que ça va nous changer les idées, mais en réalité, mon mari est toujours présent dans mes pensées, même au boulot. Au début, mes collègues ont été plutôt cools et bienveillants. Mais très vite, ils oublient. Leur vie continue. Le plus difficile est de les entendre rire, blaguer.... Alors qu'on n'a pas le cœur à ça. Mais on ne peut pas leur en vouloir... Alors on devient des champions du camouflage. On fait bonne figure. On affiche un sourire de façade, histoire de donner le change. On sert les poings dans ses poches face aux maladresse. Une collegue est venue m'expliquer à quel point la solitude était difficile (elle venait de se séparer de son mari), un autre  m'a raconté ses vacances en Guadeloupe, alors qu'il savait qu'avec mon mari, on avait le projet d'acheter une maison sur cette île... D'autres se plaignent de petites misères qui nous paraissent bien dérisoires par rapport à ce que l'on traverse. Ils parlent sans se rendre compte à quel point ça fait mal. Lutter pour ne pas s'effondrer au quotidien est aussi épuisant. On pense qu'on ne va pas réussir à tenir bon, qu'on va s'écrouler. Mais on y arrive, on a en nous des ressources insoupçonnées. On avance jour après jour,  avec notre fardeau de chagrin et de douleur, mais on y arrive ! Tu dois être douce avec toi-même, ne pas te mettre la pression, t'écouter. Tu as trouvé la force de tenir jusqu'à maintenant, tu vas réussir à continuer.
Je te souhaite beaucoup de courage.
Avec toute mon affection,
Myrphije