Auteur Sujet: déces de mon Eveline, je peux pas partir de la maison qu'n pensez vous?  (Lu 2414 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne fidelio737

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 30
bonjour a tous,

J'étais au chomage quand ma femme est parti vers le Ciel, catastrophe, vous vous en doutez.... J'ai retrouvé du travail, çà m'a fait aussi pensé a autre chose...la retraite arrive là dans quelques jours ... Enfin libre d'un travail difficile, et j'étais content de enfin pensez a moi: de pouvoir déménager vers les hautes alpes. Me rapprocher des enfants...J'ai retrouvé une amie aussi elle a envie de partir avec moi, alors çà baigne, non?
ET bien j'ai de plus en plus d'angoisses, je ne suis plus heureux, je suis écroulé et ne dors plus, je me demande ce qui est a l'origine de mon état. Es ce parce que je dois vendre la maison et passer a autre choses pour des raisons financières, de me retrouver avec mon amie, etc.. En soi c'est un stress, mais pourquoi de violentes angoisses des peurs incroyables. En fait je suis paralysé a l'idée de partir... :-[  J'ai le pied sur le frein, je peux pas...

Qu'en pensez vous?  Avez vous connu cela? Je me demande si je n'ai pas du mal a lacher ma maison ou j'ai vécu 7 ans avec ma femme.....
merci pour vos avis si vous avez vécu ce genre de choses, merci et portez vous bien...

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2729
Re : déces de mon Eveline, je peux pas partir de la maison qu'n pensez vous?
« Réponse #1 le: 25 janvier 2017 à 10:02:16 »

     Salut Fidelio,

     Bien que ne vivant pas la même situation que toi, ton post m'a touchée car, bien que très peu matérialiste comme fille, il est vrai que l'association entre la présence d'une personne, le vécu de moments heureux, et Une Maison, est une réalité sentimentale.
     Le jour où nous nous sommes retrouvés, les "héritiers", dans la maison de mon adorée grand-mère pour la dernière fois, pour la terrible "brocante" de ses petites affaires chéries, j'étais tellement émue je n'ai pu emporter que trois-quatre petites choses qui me parleraient vraiment d'Elle ... et je savais bien que le plus important, ce jour-là, était de m'imprégner une dernière fois des pièces, de leur acoustique où j'ai entendu tant d'années Sa voix bienveillante ...
    J'aurais aimé passer un peu plus de temps afin de faire mes adieux à cette maison, au jardin, au corps de ferme attenant où nous avons découvert tant de merveilles, enfants, bande des cousins et gosses du quartier conviés à sauter dans les bottes de paille, à inventer des campements ...
    Mais nous habitions à 150 kms, nous devions travailler le lendemain, quel pincement de coeur de devoir partir ...
    Mais tu sais quoi, Fidelio, je rêve souvent de cette maison, souvent j'y retourne ... ainsi que dans deux autres maisons où j'ai été particulièrement heureuse ... (ai vécu une bonne quinzaine de déménagements, et un an dans un hôpital)
    Cela fait toujours quelque chose de changer, c'est bien normal ...
    Après, ce qui fait l'acceptation, c'est la confiance dans le destin, je crois ...
    Bien solidairement, M.
   

Hors ligne Darling

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 250
  • Avec toi hier, pour toi demain, à jamais pour nous
Re : déces de mon Eveline, je peux pas partir de la maison qu'n pensez vous?
« Réponse #2 le: 25 janvier 2017 à 10:40:58 »
Bonjour Fidelio,

Je comprends tes angoisses de devoir tout lâcher, et tout recommencer ailleurs, autrement, avec une autre personne.
Je me pose les mêmes questions, sauf que moi, c'est la maison qui me lâche (avec de multiples problèmes domestiques)
J'ai connu les affres des nuits blanches, toujours les memes questions sans reponses....que dois je faire ?
Tout quitter et partir ?

Avec nos aimés aussi, on avait démarré pleins d'espoirs, vers l'inconnu.
On sait tous ici ce que la garantie à vie veut dire.
Rien.
Aujourd'hui le ciel est bleu, on part sur la route, le cœur léger, aimant, confiant, et on rentre brisé, glacé, et seul.
Voilà ce qu'on sait du bonheur, il ne nous appartient pas.
À nous de se remplir le cœur en chemin, car on ne sait quand vient l'orage. À présent on sait qu'il existe.

 Ici dans notre maison, les souvenirs de sa silhouette dans chaque recoins, la chambre du petit qui donne sur le jardin, avec vue sur les fruitiers qu'il avait choisi  avec soin,  en pensant aux 30 prochains printemps où il les verrait fleurir.
Des projets de bonheurs qui n'auront plus que la couleur de l' hiver qui me l'a prit.

Je sais que cette année, je vais devoir redémarrer ou mourir. Partir  ou rester.
L'homme qui a croisé mon chemin est comme un berger descendu de sa montagne aride, et qui m'emporte  dans sa descente vers la vallée verdoyante.
J'étais assise sur un tas de cailloux à regarder là haut, s'il y avait quelqu'un qui répondrait à mes questions, et voilà ce maquisard qui s'assoit à mes côtés, m'écoute,  me prend la main, me rassure, et je reconnais dans ses yeux, le regard confiant de celui qui croit en la vie.
Je lui ai dit que le bonheur n'existait pas, qu'il ne dure que le temps de vous voir souffrir quand il repart.
Il sait aussi que cet Amour qui me reste, personne ne peux me le prendre, mais que paradoxalement j'en ai encore tant à offrir, et que j'ai encore besoin de souffrir de cet Amour, pour m'assurer de l'avoir connu, pour le vivre encore.

Mon berger fait des projets, et j'ai plus peur de moi que de l'inconnu qui nous attends.

Tu ne l'abandonne pas Fidelio, en partant ailleurs, car elle est en toi, jour et nuit, nord et sud, gris et bleu.
Je te souhaite de pouvoir apaiser tes angoisses, et de t'autoriser à vivre ce dont tu as envie, avec celle qui t'a redonnée confiance en la vie.

Souvent je me demande ce qu'aurait fait Darling à ma place.......
moi au ciel, j'aurais voulu le voir vivre heureux avec le petit,  le temps qui reste, comme celui que nous avons partagé.
Si je ne suis plus à leurs côtés, c'est que j'ai eu la part qui m'était accordé dans ce monde.

Douces pensées  pour ta journée.
Darling, plus jamais ta main dans la mienne mais pour toujours le souvenir de sa chaleur. Plus jamais tes yeux dans les miens mais pour toujours l'intensité de ton regard. Plus jamais le son de ta voix mais pour toujours la douceur de tes paroles.

Malibai

  • Invité
Re : déces de mon Eveline, je peux pas partir de la maison qu'n pensez vous?
« Réponse #3 le: 25 janvier 2017 à 10:46:19 »
Bonjour Fidelio
Je te repond sans avoir la reponse....Mon amour cheri est mort il y a un an et demi. Moi aussi je lui parle et ça m aide. Jusqu au dernier jour il m a fait promettre de ne pas rester seule, de retrouver quelqu un apres lui. Il me voulait heureuse ou au moins pas effondree sans lui.  Tu as retrouvé quelqu un et c est bien. Est ce que tu avais le projet avec ta femme de partir dans tes montagnes avec elle ?Si oui ça peut peut etre t aider dans ta décision. Te rapprocher de tes enfants c est bien aussi. Elle, ta femme voudrait certainement aussi que tu sois mieux la bas et que tu continue ta vie au mieux sans elle. De toutes les façons ici ou la bas elle est toujours dans ton coeur avec toi. Ton amie est partante mais tu auras aussi des hauts et des bas là bas. Le supportera t elle ? Si oui c est parfait. Si non seras tu quand meme mieux dans les Hautes Alpes ?  Il faut qu elle sache que tu emmenes le souvenirs ou l âme de ta femme avec toi. Je comprends que ce soit difficile pour elle. Je me dis que je ne pourrais construire quelque chose qu avec un homme veuf qui aimait sa femme aussi fort que j aimais mon mari et je me force à mettre le verbe aimer au passé. Voilà, je ne sais pas si m a réponse t aide un peu. Ne te fais pas de mal quelque soit ta décision. Ta femme va t aider à choisir ce qui est le mieux pour toi. Je me permets de te dire cela car j ai lu tes precedents messages et je sais que tu y crois à ce dialogue qui subsiste avec celui ou celle que nous aimions tant. Tu vas prendre le bon chemin pour toi.

Hors ligne Pucinette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 231
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : déces de mon Eveline, je peux pas partir de la maison qu'n pensez vous?
« Réponse #4 le: 25 janvier 2017 à 14:05:37 »
Bonjour,

Une réponse qui n'en sera pas une... juste te raconter ce que je vis.

Mon homme est décédé le 29 octobre dernier. Il est parti en 2 mois d'un cancer. Le loyer de notre maison est beaucoup trop élevé pour moi seule. Je cherche donc à déménager.
La raison première est donc financière. Mais au fil des semaines, je me rends compte que ça m'est aussi très difficile de vivre dans ces murs... Tout me ramène à lui... des souvenirs, des meubles, la déco... et cette maison, je commence vraiment à la détester...

J'en ai parlé avec mes enfants. Mon cadet (8 ans) veut partir. Il ressent à peu près la même chose que moi. Mon ainé (bientôt 13 ans) ne veut absolument pas déménager car il a l'impression "de vouloir oublier Christophe" si on change de maison...

Dans tous les cas, ce n'est pas une décision facile à prendre... Prends le temps de la réflexion... Ecoute toi...

Bon courage,

Affectueusement, 
Christophe... Mon amour pour toujours...

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : déces de mon Eveline, je peux pas partir de la maison qu'n pensez vous?
« Réponse #5 le: 25 janvier 2017 à 16:05:40 »
  Bonjours Fidelio.
  Je ne suis pas dans ton cas, mais j'ai moi-même perdu mon compagnon-ça vas faire un an et neuf mois-et je n'ai plus eu la possibilité de retourner dans l'appartement où nous vivions. Nous ne vivions pas ensemble "officiellement" et j'avais toujours mon appartement, dans lequel je dormais une nuit par semaine. Ses sœurs ont mis son appartement en vente juste après son décès, et je n'ai même pas pus récupèrer certaines de ses affaires,-sa famille ne m'aimais pas beaucoup on vas dire  :'( ça a été un déchirement pour moi. Si j'avais pus passer ne serait-ce qu'une seule nuit dans ce petit logement où on a été si heureux et emporter quelques objets personnels, c'est tout ce que j'aurais demandé  :'(
  Quitter les lieux tout imprègnés des multiples souvenirs que tu as partagé avec celle que tu as tans aimé doit te replonger dans une douleur plus appuyée, et aussi parce-que c'est une étape. J'espère pour toi que ce ne sera pas trop difficile, et que tu pourras connaître bientôt une meilleure vie et un état d'esprit plus serein. Ton amie connaît ton histoire, elle doit bien savoir que ta femme défunte aura toujours une place à part dans ton cœur, ce qui ne t'empêche pas de l'aimer, elle. Tu dois bien le savoir aussi  :) il ne s'agit pas d'oublier ta conjointe, elle fera toujours partie de toi et aurait forcément voulu ton bonheur. Si ton amie te connaît bien et a confiance en toi, elle doit comprendre que certaines étapes sont plus difficiles à franchir que d'autres, ce qui ne vous empêchera pas de construire vos propres souvenirs.
  Tu ne vivras plus en ces lieux, mais ta chère femme sera présente dans ton cœur, de même que vos précieux souvenirs, où que tu sois, ça vaut plus que tous les lieux, tous les objets du monde.
« Modifié: 25 janvier 2017 à 16:07:24 par Stana »
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne fidelio737

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 30
Re : déces de mon Eveline, je peux pas partir de la maison qu'n pensez vous?
« Réponse #6 le: 25 janvier 2017 à 19:43:41 »
trop bien...

oui meci pour vos messages, au moins ici, on est pas seul, il y a des personnes attentives, et puis on a vécu souvent la même chose...
merci pour vos messages sympa, qui m'encourage :)

mais c'est fou ce sentiment: a la maison c'est les angoisses, au boulot, loin de la maison, c''est pas pareil, qu'es ce que jE suis compliqué dans la tête...
c'est difficile pour moi , mais il doit y avoir d'autres choses qui m'angoisse: se lancer dans la vie avec une femme , çà m'inquiète, deuil pas fait???

j'étais pas trop mal, car çà fait 5 ans , mais là je retombe ... et oui les souvenirs, les pièces, les meubles ont un peu l'énergie de celui ou celle qui n'est plus là, je crois, non?? c'est aussi çà qui est difficile...

Oui Darliong, merci tu me comprend bien, oui je suis d'accord elle est dans mon coeur, j'ai beau me dire cela, çà bloque
mais avec le temps et vos soutiens, j'y arriverai bien...

Bonjour Souci, oui je comprend, çà me touche, prendre le temps de respirer encore un peu les énergies de la personne partie, tu n'as pas pu le faire assez, et oui, difficile, je comprends...

malibai, oui j'avais déja ce projet avec ma femme, de partir dans les alpes, sauf que là j'ai changé la ville, pour pas remuer le passé...
j'ai changé trois fois de région, de travail, de femme, mais cette fois, çà bloque, c'est dingue, merci de ton retour...
oui parlé à notre moitié , qui n'est pas si loin quand on croit en l'au-delà, après ils ne peuvent pas tout pour nous, ce serait trop facile...

Oui Pucinette, ton loyer est élevé, j'avais aussi une peur bleue de çà: quelle retraite je vais avoir, çà devrait aller, mais je m'inquiète aussi pour cet aspect financier...
oui çà bouscule plein de choses ce décès....

Je te comprend Stana, moi aussi je suis la pièce rapportée de lasa famille, aussi, on m'a laissé tomber, c'est pourtant déja difficile comme çà,, je t'encourage, tu trouveras un nouveau chez toi, oui on veut garder des souvenirs, ma nana ne veut pas que j'enmêne certaines choses, maintenant elle a compris, mais le jour ou je déménagerais on verra, j'appréhende un peu....
de toute façon il y aura un sac avec certaines de ces affaires, c'est une grande partie de ma vie, c'est comme çà,

Notre entourage ne comprend pas ce qu'on ressent, on deviens tout d'un coup, incompris, çà n'arrange opas déja la douleur du décès...

qu'es ce que c'est chaleureux ici, je vous remercie toutes, vous êtes gentilles, je vous envoie beaucoup d'énergie, de courage, car on le sait tous, la Vie nous pousse en avant, mais c'est vrai qu'on a pas envie d'aller aussi vite...

la vie partie, le compagnon, compagne qui est de l'aure coté du miroir, est là, mais parfois j'ai l'impression qu'elle fait rien pour moi, il faut bcp, bcp de patience, d'humilité....

voila, merci de vos témoignages, merci de votre soutien..
vous etes dans mes pensées...

fidelio