Auteur Sujet: décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement  (Lu 55224 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Alice

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 505
  • Mais où es-tu ???
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #90 le: 14 novembre 2023 à 09:54:53 »
Oui.. moi aussi elle me demande quand il va revenir... Qu'est-ce qu'on aimerait leur répondre que c'est bientôt...

Je ne sais pas ce que c'est d'avoir accompagné quelqu'un jusqu'à la fin. Pour moi ce fût soudain et inattendu.
Et je pleure d'avoir lu ce que t'as traversé et qui continue... Ton épreuve n'a pas commencé le jour de son décès contrairement à moi... Mais bien avant...

Tu dois te demander quand auras-tu un peu de répit ! Tu es très fort, et tu dois continuer, un jour, ça s'apaisera sois en sûr !

Force et courage
Tu es parti, mais tu habites ce que je suis devenue...

Hors ligne makfly3701

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 60
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #91 le: 14 novembre 2023 à 23:23:42 »
En fait pour moi ce fut vraiment bizarre, j'avais l'impression d'être dans une bulle et tout ce qui me préoccupé c'était son confort. J'avais qu'un seul objectif: lui donner toute la force nécessaire pour son combat.

L'épreuve a commencé que seulement 1 mois avant son décès, mais ça ma semblé une éternité.

Je peux dire aujourd'hui que mon processus de deuil ( le choc ) a commencé le soir ou j'ai appris sa maladie.
Ce soir là, le médecin m'as dit qu'il y avait beaucoup d'imageries anormales (métastases), le monde s'est écroulé autour de moi.

J'ai mis 3 jours à reprendre mes esprits, je ne dormais plus , mangeais plus . Et puis je me suis ressaisis et lui ai apporté soutien et motivation . Je me suis mis en arrêt de travail et suis resté avec elle tout le temps, et je ne regrette absolument pas.

Aujourd'hui je peux dire que j'ai fait mon maximum durant son hospitalisation et ça m'aide énormément . Elle a pu partir tranquillement , apaisée , sans souffrance et entourée de ses plus proches. C'est tellement injuste à son âge et dans ces conditions.

Maintenant je suis bien entouré avec la famille et les amis, j'ai eu un rdv avec une psychologue ce soir qui m'a apporté beaucoup de réponses et de réconfort, notamment au sujet de mon fils.
J'ai espoir de pouvoir à nouveau être heureux.

J'ai envie de profiter de la vie encore plus qu'avant, c'est bizzare cette sensation, peux être est-ce le fait d'avoir côtoyer la mort . Je sais que c'est ce qu'elle souhaiterai pour mon fils et moi.

Courage à tous.


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6311
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #92 le: 15 novembre 2023 à 19:02:43 »
Arriver à faire ce qu'elle souhaitait ... Un plan qui te tirera vers l'avant.

Tires en des forces quand ce sera un creux de vague
 Amitiés
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Alice

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 505
  • Mais où es-tu ???
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #93 le: 16 novembre 2023 à 11:52:48 »
Exactement, oui tu as la chance d'être là, comme elle aurait voulu. Comme s'il fallait vivre pour eux!
Et tu as votre fils.
Arriver à faire ce qu'elle souhaitait ..

Oui je faisais beaucoup de choses en fonction de ce qu'il aurait voulu au départ. Et tout pour qu'il soit fier de moi et de sa fille!
C'est vrai que c'est une source de motivation...
Tu es parti, mais tu habites ce que je suis devenue...

Hors ligne babsolo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #94 le: 16 novembre 2023 à 16:58:31 »
Bonjour,

Je me retrouve beaucoup dans votre post.
J'ai perdu ma femme il y a maintenant un peu plus d'un mois. Elle avait 38 ans. Ce fût extrêmement brutal, arrêt cardiaque sur le trajet retour du travail. J'étais au téléphone avec elle et nous discutions de notre journée de travail, rien ne laissé prédire à un tel drame.

Me voilà subitement Veuf  à 39 ans avec mes 2 enfant de 2 et 4 ans. 
Je ressent aussi ce sentiment de "jalousie" envers mes amis qui sont en couple. Tout nous souriais et nous avions pleins de projets en tête dés lors que nos enfants seraient plus grand. Tout s’effondre...

Je suis parfois pris d'angoisses quand je pense au futur et à toutes les étapes qu'il va falloir gérer seul pour les enfants.
Une amies m'a très justement dit de vivre le jour présent et de ne pas se focaliser sur le futur. Ça arrive parfois à m'apaiser.

c'est bien que tu retrouves cette envies de profiter de la vie encore plus qu'avant!
je ne suis pas encore dans cet esprit. J'ai du mal à me projeter de faire des choses que l'on avait prévu ensemble de peur que ça me replonge dans une extrême tristesse.

Tu fais ce qu'il faut avec ton enfant. Nous allons avoir régulièrement ce genre de question étant donné qu'ils n'ont pas encore cette notion de permanence de la mort à cet âge...

Au plaisir pour converser


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6311
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #95 le: 16 novembre 2023 à 20:14:10 »
avec tristesse je t'accueille ici comme d'autres vont le faire et t'invite à créer ton fil pour parler d'elle, de toi, de vos enfants  ...
comme je le fais régulièrement je t'invite à profiter de
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/pour-les-hommes-arrivant-ici/msg133390/#msg133390

et prends soin de toi comme elle voudrait pour bien prendre soin de vos petits
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne makfly3701

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 60
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #96 le: 16 novembre 2023 à 22:45:19 »
Bonsoir Babsolo, c'est vraiment très triste pour toi et tes enfants. Oui notre histoire à quelques points communs, même si aucune histoire et aucun deuil est identique.

1 mois après le décès de ma femme, je suis parti en vacance avec un ami en montagne pour me ressourcer.
Ce fut très compliqué pour moi j'en garde un mauvais souvenir, si ça peux te rassurer, ça serait maintenant je pense que ça se passerait beaucoup mieux.

Peux être un signe que le temps commence à faire son effet.
Je suis dans une période ou ça va un peu mieux pour moi.
Même si je sais que les fêtes de fin d'années seront compliquées .
J'ai l'esprit occupé avec beaucoup d'invitations chez des amis, ça m'aide énormément.
Je suis également suivi par une psychologue et je participe à des groupes de parole .
Au plaisir d'échanger .
Courage à tous.

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #97 le: 17 novembre 2023 à 08:00:40 »
Bienvenue Babsolo sur ce forum et n'hésite pas à ouvrir un fil pour parler de ton histoire.
Bon courage dans cette épreuve que chacun d'entre nous sur ce site essaie de surmonter.

Hors ligne Alice

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 505
  • Mais où es-tu ???
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #98 le: 17 novembre 2023 à 10:02:32 »
Bonjour Babsolo,

Comme toi, ce fût soudain, mon compagnon a été tué dans un accident de la route, j'avais 39 ans, j'allais faire 40 ans 2 mois plus tard...
Nous avions un bébé de 4 mois qui était dans la voiture avec lui et qui a survécu.

Je me suis retrouvée seule du jour au lendemain avec mon premier enfant... C'était en 2020.

Aujourd'hui, cela fait un peu plus de 3 ans, l'âge de ma fille...

Tu as bien fait de venir écrire ici, et oui, tu peux créer ta propre discussion pour nous raconter, nous parler d'elle, de toi, de tes enfants, etc...

1 mois pour toi, c'est très récent. Je t'avoue que je ne me souviens plus trop de cette période, j'étais extrêmement fatiguée...
Mais je sais qu'il m'était également impossible de me projeter. Mon père ne cessait de me dire de regarder devant, mais pour moi, il n'y avait plus rien devant! Notre projet de construction de maison, de fonder une famille, tout s'était écroulé!

Je devais me lever le matin pour ma fille, et c'est ce qui m'a fait tenir... Les enfants sont une véritables force. Même si c'est extrêmement compliqué émotionnellement et physiquement, ils nous maintiennent à flot.

Et je peux juste te dire que le chemin est long, sableux, tortueux, montagneux, houleux avec des hauts et des creux, mais avec le temps (plus d'un an pour moi) il y a de plus en plus de hauts qui durent plus longtemps et de moins en moins de bas qui s'écourtent.

N'hésite pas à nous écrire, ici il n'y a que de la bien bienveillance, de l'écoute, du réconfort lorsque l'on peut, du soutien et surtout aucun jugement.
Ici on se comprend car même si les histoires sont différentes, nous sommes tous dans le même bateau !

Force et courage.

Tu es parti, mais tu habites ce que je suis devenue...

Hors ligne Cateyes63

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 130
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #99 le: 17 novembre 2023 à 11:56:19 »
Bonjour Babsolo,
Ce qui t'arrive est vraiment très triste, pour toi et tes enfants. Pour moi, ce ne fut pas soudain, le décès de mon épouse est intervenu après une maladie, mais le point commun que nous partageons tous, c'est qu'après  le décès, tout notre univers s'effondre, préparé ou pas, le résultat et les effets sont les mêmes.  Ici, tu seras compris et soutenu. Je t'encourage aussi a créer ton propre fil, pour échanger avec nous si tu le souhaites.
Courage et prend bien soin de toi et de tes enfants.

Thierry.
Si j'avais su que je t'aimais autant je t'aurais aimais d'avantage.

Hors ligne Loma6061

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 358
  • Avancer n'est pas oublier
Re : décès de ma conjointe à 36 ans trop brutalement
« Réponse #100 le: 18 novembre 2023 à 12:08:00 »
Citer
Maintenant je suis bien entouré avec la famille et les amis, j'ai eu un rdv avec une psychologue ce soir qui m'a apporté beaucoup de réponses et de réconfort, notamment au sujet de mon fils.
J'ai espoir de pouvoir à nouveau être heureux.

J'ai envie de profiter de la vie encore plus qu'avant, c'est bizzare cette sensation, peux être est-ce le fait d'avoir côtoyer la mort . Je sais que c'est ce qu'elle souhaiterai pour mon fils et moi.
On sent, au fil de tes post,  que le moteur principal de ta vie c'est ton fils, je t'admire pour ça, et ne peut que t'encourager dans ce sens.
Bien à toi,
Jusqu'à ce que ta mort nous sépare, jusqu'à ce que ma mort nous réunisse ...