Auteur Sujet: Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois  (Lu 1307 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Veynus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
  • "Per sempre nel mio cuore"
Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« le: 14 Avril 2019 à 01:06:06 »
Bonjour à toutes et tous,
Je découvre ce forum et j'ai ressenti l envie et le besoin de pouvoir échanger avec des personnes qui connaissent (malheureusement) le même drame que moi
L homme que j aime est parti le 21 mars 2019.. j ai 35 ans.
Tout à commencé le dimanche 10 mars dans l'après-midi ou il ressentais une douleur au niveau du thorax c était un homme en bonne santé sans problème particulier.. lui et moi avons pense à un problème plutôt gastrique car il se sentais balloné je lui ai proposé de l amener dans une maison médicale il ne voulait pas pensant que ce n'était pas grave .. 30 minutes après à peine d'un coup il a fais un mouvement brusque et à fais un arrêt cardiaque devant moi
commençant à suffoquer ... J ai appelé immédiatement les secours du pratiquer un massage cardiaque pendant 10 minutes j étais évidemment en panique totale hurlant pleurant au téléphone avec le 18..
Après 45 minutes de soins des pompiers et Samu le coeur n' était pas reparti .. ils l ont amène à l hôpital
S en ai suivi 11 jours en coma artificiel (le coeur était reparti plus tard ) mais malheureusement les examens ont relèvé que tout le cortex était atteint sans espoir de réveil
Nous avons dû le débrancher... Mon amour était parti..
J ai vécu un enfer pendant ces jours de coma entre peut angoisse et l espoir de le retrouver qui se réduisant de jour en jour..  et depuis en survie je dirai je ne sais plus qui je suis sans lui ni comment je vais pouvoir affronter tout cela..
Si je suis ici c est pour essayer de trouver du soutien et peut être du réconfort et pouvoir échanger...
Je suis suivi par un psychiatre mais qui ne fais pas de thérapie... Arrêt et médicament seulement
J ai ma famille des amis mais je me sens terriblement seule dans ce combat je vois qu aucun ne peut comprendre ce que j ai vécu et les angoisses qui ne me lâchent plus sans omettre cette culpabilité qui me ronge .....
Je ne savais pas où insérer ce message j ai donc créer un nouveau sujet ...
Pour l instant je pense être toujours en état de choc une sorte d anesthésie .. je souffre j ai mal .. mais c est comme si une part de mon cerveau se refusait à accepter la réalité...
J ai récemment acheté un livre sur le deuil pour essayer de comprendre ce que je vis .. mais être en contact avec vous serait une aide également à mon sens..
Je vous remercie de m avoir lue..
Veynus

Hors ligne Nicole595

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 199
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #1 le: 14 Avril 2019 à 09:30:31 »
Bonjour, oui comme tu dis nous "survivons", en tous cas pour moi c'est ça. On ne comprends pas, pourquoi ça arrive, on vit un cauchemar. Pour moi le cauchemar a débuté le 19 mai, malgré la maladie, je ne le "voyais" pas mourir, il allait guérir mon amour, nous allions vaincre les métastases installés partout dans son corps j'en étais certaine, lui savait, il me le disait avec douceur, quelquefois plus brusquement pour que je l'accepte, mais non, c'était impensable pour moi, il allait guérir. Et il est parti. Depuis, je suis en survie, je l'attends toujours même si la raison me dit que non il ne reviendra pas. Je n'arrive pas à surmonter mon chagrin et beaucoup ne comprennent pas, alors je le cache.
Nicole
Je suis morte avec lui

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 573
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #2 le: 14 Avril 2019 à 11:38:32 »
bonjour Veynus

c'est bien tristement que je t'accueille parmi nous , tu as raison de te joindre à nous ,tu es au bon endroit , ici tu pourras dire toute ta douleur , tes ressentis de tout ce qui te fait souffrir , ici tu seras lue , certain(es) te répondront , ici pas de jugement , juste échanger du réconfort certes virtuel mais qui soulage un peu , on se sent moins seule, comme nous tu as subi un tsunami , tu es bien malgré toi engagé sur un parcours très long et pas du tout linéaire , ton drame est très récent et violent, il faut respirer puis survivre ,jour après jour , un jour à la fois c'est bien suffisant , demain est encore loin au dé but, prends soin de toi est important , manger même sans faim sinon ton corps ne tiendra pas déjà là il fait ce qu'il peut pour t'apporter une certaine protection malgré les douleurs que tu peux ressentir,   
 
je te mets un lien qui te permettras d'avoir la table des matières pour visiter ,
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/

je t'en mets un second quand tu auras envie de voir cette vidéo du Dr Christophe  Fauré 

https://www.youtube.com/watch?v=aIuL7GTSnXM&feature=youtu.be

Amitié et douceur à toi et ton aimé

Hors ligne NINJA

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #3 le: 14 Avril 2019 à 16:56:49 »
BONJOUR,

très touchée par votre témoignage  -  mon mari est mort le 15 mars 2019 -  maladie d'ALZHEIMER  -  nous étions mariés depuis 56 ans  -  je me suis occupée de lui du mieux mais je culpabilise ……   Ai-je tout fait ou non ????  -  je reste effondrée mais j'ai une foule de papiers à faire et il faut bien concevoir que mourir coute cher …….     Pas toujours facile de tout concilier.
Je suis âgée par rapport à vous mais le deuil,  il faut le vivre pour savoir et je vous souhaite tout le réconfort possibleet
mes meilleures pensées vont à vous.  Courage.

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 573
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #4 le: 14 Avril 2019 à 17:46:45 »
Bonjour Ninja

je t'accueille tristement , ton drame est tout récent, et j'espère que tu as pour le moment un soutien familial enfants ou autre  car en pleine douleur  les papiers sont une horreur qui vient s'ajouter , tu sais moi j'ai eu 50 ans de mariage et de bonheur donc tu  vois on est pas très loin . ici tu pourras déposer ta douleur , tes doutes , tes regrets , tes ressentis ,  tu seras lue , certain(es) te répondrons , partager  ne guérit pas mais apporte un peu  de soutien, laisse couler tes larmes qui d'ailleurs s'invitent seules , ,comme nous tu t'engages sur un parcours que tu n'as pas choisi mais il sera long et ardu , avec des mieux et des moins bien , c'est normal . prends soin de toi , c'est important malgré ton chagrin et ta douleur

Cela serait bien que tu ouvres un fil à ton speudo , plus facile pour te répondre et dialoguer avec toi

et je te dépose un lien pour voir un peu la table des matieres du forum  (juste cliquer dessus )
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/aux-nouvelles-personnes-inscrites/

Amitiés et douceur

Hors ligne Veynus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
  • "Per sempre nel mio cuore"
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #5 le: 15 Avril 2019 à 12:29:03 »
Bonjour,

Merci Nicole595 d'avoir pris le temps de me répondre .. et triste de lire le malheur qui t 'a frappé également  :(
N' y a t il pas de personnes proches de ton entourage à qui tu peux encore te confier et avec qui tu n'aurais pas besoin de cacher ?
Comme je le mettais en titre et tu le confirmes , on survit je sais qu'à mon stade de ce deuil je me raccroche beaucoup au fait (peut être à tord) qu'il me voit qu'il me protège et je veux qu'il soit fier de moi qu'il voit que je "me bats" aussi pour lui , c'était un homme avec une grande force mentale qui gardait toujours l'optimiste même dans ces situations très dures.


NINJA
Toutes mes condoléances les plus sincères ...
Oui la culpabilité .. pas facile de s'en défaire et je comprends totalement puisque je le vis aussi , je rumine beaucoup mais je pense qu'il faut vous et moi (et d'autres) tenter de s'en défaire car cela va nous ronger toute cette négativité.. Je reste à votre écoute (enfin lecture) si vous avez besoin d'échanger  ce sujet .. Courage à vous également

MALOME
Merci de ton message, effectivement je pense qu'être ici me sera bénéfique et j'aspire aussi à aider les autres dans cette épreuve ..
J'ai acheté le livre du Dr Fauré " vivre le deuil au jour le jour" car j'avais lu des articles de lui sur le net
Effectivement la je vis au jour le jour, sans projection possible pour l'instant, juste tacher de reprendre des forces physiques car j'ai été très affaiblie, comme beaucoup j 'imagine ici, j'ai perdu pas mal de poids, je n'ai quasi pas mangé pendant 15 jours, donc j'essaie petit à petit déjà physiquement d'aller un peu mieux....

Amitiés et toutes et tous qui me liront

Veynus
Veynus

Hors ligne yvgpqpg4

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 100
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #6 le: 15 Avril 2019 à 21:32:02 »
Bonsoir je peux tenter de répondre à tes questionnements si tu le souhaites.

Hors ligne Nicole595

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 199
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #7 le: 15 Avril 2019 à 23:20:42 »
Certains parlent de culpabilité, de colère envers celui où celle qui est parti, pas moi, je n'ai jamais été en colère contre lui, il ne m'a pas abandonnée, il a cessé de souffrir. Coupable, je ne le suis pas, les médecins spécialistes oui ils le sont car ils nous ont menti jusqu'à la fin. Seul notre médecin traitant a été honnête, il m'a dit la vérité, mais les spécialistes disaient le contraire alors je les ai cru, je voulais tellement y croire. Alors des regrets pour des moments perdus oui, mais coupable non.
Nicole
Je suis morte avec lui

Hors ligne Forget31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
  • notre fin a commencé le 12 mars 2019
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #8 le: 16 Avril 2019 à 10:38:20 »
Venus,
J'ai été présente sur le forum pour ressentir l'aide précieuse de personnes qui ont vécu la même chose, avec des histoires propres à chacun bien sûr.

J'ai vraiment mal en lisant ce qu'il t'ait arrivée et cette douleur profonde qui t'etreint au quotidien.
Fais ce que tu juges bon pour toi, ré apprends à écouter ton corps, et ne te retiens pas de crier, ou pleurer.

J'ai perdu mon fiancé le 12 mars, et je ne pensais jamais collé toi, le retrouver sur ce lieu d'échanges, et même le mot deuil me degoutait.
Jusqu'à ce que je sois prête à lire ce bouquin de "survie" qui nous permet de nous dire que tout ce que l'on voit est "normal", puisque inattendu et brutal.
Tu peux nous parler de ce que tu veux : de toi, de lui, de vous, de ce que tu ressens à cet instant.
J'ai 35 ans et on était en parfaite santé et boulimique de voyages, bonnes bouffes, de nos amis, familles, notre attente d'enfant qui n'a jamais pu se faire, on habitait les difficultés de la vie ensemble, tout en préservant chacun nos espaces sans l'autre (je prenais cher pendant ses soirées entre potes, mais je lui tenais tout autant pendant les miennes  :D mais on était heureux comme ça et on se privait et disait dans tabous nos sentiments tellement profonds.

On peut se contacter sur ce forum ou en mp, c'est vraiment comme tu le sens.

Bise et vraiment, pense à nous et ce forum, on peut comprendre ou t'aider chacun à notre manière.
Ici, tu pourras partager ta solitude ou avoir l'entourage et l'amour qu'il te faut (en plus de ton entourage bien sûr)

Bise et craque autant de fois que nécessaire, et ne pense qu'à toi
notre fin a commencé le 12 mars 2019

Hors ligne Veynus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
  • "Per sempre nel mio cuore"
Re : Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #9 le: 16 Avril 2019 à 11:20:21 »
Bonsoir je peux tenter de répondre à tes questionnements si tu le souhaites.

Bonjour ,
Merci de proposer ton aide ...

Cela fais un mois que les faits se sont produits et comme je le disais j'essaie de faire en sorte de ne pas "sombrer" mais je me pose des questions sur mon état.....
 Je sais qu'il est parti je l'ai vu sur le lit d’hôpital mort après l’arrêt des machines mais c est comme si une part de mon cerveau ne voulait pas assimiler cette perte et comme si je ne voulais pas rentrer dans ce processus de deuil... Étonnement je trouve que je pleure peu comme si je n'osais pas lâcher prise et laisser aller cette souffrance ...
il m'arrive d'avoir des instants où je craque ce ne sont pas que de pleurs mais des hurlements  où je crie son prénom comme s'il pouvait m'entendre et comme s'il allait revenir.... Je ne sais pas comment interpréter ce qui se passe en moi.. En ces instants j'ai l'impression de "brûler" de l'intérieur tellement c est douloureux ...
Ce travail de deuil m 'effraie beaucoup et j'ai peur d 'une partie de moi plus sombre , saurais je la contrôler ? vais je avoir la force mentale de tenir ?
J'avoue être totalement perdue , je respire je vis mais une part de moi n 'est plus ....
Je ne parviens pas à me projeter dans l'avenir sans lui ... sans mon pilier ....

Veynus

Veynus

Hors ligne Veynus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
  • "Per sempre nel mio cuore"
Re : Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #10 le: 16 Avril 2019 à 11:36:00 »
Venus,
J'ai été présente sur le forum pour ressentir l'aide précieuse de personnes qui ont vécu la même chose, avec des histoires propres à chacun bien sûr.

J'ai vraiment mal en lisant ce qu'il t'ait arrivée et cette douleur profonde qui t'etreint au quotidien.
Fais ce que tu juges bon pour toi, ré apprends à écouter ton corps, et ne te retiens pas de crier, ou pleurer.

J'ai perdu mon fiancé le 12 mars, et je ne pensais jamais collé toi, le retrouver sur ce lieu d'échanges, et même le mot deuil me degoutait.
Jusqu'à ce que je sois prête à lire ce bouquin de "survie" qui nous permet de nous dire que tout ce que l'on voit est "normal", puisque inattendu et brutal.
Tu peux nous parler de ce que tu veux : de toi, de lui, de vous, de ce que tu ressens à cet instant.
J'ai 35 ans et on était en parfaite santé et boulimique de voyages, bonnes bouffes, de nos amis, familles, notre attente d'enfant qui n'a jamais pu se faire, on habitait les difficultés de la vie ensemble, tout en préservant chacun nos espaces sans l'autre (je prenais cher pendant ses soirées entre potes, mais je lui tenais tout autant pendant les miennes  :D mais on était heureux comme ça et on se privait et disait dans tabous nos sentiments tellement profonds.

On peut se contacter sur ce forum ou en mp, c'est vraiment comme tu le sens.

Bise et vraiment, pense à nous et ce forum, on peut comprendre ou t'aider chacun à notre manière.
Ici, tu pourras partager ta solitude ou avoir l'entourage et l'amour qu'il te faut (en plus de ton entourage bien sûr)

Bise et craque autant de fois que nécessaire, et ne pense qu'à toi

Bonjour et merci Forget31,

Je suis également triste de ce qui t'arrive.. et tout comme moi  c'est très récent....
J'ai conscience que l'écriture et ce forum est une précieuse pour tous les inscrits... et j'espère pouvoir t'aider également

Aujourd'hui je suis stressée , boule au ventre.... j 'explique :
Je vivais en appartement avec lui, les "faits" se sont passés dans le salon et autant pendant les jours qui ont suivi le 1j mars jusqu'aux obsèques j'ai tenu dans cet appartement, mais depuis passer la porte d'entrée est devenu un supplice ....
je sens une boule dans ma gorge , mon ventre se contracter ... et évidemment en plus de ressentir cette absence , les flashs du déroulement des faits me reviennent encore plus en ces lieux. Alors comme je dois encore rester dans cet appartement quelques mois avant de le lâcher, j'alterne entre chez moi et chez ma mère ... ce qui m'aide un peu.

Je rentre chez moi car j'ai aussi des obligations à St Etienne, mais également car plus je reste chez ma mère, plus le retour est difficile , et je ne peux pas vivre et m'imposer 3 mois chez ma mère.

Le plus difficile à gérer ce sont les soirs et nuits la bas, alors je mets la TV pour  avoir un fond sonore et je passe mon temps au téléphone pour que le temps défile plus vite .. Heureusement je ne suis pas tout à fait seule puisque mon chien est la et c est vraiment une présence précieuse pour moi..

Amitié

Veynus
Veynus

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 573
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #11 le: 16 Avril 2019 à 12:29:04 »
Veynus
 
Ton drame est récent et en plus tu l'as vécu chez toi , ton cerveau est dans le déni c'est une période plus ou moins longue, une sorte de protection,  comme si ton cerveau était coupé en deux une partie te dis non ,non ce n'est pas vrai , c'est juste un cauchemar , je vais me réveiller .... Et l'autre moitié te dis non ma belle tu es seule il est parti , souviens -toi les obsèques , les ressentis que tu vis qui sont si douloureux sont normaux , tu subis , tu survis pour ne pas en crever ,
 une certitude   nous sommes pas folle , mais dans une immense douleur , n'oublie pas faire au jour le jour , peut-être te faire aider par d'autres spécialistes, ,Prends soin de toi
Puisque tu a acheté le livre tu verras il en parle du déni dans son livre
Amitiés et douceur






Hors ligne kergaran

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 29
  • Je n'irai plus voir la mer.
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #12 le: 16 Avril 2019 à 12:30:28 »
Bonjour Veynus

Je ne suis pas très douée pour le soutien moral des autres, un peu trop aveuglée encore par ma propre douleur. Mais néanmoins je voulais simplement vous remettre en retour votre magnifique phrase : Per sempre nel mio cuore.

Je suis loin également d'avoir compris ce que pourrait être un quelconque mécanisme de deuil, si il existe.  Mais il me semble cependant que vous en détenez déjà une clé : Pour toujours dans mon coeur.

Kergaran
Génétique en bandoulière.
Des chromosomes dans l'atmosphère.
Infinité de destin. Qu'est-ce qu'on en retient ?
Le vent l'emportera. Tout disparaîtra.

Hors ligne Nicole595

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 199
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #13 le: 16 Avril 2019 à 12:40:52 »
Veynus, mon cerveau a assimilé "un peu" que mon amour est parti, je sais qu'il ne reviendra plus, mais mon cœur dit encore non, un énorme non. Cela fera 11 mois le 19, mais c'est hier. Je ne comprends pas pourquoi je suis encore en vie alors que mon amour, mon homme n'est plus à mes côtés. Tu vois, tu n'est pas seule. Je n'ai aucun conseil, aucune marche à suivre pour toi, je ne l'ai pas pour moi. Je voulais mourir (il faut mettre les mots) avec lui et je veux toujours le rejoindre, j'attends toujours qu'il vienne me chercher, j'espère tous les soirs ne pas me réveiller le matin et je suis toujours là. Cela pour te dire que ce que tu ressens est normal, j'étais dans le déni total au début et là, apparemment j'en sors doucement côté raison mais pas côté cœur.
Nicole
Je suis morte avec lui

Hors ligne anonymus

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 188
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Continuer à vivre .. mode survie depuis un mois
« Réponse #14 le: 16 Avril 2019 à 21:01:34 »
Veynus,

Je suis touchée par ton histoire. Pour moi, c'est un accident de motoneige qui a emporté mon aimé le 27 février dernier. Comme toi, j'ai perdu beaucoup de poids, j'ai de la difficulté à m'alimenter, certains jours plus que d'autres. Je prends des boissons substituts de repas pour tenir le coup, mais je réalise à quel point il est primordial de protéger notre énergie. Ne fais que ce dont tu as envie, même si cela consiste à ne rien faire. Ne te laisse pas aller au découragement, mais donne-toi le droit d'être triste, perdue, désespérée, angoissée...au moins un petit peu.

C'est normal ce que tu décris, la peur de devenir folle. J'en ai parlé à mon psychologue et il est tout à fait normal d'avoir peur de sombrer. C'est très effrayant de perdre son soutien, son ami, son amoureux, la personne avec qui on avait fait des projets d'avenir...C'est un deuil très long et très douloureux. Je trouve beaucoup de réconfort sur ce forum, je t'en souhaite tout autant.

Amitiés