Auteur Sujet: Suicide de sa moitié  (Lu 1473 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne BL62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 192
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de sa moitié
« Réponse #15 le: 18 Février 2019 à 22:43:43 »
Chère Audrey
Je découvre ici ton histoire , et je trouve qu'il t'a fallu un courage et une volonté incroyable pour prendre la  décision  de quitter ce logement.
Un déménagement, chose si banal pour le commun des mortel, peut être si douloureux pour nous tous ici .
Bien sur , ton Yann sera présent ou que tu sois .
J'ai perdu mon épouse suite a un cancer il y a plus de trois ans, et mon fils , aujourd'hui âgé de 18 ans n'arrive toujours pas a se rendre au "cimetière", alors que je ne peux faire un jour sans y aller.
Ta fille étant très jeune, elle se construira avec cette idée que son papa est ailleurs, pas dans la même maison que vous . Et je suis certain que tu le feras vivre  a travers toi . Avec tous ces souvenir que tu évoqueras avec moins de douleurs.

Tendresse a toi et a ta petite puce .

Laurent
Ti amo per sempre Amore mio

Hors ligne Audreylana

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de sa moitié
« Réponse #16 le: 21 Février 2019 à 21:40:06 »
Je te remercie Laurent pour tes douces paroles.
C'est ma psy qui m'a conseillé d'amener ma fille au cimetière. Au début je ne savais absolument pas quoi faire. C'est tellement irréel tout ça.... Et quoi lui dire? Comment lui dire?
Finalement j'ai suivi ses conseils et nous y sommes allées 2 fois donc une fois pour déposer une photo (le monument n'est toujours pas installé).

Comme toi j'espère qu'elle grandira avec cette idée que son papa est ailleurs et en même temps avec elle, dans son coeur.  Je me dit qu'en étant transparente sur la situation, tout en employant des mots simples, elle intègrera cette réalité qui est la sienne, qui est la nôtre...
En tout cas  ,depuis L'absence de yann , je m' emploie chaque jour à le faire vivre a travers nos souvenirs, afin que personne ne l'oublie, que ma fille sache qui était son père.

Il aurait eu 36 ans aujourd'hui.

Mon amour si tu savais comme tu me manques. Je ne t'en veux pas. J'espère que la ou tu es, tu es apaisé et que tu veille sur nous. Mais si tu savais tout ce que tu rate avec notre lana. Elle a grandis tu sais, tu serais fière d'elle.
Je t'aime mon amour

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 719
Re : Suicide de sa moitié
« Réponse #17 le: 21 Février 2019 à 21:52:55 »
Bonsoir  Audrey
Une douce pensée pour toi et pour ta fille.
Et même si chacun y trouve le sens qu'il souhaite, un doux anniversaire à ton conjoint. Il veille sur toi et tu veilles sur lui.
Michaël
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Audreylana

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de sa moitié
« Réponse #18 le: 11 Mars 2019 à 14:13:43 »
Bonjour a tous ceux qui me liront,

Cela fait un moment que je n'ai pas poster sur mon fil mais je vous ai souvent lu. j'ai beaucoup été prise par mon déménagement car ça y est, une nouvelle étape à commencer pour moi : je vis à présent seule avec ma fille dans un nouveau logement.

Je voulais vous faire partager cette étape car elle a été plus douloureuse que je ne l'aurais imaginé. Je pensais aller un peu mieux , être dans une dynamique d'acceptation du départ de Yann, mais là j'ai l'impression que c'est un deuxième Deuil qui commence.
Je me retrouve seule dans ce logement inconnu avec ma fille , seule au quotidien. Yann ne rentrera plus. il faut aujourd'hui que je fasse le deuil de la vie que je projetais avec Yann , la vie qu'on se projetait tous les trois.

Avoir été hébergé par mes parents ne m'a pas permis de vivre à proprement parler la solitude que je vis aujourd'hui. c'est comme si je me rendais compte vraiment que Yann était parti.

Les nuits sont compliquées je me réveille souvent, les soirées sont longues... j'ai l'impression de rentrer dans une autre dynamique du deuil, celle où je me rends réellement compte que tout mes repères sont partis en éclat et que je dois tout tout tout reconstruire et reconstruire seule sans Yann...

C'est vraiment dur à gérer ses hauts et ses bas sans cesse. ces moments où l'on pense aller mieux, accepter de continuer de vivre et ces moments où l'angoisse, la tristesse rejaillit de plus belle....

Qu'il est dur et fatiguant de se battre sans cesse et pourtant il le faut bien. Ma fille semble s'adapter sans trop de difficulté, elle est contente de notre nouvel appartement d'avoir retrouvé une chambre pour elle . j'ai l'impression que ça lui fait du bien et que j'ai fait le bon choix mais c'est compliqué pour moi.

Quand je vous lis tous , je sais que c'est normal et que ces hauts et ces bas font partie du deuil et qu'il y a forcément une lueur au bout du tunnel . mais c'est épuisant fatiguant et douloureux....

Bon courage à tous dans ce long parcours

Audrey

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 719
Re : Suicide de sa moitié
« Réponse #19 le: 11 Mars 2019 à 14:50:50 »
Merci pour ton message
Je t'envoie en retour tout mon soutien.
Ce nouvel appartement est le bon choix.
J'ai vécu cela aussi.
C'est difficile au début.
Donne toi le temps de te familiariser avec ce nouvel endroit. Se donner du temps.
Tu t'y sentiras bien quand tu comprendras que ce n'est pas pour te séparer de ton conjoint.le lien de coeur demeure.et tu te reinscris tout doucement dans la vie.
Cest bien que ta fille aime l'endroit.
Je t'embrasse
Plein de douceur.
Tu es sur la bonne voie.
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4535
Re : Suicide de sa moitié
« Réponse #20 le: 11 Mars 2019 à 22:52:17 »
oui la déstructuration est longue
épuisante
mais pour ta fille oui il semble que tu as fait le bon choix
tant mieux qu'elle se sente bien
câlins à vous deux
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char