Auteur Sujet: comment faire pour faire face au "vide" des week end  (Lu 6236 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2783
comment faire pour faire face au "vide" des week end
« le: 09 Août 2014 à 12:16:05 »
tout est dit
comment faire pour faire face au "vide" des week end ?
les amis ont leur vie, veulent nous laisser tranquille de peur que leur activité du WE ne nous corresponde pas
ils ne veulent pas festoyer face à nous ça n'a plus de sens
la famille s'il y en a ... a tant à faire ces 2 jours là !
on nous dit allez marcher ... oui mais seul ... ???
sortez  ... ah oui mais où et seul on n'a pas envie , on ne peut même pas !
comment faire ?
je suis nouvelle endeuillée c'est sûr 3 mois 18 jours ...
je suppose que les personnes qui ne viennent plus sur ce forum dont j'ai lu des messages ont trouvé leur voie pour se remettre dans la vie
vous qui me lisez comment faites vous
et ceux qui ont réussi dites moi comment faire ?
le WE prolongé du 15 août me terrorise !
merci à toutes et tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #1 le: 09 Août 2014 à 13:42:57 »


Pas de remède miracle hélas ! juste avoir envie !!!

Moi, j'ai une petite chienne, alors j'ai fais l'effort pour elle, depuis le quasi début , je sors tous les jours une heure ou deux, au tout début sans saveur, sans même voir ce qui m'entourait......

Maintenant, je vois le soleil, la nature, les fleurs, c'est toujours plus ou moins difficile, parce qu'il n'est plus là, et même si aujourd'hui une autre personne m'accompagne, cela reste, dure ,très dure....

Les Week End sont au début les moments les plus compliqués a passer seul, parce qu'avant ,on les attendaient avec impatience, pour les vivre a deux.....

Quoi qu'il en soit les premiers mois vident de sens , alors que l'on ne sait quoi faire de notre vie, alors qu'il nous manque l'envie d'avoir envie, ne sont guère propices, ni à la compagnie, ni vraiment aux sorties , et la solitude nous pèsent tant!

Ce que je n'aurais jamais pensé, j'ai appris à l’aimé cette solitude...

En fait , chacun de nous finit par trouver, un compromis acceptable, mais il faut du temps....

Je t'embrasse.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2783
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #2 le: 09 Août 2014 à 14:10:23 »
Merci Zabou
oui mes premiers mois sont avec aucune envie, aucune possibilité d'envie ...
j'ai un chien qui fait aussi ma joie je le sors tous les jours 1/2 heure  ... dans mon quartier ou en campagne.
3 mois 18 jours c'est peu, je sais, j'ai tout à me re approprier ...
le temps ne sert je sais que par ce qu'il va contenir
merci à toi
je 'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 207
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #3 le: 09 Août 2014 à 15:17:32 »
Bonjour qiguan,

Comme toi, je vois arriver les weekends avec appréhension malgré que nos enfants fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour tenter de me les rendre plus "supportables"...

Hélas, que je sois seul ou bien entouré, la solitude pointe toujours le bout du nez à un moment ou à un autre, d'autant plus que, quand nous sommes en famille, Chantal me manque plus encore ...

Dans la vie d'avant, le weekend était un moment privilégié  pour être ensemble et pour faire à deux ce que nous aimions par dessus tout, nous promener dans le sable baigné par la Mer du Nord tout au long du plat pays ... Nous y allions pratiquement tous les weekends, été comme hiver et nous goûtions avec délice ces promenades dans cette lumière si particulière qui jouait avec l'écume argentée des vagues...

Je n'y suis plus retourné depuis ce 18 avril et il me faudra longtemps avant que je puisse y revenir ... Je suis loin d'être prêt à affronter ces lieux si particuliers qui, pour moi, ont la résonance des bonheurs oubliés ou perdus.

Oui, qiguan, mes weekends sont mornes et sans saveur et je n'ai pas encore trouvé le "compromis acceptable", comme dit si bien zabou.

Bien entendu, je vais faire mes courses et je me promène un peu ... Mais tout me ramène à mon chagrin ... Ces couples qui déambulent en se tenant par la main, les terrasses de café où l'on parle et où l'on plaisante, les lieux que Chantal affectionnait tout particulièrement ...

En résumé, les samedis et dimanches sont pour moi des amplificateurs de chagrin et de solitude ... Il me faudra beaucoup de temps pour me les réapproprier...

Alors, ... ... Je pense à vous !

Affectueusement,

La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2783
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #4 le: 09 Août 2014 à 16:10:04 »
Oui Jean Luc je crois que tout peut nous ramener au chagrin, au bain de douleurs
que l'on soit en famille, seul(e), dedans ou dehors ...  ::)
On est si mal que l'on ne sait et ne peut accepter quoi que ce soit car dans tous les cas notre Amour défunt nous manquera.
Et plonger dans les souvenirs (photos, vidéos ...) ne peut pas nous aider sans cesse même si parfois cela peut être un support
Nous n'avons que le choix de faire malgré et avec le manque ... avec la douleur, malgré la douleur
et ça c'est le plus dur
penser au forum aux gens du forum c'est bien je pense
et peut être pourrons nous utiliser http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/%27conference-telephonique%27/
...
à bientôt à tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Soliflore

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #5 le: 09 Août 2014 à 16:12:32 »
Bonjour
Je ne suis pas très active sur le forum mais je lis tous vos messages chaque jour. Pour moi, depuis 8 mois 1/2, la vie n'a plus de sens malgré le fait que je sais très bien cacher mon désarroi pour l'extérieur.
Mais puisque nous sommes entre nous, je vous avoue que j'ai pas  encore trouvé mes marques . Et en particulier, pour les week end tout comme pour cette première semaine de vacances dans ma nouvelle vie.  Mes enfants se relaient pour ne pas me laisser seule les week end , lorsqu' ils savent que je n'ai rien d'autre de prévu. Mais je culpabilise car je ne veux pas empieter sur leur propre vie. J'ai aussi accepté des invitations d'amis. Ça change les idées mais on se sent terriblement seule en compagnie d'autres couples, c'est particulièrement difficile même quand on se connait bien.
Cette première semaine de vacances, j'en ai profité pour mettre de l'ordre dans mes dossiers car pour la succession, tout a été ouvert et tout s'était empilé.. Je precise qu'il ne  s'agit que des papiers car pour les vêtements  de mon mari, je suis incapable d'y toucher. Tout est en place comme il les a  laissés.  Mais aujourd'hui que l'administratif est en ordre, Je me sens plus sereine. Ce fut ,malgré tout,  au prix de plusieurs crises de larmes car je ne pouvais m'empêcher de penser que les autres années , à la même époque, nous étions en vacances, heureux. Jamais je n'avais passé cette première  semaine du mois d'août seule et à la maison.
Je pars en voyage pour les 2 semaines à venir avec ma fille de 28 ans mais ce n'est pas la même excitation que les autres années. Mon mari était un expert pour nous concocter des voyages à l'étranger sur mesure...
Que vous dire de plus, j'ai l'impression de rester " sur la touche" , de regarder les autres continuer de vivre leur vie, et de ne plus avoir, à mon tour , droit au bonheur.
Zabou, tes messages d'espoir pour un avenir plus apaisé me rassurent et je veux y croire même si aujourd'hui cela me parait improbable.
Quigan ,je compatis avec quelques mois d'avance sur toi sur ce long chemin de la reconstruction. Il faut vivre au jour le jour, prendre les petits plaisirs de la journée ,quand il y en a , comme ils viennent et surtout continuer d'espérer pour des jours meilleurs. J'en parle souvent avec ma belle mère veuve depuis 23ans! Car le père de mon mari est aussi décédé subitement à un âge où on ne s'y attend pas. Elle me dit que l'on peut continuer d'´apprecier la vie ,malgré tout,  mais il faut le temps de l'accoutumance à notre nouvelle situation.
Je vous embrasse
Marie

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2783
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #6 le: 09 Août 2014 à 19:00:16 »
Merci de ton passage, de ta contribution Soliflore
j'ai déjà écrit mais veux redire ...
j'ai lu de Joyce Carol Oates dans "j’ai réussi à rester en vie" p 364
« Je ne veux pas dire que la vie n’est pas riche, merveilleuse, belle, diverse et infiniment étonnante et précieuse – mais simplement que je n’ai plus accès à cette vie là.
Je ne veux pas dire que le monde n’est pas beau - du moins une partie du monde.
Mais simplement qu’il m’est devenu lointain et inaccessible
. »
Puis elle compare la vie à un bateau qui s’éloigne avec une fête dessus et où personne ne voit que l’on est sur le rivage et que l’on ne fait pas de signe.
C’est bien imagé et mon ressenti !

j'ai aussi lu
"Mais en examinant le manque d'un autre point de vue, on y découvre des habitudes.
Parce que la personne qu'on a perdue était une source régulière de satisfaction, elle contribuait à un équilibre que son départ ne permet pas de conserver.
Cet équilibre correspondait à un "état normal", au niveau de satisfaction qu'on avait l'habitude d'atteindre de façon régulière.

C'est donc aussi à une habitude que correspond l'attachement qu'on avait pour la personne.
Cet attachement est en quelque sorte le lien de dépendance que nous établissons avec l'instrument qui nous procure facilement une satisfaction importante.
Le départ d'une personne précieuse nous fait souvent ressentir clairement cette dimension: l'attachement que nous avions pour elle et les multiples habitudes qui servaient à le créer en nous apportant des satisfactions faciles.
C'est la dimension routinière et quotidienne de la satisfaction: c'est elle qui nous fait regretter, de n'avoir pas donné plus de place à ce qui était précieux.
"
je crois que pour les week end c'est très relié à cette dimension aussi.
(ref de ce qui soutien ma réflexion :
http://redpsy.com/infopsy/deuil.html
http://www.redpsy.com/infopsy/deuil2.html )
On a perdu la source, le moyen d'être en équilibre, de satisfaction, de plus cette satisfaction nous était garantie, régulière, c'était la sécurité quel que soit les activités du week end ...
là quoi qu'on choisisse on ne sera plus nourrit par la satisfaction "complète" liée à notre amour, on sera dans l'incertitude, pas en sécurité car on n'a pas d'assurance d'être satisfait.

Je le constate dans la satisfaction d'être avec ma fille, ma petite fille, même si elles m'apportent  autant voire apportent des choses en plus c'est incomplet comme satisfaction car une partie de moi n'est pas comblée
certes je peux intérieurement, ou de vive voix en parler à mon défunt chéri mais je en vais pas pouvoir dialoguer, je peux imaginer aussi ce que l'on aurait dit mais ce n'est pas comme le vivre ... et là est un manque irrémédiable !
j'y ai pensé cette fin de journée chez ma fille car il y avait aussi les autres grands parents (pourtant couple recomposé mais suite à un deuil très très anciens) qui vont pouvoir bavarder sur les progrès de notre petite fille ...

Nous pourrons trouver des satisfactions sans doute mais nous devrons toujours vivre avec ce renoncement à ce qui n'est plus possible et trouver équilibre est long car nous oblige à expérimenter à un moment où ne sait que se replier !

lu aussi :
Il faut vivre le chagrin jusqu’au bout, car lorsque la perte est perçue réellement, l’absence s’accepte, le travail de deuil peut se faire et la remontée vers la vie peut commencer
voilà notre chemin ... vivre le chagrin
« Modifié: 09 Août 2014 à 20:02:05 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #7 le: 09 Août 2014 à 20:48:48 »
Bonsoir à vous toutes et tous

Soliflore, je ne dirais pas mieux...
Donner le change à l'extérieur...
Les weekends que les enfants essayent de combler quand ils le peuvent mais je ne veux pas empiéter sur leur vie alors des fois je leur dit que tout va bien, je m'invente des occupations, j'accepte les invitations des amis chez eux ou chez moi... car mes amis les plus proches habitent à  80 et 150 km. D'ailleurs lundi je prend le train pour les rejoindre aux soleil de Perpignan pour 8 jours, une parenthèse.
Je ne sais plus inventer la vie alors je laisse les autres l'inventer pour moi, en attendant.
Les weekend sont effectivement difficiles, la vie sans saveur et tout ce que vous dites si bien...

J'ai noté cette phrase que tu as posté sur un autre fil Qiguan et à la réflexion je le trouve très vraie : "Le temps en soi ne guéri rien, parce que ce n’est pas le temps qui guérit, c’est ce qui se passe pendant ce temps". Je ne sais pas encore si le verbe "guérir" me convient mais en attendant de vivre à nouveau (cette vie qui nous est inaccessible depuis que notre amour n'est plus là physiquement dans ton post précédent), on doit survivre et pour arriver à vivre un jour à nouveau j'ai effectivement l'impression que ce sera la manière dont on fera usage du temps pendant la survie... C'est encore très confus mais c'est une idée sur laquelle je vais réfléchir...

Je vous souhaite un dimanche le plus doux possible

Lulu
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2783
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #8 le: 10 Août 2014 à 18:24:42 »
Ce matin levée tôt je n'arrive plus à dormir sur le matin ... je suis allée ranger "ses" outils dans un de nos abris de jardins ma fille préférant qu'ils restent chez nous, je les ai classés dans des boites protectrices c'était un peu prendre soin de lui  ...
j'ai cru sentir sa guidance pour certains classements ... et sentir sa satisfaction à la fin, ça m'a fait du bien même si pendant les manipulations c'était dur de penser qu'il n'utiliserait plus ces outils pour me faire ... nous faire encore des travaux ou objet utiles ...
Cela marquait la reconnaissance de l'arrêt de ce possible ! de ce changement irrémédiable !

Puis une relation amicale ayant subi un divorce il y a quelques années et qui au début de mon veuvage m'avait déjà proposé sa présence pour m'accompagner un peu, m'aider à supporter l'absence de Jean par sa présence amicale est venue et nous sommes toutes deux parties promener mon chien auprès d'un joli plan d'eau, nous avons déjeuné ensemble, joué au scrabble (première fois que je rejouais à ce jeu que nous avons affectionné et où je prenais plaisir à apprendre de lui fan de mots croisés et fléchés des mots inconnus de moi ... jusque là, nous avons échangé sur la solitude etc ...
cela m'a fait beaucoup de bien !
j'espère que cela va se renouveler et m'aider ...

avec beaucoup d'amitié
je vous embrasse toutes et tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mimie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 180
  • Dur de survivre
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #9 le: 19 Octobre 2014 à 21:52:25 »
Bonsoir à toutes
Des mots, des phrases qui me parlent tellement! on vit exactement les mêmes choses.
merci de les avoir écrites
Bonne soirée
Mimie

La nuit n'est jamais complète, il y a toujours puisque je le dis, Puisque je l'affirme
Au bout du chagrin
Une fenêtre ouverte
Paul Eluard

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2783
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #10 le: 14 Décembre 2014 à 17:01:37 »
We rendu difficile
par maladie physique : forte fièvre malgré les médications ...
tout est encore plus difficile ...  :-[  :-\ :'(
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mimie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 180
  • Dur de survivre
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #11 le: 14 Décembre 2014 à 17:41:24 »
Eh oui, tout est plus difficile seule, il nous manque encore plus dans ces moments là!
Demain j'ai une infiltration dans une épaule, j'ai demandé à ma fille de m'emmener c'est son jour de congé mais bon!!!
Je n'imagine même pas si je dois me faire opérer.
Consulte demain peut être, si tu as encore de la fièvre.
prends soin de toi.
Mimie

La nuit n'est jamais complète, il y a toujours puisque je le dis, Puisque je l'affirme
Au bout du chagrin
Une fenêtre ouverte
Paul Eluard

Hors ligne Josline

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #12 le: 14 Décembre 2014 à 18:51:23 »
Oui je connais ça aussi. Je dois aller à Caen toutes les 6 semaines pour contrôler ma vue (DMLA) Je ne peux pas conduire au retour à cause des gouttes et quand il me fait une piqûre dans l' oeil, c' est encore pire. Maintenant; c' est ma soeur qui est de corvée pour m' accompagner. Si un jour elle ne peut pas, je devrai demander une ambulance. Je me fais l' effet d' une invalide!
En attendant, chère Giguan, soigne toi et prends soin de toi. Ne reste pas plusieurs jours avec de la fièvre. Quand le mal-être physique s' ajoute à tout le reste, on se sent encore plus misérable.
Pensées affectueuses
Jocelyne

Hors ligne Dji

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 157
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #13 le: 14 Décembre 2014 à 21:43:51 »
Quigan mimie Joseline
Je vous  souhaite à toute beaucoup de courage, surtout prenez soin de vous
Gros bisous

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : comment faire pour faire face au "vide" des week end
« Réponse #14 le: 15 Décembre 2014 à 07:28:50 »
Prenez bien soin de vous... <3

Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)