Auteur Sujet: Comment est-ce possible ?  (Lu 763 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Franck31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Comment est-ce possible ?
« le: 09 Juillet 2020 à 21:38:59 »
Bonjour à tous,
Je m'appelle, Franck, j'ai 54 ans. En octobre 2018, j'étais en vacances en corse avec mon épouse, Sylvie. A ce moment là, je nageais dans le bonheur, mais je n'en avais pas conscience.
A ce moment là, Sylvie été déjà très probablement atteinte de son cancer, mais on ne l'apprendra qu'en janvier 2019.
Elle est décédée tout récemment, le 23 mai 2020, des suites de ce cancer, après 1 an et demi de combat.
Les 2 derniers mois ont été absolument terribles, et nos filles et moi l'auront accompagné du mieux que l'ont aura pu, jusqu'au bout, impuissant face à cette maladie.
J'ai longtemps hésiter avant d'écrire sur ce forum, mais aujourd'hui, je sens que plus le temps passe plus c'est difficile.
Je me sens littéralement dévasté, noyé dans un océan de tristesse. Je sais qu'elle est décédée, mais je n'arrive pas à accepter que plus jamais je ne la reverrai ni ne pourrai la serrer dans mes bras.
Je suis tellement triste, qu'elle ait eu à subir tout cela, c'est tellement injuste.

Toute une vie qui s'écroule ...

Une grosse pensée, à vous qui me lirez, car je sais que vous vivez les même choses et je suis profondément triste pour vous. La mort d'un être cher est tellement inconcevable.

Bien à vous,
Franck

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1370
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #1 le: 09 Juillet 2020 à 22:10:46 »
Bonsoir Franck,

Je viens de lire ton message, ce combat contre le cancer, c'est tellement injuste, voir souffrir, impuissant, la personne qu'on aime le plus au monde, au moment où sa vie s'arrête, c'est notre vie qui s'arrête.
C'est aussi après nos vacances en Corse que mon amoureuse a appris son cancer, elle s'est battue 6 ans, j'ai écrit cette guerre perdue d'avance, et c'est en octobre 2018 que je lui ai fermé les yeux pour toujours.
Tu es au début d'un long parcours, chacun y avance à sa manière, écrire ici m'a aidé à survivre, il y a beaucoup de bienveillance, lire le parcours d'autres permet de comprendre qu'on ne devient pas fou
Accroche toi, à tes enfants, c'est la vie de ton amoureuse qui continue en eux.

Douce pensée pour ton amoureuse.
Amitiés.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

En ligne Nicole595

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 451
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #2 le: 09 Juillet 2020 à 22:51:32 »
Bonsoir Franck, le jour où tu as perdu ton amour, le mien était enfermé dans notre dernière maison,  il a arrêté de souffrir 4 jours plus tôt, le 19. Je suis comme toi, comme pscar, chenneyou.....et encore d'autres, nous avons perdu la moitié de notre vie, nous "vivons" un cauchemard constant  une vie irréelle.
Le chemin est difficile sans eux.
Je ne vais pas te dire que ça va aller,  je ne le sais pas. Ce que je peux te dire c'est que ici tu trouveras une écoute, de la compréhension et de l'empathie , alors n'hésite pas à venir, quand ça va mal, quand ça va bien,  tu feras des moments sans venir aussi et si tu reviens, ce sera comme ci tu étais là tout le temps.
Amitiés
Nicole


Je ne serai plus jamais la même. J'ai perdu mon essentiel.

En ligne Franck31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #3 le: 09 Juillet 2020 à 23:53:34 »
Merci Pscar, merci Nicole de m'avoir lu et d'avoir pris le temps de me répondre.
Je viens de lire votre histoire et j'en suis vraiment bouleversé.

Personne ne devrait vivre ces épreuves, c'est tellement inhumain et injuste.
Pour ma part celà fait 32 ans que j'étais avec mon épouse, on s'était connu alors que nous étions de jeunes étudiants.

Il y a 10 ans de celà, elle avait guéri d'un cancer du sein. A l'époque on avait déjà connu la peur et l'angoisse.
Et là, début 2019, on apprend qu'elle est atteinte d'un cancer de l'estomac qui s'est propagé au foie.
Aux dires des oncologues, ce cancer n'a absolument rien à voir avec son premier cancer. C'est juste une immense malchance.

Je suis non croyant, mais une part de moi espère qu'elle est maintenant un esprit, en paix, libéré de sa douleur et qui veille sur moi.

J'ai gardé son coin penderie, son tiroir de commode et ses étagères avec tous ses vêtements emblématiques. Pour moi ce sont des reliques, des objets précieux

J'ai repris le boulot 2 semaines après son décès, en télé travail, confinement oblige. Là je viens à peine de reprendre sur mon lieu de travail. Je me sens tellement en décalage par rapport à mes collègues, qui certes compatissent à ma douleur mais en même temps commencent à parler des vacances d'été  qui s'approchent à grand pas.

Quand à moi les vacances d'été me font peur. Comment prendre des vacances sans ma Sylvie à mes côtés.

Franck

En ligne Nicole595

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 451
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #4 le: 10 Juillet 2020 à 01:57:51 »
Franck, ne t'attends pas à plus de la part de tes collègues, ils ne peuvent pas comprendre ton chagrin, ils vivent leur vie, sont compatissants, avec sincérité,  mais ce sera tout. Et c'est normal.
Pour moi non plus il n'y a pas de vacances, je suis allée sur la côte avec mes petites-filles,  avant le confirment, là où nous allions Philippe et moi, j'ai trouvé cela trop difficile, je reste chez nous.
Pour ses affaires, ne laisse personne te dire ce que tu fois en faire, si tu veux les garder, garde les et si tu veux les donner , donne les, mais que cela reste ton propre choix. Perso j'ai donné à mes garçons et beaux-garcons, mais j'ai gardé deux blousons qu'il mettait tout le temps. Je viens de perdre une tante que j'aimais énormément,  mon oncle a décidé de ne rien donné, il a tout jeté, il ne supporte pas d'imaginer une autre personne que sa femme chérie porter  ses vêtements,  tu vois chacun sa réaction.
Je te souhaite de dormir.
Nicole
Je ne serai plus jamais la même. J'ai perdu mon essentiel.

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 256
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #5 le: 10 Juillet 2020 à 10:52:34 »
Bonjour Franck,
Oui c'est affreux ce qui vous arrive et c'est tres récent pour toi.  On est perdu , on souffre et ce manque  lié à l'absence irrémédiable de  celle ou celui que l'on a aimé dure, et dure en permanence.
Comme ta femme, mon compagnon est parti en mai à la suite d'un cancer du pharynx qui aura duré 16 mois. Période où je me suis vu tellement impuissante à ses souffrances. Mais comme parfois cela se calmait, je pensais le garder encore un peu.
Mais pour moi, cela fait 4 ans et tu vois, je suis encore de temps en temps sur ce forum.
Tu as tes enfants, ils seront ta bouée car tu ne peux faire autrement. Pour les collègues, comme l'on te dit, ils ont leur vie , leur vacances, leur petits bobos. Et de voir des couples heureux, s'ils savaient qu'un jour tout peut s'arreter.
C'est ce que je dis aux couples qui me cotoient encore un peu et qui reprochent à l'autre trois fois rien.  S'ils savaient comme c'est dur d'etre sans l'autre.... meme après 4 ans.  D'ailleurs ils ne comprennent pas pourquoi je suis toujours seule.
Mais je m'égare, mon but n'est pas de parler de moi. Comme tu dis avoir lu plusieurs sujets, cela t'aidera à comprendre tes réactions. Mais les réponses que tu recevras des uns et des autres feront que quelqu'un te lit et ça cela fait du bien.

Et tes premières vacances sans elle te font peur. J'espère pour toi que tu seras entouré car toutes ces premières fois sont autant d'étapes dans ce chemin du deuil. Mais meme sans etre croyant, tu peux te dire qu'elle ne souffre plus et qu'elle veille sur toi, sur vous.  Tu auras des signes de sa part. Au départ tu n'y preteras pas attention et tu te diras, mais non c'est impossible, je deviens fou...mais  au fur et à mesure que tu avanceras, ils te mettront du baume au coeur.

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 784
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #6 le: 10 Juillet 2020 à 15:16:58 »
Franck

Ton drame est bien récent , tu es comme nous , sur un chemin sinueux pas du tout linéaire , par le départ de ton amour tout à explosé , et il te faut vivre pas à pas avec un manque abyssal et qui durera , une certitude que tu peux faire tienne , elle ne souffre plus et sera toujours dans ton coeur .
Quand au décalage avec collègues ou autres personnes c'est une réalité , personne ne peut comprendre ce que nous vivons ne leur en veut pas, nous on aimerait parler d'eux/elles à chaque instant , et pour les autres ce n'est pas l'essentiel , il nous faut composer avec tous ces environnements qui s'ajoutent à notre désarroi
Prends soin de toi et de tes enfants
Amitiés

Hors ligne Pomalo

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #7 le: 10 Juillet 2020 à 16:36:45 »
Bonjour Franck,

Tout d’abord, reçois l’expression de toute ma sympathie dans ce moment si douloureux qui fait que, comme nous tous ici, tu es venu sur ce forum. Pour ma part, ma présence sur ce forum remonte à un peu plus de 4 mois, consécutivement au décès le 29 février dernier de mon époux âgé de 59 ans des suites d’un cancer fulgurant auquel ni lui ni moi n’avions été préparés.

Je ne suis pas venue sur ton fil pour te parler de moi, je tenais surtout à te dire que même si notre douleur est immense, effectivement le fait d’en parler ici est aidant, on se sent moins seul(e). Peut-être ici t’a-t’on déjà parlé du Dr Christophe Fauré, un spécialiste de la question du deuil et, même si au début de mon deuil j’étais presque agacée que l’on me conseille des lectures (je me disais que je n’étais pas venue pour ça…), je peux témoigner que son aide est inestimable : je suis en train d’achever son livre « Vivre le deuil au jour le jour » et il est pour moi une aide inestimable. J’ai aussi la chance, là où j’habite, d’avoir un groupe de soutien aux personnes endeuillées qui a repris son activité après le confinement, et j’ai pu assister à deux réunions. Je suis bien déterminée à y revenir (la fréquence est tous les 15 jours) car cela aussi est très aidant en complément du forum, et la rencontre physique avec d’autres personnes concernées par le deuil est soutenante, même si chaque deuil est unique. J’ignore si tu peux faire appel à ce type d’association là où tu résides...

Je ne suis pas sûre de t’apporter grand’chose par ce message mais, si cela peut t’apporter une lueur d’espoir, après 4 mois et 10 jours de deuil, je suis bien sûr toujours en grande souffrance et cette solitude est atrocement difficile à certains moments clefs de la journée ou de la nuit,  mais je commence à entrevoir tout doucement la possibilité de m’en sortir et le bonheur d’éprouver ce fameux ressenti qui permet de trouver la juste place pour l’être cher que l’on a perdu, et de vivre autrement avec lui ou elle. C’est un ressenti apaisant, d’autant que l’on sait à ce moment-là que cela n’est pas de l’oubli, bien au contraire…

Je te souhaite plein de courage, n’hésite pas à t’exprimer ici, je vais te dire comment beaucoup ici, tu n’auras pas toujours de réponse mais tu seras lu et souvent, rien que cette certitude est aidante.

Amicalement.

Cathy
Ne criez pas que vous voulez tous mourir. C’est inutile. Vous n’avez même pas besoin de le vouloir. La vie s’en charge à chaque instant.

Jacques Renaud

En ligne Franck31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #8 le: 10 Juillet 2020 à 20:50:07 »
Merci à vous tous,

je sens énormément de bienveillance dans tous vos messages et ça fait du bien.
Celà fait quelques jours que je réfléchi à rejoindre un groupe de parole. Je suis sûr que ça me fera du bien de pouvoir parler avec des personnes ayant vécu le même drame. Je suis sur Toulouse, et pour l'instant, j'ai du mal à trouver.

Après avoir lu beaucoup de témoignages, je comprends que j'en suis au tout début de mon parcours et que celui-ci va être extrêmement douloureux.
Aujourd'hui je suis déterminé à m'accrocher, je me force à faire des activités, du sport, je vais travailler et ça me permet de retrouver une vie sociale.
Mais le soir, quand je rentre chez moi du boulot, jusqu'au moment d'aller dormir, puis le matin quand je me lève  c'est horriblement dur. Ma Sylvie me manque terriblement.

Je vais m'accrocher, c'est ce qu'elle voulait.

Franck

Hors ligne lili44

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 189
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #9 le: 10 Juillet 2020 à 23:06:32 »
Bonjour

Pour ma part, j’ai découvert par hasard ce forum. J’avais besoin d’échanger avec des personnes qui traversaient le même drame, celui de perdre son conjoint ou conjointe. Je voulais comprendre ce qui m’arrivait car pour moi, le temps s’est figé quand mon amoureux est parti de l’autre côté du chemin.
Je peux te conseillé de regarder des vidéos du Dr FAURE ou bien de lire son livre «  VIVRE LE DEUIL AU JOUR LE JOUR »
Il apporte des réponses à nos questions et cela nous aide  à comprendre le processus de deuil.
Ici  chacun à son histoire, son vécu mais tu y trouveras bienveillance et  écoute.
N’hésite pas à venir.
Tu es aux portes d’un chemin long, tortueux, difficile et douloureux .
Cela va faire bientôt 16 mois que je suis sur ce chemin et c’est difficile mais un jour après l’autre.

Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses

En ligne Franck31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #10 le: 20 Juillet 2020 à 21:08:14 »
Je voulais attendre le 23 juillet (pile 2 mois après le décès de mon épouse, Sylvie) pour donner de mes nouvelles, mais ce week-end, on dirait que j'ai franchi un cap.
J'ai été pris d'une frénésie de nettoyage de mon garage tout le week-end. Comme on a fait énormément de bricolage avec Sylvie, mon garage était un véritable bric à brac avec des étagères remplies de chutes de tout (vieux pots de peinture, vernis décapant, fond de sac de ciment, plâtre, ... chutes de gaines, de fil électriques, ...).
J'ai fait 2 aller/retour déchetterie, tout re-ranger, et tout nettoyer du sol au plafond; c'en était devenu compulsif.

ça a été dur, car ça m'a rappelé, comment elle était, elle adorait bricoler, décorer, peindre, retaper des vieux meubles ...
J'ai arrêté à la tombée de la nuit, je n'arrivait plus à m'arrêter malgré la chaleur, il fallait que tout soit nickel.

Aujourd'hui, j'ai accusé le coup comme jamais. Je n'ai pas arrêté de penser à elle, et j'ai été rempli d'un profond désespoir, d'une tristesse sans nom, le cœur et le ventre serrés. J'ai eu un mal fou à me concentrer sur mon travail, surtout que j' était en journée télé travail.
Je ne sais pas ... peut-être que je prend de plus en plus conscience que c'est vraiment fini, et que je ne l'a reverrai plus jamais. Vendredi, j'ai mes congés d'été pour 3 semaines ... ça va être très dur. 32 ans ans qu'on prenait nos congés ensemble.

Bien à vous,
Franck


En ligne Nicole595

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 451
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #11 le: 20 Juillet 2020 à 21:43:36 »
Bonjour Franck, 32 ans pour toi, 20 ans pour d'autres, 1 an, 40 ans..... la douleur est la même crois moi.  Cela fait 2 mois pour vous, 26 pour nous et nous sommes pareil. Et la tu commence les" premières fois sans", oui ça va être dur. Par contre n'hésites pas à en parler ici, car nous connaissons ce parcours, tu seras lu et entendu, jamais jugé.
Amitiés
Nicole
Je ne serai plus jamais la même. J'ai perdu mon essentiel.

Hors ligne Cheyennou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • TES AILES ETAIENT PRETES, MON COEUR NE L'ETAIT PAS
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #12 le: 25 Juillet 2020 à 11:48:13 »

bonjour,

Oui Nicole et Franck
On est tous pareil dans notre deuil.
Les premières fois font mal.
Dimanche pour la première fois, je me faisais un petit barbecue  SEULE.
Au moment de manger, j'ai été prise d'une crise de pleurs, et j'ai envoyé un message sur watsap à mes 4 enfants , en leur marquant:
""Premier barbecue seule sans papa, il a un gout amer""

Voilà ou j'en suis après 26 mois à peine.

Tendres pensées
Il n'y a pas de fin, il n'y a pas de début.
Juste un amour infini , immortel et éternel.
Dieu te tient dans ses bras. Moi je t'ai dans mon coeur.

En ligne Franck31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #13 le: 27 Juillet 2020 à 23:13:27 »
Bonjour à tous

merci Nicole et Cheyennou pour m'avoir lu et répondu.

Samedi, c'était le début de mes vacances d'été pour la première fois sans ma femme (Sylvie).
J'ai pris la voiture et fait 250 km pour aller chez ma mère et son compagnon.
Ils se sont connus 1 an avant que je rencontre Sylvie (il y a 33 ans).
Ils l'a considéraient comme leur propre fille
Le trajet a été très long tout seul dans la voiture.
Arrivé chez ma mère, ça a été très dur tellement l'absence de ma Sylvie se faisait ressentir.

Aujourd'hui j'ai pris la voiture tout seul pour visiter les villages touristiques alentour. J'ai arpenté les ruelles du village tout seul ...
J'essaye de franchir toutes ces premières fois, en espérant que ça me fasse avancer.

Mes émotions, pour reprendre l'expression que j'ai pu voir sur ce forum, c'est les montagnes russes: Lundi dernier, je n'ai pas arrêté de penser à ma Sylvie et à la pleurer, tellement elle me manquait.
Ces derniers jours, je ne pleure pas; je suis juste triste et je trouve la vie sans goût et complètement insipide. Je n'ai plus envie de rien.
Demain, je rentre chez moi. Il va me rester 2 semaines de vacances, je ne sais pas du tout ce que je vais faire.

Bien à vous

En ligne Nicole595

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 451
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment est-ce possible ?
« Réponse #14 le: 28 Juillet 2020 à 00:55:22 »
Bonsoir franco  je me vois dans tes mots, ce désespoir je le connais bien. Je viens juste te dire que tu n'es pas seul. Et je suis certaine que Sylvie t'a accompagné pendant tout ce temps et qu'elle est encore près de toi.
Amitiés
Nicole
Je ne serai plus jamais la même. J'ai perdu mon essentiel.