Auteur Sujet: Comment "gérer" la souffrance de son fils?  (Lu 3275 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne osiris

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
Comment "gérer" la souffrance de son fils?
« le: 19 Janvier 2011 à 08:54:19 »
Bonjour à vous tous, Je souhaiterai  votre avis en ce qui concerne mon fils, je ne sais pas trop comment faire pour le soutenir dans cette
traversée douloureuse liée à la perte de son papa...Il a 15 ans et son papa est décèdé en septembre brutalement, de plus c'est un
enfant adopté a la naissance (vietnam) c'est pourquoi il se sent doublement  "abandonné" et je ne sais que faire pour qu'il ne se sente pas
trop triste mais que c'est difficile de  l'entourer au mieux alors que soit meme on est anéantie...Dur dur , j'attends vos "petits conseils".
Merci d'avance pour vos réponses.Amicalement .OSIRIS

Hors ligne SYLVIE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
Re : Comment "gérer" la souffrance de son fils?
« Réponse #1 le: 19 Janvier 2011 à 10:33:47 »
Bonjour Osiris,
je ne sais pas si je suis la plus qualifiée pour répondre à ta demande car je n'ai pas d'enfant mais il y a une chose dans laquelle je crois absolument c'est qu'il faut parler - le fait d'être enfant ou adulte ne change rien à l'affaire - lui parler de ta souffrance pour que lui aussi puisse sortir la sienne - l'écouter - vous comprendre mutuellement - parler et encore parler - et parler et pleurer pour se reconstruire - tu ne pourras pas l'empêcher de souffrir, est-ce que quelqu'un peut t'empêcher toi de souffrir, je ne pense pas - pour ma part personne ne peut enlever cette souffrance qui est en moi et personne ne peut alléger ce chagrin qui m'enveloppe mais j'ai la chance d'avoir une amie avec qui je peux vraiment "tout déballer" et quelle chance de pouvoir sortir ces mots, quelle chance que ces mots ne restent pas en moi - Fais en sorte que ton fils sorte ce qu'il a en lui et que toi aussi tu sortes ce qui est en toi .... pas de tabous... ne pas faire croire que tout va bien puisque çà n'est pas vrai, tout va mal...alors le dire.....parler et encore parler.... et lui il est tellement jeune, il ne faut pas qu'il garde ce fardeau en lui pour pouvoir avancer sereinement dans la vie ....et si à vous deux tu sens que çà n'avance pas, il ne faut pas hésiter à aller voir un psy - je l'ai fait et çà m'a beaucoup aider à remettre en place le puzzle qu'il y avait dans ma tête - je t'embrasse ainsi que ton fils - Sylvie

Hors ligne amourdemavie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • tu nous manque...
Re : Comment "gérer" la souffrance de son fils?
« Réponse #2 le: 19 Janvier 2011 à 10:57:52 »
bonjour,

j'ai un enfant qui va avoir 4 ans, et je peux te dire que c très dur de lui dire que son papa ne reviendra pas, je lui parle beaucoup!!!!

il me demande souvent ou est son papa...... mon psy ma dit de lui dire " qu'il était mort" j'ai horreur de ce mot mais malheureusement c comme ça........ car moi je lui dit: qu'il fait un gros dodo et qu'il peut plus se réveillé et qu'il est dans le ciel......

ton fils est plus agés que le mien..... mais je penses qu'il faut beaucoup lui parlé, lui dire que tes la pour lui, que vous allez vous en sortir et que vous l'aimez plus que tout........ voit-il un psy???? ça pourrais l'aider et lui faire du bien de parlé!!!!!

voila c mon opinion.....  a plus tard et bon courage!!!!
tu me manque mon amour....

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : Comment "gérer" la souffrance de son fils?
« Réponse #3 le: 19 Janvier 2011 à 11:47:49 »
                Bonjour Osiris,

  Effectivement,pour lui c'est un peu la double peine.A 15 ans il comprend tout, mais peut etre qu'en lui expliquant que ce papa la ne l'a pas quitte (l'ignore les causes de son adoption),qu'il restera toujours la pour lui pourrait l'aider...Il a peut etre aussi un sentiment de culpabilite inconsciant du fait d'etre separe de gens tres proches de lui..Il ne faudrait surtout pas qu'il se sente responsable.Je ne sais pas trop quoi dire car c'est tres delicat et je prefere ne pas donner de conseils gratuits.
  C'est a toi de faire l'effort de surmonter ton mal-etre (totalement justifie)et peut etre que cela peut t'aider toi-meme de parler avec cet enfant et de lui donner la force d'accepter(facile a dire mais...)Tu trouveras la ressource en toi,car ce garcon,c'est votre histoire,votre vie et a travers lui tout continue.

    Je ne sais pas si ca va t'aider,mais c'est ce que je ressens maintenant...  Bruno.     

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : Comment "gérer" la souffrance de son fils?
« Réponse #4 le: 19 Janvier 2011 à 12:30:39 »
Bonjour Osiris,

Je suis en deuil de mon fils, mais j'ai perdu mon père quand j'avais 8 ans, il est mort dans un accident de voiture deux jours après Noël.
Pour moi le principal c'est que tu prennes bien soin de toi, pour que ton fils ne se sente pas responsable de toi et ne fasse pas tout pour te rendre heureuse et vouloir inconsciemment remplacer son père.
Ton fils est adolescent, il comprend tout, vous restez tous les 2, chacun a un chagrin très différent, toi tu as perdu l'homme de ta vie, qui te rendait heureuse... lui il a perdu son père.
Si tu prends soin de toi et de ton chagrin en trouvant une aide à l'extérieur si besoin et en lui expliquant que tu as trouvé quelqu'un qui t'aide à aller mieux, il comprendra que ton mieux être ne dépend pas de lui et ne sentira pas responsable de toi; et lui il trouvera quelqu'un: un copain, quelqu'un de la famille pour parler de son chagrin, ça peut aussi être avec toi, mais pas forcément. Moi je me souviens que lorsque maman voulait me parler de papa je me fermais et faisait semblanr de ne pas être intéressée car je savais qu'elle allait pleurer et je ne SUPPORTAIS pas de la voir pleurer, pour un enfant c'est très angoissant de voir pleurer sa mère, car lui non plus, ne peut rien faire pour apaiser le  chagrin de sa maman.
Sur le site il y a un témoignage vidéo d'une femme qui a perdu son mari d'un cancer, elle explique très bien cela.

Voilà ce que je peux te dire en tant que "ex petite fille qui a perdu son papa"
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : Comment "gérer" la souffrance de son fils?
« Réponse #5 le: 19 Janvier 2011 à 12:45:48 »
   Comment peut on acceder aux videos?

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : Comment "gérer" la souffrance de son fils?
« Réponse #6 le: 19 Janvier 2011 à 14:53:50 »
Pour aller aux témoignages vidéo:
 - sur la page d'accueil du site, il y a une barre de menu en haut,
 - cliquer sur "PARTAGER" puis dans le menu "Témoignages vidéo"

Il y a 3 vidéos, 3 témoignages tous différents, très beaux et plein de promesses "d'un mieux à venir" dont celle de Florence qui témoigne de la mort de son mari et de sa vie actuelle, seule avec ses enfants.
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne Pascale

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1049
  • Je t'aimais, je t'aime, et je t'aimerai....
Re : Comment "gérer" la souffrance de son fils?
« Réponse #7 le: 27 Janvier 2011 à 11:00:48 »
bonjour, j'ai perdu mon mari le 1er janvier de cette année, mon fils a 16 ans, ce n'est pas son père mais c'est tout comme.
Il y avait une enttente entre eux,et de franches parties de rigolades comme Kevin mon fils n'en a jamais eues avec son père.
Mon fils a perdu un repère, un ami, un conseiller, un pilier de stabilité...
Mais il sait qu'il lui a laissé quelque chose un enseignement pour sa vie future.
Quand je suis triste, Il me dit Maman garde la tête haute et redresse les épaules il ne voudrait pas te voir comme ça.
Lui il est persuadé qu'il est là près de nous comme dans la lettre aux vivants.
C'est pas juste, ca c'est vrai. mais il doit garder les enseignements et les bons moments que son père lui a certainement donné.
C'est lui la continuation de son père même si il est adopté. c'est lui qui a reçu ses enseignements et qui lui a donné ses valeurs face à la vie.
Dite lui qu'il est là et comme dit mon fils "tant qu'il est dans mon coeur il est vivant".
Beaucoup de force et de courage
Pascale   
Pascale la Louve