Auteur Sujet: Ce soir...  (Lu 2938 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ce soir...
« le: 27 Août 2017 à 23:56:44 »
Je me demande si la vie vaut la peine... si mes souffrances et mes incapacités ne seraient pas mieux éteinte à jamais... je me suis vu et j'ai hésité à prendre la totalité de mes cachets ce soir... le plus difficile étant d'imaginer ma fille livré à elle même le temps que quelqu'un puisse se rendre compte que je ne suis plus là.... partir avec elle peut-être... je ne sais pas .... je ne me sens pas le droit de lui faire  ça et en même temps je me dis que ce serait la soulager d'un poid trop lourd...  son père, puis moi...nous qui égoïstement avons voulu cet enfant malgré notre âge, que nous savions l'un et l'autre  que nouS ne partagerions qu'un petit moment de sa vie... je me sens comme un fardeau pour tous parce que je ne peux même plus m'exprimer... plus le droit de dire que c'est dur, que je m'en sors pas, que je m'enfonce... alors que faire...
même ici, c'est compliqué... tout le monde porte sa douleur...  pourquoi les gens n'entends pas??? J'appelle à l'aide et personne ne réagit... après ils seront tous la en traînée dire merde on avait pas vu qu'elle allait si mal... si on avait su... je n'ai pas besoin de mots j'ai besoin d'aide  physique... que quelqu'un puisse prendre le relais quand je disjoncte... parce que je ne suis pas une super woman... et que tout ce vide , ce néant dans lequel je vis va de toute façon briser ma fille... elle combat une mère en autodestruction... et ne fait que me renforcer dans mes derniers retranchements... elle a besoin d'être rassuré et je ne lui apporte que la désorientation, le chaos et la tristesse...  vivre devient un cauchemar, mon cœur est vide... il ne s'attache plus à rien... il refuse même un quelconque rapprochement....il détruit les liens pour que les douleurs que je laisserais soient plus facile à gérer...  vous remarquerez que je ne parle plus de lui... parce que je sais que je le perds chaque jour d'avantage... que plus j'avance et plus  les sensations physique disparaissent... plus j'avance et plus ils'eloigne...c'est comme s'il  mourait encore plus chaque jour....c'est comme si il m'abandonnait... définitivement. Ce qui est le cas en fait... je ne sais pas comment vous faites... je ne sais plus comment faire... trop de doute, trop de peur, trop de responsabilités trop de questions sans réponse et surtout trop de vide... trop de manque... trop seule... comme beaucoup d'entre vous plus le doit de dire, plus la possibilité de l'exprimer... mes angoisses font fuir ... je ne trouve pas d'issue qui pourrait convenir à tous ceux qui dépendent encore de moi...
des mots, qui sortent sans doute pas très clair.... je sais que le vide sera ma réponse à cette heure tardive...tant pis... c'est comme ça, ce soir je parle et je n'ai pris que les doses prescrites...  ce soir vous avez sauvez ma vie... jusqu'à quand...

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2116
Re : Ce soir...
« Réponse #1 le: 28 Août 2017 à 00:23:44 »

   Waouw, Tit ...

  Ben vlà bien les limites du virtuel ...

  Toi face à ton écran, moi face au mien ...

  Et puis cette souffrance de merde qui t'attaque te bouffe

  Ce soir, non, tu ne feras pas de tragédie.
  Et demain soir non plus, Tit. AH NON !
  S'il te faut "craquer", craque pour le boulot !
  Tant pis pour le fric, pour la faillite matérielle, les services sociaux ne foutront pas à la rue une mère de famille alors si tu dois te laisser choir, fais-le !
  Tu vas super mal eh bien, c'est comme ça !
  Puisqu'il faut "de la casse" avant qu'on ramasse les morceaux, envoie chier ton taf et repose-toi, soigne ton deuil ... t'es dépressive, là, non ?
  Certif, allez hop, certif !
  Protège ta vie et celle de tes enfants, le reste c'est "du bazar" !

  Et merde flûte le boulot quand il y a plus vital à privilégier !
  Mieux vaut perdre un boulot que la boule !
  Bien solidairement et amicalement, Titine.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Juju1234

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #2 le: 28 Août 2017 à 12:24:18 »
Bonjour Titenam,
Oui comme dit souci les limites du virtuel pr ici et les limites de ce que les amis et famille peuvent apporter, nous sommes seul(e)s face au décès de notre conjoint(e), personne  ne peut calmer cette souffrance, ils ne peuvent être qu'à côté de nous.
Tu vois un médecin ou un psychiatre pour tes médicaments ? Personnellement, quand j'ai eu besoin de médicaments, le médecin ne m'avait pas prescrit les médicaments adéquats, seul le psychiatre a trouvé la bonne ordonnance...


Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #3 le: 28 Août 2017 à 13:25:09 »
J'aie écouté ton conseil Titine... pas de boulot aujourd'hui... on verra demain!  Ce matin j'aie encore craqué à peine levé... j'aie envoyé un SMS groupé à mes beaux parents, mon frère  et mon beau-frère et ma belle-sœur...pour leurs dire que j'en pouvais plus... et la seule personne qui a appelé... mon frère !!! Pas de réponse des autres... pas même un SMS ... rien ... demain je vois mon médecin... on verra ce qu'il me dit  pour le traitement... mais il sait que ce ne sont pas les médicaments qui m'aideront... j'aie besoin d'un relais...  une personne sur laquelle je peux délester un peu de ma charge mentale....capable de supporter mon deuil (grosse dépression en effet) . Aujourd'hui ma fille est au centre de loisirs j'ai encore quelques heures pour faire mon choix...

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2116
Re : Ce soir...
« Réponse #4 le: 28 Août 2017 à 14:06:41 »

    Je suis soulagée, ma grande,
    si tu savais !
    Je suis émue, je t'embrasse bien tendrement.
    Titine.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Juju1234

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #5 le: 28 Août 2017 à 14:21:32 »
J'ai l'impression que les difficultés avec la belle-famille suite au décès sont courantes malheureusement. Ma belle-famille c'est pareil
Je te recommande encore un psychiatre, il pourrait aussi te faire un arrêt de travail  si nécessaire, j'ai été arrêtée plusieurs mois. Je sais que je me répète mais les médecins restent des médecins non des psychiatres.
Pense à prendre soin de toi et ne t'en demande pas trop
Pendant plusieurs mois je n'ai fait que le strict minimum à la maison, les enfants ont mangé des pâtes et regardé la télé comme jamais... au final un an et demi après, les 2 vont plutôt bien et réussissent leur scolarité
L'école va reprendre, tu les auras moins et si tu es arrêtée cela te fera du temps pour toi
Sincèrement prends du temps pour toi


Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #6 le: 28 Août 2017 à 14:51:11 »
Juju je ne peux pas me mettre en arrêt.. je suis mon propre patron... si j'arrète de bosser je perds de quoi nourrir mes enfants,  mon toit, ma voiture... ce n'est que du matériel me diras tu mais je fais quoi en suite???? 
Je ne fais que le minimum requis déjà... et le résultat a été que mon fils ainé a tenté de suicider au mois de février... ma fille a peur, mon fils de 13 ans passe son temps hors de la maison pour pas a être confronté à ça... bref tout part en vrille...
A moins de me laisser sombrer... je ne vois rien d'autre...finir a la rue avec ma fille qui sera placé ou sera donné a mes beaux parents... je n'aurais alors plus besoin de tergiverser sur un choix a faire... c'est peut être ça la solution..aller au bout....descendre au fond perdre tout ce qu'il me reste et que je suis pas en capacité de protéger ou d'aider... en finir une bonne fois pour toute!

Hors ligne Juju1234

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #7 le: 28 Août 2017 à 20:25:17 »
Effectivement etre à son compte c'est plus difficile, je connais bien
Pour le reste, je pense que s'orienter vers un professionnel est le mieux, il ne faut pas hésiter, ne pas trop attendre les limites des limites
Ta fille a besoin de toi et ton fils aussi, mes enfants m'apportent un réel réconfort maintenant, ce n'était pas vrai il y a un an même eux je n'y arrivais pas, ca ne suffisait pas, ce n'est plus vrai

Pensées

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 600
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Ce soir...
« Réponse #8 le: 28 Août 2017 à 21:01:35 »
Bonsoir Titenam,

Tu es épuisée, nerveusement, moralement, et tu as besoin d'aide .

Une aide médicamenteuse est  à envisager, effectivement. As tu un CMP pas loin de chez toi ?

2 mois après le décès de mon compagnon, alors que j'étais si seule et si mal, je suis allée aux urgences psychiatriques, et j'ai été prise en charge et orientée.

Et faire une pause.

Tu es seule désormais et tu ne peux compter sur personne si tu arrêtes ton travail. Tu es affiliée à la Caf ? au RSI ? 

Pourrais-tu par leur intermédiaire, ou par ta commune, avoir une aide pour chez toi, s'occuper de préparer les repas, faire le ménage, les courses, aller chercher ta fille à l'école, pour te décharger un peu ?

Ou peut être, si tu as une chambre libre, la proposer à un/e étudiant/e en échange de petits services, et d'une présence, des repas un peu animés, des conversations, des échanges ...

J'aimerais pouvoir-comme nous tous ici- t'aider.

Douces pensées

Nora

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2906
Re : Ce soir...
« Réponse #9 le: 28 Août 2017 à 22:30:38 »
oui limite du virtuel
personne ici ne peut t'apporter ce que tu demandes c'est vrai
depuis tes premiers posts tu es très mal car tu cumules de nombreuses choses en même temps
si tu vas comme l'a fait Nora aux urgences psy avec ta fille, ils trouveront des solution d'urgence
mais personne ne pourra te remplacer pour ton travail, je suis artisan, mais dans tes versements tu dois avoir en cas d'arrêt maladie:
un versement chaque jour du RSI et un de ta complémentaire c'est peu sans doute mais ça existe
tu peux te retrouver en faillite, perdre tes moyens de subsistance  mais en France il existe des recours que les assistantes sociales connaissent
tu perdras des biens matériels
tu vivras avec des minimas, tu seras obligée d'aller aux resto du coeur ou autre
mais tu peux continuer même hospitalisée, à exister pour que ta fille ait une chance de dans quelques mois avoir un maman apte à un minima
entre temps elle sera confiée sans doute en urgence
mais c'est plus conforme à ce que ton compagnon voulait, je pense et cela me parait important
tu as le droit d'être en colère contre ce que je t'écris
je te l'écris car je suis ici comme les autres démunie
démunie car depuis un an quasiment que tu écris sur le forum nous ne pouvons être d'aucune aide et nous vivons l'impuissance
c'est la première fois que je suis aussi mal à répondre à un message qui ne peut malgré tout rester sans réponse ...
douceur
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #10 le: 28 Août 2017 à 22:58:20 »
Salut Titenam,

Ta détresse est bouleversante. Je me sens démunie et ça me ronge de te savoir en si mauvais posture. Où habites-tu ?
As-tu un réseau amical qui pourrait te venir en aide rapidement ? Les parents des copains de tes enfants ? Une association proche de chez toi ? Ton frère ne pourrait-il pas venir prendre la relève de ton affaire professionnelle quelques jours pour que tu puisses dormir, te reposer ? Ma sœur avait pris le relais au moment d'une énième sciatique paralysante que je faisais, à l'époque où j'étais à mon compte. J'ai dû me résoudre à vendre mon commerce car effectivement santé défaillante et patronat ne font pas bon ménage...

Tu as tenue bon jusqu'à présent, continues à t'accrocher. Ne culpabilises pas de ne pouvoir faire plus pour tes enfants, il est des moment où c'est juste pas possible, et je sais de quoi il en retourne ! Assurez le minimum syndical, je connais. Ne pas assurer ce service minimum, je connais aussi... Et le deuil a quelque chose d'effrayant c'est que quand on le vit d'aussi près, on n'a absolument pas de recul sur soi pour voir le chemin parcouru depuis LE jour où tout a basculé ! On a l'impression d'être toujours dans le même état voire dans un état pire encore mais le temps œuvre en douce pour faire qu'aujourd'hui est un jour de plus qu'hier et qu'on a réussi à résister, à vivre ou à survivre.

Titenam, je suis avec toi, derrière mon écran certes mais je viens ici tous les jours, je vais revenir te lire demain... En attendant, je vais te serrer tendrement contre mon cœur et t'insuffler un peu de chaleur et de douceur...

A demain,

Muriel.

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #11 le: 29 Août 2017 à 00:29:32 »
https://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/liens-situations-mentalement-epuisantes.html

Voici une vidéo dont rien que la musique m'apaise... Message in a bootle... Tout un programme...

Je sais, j'ai conscience que ça peut te sembler illusoire  ces mots écrits et cette généralité du lâcher-prise, de l'acceptation car la lutte est violence et d'ailleurs, contre qui se bat-on ?
J'espère que la nuit à venir te sera douce et reposante...

Muriel.

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #12 le: 29 Août 2017 à 11:20:37 »
Bonjour,

Merci pour vos messages, je vous ai lue hier soir avant d'aller dormir. Ça m'a apaisé de savoir que tout cela ne vous semblait pas incompréhensible au vu de la situation. c'est la sensation que j'aie avec le reste du monde...ceux qui n'ont pas vécu la perte...ceux qui vous disent que tout cela n'est qu'une question de volonté et que au bout d'un an il faut réagir et se bouger...Comme si c'était simple... comme si je ne le souhaitais pas... comme si je me complaisais a vivre dans cette enfer... comme si j'avais le choix... oui j'aie le choix...continuer ou partir... cette solitude verbale et cette incompréhension me pèse... je me sens obligé de me taire, pour ne pas blesser tout ces gens...qui m'aide soi-disant...pas un seul ne m'a demandé en quoi j'avais besoin d'aide... ils me disent tous"viens nous voir, ça va te faire du bien" mais oui bien sur, me taper 800km avec des cachets niveau2 et 3... pas un ne se propose de descendre...ils me fatiguent...

Je pars voir mon médecin, je reviens un peu plus tard...


Merci encore....

Bises à vous

Hors ligne tony36

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 86
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #13 le: 29 Août 2017 à 17:28:42 »
Tes messages m'ont aussi bouleversé. Je ne vais rien rajouter tout a été dit, je te témoigne simplement tout mon soutien même si ce n'est pas grand chose.

Hors ligne loma

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 385
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce soir...
« Réponse #14 le: 29 Août 2017 à 18:25:10 »
Bonjour Titenam,

je n'ai jamais su trouver les mots justes ni pour exprimer ma douleur, ni pour partager la douleur des autres. Pourtant Dieu sait si mon mari a souffert de dépression pendant des années. La seule façon que j'ai trouvée pour consoler c'est "faire", faire plaisir, faire à la place de ... , faire un gâteau, tondre le gazon, faire les papiers, poser un robinet, que sais-je ... une vraie petite Mac Gyver. Je sais tout faire ! Bien ? ça c'est autre chose ...

Quand Marc est mort, hélas personne n'a "fait" quelque chose, tous ont compati , se sont apitoyé sur mon sort, mais rien ... bien sûr, des coups de fil, mais j'espérais une main tendue, une présence. Pudeur, gêne , indifférence ?

Comme beaucoup d'entre nous, j'ai souhaité le rejoindre, mais la nature m'a refusé la crise cardiaque, ah la garce. Pour toi c'était les médicaments, moi c'était le train . Une voie ferrée passe à 300m , avec à l'occasion le TGV ! La classe quoi ! Je n'avais qu'à rester assise sur les rails . Comme mes chiens sont âgés, je les aurais pris avec moi.  Mais dans la famille traine une drôle d'histoire. Pendant l'occupation, un grand oncle boucher faisait du marché noir. Il était parti avec un commis chercher une carcasse de demi veau. Ils ont suivi les rails, de nuit, personne n'a su ce qu'il est advenu, le commis et le boucher ont été écrasés par le train. Lors des funérailles ils n'ont jamais su ce qu'ils avaient enterré , le tonton, le commis, le veau ... Alors je me disais à chaque fois, tu ne vas pas refaire le coup du veau quand même, trouve autre chose ... Je n'ai  pas eu d'autre idée.

J'espère juste que mon histoire t'auras fait sourire au milieu de toute cette détresse. Et si l'idée de mourir te revient, pense à moi et au veau du tonton.

Tendrement loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare