Auteur Sujet: c'est trop douloureux...  (Lu 12854 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 129
  • Le forum d'entraide durant un deuil
c'est trop douloureux...
« le: 08 Septembre 2016 à 07:19:51 »
...pour continuer sans lui. Mon namoureux à été tué cet été... dans un accident de moto.
Cela fait un mois et un jour.
Chaque matin je me lève avec la même angoisse... chaque soir j'attends le moment ou je vais pouvoir enfin fermer mes yeux et oublier la douleur, la peur, l'angoisse , le manque...
J'ai bientôt 44 ans, lui en avait 42...nous avons une petite fille de 3 ans et demi et nos enfants respectif 2 garçons  (15 et 12) pour moi et une fille de 13 ans pour lui.... C e soir là nous étions juste 2 voitures derrière lui....nous n'avons pas vu l'impact mais nous sommes arrivés sur l'accident dans les 30 secondes qui ont suivit... quand je l'ai vu allongé au sol... et que j'ai courru...que j'ai vu qu'il ne se relevait pas... je crois que j'ai compris... je voulais le prendre dans mes bras, mais je savais qu'il ne fallait pas que je risque  plus... j'aurais du!!!je me suis penché sur lui et je l'ai supplié de rester, en vain...il était déjà partit...
J'ai cette image de lui, allongé au sol... il est comme endormi...son corps est intact.
Depuis j'ai cette sensation que toute ma vie est morte ce jour là...sur cette route... je vis tous les jours, je fais, mais je ne vis pas... Tout me semble insurmontable... et je me bats (pour ma fille) pour rester en vie... dès que ça devient compliqué je veux tout lacher... partir moi aussi, fermer mes yeux et sortir de ce cauchemar qui recommence chaque jour...qui est toujours de plus en plus dur, plus en plus fort, plus en plus insupportable... Je ne veux pas vivre sans lui, je ne peux tout simplement pas !!!

Hors ligne nous

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #1 le: 08 Septembre 2016 à 08:11:57 »
Titenam,
J'ai pris ton récit en pleine figure. J'ai eu la chair de poule. Que je comprends !
Ce matin, je venais sur le site pour lire les réponses au message que j'ai laissé hier pour la première fois. Et je suis tombée sur ton très émouvant témoignage et cette  insupportable douleur que tu ressens. Ce fut un choc ! Mon Dieu que de douleurs partagées sur ce forum.
Tu as bien fait de l'écrire. Les personnes, ici, comprennent tellement au delà des mots. Les mots nous  servent à décrire une telle douleur incommensurable, qu'il faut qu'ils soient réceptionnés par des endeuillés pour accueillir l'ampleur des dégâts. C'est ce que je ressens aujourd'hui et je reçois ta douleur. Je pense à toi.
Parler, parler, il le faut. On en a besoins !
Tendrement

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3717
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #2 le: 08 Septembre 2016 à 09:48:00 »
titenam
triste bienvenue
il te faut de l'aide tu es au tout début du deuil la phase totalement insupportable où on frise la folie ...
lis ici
mais tu es en choc il te faut voir pour l'aide "technique" par exemple avec un psy de l'EMDR ou hypnose/choc afin que les autres phases de deuil puissent venir ensuite
vois
dans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
tu trouveras un lien : outils
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg55656/#msg55656
et dedans
le lien vers EMDR.
c'est bien de sentir que tu te bats pour les enfants c'est une ancre pour traverser la survie
tendresse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne DOLLY86120

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Veuve à 41 ans !!
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #3 le: 08 Septembre 2016 à 12:36:37 »
Bonjour,
je me présente également, je suis veuve de 41 ans depuis le 06 juillet dernier et maman de 3 enfants (16,13 et 6 ans). Mon mari est décédé lors de sa 1ère journée de travail à la cueille des melons suite à une infarctus.
C'est arrivé à 12h en viron, il ont tenté de le rénaimer poendant 45 mlinutes en vain.
Le médecin du SAMU nous a téléphoné avec le portable de Willy, mon époux, vers 13h45. Nous avions passé la matinée sur SAUMUR

Hors ligne DOLLY86120

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Veuve à 41 ans !!
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #4 le: 08 Septembre 2016 à 12:53:33 »
Bonjour,
je me présente également, je suis veuve de 41 ans depuis le 06 juillet dernier et maman de 3 enfants (16,13 et 6 ans). Mon mari est décédé lors de sa 1ère journée de travail à la cueille des melons suite à une infarctus.
C'est arrivé à 12h environ, il ont tenté de le réanimer pendant 45 minutes, en vain.
Le médecin du SAMU nous a téléphoné avec le portable de Willy, mon époux, vers 13h45. Nous avions passé la matinée sur SAUMUR pour le stage de natation de mon fils et fait les magasins avec ma grande pour le début des soldes. ma deuxième fille était chez sa tante pour quelques jours. Quand nous sommes rentrés chez nous pour déjeuner, le téléphone fixe a sonné, il indiquait "Willy" donc j'ai mis le haut parleur et tendu le combiné à ma fille qui se mettait à table (nous étions séparés depuis octobre 2015 à cause de son addiction à l'alcool +  violences). On était en bon terme mais instinctivement, ses enfants d'abord, j'ai passé le téléphone à ma fille et avec le haut parleur, entendu de suite que ce n'était pas son père !
Le dr s'est présenté et m'a demandé qui j'étais pour Mr ......Willy. je lui ai répondu "nous sommes séparés mais je suis encore sa femme, pourquoi ?  ". Et là le monde s'écroule .................
Il m'annonce que Willy a fait un malaise dans le champ de melons et qu'ils font le maximum depuis 45 minutes en vain !
Je ne comprends plus rien ! Je lui demande, bêtement après coup, "vous êtes sûr que c'est lui ?". Forcément vu qu'il m'appelle avec son portable !!
Il me dit qu'il continue pendant un 1/4 d'heure mais qu'il est très pessimiste, sans me dire réellement le mot "décès", je lui demande alors pessimiste de quoi. je suis déboussolée et perdue, la tête en vrac. ma grande me regarde et comprends qu'un drame se passe mais je ne sais quoi lui dire et attend cet interminable quart d'heure, dans l'angoisse. Mon fils de 6 ans regarde la TV, on ne lui dit rien, on est perdu. Mon père doit venir le prendre pour passer l'après-midi chez eux avec mon neveu. j'appelle donc papa en catastrophe afin qu'il vienne au plus vite, je ne peux rien dire à mon fils pour le moment !!
Et au bout du fameux quart d'heure, on me rappelle et on me dit que c'est fini. je réponds "mais je fais quoi moi, maintenant ?", il me répond "vous faites votre deuil. ". Ce fût à moi d'annoncer, seule, la nouvelle à ma belle-soeur chez qui était ma fille, ensuite aux parents de Willy. Après réflexion, je ne sais pas comment j'ai réussi à faire cela, mais dans ces cas-là on fonce sans réfléchir, on n'a pas le temps.
je n'ai pas été autorisée à aller le voir au bout du champ, où son corps est resté plusieurs heures dans l'attente de l'ambulance qui devait l'emmener pour une autopsie sur ANGERS. Il est revenu le lendemain après-midi aux pompes funèbres. je n'ai annoncé le drame à mon titi que le lendemain en soirée.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3717
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #5 le: 08 Septembre 2016 à 13:42:02 »
Même si les circonstances de vie : séparés à cause de son addiction et ses violences font que ton deuil ne ressemble pas aux circonstances de pas mal de messages ici
il montre que le choc d'une mort brutale d'un proche est terrible.
Te voilà entièrement seule pour élever vos 3 enfants
et avec un deuil à faire d'une personne qui a sans doute beaucoup compté pour toi
créé sans doute beaucoup de soucis jusqu'à la séparation
ce ne sera pas simple à vivre pour toi car tu vas vivre paradoxes et contradictions émotionnelles
tu vas accompagner dans la vie 3 enfants qui devront vivre sans la présence de leur père et cela te demandera beaucoup d'énergie que je te souhaite pour eux et toi.
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 129
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #6 le: 08 Septembre 2016 à 16:28:18 »
Merci pour vos messages... non pas que cela soit rassurant, mais comme dit plus haut, on a la sensation d'être comprise dans sa souffrance... J'aie lu un peu les divers discussions ... je cherche des réponses... des solutions... Je sais maintenant qu'elles ne viendront pas tout de suite.
A l'heure d'aujourd'hui, c'est à lui que j'en veux le plus...non pas que je pense qu'il soit responsable de sa mort...mais parce qu'il est partit sans moi!! et que moi je dois me battre en son nom, au nom de ma fille... Moi je n'existe plus mais je dois continuer pour ceux qui vivent et pour celui qui n'est plus... Alors que moi, je n'ai plus envie de rien, pas envie de me battre , pas envie de continuer....juste me laisser aller...fermer les yeux... oublier... partir... je ne sais même pas si ce serait pour le rejoindre...je ne crois plus en rien... parler a des photos, a des t-shirt que je replie et que je range, toucher un bout de tissus...tous ces gestes qui j'espère m'apaiseront me mettent dans une colère noire... je fais fasse au néant, au vide, au plus rien.... et rien rien rien ne me donne de force....je m'épuise a survivre parce qu'il le faut au regards des autres pour ma fille , pour lui, pour eux... alors que je ne veux que partir moi aussi...

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 129
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #7 le: 09 Septembre 2016 à 07:20:40 »
... et chaque matin est un éternel recommencement...

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 225
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #8 le: 09 Septembre 2016 à 07:56:09 »
Pensée pourp

Hors ligne lisa

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 114
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #9 le: 09 Septembre 2016 à 08:06:47 »
Oui,chaque matin cette douleur,de plus en plus forte...

Hors ligne Doudouzoe

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 77
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #10 le: 09 Septembre 2016 à 08:34:47 »
Lire, écouter des témoignages, des musiques,  merci à quigan pour tout ces liens cela fait un bien fou.
Viens de regarder un documentaire ''seul du jours au lendemain ''et je me dit que oui peut-être il y a une lumière au bout de ce terrible chemin.....je l attends, je veux y croire...

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 129
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #11 le: 09 Septembre 2016 à 09:31:51 »
je voudrais tellement que ça s'arrête... j'ai l'impression d'être enfermé dans une boite dont aucune sortie n'est possible... je me cogne a chaque mur...je cherche un souffle une respiration...quelques chose qui peut me donner envie de continuer a vivre...et je ne trouve rien... rien d'autre que mon chagrin, ma souffrance, ma frustration, ma colère.... je veux qu'il me serre dans ses bras, qu'il me dise qu'il est là, que je peux m'appuyer sur lui...  Tous les matins , seule, je me pose la question... partir ou rester...toute la journée je me bats avec moi-même pour me convaincre qu'il faut continuer... Mais je n'y crois pas...j'arrive au bout de mes forces... vivre sans lui n'a plus aucun interêt...vivre sans lui c'est invivable...
J'ai perdue ma mère il y a 6 ans...elle était tout pour moi... Mon namoureux est entré dans ma vie a ce moment là... et je pense que j'ai pu traverser ce deuil là parce qu'il était là... maintenant je me retrouve toute seule...définitivement seule face a l'absence des deux êtres les plus importants de ma vie... Comment fait on pour parler de l'absent a l'absente...si ce n'est les rejoindre...et  je sais que la souffrance s'arrêtera...

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 225
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #12 le: 09 Septembre 2016 à 10:11:21 »
Je pleure aussi.
Heurtée.
Mal. j'ai mal aussi.

J'écris des mots et les efface aussitôt.

ces épreuves sont impitoyables.

Bien des pensées.


Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1314
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #13 le: 09 Septembre 2016 à 18:52:14 »
  Bonjours Titenam. J'espère qu'en dépit de cette immense souffrance que nous connaissons tous, ça te fait un tans soit peu de bien de t'ouvrir à nous.
  Ton récit m'a bouleversée. On peux ressentir ta souffrance dans tes paroles. Tu es au tout début de ton deuil, tu as passé le cap du premier mois et c'est justement le plus douloureux.  Les premiers jours, et même premières semaines, on est encore en état de choc, on sais parfaitement bien que l'autre est parti pour toujours, et le déchirement est à la limite du supportable, mais ppassé le premier mois, on réalise enfin pleinement ce que signifie toute cette vie sans lui, parce-qu'on a commencé à l'expèrimenter  :'( le contre-coup est, d'une certaine façon, pire que le choc initial. Il faut du temps pour que l'intensité de la douleur reflue.
  Mon compagnon est mort le 2 mai 2015 de manière accidentelle aussi, suite à une chute dans ses escaliers; lui n'est pas mort sur le coup mais après avoir été dans le coma-en état de mort cérébrale à ce que j'ai compris-depuis le 23 avril 2015 au soir. Il n'y a pas eu de transition entre le moment où je lui ai  dis au revoir, ce soir-là, avant de regagner mon appartement officiel-où j'allais dormir une nuit par semaine-en bonne santé, heureux et amoureux, plein de vie, avec un rayon de soleil qui jouait dans es cheveux, et celui où, le lendemain matin, mise au courant, je l'ai vu dans ce coma profond, entouré d'appareils qui clignottaient et le maintenaient en vie, un tuyeau emergeant de sa bouche pour lui permettre de respirer...je n'arrivais pas à réaliser, c'était tellement inimaginable que je ne voulais pas croire qu'il n'y avait pas grand chose à faire, d'autant plus que son apparence physique n'avait absolument pas changé et qu'il avait l'air de dormir paisblement, malgrès les appareils...
  Pour toi ça a dû être pire encore parce-que tu as assisté à sa mort, et qu'il n'y a même pas eu ce qui a malgrès tout été, pour moi, une transition, où j'ai pus le toucher, lui parler (j'ai même vu ses paupières frémir), lui dire à quel point je l'aimais. Je n'ose même pas imaginer ce que ça a dû être.
  Avec le temps j'espère que tu pourras trouver un peu-et plus tard encore davantage-de réconfort dans la certitude qu'il n'a pas souffert, qu'il est parti en plein bonheur, après avoir connu le véritable amour, c'est très loin d'être le cas de tout le monde. C'est traumatisant et tragique pour ceux qui restent, mais c'est un fait  :( :)
  Je peux te dire par expèrience que petit à petit, insensiblement, le côté insoutenable de la douleur laisse place à une douce nostalgie. èmaillée de merveilleux souvenirs, qui finissent même par provoquer davantage de joie que de douleur. Ca ne veux pas dire qu'on "oublie", mais qu'on accepte cette absence, même si le manque sera, je pense, toujours là. La mort n'arrête pas l'amour, mais il est possible de vivre de manière plus sereine, un beau jour.
  Le chemin est long et semé d'embûches, tu t'en doute bien; tout ce que l'on peux faire durant cette phase si difficile est de ne pas refouler la douleur, ne pas tenter de brûler les étapes, continuer à vivre-ou à exister?-jour après jour, s'entourer des bonnes personnes, èviter les autres, vivre parce-que c'est ce qu'ils auraient voulu, et ce que nous aurions voulu pour eux si la situation avait été inversée. C'est peut-être la plus belle façon d'honorer leur mémoire.

  De tout cœur avec toi  :( :) :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 129
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : c'est trop douloureux...
« Réponse #14 le: 10 Septembre 2016 à 08:51:21 »
merci Stana pour ton message, c'est comme si tu lisais a travers moi... comme toutes et tous ici d'ailleurs.
Comme chaque matin je le cherche... il se levait toujours avant moi...alors tous les matins je crois que je vais le voir au détour d'une porte...j'entends ses petits mots doux du matin... Je pleure...comme tous les matins quand je reçois le coup de poing en plein coeur...et là toutes mes angoisses reviennent multiplié par 10, par 100, Par 1000.
J'angoisse de ce week end qui arrive car je tourne en rond et mon cerveau va être mis  à mal...je n'ai envie de rien , ni de personne... juste me rendormir, je voudrais qu'il puisse venir me voir dans ces moments là... ce serait comme un inversement...il  vivrait dans mes rêves et les jours deviendraient des nuits...ou il ne serait pas là... je me sens tellement mal...je voudrais qu'il me parle, qu'il me fasse signe, un vrai ...pas juste une fugace impression de quelque chose que notre cerveau imagine...