Auteur Sujet: Bonjour, petit nouveau  (Lu 8173 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Nicole5951

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 330
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #75 le: 11 Juin 2019 à 08:16:45 »
Oui

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1038
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #76 le: 11 Juin 2019 à 16:46:37 »
pour l'instant les flash back negatifs sont encore tres nombreux.. 14 mois c'est pas assez dans mon cas ..pourtant j'essais de balayer d'un revers de main quand ça arrive..(réellement je fais le geste ) ca marche pour le moment.. bises biche.
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne GOLDY733

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #77 le: 12 Juin 2019 à 20:54:55 »
Bienvenu à toi David, moi je viens de perdre mon mari il y a 11 jours et la terre s'est effondrée sous mes pieds.
Le cancer est la pire des maladies et les médecins ne disent pas la vraie vérité
BON COURAGE
Isabel
Je suis fier de mon coeur. Il a été torturé, poignardé, brûlé et brisé.... mais il fonctionne !

Hors ligne david34

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #78 le: 22 Juin 2019 à 23:41:37 »
Bonjour ,
Je viens plus rarement sur le forum.
Concernant les images négatives, elles ont tendance, comme on me l’avait dit, à disparaître au profit d’images et de souvenirs plus doux.
Dans quelques jours, cela fera 2 ans que Karine est partie.
Même si j’ai un semblant de vie normale, j’y pense chaque jours.
J’ai pris des habitudes. Je pose une rose blanche toutes les semaines sur sa tombe. Je regarde les photos dans les cadres et je lui parle. Je lui demande son avis sur mes actions, mes doutes, ma façon d’avancer. Et en réponse se j’ai toujours son sourire bienveillant.
Bien sûr je souffre toujours.  J’ai des accès de tristesse violents mais moins fréquents. Je verse mon torrent de larmes, comme une rivière en crue qui se serait remplie au fil des jours sans larmes.  Je pense à elle tous les jours, le soir en me couchant. Mais de manière plus apaisée. Plus sereine.
C’est pas encore ça mais ça évolue, ça se transforme, j’avance. A petits pas.

Je vous souhaite de trouver la sérénité . Ça viendra.
Le temps du deuil n’est pas le temps des autres. Il est élastique. Il est différent et PERSONNE ne peut le comprendre ou l’appréhender si il n’est pas vécu.
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.

Hors ligne bigorneau

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #79 le: 24 Juin 2019 à 00:33:00 »
bonsoir David, bien évidemment je suis bouleversée en te lisant surtout ton message du 20/06. J'aimerai tant pouvoir te donner la clé qui ouvrira ta boîte à beaux souvenirs. Patiente je suis sure que tu vas y arriver. Moi contrairement à toi je viens de perdre mon mari également d'un cancer (malheureusement rien d'original) il y a 2 mois et toutes les images qui me viennent en mémoire, sont celles d'il y a 30 ans. Je pense que mon subconscient préfère les meilleurs moments que nous avons vécus. En effet mon mari était une force la nature, tellement beau, fort, aimant etc.... oh mon dieu comme il me manque et me manquera à jamais.
J'ai hâte de pouvoir sortir de cette souffrance insupportable, intolérable, inhumaine. Je veux continuer à vivre avec mon mari qui sera à présent que dans mon coeur mais il y prend toute la place.
Nous allons tous y parvenir, ce sera long et difficile mais surement pas impossible puisque d'autres avant nous y sont parvenus.
Tenons nous la main. Je pense très fort à toi et tes enfants. Tenez bon. A bientôt je vous embrasse tendrement
Laurence dit bigorneau   

Hors ligne Francine1946

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 20
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #80 le: 25 Juin 2019 à 02:31:03 »
Bonsoir David,c'est réconfortantde te lire de nouveau. Tu as beaucoup cheminé.Je te comprends d'y penser et de lui parler encore.
Il y a   4 ans que mon mari est décédé et j'ai encore,parfois  des moments difficilles. Oui, il me manque.La solitude est parfois pénible.Je fonctionne mieux,j'accepte les responsabilitées de vivre seul, plus aisément. Je rêve encore souvent à  lui. Je voudrais tant revivre,  quelques instants de bonheur, dans ses bras.

A 73 ans ,refaire ma vie n'est plus  une option.Je suis réaliste.Les quelques rencontres furent négatives,même décourageantes.Je  cherche présentement,  juste  une vie sereine.Chaque  jour, j'essaye de trouver des petits bonheurs.

Je serais arrière-grand -mère en février. J'adore les bébés et je pourrai les alder.

Je m'accroche à  mes voyages.J'ai   présentement une  excellente santé,cela est très aidant.J'ai déjà eu un cancer et en vivre un autre,je me laisserais mourrir.

Le  plus terrible, c'est de ne pouvoir parler de nos émotions à  personne. J'écris quand   c'est trop difficille.

 Ne soyez  pas inquiet, vous êtes tous très jeunes, la vie est devant vous.Donnez- vous le droit à une autre vie.

Hors ligne BL62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 139
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #81 le: 25 Juin 2019 à 08:41:35 »
Bonjour David

Je viens de lire ton histoire , ouf , quelle claque . Même age, même raison qui a fait que ma Betty est partie . Même profils concernant les enfants même parcours, mêmes rituels. J'ai vraiment eut le sentiment de me lire .
Cancer du sein  de Merde .
Et comme moi , ton ciel s'éclairci un peu .
Cela fait 3 ans  9 mois  et  2 jours . Le manque est toujours aussi présent . Je crois juste qu'on arrive a mieux le gerer .
Les montagnes russes émotionnelles sont moins fortes .

Si tu es moins présent ici, c'est que tu vas surement moins mal , je dis pas mieux car je ne sais pas si un jour on ira "bien" .
Ou alors juste par moments.

Les images d'elle  malade viennent moins souvent défiler devant mes yeux .
Et clairement, pouvoir venir en parler ici est une aide immense . Car personne autour de moi n'accpete d'en parler , ça fait peur . Et pourtant, s'ils pouvaient comprendre comment nous ern avons besoin .

Comment vont tes enfants ? Personnellement, si ma fille de 23 ans parle de sa mère sans difficultés , pour mon fils de 19 ans (15 ans quand elle est tombée malade) , c'est toujours aussi difficile , malgrè un suivi psy etc ...

Courage a toi .

Amitiés
Laurent
Ti amo per sempre Amore mio

Hors ligne GOLDY733

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #82 le: 25 Juin 2019 à 21:07:29 »
Bonsoir David,

La dureté des images qui nous restent de l'être aimé est parfois insoutenable. Il faut du temps pour effacer ces longs moments de maladie et de souffrances. Il faut te reconstruire petit à petit. La vie n'épargne personne. J'ai perdu mon mari à 58 ans, depuis 3 semaines,  d'un cancer qui était agressif et métastasé. Je l'ai accompagné et comme toi, je suis restée près de lui la dernière nuit à lui tenir la main et lui dire qu'il pouvait partir en paix, que j'allais me débrouiller et continuer la vie que nous aurions du mener à la retraite, car nous en approchions tous les deux. Je lui ai promis de l'aimer jusqu'au bout de ma vie, de ne pas l'oublier et d'oublier ses visions de son état les derniers moments où la vie à quitter son corps.  Comme ton épouse, il est parti sans bruit, loin de moi pour ne pas me faire souffrir.

Il faut du temps et garder ton bonheur intact. La vie est toujours plus forte, et il faut dire à la mort qu'elle t'a pris ton bonheur mais qu'elle ne te prendra pas tes souvenirs. Ne t'inquiète pas ils vont revenir. C'est dur parfois de regarder les films et les photos car notre coeur s'écroule et on aimerait que la personne sorte du cadre ! mais il ou elle nous regarde sans pouvoir bouger. Pour moi, il vit en moi, il me donne la force d'avancer.

Croire ou ne pas croire, ne changera pas le destin qui est le tien. Il faut du temps pour accepter cette nouvelle vie. Tu as des enfants encore jeunes mais ils vont t'aider, ils seront tes piliers. Mes garçons sont près de moi, et j'ai même mon petit fils qui vient souvent voir sa mamie.

Courage
Isabel
Je suis fier de mon coeur. Il a été torturé, poignardé, brûlé et brisé.... mais il fonctionne !

Hors ligne david34

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #83 le: 10 Juillet 2019 à 00:51:39 »
2 ans aujourd'hui que tu es partie.
Et pourtant tu es toujours aussi presente dans mon coeur.
Ce dont javais peur ne s'est pas produit.
Je sens toujours ton odeur, je me rappelle toujours de ta voix.
Et je t'aime comme au premier jour, mon amour, ma vie..........
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #84 le: 10 Juillet 2019 à 01:15:45 »
David,

ce qui  compte c'est de maintenir le souvenir aussi fort que si elle était partie hier.

Une pensée particulière pour toi aujourd'hui, et pour ta Karine.
Amitié
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse,  mon présent pour toujours

Hors ligne david34

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #85 le: 07 Septembre 2019 à 12:43:04 »
La tristesse, le chagrin, le désespoir, les idées noires, l’envie d’en finir, sont comme un serpent tapi sous les feuilles, quî’ des que votre regard se tourne vers un peu de lumière, glisse et se rapproche de vous puis redevient immobile dès que vous le regardez. Prêt à bondir à la moindre faiblesse de votre part. Le deuil est un poison de l’âme. Jamais il ne me quittera. Il me condamne à la comédie de ma propre vie. Même si des petites bulles d’oxygène , des petits espaces de bonheur fugace et oublié depuis longtemps réussissent à se frayer un passage, le deuil est la, qui a pris toute la base de mon existence.
Mon cerveau a besoin de repos, de vide. Il est en ébullition permanente. Il confronte mon  présent et mon passé en permanence. Il les fait se heurter. Il gâche mon présent avec mon passé et culpabilise mon passé avec mon présent.
Je suis fatigué sous des attraits normaux pour la galerie.  Je réalise n’être qu’au début de ce long et périlleux chemin où l’on peut tomber dans le précipice à tous les instants. Les raccourcis, les chemins de traverse ne sont que des illusions qui ne raccourcissent en rien le voyage. Et on laisse au bord de notre route des déceptions, du malheur collatéral.

Pourquoi ne viens tu pas me parler dans les rêves ? Pourquoi tu ne m’aides pas ? Aujourd’hui j’en ai vraiment besoin.
« Modifié: 07 Septembre 2019 à 12:45:28 par david34 »
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1038
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #86 le: 07 Septembre 2019 à 13:49:22 »
Bonjour David..oui on tombe et on se relève...on se bat contre la mort jour après jour Sans être certain de gagner..on essaie vaille que vaille de continuer ...bientôt 18 mois...et je viens de passer 4 mois à  penser chaque matin que je  ne réussirait pas à  rester en vie jusqu' au soir que sur un instant J' allais en finir...je suis encore la ,pas vaillante mais c' est moins pire alors peut être que demain ça sera mieux encore...tu vois on es tous avec la même question ..pourquoi je continue.?...je ne sais pas non plus..parfois tout est clair et parfois tout et sombre..je commence à  accepter je crois.
Te dire quoi de plus ,les mots sont bien inutiles parfois..nous sommes seul face à cela ..notre deuil est intime et personne n'a ce fichu mode d' emploi...je t' embrasse ...il y a toujours quelque chose qui nous retient à la vie...c' est peu être nos amours  justement qui nous laisse cette miette d' espoir dans le coeur. Bises biche.


Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne Nicole5951

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 330
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #87 le: 07 Septembre 2019 à 17:45:26 »
Biche à raison, ceux sont nos amours qui nous maintiennent ici bas, perso j'en ai eu la preuve, mon amour me demande de continuer à veiller sur nos enfants et petits et enfants, je m'y attelle. Il a toujours aimé ma force de caractère, alors j'essaie maintenant d'en être digne, je souhaite qu'il continue à être fier de moi de là où il est, le jour où nous nous retrouverons, ce sera merveilleux, mais je dois attendre, tu dois attendre ton moment. Je sais, nous savons tous et toutes ici combien c' est difficile, j'ai baissé les bras en espérant ne pas me réveiller à plusieurs reprises, mais cela ne fonctionne pas comme ça. Nombre de fois je me suis posée la question du pourquoi mon corps ne lâchait pas prise en meme temps que moi, tout comme toi tu te pose les mêmes questions, pourquoi, pourquoi.... Il n'y a pas de réponses. Pour ma part j'approche les 16 mois, j'ai toujours des hauts et des bas. As tu quelqu'un pour t'aider David, n'hésite pas à consulter. Parler aide beaucoup, tu auras un lieu où tu pourras pleurer et tout sortir. Tu peux aussi le faire ici comme tu le fais déjà, nous sommes dans le même bateau et tu seras lu.
Affectueusement
Nicole
« Modifié: 07 Septembre 2019 à 19:00:30 par Nicole5951 »

Hors ligne lsf

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #88 le: 07 Septembre 2019 à 17:56:03 »
Bonsoir David

La perte d'un être aimé c'est horrible.  Je crois qu'il n'y a rien de pire. Le manque, la solitude, les angoisses...  Je connais bien. 

Affectueusement

Hors ligne david34

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #89 le: 07 Septembre 2019 à 20:45:35 »
Merci pour vos réponses.
J’ai l’impression de ne plus avancer. Comme si j’étais face à un mur.
Une sorte d’étape dans ce chemin parallèle à ma vie , qu’est le deuil.
Il ne fait pas partie du chemin qui l’était destine. Je n’ai pas d’autre choix que de l’emprunter. Mais non seulement ce chemin n’était pas prévu mais en plus il est semé de toute sorte d’obstacles.

J’ai aussi l’impression d’un retour en arrière. Alors que j’avançais sur ce chemin, en boitant plus ou moins , que je franchissais obstacles et étapes « obligatoires » , aujourd’hui j’ai l’impression que ce chemin est juste un cercle et que je reviens peu à peu à son point de départ. Je veux dire par là que j’ai des sentiments et des idées qui remontent à la surface alors qu’elles faisaient, je le croyais, partie du passé. Je me remets à regarder dehors, le jardin, notre jardin, ses arbres, ses fleurs, qu’elle aimait tant, et instantanément je suis envahi par cette douleur qui me dit :  elle ne les voit plus comme tu les vois. Puis rapidement, puisque la douleur est une pute insidieuse, je me mets à penser qu’aussi elle ne verra plus ses enfants. Qu’elle ne les embrassera plus jamais, ne sentira plus leur odeur et le goût de leur peau, qu’elle ne verra pas sa fille se marier , qu’elle ne l’amènera pas vers l’autel. Et à ce moment là mon cœur remonte dans ma gorge, j’ai envie de hurler mais aucun son ne sort de ma bouche. Et donc s’enchaîne ensuite les sentiments les plus négatifs. La haine de la vie. La haine de moi même qui ai l’impression de ne pas être assez présent pour les enfants, mes parents, nos amis..... moi qui ai décidé de m’évader , par esprit de survie, de tout ce qui faisait mon existence avant, notre existence.
Revoir ma psy, j’y ai pensé mais cela entraînerait sûrement un recours aux antidépresseur, et je ne le souhaite pas. Je veux trouver en moi les ressources nécessaires pour affronter MA VIE. L’affronter ou le laisser partir, j’ai le choix. J’ai choisi la première option et si je n’en suis pas capable, l’avenir, la nature, le putain de destin pourra faire de moi ce qu’il voudra. Ja n’ai plus peur de la mort. L’espoir de revoir Karine un jour, même si je n’y crois pas, ne réside plus que dans ce concept qui m’échappe. Alors je verrai bien.
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.