FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: david34 le 13 Juin 2018 à 19:32:24

Titre: Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 13 Juin 2018 à 19:32:24
Bonjour a tous,
pour linstant je ne peux que me presenter. mettre des mots sur ma peine est difficile.
Je m'appelle David, j'ai 49 ans et j'ai perdu mon epouse il y a 11 mois d'un cancer du sein.
Je suis anéanti et malgré tous mes efforts, je n'arrive pas bien a remonter la pente. J'essaye, je vois des gens, une psy, une sophrologue mais c'est toujours up and down. j'ai 2 enfants de 17 et 20 ans.
Je vous raconterai plus tard. j'aimerais partager avec ceux qui ont vécu la meme chose. Ca me fait peur mais je pense que ca peut m'etre utile.
Merci ...
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Denpaolig le 13 Juin 2018 à 19:48:34
Bonsoir David34,

Je t'accueille ici en toute humilité. Ici, les personnes que j'ai "rencontrées" en arrivant sur ce forum, il y a un peu plus d'un an se sont révélées être de formidables aides au quotidien. Pas très joli comme mot mais j'ai envie de dire des "béquilles". On vacille, on se relève, on rechute et toujours inlassablement, les messages reçus m'ont permis de ne jamais me sentir seule. Les forumeurs d'ici traversent des moments extrêmement  douloureux et malgré nos peines à tous, on s'aide, on s'écoute, parfois juste un petit coucou suffit à se sentir moins désemparé. Alors, n'ai pas peur de lire les histoires des autres qui feront écho ou non à ta propre histoire, à te raconter si tu le souhaites, à ton rythme, avec tes mots à toi...

J'y ai trouvé des conseils précieux... Parlez de sa propre expérience peut soulager et aider d'autres... Et puis, tu y viens quand tu veux... Pour ma part, je me suis sentie très libre de cracher ma colère ou coucher ma profonde détresse sans censure. C'est un formidable outil qui libère...

Prends-bien soin de toi,

Muriel.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 13 Juin 2018 à 20:23:18
Bienvenue, David,
Prends ton temps, nous serons là.
Tiens bon...
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 13 Juin 2018 à 21:19:50
tristement je t'accueille
tu trouveras des liens vers des deuils vécus par les hommes
dans http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
que tu pourras fouiller ...
raconte quand tu veux le forum est là ... avec ses richesses de compassion
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Mononoké le 13 Juin 2018 à 22:01:52
A mon tour de t'accueillir tristement ici,
Lorsque j'ai poussé la porte de ce forum, que j'ai commencé à partager mes doutes, mes chagrins, mes douleurs, j'ai trouvé ici de la chaleur humaine, de la bienveillance,
ici, si on sent que ça nous fait du bien, on peut tout dire, tout ce que l'on veut, pas peur de faire peur aux autres, de leur faire de la peine, ici, on nous comprend, on se soutient. On peut partir, revenir, s'absenter, revenir encore, comme on veut à son rythme.
Je ne savais pas ce qu'allait m'apporter le forum, et ça a été une bouée de sauvetage, j'ai pu pleurer, sourire et même rire en lisant les messages des uns ou des autres, oui même rire, ce forum m'a beaucoup apporté, encore aujourd'hui d'ailleurs.
Je te souhaite qu'il puisse t'apporter aussi

sincèrement
Mononoké
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: KrisNat le 14 Juin 2018 à 06:00:13
Bonsoir David,
Je te souhaite la bienvenue ici, un endroit d'amour et de partage.  Dans tout le chaos de ma vie , c'est là où je me sens le mîeux...  Qu'il en soit de même pour toi.  Je suis aussi une petite nouvelle, ça ne fait que 2 mois...
Je reçois beaucoup en parcourant le forum, j'y passe beaucoup de temps. 
Tiens bon... Et accepte mes meilleures pensées.
Nathalie
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Eric38 le 14 Juin 2018 à 08:23:23
Bonjour David.

Je suis franchement désolé que tu rentres sur ce forum, cela veut dire que toi aussi tu a été frappé par une des plus dures épreuves de la vie.
Si cela peut te....rassurer ? réconforter ? (des mots bien dérisoires face à ce que tu ressens), j'ai 48 ans (quasiment 49), et j'ai perdu ma femme il y a 15 mois d'un cancer du sein qui a métastasé et dégénéré. Je n'ai en revanche pas d'enfants.
Nos expériences seront plus ou moins proches, et il y a d'autres hommes sur ce forum qui ont vécus des choses similaires.

Par ailleurs, l'expérience (malheureuse) des femmes ressemble de tres près à ce que l'on ressent : finalement, hommes et femmes ne sont pas si différents que cela.

N'hésites pas à revenir discuter.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: flore18 le 19 Juin 2018 à 23:56:12
Bonsoir David,

oui ici on se sent moins en décalage avec le monde "extérieur": le monde dans lequel on nageait en fait dans le bonheur avant....oui avant que l'existence nous fasse un sale coup, nous plante un couteau dans le dos qui restera une plaie à vie.
Mon mari est parti il y a 4 mois d'un cancer (encore ce sale bourreau); Nous avons 2 enfants, en bas âge.  C'est très frais, comme si c'était hier; Je n'arrive toujours pas à accepter.

A bientôt de te lire....quand tu seras up et surtout quand tu seras down.
Flore
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 20 Juin 2018 à 00:44:47
Merci d'abord pour votre accueil et vos messages de soutien.
Je vais y aller par petites touches. Chaque passage ici, chaque ecrit est une epreuve qui me transperce le coeur. J'aurais pourtant tant de choses a dire. Mais je ne trouve ni la force ni le courage en moi.

Eric38, nous vivons peu ou prou la meme histoire.
Karine est partie il y a presque un an, avec la meme pathologie et probablement le meme vécu que ton epouse.
Cancer du sein triple négatif, metastasé et galopant. A 44 ans.
Ma vie n'est qu'un champ de ruines.
J'ai plusieurs sentiments dont je vous parlerais un peu au fur et a mesure . Mais  tout raconter d'un bloc est impossible. Je pleure des que je touche le clavier et , mon fils de 17 ans trainant par la, je suis obligé de retenir mes larmes. Il est en plein Bac donc je dois faire bonne figure.

Un premier sujet qui me taraude et peut etre Eric ressens tu la meme chose. Il m'est intolerable de vivre dans ma maison, de faire des choses simples comme me  baigner dans la psicine, preparer a manger en sachant que Karine ne peut pas voir ce que je fais, ne peut pas evoluer avec moi , voir les choses, je sais pas comment decrire ce sentiment. Je me dis toujours "elle ne peut pas voir ca, elle ne peut pas vivre ca avec moi, je n'irai plus jamais la chercher au bureau, je ne voyagerai plus avec elle.
Pire que tout je me dis qu'elle ne verra pas nos enfants grandir, ma fille ou mon fils se marier, avoir son bac, preparer sa rentrée en etudes superieures. Ca me torture.

Voila c'est tout pour aujourd'hui. J'ai des millions de pensées, des millions de questions. Je ne sais pas comment faire. Chaque minute de ma vie me parait une heure.

merci de m'avoir écouté
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 20 Juin 2018 à 08:54:14
David, comme c'est difficile, oui, de continuer à (sur)vivre...
Tu penses à elle en permanence, et ça va durer un moment, un long moment...
Tu ne peux rien y faire, mais parler ou écrire aide, soulage et réconforte.
Ecrire ici, et/ou de façon plus intime, si tu le souhaites, à ton rythme.
Tu trouveras toujours qqun qui te répondra.
Parler, ressasser avec des proches est tout aussi réconfortant.

C'est une sacrée épreuve qui nous est imposée.
Je t'envoie plein de douceur, plein de sympathie.
Titre: Re : Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Mononoké le 20 Juin 2018 à 11:01:03
David,
avec la perte de son amour, on perd beaucoup plus que son conjoint,
parmi tout ce que l'on perd, on notre futur, notre futur avec l'être aimé,  nos projet, notre avenir,
tout, absolument tout s'effondre,
nos aimés ne verront pas grandir nos enfants, ne partageront plus les moments difficiles, les moments de petits bonheurs non plus,
très douloureusement, petit à petit on va se construire un nouvel avenir, de nouveaux petits projets, aussi petits soient-ils, mais sans leur présence physique.
En regardant une émission sur des veuves, j'ai fait mienne une remarque d'une veuve :
"il fait partie de mon passé, il fait partie de mon présent mais il ne fait pas partie de mon futur." Mon mari, l'homme de ma vie fait partie de mon passé, de mon présent, il fera partie de mon présent et ce jusqu'à mon dernier souffle sans avoir fait partie de mon futur.

Ce que nous traversons est une épreuve de taille, c'est tellement violent, nous n'avons pourtant pas le choix que de passer par là. Venir partager ses questionnements, ses doutes, peut aider, n'hésite pas à le faire encore et encore, si tu en éprouve le besoin.
prends soin de toi
Mononoké
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: lololita le 20 Juin 2018 à 19:28:56
Bonjour David,

Ce que je peux te dire c'est que ce forum est une mine d'or pour trouver de la présence, des conseils même,de l'aide des fois,sans jugement,juste de l'entraide,n'hésite pas à écrire ce que tu penses,ce que tu ressens,crie le aussi,il est vrai que tu trouvera toujours quelqu'un pour te répondre.

Bien à toi
Laurence
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 20 Juin 2018 à 19:58:33
Il y a un sujet qui me pose un probleme.
La psy me dit que c'est normal que c'est un cas de choc post traumatique.
Je suis hanté par le souvenir de ma cherie souffrante et malade. Meme pas pendant les chimios, juste les quelques derniers jours. j'ai de images dans la tete. Je n'arrive pas malgré des efforts qui m'epuisent a me rappeller de maniere naturelle ou automatique , les bons moment, les jours de joies, nos voyages, notre mariage. Un peu comme si le tsunami avait tout effacé et juste laissé les visions d'horreur.
Les petits moment dont tout le mode parle, pour moi, c'est quand je sortais Karine sur une chaise roulante le soir a la clinique, quelques jours avant son deces.
J'ai passé de nombreuses nuits a la clinique. Et notament la derniere.
Et c'est de cela dont je me souviens de maniere permanente.
Sa chambre donnait sur l'entrée de la clinique. Quand je partais elle me faisait coucou depuis la fenetre avec son porte perfusion a la main. Cette image me detruit de l'interieur. Elle me consume et en l'ecrivant je ne peux retenir mes larmes. j'ai envie de hurler et je n'y arrive pas.
Karine m'a fait un cadeau en partant. Elle a attendu que je m'absente pour aller chercher mon café pour donner son dernier souffle. Quand je suis rentré dans la chambre elle etait partie. sur la pointe des pieds, comme elle etait. discrete, douce , effacée.............. Ca me bouleverse encore plus. des fois je voudrais tout arreter et la rejoindre. je ne peux pas , j'ai mes enfants, mes parents qui m'aiment et me soutiennent comme ils le peuvent. Je n'ai pas le droit. je me sens comme un animal dans une nasse.

Connaissez vous des techniques psychologiques pour calmer ces visions, ces souvenirs douloureux et pouvoir fouiller dans ma memoire pour retrouver les souvenirs heureux ?
Je sais que les miracles n'existent pas. je ne crois pas en Dieu. Je cherche juste a avancer pur ne pas me noyer.

Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 20 Juin 2018 à 20:18:18
Cher David, je ne peux que te conseiller l'EMDR.

Courage, nous partageons ton immense peine.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 20 Juin 2018 à 21:08:11
Mononoké
Citer
"il fait partie de mon passé, il fait partie de mon présent mais il ne fait pas partie de mon futur." Mon mari, l'homme de ma vie fait partie de mon passé, de mon présent, il fera partie de mon présent et ce jusqu'à mon dernier souffle sans avoir fait partie de mon futur.
je vais te copier je pense ...

David
dans le lien table des matières
il y a le lien boite à outils et dedans des liens vers des vidéos d'EMDR
ensuite tu pourras consulter un thérapeute pratiquant cette méthode ...
et dans boite à outils d'autres pistes à creuser ...
Parce que c'était mon métier j'ai utilisé sophrologie, PBA (psycho bio acupressure) et EFT (voir boite à outils)
c'est vrai que j'étais fermement décidée à tant que de pleurer de le faire sur des images positives que je recherchais plutôt que des négatives
j’utilisais la technique du metteur en scène pour les négatives, les mettre en noir et blanc couper le son, voiler, les rapetisser
et grossir les positives, augmenter le son, raviver les couleurs agrandir la taille comme un maxi écran de cinéma
j'ai le sentiment que ça m'a aidée !
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: flore18 le 20 Juin 2018 à 21:23:02
Bonsoir David,

en effet, ma tante thérapeute m'a recommandé l'EMDR et je viens d'obtenir une adresse dans ma ville.  Je crois que les délais sont assez longs, on verra. Ma psy m'a parlé aussi de stress post-traumatique, d'où cette piste de thérapie qu'est l'EMDR;
C'est la même torture pour moi: les images de la fin de vie de mon mari me hantent. Je revois les beaux moments, je m'efforce de les faire remonter à la surface. Mais rien à faire, ce sont toutes ces maudites visions de l'hôpital qui prennent le dessus, recouvrent toutes les autres représentations.  Le pire est que ces images non seulement me font mal pour moi, mais également mal pour lui (qu'il ait vécu ça, j'enrage) et mal pour mes filles.
Les participants au groupe de paroles que j'ai intégré ont perdu, pour la plupart, leur conjoint d'un cancer (ils ont en moyenne la soixantaine et plus) m'ont dit avoir été hantés par toutes ces éprouvantes images durant des mois (minimum 1 an).
Je crois qu'en effet les beaux moments et les douces images du bonheur seront une force mais dans .....je ne sais combien de mois!!
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 20 Juin 2018 à 21:56:52
Citer
Je crois qu'en effet les beaux moments et les douces images du bonheur seront une force mais dans .....je ne sais combien de mois!!
la durée est variable mais oui au delà des un an
et bien plus pour moi ...
je sais que vous le dire peut vous plomber mais aussi vous rassurer que oui ce sera possible ...
survivre dans la dévastation c'est hélas votre lot sans réconfort
mais ici vous êtes compris(e)
affection
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: flore18 le 20 Juin 2018 à 22:24:49
Merci Qiguan! Personnellement, cela ne me plombe pas : j'ai conscience du chemin ardu et escarpé sur lequel je suis engagée, et quelque part de savoir ce que les autres, plus avancés dans leur deuil , vivent, me rassure quelque peu et me font  et me feront me sentir moins "anormale"
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: MINOUCHETTE le 21 Juin 2018 à 00:25:01
 Ta présentation est bien suffisante pour nous présenter le drame que tu vis depuis 11 mois.
Je suis trè proche de toi au niveau des dates puisque cela fait exactement 11 mois aujourd'hui que la vie de mon amour a basculé si injustement entrainant avec lui moi sa femme depuis 25 ans et ses 2 enfants chéries. toutes lesc3 on y croyait mais ca n'a pa été suffisant, il nous a quitté...Comme toi je suis maman de 2 filles de 16 et 19 ans  auprès desquelles j'essaie de tenir ,Maia c'est parfois si dur, notre vie volé en éclat,je souffre tellement d'en ma tête et dans mon coeur. et toujours cette impression de solitude, les gens ne comrennent pas qu'au bout de onze moi on en soit toujours la. Alors qu faut il faire se murer un peu plus dans le silence, ou exprimer cette colère qui m'envahit. Qu'en penses tu David?  Et une autrequestion par rapport aux enfants.
Je deviens tres fusionnelle avec elles et je culpabilise a chaque fois queje fais quelque chose pouur moi sans elle. Par contre je les laisse sortir avec des amies elles en ont besoin.
Bref je pourraia parler pendantdes heures de tous ces états d'ames et surtout de ce compte à rebours que j'ai commencé dans ma tête puis que dans un un mois se sera l'accident comme si je pouvais réécrire l'histoire. Si seuleument.

bises à tous je pense à vous tous pour qui le chemin est si dur.....
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 21 Juin 2018 à 10:51:22
Bonjour,
Moi je me suis enfermé chez moi pendant pres de 9 mois.
J'avais besoin de solitude. Fais ce que tu penses etre bien pour TOI ! Ne te preoccupe pas des autres. Ceux qui comprennent respecteront ton choix.
Perso, je m'accroche a mon travail. Ca me fait du bien car pendant que je bosses je ne pense pas a toute cette merde.
Pour les enfants c'est plus complexe. Il faut qu'ils vivent leur deuil independament du tien. Car c'etait ton "chéri" et eux c'etait leur "papa". Et tu ne peux pas porter le sac de tout le monde, meme celui de tes enfants. Garde juste un oeil bienveillant, sois "open" si ils veulent te poser des questions et surtout, dis leur tous les jours que tu les aimes.  Rste disponible, propose leur des options, mais ne les presse pas.

Comme je regrette de ne pas avoir fait plus de choses avec Karine. Nous avons eu une vie bien remplies, faites de petits et grands bonheurs. Et de fois je culpabilise de me dire que finalement , on aurait eu une vie de merde ca aurait été plus facile.
J'aime ma femme plus que tout au monde. J'aurais donné ma vie pour elle. Elle etait merveilleuse et faisait l'unanimité autour d'elle. Belle, simple, rigolote, intellifgente, bienveillante. Pourquoi me donner cette vie et me la reprendre, MERDE !

Pourquoi elle ? Ya pas assez de pourritures sur terre ? Et pourquoi autant de souffrances ? Ces questions me hanteront jusqua la fin de ma vie.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: nathT le 21 Juin 2018 à 13:16:51
Bonjour,

Je voudrais livrer mon humble expérience :
Je crois au contraire que lorsque l'on s'est beaucoup aimé, passionnément ! Et bien! le deuil est plus facile !
Rien à regretter! Que de beaux souvenirs (bien sûr il y eu des 'orages' .....)
Cependant 'se souvenir des belles choses' est essentiel.
Bien sûr souvent il y a eu la maladie, la souffrance, des derniers moments difficiles .....

J'ai laissé les premiers mois les 'mauvaises images' (le cercueil qui se ferme ....., le dernier souffle de vie...... L'hôpital..... les soins palliatifs ......) m'envahir..... ET ... tout doucement ..... je ne pense plus aujourd'hui qu'aux belles images !

Les bons moments passés ensemble! les beaux souvenirs ! Tout revient tout doucement, délicatement ....
Je me concentre sur les beaux instants !
Les vilains moments sont là mais atténués ,presque transparents.....

Mon voisin de 90 ans me l'avait bien dit :'accompagner une être que l'on aime jusqu'au bout de son chemin apporte beaucoup ' et OUI 'lorsque l'on a aimé, lorsque l'on a été aimé ....Si fort.... Si intensément .....' OUI .... le deuil devient un apaisement ....

Mon âme est toujours triste ....( Mais à en vivre ! et non pas à en mourir!)

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 21 Juin 2018 à 16:06:14
Je crois au contraire que lorsque l'on s'est beaucoup aimé, passionnément ! Et bien! le deuil est plus facile !
Rien à regretter! Que de beaux souvenirs (bien sûr il y eu des 'orages' .....)
Cependant 'se souvenir des belles choses' est essentiel.
Bien sûr souvent il y a eu la maladie, la souffrance, des derniers moments difficiles .....

J'ai laissé les premiers mois les 'mauvaises images' (le cercueil qui se ferme ....., le dernier souffle de vie...... L'hôpital..... les soins palliatifs ......) m'envahir..... ET ... tout doucement ..... je ne pense plus aujourd'hui qu'aux belles images !

Les bons moments passés ensemble! les beaux souvenirs ! Tout revient tout doucement, délicatement ....
Je me concentre sur les beaux instants !
Les vilains moments sont là mais atténués ,presque transparents.....


J'espère arriver à ne me souvenir que du beau... Je ne suis envahie que par l'effroi et l'horreur. C'est pas imaginable de vivre ainsi. :'(
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 22 Juin 2018 à 00:18:33
Ce soir j'ai eu une reponse a une question qui me hante. Je ne sais pas encore si elle me satisfait ou me devaste.
J'ai passé la soirée avec notre meilleure amie, une fille formidable que Karine adorait et qui adorait Karine.

La question qui m'apparait comme essentielle et qui me bouleverse constament : Est ce que Karine savait, avait conscience de sa disparition prochaine.
Nous n'en avons jamais parlé. Meme si je savais. Garder cette information pour moi n'etait pas difficile car je le niais ! Javais décidé que Karine guerirait. J'ai entretenu l'espoir jusqu'a la derniere seconde.

Laure m'a dit, comme ma belle mere, que jamais Karine n'avait verbalement evoqué sa peur de partir, de laisser ses enfants et moi, peur de mourir. Mais quelques jours avant son deces , lors d'une visite de Laure a la clinique, Laure a senti que Karine lui disait adieu quand elle l'a prise dans ses bras. Sans rien dire..... mais Laure a senti quelque chose.
Moi aussi, une semaine environ avant, J'ai aidé Karine a se deplacer jusqu'aux toilettes car l'infirmiere mettait trop de temps. Je l'ai prise delicatement dans mes bras et l'ai aidée a se lever . Et au moment de marcher, elle m'a dit "stop". Elle m'a pris dans mes bras et , avec ses poings, elle m'a attrapé et seréé si fort pendant quelques secondes. Je sens encore son emprise sur mes epaules et sa tete posée contre moi.

Je sais qu'il ne faut pas en tirer des conclusions. Chacun de nous a ses interpretations, ses filtres.
Je sais aussi que ca ne peut me faire que du mal de le savoir mais j'en ai besoin. j'en ai besoin pour exterioriser ce profnd chagrin qui m'envahit chaque seconde de ma vie, de maniere permanente. J'en ai besoin parce que j'ai besoin de hurler, de me rouler par terre , de taper ma tete contre les murs. J'ai envie d'xploser et je n'y arrive pas. Meme ça , la peine qui m'habite m'en empeche.

Tu me manques ma cherie. C'est moi qui aurait du mourir, pas toi.........NON PAS TOI
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: flore18 le 22 Juin 2018 à 00:50:17
Quelqu'un m'avait dit avant la mort de mon mari "il n'y a rien de pire que de ne pas pouvoir dire au revoir".  Mais voilà, quand le moment va arriver, on est tétanisé. On a l'impression d'être dans une autre dimension, ou d'être un personnage qui n'est pas nous.  Et puis, à l'hôpital, on a peu d'intimité: on est toujours dérangé. Par le personnel, par la famille et les amis pour lesquels on fait le relais. Par l'inquiétude pour nos enfants.
Mon mari savait qu'il allait mourir. Il ne l'avait pas tant que ça verbalisé mais suffisamment quand même. 

Ce que tu as ressenti est peut-être sa façon de te dire combien elle t'aimait et te remerciait??? Maintenant, cela traduisait-il sa conscience de la fin? Tu n'as que des gestes et brides d'indices pour t'orienter.

As-tu reparlé après avec le personnel hospitalier qui s'est occupé d'elle?  Car peut-être avait- elle dit certaines choses au personnel soignant? Ou à la psy qui vient visiter les malades? Normalement le psy ne doit pas divulguer . Mais dans notre cas, j'ai été amenée à revoir la psy qui avait parlé avec mon mari à 2 reprises lors de son séjour aux soins palliatifs.  Elle ne m'a bien sûr pas retranscris leurs échanges mais elle m'a orienté, par rapport à une question que je me posais, vers la réponse. Très en finesse, mais cela a suffi.

J'ai aussi l'impression parfois d'avoir été éjectée de sa voiture. De son véhicule à lui.  Il a heurté le mur. Moi, j'ai été projetée. J'en suis rescapée. Mais je me dis souvent que n'aurais pas  dû être protégée de ce choc contre le mur. Pourtant, ce n'est pas moi qui était rongée par ce cancer. C'est lui. Mais on a tellement essayé de faire face ensemble. C'était ma moitié, alors lui, c'était moi.

La vie ne fait parfois pas de cadeaux.
Là, elle nous a planté un magnifique coup de couteau dans le dos

Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 22 Juin 2018 à 11:31:42
Flore tout est si juste
et fait écho en moi ...
nous avons pu nous dire aurevoir sans dire que c'était le dernier mais je le "sentais" je suis revenue de la porte vers son lit alors qu'il insistait pour que j'aille me reposer ... x fois pour des baisers et câlins ...
je n'oublierai jamais ma perception de son visage certes dévasté par la maladie mais si radieux et me disant "à demain mamour" 

David34
as tu vu
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/le-savaient-ils/

oui on a besoin de savoir certaines choses et le personnel peut dire certaines choses ...
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 22 Juin 2018 à 17:12:59
Je fais une pause.
Désolé, c'est trop dur
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: flore18 le 23 Juin 2018 à 01:21:21
J'ai rv le 24 juillet avec le thérapeute. L'EMDR est censé atténuer les émotions liées aux souvenirs très douloureux. On verra bien, je vous en ferai un retour. De toutes façons, plusieurs séances sont nécessaires;

Pour le moment, j'ai du mal à imaginer réussir à me remémorer avec un peu de détachement la fin de vie de mon mari et ces horribles minutes où j'ai dû annoncer à mes petites de 4 et 7 ans la mort de leur papa (leur visage est gravé jusqu'au plus profond de mon être).

Davis, fais une pause, et dès que tu peux, donne-nous des nouvelles.

Affection à tous
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 07 Juillet 2018 à 01:18:33
Je reviens juste quelques instants.
Depuis une semaine , quand je vais au cimetiere, je ne ressens plus la presence de Karine.
Lorsque j'ai ressenti ce vide pour la premiere fois, cela m'a devasté. J'y suis retourné le lendemain, le surlendemain et aujourd'hui. Et cette sensation d'absence que je ne ressentait pas avant a été la meme a chaque fois.  Comme si son ame, sa presence, cette sensation qu'elle est la et qu'elle m'attend s'etait evanouie.
On me dit que c'est une etape du processus de deuil. Je ne suis pas croyant, je suis cartesien mais je dois me rendre a l'evidence. Karine m'a encore fait le plus beau des cadeaux en me liberant un peu de je ne sais quoi.
Et pourtant ca me transprece encore le coeur. Je ne veux pas qu'elle parte. Je veux encore sentir sa presence lorsque je me recueille sur sa stele.
Je ne sais plus quoi faire. J'ai a nouveau envie de m'enfermer et de rester seul. Ca me fait peur aussi.
Aujourd'hui mon fils a eu son bac. Je me suis retenu de flancher devant ses copains et devant lui. J'ai profité d'une absence pour m'evincer et je suis allé hurler loin de lui. Karine aurait été tellement fiere de son garçon.
Je suis envahi de chagrin, de tristesse. Je suis vide. vide de tout sentiment. vide de toute envie. vide de vie.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: KrisNat le 09 Juillet 2018 à 17:07:08
Bonjour David,
Je te souhaite une toute belle soirée d'été. 
Je comprends tes écrits, je ressens ta douleur et je partage tes états d'âme.
Continues à te faire confiance, sans question, sans réponse, le plus librement possible.
Amicalement
Nathalie
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: les petites cailles le 09 Juillet 2018 à 17:17:31
Bonjour David34,

quelques mots de bienvenue qui allègeront peut-être ton chagrin.
Bravo pour le bac de votre fils.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Christiti le 09 Juillet 2018 à 18:01:43
Bonjour David
Bienvenue sur ce forum
Je me retrouve seule moi aussi depuis deux mois (demain) avec mes 4enfants.
Ce forum m'aide beaucoup..Je me sens moins seule.
Je te souhaite beaucoup de courage.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Eric38 le 10 Juillet 2018 à 10:31:49
( Ce sera mieux sur ton propre fil de discussion)

David, une pensée particulière pour toi en ce jour anniversaire.


Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 10 Juillet 2018 à 13:08:28
aujourd'hui nest pas un anniversaire . On ne celebre pas la disparition de Karine. Le malheur ne se célèbre pas. il s'ignore pour ne pas lui donner l'importance qu'il.ne mérite pas.
 Ce n'est pas un jour où l'on pense plus à Karine qu'un autre. Ca na pas de sens. 365 jours c'est un jour après 364 et un avant 366. 
Ce qui compte le plus  c'est de penser à elle chaque jour et d'honorer sa mémoire.  Aujourd'hui comme demain et après demain.
ce qui  compte c'est de maintenir le souvenir aussi fort que si elle était partie hier.
  Le plus dur, c'est de lutter contre l'absence, le manque viscéral,  contre le temps qui efface doucement les sensations. les odeurs, sa voix, son regard, le grain de sa peau, sa présence, sa douceur et sa joie de vivre..... L'absence ne se calcule pas en jour, ni en heure ni en minute. L'absence est présente de manière permanente. Quelle ironie !

Je sais que vous êtes nombreux à penser à elle, à nous, à nos enfants . Merci pour vos petits messages de soutien. Même si ça ne dilue pas mon chagrin..... Merci à ceux qui gardent le silence. Je respecte votre pudeur. Et Merci tout particulièrement à son papa et sa maman, a mes parents pour qui mon silence et mon absence désirée et choisie rendent sûrement la peine plus forte , mais qui respectent mes choix et mes décisions.

Karine tu me manques. Comme l'air que j'aimerais respirer avec envie plutôt que par automatisme. Mon coeur est en chantier. Ma tête , balayée par ce tsunami qu n'a laissé que des débris et des ruines.
Je fais de mon mieux... le chemin est long et celui la je dois le parcourir seul. moi qui était habitué à marcher avec toi. Mais sur ma route tu maccompagnes quand même car tu fais partie de moi. Tu es Moi et je suis Toi.
Mon Amour.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 10 Juillet 2018 à 13:48:14
David...

Je ne sais pas comment exprimer... J'ai le coeur serré en te lisant.
Tellement d'amour, de respect, de pudeur et de douceur... Tes mots si bien choisis.

L'absence omniprésente... Et la solitude.

J'aimerais pouvoir t'enlever un peu de ce poids si lourd...
Je sais que ce n'est pas possible, mais en te lisant, nous partageons avec toi ta douleur.


Titre: Re : Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: katrinap le 10 Juillet 2018 à 14:16:28
[bonjour David

je pense qu'il est souvent des blocages inconscients qui nous protègent, dans les premiers temps on a besoin de comprendre, et pour ça on passe par la ressassement ô combien douloureux des dernières images, on passe par les phases et si? avec un sentiment qu'en ayant fait autrement on l'aurait sauvé, la culpabilité peut être massive, puis au moment de l'acceptation du décès qui peut être plus ou moins long alors on a les souvenirs heureux qui raflluent et ils sont vivants ces souvenirs, ils font du bien
au stade de votre deuil tout est trop frais, trop douloureux
pleins de pensées douces
katrin



quote author=david34 link=topic=5668.msg97037#msg97037 date=1529517513]
Il y a un sujet qui me pose un probleme.
La psy me dit que c'est normal que c'est un cas de choc post traumatique.
Je suis hanté par le souvenir de ma cherie souffrante et malade. Meme pas pendant les chimios, juste les quelques derniers jours. j'ai de images dans la tete. Je n'arrive pas malgré des efforts qui m'epuisent a me rappeller de maniere naturelle ou automatique , les bons moment, les jours de joies, nos voyages, notre mariage. Un peu comme si le tsunami avait tout effacé et juste laissé les visions d'horreur.
Les petits moment dont tout le mode parle, pour moi, c'est quand je sortais Karine sur une chaise roulante le soir a la clinique, quelques jours avant son deces.
J'ai passé de nombreuses nuits a la clinique. Et notament la derniere.
Et c'est de cela dont je me souviens de maniere permanente.
Sa chambre donnait sur l'entrée de la clinique. Quand je partais elle me faisait coucou depuis la fenetre avec son porte perfusion a la main. Cette image me detruit de l'interieur. Elle me consume et en l'ecrivant je ne peux retenir mes larmes. j'ai envie de hurler et je n'y arrive pas.
Karine m'a fait un cadeau en partant. Elle a attendu que je m'absente pour aller chercher mon café pour donner son dernier souffle. Quand je suis rentré dans la chambre elle etait partie. sur la pointe des pieds, comme elle etait. discrete, douce , effacée.............. Ca me bouleverse encore plus. des fois je voudrais tout arreter et la rejoindre. je ne peux pas , j'ai mes enfants, mes parents qui m'aiment et me soutiennent comme ils le peuvent. Je n'ai pas le droit. je me sens comme un animal dans une nasse.

Connaissez vous des techniques psychologiques pour calmer ces visions, ces souvenirs douloureux et pouvoir fouiller dans ma memoire pour retrouver les souvenirs heureux ?
Je sais que les miracles n'existent pas. je ne crois pas en Dieu. Je cherche juste a avancer pur ne pas me noyer.
[/quote]
Titre: Re : Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Eric38 le 10 Juillet 2018 à 15:59:25
aujourd'hui nest pas un anniversaire . On ne celebre pas la disparition de Karine. Le malheur ne se célèbre pas. il s'ignore pour ne pas lui donner l'importance qu'il.ne mérite pas.
 Ce n'est pas un jour où l'on pense plus à Karine qu'un autre. Ca na pas de sens. 365 jours c'est un jour après 364 et un avant 366. 
Ce qui compte le plus  c'est de penser à elle chaque jour et d'honorer sa mémoire.  Aujourd'hui comme demain et après demain.
 

David, je suis désolé, je ne voulais pas te heurter ou te faire du mal.
Je te demande pardon  :-[
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Clochette en deuil le 10 Juillet 2018 à 17:47:11
Bonjour David,

Je t'accueille tristement aussi, mais avec tout mon cœur blessé comme le tien, dans ce forum tellement salvateur avec tant de compassion, de compréhension ..et tous les membres.
Tu vas y trouver du baume.. comme je l'ai trouvé.

Ta question : Connaissez vous des techniques psychologiques pour calmer ces visions, ces souvenirs douloureux et pouvoir fouiller dans ma memoire pour retrouver les souvenirs heureux ?

je n'ai pas connaissances de techniques psychologiques spécifiques, il y en a beaucoup, mais il faut qu'elles te conviennent : la sophrologie, l'EMDR, faut un peu chercher..

En attendant je te colle un lien vers une rencontre avec Isabelle Carmoin, psychologue du réseau de soins palliatifs à domicile Océane.
Avant de m'inscrire sur le forum, je voulais un peu écouter cette femme et elle m'a tellement réconfortée (j'ai regardé bcp de vidéos et je continue, elle est sensationnelle)

Ici, je te donne le lien où elle nous parle de la place des rituels et de l’importance du rôle joué par les photos durant le deuiL : peur d'oublier l'être cher, etc
 
Le deuil ne signifie pas l’oubli de la personne aimée, bien au contraire c’est une période dédiée au travail de mémoire. ……..Faire une place en soi pour ne pas oublier un être cher

  ça commence par les "photos" et leur rôle (peur de l'oubli ET remplacer les dernières images -  ce dont tu parles ) ..
https://www.youtube.com/watch?v=S0bgHw1kVLo

Après, tu vois, sur la droite une colonne où il y bcp de vidéos d'Isabelle Carmoin qui me font bcp de bien.  Elles durent quelques minutes donc tu en visionne une ou deux, selon ton temps: elle aborde tous les sujets ..un baume cette femme douce.

Après il y a le lien que Qiguan donne

http://deuil.comemo.org/traverser-le-deuil-programme-accompagnement-deuil

http://deuil.comemo.org/
Une page s'ouvre où tu vois
     Accueil
    Comprendre
(là tu vois les étapes du deuil - il y a controverse et plus bas juste après la photo d'un chemin de forêt, 4 étapes.  Cela m'aide beaucoup.  Isabelle Carmoin explique que rien n'est figé !! voilà mais, comme elle dit, c'est un départ.

Bon, je n'ai pas tout lu et il fort possible que tu découvres comment effacer les dernières "visions" douloureuses et les remplacer ..
Les étapes peuvent s'entremêler (Qiguan me l'a dit et ouf.  car parfois on va bien et puis on régresse fort et on a peur..)

 Être soutenu (comment solliciter de l'aide, les antennes tél, les associations etc.) : très bien
   Equilibre et santé
    Cultiver le souvenir
    Culture
    La Librairie


Après, j'ai vu "comment écrire" : soit au conjoint, soit écrire simplement ce qui "sort" un jour ceci, un jour cela.
Cela aussi peut contribuer à "remplacer les dernières visions" par de beaux souvenirs que tu te rappelleras par écrit et  ajouter des photos .. c une idée de qqn sur le forum (je crois que c'est EMI !! oui c elle ...très bonne idée)

Sauf que, pour le moment, moi qui écrit facilement ..eh bien..je n'y arrive pas.  Et j'ai découvert 8 étapes pour commencer à écrire.  Très bien ces étapes et tu peux choisir en "vrac" ..pas besoin de rester dans 1, 2, etc.
Et je commence doucement.  Cela aussi …..efface les dernières visions… tu vois ? il y a plusieurs solutions.

Puis tu as un lien IMPORTANT http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/
quand la page s'ouvre, le 2ème sujet verrouillé c le travail gigantesque de Qiguan une table des matières où tu trouves TOUT ce dont tu as besoin ou que tu cherches.  La caverne d'Ali Baba !! Super travail !

Maintenant j'embraye sur tes phrases qui me parlent :
J'avais décidé que Karine guérirait. J'ai entretenu l'espoir jusqu'à la derniere seconde.
Moi aussi, et ma doctoresse avait beau me le dire d'une manière douce avec des mots choisis, je disais oui mais je n'en pensais pas moins.. du coup j'ai eu un choc.  Même enterré, je me lève et je suis prête à vite partir à l'hôpital….parfois, comme aujourd'hui, je SAIS qu'il est "parti chez les Anges" (c doux cette phrase - les ailes blanches qui l'entourent..m'aident..) et ce fut une journée catastrophique.

Ce n'est pas un jour où l'on pense plus à Karine qu'un autre. Ca na pas de sens. 365 jours c'est un jour après 364 et un avant 366. 
Ce qui compte le plus  c'est de penser à elle chaque jour et d'honorer sa mémoire.  Aujourd'hui comme demain et après demain.

Ouh..ce que tu m'émeus et c pile poil ce que je ressens. 

Voilà Cher David, comme dit mon garagiste "je fais ce que je "pneu".." et j'espère que ça va pouvoir t'aider….

Avec toute mon affection en "union" avec toi
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 10 Juillet 2018 à 18:49:28
David tu es arrivé ici début juin à 11 mois de deuil
bien du chemin et si peu ...
la date des un an est très particulière !
tu as sans doute fait bien des choses en 11 mois un an ... pour vivre avec ton deuil
car il s'agit de ça
d'apprendre à survivre, puis éventuellement vivre, avec ça , ce deuil pour toujours en nous ... qui nous transforme, nous modèle aussi ...
je ne sais pas si tu avais décidé de choses concrètes pour ce jour là, symboliques ...
j'espère que tu as eu des témoignages affectueux c'est important ... (moi la famille avait été silence radio ...)
il y a un lien pour les un an
1 an
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/%27petite-compilation-sur-les-un-an-sans-nos-amours%27/
bien affectueusement
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Clochette en deuil le 10 Juillet 2018 à 19:29:51
Ooooh Qiguan…"silence radio" de ta famille…. sais pas quoi dire, c tellement épouvantable…

Il y a heureusement d'autres qui "prennent le relais" et on ne s'y attend pas et ça donne TANT de chaleur .. et crée des liens indélébiles… triste d'un côté et si réconfortant de l'autre… Aaaah ces belles âmes qui mettent du baume sur nos âmes choquées du silence de ceux dont on attendait...un signe… (je connais…)…

Je  t'envoie une fleur...
Titre: Re : Re : Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 13 Juillet 2018 à 03:31:56
aujourd'hui nest pas un anniversaire . On ne celebre pas la disparition de Karine. Le malheur ne se célèbre pas. il s'ignore pour ne pas lui donner l'importance qu'il.ne mérite pas.
 Ce n'est pas un jour où l'on pense plus à Karine qu'un autre. Ca na pas de sens. 365 jours c'est un jour après 364 et un avant 366. 
Ce qui compte le plus  c'est de penser à elle chaque jour et d'honorer sa mémoire.  Aujourd'hui comme demain et après demain.
 

David, je suis désolé, je ne voulais pas te heurter ou te faire du mal.
Je te demande pardon  :-[


Tu ne ml'as absolument pas heurté Eric. Ce message est une copie que j'ai publié sur facebook a l'attention de ma famille et de mes amis, dont certains ne comprennent pas mon silence, ni ma volonté de ne pas se reunir le jour des 1 an. Ca n'avait rien a voir avec un de tes messages. Je sais que tu es une personne bienveillante. aucune inquietude <3
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 11 Août 2018 à 04:05:04
13 mois aujourd'hui...........une éternité..............hier
J'y pense jour et nuit, chaque heure chaque seconde.
Je refuse de me résigner. J'aimerais partir mais je dois rester.
Le silence brise mes tympans et faire saigner mon coeur.
Le vide, l'absence, l'elan vital disparu.
J'avance de 2 pas et je recule de 3
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 11 Août 2018 à 22:24:33
J'ai souvenir d'avoir tant souffert dans la phase après les un an ...
La déstructuration s'est accentuée
Mais ai confiance de l'apaisement va venir même si ce sera en même temps que la douleur
C'est ce mélange qui est déstabilisant
Affectueusement
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 12 Août 2018 à 09:50:57
Se résigner, vivre avec l'absence, le manque...
 J'espère qu'aujourd'hui sera une journée plus agréable pour toi.

Amitiés.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Francine1946 le 14 Août 2018 à 02:55:07
Bonsoir David.Je veux te dire que je comprends ta détresse.A ta question :Comment ne pas juste penser aux derniers moments pénibles et avoir des beaux souvenirs?J'ai passé par ces moments de souvenirs pénibles.Ils sont là, parce que pas encore digérés.C'est à force de les nommer,les décrire ,d'en parler, qu'ils vont finir par être moins présents.Mon psy m'a conseillé de sortir des photos de beaux souvenirs,d'évènements joyeux.

Un jour après sa mort (le premier mois) en vidant son ordi ,je suis tombé sur un message qu'il m'avait laissé.Un court message ,dans lequel  il disait m'aimer et que ce message serait un beau souvenir de lui. Pas besoin de te dire que j'ai pleuré ,pleuré.Sur ce vidéo fait environ 5 mois avant son décès,il n'est pas grabataire,aminci. C'est lui ,le coquin,l'amoureux.Je suis tellement contente de posséder ce message.

J'ai aussi un vidéo de lui, fait lors d'une fête de famille pris en septembre (il est décédé en mars suivant) où il chante :Les feuilles mortes .Il savait très  bien, que cette soirée dans sa famille ,serait la dernière.Il  y  a mis tout  son coeur pour la chanter.(malgré les petis  oublis de mots ,parfois) Quel beau souvenir.

J'ai aussi malheureusement ,une photo prise par moi,3 jours avant sa mort.C'est bizarre : Il m'avait demandé  de lui mettre ses prothèses dentaires ,ses lunettes et de bien le positionner dans le lit.Je suis resté surprise et je l'ai pris en photo.Immédiatement après, il a fait enlever ses prothèses et ses  lunettes etc. Oui ,cette photo c'est la réalité de mon homme avec son cancer en phase terminal.Mes enfants ne l'ont jamais vu.Maintenant après 3 ans ,Je suis capable de la regarder, sans pleurer. Pour moi ,ces derniers moments sont aussi précieux.

Ce qui me fait beaucoup de bien, j'écoute un enregistrement lorsqu'il chante avec sa chorale:Si les bateaux de Gilles Vigneault(Il avait le même timbre de voix)Je l'écoute à la mer,avant de dormir souvent.
 
Comme tu vois, chacun trouve de bons moments, pour oublier les pénibles.

Il faut laisser le temps au cerveau d'oublier les moments pénibles.Donnes-toi du temps.Prends soin de toi


Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 25 Août 2018 à 02:07:49
Plus je vous lis et plus je me dis que mon temps n'est pas encore venu. J'admire votre force. La mienne se cache encore surement quelque part. Cette force je ne l'ai toujours pas trouvée.
Rien ne m'exaspere plus que les gens qui me disent que Karine veille sur nous, patati patata. je sais que ces mots sont censés me reconforter. La maladresse des uns, la compassion des autres me font me noyer encore plus. Mais je sais que cela part d'un bon sentiment. Ils ne savent pas quoi faire pour m'aider.
Il n'y a rien a faire pour m'aider. Je devrait trouver seul, la force en moi. Alors je coupe court aux conversations. J'ose maintenant dire Stop, je ne souhaite plus parler. Je vois bien la gene que cela provoque mais je m'en moque. j'ai decidé d'etre bienveillant avec moi, un peu moins avec les autres.
La phase de la colere s'insinue sournoisement en moi. Je la combat. Personne n'est responsable, a part peut etre le destin de merde que la vie m'a réservée.  J'ai rencontré quelqu'un il y a 3 mois. Mais mon état a eu raison de cette belle rencontre. J'en tire des moments agreables, d'autres moins. Quand j'ai realisé que je faisais plus de mal aux autres que je ne leur apportais du bonheur ou que j'en tirais de l'insouciance, j'ai décidé de me remettre, selon l'expression qui reflete le plus mon sentiment, en hibernation de ma vie.
Tel le corps humain qui privilégie le coeur et le cerveau quand le reste ne fonctionne plus, je recentre ma vie sur ce qui me protege le plus : ma maison et mes enfants et mon travail.
Le reste n'a plus aucune espece d'importance. La famille, les amis, les loisirs..............je n'ai plus besoin de tout ca.
Quand je me reveillerai de cet hiver existenciel, des choses auront changé et peut etre sera t il temps pour un nouveau depart, vierge de ma vie d'avant, vierge de toute cette merde, de toute cette souffrance. certains seront partis, d'autres m'auront attendu. peu importe.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 25 Août 2018 à 09:11:06
David,
J'aime beaucoup ton idée d'hibernation. L'image est bien trouvée. Le gel, la solitude, le long sommeil, l'attente de jours meilleurs.
Ralentir, se couper du monde et se recentrer sur l'essentiel. Survivre dans des conditions difficiles.
Vraiment j'aime beaucoup. Elle ressemble à ce que je ressens.
On peut allumer un feu de cheminée et se promener dans notre paysage mental.
Il n'appartient qu'à nous. On a tellement à reconstruire...

Je t'embrasse.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bibou07 le 25 Août 2018 à 09:19:11
Je peux hiberner avec vous ?  6 mois passer sans souffrance . Le temps ne passe plus et pourtant j’approche des 6 mois. Contradictoire. Rester dans ma bulle, dans un doux cocon ...pour ne plus revenir...
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 25 Août 2018 à 09:27:16
Oui. Ne plus revenir. Se recroqueviller et ne penser qu'à eux, à nous.
Faire disparaître le monde.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 25 Août 2018 à 14:42:20
Par la mort du plus pur, toute joie est invalidée
La poitrine est comme vidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes pour effacer un monde.

Houellebecq
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Melly le 25 Août 2018 à 19:23:33
Bonsoir ma petite Michèle a perdu son combat contre le cancer le 15 mai
je suis comme beaucoup plongé dans la tristesse la colère et l'incompréhension. Elle allait fêter ses 58 ans et sa retraite d'enseignante 15 jours pus tard ! Je viens ici pour trouver du réconfort. Je fond en larmes dès qu' l'on me demande si ça va.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: DaisyMM le 25 Août 2018 à 19:52:15
Bonsoir Melly ,
Nhesites pas a venir nous parler decta ptite michele et ton chagrin, ici nous souffrons tous du meme mal ce mal que je hait,
 la mort de nos proches .
Ton.deuil est encore tres frais,le chemin sera la tu lira ici ,nous ressentons tous la meme chose

  Ma Soeurette a perdu son combat apres meme pas 3 mois a 54  ans.
C est tres dur encore 7 mois  apres
Bon courage, ici tu trouvera du reconfort Melly
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Melly le 25 Août 2018 à 20:20:11
Cela  fait trois ans que Michèle était soignée contre ce cancer. Elle a eut un courage immense surtout les derniers mois ou elle était sûre de s'en sortir . Son silence m'assomme je vais régulièrement sur sa tombe pour la fleurir . Je suis croyant et je suis sur que son esprit continue de vivre.
.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 25 Août 2018 à 23:53:04
Melly
Tristement je t'accueille
Prendre le temps de lire les autres vois dans http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
Les liens spécifiques deuil au masculin
Et bien sûr les autres peu à peu
Écrire , créer ton petit coin en créant un fil où parler d'elle, de vous, de ton état ...
Se laisser vivre ton deuil qui sera unique ...
Amitiés
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Zabeth le 31 Août 2018 à 22:52:31
Bonsoir,
Mon mari est parti le 11 mars 2018 d un cancer.
Je n arrive pas comme toi à penser aux bons moments. Je ne me souviens que de la maladie, sa souffrance, ces derniers jours passés près de lui a l hôpital .
Ma psy me dit d accueillir ce que je ressent.
Je pleure beauvoup.
Les dorées sont terribles.
Mes 2 filles ne vivent plus à la maison .
Je suis en deuil de mon mari mais aussi du futur que nous avions envisagé, de nos projets....
Il allait avoir 57 ans.
Certains me disent qu il faut du temps.
Personnellement, c est de plus en plus terrible de savoir qu il ne reviendra pas.
Je lui écrit presque chaque soir.
Je vais sur sa tombe aussi.
Je lui parle.
Je vous souhaite tout le courage nécessaire pour avancer.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: BEBE le 01 Septembre 2018 à 01:03:10
Mon chéri a lutté de toutes ses forces contre ce maudit cancer pendant  trois ans et demi.... deux operations, radiothérapie,  6 protocoles chimiothérapie,   immunotherapie.... épuisé par tout ça son petit coeur a lâché. ... pffftttt.... mon petit ange s'est envolé en une fraction de seconde, à la maison, dans son fauteuil sous mes yeux... je n'ai même pas eu le temps de lui dire au revoir..... il allait être hospitalisé le lendemain.... je crois qu'il ne voulait pas ça. ... il ne voulait pas quitter la maison alors il a trouvé sa solution pour y rester....et croyez moi il y est encore.... sous une autre forme mais bien présent....

 Sa mort a été une claque qui m' a  laissé  KO  pendant de longues semaines.... vide d'émotions  jusqu'à un mois et demie après le  décès .... juste avant de me retrouver au premier rang du premier wagon propulsé dans  le  plus grand huit du monde

... et la tu peux faire ce que tu veux ....pleurer crier  supplier implorer hurler prier...quand il s'élance à plus de 120 kms heure dans des pentes à 90 degres.... ben rien ne l'arrête et on ne peut plus descendre..... et quand enfin on en sort....on est vidé lessivé  rincé  épuisé....

Aujourd'hui cela fait huit mois et demie que je suis sous perfusion,....que l'acceptation lentement se distille en moi.... suis pas prête de me débarrasser de cette potence qui me suis partout..... mais des signes forts de sa présence sont venus apaiser ma détresse et me dire que je suis sur la bonne voie....
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 05 Septembre 2018 à 00:47:42
ce soir je vais me coucher en espérant juste ne pas me réveiller demain matin.
Mais même ça, on ne me laccordera pas
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Mircea le 05 Septembre 2018 à 01:08:35
Même si quand on est tout au fond du gouffre, on ne croit plus en rien, on ne croit plus en la vie, savoir que ce que l'on vit est un passage "normal", qui ne durera pas, lire le fil des anciens ... peut éventuellement aider un peu ...

Je ne souhaite vraiment pas que tu ne réveilles pas demain, pour toi, pour tous ceux et celles qui t'aiment ...
Je souhaites très fort que ton réveil soit un peu plus doux ....
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Francine1946 le 05 Septembre 2018 à 21:37:27
David ,il nous arrive tous de penser a mourir,pour ne plus souffrir.L'important c'est de demander de l'aide ,lorsque nous en sommes rendu à ce point.Je te souhaite  d'aller revoir ton psy .Il faut vider cette souffrance immense et retrouver un peu d'espoir.Un petit pas chaque jour.Oui, on recule  de quelques pas, parfois,mais un jour tu avanceras  de  plus  en plus chaque fois.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 08 Septembre 2018 à 14:26:52
Bonjour a tous, j'ai une question.
Un sentiment diffus s'instille en moi. Le jemenfoutisme.
Je  n'attache plus aucune importance aux gens ni aux evenements autour de moi. Je sens bien que cela fait du mal a certaines personnes. Avez vous vécu ce sentiment ?
E>n fait j'ai juste pas envie de devenir un vieux con aigri.
Auparavant j'avais beaucoup d'empathie pour les autres. On me surnommait meme "le casque bleu". Aujourd'hui je m'en fous. je prends tout par dessus la jambe. Y compris moi meme, ma santé, mon apparence et mes attitudes.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 08 Septembre 2018 à 15:12:01
Salut David,
Tu n'es pas le seul. Rien ne me touche, à part les enfants, et mes enfants, même s'ils sont adultes.
Je ne peux pas m'empêcher de penser à ce que la vie leur réserve, c'est très gai.
Les voir pleurer me bouleverse. Il reste donc un peu d'humanité en moi.

Pour l'apparence physique, je fais l'effort de ne pas ressembler à un zombie par respect pour les autres.
Si je ne travaillais pas, je passerais mes journées en peignoir, les cheveux emmêlés et les yeux bouffis.

Tu ne deviens pas un vieux con aigri, tu portes une très lourde charge qui monopolise toute ton énergie.
Si le veuvage rendait beau et attirant, ça se saurait. :(
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 10 Septembre 2018 à 15:08:35
Encore une journée inutile.
Une journée a boire du café et à fumer clope sur clope sur ma terrasse.Comme si j'attendais qu'elle revienne d'un long voyage.
Pour la première fois au boulot j'ai perdu ma maitrise.  Marre de ces  passagers qui se plaignent pour un oui ou pour un non. Heureusement (ou maheureusement) , je suis en congés aujourd'hui, pour 3 semaines. Je sais meme pas ce que je vais faire. Plein de projets , plein d'envies qui ne se concrétiseront pas.  Juste ma chienne et moi, le temps qui passe tellement lentement. Et ces photos accrochées au mur, ces crises de larmes incontrolables quand je les regarde. Cette meme musique que nous aimions tous les deux et que je ne peux m'empecher d'ecouter.
Donne moi les clés Karine. Montre moi le chemin. j'y arrive pas tout seul. un signe, rien qu'un pour eviter de reluquer cette boite de medocs.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 10 Septembre 2018 à 16:09:51
Cher David, comme toi je sens que je peux sortir de mes gonds et être agressive, et pas seulement au boulot.
Pas le moment de me marcher sur les pieds.
J'ai repris le boulot il y  a peu, et ce fut une bonne chose, au moins je ne ressasse plus mes idées noires.

Y a-t-il des projets et des envies qui pourraient voir le jour pendant ton congé ?
Ce n'est pas une très bonne idée de déprimer pendant 3 semaines...
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 11 Septembre 2018 à 08:38:32
bonjour B.
oui j'ai prevu des trucs mais clairement le coeur n'y est pas.
Je vais faire un stage de parapente la semaine prochaine.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Bmylove le 11 Septembre 2018 à 08:44:14
S'échapper, s'envoler et planer... C'est top.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 11 Septembre 2018 à 15:40:44
Oui il faut que je m'occupe l'esprit.
Je reconnais avoir un metier interessant, qui paye bien et me permet de m 'evader. Mais cela est a double tranchant. Car j'emmenais souvent Karine avec moi en vol. Nous avons bien du faire 10 fois le tour de la terre.
Au dela de nos merveilleux voyages, en fait, ce qui me manque le plus et qui met mon coeur dans un piege a loup, c'est ne plus pouvoir lui envoyer ce petit texto en lui disant que je suis bien arrivé a mon escale.
Tous ces petits moments ou mots complices  qui faisaient ce lien indéfectible qui nous unissait et que le cancer a décidé de me prendre.
Apres je relativise (on se rassure comme on peut), mes enfants sont grands, j'ai une bonne situation et je n'ose penser a celles et ceux qui traversent ce tsunami avec des petits enfants a la main ou des galeres professionnelles ou financieres.

Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 11 Septembre 2018 à 19:56:11
Des fois mon esprit divague.
Ce soir , je suis seul. Je me suis préparé a manger et pendant que je cuisinais, je me demandais si Karine aurait imaginé me savoir seul dans notre maison. Est ce qu'elle me voit ? parce qu'apres tout, meme si je ne crois pas , personne ne sait vraiment ce qu'il y a apres. Son esprit ? son ame ? une petite electricité flottante ? je ne sais pas. Ca me ronge. Ca me detruit de me demander si elle savait qu'elle allait partir.
Aussi, j'en ai deja parlé je crois, j'ai cet horrible sentiment qu'elle ne voit pas ce que je vois. Vous comprenez ? Elle ne vit plus ce que je vis. On etait un couple tellement unie que moi c'etait un peu elle et elle un peu moi.
Karine je la regardais dormir tellement elle etait belle et tellement je l'aime. Je la trouvais encore plus belle dans son sommeil. Elle etait ma femme, mon enfant, elle etait moi, j'etais elle, je le sais.
La mort a arraché une moitié de moi meme. J'ai le ventre vide et le coeur sec. je suis la mais je n'y suis pas vraiment.
Tu me manques tant mon amour. Mon desespoir est immense.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: lavande11 le 12 Septembre 2018 à 20:39:16
Bonsoir David34, j'ai lu tes post et tu demandes si il existe des techniques pour chasser des images traumatisantes.
 J'a perdu l'amour de vie brutalement au mois d’août... j'ai dû effectuer un massage cardiaque + bouche à bouche .. il est décédé.. les pompiers n'on rien pu faire. J'ai des images devant les yeux, son visage, le massage etc
 mon médecin m'a dirigée vers une psychiatre utilisant la méthode EMDR qui est très efficaces contre les chocs post traumatiques. J'y suis déjà allée 2 fois et je sens une amélioration déjà.
Si tu veux des infos, n'hésite surtout pas.
 bonne soirée
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 13 Septembre 2018 à 23:08:23
Je me suis décidé. demain matin, rdv a 09h00 pour ma premiere seance d'EMDR.
merci !
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 14 Septembre 2018 à 11:01:06
Dans le fil boîte à outils tu verras des liens de'EMDR
Qui peuvent compléter tes séances entre
Encouragements  tu as fait le bon choix
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 16 Septembre 2018 à 22:46:38
Merci a tous,
Depuis le depart de Karine, reviens systematiquement un probleme. Les images que je conserve de ma femme sont des images de Karine Malade, mourante, amoindrie. J'ai beaucoup de mal a avoir des souvenirs heureux et pourtant nous avons vecu 30 magnifiques années ensemble, de mes 20 a mes 50 ans.
L'EMDR va tres certainement m'aider . Mais dans l'immediat , lors de mes seances de sophrologie, j'ai appris ce que l'on nomme un "geste signal".
Et ca fonctionne plutot bien mais c'est au coup par coup. Ca n'efface rien mais lors d'un flash negatif ou en cas de stress, le geste signal permet aisement de passer a autre chose tout de suite.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: biche07 le 16 Septembre 2018 à 22:58:35
Bonsoir David. Je ne sais pas si cela peut t' aider ou tu l' as peut être fait.ecrire chaques details.presque minute par minute m' a permis d' évacuer le traumatisme de l'hospitalisation de jean pierre...comme tout est écrit je sais que je peux le relire et de ce fait ça n' encombre plus en quelque sorte mon esprit au jour le jour.bien sûr C' est très personnel comme une mémoire externe. Bonne soirée
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Nicole5951 le 10 Juin 2019 à 19:19:35
Bonjour David, je viens de lire ton fil, et je vois que tu es comme moi, ma vie à fait pause le jour où nous avons appris le cancer de mon amour, et elle est restée sur pause car je ne retiens que ces 16 mois de soins et de souffrance, comme toi je n'arrive pas où avec du mal à remonter le temps. Avec les enfants et la famille qui aident, nous revenons sur des anecdotes, le plus souvent humoristiques, mais seule non. Et les 13 mois qui viennent de passer, j'ai l'impression que c'était hier. Nous ne sommes pas les seuls comme ça, tu as pu le constater. J'essaie d'écouter les uns les unes et les autres, mais nous avons notre propre fonctionnement, perso je suis en mode survie pour mes enfants et petits enfants. Toi tu as tes enfants encore très jeunes, sans le savoir ils vont t'aider dans ce tsunami.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: vanech le 10 Juin 2019 à 22:08:30
Bonjour David;

Pendant un assez long moment, je ne conservais que les dernières images de  lui également. Dés que je l'imaginais, c’était pour voir la détresse dans son dernier regard (détresse du à sa souffrance morale) , cette image qui revenait sans cesse,  comme si je n'arrivais à conserver que ce moment qui ne définissait en rien  notre relation et notre vécu.


A 3 ans et demie de son départ même si  c'est une période ou j'ai tendance à sombrer je n 'ai à présent que de lui que des images pleine de vie et de douceur qui me viennent .

Je ne doute pas que cela viendra pour toi aussi et l'EMDR peut en effet t'y aider.

Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Nicole5951 le 11 Juin 2019 à 00:13:14
Vanech, tu penses vraiment que ça arrive ?

Nicole
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: vanech le 11 Juin 2019 à 00:55:56
Quoi donc Nicole?

De ne conserver que les images "douces" de l'être aimée en mémoire?


Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Nicole5951 le 11 Juin 2019 à 08:16:45
Oui
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: biche07 le 11 Juin 2019 à 16:46:37
pour l'instant les flash back negatifs sont encore tres nombreux.. 14 mois c'est pas assez dans mon cas ..pourtant j'essais de balayer d'un revers de main quand ça arrive..(réellement je fais le geste ) ca marche pour le moment.. bises biche.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: GOLDY733 le 12 Juin 2019 à 20:54:55
Bienvenu à toi David, moi je viens de perdre mon mari il y a 11 jours et la terre s'est effondrée sous mes pieds.
Le cancer est la pire des maladies et les médecins ne disent pas la vraie vérité
BON COURAGE
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 22 Juin 2019 à 23:41:37
Bonjour ,
Je viens plus rarement sur le forum.
Concernant les images négatives, elles ont tendance, comme on me l’avait dit, à disparaître au profit d’images et de souvenirs plus doux.
Dans quelques jours, cela fera 2 ans que Karine est partie.
Même si j’ai un semblant de vie normale, j’y pense chaque jours.
J’ai pris des habitudes. Je pose une rose blanche toutes les semaines sur sa tombe. Je regarde les photos dans les cadres et je lui parle. Je lui demande son avis sur mes actions, mes doutes, ma façon d’avancer. Et en réponse se j’ai toujours son sourire bienveillant.
Bien sûr je souffre toujours.  J’ai des accès de tristesse violents mais moins fréquents. Je verse mon torrent de larmes, comme une rivière en crue qui se serait remplie au fil des jours sans larmes.  Je pense à elle tous les jours, le soir en me couchant. Mais de manière plus apaisée. Plus sereine.
C’est pas encore ça mais ça évolue, ça se transforme, j’avance. A petits pas.

Je vous souhaite de trouver la sérénité . Ça viendra.
Le temps du deuil n’est pas le temps des autres. Il est élastique. Il est différent et PERSONNE ne peut le comprendre ou l’appréhender si il n’est pas vécu.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: bigorneau le 24 Juin 2019 à 00:33:00
bonsoir David, bien évidemment je suis bouleversée en te lisant surtout ton message du 20/06. J'aimerai tant pouvoir te donner la clé qui ouvrira ta boîte à beaux souvenirs. Patiente je suis sure que tu vas y arriver. Moi contrairement à toi je viens de perdre mon mari également d'un cancer (malheureusement rien d'original) il y a 2 mois et toutes les images qui me viennent en mémoire, sont celles d'il y a 30 ans. Je pense que mon subconscient préfère les meilleurs moments que nous avons vécus. En effet mon mari était une force la nature, tellement beau, fort, aimant etc.... oh mon dieu comme il me manque et me manquera à jamais.
J'ai hâte de pouvoir sortir de cette souffrance insupportable, intolérable, inhumaine. Je veux continuer à vivre avec mon mari qui sera à présent que dans mon coeur mais il y prend toute la place.
Nous allons tous y parvenir, ce sera long et difficile mais surement pas impossible puisque d'autres avant nous y sont parvenus.
Tenons nous la main. Je pense très fort à toi et tes enfants. Tenez bon. A bientôt je vous embrasse tendrement
Laurence dit bigorneau   
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Francine1946 le 25 Juin 2019 à 02:31:03
Bonsoir David,c'est réconfortantde te lire de nouveau. Tu as beaucoup cheminé.Je te comprends d'y penser et de lui parler encore.
Il y a   4 ans que mon mari est décédé et j'ai encore,parfois  des moments difficilles. Oui, il me manque.La solitude est parfois pénible.Je fonctionne mieux,j'accepte les responsabilitées de vivre seul, plus aisément. Je rêve encore souvent à  lui. Je voudrais tant revivre,  quelques instants de bonheur, dans ses bras.

A 73 ans ,refaire ma vie n'est plus  une option.Je suis réaliste.Les quelques rencontres furent négatives,même décourageantes.Je  cherche présentement,  juste  une vie sereine.Chaque  jour, j'essaye de trouver des petits bonheurs.

Je serais arrière-grand -mère en février. J'adore les bébés et je pourrai les alder.

Je m'accroche à  mes voyages.J'ai   présentement une  excellente santé,cela est très aidant.J'ai déjà eu un cancer et en vivre un autre,je me laisserais mourrir.

Le  plus terrible, c'est de ne pouvoir parler de nos émotions à  personne. J'écris quand   c'est trop difficille.

 Ne soyez  pas inquiet, vous êtes tous très jeunes, la vie est devant vous.Donnez- vous le droit à une autre vie.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: BL62 le 25 Juin 2019 à 08:41:35
Bonjour David

Je viens de lire ton histoire , ouf , quelle claque . Même age, même raison qui a fait que ma Betty est partie . Même profils concernant les enfants même parcours, mêmes rituels. J'ai vraiment eut le sentiment de me lire .
Cancer du sein  de Merde .
Et comme moi , ton ciel s'éclairci un peu .
Cela fait 3 ans  9 mois  et  2 jours . Le manque est toujours aussi présent . Je crois juste qu'on arrive a mieux le gerer .
Les montagnes russes émotionnelles sont moins fortes .

Si tu es moins présent ici, c'est que tu vas surement moins mal , je dis pas mieux car je ne sais pas si un jour on ira "bien" .
Ou alors juste par moments.

Les images d'elle  malade viennent moins souvent défiler devant mes yeux .
Et clairement, pouvoir venir en parler ici est une aide immense . Car personne autour de moi n'accpete d'en parler , ça fait peur . Et pourtant, s'ils pouvaient comprendre comment nous ern avons besoin .

Comment vont tes enfants ? Personnellement, si ma fille de 23 ans parle de sa mère sans difficultés , pour mon fils de 19 ans (15 ans quand elle est tombée malade) , c'est toujours aussi difficile , malgrè un suivi psy etc ...

Courage a toi .

Amitiés
Laurent
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: GOLDY733 le 25 Juin 2019 à 21:07:29
Bonsoir David,

La dureté des images qui nous restent de l'être aimé est parfois insoutenable. Il faut du temps pour effacer ces longs moments de maladie et de souffrances. Il faut te reconstruire petit à petit. La vie n'épargne personne. J'ai perdu mon mari à 58 ans, depuis 3 semaines,  d'un cancer qui était agressif et métastasé. Je l'ai accompagné et comme toi, je suis restée près de lui la dernière nuit à lui tenir la main et lui dire qu'il pouvait partir en paix, que j'allais me débrouiller et continuer la vie que nous aurions du mener à la retraite, car nous en approchions tous les deux. Je lui ai promis de l'aimer jusqu'au bout de ma vie, de ne pas l'oublier et d'oublier ses visions de son état les derniers moments où la vie à quitter son corps.  Comme ton épouse, il est parti sans bruit, loin de moi pour ne pas me faire souffrir.

Il faut du temps et garder ton bonheur intact. La vie est toujours plus forte, et il faut dire à la mort qu'elle t'a pris ton bonheur mais qu'elle ne te prendra pas tes souvenirs. Ne t'inquiète pas ils vont revenir. C'est dur parfois de regarder les films et les photos car notre coeur s'écroule et on aimerait que la personne sorte du cadre ! mais il ou elle nous regarde sans pouvoir bouger. Pour moi, il vit en moi, il me donne la force d'avancer.

Croire ou ne pas croire, ne changera pas le destin qui est le tien. Il faut du temps pour accepter cette nouvelle vie. Tu as des enfants encore jeunes mais ils vont t'aider, ils seront tes piliers. Mes garçons sont près de moi, et j'ai même mon petit fils qui vient souvent voir sa mamie.

Courage
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 10 Juillet 2019 à 00:51:39
2 ans aujourd'hui que tu es partie.
Et pourtant tu es toujours aussi presente dans mon coeur.
Ce dont javais peur ne s'est pas produit.
Je sens toujours ton odeur, je me rappelle toujours de ta voix.
Et je t'aime comme au premier jour, mon amour, ma vie..........
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: pscar13 le 10 Juillet 2019 à 01:15:45
David,

ce qui  compte c'est de maintenir le souvenir aussi fort que si elle était partie hier.

Une pensée particulière pour toi aujourd'hui, et pour ta Karine.
Amitié
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 07 Septembre 2019 à 12:43:04
La tristesse, le chagrin, le désespoir, les idées noires, l’envie d’en finir, sont comme un serpent tapi sous les feuilles, quî’ des que votre regard se tourne vers un peu de lumière, glisse et se rapproche de vous puis redevient immobile dès que vous le regardez. Prêt à bondir à la moindre faiblesse de votre part. Le deuil est un poison de l’âme. Jamais il ne me quittera. Il me condamne à la comédie de ma propre vie. Même si des petites bulles d’oxygène , des petits espaces de bonheur fugace et oublié depuis longtemps réussissent à se frayer un passage, le deuil est la, qui a pris toute la base de mon existence.
Mon cerveau a besoin de repos, de vide. Il est en ébullition permanente. Il confronte mon  présent et mon passé en permanence. Il les fait se heurter. Il gâche mon présent avec mon passé et culpabilise mon passé avec mon présent.
Je suis fatigué sous des attraits normaux pour la galerie.  Je réalise n’être qu’au début de ce long et périlleux chemin où l’on peut tomber dans le précipice à tous les instants. Les raccourcis, les chemins de traverse ne sont que des illusions qui ne raccourcissent en rien le voyage. Et on laisse au bord de notre route des déceptions, du malheur collatéral.

Pourquoi ne viens tu pas me parler dans les rêves ? Pourquoi tu ne m’aides pas ? Aujourd’hui j’en ai vraiment besoin.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: biche07 le 07 Septembre 2019 à 13:49:22
Bonjour David..oui on tombe et on se relève...on se bat contre la mort jour après jour Sans être certain de gagner..on essaie vaille que vaille de continuer ...bientôt 18 mois...et je viens de passer 4 mois à  penser chaque matin que je  ne réussirait pas à  rester en vie jusqu' au soir que sur un instant J' allais en finir...je suis encore la ,pas vaillante mais c' est moins pire alors peut être que demain ça sera mieux encore...tu vois on es tous avec la même question ..pourquoi je continue.?...je ne sais pas non plus..parfois tout est clair et parfois tout et sombre..je commence à  accepter je crois.
Te dire quoi de plus ,les mots sont bien inutiles parfois..nous sommes seul face à cela ..notre deuil est intime et personne n'a ce fichu mode d' emploi...je t' embrasse ...il y a toujours quelque chose qui nous retient à la vie...c' est peu être nos amours  justement qui nous laisse cette miette d' espoir dans le coeur. Bises biche.


Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Nicole5951 le 07 Septembre 2019 à 17:45:26
Biche à raison, ceux sont nos amours qui nous maintiennent ici bas, perso j'en ai eu la preuve, mon amour me demande de continuer à veiller sur nos enfants et petits et enfants, je m'y attelle. Il a toujours aimé ma force de caractère, alors j'essaie maintenant d'en être digne, je souhaite qu'il continue à être fier de moi de là où il est, le jour où nous nous retrouverons, ce sera merveilleux, mais je dois attendre, tu dois attendre ton moment. Je sais, nous savons tous et toutes ici combien c' est difficile, j'ai baissé les bras en espérant ne pas me réveiller à plusieurs reprises, mais cela ne fonctionne pas comme ça. Nombre de fois je me suis posée la question du pourquoi mon corps ne lâchait pas prise en meme temps que moi, tout comme toi tu te pose les mêmes questions, pourquoi, pourquoi.... Il n'y a pas de réponses. Pour ma part j'approche les 16 mois, j'ai toujours des hauts et des bas. As tu quelqu'un pour t'aider David, n'hésite pas à consulter. Parler aide beaucoup, tu auras un lieu où tu pourras pleurer et tout sortir. Tu peux aussi le faire ici comme tu le fais déjà, nous sommes dans le même bateau et tu seras lu.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: lsf le 07 Septembre 2019 à 17:56:03
Bonsoir David

La perte d'un être aimé c'est horrible.  Je crois qu'il n'y a rien de pire. Le manque, la solitude, les angoisses...  Je connais bien. 

Affectueusement
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 07 Septembre 2019 à 20:45:35
Merci pour vos réponses.
J’ai l’impression de ne plus avancer. Comme si j’étais face à un mur.
Une sorte d’étape dans ce chemin parallèle à ma vie , qu’est le deuil.
Il ne fait pas partie du chemin qui l’était destine. Je n’ai pas d’autre choix que de l’emprunter. Mais non seulement ce chemin n’était pas prévu mais en plus il est semé de toute sorte d’obstacles.

J’ai aussi l’impression d’un retour en arrière. Alors que j’avançais sur ce chemin, en boitant plus ou moins , que je franchissais obstacles et étapes « obligatoires » , aujourd’hui j’ai l’impression que ce chemin est juste un cercle et que je reviens peu à peu à son point de départ. Je veux dire par là que j’ai des sentiments et des idées qui remontent à la surface alors qu’elles faisaient, je le croyais, partie du passé. Je me remets à regarder dehors, le jardin, notre jardin, ses arbres, ses fleurs, qu’elle aimait tant, et instantanément je suis envahi par cette douleur qui me dit :  elle ne les voit plus comme tu les vois. Puis rapidement, puisque la douleur est une pute insidieuse, je me mets à penser qu’aussi elle ne verra plus ses enfants. Qu’elle ne les embrassera plus jamais, ne sentira plus leur odeur et le goût de leur peau, qu’elle ne verra pas sa fille se marier , qu’elle ne l’amènera pas vers l’autel. Et à ce moment là mon cœur remonte dans ma gorge, j’ai envie de hurler mais aucun son ne sort de ma bouche. Et donc s’enchaîne ensuite les sentiments les plus négatifs. La haine de la vie. La haine de moi même qui ai l’impression de ne pas être assez présent pour les enfants, mes parents, nos amis..... moi qui ai décidé de m’évader , par esprit de survie, de tout ce qui faisait mon existence avant, notre existence.
Revoir ma psy, j’y ai pensé mais cela entraînerait sûrement un recours aux antidépresseur, et je ne le souhaite pas. Je veux trouver en moi les ressources nécessaires pour affronter MA VIE. L’affronter ou le laisser partir, j’ai le choix. J’ai choisi la première option et si je n’en suis pas capable, l’avenir, la nature, le putain de destin pourra faire de moi ce qu’il voudra. Ja n’ai plus peur de la mort. L’espoir de revoir Karine un jour, même si je n’y crois pas, ne réside plus que dans ce concept qui m’échappe. Alors je verrai bien.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: lili44 le 07 Septembre 2019 à 23:05:43
Bonjour

Nous vivons tous et toutes des situations auxquelles nous n’étions absolument pas préparés.
Mon amoureux est parti de l’autre côté du chemin depuis 23 semaines et je pensais avoir fait une partie du chemin.
Quelle  illusion, la douleur est là tapie dans l’ombre prête à ressurgir à la moindre occasion, surtout quand on ne l’attend pas.
Je suis en congé depuis le début de la semaine et c’est une catastrophe.
Moral en berne
Crise de larmes pour un oui ou un non
Douleur atroce avec l’impression que l’on vous arrache  le cœur
Crise de douleur à se coucher par terre rouler en boule avec une envie de hurler de douleur
Rien ne va
Même ma visite quotidienne au cimetière ne me soulage pas.
Je me sens vidée, épuisée, en plein doute, peur de demain

J’ai tellement donné d’énergie pour faire bonne impression au boulot que là j’ai l’impression que je lâche  prise
Je me sent fragile avant je jouais la personne forte pour soutenir mon amoureux dans sa guerre contre le cancer mais maintenant je n’ai plus de force. Je baisse les bras
Je reconnais que j’appréhende les mois à venir : Toussaint, mon anniversaire, les fêtes de fin d’année, la saint Valentin, les un an de son départ etc ..
Je ne veux pas de médicaments, je veux m’en sortir seule enfin accompagné par mes amis et amies du forum car je me sens comprise et on peut partager sa douleur sans jugement.
Je poursuis ma route pour nos enfants (28 et 24 ans) mais je sais moi aussi qu’un jour je serais avec mon amoureux.
Pour le moment je puise ma force dans tout l’amour que j’éprouve pour mon amoureux et j’en sais que le lien qui nous unis est indestructible

N’hésite pas à venir sur le forum

Une tendre pensée pour tous nos amoureux et amoureuses




Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Nicole5951 le 07 Septembre 2019 à 23:06:47
David, les anti depresseurs ne peuvent être prescrits que par un médecin ou un psychiatre, pas par un spychologue. Les anti depresseurs, j'en prends, comme me l'a expliqué le psychiatre, ils me servent de béquilles, comme lorsque tu as une jambe cassée et que tu dois avancer. Mais j'en prenais déjà avant la maladie de mon amour pour burn out, j'ai été déclarée inapte à mon travail pour cause de burn out et j'ai pris ma retraite, je commençais à diminuer les doses quand ce foutu crabe est arrivé. J'avoue que j'en ai besoin, même si je souhaite les arrêter.
Le cercle dont tu parles, je le connais aussi, maintenant c'est un jour à la fois.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: GOLDY733 le 08 Septembre 2019 à 14:23:16
Bonjour David,

Je vis comme toi un départ prématuré de mon mari depuis ce 1er juin 2019. J'eesaies de remonter la pente. Je suis soutenue par mes enfants 34 et 31 ans, par leurs conjoints et par mon petit fils de 20 mois qui est le plus beau des cadeau que nous ayons eu à partager avec mon mari. Peu de temps, mais il a connu la joie d'être papy.
Maintenant, je conntinue seule, je pleure parfois, et spécialement aujourd'hui, je ne sais pas pourquoi mais les larmes et les émotions sont remontées. Les souvenirs tu vas les retrouver petit à petit. Je ne sais pas si on peut oublier le temps de la maladie qui a été épuisante pour le malade et son conjoint. Ce sont des moments de colère et d'apaisement qui arrivent.

Moi, aussi j'ai eu envie de mourir, de la rejoindre, mais mon destin est différent du sien sans doute. Pourquoi m'a t-on laissé sur la terre avec mon chagrin, alors que les autres sont heureux ?

Des pourquoi, j'en ai eu plein la tête, j'en ai eu plein de coeur, mais pas de réponse.

Les miracles ça n'existent pas même si l'on prie, ils n'arrivent pas.

On est tous pareil, tous dans la même lignée du veuvage et ce mot est horrible pour moi.

Bon courage
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: pscar13 le 08 Septembre 2019 à 21:27:15
David,

J'ai lu ton retour en arrière hier, mais je n'ai as trouvé de mots pour te répondre.
Toute cette douleur que tu ressens encore et que tu exprimes, j'y retrouve des mots que j'écris depuis onze mois.
Tu avais démarré le fil "Karine et David", sans poursuivre cette belle histoire.
J'écris aussi dans l'inimité depuis six mois l'histoire de Katia, qui elle était, sa vie, qui est bien sûr aussi ma vie, nos quarante années d'amour passionnel et fusionnel.
Ça me fait du bien, je ressens ce besoin de remonter cette vie passée avant d'envisager une vie future, c'est parfois douloureux aussi, les souvenirs font aussi remonter la culpabilité, les actes manqués.
Pour moi, les antidépresseurs et les anxiolytiques sont le vélo et la marche, le psy ne m'en a pas prescrit.
J'espère que cette douleur va s’apaiser et que tu vas pouvoir retrouver le chemin vers la vie.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: biche07 le 09 Septembre 2019 à 10:42:30
David je suis passée par 4 mois de désespoir absolu entre avril et aujourd'hui (entre 12 et 16 mois de ce P.. de deuil) avec je le cache pas des idées suicidaires et même des projets ,toute les conditions remplies , les lettres d'adieux et tout et tout. Est j'ai fini par reculer un jour après l'autre quelque chose dans mon esprit me disait bon attend demain. J'y pense toujours mais la menace est moins proche , j'ai pu parler avec certaines personnes du forum et je les remercie, j'ai pu parler avec une psychologue et une psychiatre aussi c'est totalement différent mais ça me donne un cadre , j'ai des antidépresseurs et parfois des anxiolytiques quand c'est plus difficile  parce que sans cela je ne réussirais pas. J'accepte maintenant le fait que je suis malade ...et je me soigne je ne me pose plus la question jusqu'à quand...j'espère seulement  réussir .Voila je ne sais pas si cela peut t'aider ou aider quelqu'un d'autre ..je suis dans l'acceptation que ma vie a un moment ne tient qu'a un fil  ... le fil est peut être plus solide que je ne crois...je t'embrasse. biche
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 13 Septembre 2019 à 22:09:41
Tous les soirs , lorsque je regarde les étoiles, j’en vois une, toujours au même endroit (l’été du moins) qui brille plus que les autres. Elle est juste la, en face de moi, comme si elle me regardait.
Ce soir j’ai regardé avec l’application skyview. Et en fait c’est Jupiter. D’après l’application, elle se situe dans la constellation du scorpion. Le signe de Karine. Je sais que c’est ridicule mais je n’ai plus que ce genre de détail auquel me raccrocher
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: pscar13 le 14 Septembre 2019 à 00:30:49
David,

J'ai relu le petit prince, une amie m'a appris ici à regarder avec le coeur, et je regarde aussi les étoiles différement maintenant.

On ne voit bien qu'avec le Coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux…

Si quelqu’un aime une fleur qui n’existe qu’à un exemplaire dans les millions et les millions d’étoiles, ça suffit pour qu’il soit heureux quand il les regarde. Il se dit : "Ma fleur est là quelque part…"

Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c’est doux, la nuit, de regarder le ciel. Toutes les étoiles sont fleuries.

(Le petit prince - Antoine de Saint-Exupéry)


Bonne nuit.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: BEBE le 15 Septembre 2019 à 22:49:36
Et en musique pour encore un peu plus de magie

https://youtu.be/Trcz-zSAHy0

BEBE qui vit sur terre avec les yeux rivés sur les étoiles
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 28 Septembre 2019 à 21:12:10
Dans une forme de brouillard diffus et permanent, j’ai des fois des idées comme des éclaircies qui me ramènent à une certaine réalité.
Aujourd’hui un sentiment est venu frapper à ma porte dans une sorte de pleine conscience.
Est ce que je me rappelle vraiment de ma vie d’avant. C’était comment ? J’étais comment ? Étais je le même ou suis je aujourd’hui tellement différent que je n’arrive même plus à savoir QUI je suis ?
En fait , ma vie d’avant était tissée par des liens évidents, une sorte d’autoroute sur laquelle je conduisais sans que rien ne l’arrête , sans même m’en rendre compte.
Aujourd’hui j’ai l’impression que cette vie que je n’ai jamais voulu, cette vie que le destin ma implacablement imposé n’a aucun sens. Je ne trouve plus de sens à ma vie. Je ne sais pas pourquoi je me lève le matin et pourquoi je me couche le soir. Tout est décousu, inutile, morcelé entre moment de relative insouciance et moment de désespoir absolu, de ventre creu, de cœur sec qui ne bat que parce que la nature l’a décidé ainsi.
Plus rien ne mérite mon attention. Je subis ma vie comme un prisonnier subit ses 4 murs à perpétuité sans qu’on ne le laisse y mettre un point final.
Dans l’élan vital, je n’ai plus que le vital sans élan.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: biche07 le 28 Septembre 2019 à 22:39:08
Bonsoir David..je ne sais pas pourquoi ni comment à un moment..effet des médicament..des psychologue et psychiatre je me suis sentie moins mal et  ensuite don du ciel et miracle ..le chien ..tout ça réunis fait que je vais mieux..ma vie à un sens..je suis responsable du chien ...le petit Prince est décidément  un fil à suivre...la vie ..notre vie continue quoiqu' on fasse ...sauf a choisir de la stopper par notre volonté elle continue différemment il ne faut pas regarder en arrière et essayer ( pas facile) de trouver  un but .donner de l 'amour autour de moi à été le premier...je m'y suis un peu épuisée je crois..mais cela remplissait le vide..ensuite en phase régressive l 'isolement  cela était pire le plongeon dans la noirceur et la mort..j 'arrive depuis peu à  peu   à un équilibre entre les deux...vivre mon chagrin et vivre avec lui  sur le bas côté..on ne peut pas faire autrement  il faut l' accepter plutôt que le combattre et se juger  trop durement.. être heureux  c' est pas si simple..bises biche
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 29 Septembre 2019 à 19:33:50
Je suis tellement las et fatigué
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: biche07 le 29 Septembre 2019 à 20:36:35
Oui je comprends ..je sais ..je suis passée par ce chemin...je n' ai pas de recette bien sûr...mais aujourd'hui  comme chaque année c' était la journée des chiens guidés  et comme chaque année  la remise officielle des chiens aux enfants aveugles...ces enfants chaque fois me donne une leçon de vie et d 'espoir...il nous reste à tous  une mission  et  même si c 'est difficile ..même si on comprend pas..même si on  souffre  il y a quelque chose   de beau qui doit sortir de notre malheur...aider ces enfants à retrouver de la lumière est devenu mon moteur...je m' oublie  un peu devant leur volonté d 'avancer et le bonheur qu'ils retrouvent grâce au chien...
Voilà..je voulais partager cette journée avec vous  tous mais quand j ' ai lu ton message  je me suis dis peut être que c' est ma mission du jour ...te redonner un peu d ' espoir.. je t ' embrasse biche
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: BL62 le 30 Septembre 2019 à 11:10:58
Bonjour David
Nos parcours sont si similaire , même age (a peu près ) , moi aussi deux enfants , moi aussi, cette saloperie de  cancer du sein l'a emporté .
Et cette sensation d'un grand vide , de cette inutilité de vivre .

Je n'ai pas de recette miracle pour ce que tu ressens , le traumatisme etant encore tellement présent chez toi , chez nous .

Je ne te dirais pas que tu as le devoir de vivre pour tes enfants , tu le sais bien . Je te conseillerai juste de puiser dans leurs forces, leurs jeunesses . Ils sont ce moteur qui te manque tant .

Un mieux être est possible , en tout cas , pour moi c'est le cas, mais il m'aura fallu beaucoup de temps (4 ans déjà ) et de volonté . Avec par ci par la un petit coup de pied au cul .

Tu n'en es pas encore là , le chemin sera long et douloureux .

De tout coeur avec toi en ce moment .
Laurent



Titre: Re : Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Nicole5951 le 30 Septembre 2019 à 11:43:01
Je suis tellement las et fatigué
Prends du temps pour toi, une ballade, dormir une journée, lire, rencontrer un ou une amie, lui téléphoner.... .... Quelque chose que tu aimes, quoique ce soit, fais le pour toi. Et si cela te fait un peu de bien, recommence dès que tu te sens mal.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 30 Octobre 2019 à 14:53:37
Hier fut une horrible journée.  Cetait la date d'anniversaire de ma cherie. Il y a des dates toujours insupportables. Je crois que celle ci est la pire.
Toutefois, aujourdhui, le lendemain, je tombe par hasard sur cette article que je vous partage. Jy vois un signe de Karine.
En effet, certains ici qui m'ont lu le savent bien. Jai mille questions qui me tourmentent et la première de toute est : est-ce que Karine savait qu'elle allait partir ?

Voila donc , peut-être,  un début de réponse.

https://trustmyscience.com/cerveau-utilise-mecanisme-cerebral-porteger-contre-concept-deces/
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: biche07 le 30 Octobre 2019 à 16:12:28
je ne sais pas pour les autres mais dans le cas de mon mari ..il savait ...médicalement rien était possible ..il savait  mais il ne voulait pas attendre qu'elle vienne... a  quoi bon la souffrance il a choisis de partir en toute conscience  ...
cette etude ne prouve pas grand chose je trouve si ce n'est des phénomènes reflexes...la conscience et l'ego ..difficile de quantifier cela avec des machines..biche
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 30 Octobre 2019 à 17:03:51
remarque :
Karine était jeune ... ça fait une différence de paramètres avec Jean Pierre  ...

Citer
..la conscience et l'ego ..difficile de quantifier cela avec des machines..
tout à fait d'accord avec toi
affectueusement à tous
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: david34 le 03 Novembre 2019 à 21:03:36
Ce soir , j’ai ce sentiment étrange mais très clair à ce moment précis .
Celui de me savoir vivant mais de me sentir mort.
Ça vous fait pareil ?
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: BEBE le 03 Novembre 2019 à 21:28:54

Moitié moitié pour moi
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Eva Luna le 03 Novembre 2019 à 22:22:04
J'ai pas tout compris de cette expérimentation mais l'idée est intéressante...

Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: BEBE le 03 Novembre 2019 à 22:35:16

Ni une expérimentation, ni une idée intéressante ...juste la  sensation qu'une moitié de moi est morte et que l'autre tente désespérément de vivre
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: Pascale le 03 Novembre 2019 à 22:36:58
Bonsoir David, 
Après le départ de Jacques,  je vivais entre les 2 mondes l ici et l au delà.. difficile à comprendre et pourtant...
L étrangeté de cette bulle qui me poursuivait, me protègeait, me faisait souffrir.. me permetait de ne rien oublier ... revivre tous les souvenirs parce que je savais très bien qu il n y en aura pas d autre .. j etais décalée  de la vie .. les autres avancaient et je n  en avais pas vraiment envie .. parce que j avais perdu cette moitié...et que je ne savais pas encore qu il  m avait laissé la sienne de moitié..
Je cherchais à être une personne que j étais,  je voulais me retrouver .. jusqu au jour où j ai découvert que ce qu il m avait laissé m a fait devenir la personne que j étais maintenant .. moi même où devrais-je dire ... nous même...

Je te souhaite la paix , la sérénité et la douceur ..

Titre: Re : Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: BEBE le 03 Novembre 2019 à 22:57:15

Après le départ de Jacques,  je vivais entre les 2 mondes l ici et l au delà.. difficile à comprendre et pourtant...


Ha non pas difficile à comprendre du tout... je suis arrivée au même endroit que toi et ça fait 22 mois que j'y suis


.. jusqu au jour où j ai découvert que ce qu il m avait laissé m a fait devenir la personne que j étais maintenant .. moi même où devrais-je dire ... nous même...


J' adore... J' ai hâte de devenir nous même... merci Pascale... tu viens de  donner souffle de vie  à cette moitié morte ... hummm ça me rappelle une autre petite graine insufflée par mon amie Krisnat...''j'accepte de vivre'...

Mille merci
BEBE
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: pscar13 le 04 Novembre 2019 à 00:19:50
David,

J'ai, depuis que j'ai fermé les yeux de mon amoureuse, ce sentiment d'être mort avec elle, nous étions tellement fusionnels qu'une partie de moi est avec elle, elle était toute ma vie.
La seule manière que j'ai trouvé de rester en vie c'est d'écrire, sa vie, notre vie.
Je ne dirai pas que je suis vivant, je suis un survivant.
Titre: Re : Bonjour, petit nouveau
Posté par: qiguan le 04 Novembre 2019 à 08:59:05
Selon les étapes, dates de mon deuil mon état est passé de se sentir
morte
puis survivante avec plein de nuances : incapable de ceci ou cela puis de plus en plus capable ...
puis vivante avec une blessure, un handicap (non visible ... quoique ?) indélébile, impactante sans cesse sur ma vivance ... cf http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg116911/#msg116911

mais je reviens toujours à Dr Fauré page 169 à 171
du deuil au jour le jour
avec
"on mesure alors combien le deuil a amené à une profonde redéfinition de soi même, et l'incidence d'un tel bouleversement a rejailli sur les détails les plus infimes, mais aussi les plus significatifs"