Auteur Sujet: VIVRE SANS LUI  (Lu 3943 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3056
Re : Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #15 le: 19 Novembre 2017 à 20:44:25 »
bonsoir,
pourrais-tu me redonner ces liens. MERCI beaucoup à toi
tous les liens sont en stock dans table des matières
à faire défiler
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
affection
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Marienathalie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #16 le: 01 Décembre 2017 à 13:43:40 »
Bonjour
Je suis nouvelle sur le site
J ai perdu mon conjoint il y a 2 mois et demi
Je suis allée travailler le lendemain des funérailles
Mes collègues  M aident beaucoup mon travail M aide beaucoup
Le soir seule dans l appartement je pleure longtemps ou  pas suivant les jours
J ai déjà vécu de nombreux deuil mais je ne pensais pas que celui ci soit si difficile
Perdre son compagnon est une situation très dure tellement dure
J ai tout perdu en même temps que lui,  ma vie affective, sociale,je vais être obligée de quitter notre appartement
En lisant les témoignages j ai l espoir de voir ma souffrance s apaiser
Il n y a pas une seule seconde sans que je pense à lui, il me manque tellement
Je suis de tout coeur avec vous tous qui écrivez sur ce site
Puissions nous trouver un peu de force grâce à tous ceux qui vivent la même situation
Marie-nathalie

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3056
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #17 le: 02 Décembre 2017 à 05:36:52 »
Avec tristesse je t'accueille ici
Oui tu es au bon endroit pour le soutien le partage sur ce deuil qui ne ressemble effectivement à aucun autre
L'espoir de la lente transformation de la douleur oui très lente à notre insu souvent car ce deuil est si multiple que dès qu'une part se calme une autre jaillie
En lisant en écrivant tu trouveras des pistes de soutien
Citer
Puissions nous trouver un peu de force grâce à tous ceux qui vivent la même situation
oui c'est cela
Bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne patro

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #18 le: 04 Décembre 2017 à 19:43:20 »
 3 ans , déjà . (le 17 -12) 
Quelque chose qui me fait endurer le temps : changer les paroles de chansons entendues ici ou là ...

                                                                   Vivre seul

­ Combien de nuits blanches, J'ai tourné en rond
Dans le grand silence  de  notre maison .
C'est le vide immense, Tout autour de moi
Plus à toi je pense, Plus je comprends que Sans toi...

 Vivre seul, C'est ni vivre ni mourir
Vivre seul : Même entouré de milliers de gens,
Quand celle qu'on aime Toujours nous enchaîne
 Alors qu'elle ne reviendra jamais,
Vivre seul : C'est ni vivre ni mourir.

          ***
­  C'est facile à dire Qu'il me suffirait
Seulement de sourire Pour encore tout espérer...
Quelques mots, peut être Qui sait? auraient pu
Faire renaître Cet amour que j'ai perdu. Mais non ...

 Vivre seul : C'est ni vivre ni mourir
Vivre seul , Même entouré de milliers de gens
Quand celle qu'on aimait Toujours nous enchaîne
Alors qu'elle ne reviendra jamais
 Oh ! Vivre seul C'est ni vivre ni mourir …

         ***
C'est n'attendre plus rien, Ne plus compter les heures
C'est voir des gens heureux, Avec des larmes aux yeux .
Je n'entends plus mon cœur ; Il ne bat plus,.. ou si peu , si­ peu.
Pour finir, à quoi bon ...

 Avec des souvenirs, On ne va pas très loin.
 Mon coeur saura-t-il,  Mon coeur voudra-t-il ?
Battre un jour, un autre demain 
Pour quelqu'un d'autre qu'elle ?

Vivre seul :  Ce serait ni vivre ni mourir ?
 Vivre seul ? Même entouré de milliers de gens
 Quand celle que j' aimais pour toujours m' enchaîne
Alors qu'elle ne reviendra jamais, jamais …

Vivre ! ,alors,  ce sera : ni pleurer, ni mourir !
Vivre ! Entouré de tout ces milliers de gens
Voir des amis heureux, avec des larmes aux yeux
Et le regard aimant d'une amie nouvelle .


  D'après Capuano / Shepstone / Jourdan
   Interprète : Nana Mouskouri

Hors ligne kate911

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #19 le: 17 Décembre 2017 à 16:17:14 »
les paroles sont très belles Patro et si vraies....
j'en ai un peu marre de porter ce masque continuellement, au travail , avec les copines de sports et même avec les enfants qui ne parlent jamais de leur père ( je les vois si  peu); je me lève tous les matins et hop j'enfile ce masque. En fait je crois bien que je veux cacher mon chagrin , pour ne pas faire pitiè, pour me fondre dans la foule, pour ne pas ennuyer.
Aujourd'hui dimanche c'est dur, toute tes affaires sont là, je n'ai pas pu me séparer de quoi que ce soit, j'ai l'impression et je sais que cette maison sera toujours la nôtre  que jamais je pourrais me l'approprier un peu.
Mes entretiens avec la Psy me font du bien enfin je crois. Mais c'est tellement peu.
Je sais que demain, je vais me lever, aller travailler et puis ...de nouveau seule en rentrant.  Moi si optimiste habituellement , j'ai les idées noires en ce moment.
Merci à vous tous pour ces moments partagées

Hors ligne kate911

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #20 le: 18 Décembre 2017 à 08:57:19 »
Hier soir ma fille ainée avec qui je devais passer la soirée du 24 m'a laissé tomber prétextant fatigue, envie se se retrouver seule, besoin de solitude.....Je me faisais une telle joie de passer la soirée avec elle. Depuis le décés de leur père mes 2 filles ne sont pas présentes pour moi et ne comprends pas cet  égoïsme. Ne sommes nous pas une famille, ne devons nous pas nous entraider dans les épreuves.  Je n'ai pas pu aller travailler ce matin et pourtant pour moi le travail est primordial dans ma reconstruction. Je crois que je tombe lentement dans l'abîme, moi qui me croyais très forte.  Juste envie de ne rien faire et de pleurer en pensant à toi qui m'a laissé et qui ne peut me consoler.
merci à vous

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 669
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #21 le: 19 Décembre 2017 à 08:30:22 »
Juste envie de ne rien faire et de pleurer en pensant à toi qui m'a laissé et qui ne peut me consoler.
merci à vous

un jour j'étais mal, je suis allée voir mon médecin, lui ai dit, juste envie de pleurer, envie d'hiberner au fond de mon lit, elle m'a répondu : "eh bien vous aller hiberner et pleurer", elle m'a arrêté une semaine,.. j'ai pleuré, hiberné, et.. c'est reparti...
j'ai lu, ici sur le forum, il y a peu de temps : "se laisser le temps du chagrin", cette phrase me semble si importante
viens le partager ici, encore et encore, si cela te fait du bien, peut être va-t-il un peu s'user
bien tendrement
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne MADR

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #22 le: 03 Janvier 2018 à 21:50:46 »
     Bonsoir Kate 911

          Je me retrouve un peu dans ta relation avec tes enfants.
 Je suis tout à fait consciente que le deuil suite à la perte d'un père est différent du deuil suite à la perte d'un conjoint.
J'ai 3 enfants 1 fils et des jumeaux (fille garçon) plusieurs années plus tard. Tous les 3 ont leur vie. l'aîné qui est marié a 2 adorables fils et vit non loin de chez moi (env 5 kms). Quant aux jumeaux, le garçon vit pour l'instant à Prague avec son amie qui est tchèque et sa sœur vit à la frontière suisse car elle y travaille. Tout cela n'a rien de simple, j'ai plus de contacts avec mes enfants qui sont éloignés sans enfant qu'avec le fils et les petits enfants qui vivent à proximité . Bien sûr, cette situation me fait souffrir mais je ne veux en aucun cas m'immiscer dans leur vie.  De plus, je vis dans la maison natale de mon mari qui est très isolée, il n'est pas question que j'y termine ma vie malgré tous les souvenirs qui s'y trouvent, elle est trop grande, trop d'entretien et trop isolée. Ce sera pour moi une sacrée  décision douloureuse à prendre(seule).
Tout ça pour dire que je suis très déçue du comportement de l'aîné mais il faut accepter, on ne fait pas des enfants pour soi. Quand je me remémore le comportement de mon mari avec sa mère, elle a été placée 10 mois, pas un jour n'est passé sans la visiter et s'il ne pouvait le faire lui même, il envoyait un de nous lui faire un coucou,
  Par contre, ma fille me téléphone tous les jours et mon fils de Prague m'envoie des sms ou parfois m'appelle.
Quelquefois, il m'arrive d'en vouloir à mon fils d'être parti si loin car il pouvait faire son métier en France, tandis que ma fille était obligée de quitter la région pour exercer. Je me persuade que c'est leur vie et leur choix

Hors ligne MADR

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #23 le: 21 Janvier 2018 à 17:24:32 »
   Que je suis triste ! je ne peux m'imaginer que tous les dimanches seront comme celui-ci!
Temps extérieur exécrable à l'image de mon moral. Mon fils aîné est venu manger avec sa femme et les 2 enfants mais n'ont pas traînés; Arrivés 12h20 repartis 14h, je comprends ils ont leur vie, quant à moi , à 15h dans le noir de ma chambre après avoir tout fermé.
       J'ai des idées noires.
 Ce matin, j'ai préparé un pot au feu avec les légumes du jardin que mon mari n'a pas eu le temps de récolter. Ca m'a fait mal. J'ai beaucoup de difficultés à admettre que JAMAIS il ne reviendra,
     je l'attends prostrée .....
Plus de projets, plus rien , que vais je devenir sans lui ? Je ne trouve plus de sens à ma vie. Elle s'est arrêtée le
05/09/2017 le jour où il m'a quittée.
        Je survis avec notre passé. Pas de présent, plus d'avenir.
 Pourtant ,j'ai l'impression de me battre , de vouloir en sortir,
J'ai consulté médecin traitant, psychologue, j'ai fait des séances d'hypnose, de la méditation. Si, je vais mieux de courts instants mais je retombe aussi vite voir quelquefois plus mal qu'avant la thérapie. Je dors 2h1/2 par nuit, je ne mange plus ou très peu , je ne tiendrai pas longtemps......

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3056
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #24 le: 21 Janvier 2018 à 18:33:08 »
prendre soin de soi
c'est déjà continuer tout ce que tu fais
peut être ajouter de l'acupuncture moi et d 'autres sur ce forum avons eu une bonne aide par ce biais
ajouter de tester un peu chaque jour une des choses de :
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg55656/#msg55656
/sommeil
as tu lu le lien sur le sommeil
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/quand-le-compte-de-sommeil-n%27y-est-pas/
mis dans table des matières ?

La pluie ne te donne pas envie de sortir mais les beaux jours sans lui, te feront mal, si tu peux arriver à aller marcher malgré tout (pluie = personne en voit tes larmes) tu en auras des bienfaits au fil des répétitions

si j'ai bien compris il y a très peu de temps que tu fais de l'hypnose

Tu as du mal à lire (oh combien je te comprends pour lavoir vécu lire x fois le même paragraphe etc puis ça revient au bout de tant de mois ... )
mais tu t'intéresses à l'au delà regardes les vidéos dans http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/
c'est moins compliqué que lire

voilà juste quelques petites suggestions pour faire face au gouffre du vide de l'absence ! et tu peut être aucune ne convient à ton cas
juste je voulais te les énumérer ...
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne MADR

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #25 le: 21 Janvier 2018 à 21:54:19 »
  Qiguan, merci pour ta réponse, ca m'a fait du bien d'avoir été écoutée et entendue,
J'ai visionné une vidéo : un interview de Christian Cambois,  je vais essayer de me procurer un de ses livres en espérant
qu'il sera à ma portée : "communiquer avec nos proches disparus"
De plus, j'ai vu qu'il vient faire une conférence à Cambrai(59) le 04/02/2018 c'est quand même à 2h de route ; je verrais
e
Encore merci pour la petite éclaircie que vous m'avez apportée dans cette journée si sombre.

Bonne semaine à vous

                                            MADR

Hors ligne nylou.charmilles@sfr.fr

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : VIVRE SANS LUI pour MADR
« Réponse #26 le: 21 Janvier 2018 à 22:54:46 »
Message  pour  MADR...En  vous lisant j'ai vu la  copie de ma  situation  actuelle...Je  suis  dans  la  même situation ..j'ai perdu mon époux  le 17 octobre 2017 et aujourdhui j'ai  vécu le même scenario  que vous sauf que mes enfants sont dans  la  région parisienne..donc je  passe mes journées seule.. , très  seule..jusqu'à Noel, ils  sont venus regulièrement et depuis je sens que cela s'espace même les communications téléphoniques..ma fille me téléphonait tous les soirs et  depuis qques jours je sens  qu'elle prend de la distance or j'habite une grande maison que nous avons construite ensemble avec beaucoup de terrain que je ne puis entretenir seule..je  suis  perdue..je suis à la  campagne je ne vois personne les compagnons et ami de chasse de mon mari ne se préoccupe pas de mon sort....je  suis perdue et vais devoir concrétiser  la  première décision que j'avais prise au décès brutal de mon cher mari (55 ans de vie commune  et avons toujours trav

Hors ligne nylou.charmilles@sfr.fr

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : VIVRE SANS LUI pour MADR
« Réponse #27 le: 21 Janvier 2018 à 23:11:11 »
Message  pour  MADR...En  vous lisant j'ai vu la  copie de ma  situation  actuelle...Je  suis  dans  la  même situation ..j'ai perdu mon époux  le 17 octobre 2017 et aujourd'hui j'ai  vécu le même scenario  que vous sauf que mes enfants sont dans  la  région parisienne..donc je  passe mes journées seule.. , très  seule..jusqu'à Noel, ils  sont venus regulièrement et depuis je sens que cela s'espace même les communications téléphoniques..ma fille me téléphonait tous les soirs et  depuis qques jours je sens  qu'elle prend de la distance or j'habite une grande maison que nous avons construite ensemble avec beaucoup de terrain que je ne puis entretenir seule..je  suis  perdue..je suis à la  campagne je ne vois personne les compagnons et amis de chasse de mon mari ne se préoccupent pas de mon sort....je  suis perdue et vais devoir concrétiser  la  première décision que j'avais prise au décès brutal de mon cher mari (55 ans de vie commune  et avons toujours travaillé ensemble  c'est à  dire vendre la maison  pour aller où nous n'avons pas pu nous faire de vrais amis la province c'est dur nous avons longtemps vécu et travaillé sur PARIS...Je m'enferme je ne mange plus il y a des jours où je ne m'habille pas...je suis dans le désarroi total..j'aimerai correspondre avec madr..à bientôt

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3056
Re : VIVRE SANS LUI
« Réponse #28 le: 22 Janvier 2018 à 08:35:14 »
Nylou
Avec tristesse je viens te dire qu'ici tu es au bon endroit pour ecrire tout ce que tu veux
Tu peux lire les autres voir comment ils ont survécu, bataillé
Fouiller
 http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/

Pour tous
Regardez cela
http://forumdeuil.comemo.org/accompagner-enfant-deuil-perte/film-coco/msg91224/#msg91224
Belle chanson ... à la fin
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char