Auteur Sujet: Beau temps, Mauvais temps  (Lu 3118 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 218
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #60 le: 18 Septembre 2018 à 16:44:14 »
KrisNat,  je suis totalement impuissant en ce qui concerne l'aide que je pourrais t'apporter.

Je voulais juste te dire que tes mots me touchent. Pensées amicales.

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 219
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #61 le: 18 Septembre 2018 à 22:30:38 »
Ça devrait être plus simple de prendre les décisions seul(e) plutôt qu'à 2, et pourtant c'est si dur...

Hors ligne KrisNat

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #62 le: 18 Septembre 2018 à 22:37:56 »
Merci pour vos encouragements, je me sens moins seule… et j'ai moins l'impression de devenir folle…  ça me rassure.

Hors ligne thael

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #63 le: 19 Septembre 2018 à 17:32:02 »
Je viens de lire ton message. Moi non plus je n'ai pas de regret,l'impression que nous avons vécu intensément ce que nous avions à vivre. Et pourtant je me sens si désemparée parfois... Reçois mes douces pensées.

Hors ligne KrisNat

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #64 le: 22 Septembre 2018 à 20:07:04 »
En zone "Mauvais temps" depuis plusieurs jours déjà.  Et évidemment je n'ai rien fait pour améliorer les choses.  J'ai au contraire tout mis en place pour de bonnes petites sessions d'apitoiement.  Pour la première fois depuis sa mort, j'ai enfilé sa robe de chambre, que j'avais jusque là gardée intacte, odeur inclus.  Pour la première fois aussi, j'ai pris un bain.  J'y ai déposé son super matelas de bain que j'avais acheté pour qu'il soit plus confortable à la fin.  Dans les derniers mois, il prenait bain sur bain, à tous les jours, ça le calmait un peu.  Il passait de notre lit au bain et inversement.  J'ai passé aussi beaucoup de temps dans notre lit, lui aussi resté intact, odeur inclus.  Je sais qu'il faut laver les draps mais je ne peux pas.  Pas encore.  Je suis dans de sales draps, au propre et au figuré.
Donc, je m'apitoie… c'est ridicule et pathétique, mais peut-être est-ce nécessaire.
 

Hors ligne BEBE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 170
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #65 le: 22 Septembre 2018 à 23:12:51 »
Mon amour, ce que je donnerais ce matin pour que tu sois assis devant moi, à notre bureau, et qu'on puisse planifier la suite ensemble.  Je rencontre Maurice, notre banquier, tout à l'heure pour revoir le planning pour la vente de l'entreprise.  On a les acheteurs parfaits, mais il leur manque de fonds.  Leur maison n'a pas encore été vendue.  Et tu sais bien que les partenaires potentiels de notre banquier ont des demandes impossibles, c'est comme quand nous on essayait d'obtenir du financement.  La Financière Agricole et tous les autres, ils n'ont rien à dire de positif, ils prétendent que notre entreprise ne vaut rien.  Bien sûr…
Je ne sais pas trop quelle approche prendre pour régler le dossier au plus vite.  Ce que je sais c'est que je ne peux pas passer l'hiver ici, avec tout ce que ça implique de difficultés et de responsabilités financières.  La récolte arrive très bientôt.   Je ne suis pas prête, le désherbage n'est pas fini.  Ça n'a rien à voir avec ce que tu as connu, des beaux champs parfaitement entretenus, qui faisaient ma fierté.   Non, maintenant c'est difficile, tu n'es plus là et je manque d'énergie.  Il y a trop à faire. 
Il faut vendre… et rapidement.  S'agit seulement de trouver la bonne façon de faire.   J'ai besoin de ton aide ce matin…  Je regarde ta chaise vide en face de moi, seulement le petit coussin que tu utilisais à la fin pour ton dos meurtri.  Je te regarde mon amour, comme si tu étais là.  Alors dis-moi...

Coucou Nathalie,

"Ne t'inquiete pas, on va etre OK" ....

Tu sais quoi ? ....Ce que tu lui avais dit a ce moment la...et ben c'est vrai...c'est ce qu'il va se passer... tu vas etre OK...tout va bien se passer... parce que tu es une fille forte et formidable ... et que le plus dur de ce qu'on peut vivre dans une vie, tu l'as deja vecu  alors tout le reste... c'est du pipi de chat.... savoir ce qu'il faut faire... ca va venir... j'ai eu des moments comme ca aussi ou je me suis dit "punaise mon cheri, dis moi ...dis moi ce  qu'il faut faire"...et soudain un matin,  ce que je devais faire est venu dans ma tete comme une evidence. Est ce lui qui est venu me souffler la solution  ? Est ce mon subconscient qui sachant comment lui aurait fait est venu aider mon conscient ? Je ne sais pas mais en tout cas le probleme a ete regle sans que je n'ai plus eu l'ombre d'un doute sur la facon de le regler.

La reponse de ce que lui ferait dans cette situation...elle est en toi. Ecoute toi....ecoute le.

Je t'embrasse fort Nathalie, gros calin vers toi d'outre Atlantique.
BEBE
Une nouvelle etoile brille dans le ciel
aussi intensement que l'amour qu'elle porte en elle.

Hors ligne KrisNat

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #66 le: 22 Septembre 2018 à 23:58:10 »
Tres chère BÉBÉ,
Tu n'as pas idée du bien que ton message me fait.
Merci, merci, merci.  Tellement.
Amitiés à toi et une très belle nuit xx

Hors ligne BEBE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 170
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #67 le: 25 Septembre 2018 à 14:17:37 »
En zone "Mauvais temps" depuis plusieurs jours déjà.  Et évidemment je n'ai rien fait pour améliorer les choses.  J'ai au contraire tout mis en place pour de bonnes petites sessions d'apitoiement.  Pour la première fois depuis sa mort, j'ai enfilé sa robe de chambre, que j'avais jusque là gardée intacte, odeur inclus.  Pour la première fois aussi, j'ai pris un bain.  J'y ai déposé son super matelas de bain que j'avais acheté pour qu'il soit plus confortable à la fin.  Dans les derniers mois, il prenait bain sur bain, à tous les jours, ça le calmait un peu.  Il passait de notre lit au bain et inversement.  J'ai passé aussi beaucoup de temps dans notre lit, lui aussi resté intact, odeur inclus.  Je sais qu'il faut laver les draps mais je ne peux pas.  Pas encore.  Je suis dans de sales draps, au propre et au figuré.
Donc, je m'apitoie… c'est ridicule et pathétique, mais peut-être est-ce nécessaire.
 

Ni ridicule, ni pathétique, ni apitoiement...

C'est juste que tout est bon pour tenter de garder un lien physique avec eux...

Moi je dors toutes les nuits avec une petite peluche que je lui avais offerte et qui était devenue sa mascotte. 

On est a plus de 9 mois de son départ et tout...absolument tout est encore en place...

Comme toi , je n'ai pas lavé  les draps  sauf que pour le moment je n'arrive pas à aller dormir dans notre lit... je continue a dormir dans le lit d'appoint du canapé ... là ou j'ai dormi a côté de lui les dernières semaines quand il lui avait fallu un lit médicalisé que nous avions fait installer dans le salon....
Je n'ai jamais lavé non plus les derniers  vêtements qu'il a porté pour pouvoir garder son odeur....
Je porte régulièrement sa montre ou je prends ses petites lunettes de lecture dans mes mains...
Je me mets très souvent dans son fauteuil....celui ou il a passé tellement de temps les derniers mois... celui dans lequel il est parti en une fraction de seconde.   
Tout ce qu'il a pu toucher est extrêmement précieux... retoucher tout ces objets en me disant qu'il les a touché me fait du bien même si c'est perturbant en même temps... en la matière,  notre petit chat est certainement le lien le plus fort.

Il parait que ce besoin de garder un lien physique avec eux passera et sera remplacé par un lien intérieur,  mais en attendant je ne vois pas de raisons de  s'en priver ou de ne pas accueillir ce besoin avec toute la bienveillance qu'il mérite.

Alors ne te pose pas trop de questions, prends toi des bons bains chauds et réconfortants dans cette baignoire ou il a  lui même trouvé un peu d'apaisement,  emmitoufle toi dans sa robe de chambre et réfugie toi dans vos draps...
Il ne sera jamais bien loin de toi dans ces moments la.

Avec toute mon amitié
BEBE
« Modifié: 25 Septembre 2018 à 14:36:15 par BEBE »
Une nouvelle etoile brille dans le ciel
aussi intensement que l'amour qu'elle porte en elle.

Hors ligne katrinap

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 122
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #68 le: 26 Septembre 2018 à 10:11:15 »
et pourquoi ne pourrais tu pas t'apitoyer? tu as bien le droit , tu as perdu ton oxygène!, on est dans un système judéo chrétien où dire que ça ne va pas dérange, ne se fait pas,on n'a qu'une vie, on doit pouvoir dire que ça ne va pas, on ne devrait pas avoir peur de déranger l'autre,  apitoies toi autant que tu veux, viens le dire ici on sera là pour t"épauler, nous ça ne nous dérangera pas ta peine, elle viendra accompagner les notres, ce ne sera pas gai, mais c'est aussi la vie, et si te mettre dans ses, vos, draps te fait du bien, te donne le sentiment qu'il est là continues
tendresse
katrin

Hors ligne KrisNat

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #69 le: 26 Septembre 2018 à 18:08:44 »
Et si je vous parlais de lui…

Un homme de peu de mots mais d'une grande intensité.  Il donnait 'image de discrétion et de tout petit.  En réalité il prenait énormément de place.  Une force brute  se dégageait de lui, il était capable de tout et avait cette façon d'analyser les choses qui me renversait.  Dans le discernement, le bon jugement, le sens critique,  il se faisait confiance et son instinct était puissant.   Beaucoup de caractère,  de la prestance et des convictions profondes et ça en prenait pour traverser les étapes et épreuves.   Il a été le leader de la famille, des amis, de son entreprise, de son équipe de hockey, mais surtout de sa vie.   Sa vie lui appartenait et sur ce point, il était non négociable.  Il ne demandait pas conseil extérieur, il ne demandait pas d'aide, en fait il ne demandait rien.  Non pas par égo mais par conviction que toute conséquence ne devait relever que de lui, de nous.  C'est comme ça qu'on gérait les affaires internes.   Il ne pouvait supporter qu'on lui impose quoi que ce soit étant convaincu qu'il devait prendre part à tous les petits détails ou grandes décisions concernant sa vie.  Dans le même optique, il ne s'est jamais résigné à imposer quoi que ce soit à autrui, même lors des pires situations où ç'aurait été nécessaire.   Il croyait fermement en la capacité humaine à comprendre et intégrer les choses, mais qu'il fallait laisser le temps d'y arriver.  Il avait une patience d'ange et était prêt à tous les sacrifices pour nous y amener, à notre rythme,  mais jamais il n'a imposé.  Ç'aurait été contre tout ce en quoi il croyait.

Il avait une intelligence phénoménale et un courage à toute épreuve.  Dans l'adversité, la difficulté et le défi, lui il brillait.   Il a beaucoup briller.  Il disait : "Si c'était facile, tout le monde le ferait".  Il n'avait pas peur de la difficulté, il avait confiance en ses moyens.   Alors il y allait et fonçait, qu'importe, sachant que ce que tout le monde ne ferait pas, lui en était capable.

Moi j'avais une confiance inébranlable en lui.  Il a été la première et unique personne à engendrer ce sentiment en moi.  À son contact, j'étais protégée, appuyée, sécurisée, habitée d'une grande force, invincible.  À son contact  j'ai pu m'ouvrir à ma vulnérabilité, l'exprimer et retirer tant de bienfaits.    Être soi-même, authentique, vivre sa vraie vie, être libre, tant d'états qui m'avaient écahpés jsuque là et qui étaient le coeur de sa vie à lui.   Il a été  mon prince, mon pilier, ma vérité.
Nous avons fait une équipe de feu, rien ne pouvait nous arrêter, rien ne pouvait nous arriver...

J'ai dit qu'il prenait beaucoup de place, en réalité il prenait toute la place... 
Que d'avoir eu accès à cet être merveilleux a été le plus grand et le plus beau privilège que m'a offert la vie.  Je suis grandie par cette aventure fabuleuse.  Et je m'accroche à son inspiration, me répétant "Si c'était facile, tout le monde le ferait" pour me convaincre de relever ce défi et de persévérer dans cette difficulté innommable qu'est devenue ma vie sans lui.  Dans le vide total de ces lieux dénudés, innoccupés, déserts, de cette nouvelle vie démunie de sens,  de ce coeur inhabité et de cette chaise vacante.

Jamais je n'oublierai...



Hors ligne manou21

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 26
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #70 le: 30 Septembre 2018 à 14:35:08 »
Bonjour Krisnat

Je me retrouve tellement dans votre récit , que j'ai l'impression que c'est moi.
Je mets son parfum sur mon poignet  pour qu'il m'accompagne toute la journée,
je dors avec son sweet préféré, je mets ses tee shirt, je lui parle sur mon fond d'écran

Il n'y a pas de bonnes petites sensations d'apitoiement dans ce que vous faites, c'est jusque qu'il
vous manque et que vous avez envie de retrouver un peu de lui l'espace d'un instant.
Et si vous n'avez pas envie de laver les draps, c'est surement par peur de perdre son odeur (moi je regrette
vraiment qu'on l'ait fait pour moi) .
Il n'y a vraiment rien de pathétique dans tout cela, chacun se raccroche à ce  qu'il peut, c'est pas pour autant que l'on
s'apitoie sur son sort. c'est juste qu'il non manque.

Vous n'êtes ni ridicule, ni pathétique croyez moi on fait tous la même chose.

Je vous embrasse tendrement.

Mireille

Hors ligne KrisNat

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #71 le: 06 Octobre 2018 à 18:18:07 »
Salut mon amour…
Je ne viens pas à bout de ce manque de toi qui me poursuit sans arrêt. 
Je vais mieux en général, surtout parce que je dors mieux.  Mais je ne viens pas à bout de mon coeur brisé et de remettre en place les petites miettes que je ramasse ici et là quand je trouve la force de le faire.

Ton départ a tout changé.  Notre vie a explosé ce jour là en millions de petites étincelles brûlantes, qui ont entraîné autant de ravages en retomabant.   Un désordre total et des dégâts dont je ne parviens toujours pas à mesurer l'ampleur.  Mais qui sont bien présents et si difficiles à écarter.  Ton absence définitive est l'étincelle la plus brûlante, la plus résistante et elle crépite sur mon coeur, encore et encore...

Ça n'a rien à voir avec le crépitement du feu dans notre cheminée, ni avec l'odeur familier du bois qui brûle et que tu appréciais tellement à ce temps de l'année.  Non, rien à voir... ça ressemble plutôt à une brûlure au 3ème degré en plein milieu de mon corps par un tison qui refuse de s'éteindre.   Je résiste mon amour, mais cette douleur est lancinante, de la torture.

Tu étais toute ma vie et  je n'étais pas prête.   Je sais bien que tu ne l'étais pas non plus. Ça a juste été plus fort que nous.  Ça c'est vraiment étrange, on n'aurait jamais pu même imaginer que quelque chose puisse être plus fort que nous.  Et pourtant, tu n'es plus là.  Parfois j'ai l'impression que tu es parti avec notre force.  Peut-être en avais-tu besoin plus que moi...     

Je m'ennuie de toi Chéri, le matin, le midi, le soir, la nuit, tout le temps.  Je voudrais entendre ta voix,  rien qu'une petite fois.  On ne s'est pas dit de "derniers mots", on n'a pas fait ça comme dans les films, on n'était pas prêts.  Je cherche encore un mot écrit de ta main qui m'est adressé.  Je sais qu'il n'y en a pas mais je cherche, partout, au cas où... dans tous les tiroirs, dans tous les recoins, à l'endos des recettes, dans les poches, dans les sacs, dans les boîtes,  sur les factures, dans les livres, les armoires, les paniers...  Je sais que je ne trouverai pas, parce que je sais que tu n'étais pas prêt.   Je ne sais même pas pourquoi je veux tellement cette note, elle ne me dirait rien que je ne sais déjà.  Mais tu me manques et ça me ferait du bien.  Je pense.   Et toi tu penses le contraire...  toi tu penses que ça me ferait de la peine, qu'il ne faut pas rester dans le passé, qu'il faut avancer... 

Je t'aime mon amour.  Maudit qu'on était heureux.  Je nous revoie à notre danse de mariage... "Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer, et la terre peut bien s'écrouler..."  oui c'est bien exactement ça qui nous est arrivé.   Et oui aussi pour les passages suivant.  Et oui aussi pour "... car moi je mourrai aussi".  Pas littéralement mais avec ta mort, une partie de moi est morte aussi.  Et oui et re-oui pour la fin.  "...Dieu réunit ceux qui s'aime."   Je m'accroche mon amour et je choisi de croire en cette fin, cette promesse de te retrouver un jour dans un espace ou plus rien ne pourra nous séparer. 

Je t'aime, je t'aime, je t'aime
A l'infini


Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1621
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #72 le: 06 Octobre 2018 à 19:54:44 »
Pensées émues pour ton chéri et toi ce soir...
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 419
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #73 le: 07 Octobre 2018 à 11:38:25 »
Ton  hommage est très beau Nathalie.
Vraiment.
Tu as encore de belles choses à vivre ici.
Je suis certain, non pas qu'il t'attend présentement, mais qu'il sera là pour t'accueillir.

Mais encore un fois, le souffle de chaque minute de notre vie, cette chance que nous avons de vivre, nous devons le ressentir chaque minute.

J'en profite pour te remercier pour ton soutien.

Michaël

JE te souhaite le meilleur des dimanches, même s'il doit être pluvieux...


Hors ligne biche07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 345
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Beau temps, Mauvais temps
« Réponse #74 le: 07 Octobre 2018 à 22:07:54 »
Votre amour est au plus profond de ton coeur..il va te porter quoiqu' il arrive ...affectueusement