Auteur Sujet: Un pas après l'autre.  (Lu 980 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pomalo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 22
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Merci au forum d'exister.
« Réponse #15 le: 01 Juin 2020 à 17:25:26 »
Bonjour à toutes et tous,

J’ai eu besoin de plusieurs jours de silence, de grand silence, mais pour autant je suis revenue lire certains de vos témoignages, anciens ou nouveaux. Ma période « cynique », incontournable pour supporter la perte de mon conjoint, est désormais derrière moi, mais la douleur est là, toujours là bien sûr. J’ai regardé pour la 3ème fois la vidéo de la conférence de Christophe « Vivre le deuil au jour le jour », et je l’ai écoutée différemment car j’entame aujourd’hui le 4ème mois de deuil… Et j’ai compris différemment ses propos, je me suis un peu « située » dans les étapes. A quand cette quatrième étape dont il assure qu’elle aura lieu ??? Très souvent, je pense à mes proches ou à des gens que j’ai connus de près ou de loin, tous touchés par le deuil. Et je pense très souvent à « mes » défunts disparus dont, pour certains, je pensais ne jamais me remettre de leur décès (mes parents, grands-parents, oncle, neveu, filleul, amis, et d’autres...) Et pourtant, la vie a repris le dessus tant bien que mal. Et ce que je sais aussi, c’est que je pense à eux très souvent, pour certains même tous les jours et plusieurs fois par jour, mais ceci dans une sensation d’apaisement et de bonheur, je revis avec eux par la pensée le lien formidable que nous avions créé ensemble. Ainsi, je sais qu’un jour, face à la mort physique de mon époux, je trouverai enfin « la bonne place dans mon coeur » pour préserver cet amour plus fort que la mort. Mais que le chemin est long… Et quand je lis vos témoignages, je me dis que nous partageons tous cette profonde douleur et, trop souvent aussi, l’incompréhension ou l’indifférence (apparente?) de nos proches à qui nous finissons par dire un « Ça va » qui, en réalité, est un « Vous ne voyez pas que je m’écroule ? ».

Mon message aujourd’hui n’a d’autre but que de dire merci à ce forum, il est peut-être pour la plupart d’entre nous le seul endroit et le seul moment où on peut pleurer la perte d’un être cher sans être incompris, jugé, conseillé de façon inadaptée. Et ça, ça n’a pas de prix. Même si je n’écris pas à chacune ou chacun d’entre vous, sachez que votre souffrance me préoccupe grandement et que je voudrais tant pouvoir contribuer à l’apaiser un peu. Mais pour le moment, cela m’est difficile, alors je reste dans le silence. A chaque jour suffit sa peine.

Je vous envoie toutes les pensées positives et les souhaits d’apaisement possible.

Cathy
Un pas à la fois me suffit.
Gandhi.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1313
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Merci au forum d'exister.
« Réponse #16 le: 01 Juin 2020 à 20:50:28 »
Bonsoir,

Merci Cathy pour ton message, il m'a beaucoup touché.
J'ai beaucoup écrit sur le forum, c'est le seul endroit où je peux parler de mon amoureuse sans qu'il y ait de blanc ou des yeux qui se baissent ou pire, qu'on fasse comme si je n'avais rien dit.
Je lis tous les messages, lire c'est de l'écoute, et parfois on a juste besoin d'être écouté, en silence.

Douce soirée, une pensée pour ton époux.

Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne Pomalo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 22
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un pas après l'autre.
« Réponse #17 le: 02 Juin 2020 à 08:31:37 »
Bonjour pscar13,

Ce que tu dis est tellement vrai : « Lire, c’est de l’écoute »… Et accéder ainsi à la possibilité précieuse de retrouver d’autres semblables avec qui partager en silence, en sachant qu’on comprend et qu’on est compris. Je me retrouve tellement dans ce que tu décris, comme sûrement des tas de gens ici, « le blanc », « les yeux qui se baissent »,  l’indifférence (apparente seulement, en tous cas je l’espère…). Et ça, ça donne juste envie de passer son chemin et d’éviter les gens . Mais je ne veux pas devenir aigrie, surtout pas ça, et je me suis promis une chose : si l’un(e) ou l’autre de ceux qui m’ont ignorée ou oubliée vivent à leur tour un veuvage, ou une autre perte d’être cher (et, la mort étant un phénomène universel, ça ne manquera pas d’arriver…), je leur tendrai la main et les écouterai en silence s’ils en ont besoin.

Je te souhaite une très bonne journée et je vais rajouter une mention pour la première fois, une mention que je ne comprenais pas au début sur ce forum où les gens envoyaient des pensées à leurs proches disparus. Mais vous avez tous raison, c’est ainsi qu’ils continuent à vivre à travers nous, et pourquoi s’en cacher ??? Alors, selon la formule que tu as employée toi aussi, je t’envoie une pensée pour ton amoureuse. Remplie d’amitié.

Cathy
Un pas à la fois me suffit.
Gandhi.

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 242
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un pas après l'autre.
« Réponse #18 le: 02 Juin 2020 à 15:48:22 »
Bonjour Pomelo/Cathy
Je viens de parcourir ton post. Tu dis que tu rentres dans le 4 è mois, pour moi c'est 4 ans. Et bien, je lis toujours ce forum
et parfois j'y réponds.
Je trouve que tu as bien avancé sur ce chemin du deuil. Chacun a sa façon de le faire soit dans la solitude totale soit en multipliant les "sorties" (bien sur hors de cette période confinement/déconfinement).
Je pense à ce monsieur que tu as croisé le premier jour du déconfinement, celui qui s'est senti "contagieux" parce que agé.
Peut etre que lui aussi est en souffrance (et qu'il es seul ) qu'il manifeste par de l'agressivité. Toi c'est le contraire, de part ton coté solitaire tu as  choisi  d'etre à l'écart sauf pour les actes indispensables de la vie quotidienne.
Ce qui nous arrive à tous sur ce forum est une épreuve.  L'entourage est souvent maladroit c'est vrai et on ne se sent pas compris comme s'il fallait tourner la page rapidement.  Ils verront eux aussi un jour. Heureusement le forum est là pour venir déverser de temps en temps un trop plein.
Je t'adresse un peu d'énergie pour continuer ta route .

Hors ligne Pomalo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 22
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un pas après l'autre.
« Réponse #19 le: 02 Juin 2020 à 16:30:12 »
Merci beaucoup 3pommes de m’adresser de l’énergie, j’en veux bien !!! Tu penses que j’ai bien avancé sur le chemin du deuil, j’en ai parfois aussi l’impression mais cela me fait parfois peur : à quand l’effet boomerang ? Ce dont je suis certaine, c’est que, pour moi comme pour toi et nous tous sûrement sur ce forum, la vie continue, certes, mais « pas comme avant », « autrement ». Peut-être moi-même, dans 4 ans, je serai aussi ici pour garder le lien et prouver aux autres qu’on peut s’apaiser. C’est en tous cas ce que je me souhaite et ce que je nous souhaite. Ce qui me porte en ce moment, c’est d’avoir parfois (même souvent…) l’impression que c’est mon époux décédé qui m’insuffle de l’énergie et qui me pousse jour après jour.

Ce que tu dis au sujet du monsieur âgé un peu agressif est tout à fait possible. Ma souffrance était telle ce jour-là que je n’ai pas voulu voir la sienne. Aujourd’hui, je vis mieux les choses, j’ai moins les nerfs à fleur de peau, et lorsque je sens que ça va moins fort, je reste seule et ça passe. La solitude m’a toujours apaisée, enfant comme adulte…

Merci de m’avoir lue, je te souhaite le mieux que tu puisses espérer à ce jour.

Amicalement.

Cathy alias Pomalo !
Un pas à la fois me suffit.
Gandhi.