Auteur Sujet: Vivre sans sa maman.  (Lu 279 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Adeline

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Vivre sans sa maman.
« le: 30 Octobre 2019 à 03:23:42 »
Bonsoir,

Voilà bientôt 5 mois, ma maman est partit. Elle a eut une vie difficile jalonnée de difficultés. Après un long combat contre le cancer, elle s est éteinte dans son  sommeil, victime d une crise cardiaque a l âge de 64 ans.
Et je n arrive pas à me relever. Aujourd’hui c était son anniversaire, elle aurait eut 65 ans...
Je ne sais pas comment y arriver sans elle. J étais très proche d elle et l avait pratiquement chaque jour au téléphone.
En 1 an, j ai divorcé, perdu mon travail et perdue ma maman. Chaque jour qui se lève est de plus en plus difficile.  Pourtant j ai 2 beaux enfants de 16 et 10 ans. Mais je n y arrive pas...
Je ne vois pas comment je peux me relever. J ai si mal. C est si douloureux de vivre sans elle.

Hors ligne Mandy

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 60
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans sa maman.
« Réponse #1 le: 30 Octobre 2019 à 14:45:21 »
Bonjour

Je ne vais pas pouvoir beaucoup t aider et malheureusement je pense que le deuil est un cheminement personnel. J'ai aussi perdu ma maman il y a un peu plus d un mois. Elle avait comme ta maman un cancer et elle a fait un malaise chez elle en présence de mon papa, de ma sœur et moi. Mon frère était à Paris. Elle n'arrivait plus à respirer et son cœur s'est arrêté dans l ambulance, le malaise étant très vraisemblablement dû à de l'eau dans les poumons.

Depuis j'ai l impression de survivre et pourtant je suis entourée et j'ai un bébé de 1 an.

On a qu'une maman, c'est un pilier. Une maman ça s'inquiète pour ses enfants même quand c'est au plus mal. Ça donne TOUT une maman.
Donc à la hauteur de ce que sont nos mamans sont nos peines et notre détresse.
La seule chose qui me fasse du bien est d'en parler, d écrire des souvenirs, de la faire vivre avec nous.

Malheureusement à ton deuil s'ajoute d'autres pb car bien souvent les m** n'arrivent jamais seules... Mais un pas après l'autre. Je comptais passer un concours avant que ma maman ne décède et j'avoue avoir le plus grand mal à le préparer tant mon esprit est ailleurs mais je me dis que ma maman n'aurait pas aimé que je reste à ruminer. Donc j essaie de m y mettre pour pouvoir retravailler rapidement car le travail occupe la tête et permet de ne pas penser à ta douleur h24. Plein de courage. J'espère que tu es bien entourée tout de même et que tu as encore ton papa.