Auteur Sujet: Vivre sans ma maman  (Lu 604 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Mandy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Vivre sans ma maman
« le: 21 Octobre 2019 à 09:19:02 »
Bonjour
J'ai 33 ans et suis maman d'un petit garçon qui a eu un an le 14 octobre. Ma maman s'en est allée le 26 septembre sans le voir souffler sa première bougie.
Il y a 6 ans elle a eu un cancer du sein qui a récidive il y a 3 ans... Il était déjà avancé il y a 6 ans et elle avait du supporter une grosse chimio et l ablation d un sein.
Je m'étais rapprochée géographiquement pour la voir plus souvent. Le cancer semblait stabilisé mais il y a 1 an et demi elle avait eu de l'eau dans le coeur. On nous avait dit que ça pouvait revenir et que cela venait du cancer ou du traitement. Un médicament lui a été donné pour stabiliser cette eau et cela semblait fonctionner d'après l oncologue. Il y a un peu plus d un mois ma mère se plaignait d'être essoufflée, de ne pas se sentir bien. Étant une personne moyennement optimiste et ayant tendance grâce à docteur Google à tout rattacher au cancer nous avons essayé de la rassurer en lui disant que ça devait être de l angoisse vu qu elle était allée aux urgences quelques semaines auparavant et que RAS. Sauf qu'aux urgences ma maman nous a appris qu'ils n'avaient pas vérifié l eau dans le cœur je lui ai donc dit qu elle avait raison de prendre rdv. Les jours passent et je pars en voyage aux canaries. Nos premières vacances avec mon fils, un voyage d un mois. Ces 2 dernières années ont ete difficiles, mon père a eu un cancer du colon en juin opéré en stade précoce et ma sœur a failli mourir des suites d'une hémorragie interne post sleeve. Je n'imagine pas en partant que ma mère ne va recevoir que des mauvaises nouvelles. Suite à la visite du cardio elle va immédiatement à l hôpital pour une ponction de l'eau qui est abondante. Cette ponction va lui causer une douleur intolérable, le chirurgien lui ayant fait une anesthésie locale qui n'a pas fonctionné. Il n'a pas réussi à enlever toute l'eau. Le lendemain il dira à mon père en sortant des toilettes en 4 minutes qu'il faut faire une fenêtre à ma mère pour que l'eau s'écoule dans les poumons et qu elle en a pour 1 an. Il laissera mon père dans le couloir avec cette horrible nouvelle. Nous n'avons rien dit à ma mère pour ne pas l affoler et pour qu elle puisse garder le moral  et l'autre cardiologue nous a dit qu'il fallait surtout changer le traitement du cancer et ne pas faire l opération. Qu'il était impossible de prévoir ce genre de choses et que le chirurgien avait eu tort de nous dire ça. Ma sœur m'appelle à 7h du matin pour me raconter tout ça je m effondre. Elle me dit qu'il faut peut être rentrer. Je suis dans le déni je me dis 1 an pas 2 semaines (il me reste 2 semaines de vacances) mais je rentre quand même 2 jours plus tard. Mon frère qui était à Paris lui n'est pas descendu il avait pris ses billets pour venir au rdv avec l oncologue pour trouver un nouveau traitement. Il est très optimiste et me dit que maman ne va pas mourir que c'est une battante et qu'il y a encore des solutions. Ma mère sort de l hôpital le 25 après une ponction au poumon (on ne saura jamais si cets l intervention du cœur qui lui en a mis la). Le médecin dit qu elle n'a presque plus d eau dans les poumons et qu elle peut rentrer chez elle. Que tout va bien. Lorsque je suis arrivee le mercredi 25 septembre ma mere dormait je lui ai pris la main mais ne voulait pas la réveiller. Le 26 nous avons menti sur les raisons de notre retour pour ne surtout pas l inquiéter, nous avons fait une sieste l après-midi et sommes allés faire une course. Elle a quand même pu jouer avec mon fils, nous avons fait une partie de Scrabble et avons parlé des vacances, de mon fils. Elle était fatiguée mais pas mourrante. Je devais repartir quelques jours plus tard et revenir régulièrement. À 22h20 ma mère n'arrive plus à respirer nous lui prenons la main avec ma sœur j'ai mon fils dans les bras je lui tiens le genou. Elle me dit qu elle va mourir je lui dis que non et qu'il faut respirer. Elle y arrive difficilement mais elle y arrive. Sa tête bascule en arrière à la recherche d air ses yeux s ecarquillent et on lui hurle de revenir avec mon père. Et elle revient et essaie de respirer. Les pompiers arrivent ses lèvres sont bleues mais elle fait encore des signes pour communiquer. Je lui crie qu'on est avec elle. Les pompiers l emmènent elle a l'air inconsciente. Je les suis dans le couloir de l extérieur et je dis à ma maman qu'on est là qu'il faut qu elle s accroché. Et la porte de l ambulance se referme. Nous ne pouvons pas monter avec les pompiers  ni les suivre car ils l emmènent directement en soin intensif et nous ne pourrons pas y entrer vu l heure. 30 minutes plus tard nous appelons les urgences qui nous disent qu elle est arrivée qu'ils nous rappelleront dans 3 h. 30 minutes plus tard le téléphone sonne. Nous sommes désolés elle est décédée dans l ambulance. J appelle mon frère qui hurle et sanglote qu'il n'était pas là. Depuis je suis morte moi aussi. J'ai un mari aimant un bébé adorable une famille unie mais mon cœur est vide. J'ai fête les 1 an de mon fils avec mon père ma sœur mon mari et sa mère. Quelle épreuve de voir ma bm jouer avec mon fils et me dire que ma maman ne le verra plus jamais. Qu'il ne se souviendra pas d'elle alors qu elle l adorait. Tous les matins j'ai l impression que je vais me réveiller et je me souviens d avoir vissé son cercueil. J'ai tellement mal, tellement de regrets... De ne pas avoir assez profité d elle, de ne pas lui avoir assez dit que je l aimais, d'avoir toujours été dans une logique de boost pour la maladie sans trop lui dire que je savais qu elle avait peur et que c'était difficile. Je ne l'ai même pas embrassé le 26 au  réveil. Je n'ai pu qu embrasser un corps froid et sans vie. J'en veux à la terre entière d'être en vie. J'aimerais tellement l'avoir au téléphone je l appelais tous les jours. Tous les soirs je revis sa mort. Désolée pour le roman je ne sais pas comment m'en sortir... Elle avait 69 ans je l'aimais du plus profond de mon âme

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans ma maman
« Réponse #1 le: 21 Octobre 2019 à 09:45:14 »
Amanda
pour le moment il n'y a pas de mots pour vous réconforter, tout est trop violent, trop brutal
la culpabilité qui vous ronge est un moteur puissant de souffrance
prenez le temps de la pleurer, de vous reposer car la mort d'un très proche épuise physiquement, émotionnellement,  venez parler de cette maman extraordinaire
on sera là pour écouter avec bienveillance et affection
ensuite sera le temps des étapes du deuil, vous aurez besoin d'être entourée,
un pas après l'autre...
amitié
katrin

En ligne Mandy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans ma maman
« Réponse #2 le: 21 Octobre 2019 à 09:48:38 »
Merci pour votre réponse

En ligne Mandy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans ma maman
« Réponse #3 le: 02 Décembre 2019 à 00:03:07 »
Tu me manques tellement maman...

Papa est là depuis hier... il n'arrête pas de pleurer alors je retiens mes larmes. J essaie d'être forte. Mais j'ai tellement mal. Comment puis je le soutenir alors que je n'arrive même pas à me soutenir ?
J'ai revu la psy, elle m'a demandé si j'allais un peu mieux que la dernière fois...mieux qu'il y a 2 semaines....
Tu es morte il y a 2 mois comment peut on aller mieux? 33 ans d'amour...

J'ai réalisé aujourd'hui que si je mourrais à ton âge ou un peu plus âgée, j'aurai vécu plus longtemps sans toi qu'avec toi. Elle me paraît déjà si longue la vie sans toi au bout de 2 mois.

J'ai décoré le sapin aujourd'hui. L'an dernier tu me demandais de t'envoyer une photo du sapin allumé. Aujourd'hui il n'y a plus rien à e'viyer.

Pour toi j'essaie d avancer. Pour ceux qui restent comme tu l'aurais souhaité . Mais sache que j'ai mal à en crever.

Je t'aime maman adorée

Hors ligne melo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans ma maman
« Réponse #4 le: 02 Décembre 2019 à 23:56:15 »
" elle me paraît déjà si longue la vie sans toi " Je me répète cette phrase si souvent Amanda. J'ai tellement mal a me dire qu'il faut continuer sans eux a présent ..j'ai beau être entouré je me sens si seule sans mon papa...je regarde la photo de mes parents devant le sapin avec ma fille dans les bras de mon papa l'an dernier et je n'arrive pas à me motiver à l'installer bien que ma petite puce attende.
Continuer , avancer ...retrouver un semblant de bonne humeur chaque jour j'essaie de m'en convaincre mais rien n'y fais , la douleur reprend le dessus. vendredi sa fera un mois et pourtant j'ai l'impression de ne pas l'avoir vu depuis une éternité.

En ligne Mandy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans ma maman
« Réponse #5 le: 03 Décembre 2019 à 12:43:35 »
J'aimerais te dire que le premier mois est le pire mais je ne vois pas tellement de changement à dire vrai au bout de 2 mois.

Je ne fêtais jamais Noël avant, l'an dernier était mon premier sapin pour mon fils même s'il était tout bébé.
Mes parents m'avaient portés plein de decorations et des guirlandes lumineuses. Ma mère trouvait ça tellement joli. Que j'aimerais encore partager cela avec elle surtout que mon fils est maintenant très intéressé par les jolies boules du sapin. J'essaie de me dire qu'elle est avec moi... Essaie d'imaginer que ton papa t'accompagne quand tu installeras ton sapin.

Courage pour vendredi... Avant je disais que le temps passait trop vite. Aujourd'hui, j'ai l'impression qu'il s'écoule très lentement et comme toi que cela fait une éternité.

J'appréhende beaucoup les fêtes de fin d'années. Nous sommes dans ma belle famille et comme souvent nous allons chez mes parents pour le nouvel an. Quelle tristesse de savoir que 2019 est la dernière année qu'ils verront.

Désolée aujourd'hui c est un jour sans mais je t'envoie quand même un peu de bonne énergie :)

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans ma maman
« Réponse #6 le: 03 Décembre 2019 à 15:07:46 »
les filles
il faut que l'ons e dise que nos parents eux aussi ont perdu les leurs et ils sont restés de bons parents, ont vécu de belles choses, on continuera sans eux mais pour eux, pour nos enfants, pour nos conjoints et aussi pour nous car nous n'avons qu'une vie, on doit tenter tous les jours de trouver une pensée positive, un moment de bonheur, un bien être ... pour se ménager, se faire du bien
allez voir last christmas je pensais que ce serait un film neuneu ma fille de 10 ans m'y a trainé hier au cinéma et en fait cela résonnera en vous comme cela l'a été pour moi compte tenu de nos deuils cela vous fera du bien
je vous embrasse fort
katrin

En ligne Mandy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans ma maman
« Réponse #7 le: Hier à 10:38:25 »
Oui c'est vrai...mais j'avoue que j'imaginais davantage la perdre quand j'aurais la cinquantaine que la trentaine. Ça me mine beaucoup par rapport à mon fils. Après j'ai lu ce matin le témoignage sur ce site de la perte de son papa à 15 ans... J'ai eu la chance de l'avoir 33 ans.

Après bien sur j'espère qu'un jour j'arriverai à retrouver une forme de bonheur même si ce sera différent d'avant.

Je me le note mais vu que je pleure en ce moment juste en regardant des pub..

À bientôt

Hors ligne melo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans ma maman
« Réponse #8 le: Hier à 23:04:27 »
Tu as raison  Amanda , et bien sûr que l'on doit pouvoir continuer de vivre pour eux , pour nos enfants et peut être nos futurs petits enfants. Ma mère me répète souvent que mon père a perdu ses frères assez jeunes et son père et qu il a continuer malgré tout à apprécié les bons moments que la vie lui offrait. Il n'y a pas de justice dans la mort , il n'y a pas de meilleurs façon etc. Mais pour ma part j'ai beaucoup de mal a accepter qu il soit parti si vite. Le cancer a emporté plusieurs personnes de ma famille et de mon entourage . Je me souviens combien mon père était inquiet de voir ses amis partir les uns après les autres. Mais pour lui on n'a même pas eu le temps de mener un combat .. mi juillet il était encore très costaud physiquement et hyper dynamique . Mi août il avait déjà maigri beaucoup trop. Mi octobre il intégrait la réa et début novembre il est parti. J'ai tellement de mal a réaliser et à accepter en lisant le dossier médical que cette putain de tumeur est fait son chemin sans bruit et si vite.
Mais comme toi Mandy je me dis que j'ai eu la chance de l'avoir 35 ans et qu'il aura au moins connu ma fille . Et plus que tout je me répète que j'ai eu la chance d'avoir un super Papa et je le vois autour de moi ce n'est pas le cas de tout le monde. J'ai des amies qui ont perdu leur père et qui m'ont dit " Toi tu as eu un super Papa , un vrai papa garde sa en tête "
Alors je le garde en tête et dans mon coeur mon super Papa .
Amanda j'ai envie de te dire qu'on retrouvera une forme de bonheur et qu'un jour on pensera à eux sans pleurer mais en souriant de tout cet amour et ce bonheur qu'il nous on donné.
Il paraît que la vie reprend toujours le dessus..avec le temps sans doute.
Je vous embrasse les filles

En ligne Mandy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre sans ma maman
« Réponse #9 le: Aujourd'hui à 08:51:34 »
J'allais t'envoyer un message par rapport au dossier médical de ton papa. Souvent ça fait plus de mal que de bien  de s'y replonger.

Le cancer... Ce mot si terrifiant responsable de tant de cataclysmes dans la vie des gens.

J'espère que la vie reprendra un jour ses droits. Pour le moment j'essaie juste de ne pas sombrer...
Un super papa disparu pour toi une super maman pour moi mais un énorme manque et un cœur en miettes. C'est aussi cela qu'ils nous laissent. C'est dur..

Bisous