Auteur Sujet: vivre le deuil de son papa  (Lu 553 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Hoa

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
vivre le deuil de son papa
« le: 20 Décembre 2018 à 18:33:30 »
Bonjour,

J'ai perdu mon papa brutalement il y'a 3 mois, j'ai 22ans. Les deux premiers mois ont été très difficiles, j'avais beaucoup de tristesse, de sauts d'humeur et d'idées noires. Ce mois ci je me sens vraiment bien à côté des mois passés mais j'ai perdu toute motivation dans mes études de droit. Je sors peu de chez moi car j'ai besoin de dormir 12 heures par jours mais quand je sors je me sens très très bien, je plaisante beaucoup avec mes amis et ça me fait vraiment plaisir de les voir.

De base je suis quelqu'un de très nerveuse mais depuis que mon père a disparu, je suis devenue très très relaxe, trop relaxe peut être même. J'ai du mal à me projeter dans l'avenir car j'ai une vision de la vie un peu triste par la force des choses. J'ai toujours les mêmes rêves mais ils ne me paraissent plus aussi séduisants qu'avant.

J'ai l'impression d'être en hivernation, au début je me disais que c'était normal après la situation que j'ai vécu, j'avais besoin de me remettre sur tout les plans.  Cette situation ne me paraît plus très normale à force .. Je m'inquiètes un peu de ma situation.

Est ce déjà arrivé à quelqu'un ?  Si oui combien de temps ça à duré ? dois je m'inquiéter ?  Comment retrouver de la motivation dans ma vie ?

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 316
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : vivre le deuil de son papa
« Réponse #1 le: 20 Décembre 2018 à 19:10:15 »
bonsoir hoa

22 ans c'est jeune et 3 mois cest très peu
surtout que tu dis qu'il est décédé brutalement
tu ne dois pas encore réaliser les choses, tu parles d'hibernation, c'est ça une sorte d'ankylose de l'esprit pour ne pas affronter le choc en pleine face
laisses toi du temps et si tu vas mal dans quelques temps, essaie peut être de rencontrer un spécialiste qui va t'aider?
as tu des espaces pour parler de ton père? avec ta mère? des amis?
c'est important pour élaborer le deuil
pends soin de toi
katrin

Hors ligne Olaria

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 18
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : vivre le deuil de son papa
« Réponse #2 le: 24 Décembre 2018 à 12:43:41 »
Hello j'ai perdu mon papa en juillet et j'ai 25 ans.
Tout comme vous j'ai senti une démotivation pour mes études (surtout que je commençais une nouvelle formation).
L'approche des examens et de mon oral à préparer et passer m'a un peu motivé à bosser.
Mais j'avoue tout faire par contrainte je ne sais plus ce que j'aime plus ce dont j'ai envie (sauf parfois rester sous ma couette et pleurer pendant des heures).
Pour moi tout ceci me semble normal.
Il y a des phases bien, des moins bien et des très noires.
Tout cela s'alterne avec plus ou moins de hasard.
Je vous souhaite bon courage et bonne continuation sur ce chemin si escarpé.

Olaria.

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1911
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : vivre le deuil de son papa
« Réponse #3 le: 26 Décembre 2018 à 13:26:01 »
Bonjour Hoa,
Tu sembles un peu anesthésiée, il n'y a rien de plus normal.
Laisse les émotions venir à toi. Elles viendront quand ce sera le bon moment.

Vis, poursuis tes études, profite de tes amis, c'est ce que ton papa aurait voulu, j'en suis sûre.
Il te protège encore, de là où il est.

Je t'embrasse, courage...
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Psychyn

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : vivre le deuil de son papa
« Réponse #4 le: 29 Décembre 2018 à 23:11:56 »
Bonsoir Hoa,

Je confirme, tes réactions sont « normales ». Vu que ca ne fait que quelques mois, je pense que tu es encore en etat de choc, dans le deni. Il faut te laisser beaucoup plus de temps à mon sens, bien que ce soit tres variable d’une personne à une autre.
Pendant cette periode, je te conseille de ne prendre aucune décision hative, et ainsi de continuer sur ta lancée tout en prenant bien soin de toi (prends le temps qu’il faut meme si nos ressources nous surprennent souvent).
Que tes ambitions pro ne soient plus la priorité des priorités, c’est normal.. accroche toi toutefois pour te réaliser pleinement dans ta vie!

Plus généralement, lorsque l’on subit ce type de tragédies, on en vient à relativiser naturellement beaucoup de choses dans nos vies respectives, car on touche malheureusement à la perte de l’essentiel, des véritables fondamentaux.
Ta conception de la vie peut donc s’en trouver changer (pour certains pas pour tous, car ca peut n’etre qu’une passade due à la déprime/dépression).
Chacun réagit comme il le peut fonction de sa personnalité et de ses ressources, il n’y a pas de règle. Il peut y avoir une alternance de phases dépressives et d’autres plus sereines ou pas, seul le temps te le dira.

Bises et fais bien attention à toi.

Hors ligne Hoa

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : vivre le deuil de son papa
« Réponse #5 le: 02 Janvier 2019 à 01:03:06 »
Merci pour vos réponses, elles m’ont beaucoup aidées.
Non je n’ai pas d’espaces pour parler de mon père car il était à l’origine de beaucoup de conflits au sein de la famille, l’évoquer est tabou. . Il était gravement malade et à cause de cela il a fait souffrir beaucoup de personnes dans mon entourage. Certains semblent.soulagés  de son départ et peu on l’air prêt à pardonner.

On m’a dit qu’il fallait un an pour sortir du deuil, du moins sortir de cette période trouble rythmée par des variations d’humeur et de fatigue vertigineuses.

Faut il parler de son deuil  à son généraliste ?

Hors ligne vortex

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 132
Re : vivre le deuil de son papa
« Réponse #6 le: 02 Janvier 2019 à 20:21:12 »
Bonsoir,

Il n'y a pas de normal ou pas normal. Il faut plus ou moins de temps pour chacun d'entre nous afin de se sentir bien mieux, ça prend souvent du temps, beaucoup de temps pour se sentir mieux, les symptômes que tu décris, sont les mêmes que j'ai vécu et que vivent sans nul doute un pourcentage non-négligeable des endeuillés. Si il te faut trois, six ou douze mois pour te sentir mieux alors ce sera le cas. Il n'y a pas de temps exacte défini qui serait maladive, chacun réagit à sa manière, selon ses moyens face à un évènement qui est attendu ou inattendu, c'est-à-dire, la mort d'une personne. d'un être cher.

Hors ligne Psychyn

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : vivre le deuil de son papa
« Réponse #7 le: 02 Janvier 2019 à 20:54:51 »
Bonsoir Hoa,

Ces histoires de durées, c’est clairement bidon.. c’est très variable en effet, d’autant que cette épreuve nous change finalement à vie pour certains ... les effets peuvent resurgir n’importe quand (des années plus tard) ou quasi jamais selon les cas. A mon sens, il s’agit davantage de gérer l’intensité de notre souffrance lorsqu’elle s’exprime, car peut etre un vrai frein  et parfois destructrice dans nos vies respectives.

L’essentiel c’est que tu prennes vraiment soin de toi, j’insiste, et tentes de trouver des moyens d’évacuer et d’apaiser ta souffrance.
Tu peux bien sûr en parler à ton généraliste qui te connait et pourra peut etre t’offrir une écoute et te réorienter au besoin vers des structures spécialisées (psy, assoc pour un suivi individue ou des groupes de parole...).
Tu ne risques rien à essayer, toute branche à laquelle tu pourras te raccrocher sera la bienvenue.

Bises et bonne soirée.