Auteur Sujet: Un manque, toujours...  (Lu 640 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne LaPépette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 144
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Un manque, toujours...
« le: 28 novembre 2020 à 22:14:02 »
Maman, déjà plus de deux ans et demi que tu es partie...

Etonnamment, j'arrive à vivre, sans toi. La douleur ne m'empêche plus de vivre, elle me rappelle seulement à quel point tout serait tellement plus beau si tu étais là, si tu pouvais partager avec moi mes joies, mes peines, toutes mes aventures... et si je pouvais partager les tiennes.

Tout est toujours si différent… Je me sentirai tellement plus vivante si tu étais là.
Je me sens comme une survivante. Je suis désolée pour toutes les personnes qui vivent avec moi aujourd'hui, mais tout manque de saveur ici depuis ton départ. Peut-être qu'en devenant maman, tout sera différent ?
Le jour où, tout comme toi, je connaîtrais ce bonheur, cela me donnera peut-être une nouvelle vision du monde.

Je rage toujours, pourquoi es-tu partie aussi tôt ? Pourquoi toi ?
Si je deviens maman d'une petite fille, je lui donnerai ton prénom en deuxième prénom. 

Je pense à toi, j'ai besoin de toi, besoin que tu me reboostes, quand ça ne va pas.
Besoin que tu me confortes dans mes choix. Du coup, j'essaie d'imaginer ce que tu aurais pu dire en espérant ne pas me planter.

Je savais, lors de la maladie, la souffrance que ce serait de te perdre. J'espérais tellement me tromper.
Malheureusement non.  (...) Je n'ai toujours pas trouvé mon tatouage, je voulais inscrire dans ma chair ce lien puissant que nous av(i)ons. Mais rien n'est assez beau, rien n'est assez significatif. Alors j'attends l'inspiration, ce "oui... c'est ça".

Je suis désolée, je me comporte mal. Je ne prends pas assez soin de moi. Cela te ferait de la peine de me savoir ainsi.
Mais ton absence ne m'aide pas à m'en sortir. Parfois je me dis qu'au moins, je pourrais faire attention pour toi, pour ne pas gâcher tout ce que tu aurais souhaité pour moi. Mais n'ayant aucun compte à rendre, ou presque....

Pensées à toutes les personnes qui perdent un de leurs parents avec qui elles ont un lien fusionnel...

Je pense à toi chaque jour, Mamoune, toi que j'aimais plus que tout. Je t'aime d'un amour éternel

Hors ligne Julien

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 101
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • Nordtombe
Re : Un manque, toujours...
« Réponse #1 le: 29 novembre 2020 à 12:40:55 »
Je suis tellement triste de vous savoir coupable.  Après ces années, vous semblez encore éprouver de la colère et du ressentiment face à cette perte douloureuse. J'aimerai trouver les mots pour apaiser cela en vous, hélas c'est votre chemin. Il y a toujours une lumière au bout.  Et même s'il est difficile et tortueux nous devons chacun prendre ce chemin.
Je trouve l'idée du tatouage très belle, ce serait un beau symbole.
J'ai longtemps chercher un tatouage, pendant plus de 10 ans. Je voulais l'idée comme vous la décrivez qui me dirait : c'est ça.
Mais ce n'est jamais venu jusqu'à ce que je fasse le pas qui me faisait peur...

Enormes pensées et courage à vous.
On a des mots pour une peine légère mais les grandes douleurs ne savent que se taire.

https://nordtombe.fr/accompagnement-et-aide-au-deuil

https://www.facebook.com/julien.demeocq

Hors ligne chris

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 78
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un manque, toujours...
« Réponse #2 le: 30 novembre 2020 à 08:37:16 »
Je  pense bien à vous.
Comme vous, je me disais aussi , quand maman ne sera plus là, impossible d'y survivre , vous  mentionnez sur mon fil de conversation  les mots tellement juste : un être  irremplaçable .

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 576
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un manque, toujours...
« Réponse #3 le: 30 novembre 2020 à 09:30:46 »
salut la pépette
contente de te retrouver comment vas tu?
exactement le même ressenti que toi vis à vis du départ de mon père et de la vie maintenant, depuis...cela fera 4 ans le 02 février prochain
bisous
katrin

Hors ligne LaPépette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 144
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un manque, toujours...
« Réponse #4 le: 02 février 2021 à 14:14:43 »
Merci à vous 3 pour votre soutien, ça me touche. Je viens seulement de lire vos messages.
Parfois je n'ose pas venir, de peur qu'en lisant ces messages ça me (re)plonge dans trop de tristesse.

Aujourd'hui, cela fait 3 ans. Je ne fais pas spécialement attention aux dates, et pourtant. Ce matin crise de larmes sur la route du travail.

Je pense avoir bien avancé dans mon deuil : j'admets la mort de maman. Je ne l'accepte pas vraiment, je l'admets.
Il n'y a plus du tout de déni. Je sais qu'elle ne reviendra pas.
Ça, c'est un gros point. Ensuite, je ne sais pas.

Je suis toujours nostalgique, j'ai honte de le dire et de le penser (par rapport à mes proches qui sont là aujourd'hui) mais je reste persuadée que la plus belle période de ma vie est derrière moi. Mon enfance avec elle.
Je suis persuadée pourtant qu'il me reste encore de beaux moments à vivre, mais ces moments seront-ils aussi beaux ?

Je suis malgré tout, de plus en plus tournée vers l'avenir et moins vers le passé.
C'est ce que je remarque en faisant le point.
Aujourd'hui, je vais faire le tour de vos posts pour voir où est-ce que vous en êtes en espérant que vous aussi, vous aurez avancé sur votre chemin.

Je vous embrasse fort
Je pense à toi chaque jour, Mamoune, toi que j'aimais plus que tout. Je t'aime d'un amour éternel

Hors ligne Julien

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 101
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • Nordtombe
Re : Un manque, toujours...
« Réponse #5 le: 03 février 2021 à 09:38:59 »
Bonjour LaPépette,
Je vous félicite vous avez fait un grand pas sur votre chemin. On peut tout à fait accepter, se rendre compte des choses sans pour autant y être d'accord (on n'a pas à être d'accord d'ailleurs). Je le dis avec autant de bienveillance que je le peux, ce concept et un peu complexe à expliquer.

Les sentiments que l'on éprouve pendant cette période ne sont ni bien, ni mal. Ils existent juste et c'est ok de les ressentir.

Le deuil n'est pas linéaire et épuise car on passe toujours par des périodes où l'on se dit "aujourd'hui je vais bien" et le lendemain on a l'impression de revenir des mois en arrière.

Je suis ravi que vous vous tourniez vers l'avenir.

On a des mots pour une peine légère mais les grandes douleurs ne savent que se taire.

https://nordtombe.fr/accompagnement-et-aide-au-deuil

https://www.facebook.com/julien.demeocq