Auteur Sujet: Ce "beau-père", ignoble et abjecte personnage...  (Lu 2657 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Alexandria

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 41
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ce "beau-père", ignoble et abjecte personnage...
« Réponse #15 le: 26 Mars 2018 à 10:53:05 »
Ma p'tite maman...Ma madre, ma manounette...
 
Je vais et je dois me battre pour nous, tu n'aurais jamais voulu que cet individu, cette pourriture, nous traite de cette façon.
J'ai peur qu'il s'en tire trop bien, malheureusement, il a toujours eu de la chance et moi, plutôt tout le contraire...
Mais je vais faire mon possible pour rétablir la vérité, et essayer de bien m'entourer, pour toi... pour moi...
...pour nous et pour tout le non-respect dont il fait et a fait usage.
C'est une mauvaise personne, une mauvaise âme, le genre de personne qui n'a pas de conscience, je ne peux pas comprendre cela...

Je sais maintenant que je suis dans le juste, après mainte et mainte réflexion, je n'ai pas à culpabiliser et encore moins à douter, je suis quelqu'un de parfaitement sain, et ça fait du bien d'enfin ne plus se rabaisser ni de se laisser bouffer par les doutes...
Moi qui n'ai jamais supporté d'avoir quelque chose sur la conscience, impossible de comprendre ce type de personne mais je ne suis pas surprise même si je n'aurais pas imaginé qu'il irait si loin, qu'il serait si pourri...
Mais je sais que tu sais, tout comme moi, et je sais que tu m'encouragerais plus que vivement à me défendre et à ne surtout pas baisser les bras face à lui.

J'aimerai tellement que tu sois là, là, tout près de moi, ton odeur me manque terriblement...tout me manque terriblement...
Pourquoi a-t-il fallu que tu partes si tôt, nous avions encore tant à faire, j'aurai tant aimé que tu me vois accomplie, sereine et épanouie...

 Et t'emmener en voyage à l'étranger avec moi, que tu surmontes enfin ta phobie de l'avion, que nous partagions ces sensations intenses ensemble, que tu comprennes à quel point les voyages m'ont été enrichissants...
Tu te rappelles lorsque tu m'avais parlé de ton choix de te faire incinérer, chose pour laquelle je n'étais absolument pas d'accord, je n'ai d'ailleurs hélas rien pu y changer..., tu m'avais dit.." Et bien, tu vois, quand je serais partie, tu pourras m'emmener, dans mon urne, et je pourrais alors prendre l'avion, et voyager avec toi enfin, je n'aurai plus peur..."
...Nous en avions rit...

 Aussi, que tu sois là le jour de mon mariage, que tu assistes à la naissance de mon premier enfant...
Rien de tout cela ne sera plus jamais possible à présent...
Le mariage, je m'en fous et je n'aurai pas d'enfants, ce sont les conséquences de certains de mes choix, et puis, j'ai trop mal à présent...
...j'aurai pourtant tellement aimé avoir une petite fille qui te ressemble, avec ton foutu caractère et ta force intérieure...
...une partie de ton être avec qui je puisse partager...

 Je n'ai hélas plus sur cette terre, l'être qui m'aimait le plus au monde, bien que nos rapports à l'époque furent fracassants, nous nous étions malgré tout retrouvées toutes les deux depuis bien longtemps déjà...
C'est terrible de ne plus sentir cela...
Bien que d'autres personnes tiennent à moi bien sur mais,  je ne suis plus le "numéro un" pour personne...

 Tu me manques cruellement, je ne cesse de penser à toi, mon coeur est si vide, mais rempli de tristesse...
Je ne serais désormais jamais plus la même...
Mais je garde précieusement en moi, comme un trésor, toute cette hypersensibilité qui m'a si souvent empêché d'avancer dans ma vie,
...je suis et je resterai toujours un être passionné, rêveur, je ne veux pas que toute cette souffrance, cette haine anéantisse tout cela....
Je veux que tu sois fière de moi comme j'aurai aimé être la fille parfaite...
Je t'aime maman
« Modifié: 04 Avril 2018 à 19:35:00 par Alexandria »

Hors ligne Alexandria

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 41
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ce "beau-père", ignoble et abjecte personnage...
« Réponse #16 le: 04 Avril 2018 à 19:05:14 »
...Ca y est, plus qu'une journée à attendre... On va faire le premier pas pour nous rendre justice à toutes les deux, en ton nom, ma mère, ma lionne... tu m'as à présent transmis ta force...! TU seras là, avec moi...Et je ne lâcherai rien...!
Je pense tellement à toi...
J'ai adoré hier, lorsque j'étais tout juste en train de boucler mon dossier, et lorsqu'en cherchant un document dont j'avais besoin,  je suis tombée sur une des cartes postales que tu m'avais envoyé...et pas n'importe quelle carte...!!
Mais je ne m'attendais pas à la retrouver là, elle aurait du être rangées avec les autres...
Je me suis dit, tiens, un p'tit clin d'oeil ma mère !!! 
J'ai adoré ressentir cela...
Je t'aime et je t'ai tellement toujours aimé... nous étions si fusionnelles toutes deux....pourquoi ça ne durerai pas, au delà de la mort...
A toi ma p'tite maman adorée...
« Modifié: 04 Avril 2018 à 19:34:41 par Alexandria »

Hors ligne LaPépette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 109
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce "beau-père", ignoble et abjecte personnage...
« Réponse #17 le: 06 Avril 2018 à 13:29:20 »
Contente de voir que tu avances... ne lâche pas ;)
Je pense à toi chaque jour, Mamoune, toi que j'aimais plus que tout. Je t'aime d'un amour éternel

Hors ligne LaPépette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 109
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce "beau-père", ignoble et abjecte personnage...
« Réponse #18 le: 06 Avril 2018 à 13:37:09 »
Me concernant, j'ai en effet perdu ma maman le 2 février suite à longue maladie (cancer).
En ce moment, j'ai un peu de répit. J'ai créé un album avec des photos d'elle, des personnes qu'elle aimait et des choses qu'elle aimait dans la vie. Ca m'a fait beaucoup de bien, car c'est pour moi un moyen de conserver encore plus intact le lien que nous avions toutes les deux.
Ces derniers jours, la tristesse a été supportable car en parallèle, je me suis séparée de mon compagnon avec qui j'étais en couple depuis deux ans et demi. Je reprends ma vie en main, et ça passe par ce genre de décisions.
Ma mère aurait apprécié de me voir avancer, j'en suis sûre.
Je suis donc sur une phase plutôt positive, ça peut paraitre bizarre mais c'est comme ça que je le vis... mais je sais que d'autres passages difficiles seront à venir. Je reste sur mes gardes.

Merci de prendre des nouvelles :)
Je pense à toi chaque jour, Mamoune, toi que j'aimais plus que tout. Je t'aime d'un amour éternel

Hors ligne Alexandria

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 41
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce "beau-père", ignoble et abjecte personnage...
« Réponse #19 le: 10 Avril 2018 à 00:53:31 »
Coucou Pépette !

 Je viens de lire ton message, et ça me fait plaisir que tu sois passée par ici...
Alors, je viens donner quelques nouvelles, en espérant que tu ailles bien.
Ca y est, j'ai enfin eu mon RV avec le notaire, tout récemment.
Ca va donc être compliqué, ça, je le savais déjà... mais j'y vois désormais plus clair...!

 J'ai réussi à rassembler les éléments qui confirmaient mes dires, alors que de son côté, il a apporté pas mal d'éléments trafiqués et faux!!! ...fidèle à lui même quoi, même face à un homme de loi...!! Carrément !!!
IL est très insistant auprès du notaire, à tel point que la secrétaire n'en peux plus!!!
Il pose des questions sans arrêt sur mes démarches privées, essaie de savoir je ne sais quoi, il n'arrête pas de les appeler..ETC...il est de très mauvaise foi, il ment...

 De plus, un cas de jurisprudence récent pourrait me servir pour aller dans mon sens.
J'ai effectivement des droits...lié à l'assurance décès de ma mère...il me doit également des indemnités d'occupation.
Si on va jusqu'au tribunal, j'y laisserai des plumes certes en frais...mais , je ne serai pas la seule, et ça lui coûtera beaucoup plus cher que si l'on trouve un arrangement à l'amiable...
 
Pour l'instant, ça va être une discussion de "marchand de tapis "... Et avec un tel personnage...J'imagine...

 En ce qui concerne le reste, j'ai demandé le dossier médical de ma p'tite maman, je ne l'ai pas encore en main mais ce sera le cas rapidement.
Je vais regarder tout cela de près et j'aviserai peut-être ensuite...Je verrai...
car je sais d'avance que ce sera difficile, mais je sais aussi que justice serait faite et qu'il paierai pour toutes les vilaines choses qu'il a pu faire, penser, préméditer ou dire...!!!

 En ce qui te concerne, c'est tout récent..., 2 mois, c'est tellement frais...C'est tellement encore plus compliqué au tout début...
Es-tu bien entourée ? Tu bosses ? As-tu des enfants ?
...J'ai fais comme toi pour l'album...

 Pour ta séparation, tu sembles plutôt bien le vivre...Et c'est tant mieux...
La perte d'un être cher, d'une maman de plus, celle que l'on aime le plus au monde, nous fait inexorablement changer...Et les personnes qui nous entourent et qui n'ont pas vécus cela, ne nous comprenne pas forcément comme on le voudrait...

 Perso, j'ai envie de tout changer, j'ai même eu envie de me séparer également...
J'ai changé de coupe de cheveux, j'ai fais du tri dans les vieilles affaires qui ne me servaient à rien et que je gardais depuis des années...ETC...

 En tout cas, ce que j'ai remarqué....après le décès de ma mère, j'étais anéantie, pendant plusieurs mois...
je me suis relevée, j'ai assuré ce que je devais assurer... et puis, lorsque j'ai eu un moment de répit, je suis de suite retombée en déprime, à l'approche des un an, pendant et un peu après...

 C'est comme si on était condamnée à vivre avec des périodes de "très" haut, ou de "très" bas...
 les hauts et les bas restent le quotidien de chacun bien sur...Mais c'est comme si maintenant,  l'écart était amplifié...
Puis, je ne vois plus la vie, les gens, les choses de la même façon... Tu as raison de rester sur tes gardes...Il faut profiter un max des périodes fastes...Après, avec les années, peut-être que la souffrance et la tristesse s'estomperont peu à peu..
Mais je ne le sais pas...

Chaleureusement
A bientôt...
« Modifié: 10 Avril 2018 à 01:29:59 par Alexandria »

Hors ligne LaPépette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 109
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ce "beau-père", ignoble et abjecte personnage...
« Réponse #20 le: 17 Mai 2018 à 11:29:48 »
Coucou Alexandria, je te réponds enfin !

Je suis contente que tu voies plus clair dans ton affaire. Ne lâche pas, je pense que par la suite tu seras contente de l'avoir fait. Pour ce qui est des frais, il devra sûrement t'en rembourser au moins une partie à la fin du jugement ?

Son attitude face à la situation montre en effet à quel point ce n'est pas quelqu'un de bien ; et ça doit te donner encore plus de hargne pour que justice soit faite. Sois sur tes gardes, essaie de ne pas te faire manipuler, car il doit être sacrément manipulateur... es-tu entourée dans cette démarche ?

As-tu eu le dossier médical de ta maman ?

-

Me concernant je suis bien entourée par mes amis. Ce sont eux qui me permettent vraiment d'avancer, car ma famille est aussi malmenée que moi. Personnellement je n'ose pas solliciter les personnes les plus proches, car je sais que c'est aussi difficile pour eux et je me dis que s'ils ont le moral à ce moment là, ça risque de les faire replonger dans la déprime.
J'ai pris conscience à quel point mes amis étaient importants. Je le savais déjà, mais là encore plus...

Je n'ai pas d'enfants mais je travaille en temps plein, et au boulot ça se passe très bien. Nous travaillons à deux, je travaille avec ma patronne et elle a à peu près le même âge que moi, et nous avons les mêmes façons de voir les choses.
Nous sommes collègues et amies. J'ai donc 2 gros piliers pour faire face à cette épreuve.
Cependant, là les derniers jours je flanche un peu... je ressens un sentiment que je n'arrive pas à déterminer, une sorte de mal-être affreux. Au fond, je sais que c'est ça, quand on est dépressif (sauf que quand on est dépressif c'est chronique...). Je ne suis pas à fond dans la dépression mais j'ai des moments où je tombe très très bas et ce mal-être que je ressens est difficilement supportable.
J'ai d'ailleurs réalisé que les douleurs de l'âme sont parfois bien pires que physiques..... car elles nous suivent, elles s'accrochent à nous quand la conscience est présente ; si bien que je comprends maintenant aisément comment on peut tomber dans des dérives (alcool, drogues...) pour essayer d'y échapper.

J'ai eu un petit sourire quand j'ai lu que tu avais fait pareil pour l'album.
Et je pense tout à fait comme toi quand tu dis
"La perte d'un être cher, d'une maman de plus, celle que l'on aime le plus au monde, nous fait inexorablement changer...".
Je m'en rends compte tous les jours.
En effet, je supporte très bien la séparation avec l'homme avec qui j'étais en couple. Et j'ai des avis plus tranchés sur tout, en fonction de comment je vois les choses, alors qu'avant j'étais plutôt dans la passivité, l'adaptation.
C'est comme une sorte de révolte pour moi, comme si je me disais "après tout, au point où j'en suis, je ne risque rien... j'ai envie de faire ça, je le fais. J'ai supporté des choses venant de telle personne pendant des années, maintenant je ne veux plus de ça. Je m'écoute, j'assume ce que je suis, je change ce que je veux changer, et j'emmerde l'avis des autres.".
Peut-être parce que j'ai réalisé que la vie est courte ? Qu'on peut perdre ce qu'on a de plus cher malgré tous nos efforts ? et donc, autant vivre comme on le souhaite, contrôler ce qu'on peut contrôler, en fonction de comment on veut vivre.

Voilà mes réflexions des dernières semaines...
J'ai hâte de lire ta réponse.
Bizz Alexandria
Je pense à toi chaque jour, Mamoune, toi que j'aimais plus que tout. Je t'aime d'un amour éternel