Auteur Sujet: Quand la souffrance est trop grande  (Lu 561 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Margaux

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Quand la souffrance est trop grande
« le: 22 septembre 2020 à 16:05:12 »
J’ai 23 ans et je n’ai plus de père.
Mon papa s'est suicidé au mois de juillet dernier.
Depuis sa disparition je me sens seule, vide, creuse.
Je n’éprouve plus de bonheur ni aucun autre sentiment si ce n’est la tristesse. Cette tristesse profonde qui te laisse sombrer dans le néant. Comme l’impression de se voir en dehors de son corps et d’être spectateur d’une vie qui continue de défiler malgré le drame. Moi j’ai juste envie d’appuyer sur pause et d’hurler. Hurler ma douleur.
J'étais très présente pour lui car je savais qu'il traversait une période difficile mais je ne pensais jamais qu'il en arriverait à se suicider, je n'ai rien vu, rien pressenti. On s'appelait tous les jours et je lui disais tout le temps que je serai toujours là pour lui mais ça n'a pas suffit et ça me rends tellement triste.
Je n'arrive pas à accepter que je ne le verrai plus, qu'il n'est plus là pour m'épauler ou me donner des conseils. Je me sens perdue et désemparée. Il ne connaitra jamais mes enfants, ne me verra pas finir mes études et devenir médecin et ça me crève le coeur. J'ai encore tellement besoin de lui à mes cotés.
Je souffre encore plus que ma mère est malade. Elle a un cancer généralisé depuis 1 an et demi et on ne sait pas si elle va s'en sortir. Je ne peux pas perdre mes deux parents, moi qui suis tellement proche de ma famille. Je ne l'ai même jamais envisagé. Je pense que si je perds ma mère de son cancer je ne pourrai pas m'en remettre. Même si ça fait plus d'un an que je me prépare à la perdre je ne me suis jamais dis que j'allais perdre mon papa et c'est horrible. Je ne peux pas vivre sans mes parents. Je ne sais pas comment font les gens qui ont perdu leurs deux parents mais moi je sais que je n'y arriverai pas.
J'y pense tous les jours et ça me tue à petit feu. J'entends que le temps fait bien les choses et que ma peine s'apaisera mais pourtant je n'en suis pas du tout convaincue. Toutes les choses importantes que je vais faire dans ma vie je ne pourrai même pas les partager avec les personnes que j'aime le plus. Je ne sais pas comment je pourrai apaiser cette souffrance si horrible..

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 470
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #1 le: 22 septembre 2020 à 23:11:57 »
Bonsoir Margaux
Je ne sais que te dire mais je ne pouvais laisser ton cri de désespoir sans réponse.
Il y a d autres personnes sur ce forum qui sauront peut être trouver les mots, des personnes qui pleurent un proche qui s est donné la mort. C'est un deuil qui est je pense très particulier de par les questions qu il suscite et les sentiments qu il génère. Je voulais juste te dire que tu n es pas seule et surtout que ton deuil est trop récent pour que tu ressentes autre chose que du désespoir. Il faut être patiente avec toi même, la sidération peut durer longtemps..

Ma maman est morte de complications liées à son cancer. J'étais là lors de son malaise..
Tant que ta maman est là il faut y croire et en profiter. Difficile quand on est dans le chagrin d avoir perdu son papa. J'espère de tout coeur que ta maman vaincra ce maudit crabe ou à tout le moins le tiendra en respect pour vivre avec le plus longtemps possible. Tu es si jeune. Bien sûr que tu as besoin  de tes parents. On aimerait qu ils soient éternels ou à tout le moins qu'ils partent en ayant vu et profité de toutes les choses importantes de nos vies...

Désolée de ne pouvoir t aider, je ne trouve pas les mots mais viens autant que tu veux parler de ton papa ici.

Prends soin de toi

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 508
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #2 le: 23 septembre 2020 à 09:29:27 »
Margaux

Ta situation est très difficile et tes sentiments sont totalement en adéquation avec ce que tu vis
oui tout sera à réinventer et tu devras sans doute grandir trop vite, toi qui aurais voulu encore un peu être une enfant, c'est d'une violence inouïe
une chose importante que tu ne peux pas entendre maintenant mais sur laquelle tu devras travailler pour ne pas être mangée de l'intérieur est la culpabilité
TU NE pouvais rien faire contre la décision de ton papa
le suicide est un acte hors de toute raison et très personnel nul doute que dans son acte il y avait de l'amour pour toi et qu'il a pu penser qu'il ne voulait pas être ce père désespéré qu'il a senti être
personne ne peut faire le bonheur d'autrui, c'est une lueur de l'esprit de le penser et certainement pas son enfant, ce n'est pas son rôle
fais toi aider, d'abord pour ne pas continuer cette vie derrière une vitre, tu disais vouloir hurler, fais le, la rage, la souffrance, le ressentiment aussi tu y a s droit, c'est salvateur
ensuite pour pouvoir accompagner ta maman mais là encore de ta place d'enfant pas de soignant ou d'accompagnant, tu ne peux pas agir sur son cancer mais tu peux agir avec un regard neuf, donner de la vie à ses jours, espérer sa rémission,  mais sans certitude de l'avoir, dans le cas contraire, tu auras partagé des moments inestimables avec elle et à défaut de rallonger sa vie, celle ci sera riche avec toi, ce sont les petits moments de bonheur partagé qui font ce qu'est la vie, le bonheur avec un grand B j'y crois peu
Enfin, fais toi aider car tu DOIS VIVRE, tu vas te construire avec cette blessure qui ne s'effacera pas, mais tu apprendras à composer avec, et d'une certaine manière cet événement fera sans doute de toi une personne et un médecin empathique, sensible et on en a besoin dans ce monde
viens parler ici de ton papa, il y aura des parrains, marraines de coeur pour t'épauler ma chérie on sera là pour toi
je t'embrasse
katrin

Hors ligne Serine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 49
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #3 le: 23 septembre 2020 à 09:56:02 »
Chère Margaux
Ayant perdu ma maman récemment je comprends votre douleur, c est tellement dur d accepter leur départ, je n y arrive toujours pas. La perte de votre papa est brutale et vous laisse ainsi avec toutes ces questions sans réponses.. Je ne sais pas quoi vous dire d autre, à part pleurer, toujours et encore, c est ce que je fais et ça permet d évacuer. Pour votre maman, gardez toujours espoir, et profitez d elle. Vous êtes tellement jeune. Je me dis que j ai eu la chance de profiter de ma maman pendant de longues années mais peu importe le temps, le chagrin reste le même. On me dis souvent qu il faut que je sois courageuse, je vais vous dire la même chose, courage à vous. Mon deuil étant récent je ne sais pas comment je vais être dans les semaines, les mois et les années à venir, je ne sais pas comment vous soutenir, à part vous dire que vous n êtes pas seule et que je partage votre douleur. Courage à vous

Hors ligne Cloe

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #4 le: 25 septembre 2020 à 00:06:15 »
Bonsoir Margaux,
J'ai 22 ans, mon père est décédé brutalement en avril d'un cancer foudroyant. Je ne sais pas si c'est ton cas mais je me sens parfois très seule face à mon deuil au vu de notre âge. Ce genre d'épreuve n'arrive bien heureusement pas souvent à notre âge : lorsque ça nous frappe, on se sent d'autant plus seul, incompris, marginalisé dans un monde où l'insouciance de la jeunesse ne nous appartient plus. Sache que si tu as besoin d'une oreille attentive, jeune et étudiante, dans une période de deuil, ma "porte" t'est ouverte. Ne restons pas seule avec ces douleurs insupportables
Plein de courage à toi et à ta maman,
Cloé

Hors ligne Nathan.

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #5 le: 26 septembre 2020 à 21:19:45 »
Bonsoir Margaux,

J'ai 20 ans et j'ai moi aussi perdu mon papa suite à un cancer il y à 4 ans.
Le deuil est une épreuve très difficile à laquelle nous ne sommes pas préparés à notre âge.
Si tu veux échanger à ce sujet pour libérer tes pensées n'hésites pas à me contacter !
En parler avec d'autres personnes d'à peu près mon âge et ayants un vécu similaire à été la seule chose pour moi qui m'a aidé à avancer alors si tu en ressens le besoin n'hésite pas, entre nous on se comprend c'est toujours plus facile que d'en parler avec quelqu'un qui n'a pas notre vécu et qui ne peut pas comprendre notre douleur..

Bonne soirée

Hors ligne Nathan.

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #6 le: 26 septembre 2020 à 21:22:33 »
Bonsoir Margaux,
J'ai 22 ans, mon père est décédé brutalement en avril d'un cancer foudroyant. Je ne sais pas si c'est ton cas mais je me sens parfois très seule face à mon deuil au vu de notre âge. Ce genre d'épreuve n'arrive bien heureusement pas souvent à notre âge : lorsque ça nous frappe, on se sent d'autant plus seul, incompris, marginalisé dans un monde où l'insouciance de la jeunesse ne nous appartient plus. Sache que si tu as besoin d'une oreille attentive, jeune et étudiante, dans une période de deuil, ma "porte" t'est ouverte. Ne restons pas seule avec ces douleurs insupportables
Plein de courage à toi et à ta maman,
Cloé

Bonsoir Cloe,

Je vois que l'on a à peu près le même âge, j'ai moi aussi perdu mon papa suite à un cancer et je me reconnais beaucoup dans ce que tu as écris, si tu veux en discuter n'hésite pas à me contacter ! Ça ne peut que nous faire du bien de nous libérer de tout ce que l'on ressent !

Bonne soirée

Hors ligne Margaux

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #7 le: 26 septembre 2020 à 22:32:36 »
Merci à tous pour vos messages ça m'aide de savoir qu'on est beaucoup dans le même cas.
En effet je pense qu'on est jamais prêt à perdre un parent quel que soit l'âge ça reste une grande souffrance et on aimerait tellement que nos parents soient éternels.
J'essaye de me dire que les années qu'on a eu ensemble étaient belles et qu'on a vécu tellement de choses incroyables mais j'ai du mal à me dire que c'est fini et que je vais devoir vivre toutes les prochaines années sans mon papa à mes côtés..

Je suis contente d'avoir découvert ce forum avec autant de personnes bienveillantes pour nous aider à traverser cette épreuve alors merci à tous.

Hors ligne Margaux

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #8 le: 26 septembre 2020 à 22:48:18 »
Bonsoir Margaux,
J'ai 22 ans, mon père est décédé brutalement en avril d'un cancer foudroyant. Je ne sais pas si c'est ton cas mais je me sens parfois très seule face à mon deuil au vu de notre âge. Ce genre d'épreuve n'arrive bien heureusement pas souvent à notre âge : lorsque ça nous frappe, on se sent d'autant plus seul, incompris, marginalisé dans un monde où l'insouciance de la jeunesse ne nous appartient plus. Sache que si tu as besoin d'une oreille attentive, jeune et étudiante, dans une période de deuil, ma "porte" t'est ouverte. Ne restons pas seule avec ces douleurs insupportables
Plein de courage à toi et à ta maman,
Cloé
Bonsoir Margaux,

J'ai 20 ans et j'ai moi aussi perdu mon papa suite à un cancer il y à 4 ans.
Le deuil est une épreuve très difficile à laquelle nous ne sommes pas préparés à notre âge.
Si tu veux échanger à ce sujet pour libérer tes pensées n'hésites pas à me contacter !
En parler avec d'autres personnes d'à peu près mon âge et ayants un vécu similaire à été la seule chose pour moi qui m'a aidé à avancer alors si tu en ressens le besoin n'hésite pas, entre nous on se comprend c'est toujours plus facile que d'en parler avec quelqu'un qui n'a pas notre vécu et qui ne peut pas comprendre notre douleur..

Bonne soirée

Bonsoir,
je pense que ça pourrait nous faire du bien d'en parler. C'est vrai que c'est toujours mieux de parler de ça avec quelqu'un qui comprend ce qu'on a vécu. En plus on a pratiquement le même âge donc ça pourrait être bien d'échanger.
Je sais pas si sur ce forum on peut faire une discussion de groupe tous les 3 ?

Bonne soirée

Hors ligne Nathan.

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #9 le: 27 septembre 2020 à 10:08:01 »
Hello ! Je t’ai envoyé un message en mp  :)

Hors ligne Lo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la souffrance est trop grande
« Réponse #10 le: 24 octobre 2020 à 13:46:41 »
Bonjour Margaux,

Je viens récemment de perdre mon papa d'un cancer et j'ai 25 ans. Nous avons toute notre vie à vivre sans lui et cela nous semble insurmontable. S'il y a bien une chose que je retiens désormais, c'est d'essayer au maximum de profiter de ce que l'on a. Je n'imagine pas ta souffrance face  à la maladie de ta maman par dessus tout. Je terminerai par te mettre cette petite citation du film de Rocky que j'écoute régulièrement pour me donner du courage : "Je vais te dire un truc que tu sais déjà. : le soleil et les arcs en ciel, c'est pas le monde. Il n' y a pas de vraies tempêtes, de lourdes épreuves. Aussi grand et fort que tu sois, la vie te mettra à genoux et te laissera comme ça en permanence si tu la laisses faire. Toi, moi, n'importe qui, personne ne frappe aussi fort que la vie. C'est pas d'être un bon cogneur qui compte, l'important c'est de se faire cogner et d'aller quand même de l'avant. C'est de pouvoir encaisser sans jamais flancher. C'est comme ça qu'on gagne."
Bon courage à toi et sache surtout que tu n'es pas seule.