Auteur Sujet: peur d'oublier  (Lu 2573 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne charlotte83

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
peur d'oublier
« le: 09 Janvier 2017 à 11:00:59 »
Je viens vers vous comme on jete une bouteille à la mer... besoin d'être rassurée, entourée dans ces moments si difficiles...j'ai perdu mon père le 18 décembre dernier, à l'âge de 70 ans, après 2 mois de dur- mais finalement vain- combat après un AVC. J'ai 33 ans, je me suis mariée l'été dernier, j'ai un travail épanouissant, je pense- je pensais- être heureuse. Et soudain tout ce beau schéma s'écroule, je pers mon père, mon repère, avec qui j'ai, j'avais tant de points communs....Et ma mère qui sombre, qui ne voit plus de raison de vivre, même pas nous ses enfants, je ne sais pas si elle refera surface..
Et puis surtout, en plus de l'immense peine, j'ai peur d'oublier. Peur d'oublier sa voix, ses intonations, ses expressions, ses mimiques....Tout ce qui faisait sa vie. Je sais que je me souviendrais des valeurs transmises, de l'amour donné. Mais j'ai peur d'oublier le reste, alors même qu'il me manque déjà tant...
Je sais que vous n'avez pas de baguette magique (si seulement!), mais j'avais besoin de partager avec vous qui comprenez, ces sentiments, cette douleur que j'essaie de garder enfouie au moins partiellement pour ne pas "déranger", ne pas créer la pitié. J'ai perdu mon père, c'est peut-être banal...mais pour moi c'est un séisme..
Merci par avance de votre soutien et de votre aide, je vous embrasse tous, vous qui êtes aussi dans la peine.
Charlotte

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1520
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #1 le: 09 Janvier 2017 à 13:03:53 »
bonjour Charlotte
 non le deuil n'est pas l'oubli , c'est un chemin difficile , la vie est difficile
 j'ai perdu mon père il y a 5 ans je pense a lui tous les jours avec douceur avec regret de son absence
 ton deuil est tout récent laisse toi le temps de vivre ses emotions si difficiles
mille pensées pour toi

Hors ligne charlotte83

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #2 le: 10 Janvier 2017 à 10:26:33 »
merci pour ces pensées.
Même entourés on se sent si seuls...
j'ai besoin de faire sortir cette douleur, et aussi d'"expier" ces deux mois de souffrance qui ont été terribles, mais je ne sais pas encore comment... écrire (comme je tente de le faire ici?), parler à un psy (mais je ne suis pas sûre d'en avoir la force...), crier, pleurer, ou tout ça à la fois?....
Je sais que cela va être un long chemin...Et pour le moment ça me paraît presque insurmontable.
Courage à vous tous

Hors ligne jadma

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 36
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #3 le: 10 Janvier 2017 à 10:47:11 »
Bonjour Charlotte,

Lire ton message m'a émue aux larmes. Non, on n'oublie pas..... Rassure-toi, tu te souviendras toujours de ton papa, même si à certaines périodes les traits de son visage ou le son de sa voix semblent tellement lointains qu'on croit ne plus s'en souvenir.... Mais ça revient, ça reste gravé, même avec les années.
Mon père est décédé il y a un an, et je pense à lui chaque jour depuis. Certains jours sont terribles, d'autres plus paisibles. Mais dans la peine ou le mieux-être, j'ai tous les jours une pensée pour lui. Et je me souviens de ses mimiques, intonations, expressions, tout ce qui faisait qu'il était lui.
Pour parcourir ce chemin avance doucement, un pas après l'autre. Accorde-toi le temps de t'arrêter pour pleurer, crier, hurler les jours où c'est trop dur. Trouve un moyen d'exorciser ta peine pour ne pas la laisser te ronger à l'intérieur, écrire, dessiner, parler, marcher dans la nature, tout ce qui peut te soulager un peu. Oui on se sent très seul(e) dans ces moments là. Mais ici sur ce forum tu peux t'épancher, tout lâcher, et même de loin quelques mots peuvent parfois être la bouée de sauvetage à laquelle on peut s'accrocher le temps de reprendre son souffle. Viens nous parler, ou écris en privé si tu le souhaites.

Amicalement,

Jadma

Hors ligne charlotte83

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #4 le: 10 Janvier 2017 à 11:49:03 »
Merci infiniment Jadma, ton message me fait tellement de bien, savoir que l'on est compris et soutenu (alors même que ce que l'on ressent paraît parfois obscur) est si précieux... mille mercis....
Je commence à percevoir à quel point mettre des mots sur cette douleur et échanger avec vous, recevoir vos messages de consolation sont d'une grande aide...
Si nous pouvons nous appuyer sur notre immense peine pour nous entraider les uns les autres, alors au moins tout ne sera pas vain....
Je vous embrasse du fond de ma tristesse
Amicalement

Hors ligne Laure R

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 73
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #5 le: 11 Janvier 2017 à 04:13:14 »
Il n'y a pas deux mois que j'ai perdu mon père.  Je vis dangereusement, je me réveille à n'importe quelle heure de la nuit. Tous mes rêves sont avec lui. J'ai gardé son parfum que je sniffe, de façon gourmande, car il me rassure. C'est douloureux, je n'ai pas l'impression d'avancer, je me suis à la fois perdue et retrouvée, je suis changée, il y a lui, reconnu, en moi. C'est une avancée difficile, faite de peine, d'amour, d'acceptation (son absence et sa présence en moi). Et il y a ma mère, sa douleur. L'administratif...
On n'oubliera jamais, sois en certaine!
Il y a 48 ans que ma grand-mère, qui a été ma mère est morte. Je n'ai rien oublié. J'ai perdu son odeur. C'est pourquoi je garde le parfum de mon père, mais je sais que mon odeur corporelle est la sienne, donc je le retrouverais, J'ai hélas, après tant d'année, aussi perdu sa voix. 48 ans, c'est beaucoup, on accepte que les choses s'effacent. Mais pas dans un deuil récent. T'inquiètes pas, ça ne s’efface pas. Toute sa présence pour t'entourer tant que tu le veux!

Hors ligne coccikik

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 29
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #6 le: 11 Janvier 2017 à 10:03:11 »
Bonjour,
Le deuil c est difficile, c'est compliqué. Ton deuil est très récent donc on début c'est un tsunamis. Quand mon père est mort une partir est morte avec lui , ca nous change, on voit la vue différemment. Les problèmes des autres paraissent tellement futiles ....on a envie de leur dire c'est rien mou jai perdu mon père!
Au début je ne pouvais pas regarder une photo sans pleurer , surtout des vidéos car il est là présent alors qu'en réalité il est bien mort et ça fait très mal. On n oublie pas , c'est notre père on le connaissait par Coeur , il fait partie de nous .
Au début je n'arrivais pas à faire face  . Je coloriais tte la journée, je ne dormais pas la nuit avant 2h du matin. Cela s'est passé le 11/12/15  une semaine avant les vacances de noël. Mon mari s'est occupé d'emmener les enfants à l école car affronter les gens était trop dur .
Chacun essaie de surmonter ca à sa façon ...mais d avoir trouvé le forum m a aidé aussi.
Bon courage

Hors ligne charlotte83

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #7 le: 11 Janvier 2017 à 10:51:54 »
Merci à tous pour vos mots qui vont droit au coeur...on traverse la même peine donc même si nous sommes des "inconnus" les uns pour les autres vous m'êtes proches... et ça fait du bien.  J'ai l'impression que peu de gens sont capables de comprendre ce vide, cette douleur, pour moi cela fait à peine plus de 3 semaines et les gens se comportent comme si ça devait aller bien, ou au moins "mieux", parce que tu comprends, faut avancer hein! Eh bien oui j'avance, cahin caha, comme je le peux, je donne le change au bureau parce qu'il le faut bien, mais après on ne peut pas faire comme si tout allait bien, comme si on choisissait d'être tristes, malheureux, perdus...
J'ai expliqué à mon mari hier soir que je ne choisissais pas cette tristesse, même si je la considérais comme tout à fait normale et que d'un côté elle me rassurait (je ne comprendrais pas d'aller bien en ce moment...!), il faut accepter cela je crois, avancer "pas à pas" comme vous dites, prudemment, sans chercher la performance à tout prix, ni à faire plaisir aux uns et aux autres...Accepter pour une fois d'aller à son rythme, quitte à en destabiliser quelques uns.. de mon côté j'ai la chance que lui comprenne bien cela et m'accompagne du mieux qu'il le peut, mais certains de mes amis, mêmes proches, me paraissent être dans le déni...quand ils m'appellent j'ai l'impression que je n'ai pas d'autre choix que d'aller bien, sinon cela les destabiliserait, voire les décevrait... "elle n'est pas si forte que ça alors finalement..." pensent-il sûrement.
Nous traversons un chemin bien difficiles et je me rends compte que si cela nous rapproche de certaines personnes, inévitablement cela nous éloigne aussi d'autres, du moins pour le moment...
Alors oui, je vous le dis à vous, je suis déçue par certains comportements, certains mots blessants ("tu vas voir tu vas vivre une super année, un super voyage de noces, tout va bien aller, faut pas te laisser abattre hein!").
Parce que oui, en plus, je pars en voyage de noces dans un mois et demi, et honnêtement pour le moment ça me parait au-dessus de mes forces...peut-être que cela nous fera du bien à tous les deux de nous retrouver un peu, mais je ne suis pas sûre d'en avoir la force ...
En tous cas je vous embrasse tous bien fort et partage votre peine.
Amicalement

Hors ligne charlotte83

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #8 le: 17 Janvier 2017 à 14:22:20 »
Demain cela fera un mois...un mois que tu nous as quittés, et je ne sais même pas dire si ce mois m'a semblé long ou court. Douloureux ça c'est sûr...
Je ne sais pas comment je vivrai ce premier "anniversaire"demain, est-ce que ce sera un jour particulier, où la souffrance sera plus forte, ou un jour "comme les autres" en ce moment c'est à dire avec des hauts et des bas...
Je redoute quand même un peu cette journée.
Un mois de vie sans toi....tu me manques papa.
Je t'aime

Hors ligne sarahdiroma

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #9 le: 18 Décembre 2018 à 17:32:56 »
Deux ans aujourd'hui que tu es parti, le temps suspend son vol...
évidemment je ne t'oublie pas... Tu es présent avec moi dans chaque moment de tristesse, joie, angoisse ou attente...
Et tu es tellement présent dans mes pensées et mon cœur alors même que j'attends à mon tour un enfant.. une petite fille qui, j'espère, te ressemblera et à laquelle j'aurai à cœur de transmettre les valeurs que tu m'as toi même transmises.
Je t'aime papa. Tu me manques tant

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 134
Re : peur d'oublier
« Réponse #10 le: 01 Janvier 2019 à 21:13:05 »
Mon papa est parti il y a un an et deux mois. Six ans après ma maman.
Non, on n'oublie pas.
Certains souvenirs,très récurrents au début, restent plus dans un coin du cerveau avec le temps, sans être forcément évoqués avec autant de force qu'au début, mais ils sont toujours là, je peux vous l'assurer, et ne demandent qu'à être rappelés, réinvoqués.

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'oublier
« Réponse #11 le: 03 Janvier 2019 à 10:58:29 »
chère charlotte

j'ai perdu mon père cela fera 2 ans dans un mois
la relation père fille c'est toujours tellement fort majoritairement que bien sur on perd son repère c'est très douloureux pour moi 2 ans après ça l'et presque plus qu'au début
je ressens à la fois douleur et sentiment d'irréalité
pour te rassurer, les images, la voix peuvent être oubliés car on occulte inconsciemment parfois pour se protéger
mais je pense que là encore c'est un passage, ensuite cela revient
 je pense qu'on ne s'en remet jamais, on vit avec c'est tout, ce qui apaise, dans le deuil est qu'à un moment on a le sentiment qu'il vit en nous et peut être qu'à ce moment là, le manque est moins important?C'est ce que je nous souhaite
n'hésites pas à partager pour être moins seule
je t'embrasse
katrin