Auteur Sujet: Perte totale de libido suite au décès de mon père  (Lu 5258 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne orchidea_2000

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Perte totale de libido suite au décès de mon père
« le: 27 Août 2016 à 01:38:45 »
Bonsoir,

Je viens ce soir écrire ce post je ne sais pas trop pourquoi. J'ai essayé de lire des articles sur la perte de libido suite au décès d'un parent... mais il n'y a pas grand chose en fait. Cela fait bientôt un an que mon papa chéri est décédé suite à un cancer fulgurant qui l'a balayé en 4 mois. Je l'ai accompagné autant que j'ai pu ses derniers mois. Depuis, tout me parait insignifiant, sans importance. Je m'éloigne de mon compagnon, je ne ressens plus aucun désir et ne ressens pas de manque du tout, comme si les plaisirs de la chair n'étaient plus pour moi. Parfois je me force mais je ne ressens rien ou limite cela me dégoûte. Malgré sa patience, je vois bien que je le rends malheureux. Du coup, je me renferme sur moi. Au début, je me disais que c'était pas grave, que cela allait passer mais plus le temps passe et plus je me détache des autres. Je surinvestis ma relation avec ma mère, je la soutiens beaucoup même si parfois je m'irrite car j'aimerais qu'elle soit plus autonome. Elle est fragile psychologiquement. Difficile pour elle de perdre son mari après plus de 50 ans de vie commune sans s'être séparés (que pour le travail). Ils faisaient tout ensemble. Elle a maintenant 74 ans, bientôt 75. J'en ai 40. IL me manque beaucoup...

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1408
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte totale de libido suite au décès de mon père
« Réponse #1 le: 27 Août 2016 à 08:35:31 »
Bonjour Orchidée
Je crois que le temps du deuil est celui de la perte d'appétit de la vie sur tous les plans, mais ne dit on pas l'appétit vient en mangeant
Tu dis toi même que tu surinvesti ta maman, prend surtout soin de toi , dans ce que tu dis on a surtout l'impression que ton problème est ton éloignement de tous y compris ton homme.
Je n'ai pas de recette magique , mais le temps du deuil n'est pas linéaire, on a le droit de vivre le moment present ,une respiration dans le chagrin.
Accepter un temps de séduction avec ton mari préalable agréable a des jeux qui peut être ne te dégouteront plus, les fantasmes sont plus important que l'acte
Prends soin de toi de toute façon pour toi et pour les autres
Pensées

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2381
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Perte totale de libido suite au décès de mon père
« Réponse #2 le: 27 Août 2016 à 13:02:14 »

Bonjour Orchidea,

J'espère que ça ne te dérange pas que je sois un homme ! J'suis Federico ! enchanté !

Je pense qu'à la suite du décès d'un proche... la sexualité est un sujet important et... néanmoins tabou !

Soit il y a une perte totale de libido... danger pour le couple ! il faut faire quelque chose... sortir... fantasmer ...
Soit il y a un regain... une envie surmultipliée de faire l'amour qui est symboliquement le reflet de se prouver qu'on peut encore jouir de la vie... et cela prouve qu'on est encore vivant !

Je me souviens ... à la mort de ma mère... le jour de son enterrement... eh bien, le soir, j'ai accompagné mon frère aux putes... il avait absolument envie de tirer son coup... aucune vulgarité dans mes propos !

La vie continue avec sa jouissance et ses bonnes choses !

Les médecins et les infirmières qui sont proches de la mort ....sont réputés pour aimer la baise...
ça décontracte et ça soulage et ça détend ! jouir... bander... on est vivant !

Depuis que je me suis séparé... je me lève tous les matins avec... la gaule !
ça signifie que j'ai envie de ... vivre et... de baiser aussi bien sûr !
La gaule ... c'est la santé ! tchin tchin !

J'espère ne pas t'avoir froissée... pardonne moi si c'est le cas !

Bien amicalement.
Federico

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne RoseRed

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte totale de libido suite au décès de mon père
« Réponse #3 le: 06 Juin 2017 à 04:13:51 »
Bonjour Orchidéa,

J'ai conscience que votre message date d'il y a presque un an mais j'aimerais savoir si vous avez réussi à "relancer votre sexualité".
Votre témoignage m'a beaucoup touché, il est assez semblable a ce que j'ai vécu. Ma mère est décédée il y a maintenant 7mois d'une tumeur au cerveau qui nous l'a enlevée en 5mois. Laissant mon père livré à lui même après 36ans de mariage. Comme pour vous et votre pere  j'ai  fais le maximum pour  elle jusqu'à son dernier souffle et comme pour vous avec votre mère je suis la pour épauler mon père.

Peu avant le départ de ma mère j'ai commencé à ressentir un manque d'envie et de besoins charnels. Mais 7mois après rien ne s'est arrangé. J'ai même l'impression que c'est de pire en pire.

J'espère que vous me répondrez et que mon message ne remuera pas le couteau dans la plaie.

Cordialement,
Rose

Hors ligne Real

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 46
Re : Perte totale de libido suite au décès de mon père
« Réponse #4 le: 10 Juin 2017 à 07:34:34 »
Bonjour Orchidéa,

Moi aussi je suis un homme. Généralement les hommes sont honteux devant leur perte de libido qui se traduit par un dysfonctionnement érectile. Si ta perte de libido est passagère, c'est normal et cela peut même arriver sans être en deuil. Ou bien dans le deuil d'un travail, d'une maison... Bref, pas de quoi s'inquiéter et si le dialogue perdure dans le couple, tout va pour le mieux. ça c'est la première chose : Communiquer. Dire à l'autre ce que l'on ressent.
En revanche si ça persiste, c'est qu'il y a quelque chose de plus profond qui s'est déclenché suite au décès de ton père et l'image que tu te représente des hommes. Une sorte de traumatisme... Dans ce cas il faut en parler à un professionnel : psychologue ou sexologue. Et c'est bien de finaliser avec de l'EMDR. Suite au décès de ma fille, j'avais des hauts et des bas dans ma libido et cela avec différentes partenaires. Mais j'ai eu un choc traumatique énorme car la mort de ma fille résulte d'un infanticide dont j'ai assisté de mes yeux à la finalité. Une perte totale de la confiance aux femmes. Donc la parfaite débandade. Cela à mis près de 7 ans  pour que je refasse confiance à une femme et que finalement je puisse retrouver une vie sexuelle à peu près normale. En revanche ne te prive pas de douceurs tactiles pour quand même stimuler tes sens. Genre te faire masser ou bien masser ton partenaire. Et conseil d'homme, rien que pour lui faire plaisir, jusqu'à la finition,  surtout pour le rassurer que tu peux avoir une relation sexuelle avec lui, même si ce n'est pas celle espérée.

Hors ligne Sophia

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 113
Re : Re : Perte totale de libido suite au décès de mon père
« Réponse #5 le: 30 Novembre 2017 à 07:44:13 »

Bonjour Orchidea,

J'espère que ça ne te dérange pas que je sois un homme ! J'suis Federico ! enchanté !

Je pense qu'à la suite du décès d'un proche... la sexualité est un sujet important et... néanmoins tabou !

Soit il y a une perte totale de libido... danger pour le couple ! il faut faire quelque chose... sortir... fantasmer ...
Soit il y a un regain... une envie surmultipliée de faire l'amour qui est symboliquement le reflet de se prouver qu'on peut encore jouir de la vie... et cela prouve qu'on est encore vivant !

Je me souviens ... à la mort de ma mère... le jour de son enterrement... eh bien, le soir, j'ai accompagné mon frère aux putes... il avait absolument envie de tirer son coup... aucune vulgarité dans mes propos !

La vie continue avec sa jouissance et ses bonnes choses !

Les médecins et les infirmières qui sont proches de la mort ....sont réputés pour aimer la baise...
ça décontracte et ça soulage et ça détend ! jouir... bander... on est vivant !

Depuis que je me suis séparé... je me lève tous les matins avec... la gaule !
ça signifie que j'ai envie de ... vivre et... de baiser aussi bien sûr !
La gaule ... c'est la santé ! tchin tchin !

J'espère ne pas t'avoir froissée... pardonne moi si c'est le cas !

Bien amicalement.
Federico

Franchement, tu sais quoi? TU N'ES QU 'UN PORC. >:( ;D

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2381
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Perte totale de libido suite au décès de mon père
« Réponse #6 le: 30 Novembre 2017 à 15:44:51 »


Comprendra qui voudra...

                    Comprendra qui pourra...


J'assume entièrement la responsabilité de ce message... je confirme... je le signe à nouveau 1 an et 3 mois après !

Respectueusement.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2597
Re : Perte totale de libido suite au décès de mon père
« Réponse #7 le: 01 Décembre 2017 à 12:25:37 »
       Mon cher Benito,
    Pour moi la démonstration de sa méchanceté gratuite est faite par son intervention .
    Je trouve ta réponse digne et adéquate envers son antipathie haineuse.
    Il est quand même fort que sur tes centaines de messages, celui-là suffise à te définir en PORC !
    Répondre à ces gens-là prend toute une vie de poète, l'ennui c'est que comme leur cœur est fermé, ils ne sauront jamais LIRE.
    On ne force pas l'intelligence ... si les cœurs sont fermés, les moulins à vent sont indestructibles, c'est à l'infini ...
   Des poètes assassinés il y en aura toujours ...
   Il y a deux manière de combattre l'injustice:
   - soit tu "contres" en dénonçant et bataillant les brutes, les cupides, esclavagistes et autres connards
   - soit tu cultives ton cœur de manière à communiquer l'éveil à des braves gens qui n'osent pas l'insoumission au malheur ...
    Et ces choses sont tellement subtiles ... seront toujours trop subtiles pour ceux qui n' Aiment pas ... mais on peut toujours témoigner, semer des poésies et raconter nos Amours ...
    COMPRENNE QUI POURRA
   Bisou, mon tendre ami, M.
« Modifié: 01 Décembre 2017 à 17:14:51 par souci »

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 307
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte totale de libido suite au décès de mon père
« Réponse #8 le: 04 Décembre 2017 à 13:05:56 »
Bonjour,
Federico, je vous remercie pour votre franchise . Bien sûr la vie continue, la vie et rien d'autre .
 Bien sûr que pour certains il n'est pas question de penser à la sexualité (ce qui est mon cas mais mon deuil ne date que de bientôt 3 mois)
Bien sûr  j'espère qu' un jour; dans quelques mois ou quelques années je vais reprendre goût à la vie
Alors un peu, un tout petit peu de compréhension  pour tous ceux dans la peine
bon courage
Nath

Hors ligne Alexandria

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 41
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte totale de libido suite au décès de mon père
« Réponse #9 le: 25 Février 2018 à 09:28:17 »
    Bonjour,

 Je comprend tout à fait que les propos de Federico puissent être choquant car il est nature et surtout...très cru...

 Ce qui m'a le plus interpellé, c'est le coup de la pute le soir même de l'enterrement, c'est vrai que ça fait bizarre de lire cela, surtout sur un site où l'on échange nos maux...
...mais, chacun réagit différemment, à sa façon....

 En ce qui me concerne, j'étais anéanti ce jour là, une serpillère....
Mais quelques semaines après, j'avais envie de frapper partout , sur tout...
La rage s'était installée en moi...elle était bien là...
Elle l'ai toujours d'ailleurs, sous-jacente...

 Dans le cas présent, c'est plutôt surprenant comme réaction, pas commun je présume, ...effectivement....
Mais, pourquoi pas...

 Et, n'as-t-il pas raison ? ............Oui, le cul, c'est la vie....!

 Pour moi perso, idem, depuis le départ de ma ptite maman, et même avant, durant ce long combat auprès d'elle,
ma libido s'est envolée...
Et je suis pourtant une sacrée jouisseuse de la vie, une vraie épicurienne...!
J'essaie, mais, rien à voir...Je n'arrive plus à me laisser aller, et puis l'envie n'est pas présente...

 Pour mon compagnon, car, un homme, ça reste un homme, avec des besoins...
Ce n'est pas évident, il ne comprend pas vraiment...Il se sent mis de côté...Il en souffre...
Et je ne voudrais pas que mon cher et tendre finisse par avoir l'envie soudaine d'aller chercher ailleurs ce qui lui manque au quotidien, dans son pré... Bien que je ne sois pas une vache...!  ( Une touche d'humour ne nuit point...! )

 Donc, cela m'inquiète, mais, je vois que je ne suis pas seule à vivre cela...
J'en déduis donc que, rien d'anormal, ça s'arrangera dans quelques temps...
Lorsque j'aurai de nouveau envie de voir le soleil briller, et que je m'efforcerai pour cela, le reste suivra...

 Ah, pas simple tout ça bordel !!
Courage à nous tous dans ce long chemin qu'est le deuil...

 Amicalement