Auteur Sujet: 18 mois de deuil et mon corps part en vrille  (Lu 583 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Auroregd

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
18 mois de deuil et mon corps part en vrille
« le: 16 Janvier 2019 à 19:38:19 »
Bonjour, ce forum est pour moi l'occasion d'écrire ma peine, la déverser pour espérer moins la ressentir. En mars 2017 on a diagnostiqué à ma maman (57ans) la maladie de charcot. En 3 mois, nous l'avons vu ne plus savoir se nourrir, ne plus marcher puis ne plus parler. Tout s'est passé tellement vite !  J'ai été présente chaque jour, jai soutenu mon papa et mes frères, je l'ai accompagnée du mieux que j'ai pu.  A ce moment-là j'avais repris des études, une spécialisation, je devais passer mon TFE tout en allant donner cours (je suis prof ) et m'occuper de mes enfants. C'était très dur.  J'étais impuissante face à sa maladie ses douleurs et je savais qu'on allait vers la fin. Mes frères espéraient 1 an... mon père plus.. .moi j'étais très réaliste. Elle est décédée en juin... J'ai accompagné mon père dans toutes les démarches car il était complètement perdu, jai passé mon TFE et repris la vie.

Mais depuis 18 mois je suis éteinte, sans vie, sans plaisir. Je fonctionne mais c'est tout.
Depuis 3 semaines... mon corps part en vrille. J'ai des nausées des malaises, j'ai dû prendre un certificat et je dors depuis 1 semaine et demi.  Je dois reprendre lundi... donner cours... Je ne sais pas comment je vais faire mais je me sens incapable de prolonger mon certificat. C'est vrai, je ne suis pas malade... J'ai bcp de mal à accepter ce que mon corps me fait. Je suis en colère même... une colère bien intérieure que personne ne voit. Ma mère est partie et celle que j'étais aussi...
Je prends des anti dépresseurs depuis mardi.. .j'espère que ça va aider. Je suis fatiguée de ma tristesse.

Merci de m'avoir lue...

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 697
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : 18 mois de deuil et mon corps part en vrille
« Réponse #1 le: 16 Janvier 2019 à 20:49:44 »
Auroregd,

Peut être ton corps exprime t'il toute la tristesse et la colère que tu n'as pas pu exprimer autrement
Alors tu es au bon endroit pour  commencer à le faire.... il existe aussi des groupe de paroles d'entraide pour endeuillés.....peut être y en t'il pas trop loin de chez toi ?
Il semble que tu te sois beaucoup occupé de tous les autres mais qui s'est occupé de toi ?

Ce que tu as vécu est très violent.... et malgré tout tu as assuré pendant et après le décès de ta maman sans jamais t'écouter j'imagine et sans jamais laisser place à la détresse qui montait en toi.... ton corps te dit qu'il est grand temps de le faire.

Alors viens nous parler, viens nous dire tout ce que tu as gardé pour toi pendant de si long mois.

Nous serons là pour te lire et entendre tout ce que tu as à exprimer.

Je me permets de te prendre dans mes bras et de te serrer chaleureusement.
BEBE

« Modifié: 16 Janvier 2019 à 21:14:13 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 294
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 18 mois de deuil et mon corps part en vrille
« Réponse #2 le: 17 Janvier 2019 à 10:17:37 »
on ne pourrait dire mieux que ce dit Bébé
oui le corps dit stop car on ne peut pas tout gérer sans avoir pris le soin de se poser, se donner la permission de souffrir, de partager sa peine, vous y avez droit, c'est même un devoir pour vous d'être douce avec vous même, de prendre le temps de réaliser, de souffrir malheureusement mais de le faire en conscience, souvent la douleur est telle que le sommeil a aussi valeur refuge
votre sortie de sommeil montre que vos besoins sont maintenant ailleurs, dans le partage du cri de douleur
nous sommes là pour l'accueillir
tendresse
katrin

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2711
Re : 18 mois de deuil et mon corps part en vrille
« Réponse #3 le: 17 Janvier 2019 à 12:52:03 »

     Bonjour, Auroregd,

     C'est terrible ce qui est arrivé à ta maman.

     Et le deuil, c'est le manque d'une personne chère, mais c'est aussi l'ensemble des émotions négatives que nous avons absorbées autour du décès ...
     Les premiers symptômes de cette affreuse maladie de charcot, puis le choc du diagnostic, ensuite le constat des ravages progressifs et l'impuissance à remédier, voir toute sa famille vivre cette peine ...
     Tout cela est énorme et ne s'évacue pas aisément !

     Tu as bien sûr rassemblé tout ton courage et usé de toutes tes ressources, afin d'assurer la continuité de tes activités professionnelles, ta vie de famille ...
    Et à présent ton corps dit "stop" en contradiction avec ta volonté ...
    "Maladie" ou "pas maladie" ?

    Tu sens bien que ce n'est pas facile pour le moment ...
    J'espère pour toi que les antidépresseurs t'aideront à fonctionner comme tu le souhaites ...
    Et puis si ce n'est pas le cas, sache que tu peux en parler sans culpabilité ici, que beaucoup de personnes, qui ne sont ni des paresseux ni des carotteurs, sont quelquefois en prise avec des maux dont la médecine explique encore bien peu les mécanismes ...  mais ce n'est pas pour cela qu'ils ne sont pas bien réels et n'infligent pas implacablement des limites à notre volonté d'assurer nos actions ...

   Bien amicalement et solidairement, M.

Hors ligne Auroregd

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 18 mois de deuil et mon corps part en vrille
« Réponse #4 le: 17 Janvier 2019 à 13:31:52 »
Merci pour vos réponses ☺ je me rends bien compte que j'ai occulté mes besoins pour répondre à ce que les autres attendaient de moi, que je fonctionne. Et étant passionnée par mon travail, je me suis enfuie dedans.
Le décès de maman nous a déchiré mes frères et moi... Mon frère aîné projette ses propres regrets sur moi, il ne voit pas bcp notre père car de toute façon je suis là... et il a fui ses responsabilités de grand frère et s est totalement détaché de nous.
Mon petit frère va mieux mais je ne le vois que très peu. Nous sommes en contact mais ce n'est plus comme avant.

Dans tout cette histoire ce qui est positif c'est que je me suis rapprochée de mon papa. Il n'a jamais été dans la communication, ne s'est jamais occupé de mes enfants ... depuis le décès c'est devenu un père qui écoute et un super papy.

Mais je me sens en colère en ce moment. Pas contre la maladie de maman mais contre moi. J'aimerais tellement me retrouver que ne pas avancer plus vite m'énerve. Jai dû mal à accepter que cela arrive 1an et demi après son décès.

Néanmoins j'ai accepté que je devais dormir...et écouter mon corps. Personne ne s'est en effet occupé de moi... puisque j'ai fonctionné correctement tout de suite. J'ai pris les 5 jours légaux de repos puis je suis retournée bosser. Mon mari a bien sûr été très présent et a accepté les larmes... mais avec parcimonie. Pour les enfants, je me suis fait violence et j'ai enfui ma tristesse. Ajd il accepte que je sois mal, mon besoin de dormir et m'aide davantage au quotidien 

Je retourne travailler lundi tout de même...mais si je reviens épuisée, je m'arrêterai.


Hors ligne vortex

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 132
Re : 18 mois de deuil et mon corps part en vrille
« Réponse #5 le: 21 Janvier 2019 à 16:37:23 »
Bonjour,

Ton récit est très touchant.

J'espère qu'avec le temps vous allez toi et tes frères parvenir à trouver de la sérénité.