FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre la perte d'un parent => Discussion démarrée par: LaPépette le 22 Mai 2018 à 14:34:20

Titre: Manque +++
Posté par: LaPépette le 22 Mai 2018 à 14:34:20
Le manque s'intensifie. 3 mois et 19 jours depuis la mort de ma mère...  au départ c'était le choc, l'angoisse (comment vivre sans elle ?).
Maintenant c'est le manque qui s'installe, la tristesse qui s'infiltre dans tout mon corps.

La vie était si belle avec elle, comment a-t-elle pu (malgré elle) nous quitter ? C'est horrible.
Ma mère et moi étions très complices, nous partagions énormément de choses.

J'essaie de vivre le plus normalement possible, mais ma vie n'a RIEN à voir. Ma vision de la vie n'est plus la même.
Quand j'étais petite, mon grand père me demandait "elle est belle, la vie ?".  Il me posait régulièrement la question, sûrement pour mesurer l'évolution de ma naïveté, l'insouciance de ma jeunesse.
C'est bon, là j'ai bien réalisé que la vie pouvait être aussi douce que cruelle.

Je suis en colère, ça y est. La douleur psychologique est telle que je suis énervée, tout ça me révolte !
Qu'on puisse mourir aussi jeune, malgré tout ce combat qu'elle a mené ! C'est dégueulasse, c'était quelqu'un de bien, elle s'est battue comme une dingue ! Elle méritait de rester !

Et j'en ai plus que marre de voir toutes ces pubs pour la fête des mères ! Putain de fête commerciale, comme si il fallait une journée dans l'année pour montrer qu'on tient à notre mère !
Moi c'était tous les jours que je lui montrais ! Et je n'attendais sûrement pas un jour dans l'année si j'avais envie de lui faire plaisir pour lui acheter un truc ! Ou pour passer un bon moment avec elle.

Je suis persuadée que ma vie ne sera plus jamais comme avant, jamais aussi belle que quand elle était là.
Peut-être que j'arriverai à "accepter" le deuil, mais cela n'empêche que je ne serai jamais aussi heureuse que quand elle était à mes côtés. Personne ne la remplacera jamais, personne ne pourra m'apporter ce qu'elle m'a apporté.

Il n'y a plus que les souvenirs et les quelques objets que j'ai voulu garder c'est à dire quelques bijoux. Voilà à quoi se résume ce qui me reste d'elle à présent.

-

Voilà, j'avais besoin de lâcher mon sac ici, même si je sais que nous sommes nombreux à passer par là.
Dimanche ça va être dur....
Titre: Re : Manque +++
Posté par: katrinap le 23 Mai 2018 à 09:18:32
oui la vie ne sera plus la même c'est certain, que dire? je sais que le temps fera que tu l'introniseras à l'intérieur de toi et que tu te sentiras je l'espère moins seule, mais le chemin est bien long et on est bien seule avec son chagrin
prends soin de toi
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 23 Mai 2018 à 10:00:46
Merci beaucoup katrinap  :-*
Titre: Re : Manque +++
Posté par: vortex le 23 Mai 2018 à 20:56:38
Je compatis quant à ta peine et la démarche que tu as d'écrire ce que tu as sur le cœur est une démarche positive.

J'essaye aussi de vivre ''normalement'', j'essaye de faire de mon mieux, mais je le vois que je suis dans une sorte d'irréel, comme si je vivais hors du temps.

Et là ou les premiers temps les gens faisait attention, tout cela est proscrit maintenant. Et je ne peux pas leur en vouloir, il est normal qu'il fasse leur vie. Je ne demande pas à mes camarades de promotion de jouer les psychologues et ou à mes formateurs, mais en revanche, il n'est pas toujours facile de se sentir relativement seul avec sa peine. Peine qui va et vient selon les jours.

Et tout ce que tu décris là, je m'y reconnais, la phase de choc, moment terrible et puis cela s’estompe doucement et à ce moment-là, je suis persuadé que le travail de deuil commence, au moment ou la phase de choc s'estompe. Et là commence une sorte de passage initiatique, fait de haut et de pas, de moment où l'on parvient à sortir la tête de l'eau et des moments comme ce que tu as décrit qui sont pénible moralement.

Cela dit, je pense que l'on va en retirer des choses positives. Certain, parle que cela leur à permis d'être plus franc, plus cash avec les gens, parfois cela débloque certaines choses enfuies en soi. Dans mon cas, je remarque une certaine exigence qui apparaît alors que je ne le suis pas exigeant à la base, je remarque aussi que j'ai envie de revenir aux choses simples de la vie, une balade à la plage, ou à une piste cyclable. Je remarque aussi que l'héritage de maman mes devenus importants, plus que jamais, par-exemple, elle qui n'aimait pas le mensonge, moi aussi, je me suis mis à faire de mon mieux pour ne pas avoir à mentir dans la vie.

Je pense que le deuil nous change, et je partage ton avis comme quoi, il y a un avant et un après.

A tout deux notre deuil est très récent, à son tout début. Et malgré l'apparence que nous essayons de distiller, dans le fond nous restons fragilisé.

Cela dit, n'hésite pas à me reprendre s'il y a quelque chose avec quoi, tu es en désaccord.

Je t'envoie symboliquement toutes les ondes positive possible.


 
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 24 Mai 2018 à 15:29:55
Merci Vortex, ça me fait du bien de lire ta réponse.
Je pense comprendre quand tu parles d' "irréel"... c'était pareil pour moi il y a peu de temps... alors c'est vrai qu'on ne passe pas tous par les mêmes étapes dans le même ordre. Malgré tout, nous avons beaucoup de ressemblances...

Là je sens que je quitte progressivement cette phase  et que la vérité vient m'éclater à la figure avec toutes les conséquences que ça entraîne : oui ma mère est décédée, non je ne la reverrai pas, non je ne pourrais plus lui parler, passer de bons moments avec elle, faire des sorties, lui raconter des anecdotes sur ma vie, recevoir des cadeaux d'elle ou lui en offrir, recevoir des compliments, des encouragements, des réprimandes etc etc etc.

Compte sur moi si tu veux parler si tu passes par là. J'aimerai d'ailleurs être davantage en contact avec toi (si tu le veux bien, bien sûr). Je crois que c'est en tes paroles que je me reconnais le plus, et j'aimerai savoir comment tu évolues dans ta vie malgré ce drame.

En effet, nos proches sont moins présents, enfin, ils nous parlent moins de tout ça. Parce qu'ils ont leur vie et aussi parce qu'ils ont peut-être peur de nous faire souffrir en nous en parlant, ou alors ils ne savent même pas comment s'y prendre.
Ca accentue notre sentiment de solitude par rapport à notre tristesse et autres sentiments que nous pouvons éprouver. Du coup, moi je viens ici...

Quand tu parles d'exigence, qu'entends-tu par là ?
En effet, certains changements s'opèrent en moi.  Dans mon mode de vie, mais aussi des décisions concernant certaines relations... Cependant, en l'instant même, ça ne me suffit plus...  je me débats face à cette "vérité" et même si jusque là j'essayais d'en faire une force (exemple :" je veux qu'elle soit fière de moi donc je vais faire ça ça ça"), là je n'y arrive plus, c'est le négatif qui prend le dessus...

Chaleureusement,
Pépette
Titre: Re : Manque +++
Posté par: katrinap le 25 Mai 2018 à 12:52:14
je ne sais pas si ça peut t'aider, ma meilleure amie a perdu son père  il y a 8 ans  un peu avant la fête des pères
elle a choisi avec soin son cadeau, elle le refera cette année, ça lui fait du bien et elle le remet à sa mère pour lui, elle parle beaucoup de lui, elle est dans la phase  maintenant où elle ne le voit plus partout, et ne le cherche plus dans tous les hommes dans la rue, mais rêve beaucoup de lui, resserre les liens avec sa mère et introduit dans la relation par la parole son papa qu'elle aimait beaucoup pour qu'il soit présent avec elles
chacun trouve ses astuces, mais c'est une piste je ne sais pas
merci d'avoir répondu à mon post tu es adorable
k
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 25 Mai 2018 à 15:52:40
Merci Katrinap je vais y réfléchir, j'ai quelques pistes...
De rien pour ma réponse, c'est normal... courage à toi
Titre: Re : Manque +++
Posté par: katrinap le 26 Mai 2018 à 17:11:18
merci
MANQUE
voici un post que je crois tous pourraient écrire ici
je suis là pour toi si besoin
merci d'être là
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 18 Septembre 2018 à 11:19:57
7 mois et 16 jours.

Parfois je sens que j'avance dans mon deuil, parfois non.
Comme beaucoup d'entre vous, l'impression parfois de revenir en arrière.
Il est 11h10, les larmes ont coulé 3x déjà ce matin. J'ai le manque affreux du téléphone.
Ca fait quelques jours que je ressens le besoin de lui parler.  Lui raconter des choses sur ma vie, entendre sa voix.

La plupart des gens s'en remettent.  Moi je ne sais pas si je vais réussir. C'était plus qu'un pilier parmi quelques autres, elle était au centre de ma vie.
C'est horrible, j'ai des pensées peut-être un peu bêtes, je me dis que j'ai eu de la chance d'avoir ( eu)une mère comme elle, mais qu'en même temps si je n'avais pas eu ces liens aussi forts avec elle, je n'en serais pas là aujourd'hui.
Comme il m'est arrivé de lire sur ce forum, on paye peut-être par une souffrance démesurée, des liens qu'on avait démesurés. Je paye le prix d'avoir eu une maman exceptionnelle, par un manque abyssal.

Je fais face au manque. J'arrive à vivre à peu près normalement malgré ce manque.
Toutes ces années durant lesquelles ma mère a été malade ont fait que je suis habituée à me retrouver dans des situations de stress et/ou de souffrances intenses. Je pense que c'est pour ça que j'arrive à vivre mais ce manque est quand même extrêmement difficile à supporter.

Courage à vous toutes/tous.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: BEBE le 18 Septembre 2018 à 12:55:59
Bonjour LaPépette,

Je me reconnais beaucoup dans ton message....
Les larmes qui attaquent sans préavis par vagues successives très souvent… beaucoup ce matin…
Ce manque viscéral  qui ne  fait que s'amplifier...
L'impression de payer le prix fort pour avoir pu profiter d'une relation fusionnelle et privilégiée...
Le besoin de l'autre que rien n'apaise...

Les seules différences, c'est que pour moi c'était mon compagnon  et que j'entame le 10ème mois.

Courage, courage, courage et tout autant de tendresse
Je t’embrasse 
Titre: Re : Manque +++
Posté par: katrinap le 18 Septembre 2018 à 14:19:30
oui ma belle c'est un manque abyssal rien ne le comblera
il faut apprendre sans eux, et avoir en leitmotiv qu'ils le voulaient ainsi, qu'on vive heureux malgré tout
on les fait vivre par le souvenir, la parole
je suis juste à côté de la maison de retraite où papa aurait du aller 15 jours après sa date de décès, quand je vois ce qu'il était, et ce qu'on fait vivre même dans une bonne maison de retraite, aux personnes âgées, d'humiliations, d'infantilisation, et les voir se dégrader est si terrible, ça me console juste un peu de me dire que c'aurait été égoiste de ma part de le voir vivant, dans ces conditions, heureusement il n'y est pas allé
penses à elle, tentes de penser aux moments joyeux, ça n'efface pas la peine, mais enrichit sa vie, la réchauffe
je t'embrasse
katrin
Titre: Re : Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 18 Septembre 2018 à 15:38:21
Merci BEBE pour ta compréhension, ta compassion.
J'ai lu quelques de tes publications, et je sais à quel point tu peux également être dans la souffrance.
J'espère que nos prochaines semaines seront plus paisibles.
Plein de bisous de soutien également pour toi  :-* :-*

-

Katrinap je comprends ta réflexion concernant ton papa et la maison de retraite. Il m'arrive moi aussi de me dire que maintenant maman est en paix. Je pense à moi, ma vie sans elle, mais je pense aussi à elle, au calvaire qu'elle vivait parfois malgré sa joie de vivre et son désir de vivre avec nous.
Je vais tâcher de me concentrer sur nos beaux souvenirs, ou au moins, de puiser de l'énergie dans sa force.
Merci pour ton conseil  :-*
Titre: Re : Manque +++
Posté par: katrinap le 19 Septembre 2018 à 16:34:17
je ne sais pas pour toi, pour les autres, comme je sais que c'est aussi une façon d'avancer en tout cas pour moi je le partage, il y a deux côtés très dissociés en moi en ce moment, la grande douleur d ela perte, et le sentiment qu'il n'a jamais été si près, comme intronisé en moi, plus que quand il était vivant, cela me fait du bien aussi
avez vous ce ressenti? bises la pépète
katrin
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 19 Septembre 2018 à 17:28:01
J'ai eu ce vague sentiment il y a quelques jours... puis ça s'est envolé.

Je retombe dans l'abattement, parfois l'effroi ; des pensées que je ne pensais plus avoir telles que "ça s'est vraiment passé..." sont revenues. Les silences, les yeux dans le vide, les larmes qui coulent et la gorge nouée.
J'attends que ça passe. Ça passera forcément.

Je suis sûre que c'est à cause de la stèle ; ça m'a replongé en arrière, quand j'ai vu son nom et les dates.
C'est complètement ridicule.  Je pensais que j'avais compris, que ça ne me ferait rien de voir la tombe avec le monument enfin posé, que j'allais juste être contente qu'elle ait une belle tombe. Comment ai-je pu être choquée ?
Une amie m'avait pourtant mis en garde. "Le cimetière, ça ne fait pas avancer". J'ai compris ce qu'elle voulait dire.
Mon attention se tourne vers ce qui n'est plus... au lieu de considérer qu'elle est en nous et partout.
Mais l'analyse que j'en fais ne me sert à rien ; ça ne change pas mes émotions pour autant.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 19 Septembre 2018 à 17:32:59
Avec toi de tout mon coeur, La Pépette.
Je suis dans le même état que toi, alors que je pensais avoir avancé.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 19 Septembre 2018 à 21:51:41
Merci pour ton message Bmylove.
Même si je préférerais que tu ailles mieux, je me sens un peu moins seule dans mon épreuve, d'une certaine façon.

-

Ce soir, j'ai essayé d'aider mon papa au maximum, mais moi-même j'ai du mal à faire face. Quand je suis avec lui, je m'ouvre à sa souffrance, tout en reléguant la mienne au second plan. J'essaie de le comprendre, de lui donner quelques idées comme je peux ; et même si j'ai l'impression d'échouer lamentablement, je me dis qu'au moins je suis présente, et ma mère m'en serait reconnaissante. Et là, il est reparti, et ma souffrance me revient en pleine face.
Je ne veux parler à personne, même si je sais que j'aurais des amis pour m'écouter. Ils ne comprendraient rien, ils n'auraient rien à dire. Je préfère venir ici.

-

Cette étape est peut-être nécessaire, pour avancer. Je m'en persuade, pour accepter.
Je tente de résister aux pensées stupides. Ne pas chercher à anesthésier mes émotions.
Pourtant l'idée est extrêmement tentante. Parfois je me dis que j'ai peut-être un problème psychologique ; ou alors je suis peut-être juste fragile émotionnellement. Mais comment ne pas être anéantie par le décès de celle qui m'a aimée d'un amour inconditionnel, et que j'ai aimé aussi, d'un amour inconditionnel...?
Je souris un peu, car je revois ma mère dire "on ne fait pas des enfants pour les garder avec soi". Elle n'en pensait pas un mot, ça lui déchirait les tripes quand je partais en semaine pour mes études, pire encore quand j'ai déménagé ensuite à 650km de la maison.  La vérité, c'est que l'une comme l'autre, on voulait continuer à partager les bons moments de la vie, et ce le plus longtemps possible et ensemble.
Et voilà qu'on me l'enlève, alors qu'elle avait 50ans. Malade dès 41ans.  Oui il y a pire, il y a toujours pire.
Cependant cette idée ne m'aide pas à relativiser ma souffrance. Car pour moi, dans ma vie elle était tout.
J'étais heureuse quand elle l'était, je souffrais de la voir souffrir. Nous nous confions beaucoup de choses, même les choses les plus inutiles de nos journées, par exemple ce qu'on avait mangé ou autre, parfois.

Ma mère était jeune dans sa tête, elle était ma maman, et mon amie aussi. Elle aurait tout donné pour nous, j'aurais tout donné pour elle. Je n'ai jamais cessé de croire qu'elle remonterait la pente, alors que je sentais les regards sceptiques, les phrases de mon entourage pour me ramener à la réalité, l'horrible réalité : j'allais la perdre, on allait tous la perdre.
J'ai fini par comprendre, et là, alors que je pensais déjà vivre un calvaire, je me suis retrouvée aspirée dans cette tourmente. La pire souffrance connue jusqu'à présent, et j'en suis sûre une des pires souffrances de ma vie, si ce n'est pas la pire...
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 19 Septembre 2018 à 22:14:57
Tu as raison, comment ne pas être anéantie  ?
Et oui, c'est sans doute un des pires moments de ta vie. Le pire, j'espère.
La seule façon de tenir, c'est de poser des mots, comme tu le fais.
Dire, écrire, partager la douleur, la décortiquer et l'affaiblir.
Et puis ne pas douter que ce que tu vis est normal.
Effrayant de par l'intensité et la brutalité d'émotions incontrôlables, mais normal et compréhensible.

Je t'embrasse fort, je te souhaite une nuit calme et reposante.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 19 Septembre 2018 à 22:41:17
Merci infiniment pour ton écoute et ton soutien.
Je te souhaite également une nuit récupératrice, et que demain soit une meilleure journée.
 :-* :-*
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 20 Septembre 2018 à 08:47:15
Je te souhaite une belle journée pas trop triste, LaPépette.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 20 Septembre 2018 à 10:08:32
Merci Bmylove. Ce matin, ça va, j'ai dormi presque 8h30 ; le fait d'être en forme aide.
Et toi comment vas tu aujourd'hui ?
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 20 Septembre 2018 à 15:43:56
Je vais mieux, merci.
Le boulot me fait du bien même si des bouffées d'angoisse apparaissent sans prévenir.

J'espère que tu passes une bonne journée.  :-*
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 20 Septembre 2018 à 15:51:39
Moi je suis peu motivée à travailler, mais je suis obligée d'admettre que ça me fait du bien. Ça me force à détourner mon esprit.

Prends-tu quelque chose pour lutter contre tes angoisses ?
Moi elles sont présentes surtout le matin et le soir ; ce matin j'ai pris un demi cachet d'anxiolytiques, et ça a été.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 20 Septembre 2018 à 16:17:16
J'ai toujours du Xanax sur moi, mais je n'en prends que si l'angoisse est insupportable.
Sinon, je respire à fond et je visualise mentalement un paysage que j'ai crée exprès pour m'apaiser.
C'est une cabane dans la forêt, coupée du monde, avec de la mousse au sol et un ruisseau en contrebas.
C'est très efficace et pas toxique.  ;)
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 20 Septembre 2018 à 18:28:44
C'est ce que je prends aussi quand j'en ressens le besoin (pas quotidiennement non plus). Je préférerais utiliser ta technique du paysage... mais j'ai peur de ne pas réussir. Je ne sais pas canaliser mon mental, je me penche justement sur la pleine conscience pour ça.

-

Aujourd'hui j'ai été forte. Dans mon travail, cette après midi, une dame reprend rendez vous avec moi. Elle a perdu son mari cet été. Je prends le temps d'en parler avec elle, avant de fixer rendez vous.

Et là, en fin d'après midi, je vois une dame qui a perdu son papa la semaine dernière des suites d'un cancer.  Elle avait annulé la semaine dernière en me faisant part de cette triste nouvelle.Je la vois régulièrement, cette dame. Je ne pouvais pas ignorer ce qui s'est passé, ne pas en parler avec elle., et juste me pencher sur l'objet de la consultation.
J'ai posé une ou deux questions, j'ai vu qu'elle était en capacité de s'ouvrir à moi, alors on en a discuté.
Elle a sangloté. J'ai tenu bon, presque impassible. De la compassion, sans pour autant me laisser envahir par sa souffrance qui aurait pu faire ressortir la mienne. Je lui ai conseillé le bouquin du Dr Fauré ; je lui ai expliqué vaguement pourquoi je la comprenais. Elle m'a remercié avant de partir.
J'ai le sentiment d'avoir bien agi. Et sans que cela ait trop de répercussions sur moi.

Comment ai-je réussi à gérer cette après midi, je n'en sais rien. D'où j'ai tiré cette force, alors que ces derniers jours, je me sentais abattue et faible. Les mystères de l'esprit... alors, forte jusque quand... là est la question.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 20 Septembre 2018 à 18:38:59
Tu as sans doute mis en place sans même t'en rendre compte des mécanismes de défense qui te permettent d'intellectualiser et donc de tenir à distance les affects.
C'est un très bon exercice.  :-*
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 20 Septembre 2018 à 22:29:01
Oui probablement. En effet je n'en ai pas conscience. C'est assez désarmant, cette sensation que presque tout se fait inconsciemment et donc qu'on a peu voire pas de contrôle dessus
Titre: Re : Manque +++
Posté par: katrinap le 21 Septembre 2018 à 09:43:16
moi souvent depuis la mort de mon père, c'est comme si j'étais derrière une vitre, parfois je ressens la douleur de l'absence de plein fouet, la majorité du temps, c'est comme si j'étais anesthésiée je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire? comme si 'assistais en spectateur à une histoire, et comme si elle ne pouvait pas être vraie
katrin
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 21 Septembre 2018 à 10:53:44
Peut-être que tu es entre deux phases Katrinap. Encore un peu dans le déni parfois par protection et d'autres moments où tu es pleinement consciente des choses et pendant lesquels du coup le manque est fort présent.
Le temps va sans doute faire évoluer doucement les choses.

Bises Katrin
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 21 Septembre 2018 à 10:57:09
Quel temps de m**** ici...
En général ça affecte pas mal ma forme et mon moral.

J'ai une lampe de luminothérapie chez moi, que je pense commencer à utiliser le matin. D'ailleurs je la conseille pour les personnes qui ont tendance à faire des "dépressions" saisonnières. En parallèle des émotions du deuil, c'est toujours ça pour éviter d'être impacté en plus par le climat.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 21 Septembre 2018 à 21:33:02
En ce moment, je regarde un film tous les soirs. Le temps passe vite, je mange devant la télé, ensuite il est l'heure de la douche et d'aller dormir.
Je mets des films plutôt style romance ; des films où il y a de la douceur, et surtout pas à réfléchir.
Ce soir, je mets le film "elle est trop bien", un vieux film qui date de 1999.
La nana dans le film, a perdu sa mère. Ce n'est pas l'objet du film mais bien sûr je tombe sur ce passage...

Lui : C'est ta mère ? (il montre une photo)
Elle : Oui (...)
Lui : Elle est très belle. (...) Elle est morte de quoi ?
Elle : D'un cancer, la leucémie. Tu veux savoir ce qui est le plus bizarre ? Je n'ai pas pleuré ce jour là.
Je me rappelle de l'enterrement, je me rappelle qu'après on s'est tous réunis dans la maison de ma grand mère. Ensuite je me vois dans ce grand fauteuil vert avec Simon sur mes genoux et puis, je me rappelle m'être dit que rien ne serait plus jamais comme avant".

...

Comme par hasard.
Dans ta gueule.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 21:37:08
On a beau chercher à éviter ce qui fait mal...
En fait presque tout fait mal à certains moments.

Grosses bises<;
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 21 Septembre 2018 à 21:50:16
Tu as bien résumé... Et toi ta journée bmylove?
Je te fais des bisous également  :-* :-*
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 22:35:03
Journée pas mal du tout.
Je croise les doigts pour que ça continue, et je vous envoie à tous de la légèreté et des sourires.  :-* :-*
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 21 Septembre 2018 à 23:18:46
Ravie de lire ton message :-) ça fait plaisir.
Passe une bonne nuit et que demain soit encore une douce journée pour toi.
Gros bisous
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 24 Septembre 2018 à 11:33:21
Ce matin, jattends pour mon rv psy. Dans la salle d'attente je fais un tour sur facebook. Et là Fb me sort un souvenir dil y a 4ans. Photo ou je suis avec ma mère à l'occasion d'une journée en famille chez mes grands parents. Merde les larmes coulent et la salle d'attente est quasi bondée de monde.

Ce matin je compte lui parler de certains traumatismes qui je pense persistent, en lien avec la maladie de ma mère.
Certaines choses que j'ai vues. Certains soins. Découlent de ça : - des malaises si je vois du sang que ce soit le mien ou parfois ceux des autres,
- malaises au don du sang même sans regarder les poches de sang mais rien qu'à penser qu'on m'en prend et parfois au tout début du don (donc rien à voir avec une baisse de la pression artérielle par rapport à la baisse de volemie bref),
- crises de panique quand je vois ou j'entends quelqu'un vomir (déjà avant je naimais pas du tout mais là ça part vraiment en crise de panique).
- je suis somnambule +++. Je le suis depuis petite mais les derniers temps c'est infernal, à raison de plusieurs fois par semaine. C'est pénible et fatigant.
Avec des rêves souvent pas mal de violence ou fortement degueulasse. Ex dil y a quelques temps : je nage dans une rivière et j'avale de la vase. Sympathique n est ce pas?

Je pense qu'en parallèle du deuil j'ai ces images, à classer
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 24 Septembre 2018 à 16:41:29
Bonjour LaPépette, as-tu essayé l'EMDR ?

J'espère que ta séance avec ta psy s'est bien passée  ?
Bises.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 24 Septembre 2018 à 22:28:14
Coucou Bmylove
Non je n'ai pas testé l EMDR et ma psy ne semble pas être formée à ça mais je vais devoir m'y pencher. Elle reconnaît des événements traumatisants et pense qu'en effet cela peut jouer un rôle dans le somnambulisme et le reste.
Elle m'a doublé mon anxiolytique que je prenais que de temps en temps et m'en a prescrit pour tous les soirs ces prochaines semaines. Je vais suivre ce traitement car j'ai besoin de répit mais je vais creuser pour une alternative par la suite.
Emdr ou hypnose (quelqu'un est réputé dans ma ville).
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 25 Septembre 2018 à 08:58:36
Bonne idée l'hypnose.

Affectueusement.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Nessa@ le 26 Septembre 2018 à 23:11:00
Coucou, je me permets de vous écrire j’ai perdu aussi ma maman en avril 2014 je me suis tellement renfermé j’etais Enceinte de 7 mois de mon petit garçon qui a aujourd’hui 4 ans. Ma maman était tout pour moi nous étions si complices beaucoup d’amour ma fille avait 5 ans quand sa mamie s’est envolé à l âge de 48 ans c’etait notre pilier notre reine notre guide .... depuis tout semble si difficile... j’ai perdu mon oncle 2 ans après puis ma mamie et la récemment mon papi... j’ai l’impression que tout s’est écroulé comme ça en 4 ans cela me fait beaucoup d’angoisse j’ai souvent peur  de la vie.. je suis maman de 3 merveilleux enfants à qui je donne tout le meilleur de moi mais je me sens par moment perdu le matin tout est flou je me remets tout en tête pour bien démarré une journée c’est bizarre je sais pas ce qu’on a fait pour méritez sa.. c’sst si injuste que mes enfants ont été privé de si bels personnes ( etres ...) pourquoi nous ? Depuis le décès de mon papi je revis tout il est décédé de la même maladie que maman ... (cancer du poumons) ... je comprend tout ce que vous ressentez perte ensuite viendras la colère ...... c’est long très long très très long ...... courage à vous je vous embrasse Vanessa
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 27 Septembre 2018 à 12:04:20
Bonjour Nessa,

Tu as bien fait de venir sur ce forum car tu sembles vivre le deuil de ta maman difficilement ; et d'avoir eu à vivre d'autres décès ensuite a du rendre les choses plus difficiles encore.
Ici tu trouveras écoute et soutien, tu ne seras pas seule et j'espère que nous pourrons t'apporter du réconfort.

Il est vrai que la vie n'est plus la même après le départ de personnes aussi proches. Et la mort nous fait prendre conscience qu'on peut tout perdre en un claquement de doigt, et que nous-mêmes nous ne sommes pas grand chose sur cette Terre.
Peu à peu, nous arriverons, non pas à accepter (comment accepter?) mais à nous adapter à cette réalité ; et apprendrons à vivre chaque jour avec un peu moins de souffrances, et cela sans oublier nos proches pour autant.

As-tu lu des livres en lien avec le deuil ?
As-tu pu échanger avec un psychologue pour t'aider à traverser cette épreuve ?
Est-ce que tu as des personnes à qui parler autour de toi ?
En tout cas, ici tu peux te livrer sans crainte du jugement.

Courage à toi, bises

Titre: Re : Manque +++
Posté par: Nessa@ le 27 Septembre 2018 à 16:02:06
Merci pour ta réponse... oui j ai été suivi par un psychiatre qui m’a beaucoup aidé ... juste après le décès de mon oncle j ai été suivi pendant 1 an et demie...  car après le décès de maman je devais me concentré à donné naissance à mon bout de chou c’est comme si j avais mis ma peine ma douleur de côté... pendant quel que temps j ai vécu sa comme ça puis on a accumulé au bout de 8 mois qu elle était parti mon frère nous a mis la pression pour vendre la maison de maman alors que à ce moment là j étais enceinte de mon 3 ieme mon frère n a rien respecter il a vu que l’argents j ai vécu une très mauvaise 3ieme grossesse car vu que j étais là seul à vivre dans la maison avec mon conjoint et mes deux enfants donc ma fille qui avait 6 ans et mon 2ieme qui avait meme pas 1 an donc j ai demandé à mon frère d attendre au moin que j accouche du 3 ieme puis ensuite prévoir un déménagement mais non grosse grosse prise de tête il n’etait Pas d’accord (comme quoi l’argent fait tourné la tête au point de ne même pas respecter une grossesse!!! Donc j ai du assumer toute les visites le
Ménage et puis enfin lui donné ce qu il voulait pour avoir ma paix mon conjoint et moi nous nous sommes donc acheter une maison pour vivre enfin notre vie de famille au calme... arrive mon huitième mois de grossesse j avais beaucoup de souci de tension haute... mon 3 ieme bb est née tout noir manque d’oxygene ... il
Ma fait beaucoup d’eeczema jusqu’à ces 2 ans j étais morte d’angoisse pendant 2 ans je croiai tout le temps qu il allait mourir alors que maintenant il a 3 ans et il n’a plus d’eczema Il est rentré à l école cette Année et il est en pleine forme  quel soulagement après l accouchement on a du soutenir mon oncle atteint d un cancer du reins son fils qui avait à peine 10 ans et dont je suis là marraine est venu dormir pendant 2 mois à la maison sa femme était à bout ... à ce moment mon frère est venu me présenter ces excuses qu il savait pas pourquoi il m avait mis une pression .... bref après j ai été voir un psy j en pouvait plus je voulais ma maman et le seul moyen de la rejoindre je vous laisse deviner donc pour mes enfants et mon mari j ai décider d allé consulté j étais sous anti dépresseur pendant 6 mois puis j allais bien mais avec bcp de bas des jours avec et des jours sans... je n ai pas bcp de personne autour avec qui en parlé a part ma tante et la meilleure amie de maman qui sont très proches de moi car les amies que j avais au bout de 4 ans ils ont en marre de me supporté de devoir parler de ma maman .... bref on voit qui sont les vrais quand on passe des tragédies.... bises
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 27 Septembre 2018 à 16:14:51
Je suis assez en colère quand j'entends des histoires d'argent.
En famille, à la base on est censé se soutenir et non pas se tirer dans les pattes. L'argent est censé être secondaire quand on vit un deuil de cette ampleur ! Mais bon chacun ses mentalités... en tout cas c'est clair que  la pression que ton frère t'a mise a du se rajouter à la souffrance du deuil pour toi, et en étant enceinte à ce moment là, pas top du tout...

Tu as bien fait d'aller consulter ; pour toi mais aussi pour tes enfants. Parfois on peut avoir des idées noires lors de moments de faiblesse mais quand ça devient récurrent il faut demander de l'aide. Avoir en tête que ce sont des moments horribles mais que c'est passager, que la vie nous offrira avec le temps de l'apaisement, et, même si on a du mal à le reconnaître pour le moment, d'autres bonheurs et joies ; que le bonheur n'est pas figé dans le passé.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 27 Septembre 2018 à 23:18:33
Bientôt 8 mois que tu n'es plus là. Comment est-ce possible, de survivre à ça.
La souffrance morale est horrible. Au moins, la souffrance physique peut être soulagée, du moins la plupart des douleurs physiques. Le mental non. On l'abrutit, tout au plus. Et quand la conscience revient, tout se remet en route.

Le deuil est une torture. Ce deuil-là en tout cas.  Il me brise.  Il me piétine.
Combien de jours encore...  et bientôt ton anniversaire. Ce sera un jour affreux, mais que je fêterai quand même, je ne sais pas encore comment. Mais je fêterai, la naissance d'une merveilleuse personne, ma mère.

Pourquoi devions nous passer par tout ça... on était une famille unie, on s'aimait tous. Et pourquoi toi...
J'arrête là, j'ai l'impression qu'on me donne des coups de poing dans le ventre.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Bmylove le 28 Septembre 2018 à 08:50:57
J'espère que ta journée sera douce, LaPépette.
Je pense à toi.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Nessa@ le 28 Septembre 2018 à 09:39:41
 Courage à toi c’est un moment qu on ne peut accepter ne fuit surtout pas  ta peine sa ne fera que empiré les choses avec le temps...  pleure crie hurle le sport la
Marche aide bcp ... pendant 3 ans je n avais plus goût à rien à part m’occuper de mes bb pendant 3 ans je n avais plus de goût à mangé des bons plats c été plus le même gout et le même plaisir que quand je préparais avec maman. La télé pendant 3 ans est rester que sur les chaînes pour les enfants le soir j étais moralement crever même pas le morale ni l envie de regarder un film avec mon conjoint j ai l
Impression d avoir été 3 ans un robot... a l intérieur ma moitié c’est enfouie avec ma maman... j ai mis 4h à la lâché quand son cœur c’est arrêté j étais figé je voulais la garder chaude près de moi pas une larme coulé c été pas le moment il nous avait dit 6 mois elle devait voir mon fils naître après 3 mois seulement j ai commencé à pleuré quand mon père m’a dit Vanessa soit je refais ma vie soit je me tire une balle alors j ai inscrits mon papa sur des sites de rencontres ... car je préférais qu il refasse sa vie plutôt que de le perdre lui aussi au bout 1 an il a refait sa vie difficilement car il été aussi suivi par un psy à ce moment là.. ma maman n avait que 47 ans quand elle nous a quitté mon père a peine 50 sa aurai été égoïste de ma part de lui en vouloir de réagir ainsi ... nous étions  aussi une famille très unis mais depuis que notre pilier est parti on fait comme on peu... bises à toi et ne t en fais pas c’est humain de lâcher ta peine n ai surtout pas honte de sa... les douleur au ventre au jour d aujourd’hui je vomi un matin sur deux car j ai peur qu on prenne un de mes enfants ou qu ils leur arrivent qqch déjà que dieu m’a pris celle que j avais tant besoin à mes côtés ... je suis devenu très méfiante envers les autres... je n ai plus confiance en personne... les gens parle tous et ne savent rien eux ils ont facile à parlé  ils ont toute leur famille près d’eux je ne leur en veux pas mais je prend souvent les choses comme manque de respect... surtout venant de ma belle famille il ne respect pas que quel que dates dans l Année (anniversaire de maman, le jour fatal )  dois rester trankil à parlé avec maman  devant sa photo il dise que je ne suis pas normal. ( sachant qu’ils n’ont jamais eu un seul mots de soutien à mon égard si un bouquet de fleur pour l’enterrement c’est tout... pour le reste ils attendent de moi que j aime faire la fête comme je le faisait avant mais c plus pareil mnt j ai décidé de donner tout à mes enfants ne pas participé à des soirées... c’est légitime de fonctionné ainsi si c’est ce qui m’aide de me consacré qu’a Mes enfants je vois pas en quoi sa les déranges... ma belle famille est une famille très spéciale que des repas pour publier les photos sur Facebook et le reste du temps ils s’engeulent pour tout et rien ... dans ma famille il
N y avait jamais rien de tout sa on faisait des bons repas pour après passez des bons moment en famille faire des jeux .... bref tout sa me
Manque terriblement... moi je fonctionne comme ma maman dans la vie que sa plaise ou non... avoir vu ma fille perdre sa mamie a 5 ans on pensait tout les jours qu elle finira par rentrée avec son grand sourir et sa joie de vivre... mais non on avait bien vécu ce drame ... maintenant j avancé en parlant avec elle elle est là et me soutien et j en suis sûr au jour d aujourd’hui hui qu’ils nous protègent de l à haut ... j’espere Vraiment que quand mon heure viendra il y a vraiment quel que choses et qu on puisse les serré à nouveau contre nous et parle de tout et rien .... j espère vraiment c’est ce qui me fait avancé l’espoir de les rejoindre un jour bon le plus tard possible car je compte être la pour mes enfants le plus longtemps possible ... merci pour tes réponses .... la mentalité de mon frère n’a toujours pas changé je ne parle plus avec lui depuis décembre pour plusieurs raison... et je me sens bien mieux comme ça .... bisous j t envoye plein de force et bcp de courage
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 28 Septembre 2018 à 16:48:08
Merci Nessa pour ton message. Il est vrai que de sortir, bouger un peu, même si ce n'est que de marcher, ça fait du bien ; et on a la chance qu'il y ait encore des après midis assez douces, avec un peu de soleil.

En effet, parfois l'entourage ne comprend pas. Il n'y a que ceux qui le vivent qui le comprennent, et encore... chacun sa peine et sa souffrance et chacun a sa façon de s'exprimer, de choisir de se recueillir ou non etc. C'est là où c'est compliqué, chaque vécu est différent, chaque deuil est différent, et nous restons seuls à vivre cette épreuve.

Bonne fin de journée à toi
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Nessa@ le 28 Septembre 2018 à 20:48:18
Merci .. tu as déjà fait l’hypnose ? J’aimerais en savoir plus si oui ...  bonne soirée à toi
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 28 Septembre 2018 à 21:41:59
Non mais justement, j'y pense sérieusement...
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 27 Novembre 2018 à 16:21:23
Il y a une période pendant laquelle j'ai fait beaucoup de cauchemars horribles, mettant en scène ma mère dans différentes situations de mort imminente et moi qui n'arrivais pas à la sauver (chute, noyade et j'en passe).
La signification de ces rêves est facile...


Maintenant, ça a changé de registre : dans mes cauchemars, il est question de la mort imminente de ma mère mais je suis dans une situation "calme" avec elle, dans laquelle je peux lui parler et lui dire des choses que je n'ai pas pu lui dire avant son décès.
J'en ai fait 2 récemment.

Dans le premier rêve, je lui faisais part de mes regrets : toutes les choses que nous n'allions pas pouvoir partager et dans ce rêve elle n'a pas répondu et a pleuré. J'ai alors réalisé au réveil que, heureusement que je ne lui en ai pas fait part en vrai, car qu'aurait-elle dit pour réconforter l'enfant en moi ?
Ça n'aurait généré sûrement que le sentiment chez elle de m'abandonner, cette tristesse, comme dans le rêve... ainsi, même si le rêve et le réveil ont été difficiles, cela a diminué mon regret de ne pas lui avoir dit, à tel point j'aurais aimé qu'elle soit là à l'avenir pour vivre toutes ces choses avec moi.

Dans le second rêve que j'ai fait cette nuit même, les propos étaient à propos de la mort. Je lui disais "j'ai du mal à réaliser que tu ne seras bientôt plus avec nous", une phrase de ce type, et elle me répondait "j'y ai pensé ce matin, ça m'a donné des frissons" puis c'était l'heure de manger, et je la voyais regarder les plats tristement, je savais qu'elle ne mangerait pas ; comme lors de sa fin de vie. Elle qui était gourmande,  qui avait toujours des envies, elle n'avait plus faim sur les derniers jours et rien ne la tentait. Bref. Tout cela m'amène à : parler de la mort avec elle aurait il été bénéfique ?
Cela aurait-il pu permettre de diminuer son angoisse ? Pas sûr. Je sais qu'elle avait peur de mourir. J'ai quand même toujours cette crainte de l'avoir laissé avec ses angoisses...

-

J'ai l'impression que mon cerveau se sert de mes rêves pour me faire avancer par rapport à des blocages dans le processus de deuil, notamment de culpabilité, élément important chez moi malgré toute l'énergie que j'ai pu déployer pour essayer de la sauver (tiens tiens.... voilà la phrase que je sors spontanément).

Avez vous vécu cela ?
Ou avez vous constaté d'autres "moyens" inconscients qui vous ont aidé pendant le processus de deuil ?
Titre: Re : Manque +++
Posté par: biche07 le 27 Novembre 2018 à 16:29:37
Bonjour Pépette..tes rêves sont des signes d'apaisement. J'imagine que ta maman veille sur toi. Elle souhaite que tu soit heureuse tout simplement comme toutes les maman, je suis persuadée que nos défunts veille sur nous a leur façon..et qu'il se manifestent quand il faut.. enfin se sont mes croyances et elles m'aident a avancer. tendresse biche.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Olaria le 28 Novembre 2018 à 01:42:52
Je n'ai jamais fait ce type de rêves mais pendant 2 ou 3 mois tous les matins le visage de mon papa était devant mes yeux .... Tant est si bien que je ne voulais plus dormir.
Puis du jour au lendemain plus rien .... Sauf la culpabilité de ne plus avoir cette image qui me dérangeait tant.
Maintenant j'admets.
Les rêves sont une soupape de sécurité nécessaire à notre équilibre.
Que vos rêves continuent de s'apaiser.
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 04 Décembre 2018 à 09:59:43
Ma psy m'a confirmé que les rêves prouvent que j'avance, que je "cicatrise". Je me sens en effet un peu plus apaisée par rapport au sentiment de culpabilité que je ressentais.

-

Nouvelle étape comme tous ici, pour bientôt : le passage des fêtes de fin d'année.

Comment ça se passe pour vous ? Je veux dire, est-ce que vous "fêtez" Noël et le reste ?
Même lors de la première année du deuil ?

Personnellement, je suis dans l'optique de le faire. Je sais que cela sera un déchirement, car ma mère adorait Noël et parce qu'on ressentira un manque atroce. Pour moi, Noël était un des plus beaux jours de l'année. Cette année, ce sera probablement l'un des pires.

Mais cependant, je garde toujours en tête que ma mère aimait la Vie, elle aimait Noël ; et elle m'a transmis cette joie de vivre, ce désir de profiter. Fêter Noël, faire une belle table comme elle le faisait, c'est l'honorer aussi.
Car elle a eu le courage, malgré les souffrances de la maladie, de ne pas sombrer ; elle prenait ces petites bonheurs de l'année, s'y accrochait pour tenir, et se dire que tous ses sacrifices en valaient la peine.
C'est ainsi que même pendant les 9ans de maladie, nous avons toujours fêté Noël.
Donc fêter Noël, c'est pour nous aussi, surpasser notre souffrance, et empêcher celle-ci de couvrir tout le reste.

Aujourd'hui, j'apprends à vivre en portant cette souffrance au quotidien. Et quand un bonheur se présente, je me dis que Maman l'aurait pris aussi ; que le bonheur n'empêche pas la douleur et ne signifie pas l'oubli.
Exemple : je suis dans le début d'une belle histoire d'amour, je suis heureuse dans cette relation mais je souffre de ne pas pouvoir partager ce bonheur avec Maman.
Ainsi, dans cette relation qui me rend heureuse que je m'autorise à vivre, la souffrance est pourtant toujours là. Profiter n'empêche pas de penser à ceux qu'on aime... ni de regretter leur présence.

Affectueusement,
Pépette
Titre: Re : Manque +++
Posté par: biche07 le 04 Décembre 2018 à 13:02:47
Bonjour Pepette... et bravo...oui tu avance.... Le bonheur n'est pas interdit au contraire , renaitre après le chaos c'est dans l'ordre des choses...pour nous tous les chemins diffèrent mais on y arrive ..faire les choses  qu'on aime ou qu'ils aimaient eux ...nous rapprocher de leur souvenir joyeux..la nostalgie avec le sourire ... je t'embrasse fort.biche
Titre: Re : Manque +++
Posté par: Olaria le 04 Décembre 2018 à 18:07:35
Je vais fêter Noël exactement de la même manière juste avec une personne en moins à table et ça ne fait que 5 mois ..... Je le fête aussi avec mes collègues de promo. Pour autant je n'ai pas le coeur à la fête et entendre tout le monde parler de préparatifs de Noël me donne plus envie de pleurer qu'autre chose.
Titre: Re : Re : Manque +++
Posté par: katrinap le 04 Décembre 2018 à 18:34:05
ma belle

je comprends très bien ton discours je le partage
la vie prend le dessus, instinct de survie mais aussi besoin de bonheur
il y a des âges aussi où il est plus facile de se dire qu'on aura malgré la perte de belles choses à vivre et tu es jeune donc tu as raison je suis sure aussi qu'à noel tu sentiras ou des signes de ta maman ou te sentiras apaisée, comme si elle était présente
je te le souhaite
je t'embrasse fort
katrin





Ma psy m'a confirmé que les rêves prouvent que j'avance, que je "cicatrise". Je me sens en effet un peu plus apaisée par rapport au sentiment de culpabilité que je ressentais.

-

Nouvelle étape comme tous ici, pour bientôt : le passage des fêtes de fin d'année.

Comment ça se passe pour vous ? Je veux dire, est-ce que vous "fêtez" Noël et le reste ?
Même lors de la première année du deuil ?

Personnellement, je suis dans l'optique de le faire. Je sais que cela sera un déchirement, car ma mère adorait Noël et parce qu'on ressentira un manque atroce. Pour moi, Noël était un des plus beaux jours de l'année. Cette année, ce sera probablement l'un des pires.

Mais cependant, je garde toujours en tête que ma mère aimait la Vie, elle aimait Noël ; et elle m'a transmis cette joie de vivre, ce désir de profiter. Fêter Noël, faire une belle table comme elle le faisait, c'est l'honorer aussi.
Car elle a eu le courage, malgré les souffrances de la maladie, de ne pas sombrer ; elle prenait ces petites bonheurs de l'année, s'y accrochait pour tenir, et se dire que tous ses sacrifices en valaient la peine.
C'est ainsi que même pendant les 9ans de maladie, nous avons toujours fêté Noël.
Donc fêter Noël, c'est pour nous aussi, surpasser notre souffrance, et empêcher celle-ci de couvrir tout le reste.

Aujourd'hui, j'apprends à vivre en portant cette souffrance au quotidien. Et quand un bonheur se présente, je me dis que Maman l'aurait pris aussi ; que le bonheur n'empêche pas la douleur et ne signifie pas l'oubli.
Exemple : je suis dans le début d'une belle histoire d'amour, je suis heureuse dans cette relation mais je souffre de ne pas pouvoir partager ce bonheur avec Maman.
Ainsi, dans cette relation qui me rend heureuse que je m'autorise à vivre, la souffrance est pourtant toujours là. Profiter n'empêche pas de penser à ceux qu'on aime... ni de regretter leur présence.

Affectueusement,
Pépette
Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 05 Décembre 2018 à 16:49:39
Merci pour vos réponses.


Merci biche, pour ta réponse positive rassurante. Bises

Olaria je comprends ta tristesse...surtout que ton deuil est plus récent que le mien ; 10 mois pour moi, 5 mois de différence ça a l'air de peu et pourtant en 5 mois on progresse beaucoup sur le chemin du deuil...
Accroche toi

C'est exact Katrinap, c'est ce type de pensées qui m'aide à avancer.
Mon père quant à lui, pense qu'il a "assez vécu" et semble ne plus rien attendre de la vie ; ce qui explique en partie nos évolutions bien différentes suite au décès de Maman/son épouse.
Ohh que j'espère que tu auras raison, que je la sentirais tout de même ce jour, c'est extrêmement important pour moi...

Bises à vous

Titre: Re : Manque +++
Posté par: LaPépette le 13 Mars 2019 à 14:30:56
Voilà le moment de faire un petit point... 1an, 1 mois et 11 jours après le décès de ma mère.

Les jours passent, et globalement se ressemblent, à présent.
En effet, les émotions font moins les montagnes russes, comparées aux premiers mois. La pensée de son décès ne survient plus à chaque fois que j'ouvre les yeux dans mon lit le matin, ni quand je vais me coucher.
Non, c'est plutôt quand mes yeux se posent sur sa photo sur mon meuble, ou quand un souvenir particulier revient.

Je pense moins souvent à elle ; cependant la souffrance reste parfois violente.
Il ne faut pas trop que je me tourne vers le passé, sinon l'absence est cruelle.
En écrivant ces lignes, je pleure ; alors que ça fait bien quelques temps que je n'ai pas pleuré à cause de sa mort.

-

J'ai l'impression que le temps a permis que je vive à nouveau à peu près normalement. Cependant, son absence est un point sensible, et il ne faut pas trop appuyer dessus ; sans quoi la tristesse fait couler des larmes irrépressibles.

Ça m'embête de moins penser à elle, mais au fond je sais que ce n'est pas parce que je pense moins à elle que je l'oublie.
Oh non, je l'aime toujours, à la folie. Elle me manquera toujours, je reste convaincue que notre relation était unique et que j'ai eu une mère exceptionnelle.

Parfois, quand je profite de la vie, je pense à elle ; je me dis qu'à ma place, elle aurait fait pareil.
Ça ne me dérange pas quand on est en famille de trinquer, de trinquer pour elle.  Elle m'a transmis son goût pour la vie, et tellement d'autres choses...

Je porte toujours certains de ses bijoux, et je me rends compte que ma "relation" aux objets s'est transformée. Avant, les voir, et les porter me déchirait le cœur mais j'avais besoin de le faire à la fois. A présent, je ressens plutôt de la fierté, quand je les porte, et ça a un côté rassurant. Je dis souvent, que je mets sa bague ou son bracelet quand je suis amenée à vivre une situation un peu difficile ou stressante, comme si ces objets me donnaient de la force.

Je me pose moins de questions du type "où est-elle ? est-ce qu'elle va bien ?". Je pense qu'il y a autre chose après la mort, et j'imagine qu'elle a des choses à faire, visiblement des choses à apprendre.
J'ai vu une medium, ça ne m'a pas perturbé. Si ce n'est, que la medium m'a dit qu'elle était seule (je lui avais demandé si elle était avec quelqu'un) car elle n'avait pas assez progressé pour rejoindre ceux qui étaient déjà partis qu'elle connaissait. Ça, ça m'a un peu ennuyé. Cependant, la médium a dit que je l'aidais, en pensant à elle ; que je l'aidais à avancer.
Chacun croit ce qu'il veut. En tout cas, quand je pense à elle, j'essaie d'y penser avec tendresse, avec bienveillance, comme si je pouvais lui envoyer des ondes d'amour. Alors j'imagine, que les propos de la medium faisaient référence à ça.

J'ai une crainte, c'est qu'elle soit partie, au moment où ce sera moi qui sera amenée à mourir. Je vivrais plus paisiblement, si j'étais sûre de pouvoir la retrouver ensuite. Cependant, je ne peux pas lui demander de m'attendre, ça serait égoïste.

-

Concernant le cimetière, ça a bien changé aussi. Alors qu'au départ, je ressentais le besoin d'y aller ; ce n'est plus le cas aujourd'hui. J'y trouve peu d'intérêt. J'y vais plutôt pour vérifier que tout est en ordre, et je suis toujours contente pour elle de constater qu'il y a toujours beaucoup de fleurs, et que tout est bien disposé (merci à mes grands parents qui s'en occupent beaucoup).
Alors, je ne me force pas. J'irai quand j'aurai envie d'y retourner, je ne pense pas qu'elle m'aurait blâmé pour cela.
Elle aimerait plutôt que je fasse attention à moi.

-

Ainsi, je vois une nette évolution à la fois concernant mes pensées mais aussi mes émotions.
Je me demande si je souffrirai toujours de son décès.  Comment je vivrais les choses d'ici quelques années.
L'avenir me le dira...

Courage à tous ceux qui passent par cette terrible épreuve qu'est le décès d'un proche.