Auteur Sujet: Perdre sa mère quand on a 18 ans  (Lu 445 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne pauline

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Perdre sa mère quand on a 18 ans
« le: 08 janvier 2021 à 12:57:26 »
Bonjour,

J’ai découvert ce forum il y a quelques mois et aujourd’hui je me décide enfin à poster.
J’ai 19 ans et j’ai perdu ma mère il y a bientôt 11 mois. Le 1er confinement qui est arrivé 1 mois après n’a rien arrangé, ça a causé mon redoublement. Actuellement j’approche la fin du semestre et pourtant niveau études mon niveau est je trouve pire que l’année passée. J’ai beaucoup de mal à gérer les émotions et la grande dose de travaux à rendre etc. Je me sens vraiment seule quand je fais des recherches sur internet du genre « comment gérer deuil et étude » afin de trouver des conseils ou des témoignages eh bien ils se font très rares. Mon père (divorcé depuis longtemps) a une manière assez spéciale de me soutenir, il me fait sans cesse des reproches quand je suis triste. Par exemple 1 mois après sa mort pendant qu’on triait les habits de ma mère j’ai seulement dit « c’est triste » et il m’a dit des phrases du genre « il y a pire » « il y a des pays où les enfants perdent leur parent bien plus tôt alors ça va tu as de la chance » (alors qu’il a ses 2 parents..). Ça me fait beaucoup culpabiliser d’être triste. En août dernier (le mois des 6 mois) il m’a même dit qu’il fallait que j’arrête que je parle de ma mère (alors que déjà j’en parlais beaucoup moins). Pendant 1 ou 2 mois je n’ai pas reçu de reproches de sa part (je lui montrais pas trop quand j’étais triste c’est surement pour ça) donc je pensais qu’il avait finit d’en faire mais malheureusement non..le 24 décembre au matin j’étais super mal (1e Noël depuis sa mort) je lui ai juste dit que ça risquait d’être dur ce soir il m’a égueulé en disant « il y a pire il y a des pays où il y a des guerres » « prend sur toi » «  essaye de faire un effort pour pas gâcher noël », c’était horrible à entendre…
A chaque fois il me mettait la pression pour que j’aille voir un psy, en disant des phrases du genre « ce n’est pas normal que tu sois triste va voir un psy » (il m’a dit cette phrase le jour des 6 mois).
Je fais tous les jours mon max pour relativiser, positiver, profiter de la vie mais il y a des jours où ça va pas et j’ai l’impression que à chaque fois qu’il m’engueule quand je suis triste etc c’est comme s’il ne retenait que ces moments là et effaçait tous mes efforts, tous les moments où j’arrivais à aller bien etc.
Je me dis que si je n’arrive même pas à gérer des études je suis foutue pour mon avenir.
Cette année scolaire à cause du covid, des restrictions et du confinement je n’ai pas pu faire connaissance avec les personnes de ma nouvelle promo, c’est pourquoi il n’y a que 2 personnes de ma promo qui sont au courant et des fois c’est dur de prendre sur soi.
Ah et ma mère est décédée d’une crise d’épilepsie (je ne savais même pas que c’était possible d’en mourir même le monsieur des pompes funèbres était choqué quand il a appris la cause de sa mort) mais je ne connais pas les circonstances exactes de sa mort (les pompiers n’ont pas su le dire car on l’a découverte quelques jours après). Donc même si j’ai énormément de bon souvenir avec elle, j’ai souvent les images marquantes de ses crises, lors d’une de ses crises de juillet 2019 j’avais l’impression qu’elle était en train de mourir sous mes yeux. Et lors de sa dernière crise où j’étais présente (27 décembre 2019) elle ne m’a pas reconnu, quand les pompiers lui ont demandé si elle me connaissait elle a répondu, c’était horrible comme un couteau dans le cœur. C’est la première fois qu’elle ne me reconnaissait pas (j’avais toujours eu cette peur) et même si je me doutais que c’était éphémère qu’elle allait se rappeler de moi c’était quand même super dur. 

L'avenir me fait peur, car même si hormis les études j'ai l'impression de "bien" vivre le deuil,  ça ne veut pas forcément dire que dans 2 ans je tomberai pas en dépression.
Je pensais que la/les premières années c'était le plus dur et que après hormis pour les dates d'anniv etc les années qui suivent sont moins difficiles à vivre. Mais il y a peu j'ai vu une interview où une personne ayant perdu ses parents est tombée en dépression 2 fois et des années après, donc l'incertitude est assez angoissante. Déjà que le fait de penser à toutes les étapes de ma vie que ma mère va rater c'est dur mais que savoir que des années après il n'est pas impossible que je tombe en dépression ou autre ça m'effraie.

Pour les personnes qui liront ça, est ce que vous avez des conseils à me donner pour apprendre à gérer le deuil pendant les études ?

« Modifié: 08 janvier 2021 à 13:18:35 par pauline »

Hors ligne Mandy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre sa mère quand on a 18 ans
« Réponse #1 le: 08 janvier 2021 à 18:01:52 »
Bonsoir
Tout d'abord j'aimerais te dire à quel point je suis désolée que tu aies perdu ta maman à ton âge. Il y a toujours pire certes mais il n'empêche qu'en principe à ton âge on a encore ses deux parents.
Comme tu le dis ton papa était divorcé de ta maman. J'imagine donc qu' il avait du respect pour elle vis à vis de leur histoire commune et de toi mais qu'il n'y avait plus d'amour.
C'est donc là votre différence fondamentale. Tu aimes ta maman, le fait qu'elle ne soit plus de ce monde n'y change rien. C'est tout cet amour que tu as et que tu ne peux plus donner ni recevoir qui fait mal. Tu as le droit d'être triste, tu as le droit d'être en manque. Tu es tout à fait normale. Ton papa ne doit sans doute pas savoir gérer toute ta tristesse donc il préfère se braquer et te dire qu'il faut te reprendre. Essaie de ne pas trop lui en vouloir. Le.psy peut t'aider pour avoir un endroit de non jugement où tu peux parler de ta maman. Encore et encore.. viens sur ce forum également pour parler des souvenirs, des trauma, de ta maman, de ton chagrin. Viens autant que tu veux. Tu seras toujours lue avec beaucoup de bienveillance.
Ma soeur a voulu trier les vêtements de ma maman très vite et on s'est disputés. J'avais l'impression qu'elle voulait vite la.chasser de la maison. Se débarrasser de ses vêtements. Elle voulait surtout occuper sa tête. Essayer d'avancer. C'était sa façon à elle de gérer. On fait tous comme on peut. As tu des frères et soeurs? De la famille qui était proche de ta maman avec laquelle tu pourrais parler d'elle ?
Pour les études, j'ai passé l'an dernier un concours que je n'ai pas réussi. C'était très difficile de se concentrer et d'apprendre. Je le repasse cette année mais je sens que mes capacités de concentration sont réduites. Après je suis adulte et c'est une reconversion donc la situation est différente de la tienne. Ton deuil est encore si récent...il y a pas mal de jeunes qui ont perdu un parent ici malheureusement..peut être te donneront.ils des pistes.
Ne t'angoisse pas sur une éventuelle dépression dans.plusieurs années.. un pas après l'autre. Chaque deuil est unique et bien souvent on a un retour de bâton quand on est dans le cas d'un deuil non fait. Dans un sorte de déni après la mort. C'est déjà difficile au quotidien alors ne te rajoute pas des angoisses.
Je te souhaite du courage. Et te redis qu il est tout à fait normale que ta maman te manque après 11 mois. Que ca te creve le coeur de trier ses vêtements.  Que tu trouves ça follement injuste que noël se fasse sans elle et qu elle manque les grandes étapes de ta vie
Prends bien soin de toi et reviens nous donner des nouvelles

Hors ligne Nathan.

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 18
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre sa mère quand on a 18 ans
« Réponse #2 le: 10 janvier 2021 à 21:12:02 »
Bonsoir Pauline,
Je comprends tout à fais ce que tu ressens, j’ai 20 ans et j’ai perdu mon papa il y à 4 ans suite à un cancer, j’avais 16 ans quand c’est arrivé alors je comprends tout à fait ce que tu ressens..
Si tu veux on peut en parler, il ne faut pas garder tout ça pour toi, j’ai fais cette erreur de ne pas en parler et ça n’a fait qu’empirer les choses alors si tu veux en parler n’hésite pas à m’envoyer un message privé je te donnerai un moyen de me contacter sur les réseaux sociaux ;)
Bon courage

Hors ligne Julien

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 101
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • Nordtombe
Re : Perdre sa mère quand on a 18 ans
« Réponse #3 le: 29 janvier 2021 à 11:10:19 »
Bonjour Pauline,

Comment allez-vous ?  Donnez nous des nouvelles.

Pour gérer les études et le deuil, un des moyens est de s'accorder des temps séparés pour les études et le deuil. Prendre du temps pour parler avec son entourage de ce que l'on ressent, ressentir et exprimer ses émotions. Cela aide autant que cela est possible à se concentrer ensuite sur ce que l'on a à faire.  (Bien sûr, on pense tout le temps à la personne que l'on a perdu)
On a des mots pour une peine légère mais les grandes douleurs ne savent que se taire.

https://nordtombe.fr/accompagnement-et-aide-au-deuil

https://www.facebook.com/julien.demeocq

Hors ligne So5

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre sa mère quand on a 18 ans
« Réponse #4 le: 27 février 2021 à 15:40:06 »
Bonjour jai le sentiment de me lire ma mère était une grande épileptique et oui en théorie on n'en meurt pas ma mère est décédée quant j'avais 14 ans jen et 32 . Courage