FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre la perte d'un parent => Discussion démarrée par: Seb35722872 le 27 Mars 2013 à 23:22:21

Titre: Maman
Posté par: Seb35722872 le 27 Mars 2013 à 23:22:21
Bonsoir,

J'ai 36 ans et je viens de perdre ma maman, elle est morte jeudi 21 mars 2013.
Je sens un grand vide, je n'aurais plus ma confidente a qui je pouvais tout dire
Mes joies, mes peines, mes doutes

J'avais tant besoin d'elle...

Elle me manque tellement...


Sebastien

Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 28 Mars 2013 à 00:17:04
Bonsoir Sébastien tout d'abord je suis désolée pour ta maman
Je comprend ton
Chagrin ta peine j'ai perdu mon
Père subitement il y a 5 mois c'était le 15 octobre et j'en pleure encore chaque soir j le sent perdue ... Je te comprend Sébastien et tu as bien fait de venir sur ce site ou tu peux ravi ter tes émotions tes sentiments ton histoire sans être jugé au contraire ce forum l'aide énormément chaque jour a avancer ... Ta maman était elle malade ? Moi j'ai 30 ans j viens d les avoir ... C'est fur de perdre quelqu'un qu'on aime a ce point j donnerai ma vie pour que tout sois différent ta perte est très très récente et je me foute que tu es effondré en tout cas sache qu'ici tu pourra tjs te raconter et être compris sans être jugé je te souhaite du courage et de la douceur essaie de dormir un peu à bientôt ... Je comprend ce que tu dis qu'à d tu dis avoir tant besoin d'elle je ressent pareil pour mon père surtout que je me Marie cet été et je v me marier ss mon père ...il me manque chaque jour je pleure chaque soir en
Cachette mais je me montre forte pour la l'ère les frères belles sœurs et nièces ... Je me raccroche a l'amour des proches qui me restent bien qu un vide est bel et bien la et que je change une partie de moi et morte avec lui ... Je comprend ta peine ... As tu des frères ou des sœurs ou des enfants ou une femme ou ton papa ?? Excusesoi pour les questions t pas obligé de Repondre ... J volais juste mieux t connaître ...courage bisous bonne nuit enfin façon de parler j te souhaite de passer la meilleure nuit possible éteint donner les circonstances
Titre: Re : Maman
Posté par: Seb35722872 le 28 Mars 2013 à 13:15:37
Bonjour tifee,
Merci pour ton message
Ma maman est partie des suites d'un cancer du pancréas
Le cancer l'a emportee en 3mois

J'ai bien sur de la famille, 1frere,1 sœur et ma femme qui me soutient
Mais je suis quelqu'un de très fragile et je ne sais pas si je vais m'en remettre

En plus j'ai quitté mon travail il y a 15 jours et je viens de commencer mon nouveau boulot il y a une semaine

Commencer dans ces conditions, c'est bien difficile

J'ai peur de me faire virer dans 3 mois et de me retrouver à la rue

Je me sens nul et la perte de maman n'arrange rien

Biz
Seb
Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 28 Mars 2013 à 16:33:51
Tu n'es pas nul ne croit
Pas ça ... Les choses de la vie nous accablent ... J'ai repris mon
Boulot deux semaines après la mort de mon
Père j'étais pourtant pas prete mais on ma
Un peu obligé et ( j travaille en
Pharmacie ) j'étais livide amorphe j'étais complètement vide j pensais que
Je pourrai pas gérer parceque jsuis très très fragile moi
Aussi ... Un client qui meurt me faisait mal au cœur et parfois pleurer alors pour mon
Propre père ça ma complètement mis a plat ... J'sais tjs pas comment j vais survivre a ça et pourtant ça fait 5 mois mais j crois que j m'en remettrai jamais vraiment ... C'est terrible ce qui s'est passée pour ta maman et j comprend ta peine vraiment j te comprend très bien ... Mon père allait bien et tout a coup pouf maman
La retrouvé mort ds la cuisine a cause d'un infarctus massif ... Ça faut cinq mois et j
Pleure encore ts les jours alors j comprend ton
Chagrin et je ne sais pas pourquoi ni comment mais je sais qu'on doit continuer pour eux parce qu'ils auraient pas voulu qu'on se détruise mais c'est facile a dire pour eux car nous sur terre c'est nous qui devons continuer avec ce poid sur la poitrine avec ce trou ds le cœur j'aimerai tant qu'il en soit autrement pour moi pour toi pour nous  tous ici ... Courage
Titre: Re : Maman
Posté par: Seb35722872 le 28 Mars 2013 à 19:57:16
Merci tifee pour tes messages
Tu as le don pour réconforter les personnes en détresse

Tu es quelqu'un de bien et je te souhaite beaucoup de bonheur

Je ne sais pas si je dois aller voir un psy pour m'aider à remonter la pente
Qu'en penses tu?

Je me dis que si cela ne va pas j'ai la solution du suicide
Je n'ai pas peur de mourir car je sais que maman m'attend

Seb
Titre: Re : Maman
Posté par: petite fleur bleue le 28 Mars 2013 à 22:34:07
Bonsoir Sébastien,

Comme Tefee, je comprends aussi très bien ta détresse. J'ai 42 ans et j'ai perdu mon papa que j'aimais immensément et avec qui je vivais il y a 5 mois, brutalement et de manière inattendue, probablement d'un infarctus massif du myocarde. J'ai déjà vécu plusieurs deuils dans ma vie mais avec le départ de mon papa, il y a vraiment maintenant un AVANT et un APRES dans ma vie. Jamais je n'aurais imaginé souffrir un jour comme ça! :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'(

Ta maman t'a quitté en même pas 3 mois, comme c'est brutal aussi! Je n'ose imaginer comme ces derniers mois ont dû être éprouvants pour elle comme pour toi...Je continue de vivre dans la maison de mes parents avec ma maman et mes enfants qui sont petits. Ma maman a un cancer aussi, qui évolue lentement mais sûrement, c'est beaucoup d'angoisse qui se rajoute à notre deuil...

Pourquoi te sens-tu nul Sébastien? Je suis bien certaine que tu ne l'es pas! Tu sais, tu as beau être un homme (je dis ça car notre société voudrait que les hommes se montrent toujours forts, courageux, protecteurs), tu as le droit d'avoir toutes les émotions possibles et imaginables, de te sentir fragile, de pleurer aussi...Vas-lire les écrits du docteur Faure sur le site de "traverser le deuil" et écoute aussi les vidéos. Ces dernières sont nombreuses mais tu peux les écouter à ton rythme. Moi elles m'ont fait beaucoup de bien même si j'ai énormément pleuré parce que je me reconnaissais tellement...mais de pleurer ce n'est pas grâve, au contraire cela "use" la douleur. De même tu peux nous raconter tout ce dont tu as envie sur le forum, sur ta maman, sur toi, sur la relation que vous aviez quand tu étais petit, adolescent et ces dernières années dans ta vie d'adulte. Il y aura toujours quelqu'un pour te lire, saches que même si tu ne reçois pas à chaque fois de réponse, nos écrits ne laissent jamais indifférents et nous aident même à progresser sur notre propre chemin.

Tu te demandes si ce serait bien de rencontrer un psy? Je pense que oui, le tout est de trouver quelqu'un avec qui tu te sentes bien et ne pas hésiter à le voir plusieurs fois par semaine les premiers temps. C'est ce que j'ai fait car j'avais des flash de l'annonce de la mort de mon papa et je revivais ça 15 à 20 fois par jours, c'était terrible il a fallu que je vois quelqu'un en urgence. Maintenant je ne le rencontre plus qu'une fois tous les 15 jours et ça me va. Dis toi que cela peut être plus ou moins long de remonter la pente, il n'y a pas de règle, chaque deuil est unique, sois patient et doux avec toi-même; je comprends à quel point il doit être difficile de travailler (et surtout de commencer un nouveau travail où on est censé faire ses preuves) dans de telles conditions. Peut-être que cela t'aidera d'une certaine manière (car tu seras obligée de te concentrer sur autre chose), peut-être pas. Si c'est le cas, dis-toi que peut-être que ton deuil est à vivre en priorité et que le travail viendra après quand tu commenceras tout doucement à traverser les premières phases du deuil, le déni, la sidération et que tu commencera à connaître des moments d'apaisement, de courts moment au début mais qui vont s'allonger par la suite...

Je n'aime pas que tu penses au suicide. ::) C'est une solution qui serait tellement douloureuse pour ta femme, ton frère et ta soeur. Vas lire quelques témoignages dans le module "après le suicide d'un proche" pour t'en convaincre. Dis-toi que tu deviens important aussi pour nous qui t'accueillons ici et allons apprendre à connaître ta souffrance. On veut que tu restes en vie. Ici on partage nos douleurs d'avoir tous perdu un (ou plusieurs) être(s) cher(s), notre colère, nos peurs, mais aussi nos progrès, nos espoirs, on devient solidaires et tous ensemble on apprend à aller un petit peu mieux jour après jour...

Je t'embrasse très fort... :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*
Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 29 Mars 2013 à 08:42:56
Sébastien j'ai pensée a aller voir une psy moi aussi mais j me suis dit que pourra t elle faire pour moi
Cette psy ? Vat elle me le ramener ? Vas elle remonter le temps ?
Vas elle effacer mes souvenirs
Me donner un médicaments qui mentira a mon
Cerveau en faisant croire que tout va bien ... M'écouter parler pleurer et ne pas d' avancer alors j'ai décider de pas en
Voir ds mon cas ça sert a rien car je suis une gobe
Je ne veux pas aller mieux je ne veux pas arrêter d'avoir Mal je veux qu'on me le rende je veux remonter le temps et le sauver je veux que rien ne ce soit passer je veux un coup de baguette magique quel qu'en soit le
Prix j'offre de donner jusqu'à ma
Vie .... Mais ça c'est ds les films c'est dans Charmed dans buffy dans twilight dans tous ce genre de fiction ou comme pa hasard l'amour  suffit pour accomplir le miracle .... Alors j traîne j absence tant
Bien que mal sur cette terre en me disant qun
Jour on se retrouvera .... Le suicide ?! J'y ai pensée oui j'ai même demander a dieu de me prendre a sa place et ça n'a pas marcher mais le suicide ?? Pense tu une seule seconde que ta maman
Souhaite que tu te suicide ??? Pense a ta femme
Pense s ceux qui restent et qui t'aiment
Et qui ont besoin de toi ici... Tu
Ne peux pas te suicider je dirai même
Tu n'en n'a pas le droit ne serais ce que pour l'amour que ta mère a pour toi elle t'aurai protéger jusqu'au bout crois tu qu'il en sois pareil dans l'au delà !?? Tu sais nous les retrouverons tôt ou tard mais se suicider ce n'est pas ce qu'ils veulent de nous c'est facile a dire oui je sais moi non plus j'ai pas peur de la mort maintenant j pourrai me faire percuter par un bus demain que je m'en
Fou mais ma mère ? Mes frères ? On vient tous de perdre notre père qu'on
Aimait qu'on aime plus que tout ai je le droit d'être égoïste et de leur faire perdre leur sœur ... Sa fille et pour mon
Chéri sa futur femme ? Dois je les briser a jamais parce que je suis
Malheureuse ? Et mon père alors qui a tout fait pour me protéger qui a tout donner pour sur j'ai une belle vie quand je vais arriver près de lui tu pense qu'il va me féliciter peu être ?? Je sais pardon j suis brusque mais j le suis posé ce genre de question et j'en ai fait le tour crois moi aussi pénible que soit l'instant et crois moi
Je sais a quel point tu souffres car parfois j
Me demande comment je tiens debout ... On doit poursuivre son chemin on
Doit continuer a vivre ... Tu es une des plus jolie preuves du passage de ta maman
Sur terre et pour rien au monde elle aurait voulu que tu
La rejoigne avant ton heure ... Il faut traverser les épreuve il faut jamais oublier l'inoubliable mais il faut continuer envers et contre tout et de toute façon la mort viendra un jour mais au moins tu auras accompli un chemin de jour de souffrance d'expérience qui te grandira et feront de toi un être plus évolué sur un plan spirituel ... Et ce jour la quand le destin en décidera quand nous mourront c'est avec fierté que mon papa et ta maman viendront nous chercher n'oublie pas qu'on ne meurt jamais seule et qu'on se retrouve tous de l'autre côté c'est certain mais en aucun cas tu doit te suicider non c'est une très mauvaise idée ... Le meilleur que tu puisse faire c'est survivre a ta mère passer cette épreuve parler d'elle la faire revivre dans tes paroles ds tes gestes ds tes enfants accomplir ta destinée avant de la retrouver ... Imagine que tu sois mort et ta maman en vie .... Serais tu content qu elle se suicide ???? Allons allons ne pense pas a ça c'est une très mauvaise solution ... Si pour toi une psy peu être bénéfique alors fonce mais le suicide n'y pense pas c'est la pire des idées et la pire des solution a nos soucis on
N'a pas le droit de détruire davantage ceux qu'on aime ... Essaie de te résonner c'est pas ce que tu veux moi c'est ici c'est ce forum qui l'aide et pourtant crois moi hier encore je pleurai sur mon chéri jusqu'à épuisement mais c'est comme ça je vais pleurer être triste autant qu'on le faudra autant que mon corps le souhaitera tout ça c'est la peine mon
Chagrin mon amour a moi et j porte ma croix j'essaie de porter un masque la journée qui dit " j suis forte j rigole tt va bien " alors qu'en fait j suis démolie mais quand bien même a moi de me reconstruire pour mon
Père pour l'homme qu'il était pour l'amour qu'il a pour moi  pour toutes les cartes qu'il m'a donner en mains je l'ai regarder bâtir un monde pour nous et maintenant qu'il n'est plus la je ne vais pas tout démolir pas vrai je dois a mon
Tour poser ma première pierre ...ça prendra le temps que ça prendra mais je le ferait parce que mon TPS n'est pas encore venu parce que je ne doit pas mourir de ma main et toi non plus ce n'est pas ce qu'aurait voulu ta mère qui s'est battue courageusement jusqu'à son dernier souffle crois moi elle aurait voulu que te barre aussi pour toi pour ta femme pour ta vie et aussi pour la vie qu elle n'a pas pu continuer Sébastien ne t inflige pas ça ni a toi ni a ta famille je sais que tu souffres mais on ne peut se suicider les uns après les autres c'est pas une solution ... J t'envoie bcp de douceur Sébastien et te comprend ds ta peine mais tu dois réfléchir et si tes envies suicidaires sont trop présentes il faut voir un spécialiste d'urgence i n'y a pas de mal a se faire aider pour se battre courage bisous
Titre: Re : Maman
Posté par: Seb35722872 le 29 Mars 2013 à 13:26:23
Merci les filles, vous êtes merveilleuses!

Non je ne vais pas me suicider mais c'est vrai qu'il m'arrive d'y penser
Car je suis tes fragile et un rien me déstabilise et m'aneantie, c'est ma nature.
Alors perdre sa maman, la personne à qui l'on tient le plus au monde c'est un séisme
Je ne sais pas si j'arriverais à surmonter cette disparition

En fait je n'ai plus de but dans la vie...
J'ai plus envié de me battre

Je vais au travail sans conviction, en pensant déjà au moment ou il vont me virer

Je me sens seul si seul que j'en pleure...

Je me suis longtemps considère comme un handicape de la vie
Impossible de faire face aux moindres pbs
Je suis nul et je le sais et la disparition de maman ne va rien arranger pour améliorer l'estime de moi

En tout cas vos réponses me font chaud au cœur ...

À bientôt
Sébastien
Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 29 Mars 2013 à 14:01:59
Mais tu n es pas un
Nul !! Si se montrer sensible et abbatu parce qu'on a perdu un cher alors je suis nulle aussi j suis fragile sensible depuis toujours je pleure pour les films je pleure pour les mariages je  pleure quand je suis contrariée ou quand j me sens inférieur et que j maîtrise pas la situation j'ai pleurer pour des chagrin d'amour j'ai pleurer ds ma vie oui parce que j suis très très émotive mais la je pleure ts les soir c'est bec moi du matin au soir ça me quitte pas j suis anéantie depuis cinq mois j sais même pas comme survivre j sais même pas comment ré sourire mers passions mes envies ma vie tout a été balayée j'ai perdu toute joie tout espoir même mon
Mariage a préparer ne me fait pas bondir pour le moment je suis comme une enfant rien d'autre que sa fille et j pleure et j pleure car il existe aucun remède aucune solution aucun deal pour ça il faut juste accepter et j peux pas c'est impossible pour moi alors j te comprend et tu n'es pas nul ça n'a rien a voir .... De toute façon un ou une nulle ç est égoïste ça se rend compte de rien alors t pas un nul ... J comprend qu tu sois perdu jcomprend que tu sois triste en colère je suis comme toi depuis cinq mois j'en peux plus j pleure mon
Boulot mepuise et me rend dingue et jarrive a peine a avoir des jours pour être seule et penser a tout ça ... Tout va trop vite tout tourné et bientôt on sera au primptemps on va changer d'heure et ça me chamboule oui car c'est encore une étape qui me montre que le temps passe ça m'éloigne de sa mort mais aussi de sa vie j suis anéantie alors j te comprend mais arrête de te considérer comme un nul alors que tu faut ce que tu peux comme tu le peux et avec ton cœur ...les premiers jours ou papa est mort mon frère aidait ma mère a remplir trier fouiller les papiers moi j'en était incapable .... Faire une photocopie de son acte de décès c'était trop pour moi j restait la à les regardait a pleurer ss parler mais j étais pas nulle pour autant c'est juste que j'en était pas capable mais quand mon
Frère partait le soir et que j restait seule avec ma mère fallait bien essayer de parler de se changer les idées et j'étais la et c'était tellement dur de faire la commedi alors que j'étais si mal j le suis tjs ... Tu as de la peine et c'est normal et j le comprend ici nous comprenons tous car nous avons tous perdu quelqu'un tous taper ds les murs en criant tous espérer nous réveiller de ce cauchemar je te comprend et j'aurai aimer que rien n'arrive a nos parents mais c'est ainsi c'est trop douloureux c'est pas imaginable une perte pareil commebt recentrer sa vie des envies ... J suis plus certaine de ce que je veux ds la vie j voudrais juste remonter le TPS et sauver mon père .... J comprend ton chagrin crois moi ... Courage bisous
Titre: Re : Maman
Posté par: Emilou le 29 Mars 2013 à 17:58:21
Bonjour Sébastien,

Je venais tout les jours  sur ce forum au début pour lire les témoignages et essayé de comprendre la douleur que je ressentais, puis ensuite j'ai espacé mes visites en venant 2 fois par semaine, je n'ai écrit qu'une fois pour parler de mon histoire. Les vidéos m'ont pas mal aider.

Il y a 1 an je perdais ma maman. J'ai l'impression que c'était hier. Je réalise seulement qu'elle est partie. L'impression d'être anesthésiée dans un tourbillon.  Je n'arrivais plus à m'occuper de mes enfants, de ma maison, je n'en avais plus envie.Elle me manque terriblement. Depuis 2 mois je suis suivie par une psy et elle m’a fait comprendre beaucoup de chose, j’ai compris du haut de mes 35 ans, que je devenais adulte. La douleur de l’absence sera toujours présente. Mais on peut arriver à retrouver le sourire. Chaque jour est un combat. Lorsqu'elle est décédée, j'ai surtout penser à ma douleur et non à la sienne. Elle n'en pouvait plus, elle s'est battue 5 ans contre ce foutu cancer.

J’ai compris aussi que j’étais la clé de tout, c'est-à-dire qu’il n’y a que moi qui puisse vouloir aller mieux, pour moi, mes enfants, mon entourage. Même si il y a des jours  où l’angoisse me prend, surtout le soir au coucher.  Je suis passée par beaucoup d’états.

Ma maman était plus qu’une maman, elle était ma meilleure amie, ma confidente, des fous rires à n’en plus finir. On s’appelait 2 ou 3 fois par jour. Mes enfants 7 ans et les jumeaux 4 ans commence à exprimer le manque de leur mamou.
J’ai continué avec mon père en l’appelant 2 fois par jour, et je commence à comprendre qu’il faut que je le laisse aussi vivre sa vie.  On a beaucoup parlé tout les 2. Il sait que j'ai encore besoin de l'appeler souvent. Mon frère a beaucoup de tristesse en lui, d’angoisse qu’il n’arrive pas à exprimer. Et j’ai compris qu’il fallait se dire les choses qu’on peut ressentir et non se taire en pensant qu’on protège les autres.

La vie ne sera plus jamais pareil, on l’a compris mais que c’est dur !!! il n’y a pas un jour où je ne parle pas d’elle. Il y a 5 mois j’ai pu rencontrer une amie d’une amie qui a des dons de médium (elle fait cela en parallèle de son boulot. Après plusieurs témoignage je voulais voir de moi-même. J’en suis ressortie toute chamboulé mais ça m’a fait un  bien énorme. Mais je pense qu’il ne faut pas en abuser. Il faut  continuer à vivre notre vie sur terre avec les vivants sans oublier nos anges.

J’ai changé depuis c’est 1 an passé. Je suis beaucoup plus dur avec les gens. Je ne supporte pas les personnes qui se plaignent. Je suis devenue plus égoïste. J’ai besoin de me protéger, je suis hermétique aux angoisses des autres. Et je ne me gêne plus dire aux gens que je ne veux pas entendre leurs soucis surtout quand je commence à aller mieux.

Je sais que maman est fière de moi, qu'elle est là même si je ne perçois pas de signe (j'en ai eu quelques uns il y a quelques mois) et que mon role aujourdhui est de transmettre à mes enfants le bonheur simple que peut nous offrir la vie.

N'hésite pas à te faire aider par un professionnel si tu ressents le besoin. Bon courage.
Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 29 Mars 2013 à 19:27:09
C'est magnifique ce que tu dis en même temps si émouvant j'ai perdu papa il y a 5 mois j suis anéantie j pleure tout le temps les modules vidéos j'ai commencé aujourd'hui Maud j sais pas comment créer un lien intérieur enfin
Bref moi
Non plus j
Pourrai jms vraiment accepter sa mort .. Et j trouve que tu as bcp de courage emilou.. Seb j pense bien a toi aussi j vous embrasse courage
Titre: Re : Maman
Posté par: Seb35722872 le 29 Mars 2013 à 20:53:38
Bonsoir,

Vous êtes formidables, merci pour vos message de soutien
Je sais qu'il me faudra du temps pour remonter la pente

Je souhaite continuer à échanger, nous sommes dans la même galère et si nous pouvons nous serrer les coudes peut être que nous arriverons à faire notre deuil ensemble

Dans cette société ou plus personnes ne se soucie de son prochain, je vous admire et quelque part cela me rassure qu'il y ait encore des gens avec du cœur

Merci...

Sebastien
Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 29 Mars 2013 à 21:09:02
Tu sais Sébastien j crois qu'il faut le vivre ou l'avoir vécu pour comprendre le monde autour ne se sent pas concernée sauf si ça arrive ds leur petite vie ... Quelques paroles réconfortantes et hop c'est fini et ensuite on est tjs seule avec notre peine certains nous oublies d'autre ne veulent pas nous entendre pleurer ou parler ... Ils restent extérieur et d'ailleurs souvent ils nous rejettent ( a croire qu'on est contagieux) ça compatie 5 minute puis en fait c'est soulagé que c'est pas tombé sur eux ....alors heureusement il existe ce forum ou nous sommes entre nous ou nous nous comprenons les uns les autres ou nous savons qu'elle est cette douleur je crois vraiment qu'il faut la vivre ou l'avoir vécu être malheureux poussé a son ultime retranchement mais tant qu'on n'a pas connu tant qu'on a pas vécu ça on a beau imaginer on a beau en avoir peur on a beau essayer de se mettre a la place de l'autre ils ne peuvent pas ... Nous explorons une partie de nous même jusqu'à lors inconnu pleine de noirceur de cauchemar de chagrin d'impuissance de douleur de regret de colère de culpabilité ... Une part de nous est morte et a fait place a cette noirceur qui nous habite et avec laquelle on doit apprendre a vivre ... Et eux ils ne comprennent pas ... Mais il le comprendront un jour c'est notre lot a chacun mais j'avoue être jalouse car pour certain tout va bien tjs tout le temps et pour d'autre la vie est moins rose ... Et c'est difficile ... J comprend mais ici on est en sécurité écouté on échange et on avance ensemble ici c'est mon refuge j pourrai pas avancer sans les merveilleuse personnes que j'y ai "
Rencontré" et qui m'aident chaque jour même ds mes moments de tristesses les plus folle ... Ai confiance Sébastien tu es venu sur le bon site et comme tu la dit on râle ds le mm bateau ... Courage bisous
Titre: Re : Maman
Posté par: Emilou le 29 Mars 2013 à 21:17:12
Comme tu dis Tifee, il faut l'avoir vécu pour comprendre.  même si on est entouré, on se sent terriblement seul. Moi c'est ce que je ressents aujourdhui. Mes amis, mon entourage, mon mari ne comprennent pas ma solitude (ils n'ont pas vécu cette épreuve).

Courage à vous tous !
Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 29 Mars 2013 à 23:11:59
Exactement emilou mes amies j'en avait pas des masses et la elles me fuient toutes sauf une qui sait pas trop comment m aborder qui me traite avec respect et douceur et surtout comme celle que j'étais elle respecte quand je craque elle respecte quand j veux voir personne elle respecte quand j'ai des petites phases de repi et que je suis comme avant ... J'ai des copines j dirait plutôt des collègues elles m écoutent mais parfois perdent patience comprennent pas certains de mes comportements et m'interdisent de penser d'en parler d'en
Pleurer ... Face a ma famille que j'adore mes frères ma mère belles sœurs nièces tout le monde donne je change et prend sur sois et du coup
J'ai l'impression d'être encore plus étrange plus seule dans mon
Chagrin je sais que maman craque parfois mais quelle essaie d'être forte pour nous pour lui mais c'est dur et mon chéri il me comprend il l'aime mais a une vision différente lui " tu te fais du mal
Ton père n'aurait jamais voulu que tu te mettes ds cet état pour lui " ou
Alors " ça devait être une fierté pour ton père d'avoir une fille qui l'aime autant " ou qd  je disais ( je le pense encore ) que j'étais prête a donner ma vie a procéder a un échange du genre "
Prenez moi rendez le " il me disait que même
Si j'arrivais a invoquer de la magie mon
Père n'accepterai jamais que je me sacrifie pour lui ... Dans un
Sens il a raison mon père l'aimait bien
Et vice versa mais mon chéri n'a pas les mots ils me regarde pleurer triste de me voir ds cet état me prend ds ses bras mais quand j parle j
Suis comme face a un mur en
Fait il y a qu'ici que j peux parler librement que j'ai rencontré des nouvelles amies qui sont la et qui m'aident et que bien
Virtuel sont bien plus réelles que toutes celles qui m'ont laisser tomber ... Il y a qu'ici que je suis comprise aidée entendue pacte que ds la vraie vie j suis désespérément seule même si autour de moi des gens m'aiment et tiennent a moi j le sent seule dans ma misère il n'y a que moi mon chagrin la perte mon deuil c'est tout le reste autour n'en a rien a faire leur vie n'a pas changer ils sont heureux tant mieux mais moi c'est ma vie a moi qui a basculée et j suis en enfer toujours seule comme si la peine entière m'appartenait maccaparais ... Jarrive a faire semblant d'être moi au boulot mais le soir suis plus qu'une enfant j suis sa fille c'est tout je pleure encore et encore et rien
Ne change par ce que personne ne peux rien pour moi personne ne peux comprendre l'ampleur de mon désespoir de mon dégoût de ma jalousie de ma colère de ma culpabilité de ma peine de mon chagrin de ma souffrance de mon
Amour .... Personne a part vous ... Hélas suis. Dedolee que vous connaissiez ce sentiment cette peine ce dégoût cette perte de goût et d'envie .... Le chagrin devient tellement intense il se transforme en
Bête et je suis son chien .... Et seul vous pouvez comprendre des paroles aussi absurde Sébastien continu a nous parler de toi pour moi c'est comme ça que ça va mieux en posant des mots sur mes émotions sur les ressentis et en ayant l avis des autres c'est aussi en aidant les autres en essayant de consoler de poser des mots doux pour apaiser un nouveau ou une nouvelle qu'on parle aussi a son inconscient et devient moins dur avec sois même mais qui pourrait comprendre quelque chose d'aussi complexe que ce que nous vivons il ne s'agit pas que de tristesse. Ou de perte c'est un vide un trou un gouffre c'est quelqu'un Dion perd mais aussi tout un avenir qu'on avait prévu qui change c'est tout plein de projet auquel il faut renoncer c'est accepter une vie différente c'est accepter de devenir une personne différente c'est aussi et évidement ce manque permanent ce chagrin ce manque de cette personne qu'on aime tant et que de façon injuste on nous a pris ... Mais qui pourrait comprendre que ça va plus loin que ça ... Que parfois subitement comme ça en
Pleine rue ou en plein métro on
Puisse pas se contrôler on pleure ... Personne a part nous qui connaissons hélas cette perte qu'aucune musique aucune paroles rien ne peut soulager il faut juste continuer et pour ce fait ce forum Aide énormément
Titre: Re : Maman
Posté par: *Ephémère* le 31 Mars 2013 à 12:40:42


Bonjour à tous,

Sébastien, tu commences dans un nouvel emploi, mais pourquoi penser que tu vas te faire "virer" ?
Bien sûr, la douleur est là, et il te semble que tout s'écroule autour de toi.

Ce sentiment-là, vois-tu, nous le connaissons bien, puisque ce qui nous rassemble ici, c'est la perte d'une être très cher.

Ils sont partis, et nous sommes là. Sans trop savoir, surtout au début, ni pourquoi, ni ce que nous allons pouvoir faire de cette vie sans eux.

Nous allons continuer notre chemin ; le temps passera qui usera notre peine.
Et un jour viendra où nous serons capables d'accueillir à nouveau, d'accepter à nouveau, les cadeaux de la vie.
De sourire à nouveau à une jolie matinée de printemps ; d'imaginer un avenir, en gardant bien au chaud dans notre coeur celui ou celle qui est parti et que nous aimons tant.

Il faut me pardonner, Sébastien, car j'ose évoquer un avenir que sans doute, tu ne peux absolument pas envisager aujourd'hui, tant ton chagrin est grand.

Vois-tu Sébastien,  moi, c'est mon amour adoré que j'ai perdu. Et la peine est là ; et la douleur aussi.
Mais je sais que le temps les usera comme la mer qui roule les pierres les plus pointues les use jusqu'à en faire des galets ; ronds et lisses.

Cette certitude, je te l'offre en partage.

Sois doux avec toi, sébastien ; prends soin de toi.
Fais toi confiance ; crois en toi.


Puisse cette journée, Sébastien, nous préserver tous des larmes et du tourment.

 
Titre: Re : Maman
Posté par: Seb35722872 le 01 Avril 2013 à 01:27:24
Bonsoir,

Ce soir je suis triste et je pleure, ma maman me manque.
Nous avons passé pâques en famille et elle n'était pas la.
Je ne vais pas y arriver, je me sens tellement seul.

Je n'arrive pas a croire qu'elle est morte, je m'imagine toujours la revoir.
J'ai tellement besoin d'elle
Je l'aime...

Sebastien
Titre: Re : Maman
Posté par: *Ephémère* le 01 Avril 2013 à 01:41:14


Oui, Sébastien, les moments particuliers, comme les "fêtes".... nous font encore plus mal.

Et il nous faut du temps avant de vraiment comprendre que la personne qui a nous a quittés n'est plus là.

C'est étrange, vois-tu, Sébastien, mais depuis deux jours, je me surprends à poser des questions à mon amour adoré qui est parti depuis plusieurs mois maintenant.
Je me tourne légèrementt, comme s'il était à mon côté, et m'apprête à lui poser une question, ou une autre, pour avoir son avis.....

J'évoque celà, car j'en suis moi-même surprise ; un peu, mais pas trop, au fond, car dans ce cheminement de ce qu'il est convenu d'appeler "le deuil", nous sommes confrontés à des sentiments, des éprouvés, et des réactions que nous ne nous connaissions pas.

Tu es triste et tu pleures, Sébastien, car ta maman te manque.

Nous connaissons celà.
Alors nous pouvons te soutenir, te tendre des mains amies, fraternelles.

Que la nuit t'apporte le repos et la sérénité.


Titre: Re : Maman
Posté par: Seb35722872 le 01 Avril 2013 à 01:52:52
Merci
Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 02 Avril 2013 à 22:45:54
Comment vas tu aujourdhui Sébastien ? Je ne t'ai pas lu alors j m'inquiète un peu n'hésite pas a venir te confier si t'en a envie et besoin prend soin de toi
Titre: Re : Maman
Posté par: Mum010863-290911 le 12 Mai 2013 à 09:41:30
Bonjour Sébastien.

Comme te l'ont dit les filles ici nous pouvons nous confier, parler se lâcher sans ne jamais être juger !!
Nous sommes ici pour chacun d'entre nous, un peu comme une grande famille, triste certe, mais toujours la pour lire, écouter et comprendre en cas de besoin !

Je comprends tellement ce que tu ressens, ma petite sœur et moi avons perdu notre maman, notre pilier.
Nous étions que toutes les trois et maintenant la béquille centrale qu'était maman manque.
Nous avions 20 et 16 ans.
Ormis le fait de devoir tout gérer dorénavant seules, car nous avons du tout faire (funérailles, papiers,...) Nous sommes très peu soutenues.

Perdre sa maman (ou son papa) c'est perdre un petit bout de soi.
C'est un deuil long et très dur.

Un nouveau travail c'est peut être une façon de repartir a zéro.
Aller voir un PSY j'y au également pense mais cela reste coûteux étant étudiante je ne peux pas aller consulter néanmoins je le conseille vraiment.
Une personne neutre qui t'aidera a panser tes blessures et a avancer dans ton deuil.

Toutefois n'oublie pas, nous sommes et serait toujours une petite communauté virtuelle cest vrai, mais toujours la pour toi.
N'hésitez a aucuns moments a venir parler te confier !

Je te souhaite beaucoup de courage.

Emmanuelle
Titre: Re : Maman
Posté par: Méduse le 12 Mai 2013 à 11:14:26
Bonjour à tous,

Sébastien, j'espère que tu arrives à avancer, doucement, un jour après l'autre sans te mettre de la pression. Ta sensibilité est un point positif, même si elle ne facilite pas la vie. Pourrait-on aimer une pierre ?!

Je ne suis pas allée voir de psy, mais je sais que cela peut aider d’avancer dans son deuil.

Emmanuelle, grande sœur courage, je crois qu’il y a des services de psy gratuits pour les étudiants. Vas voir la médecine préventive des étudiants et demande-leur. Sinon, ils pourront peut-être t’envoyer vers d’autres services pris en charge par la Sécurité Sociale. Cela vaut la peine d’essayer.
Et comment va ta sœur ?
Arrivez-vous à faire face à la vie toutes les deux ?

Affectueusement

Méduse
Titre: Re : Maman
Posté par: Seb35722872 le 12 Mai 2013 à 22:43:10
Bonsoir,

Merci a tous pour vos messages
Je reviens vous voir pour vous donner des nouvelles

Je ne vais pas très bien, je n'arrête pas de penser à maman.
Elle me manque tellement...

J'avais besoin d'elle....

Comment vais je faire ?

Je n'ai plus de courage et plus d'objectifs de vie
Je ne trouve pas la force pour rencontrer un psy, je crois qu'il ne pourra pas faire grand chose pour moi.

En fait je reviens dans ce forum car je crois que mon salut passe par vous.

Vous me comprenez car vous avez vécu la même épreuve

Emanuelle je comprends ta douleur, c'est si jeune pour perdre sa maman
Tu es bien courageuse

Bonne soirée

A bientot
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 13 Mai 2013 à 11:19:24
Bonjour tous,


Moi aussi j'ai du mal à vivre après le départ de ma grand-mère, ma moitié dans cette vie (j'ai déjà longuement évoqué notre relation dans d'autres messages). Les deux derniers mois passés avec elle restent gravés dans mon esprit.  Il n'y avait rien à faire, ni remède, ni religion, ni psychologues etc...seulement tous les deux enlacés et laisser l'émotion, l'amour nous envahir, se dire adieu (ou au revoir car je crois en la réincarnation et à notre rencontre dans le futur voire dans cette vie-même, tout dépend du karma), la couvrir de mes baisers. Quand je vais chez elle, je pleure en voyant toutes ls choses en place. Ces années avec elle que je ne revivrai jamais plus. Je garde toutes ses affaires et je ne fermerai pas son compte en banque...elle était mon seul amour, ma seule base dans cette vie, la famille qui me reste est archi distante, c'est comme-ci j'étais seul et sns famille désormais. Car sans amour de la part de la famille comment voulez-vous considérer ça comme de la famille encore? Ma seule famille c'est vous ici avec qui je partage cette profonde compréhension de l'endeuillement.
Je vais voir un psy.
Je ne comprends pas Emmanuelle, ta maman ne t'a pas laissé un peu d'argent après son départ?

Mon coeur se joint aux vôtres

Emile
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 14 Mai 2013 à 01:26:28
Bonjour Sébastien,


Saches que j'ai perdu ma grand-mère encore plus récemment que toi le 28 mars 2013! Tout en moi s'effondre. Je partage ta peine. J'imagine que comme moi tu reviens souvent aux souvenirs des années précédentes vécus à ses côtés. Moi aussi c'était archi fusionnel.
Je vais voir un psy et prendre soin de ma santé car je la sens dégradée ptit à petit et c'est dangereux!
Je suis un peu plus vieux que toi, je fête mes 42 ans le 04-06

bonne nuit


Emile
Titre: Re : Maman
Posté par: Seb35722872 le 21 Mai 2013 à 13:07:53
Bonjour,

Je reviens vous voir car je ne me sens pas bien
Je suis entrain de couler
Je fais n'importe quoi et je n'ai plus envié de vivre

Je vais prendre rdv chez un psy on verra bien ce qu'il va me dire
Mais je n'ai pas de solution
Je me sens tellement nul et ce nouveau boulot me stresse

Je crois que je vais rejoindre maman...
Titre: Re : Maman
Posté par: petite fleur bleue le 21 Mai 2013 à 14:37:08
Non, non, non Sébastien, reste avec nous!

C'est normal de se sentir très mal parfois. Cela a été mon cas il y a quelques semaines pour mes 6 mois de deuil. Mais tu vas te relever, tu vas voir!

Pourquoi dis-tu "je fais n'importe quoi"? et "je me sens tellement nul"? est-ce que ta femme pense la même chose? est-ce que tu ne crois pas qu'elle a besoin de toi, même si pour le moment tu es très très triste, très déprimé et sans doute découragé?

Oui, il faut absolument que tu ailles te confier auprès d'un psy. Il saura t'écouter et te conseiller. Si tu peux, essaie d'en trouver un qui soit spécialisé dans le deuil, il parait qu'il y en a. Mais ne reste pas tout seul, va au moins déjà voir ton ou ta généraliste.

J'ai repris le début de ton fil et j'ai calculé que tu étais dans ton nouveau boulot depuis environ un mois et demi. C'est déjà super non? Pourquoi ce boulot te stresse t-il? Est-ce parce qu'il ne te plait pas? Est-ce parce que tu as peur de le perdre?

Là tout de suite je dois partir pour un rdv. Mais je te réécris très vite, ce soir si je peux...

 :-* :-* :-*
Titre: Re : Maman
Posté par: Méduse le 21 Mai 2013 à 14:40:25
Cher Sebastien,

Non, n’y pense pas !!!!! Tu ne peux pas faire cela !!! Ma fille a mis fin à ses jours et c’est un deuil atroce pour tous les proches et même ses amis puisque la plupart culpabilisent. Vas lire dans la rubrique « après le suicide d’un proche » et tu verras ou regarde le module sur le sujet.
Je suis convaincue que ta mère ne souhaiterait pas que tu la rejoignes déjà. Elle souhaiterait que tu retrouves ton équilibre, que tu fasses ta vie et retrouve de la joie.

Ton deuil est encore si récent. C’est normal que tu souffres. Comment est-ce que cela pourrait être autrement puisque tu aimes ta mère. Sois patient, l’intensité de la douleur va diminuer, mais il te faudra être patient.

As-tu parlé de ta perte au boulot ou peux-tu te mettre en congé maladie ? Cela ne doit pas être facile du tout de commencer un nouveau travail dans tes conditions. Je te souhaite de trouver le courage de continuer ton chemin. Ta mère en sera fière là où elle est.

Méduse
Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 21 Mai 2013 à 15:05:40
Sébastien je comprend ce que tu ressent crois moi
Je comprend tellement pour moi
Ça a fait 7 mois et j suis tjs aussi anéantie je passe par divers phases et humeurs différente j'ai du Mel a
Me concentrer j'ai juste envie de me rouler ds un coin et de pleurer de hurler mais je t'en prie ne rejoint pas ta maman ce n'est pas la solution tu sais je mentirai si je disait que ça ne ma pas traverser l'esprit mais je me suis posé le
Question sous un angle différent j'ai imaginé les choses dans le sens inverse c'est a dire si c'était moi
Qui était morte ..,? Et si c'était moi qui était morte ? Est ce que je voudrais que mon
Papa ou ma maman ou mon chéri ou mes frères se supprime au nom
De l'amour qu'ils ont pour moi est ce que je voudrais qu'ils me rejoignent ? Est ce que je voudrais qu'ils soient désespéré au point de se supprimer pour moi ? La réponse est non ! Non c'est certain je préfèrerai mourir deux fois trois fois 100000 fois plutôt qu'un des miens soit en détresse et se suicide pour moi... Alors je me suis dit que c'était pas la solution ... Si je me suicide comment ma Mamzn
Mes frères mon chéri pourrait encaisser ça alors qu'on a déjà perdu papa je ne peux pas leur infliger ça c'est pas possible je ne
Peux pas les détruire davantage .. Et si je me suicide que je retrouve mon
Papa qui a passer sa vie a se décarcasser pour nous tous pour moi
Tu pense qu'il serait heureux de me voir ? Tu pense qu'il serait fier de retrouver sa fille si tôt ? Moi j pense qu'il serait dévasté et a coup sur il me botterai les fesses a mon arrivée la haut ... Tu sais tôt ou tard on ira de l'autre côté tôt ou tard ça sera notre tour et nous les retrouverons ça arrivera nous sommes tous mortel et notre tour viendra bien
Assez vite alors je t assure le suicide n'est pas la clef ta maman
T'aime et voudrait pas que tu te fasse du mal et que tu le rejoigne,  pas avant ton heure , crois moi c'est une mauvaise idée et je sais que c'est dur que c'est horrible je sais qu'il est horrible d'être la de penser de pleurer de constater que notre petit monde est en poussière c'est difficile de continuer quand on a perdu le goût l'envie quand on est abbatu sincèrement je sais je suis aussi comme ça ... Je n'ai pas de mots magiques mais je comprend ton amour et ta détresse je ne sais toujours pas comment continuer parce que je suis complètement dévastée mais je sais que je dois le faire plus rien ne sera comme avant tout a changer pour le pire il faut apprendre a survivre dans ce milieu hostile un jour après l'autre c'est la seule solution et s'entourer de tout ce qui nous reste seb je t'en pri pour toi pour ta maman parti trop tôt ne fait pas de bêtise ne te fais pas de mal vient ici parle écrit toute ta peine et ta rage et surtout prend soin de toi
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 24 Mai 2013 à 01:18:47
Au fait, qui a des nouvelles de sébastien? Il faut peut-être prévenir les secours ou une psy, son dernier message disait qu'il allait se suicider. Seb, si tu me lis, fais attention, moi aussi j'ai pensé au suicide car la peine est immense je sais, mais tu ne la rejoindras pas même en te suicidant crois-moi.Ce n'est que dans l'amour des autres et de toi-même que tu la retrouveras.
Titre: Re : Maman
Posté par: coeur le 24 Mai 2013 à 01:32:16
Je te rejoins, "seul au monde".
Il nous faut des nouvelles de Sébastien.
Comment peut-on le contacter ?
Il faut qu'il continue à venir nous déposer son trop lourd fardeau.
N'en n'avons-nous pas tout autant ?
Sébastien, réponds-nous !

Coeur
"Tenir, toujours tenir !"
Titre: Re : Maman
Posté par: adèle le 24 Mai 2013 à 10:37:18
Chers ami(e)s

Merci à ceux d'entre vous qui m'ont alertée.
J'ai envoyé un mail à Sebastien, ici sur le forum et sur sa boite personnel.
C'est la limite de ce que nous pouvons faire ici, dans ce monde virtuel.

j'espère que Sebastien nous donnera très vite des nouvelles.

Ceux qui sont sur ce forum depuis longtemps savent que ce n'est pas la première fois que nous nous retrouvons dans cette situation. Et que les petits mots, l'amour envoyé par tous, avaient heureusement aidé celui qui parlait ici de suicide, a traverser un cap très difficile.

Affectueusement
Adèle
Titre: Re : Maman
Posté par: Seb35722872 le 24 Mai 2013 à 15:53:41
Bonjour,

Je viens de lire vos messages et je m'excuse de n'avoir pas répondu plus tôt.
Je vous remercie de votre soutien, cela me fait chaud au cœur.
Non je ne vas pas me suicider même si parfois cela me traverse l'esprit

J'ai encore envie de me battre, je suis allé voir un psy mardi et j'espère que cela va m'aider à aller mieux.

J'ai trouve dans ce forum des gens extraordinaires qui me comprennent
Je ne croyais plus en l'être humain depuis longtemps mais grâce à vous je me remets à espérer

Merci

Sebastien
Titre: Re : Maman
Posté par: Méduse le 24 Mai 2013 à 15:55:42
Quel soulagement de te lire, Sebastien.

Sois patient, les éclaircis viendront.

Méduse
Titre: Re : Maman
Posté par: coeur le 24 Mai 2013 à 17:29:42
enfin de tes nouvelles, Sébastien !
Cela fait plaisir !
Il me semble que nous avons tous un moment ou l'autre ce genre d'idée.
Mais, l'être humain est ainsi fait qu'il y a un instinct, ce que l'on appelle la survie.
C'est de cela qu'il faut en tirer un enseignement.
Nos chéri(e)s l'ont eu jusqu'au bout, jusqu'au moment où il n'a plus été possible pour eux/elles de continuer... à vivre, à souffrir, la résistance étant atteinte
Nous, nous leur devons de continuer dans leur esprit.
enfant, maman, papa, frère ou soeur, grand-mère, grand-père et bien entendu époux ou épouse, ils sont entrés en  nous et c'est à travers nous qu'ils continuent à vivre.
Si nous ne sommes plus là, qui les fera vivre ? qui appréciera le beau coucher de soleil qu'ils appréciaient tant ? qui regardera le beau rayon de soleil qui illumine le jardin ?
Je m'accroche moi aussi à cette idée.

ENERGIE et VAILLANCE à toi Sébastien !

Catherine
"coeur"
"tenir, toujours tenir !"
Titre: Re : Maman
Posté par: coeur le 25 Mai 2013 à 00:18:52
une maman, on en a une. elle reste et restera l'unique !
présente ou partie, c'est ainsi, elle sera toujours ta maman.
Par expérience, je peux te dire qu'il faut du temps pour accepter l'insoutenable,le départ d'un être chéri, fut-il sa maman.
Moi, j'ai mis quelques années à "accepter" son départ.
Pourtant, il était dans "la norme des choses" : 88 ans.
Le vide laissé était pourtant inremplissable !

Par expérience (malheureusement, quel autre mot peut-ont utiliser ?), je peux te dire que le chagrin de la perte de sa maman n'a rien à voir avec la perte suite à un cancer.
Un chagrin peut s'apprivoiser, se métamorphoser en douceur.
Un cancer, lui, ronge jusqu'au bout.
Il n'y a qu'une seule fin !

C'est la même que pour ta maman comme pour la mienne.
Nous sommes seules et par le "jeu " de la vie, nous prenons à notre tour une nouvelle place dans le processus de celle-ci justement.
Après notre maman, ce sera nous.
Tôt ou tard. C'est aussi cela qu'il est difficile d'imaginer, même si on est très jeune.
Même si on prend de l'âge.

Il n'en reste pas moins vrai que la perte d'un être cher est toujours quelque chose d'inconcevable !

Comme je te comprends !

Mais il faut t'alimenter, penser à elle sous une autre forme, c'est aussi lui rendre hommage. Se dire qu'elle ne voudrait pas te voir mal en point.
Il faut aussi penser à ceux et celles qui dépendent de toi, ta petite famille !
Elle a aussi son chagrin qui certainement s'exprime différemment selon ses membres et leur place hiérarchique !

Catherine
"coeur"
"tenir, toujours tenir !"
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 25 Mai 2013 à 15:03:01
Bonjour Mema,


Oui c'est vrai, je te le confirme, tu ne retrouveras pas ta maman même en te suicidant, c'est même pire! Tu seras entrainée par tes propres actions et vos chemins ne se croiseront pas car vous aviez chacun des vécus différents.
Moi aussi j'y ai pensé, j'ai aussi très mal, mais j'ai peur de déprimer, de ne pas prendre soin de moi et d'attraper une maladie puis mourir comme ça, et ma grand-mère qui espérait que je sois heureux et qui comptait sur moi pour réussir ce qu'elle n'a pas pu réussir, et qui est partie après que je lui ai dit de ne pas s'inquiéter pour moi, je l'aurais déçu deux fois. Donc oubli le suicide.


Lis plutôt Thich Nat Hanh "il n'y a ni peur ni mort" peut-être que tu te sentiras mieux après!


Titre: Re : Maman
Posté par: mam'deCath le 25 Mai 2013 à 18:17:58
Bonjour à toutes et tous,

Seul au monde, ainsi que l'a suggéré Adèle dans ses derniers posts, , veillons à ne rien "confirmer"...  Ce en quoi vous croyez est valable d'abord  pour vous, et pour d'autres sans doute pourquoi pas !

Je vous souhaite de tout coeur Mema de prendre soin de vous afin de  retrouver la force de tenir debout pour vous-même , pour vos  enfants, eux qui vous ont faite à votre tour  Maman, ils ont besoin de votre tendresse, ils  vous aiment comme vous  aimez votre propre mère qui, autrement,   reste à vos côtés, pensez-y.

Je suis une maman qui a perdu sa seule enfant et savoir qu'elle a souffert sans que je puisse lui venir en aide est une torture, lui survivre est un calvaire depuis 22 mois...  Chaque matin le réveil est brutal,  je me demande comment la journée va s'écouler  et pourtant  je me dis que pour ma fille, pour ce qu'elle m'a apporté, pour ses deux enfants, je dois tout tenter pour rester digne d'elle, je dois continuer à garder le lien entre elle et eux tant que cela me sera possible ! Rien n'est gagné, absolument rien, c'est un véritable combat de tous les instants !

De Thich Nhat Hanh (maître bouddhiste vietnamien) ma fille a laissé chez moi  parmi une pile de livres d'autres auteurs :  "Pour une métamorphose de l'esprit". Dans l'état où je me trouve une chose est certaine,  je n'ai pas du tout envie - après elle - de lire de tels écrits, pas pour le moment...

Rappelons à nouveau que les approches et rituels de la mort selon les cultures voire  les religions sont très différents en effet quand bien même l'on y retrouve certaines similitudes ; pourquoi en privilégier certains  plus que d'autres ?  Alors respectons enfin les questionnements les tâtonnements des personnes endeuillées dans la souffrance car  rien n'égalera jamais  une parole de compréhension, de compassion, d'empathie et de soutien - dans le partage de  nos multiples ressentis - afin que chacun puisse trouver en fonction de  ses  moyens un nouvel élan pour poursuivre sa propre voie, une démarche toute personnelle.

N'oublions pas combien la perte d'un être aimé nous fragilise, nous remet en question, nous demande des  efforts considérables !

Toute mon empathie à Sébastien et chaleureusement à toutes et tous.
Mj

Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 26 Mai 2013 à 11:04:28
mema

Tu vivais avec elle?
Je ressens effectivement que ta douleur est immense, la mienne aussi si ça peut te rassurer. Je n'ai même plus la force de déplacer les objets qui sont dans sa chambre. Et moi aussi j'aurais aimé l'accompagner ou mourir avant elle. Mais elle aurait plus souffert de ma mort que moi la sienne maintenant, car je suis encore jeune et j'ai la possibilité de m'en remettre et je pense que c'est pareil pour toi. Quant au suicide si on pouvait la retrouver par ce moyen, je l'aurais fait, mais pour moi c'est le contraire, c'est en vivant en son nom, dans l'altruisme et l'amour qu'on la retrouve, car elles auraient voulu ça de nous.
Pourtant tu as un mari et des enfants avec qui partager ta douleur alors que moi je suis seul au monde.
Quel âge elle avait ta maman?


Bonnes fêtes des mères à toutes ceux et celles qui ont désormais leurs mamans dans leur coeur.


Titre: Re : Maman
Posté par: flemming le 26 Mai 2013 à 11:13:14
Bonjour à toutes et à tous,

Oui aujourd'hui c'est la fête des mères.....mais voila pour beaucoup elle n'est plus présente.

Moi aussi je suis entourée par un mari et deux filles....mais ils ne partagent pas ma peine.....mon mari ne comprend pas vraiment......
il faut passer à autre chose d'après lui....mais je n'y arrive pas.....la douleur est toujours très forte et présente comme au moment de sa disparition  il y a presque trois ans.

Cette journée n'est pas remplie de joie et d'allégresse comme cela le devrait....mais plutôt de pleurs  :'(  :'(

Bonne journée à toutes et tous avec votre maman dans votre coeur......

Titre: Re : Maman
Posté par: ilereunion le 27 Mai 2013 à 07:53:07
Bonjour à toutes et à tous,
Ma mère est partie rejoindre( je préfère ce mot)  mon père le 1er mai 2013 et de puis ce jour je nai plus gout à rien. Mes soit disants amis et amies se sont volatilisées.Bref, ma mère s' est allée aprés une longue  période de maladie (parkinson), et j'ai veillé sur elle jour et nuit, 24h/24h, et ce durant 4 ans. Il y avait des hauts et des bas, mais jétais avec elle. Son état s'est dégradée en une semaine. Mais des signes avant coureur me disait que...... depuis janvier jusqu'à fin avril, elle a perdu 20 kgs. Ma mére était quelqu'un de trés trés gentille douce sociable, et d'un trés grande gentillesse. Une semaine avant son "départ", quand elle n'était pas bien, je lui ai demandé si elle voulait rejoindre mon père et ma soeur qui étaient déja "partis". Elle ne m' a rien dit ( elle ne pouvait plus communiquée, mais on pouvait se comprendre), mais une larme ( et je m'en souviendrai toute ma vie) est coulée du coin de l oeil gauche, et cela m'a boulversé. Son état depuis janvier 2013 n'était pas trop bonne. On était obligé de la nourrire par intraveineuse, et avec cela tous les inconvénients qui vont avec. Ce fut 4 mois de surveillance intense, jour et nuit, avec des hauts et des bas, et ce malgres mon état de fatigue et surtout pour ma santé. Mais le plus important, c'était ma maman. Le jour de son décés, elle s'est allée doucement, comme un papillon qui s'envole. Mais je pense qu'elle était dans le comas depuis la veille avec le recul. Son visage était doux, elle était reposée.On dirait un ANGE. Elle s'est est allée, mon douce maman. J'étais partagée entre la délivrance pour ma mère qui à cesser de souffrir, le chagrin, et surtout de la colère de n'avoir pas pu rien faire de plus. Je me suis senti impuissant. Hier, c'était a fète des mères, et ce fut une journée horrible. Je n'ai pensé qu'à ma mèer, meme si mes frères et soeurs étaient présent. Au jour d'aujoud'hui, j'ai tjrs de la colère envers le personnel medical, meme envers mon frére qui est medecin. Bref, je n'ai qu'une seule envie, c'est de rejoidre mon père ma mère et ma soeuR. J'ai tant de choses à dire que je prèfère en resté là.
Titre: Re : Maman
Posté par: coeur le 27 Mai 2013 à 12:10:16
au contraire, il faut que tu décharges tout ce que tu as à dire ici.
tu verras sur ce forum que nous sommes là, tous dans la même galère que toi et que nos mains se tendent vers les uns ou les autres au fil de nos souffrances.
nous sommes là pour t'écouter et tu seras là pour nous remonter à notre tour.
douces pensées pour toi.

"coeur"
"tenir, toujours tenir !"
Titre: Re : Maman
Posté par: ilereunion le 27 Mai 2013 à 18:39:51
Bonsoir à toutes et à :-[ tous,
il 20h15 à l ile de la reunion et il a fait tres beau avec un beau soleil, et cela ne m'a pas empèchè de penser à ma mére toute la journée. Plus le temps passe, plus j'ai cette impression que beaucoup de souvenirs reviennent, et je souffre plus, au lieu de m'apaiser. Cela fait exactement 4 semaines que ma mère est partie et en ce moment, je revis la scéne du lundi 30 avril, la veille de son départ. Et cela me boulverse mais je ne pleure pas. J'ai tjrs cette sensation que tout cela est irreelle et que je vais me réveiller, mais à chaque fois quand je me reveille le matin, c'est tjrs le meme "cauchemard". Je ne sais pas si je tiendrai le coups. Devant mes freres et soeurs, je ne laisse rien paraitre, mais quand je me retrouve seul, c'est la cata. C'est vrai quand on discute sur ce forum, on est un peu soulagé, mais quand on éteint l'ordinateur, je ne vous explique pas l'horreur. Moi, je suis comme ma mere, cad trop sensible, trop doux. J'ai tjrs cette boule au milieu de l'estomac qui me gene, tjrs ce coeur qui bat tres vite. Mais je ne suis depressive. Je n'arrive tjrs pas à me deculpabiliser. Je m'en veux tjrs de ne pas avoir pu la guerrir. Je vois son doux visage si reposante, et je me dis pourquoic'est elle quiest partie et pas moi. J'aimerai tant la prendre dans mes bras la cajoler, l'embrasser. Bon, vous allez dire que je suis egoiste de penser qu'à moi, mais que voulez vous, la nature est ainsi faite. Et je m'en veux d'etre ainsi. On est trop faible. J'arrive pas à me defaire de cette derniere semaine, au combien horrible, avec ma mére. Le fait de "parler" sur ce forum me soulage, mais me fait beaucoup de mal, parce que bcp de choses me reviennent, les bonnes comme les mauvaises.. Et en ce moment, ce sont les mauvaises qui dominent. Bonne soiree à toutes et tous.
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 29 Mai 2013 à 09:29:51
Oui, moi aussi elle me manque (c'est ma grand-mère qui était plus qu'une maman pour moi).
Est-ce que tu arrives à profiter quand même des belles plages de l'île de la Réunion? Moi je rêve d'aller me ressourcer dans un endroit aussi paradisiaque. Tu as eu beaucoup de chance d'avoir pu donner tout ton coeur à ta mère pendant 4 ans, moi je n'ai eu que 4 mois.
Les derniers 10 jours ont aussi été horrible pour moi. Elle est morte le 28 mars, deux mois maintenant.
Pourquoi tu dis que tu aurais pu sauver ta maman et que tu en veux aux médecins, je ne comprends pas, elle était condamnée par sa maladie ou pas ?

ce qui est d'autant plus difficile pour moi, c'est que je suis bouddhiste et je sais qu'à l'heure actuelle elle a repris naissance sous une autre forme. Alors je suis à la fois content de lui avoir fait plein de prières et donner tout mon amour, mon coeur après sa mort pour qu'elle suive son chemin (et peut-être nous rencontrerons nous de nouveau dans une autre vie) mais triste de savoir qu'elle a définitivement quitté cette vie, et que celle que j'ai aimée au profond de moi n'est plus dans sa forme précédente.



Bonne journée ensoleillée




Bonne journée


Emile
Titre: Re : Maman
Posté par: willy le 29 Mai 2013 à 18:43:02
Emile , la survie de la conscience est une  certitude , la conscience est non locale elle utilise des corps matériels pour exercer un apprentissage et se rendre de plus en plus Consciente pour s'unir en fin de cycle à la puissance  créatrice , c'est le cycle évolutif naturel  du cosmos ce Cosmos  qui nous apparaît matériel on sait cela  depuis des millénaires , il n'y a rien de neuf sous le soleil comme dit le cardiologue Pim van Lommel   . Quand notre passage s'achève ici (et c'est très rapide) l' Esprit continue à évoluer , la conscience expérimente sa propre conscience elle prend de plus en plus conscience d'elle même au travers de tout les règnes de la Vie  , la conscience ou l' âme est éternelle c'est  l’ âtman, le principe vital de chaque être vivant, le noyau spirituel, ce qui permet de voir, de ressentir, de penser et mémoriser nos vies physiques . Le rêve dans le voile de Maya se passe  durant nos vies successives incarnées  et à la mort nous retrouvons l' éveil cet état est la pure lucidité de notre être , cette compréhension du tout qui se dévoile est aussi en fonction de nos actes terrestres , c'est  la pure compréhension de l'origine de tout et de l' Unique  .  Je m'adresse à toi en tant que bouddhiste , le Saṃsāra est une réalité et la puissance créatrice est aussi une réalité qu'on peut découvrir ici sur terre mais de façon limitée (sauf pour les éveillés) . Il n'y aucune mort et le retour est celui du retour à la Source notre lieu naturel ,  avec les liens immortels  de l' Amour prodigué à nos proches que nous retrouverons, ils nous quittent jamais ,  seul compte cet amour et les êtres qui se sont aimés  d'un amour véritable   se retrouvent , c'est la volonté de la Source universelle dont nous sommes une partie et c'est aussi le message de Jésus  .  Tout cela sont des parts de vérités qui nous ont été transmises aux cours des millénaires.    

Bonne soirée Émile

https://www.youtube.com/watch?v=YOeLJCdHojU

Willy      
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 30 Mai 2013 à 00:57:21
Merci pour ton message Willy


La conscience survit et évolue après la mort: oui
Le retour à la source de l'Amour, l'Unique etc...: oui à condition que tu as été qq'un de bien dans cette vie ou que tu t'es entrainé pendant ton vivant à reconnaitre cet état, mais pour la plupart c'est un aperçu avant que le karma ne t'entraine vers une nouvelle renaissance.
l'âme, l'atman, une entité immuable qui demeure de vie en vie : non, absolument pas. Si c'est que tu entendais par "conscience" alors ma première phrase est "non" au lieu de "oui"
La tradition hindouiste avait cru en la survie de l'âme après la mort et aux systèmes des castes depuis des millénaires, quand le bouddha s'est éveillé, il a réfuté ces deux croyances, il a prouvé que tout était une illusion, tout ce que tu vis (et ce que je vis aussi bien sûr) est une pure fabrication de ton mental, autrement dit ton ego, ce "je" en chacun de nous qui n'existe pas. 


Si tu veux que je t'en dises plus écris-moi sur MP.

Bonne soirée
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 30 Mai 2013 à 23:49:13
Mema,


J'ai dit plusieurs fois ce que tu as dit.
En fait, toi comme moi, comme tous les gens ici, nous comprenons, enfin en tout cas je le comprends désormais, qu'on aurait dû prévoir la mort de nos proches et donc trouver un moyen de guérir de notre attachement envers eux, au lieu de vivre en faisant l'autruche et quand ça arrive...
Voilà pourquoi Bouddha et Jésus ont quitté leur famille pour une période avant de revenir les voir. On aurait dû savoir que nos proches auraient voulu qu'on vive pour les autres, qu'on soit altruiste, et là personne aurait eu de regrets. Car de toute façon eux comme nous on ne peut rien emporter avec nous dans la mort.
Mais on peut le faire maintenant ou alors continuer à souffrir...en tout cas moi j'essaye.


Bonne soirée
Titre: Re : Maman
Posté par: coeur le 31 Mai 2013 à 00:54:12
Il parait que justement parce que c'est la VIE !!
Difficile à admettre, je suis d'accord !

Catherine
"coeur"
"tenir toujours tenir !"
Titre: Re : Maman
Posté par: ilereunion le 31 Mai 2013 à 14:36:07
Bonjour à toutes et à tous,
POURQUOI?
Surtout, pourquoi j' en veux à ma famille? Je ne leur parle plus , je ne leur répond pas. Je suis dans ma bulle.
Quand je travaille je ne fais que penser à ma maman. Même mes neveux préfères, je les en veux.
Titre: Re : Maman
Posté par: mayhana le 31 Mai 2013 à 22:10:41
bonsoir mema

comme je te comprends j ai perdu ma maman(nous étions très fusionnelle )elle est partie il y a 4 mois , 12 jours apres la naissance de ma fille.
j ai encore du mal a réaliser aujourd hui, pourquoi elle est partie ? pourquoi elle ?
je pense que c est très dur en effet au début, nous aurons tous des coups de blues de temps en temps mais la vie continue. Ta maman voudrait que tu sois heureuses et que tu continues a avancer.
Je sais que c est très difficile !! dès que je regarde une photo de maman je m écroules mais je me dis que si elle me voit elle serait triste de me voir pleurer.
Avec le temps ta tristesse va s estomper, tu vas reprendre le cours de ta vie mais tu auras des moments de tristesse de temps en temps , c est ta maman c est normale  :'(
Je suis sur que si elle était là, elle te dirait allez il faut avancer et te battre !!!!

biz mayhana
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 01 Juin 2013 à 00:15:52
je m'associe à votre peine!
Mais vous savez la mort n'est pas la fin de tout. Elles ne sont plus là parce qu'elles doivent continuer leur chemin tout comme nous après.
Ce n'est pas cruelle si vous avez aimé vos mamans comme il fallait il n'y a pas de regrets. Si comme moi vous aviez donné tout votre amour et elle de même, il n'y a pas de regrets.
Le corps de ma grand-mère chérie et ceux de vos mamans ainsi que le nôtre ne nous appartiennent pas. Ce n'est qu'une auberge dans lequel on passe une vie avant de la quitter. Nous ne sommes réunis que pour une vie, ça a toujours été comme depuis l'homme préhistorique.
Moi je suis bouddhiste, je crois qu'à l'heure qu'il est nos proches ont déjà repris naissance dans une autre famille entrainée par la force de leur karma. Je pense qu'il n'y a pas d'autre moyen que de se lancer dans une voie spirituelle si on veut comprendre comment fonctionne la loi du karma et ce que nos proches sont devenus dans leur vie suivante. Et surtout pour arrêter de souffrir...comprendre d'où vient notre souffrance, comment fonctionne l'existence humaine, la vie et la mort, c'est le but pour arrêter de souffrir et retrouver la confiance en soi.
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 01 Juin 2013 à 21:37:57
Oh mais bien sûr je comprends Mema.
Mais elle aurait voulu rester avec toi (ma grand-mère me l'a montré:avant qu'elle ne perde conscience je lui ai dit "je t'aime de tout mon coeur" et elle a répondu "on n'y peut rien c'est comme ça") mais ce n'est pas possible à cause de la maladie. Dis-toi que c'est déjà une grande chance qu'elle ait pu mourir en paix et pas dans un accident grave.
Et je te dis à l'heure qu'il est elle n'a plus la forme, le corps et le visage que tu lui prêtes,souhaite lui d'être heureuse où qu'elle soit, souhaite lui tout le bonheur pour le chemin qu'elle a à tracer.


Bonne soirée


 
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 02 Juin 2013 à 19:21:20
ni maman ni papa depuis l'âge de 5 ans.
Mais bon, mon amour pour ma grand-mère a complètement fait oublier que je suis orphelin.


Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 02 Juin 2013 à 23:25:57
ben oui, ça relativise!
Mais tu vois, je n'aurai plus à souffrir la mort de mes parents, je sais à quel point c'est douloureux à travers les gens qui témoignent ici.
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 04 Juin 2013 à 00:14:53
oui je comprends mieux.
C'est formidable une femme comme ta mère, on peut dire que son amour était véritable. Elle me rappelle ma grand-mère qui a eu 2 enfants avec son mari, il est mort alors qu'elle avait 22 ans...elle n'a jamais refait sa vie. Veuve de 22 ans à 84 ans. J'aime tellement ce qu'elle a été. Cette douceur qu'elle dégageait, cette pureté, je ne sais pas comment l'exprimer...c'est tellement beau. 
A travers l'exemple de ma grand-mère, je crois que plus on se préserve des histoires d'amour qui sont pour la plupart épuisantes, plus on est pur, plus on a de l'estime envers soi-même et les autres.
Je pense que ta mère était aussi comme ça.   Tout son amour était pour toi, comme ma grand-mère ma donné tout son coeur et sa vie en même temps.


Je comprends que c'est dur. Le vide dans ta vie est le même que le mien, je n'ai plus de plaisir à rien. Cependant je te mets en garde, je viens d'avoir une amie au téléphone qui a attrapé un cancer à cause de ses états émotionnels causés par la perte de son fils et de son mari. Elle se fait soigner et je te jure, elle a peur de mourir...
 Peut-être vois-tu déjà un psy? Tu habites où?
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 07 Juin 2013 à 00:46:15
oui, je comprends.  Si tu fais 80kg et que t'en perds 10 il n'y a rien de grave.
Tu sais, il ne faut pas te laisser mourir pour deux raisons: d'une part, tu vas mourir et la rejoindre de toute façon (pour parler comme toi), c'est une question de temps; d'autre part, même si tu meurs tu ne la retrouveras pas dans la mort, pour ça j'en suis sûr (autrement j'aurais compris que tu veuilles mourir et j'aurais peut-être fait la même chose aussi). Tu vois, je ne veux pas te convaincre par les sentiments pour que tu ne te laisses pas mourir mais c'est un raisonnement mathématique, logique...ça prendrait trop de temps pour t'expliquer pourquoi tu ne la retrouveras pas même en mourant et tu ne seras peut-être pas d'accord. 
Tu peux la retrouver que si tu redistribues aux autres l'amour qu'elle t'a donné. Tu verras tu retrouveras un peu de ta mère dans les gens que tu auras aidé par ton amour, elle reviendra dans ton coeur.

Si mourir était une solution je t'aurais laissé faire et je le ferais aussi.


Bonne soirée
Titre: Re : Maman
Posté par: Tifee le 07 Juin 2013 à 15:19:58
Bonjour je comprend ce que tu ressent je comprend bien ta peine ... Je ne suis pas allée voir de psy car je me suis dit comme toi ça ne ramènera pas mon père le psy peut m'entendre pleurer m écouter parler mais au jour du compte il n'est pas magicien il ne le ramènerait pas et moi c'est tout ce que je désire ... Qu'on le rendre mon
Pere ... Je l'aime tellement ... Je pense que mourir n'est pas une solution car nous avons tous un destin et quelque chose a vivre et a apprendre de notre passage sur terre ... Sache aussi que ce n'est pas ce qu elle aurait voulu pour toi bien au contraire  ta maman
Aurait voulu que tu vive ta vie et que tu réussisse a surmonter tout ça et que tu sois heureuse c'est certainement ce qu'aurait voulu mon
Pere pour moi j'en suis certaine mais c'est loin d'être facile ... Si je pouvais le ramener je ferai n'importe quoi je donnerai ma vie pour lui .. Je l'aime tant ... Il me manque je comprend bien ce que tu ressent ... Tu sais tôt ou tard on
Fini aussi par mourir ce n'est qu'une question de TPS mais j pense qu'à ce moment
La on retrouve ceux qu'on a perdu ceux que nous aimons continuent une existence différente sous une autre forme mais ils gardent un œil sur nous et ils viennent nous acceullir quand notre tour arrive et ainsi nous restons unis s ceux que nous aimons ... Moi
Je pense que ça se passe ainsi j'en suis même sur je garde espoir de ça ça m'aide a tenir le coup ... Je pense qu'il n'est pas très loin de moi qu'il est invisible mais pas très loin et un jour il y aura des retrouvailles ainsi ma famille que j'aime plus que tout ne sera jms désunie nous nous retrouverons tous ... Jeté souhaite bcp de courage bisous mais la mort n'est pas une solution. Ce n'est pas ce que ta maman
Voudrait pour toi ça c'est certain elle veille sur toi ...
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 07 Juin 2013 à 18:40:35
Oui c'est ça!
Moi aussi j'ai perdu le goût de la vie.
Je fais de la méditation, si vous voulez, allez dans un centre bouddhiste ça peut aider, et un moine vous dira ce que votre proche est devenu si vous le lui demandez, ce qu'est la vie et la mort. Vous verrez c'est assez rassurant. Mais pas n'importe quel bouddhisme, seulement tibétain.


Enfin quelques tuyaux pour aller mieux dans ces moments de grandes tristesses

bonne soirée
Titre: Re : Maman
Posté par: Méduse le 09 Juin 2013 à 23:47:00
Bonsoir Mema,

Tu peux aussi parler à ta maman. J’ai parlé pendant des mois à ma fille. Cela me faisait beaucoup de bien.
Tu ne peux pas quitter tes enfants. Tu leur imposerais la souffrance que tu subis actuellement.

Il faut absolument reprendre du poids le plus vite possible. L’anorexie, c’est l’enfer !

As-tu déjà vu les modules-vidéo ?

Prends soin de toi

Courage et patience

Méduse
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 12 Juin 2013 à 00:27:55
Mema,


je ressens ce que tu ressens car je me suis la posée aussi cette question :  "pourquoi nait-on si c'est pour mourir"? Ta maman pour toi ce que ma grand-mère est pour moi, elle était la seule personne qui m'a donné de l'amour dans cette vie pendant 42 ans (l'âge que j'ai aujourd'hui). Si je te le dis tu ne me croiras pas. Tu penseras que je philosophe, que je suis bouddhiste, et tu me diras "qui es-tu pour prétendre dire la vérité", etc....beaucoup de gens m'ont répondu comme ça ici quand je leur expliquais le sens de la vie.
En gros nous ne sommes ensembles que l'espace d'une vie, on croit que les choses nous sont dues, et on s'y attache, mais  rien absolument rien ne nous appartient dans cette existence, même pas le corps dans lequel tu vis. Mais ça on n'en prend conscience que quand on vit un deuil comme le nôtre. Bien sûr tout ce que je te dis vaut aussi pour moi.
C'est vrai la vie n'a pas de sens: naitre, vivre heureux avec des gens qu'on aime, et puis un jour la séparation inéluctable, la tristesse...mais ta mission actuellement c'est de savoir qu'est-ce que ta mère voulait pour être heureuse et de le faire pour elle...
Il faut savoir qu'à l'heure actuelle ta mère et ma grand-mère ne sont plus ce qu'elles étaient. On n'a qu'une vie dans la même forme.   

Je ne veux pas en dire plus sauf si tu as envie de savoir.


Sombrer n'est qu'une forme d'égoisme, moi aussi rassure-toi je suis passé par cette période, mais actuellement j'essaye de réémerger petit à petit. Car le plus beau cadeau que tu puisse à ta mère est de prendre soin de toi (c'est difficile mais il faut le faire) car tu portes ses gênes ainsi que ceux de ton papa et de toute ta famille, tes ancêtres. Donc tu leurs fait du mal si tu te laisses aller puisqu'ils sont en toi. 


Allez bonne semaine
Titre: Re : Maman
Posté par: seul au monde le 12 Juin 2013 à 00:40:03
Mema,

tu peux essayer une technique enseignée par Elisabeth Kubler Ross qui marche très bien: écris une lettre à ta mère et dis lui tout ce que tu as envie de lui dire, des questions à lui poser, des révélations secrètes, ce qui se passe dans ta vie depuis qu'elle est morte, de tes enfants etc....et dans une autre feuille tu écris une lettre de réponse de ta mère, en parlant à sa place, comment elle t'aurait répondu. EKR dit que ça donne des résultats surprenants.

Essaye et dis-moi ce que tu ressens.

Pour ma part, une semaine avant la mort de ma grand-mère j'ai commencé à lui écrire et j'ai continué pendant un mois et demi, j'ai écris presque 150 pages, parfois avec des larmes aux yeux, mais mon amour y était. Je lui ai aussi écrit 60 pages où notre relation d'amour profonde depuis 42 ans était écrite, les détails des souvenirs, les joies, les peines etc...et je l'ai posé sur son cadavre dans son cercueil.


Tu n'es pas seule à souffrir ça ne t'inquiètes pas


Courage, ne te laisse pas aller.