Auteur Sujet: Maman  (Lu 15925 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 386
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Maman
« Réponse #30 le: 24 Mai 2013 à 01:32:16 »
Je te rejoins, "seul au monde".
Il nous faut des nouvelles de Sébastien.
Comment peut-on le contacter ?
Il faut qu'il continue à venir nous déposer son trop lourd fardeau.
N'en n'avons-nous pas tout autant ?
Sébastien, réponds-nous !

Coeur
"Tenir, toujours tenir !"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

adèle

  • Invité
Re : Maman
« Réponse #31 le: 24 Mai 2013 à 10:37:18 »
Chers ami(e)s

Merci à ceux d'entre vous qui m'ont alertée.
J'ai envoyé un mail à Sebastien, ici sur le forum et sur sa boite personnel.
C'est la limite de ce que nous pouvons faire ici, dans ce monde virtuel.

j'espère que Sebastien nous donnera très vite des nouvelles.

Ceux qui sont sur ce forum depuis longtemps savent que ce n'est pas la première fois que nous nous retrouvons dans cette situation. Et que les petits mots, l'amour envoyé par tous, avaient heureusement aidé celui qui parlait ici de suicide, a traverser un cap très difficile.

Affectueusement
Adèle
« Modifié: 24 Mai 2013 à 10:39:26 par adèle »

Hors ligne Seb35722872

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
Re : Maman
« Réponse #32 le: 24 Mai 2013 à 15:53:41 »
Bonjour,

Je viens de lire vos messages et je m'excuse de n'avoir pas répondu plus tôt.
Je vous remercie de votre soutien, cela me fait chaud au cœur.
Non je ne vas pas me suicider même si parfois cela me traverse l'esprit

J'ai encore envie de me battre, je suis allé voir un psy mardi et j'espère que cela va m'aider à aller mieux.

J'ai trouve dans ce forum des gens extraordinaires qui me comprennent
Je ne croyais plus en l'être humain depuis longtemps mais grâce à vous je me remets à espérer

Merci

Sebastien

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Maman
« Réponse #33 le: 24 Mai 2013 à 15:55:42 »
Quel soulagement de te lire, Sebastien.

Sois patient, les éclaircis viendront.

Méduse

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 386
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Maman
« Réponse #34 le: 24 Mai 2013 à 17:29:42 »
enfin de tes nouvelles, Sébastien !
Cela fait plaisir !
Il me semble que nous avons tous un moment ou l'autre ce genre d'idée.
Mais, l'être humain est ainsi fait qu'il y a un instinct, ce que l'on appelle la survie.
C'est de cela qu'il faut en tirer un enseignement.
Nos chéri(e)s l'ont eu jusqu'au bout, jusqu'au moment où il n'a plus été possible pour eux/elles de continuer... à vivre, à souffrir, la résistance étant atteinte
Nous, nous leur devons de continuer dans leur esprit.
enfant, maman, papa, frère ou soeur, grand-mère, grand-père et bien entendu époux ou épouse, ils sont entrés en  nous et c'est à travers nous qu'ils continuent à vivre.
Si nous ne sommes plus là, qui les fera vivre ? qui appréciera le beau coucher de soleil qu'ils appréciaient tant ? qui regardera le beau rayon de soleil qui illumine le jardin ?
Je m'accroche moi aussi à cette idée.

ENERGIE et VAILLANCE à toi Sébastien !

Catherine
"coeur"
"tenir, toujours tenir !"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 386
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Maman
« Réponse #35 le: 25 Mai 2013 à 00:18:52 »
une maman, on en a une. elle reste et restera l'unique !
présente ou partie, c'est ainsi, elle sera toujours ta maman.
Par expérience, je peux te dire qu'il faut du temps pour accepter l'insoutenable,le départ d'un être chéri, fut-il sa maman.
Moi, j'ai mis quelques années à "accepter" son départ.
Pourtant, il était dans "la norme des choses" : 88 ans.
Le vide laissé était pourtant inremplissable !

Par expérience (malheureusement, quel autre mot peut-ont utiliser ?), je peux te dire que le chagrin de la perte de sa maman n'a rien à voir avec la perte suite à un cancer.
Un chagrin peut s'apprivoiser, se métamorphoser en douceur.
Un cancer, lui, ronge jusqu'au bout.
Il n'y a qu'une seule fin !

C'est la même que pour ta maman comme pour la mienne.
Nous sommes seules et par le "jeu " de la vie, nous prenons à notre tour une nouvelle place dans le processus de celle-ci justement.
Après notre maman, ce sera nous.
Tôt ou tard. C'est aussi cela qu'il est difficile d'imaginer, même si on est très jeune.
Même si on prend de l'âge.

Il n'en reste pas moins vrai que la perte d'un être cher est toujours quelque chose d'inconcevable !

Comme je te comprends !

Mais il faut t'alimenter, penser à elle sous une autre forme, c'est aussi lui rendre hommage. Se dire qu'elle ne voudrait pas te voir mal en point.
Il faut aussi penser à ceux et celles qui dépendent de toi, ta petite famille !
Elle a aussi son chagrin qui certainement s'exprime différemment selon ses membres et leur place hiérarchique !

Catherine
"coeur"
"tenir, toujours tenir !"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : Maman
« Réponse #36 le: 25 Mai 2013 à 15:03:01 »
Bonjour Mema,


Oui c'est vrai, je te le confirme, tu ne retrouveras pas ta maman même en te suicidant, c'est même pire! Tu seras entrainée par tes propres actions et vos chemins ne se croiseront pas car vous aviez chacun des vécus différents.
Moi aussi j'y ai pensé, j'ai aussi très mal, mais j'ai peur de déprimer, de ne pas prendre soin de moi et d'attraper une maladie puis mourir comme ça, et ma grand-mère qui espérait que je sois heureux et qui comptait sur moi pour réussir ce qu'elle n'a pas pu réussir, et qui est partie après que je lui ai dit de ne pas s'inquiéter pour moi, je l'aurais déçu deux fois. Donc oubli le suicide.


Lis plutôt Thich Nat Hanh "il n'y a ni peur ni mort" peut-être que tu te sentiras mieux après!



Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Maman
« Réponse #37 le: 25 Mai 2013 à 18:17:58 »
Bonjour à toutes et tous,

Seul au monde, ainsi que l'a suggéré Adèle dans ses derniers posts, , veillons à ne rien "confirmer"...  Ce en quoi vous croyez est valable d'abord  pour vous, et pour d'autres sans doute pourquoi pas !

Je vous souhaite de tout coeur Mema de prendre soin de vous afin de  retrouver la force de tenir debout pour vous-même , pour vos  enfants, eux qui vous ont faite à votre tour  Maman, ils ont besoin de votre tendresse, ils  vous aiment comme vous  aimez votre propre mère qui, autrement,   reste à vos côtés, pensez-y.

Je suis une maman qui a perdu sa seule enfant et savoir qu'elle a souffert sans que je puisse lui venir en aide est une torture, lui survivre est un calvaire depuis 22 mois...  Chaque matin le réveil est brutal,  je me demande comment la journée va s'écouler  et pourtant  je me dis que pour ma fille, pour ce qu'elle m'a apporté, pour ses deux enfants, je dois tout tenter pour rester digne d'elle, je dois continuer à garder le lien entre elle et eux tant que cela me sera possible ! Rien n'est gagné, absolument rien, c'est un véritable combat de tous les instants !

De Thich Nhat Hanh (maître bouddhiste vietnamien) ma fille a laissé chez moi  parmi une pile de livres d'autres auteurs :  "Pour une métamorphose de l'esprit". Dans l'état où je me trouve une chose est certaine,  je n'ai pas du tout envie - après elle - de lire de tels écrits, pas pour le moment...

Rappelons à nouveau que les approches et rituels de la mort selon les cultures voire  les religions sont très différents en effet quand bien même l'on y retrouve certaines similitudes ; pourquoi en privilégier certains  plus que d'autres ?  Alors respectons enfin les questionnements les tâtonnements des personnes endeuillées dans la souffrance car  rien n'égalera jamais  une parole de compréhension, de compassion, d'empathie et de soutien - dans le partage de  nos multiples ressentis - afin que chacun puisse trouver en fonction de  ses  moyens un nouvel élan pour poursuivre sa propre voie, une démarche toute personnelle.

N'oublions pas combien la perte d'un être aimé nous fragilise, nous remet en question, nous demande des  efforts considérables !

Toute mon empathie à Sébastien et chaleureusement à toutes et tous.
Mj

« Modifié: 26 Mai 2013 à 12:34:12 par Mammj »

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : Maman
« Réponse #38 le: 26 Mai 2013 à 11:04:28 »
mema

Tu vivais avec elle?
Je ressens effectivement que ta douleur est immense, la mienne aussi si ça peut te rassurer. Je n'ai même plus la force de déplacer les objets qui sont dans sa chambre. Et moi aussi j'aurais aimé l'accompagner ou mourir avant elle. Mais elle aurait plus souffert de ma mort que moi la sienne maintenant, car je suis encore jeune et j'ai la possibilité de m'en remettre et je pense que c'est pareil pour toi. Quant au suicide si on pouvait la retrouver par ce moyen, je l'aurais fait, mais pour moi c'est le contraire, c'est en vivant en son nom, dans l'altruisme et l'amour qu'on la retrouve, car elles auraient voulu ça de nous.
Pourtant tu as un mari et des enfants avec qui partager ta douleur alors que moi je suis seul au monde.
Quel âge elle avait ta maman?


Bonnes fêtes des mères à toutes ceux et celles qui ont désormais leurs mamans dans leur coeur.



Hors ligne flemming

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 195
Re : Maman
« Réponse #39 le: 26 Mai 2013 à 11:13:14 »
Bonjour à toutes et à tous,

Oui aujourd'hui c'est la fête des mères.....mais voila pour beaucoup elle n'est plus présente.

Moi aussi je suis entourée par un mari et deux filles....mais ils ne partagent pas ma peine.....mon mari ne comprend pas vraiment......
il faut passer à autre chose d'après lui....mais je n'y arrive pas.....la douleur est toujours très forte et présente comme au moment de sa disparition  il y a presque trois ans.

Cette journée n'est pas remplie de joie et d'allégresse comme cela le devrait....mais plutôt de pleurs  :'(  :'(

Bonne journée à toutes et tous avec votre maman dans votre coeur......


Hors ligne ilereunion

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
Re : Maman
« Réponse #40 le: 27 Mai 2013 à 07:53:07 »
Bonjour à toutes et à tous,
Ma mère est partie rejoindre( je préfère ce mot)  mon père le 1er mai 2013 et de puis ce jour je nai plus gout à rien. Mes soit disants amis et amies se sont volatilisées.Bref, ma mère s' est allée aprés une longue  période de maladie (parkinson), et j'ai veillé sur elle jour et nuit, 24h/24h, et ce durant 4 ans. Il y avait des hauts et des bas, mais jétais avec elle. Son état s'est dégradée en une semaine. Mais des signes avant coureur me disait que...... depuis janvier jusqu'à fin avril, elle a perdu 20 kgs. Ma mére était quelqu'un de trés trés gentille douce sociable, et d'un trés grande gentillesse. Une semaine avant son "départ", quand elle n'était pas bien, je lui ai demandé si elle voulait rejoindre mon père et ma soeur qui étaient déja "partis". Elle ne m' a rien dit ( elle ne pouvait plus communiquée, mais on pouvait se comprendre), mais une larme ( et je m'en souviendrai toute ma vie) est coulée du coin de l oeil gauche, et cela m'a boulversé. Son état depuis janvier 2013 n'était pas trop bonne. On était obligé de la nourrire par intraveineuse, et avec cela tous les inconvénients qui vont avec. Ce fut 4 mois de surveillance intense, jour et nuit, avec des hauts et des bas, et ce malgres mon état de fatigue et surtout pour ma santé. Mais le plus important, c'était ma maman. Le jour de son décés, elle s'est allée doucement, comme un papillon qui s'envole. Mais je pense qu'elle était dans le comas depuis la veille avec le recul. Son visage était doux, elle était reposée.On dirait un ANGE. Elle s'est est allée, mon douce maman. J'étais partagée entre la délivrance pour ma mère qui à cesser de souffrir, le chagrin, et surtout de la colère de n'avoir pas pu rien faire de plus. Je me suis senti impuissant. Hier, c'était a fète des mères, et ce fut une journée horrible. Je n'ai pensé qu'à ma mèer, meme si mes frères et soeurs étaient présent. Au jour d'aujoud'hui, j'ai tjrs de la colère envers le personnel medical, meme envers mon frére qui est medecin. Bref, je n'ai qu'une seule envie, c'est de rejoidre mon père ma mère et ma soeuR. J'ai tant de choses à dire que je prèfère en resté là.

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 386
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Maman
« Réponse #41 le: 27 Mai 2013 à 12:10:16 »
au contraire, il faut que tu décharges tout ce que tu as à dire ici.
tu verras sur ce forum que nous sommes là, tous dans la même galère que toi et que nos mains se tendent vers les uns ou les autres au fil de nos souffrances.
nous sommes là pour t'écouter et tu seras là pour nous remonter à notre tour.
douces pensées pour toi.

"coeur"
"tenir, toujours tenir !"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne ilereunion

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
Re : Maman
« Réponse #42 le: 27 Mai 2013 à 18:39:51 »
Bonsoir à toutes et à :-[ tous,
il 20h15 à l ile de la reunion et il a fait tres beau avec un beau soleil, et cela ne m'a pas empèchè de penser à ma mére toute la journée. Plus le temps passe, plus j'ai cette impression que beaucoup de souvenirs reviennent, et je souffre plus, au lieu de m'apaiser. Cela fait exactement 4 semaines que ma mère est partie et en ce moment, je revis la scéne du lundi 30 avril, la veille de son départ. Et cela me boulverse mais je ne pleure pas. J'ai tjrs cette sensation que tout cela est irreelle et que je vais me réveiller, mais à chaque fois quand je me reveille le matin, c'est tjrs le meme "cauchemard". Je ne sais pas si je tiendrai le coups. Devant mes freres et soeurs, je ne laisse rien paraitre, mais quand je me retrouve seul, c'est la cata. C'est vrai quand on discute sur ce forum, on est un peu soulagé, mais quand on éteint l'ordinateur, je ne vous explique pas l'horreur. Moi, je suis comme ma mere, cad trop sensible, trop doux. J'ai tjrs cette boule au milieu de l'estomac qui me gene, tjrs ce coeur qui bat tres vite. Mais je ne suis depressive. Je n'arrive tjrs pas à me deculpabiliser. Je m'en veux tjrs de ne pas avoir pu la guerrir. Je vois son doux visage si reposante, et je me dis pourquoic'est elle quiest partie et pas moi. J'aimerai tant la prendre dans mes bras la cajoler, l'embrasser. Bon, vous allez dire que je suis egoiste de penser qu'à moi, mais que voulez vous, la nature est ainsi faite. Et je m'en veux d'etre ainsi. On est trop faible. J'arrive pas à me defaire de cette derniere semaine, au combien horrible, avec ma mére. Le fait de "parler" sur ce forum me soulage, mais me fait beaucoup de mal, parce que bcp de choses me reviennent, les bonnes comme les mauvaises.. Et en ce moment, ce sont les mauvaises qui dominent. Bonne soiree à toutes et tous.

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : Maman
« Réponse #43 le: 29 Mai 2013 à 09:29:51 »
Oui, moi aussi elle me manque (c'est ma grand-mère qui était plus qu'une maman pour moi).
Est-ce que tu arrives à profiter quand même des belles plages de l'île de la Réunion? Moi je rêve d'aller me ressourcer dans un endroit aussi paradisiaque. Tu as eu beaucoup de chance d'avoir pu donner tout ton coeur à ta mère pendant 4 ans, moi je n'ai eu que 4 mois.
Les derniers 10 jours ont aussi été horrible pour moi. Elle est morte le 28 mars, deux mois maintenant.
Pourquoi tu dis que tu aurais pu sauver ta maman et que tu en veux aux médecins, je ne comprends pas, elle était condamnée par sa maladie ou pas ?

ce qui est d'autant plus difficile pour moi, c'est que je suis bouddhiste et je sais qu'à l'heure actuelle elle a repris naissance sous une autre forme. Alors je suis à la fois content de lui avoir fait plein de prières et donner tout mon amour, mon coeur après sa mort pour qu'elle suive son chemin (et peut-être nous rencontrerons nous de nouveau dans une autre vie) mais triste de savoir qu'elle a définitivement quitté cette vie, et que celle que j'ai aimée au profond de moi n'est plus dans sa forme précédente.



Bonne journée ensoleillée




Bonne journée


Emile

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : Maman
« Réponse #44 le: 29 Mai 2013 à 18:43:02 »
Emile , la survie de la conscience est une  certitude , la conscience est non locale elle utilise des corps matériels pour exercer un apprentissage et se rendre de plus en plus Consciente pour s'unir en fin de cycle à la puissance  créatrice , c'est le cycle évolutif naturel  du cosmos ce Cosmos  qui nous apparaît matériel on sait cela  depuis des millénaires , il n'y a rien de neuf sous le soleil comme dit le cardiologue Pim van Lommel   . Quand notre passage s'achève ici (et c'est très rapide) l' Esprit continue à évoluer , la conscience expérimente sa propre conscience elle prend de plus en plus conscience d'elle même au travers de tout les règnes de la Vie  , la conscience ou l' âme est éternelle c'est  l’ âtman, le principe vital de chaque être vivant, le noyau spirituel, ce qui permet de voir, de ressentir, de penser et mémoriser nos vies physiques . Le rêve dans le voile de Maya se passe  durant nos vies successives incarnées  et à la mort nous retrouvons l' éveil cet état est la pure lucidité de notre être , cette compréhension du tout qui se dévoile est aussi en fonction de nos actes terrestres , c'est  la pure compréhension de l'origine de tout et de l' Unique  .  Je m'adresse à toi en tant que bouddhiste , le Saṃsāra est une réalité et la puissance créatrice est aussi une réalité qu'on peut découvrir ici sur terre mais de façon limitée (sauf pour les éveillés) . Il n'y aucune mort et le retour est celui du retour à la Source notre lieu naturel ,  avec les liens immortels  de l' Amour prodigué à nos proches que nous retrouverons, ils nous quittent jamais ,  seul compte cet amour et les êtres qui se sont aimés  d'un amour véritable   se retrouvent , c'est la volonté de la Source universelle dont nous sommes une partie et c'est aussi le message de Jésus  .  Tout cela sont des parts de vérités qui nous ont été transmises aux cours des millénaires.    

Bonne soirée Émile

https://www.youtube.com/watch?v=YOeLJCdHojU

Willy      
« Modifié: 29 Mai 2013 à 22:13:42 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"