Auteur Sujet: Ma petite maman adorée bb  (Lu 9635 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Serine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 103
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ma petite maman adorée bb
« le: 17 septembre 2020 à 10:11:18 »
Bonjour à tous
J ai perdu ma maman le 19 mai et je n arrive pas à surmonter cette perte. Nous étions très proche. Elle avait 86 ans. Elle est partie tellement vite, on ne s y attendait pas même si elle avait des soucis de santé. Elle est restée hospitalisée une semaine et le plus dur, c est qu on n a pas pu aller la voir et lui dire au revoir. Les visites étant interdites. Elle est partie seule et je n arrête pas de me dire qu elle aussi aurait voulu nous voir. Je n arrête pas de pleurer, elle me manque tellement. Je n arrête pas de me poser des questions : est-ce qu elle a souffert, était elle consciente qu elle allait partir, ont ils étaient gentils avec elle... Toutes ces questions auxquelles je n aurait pas de réponse. Une partie de moi est partit avec elle, je ne vis plus normalement, elle ne quitte pas mes pensées. On dit qu une page s est tournée mais je n ai pas envie de tourner cette page. Ça m est terriblement insupportable de me dire qu elle fait partie du passé maintenant. Je ne peux toujours pas y croire ou ne veux pas. J arrive tout simplement pas à envisager la vie sans elle. Je lui parle sans arrêt et lui demande de me faire un signe, j attends qu elle me dise que là où elle est, elle est bien. C est tellement dur.

En ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 578
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #1 le: 18 septembre 2020 à 09:57:07 »
sérine
je comprends et partage votre peine
elle est d'autant plus grande que vous avez vécu un double traumatisme
celui du décès de votre maman que vous aimez si fort
et celui de cette crise sanitaire qui a privé bien des gens de l'accompagnement vers la fin
venez parler ici de votre douleur, votre maman, vos souvenirs nous serons là pour vous écouter, vous soutenir
je vous conseille pour au moins apaiser vos regrets ce qui constitue à mon sens une grande partie de la douleur qui parfois empêche le deuil de s'opérer, de demander un rendez vous à l'hôpital de votre maman, et demandez spécifiquement à rencontrer les soignants qui étaient près d'elle, peut être même idéalement ceux qui étaient là vers la fin, dites leur que vous savez qu'ils sont très occupés mais que pour votre deuil c'est indispensable
rencontrez les, vous en avez peut être besoin
je vous embrasse
katrin

Hors ligne Serine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 103
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #2 le: 18 septembre 2020 à 18:58:15 »
Bonjour katrin
Je tiens à vous remercier pour votre réponse. C est pour moi la première fois que je viens sur un forum. Vous parler de double traumatisme mais en fait il y a beaucoup plus. Je n en n ai pas parlé sur mon message car après la perte de ma maman, je me dis que rien de pire ne peut plus m arrivé. En janvier, on m a diagnostiqué une tumeur cancéreuse au rectum, donc il y a eu le choc de l annonce. Les examens ont suivi et le 17 avril il y a eu l opération. On m a retiré tout le rectum avec toutes les sequelles fonctionnelles que cela entraîne. Donc j étais déjà au plus mal quand ma maman nous a quitté. Ensuite, à ma visite avec le chirurgien, il m annonce que ce n était pas cancéreux. Nouveau choc biensur mais je n étais même pas capable d être en colère par rapport à cette erreur de diagnostic tellement j étais effondrée. En fait, je ne pensais pas du tout à ma santé. J ai vécu toute cette période avec les douleurs postopératoires, la poche que je n ai jamais accepté même si elle n était que provisoire. Alors oui dans le contexte sanitaire ça faisait beaucoup de choses à affronter mais le pire c est la perte de ma maman. Ça fera 4 mois demain qu elle est partie. J ai peur du temps qui passe car il m éloigne de plus en plus du temps passé avec elle. Vous me conseille d essayer de voir les personnes qui se sont occupé d elle mais je pense que 4 mois après cela fait un peu tard, ils l ont certainement oubliée.
Pouvez-vous me parler de votre histoire ? J ai un peu de mal à m habituer à ce forum. Merci à vous

Hors ligne Mandy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #3 le: 19 septembre 2020 à 09:28:02 »
Bonjour

Je suis sincèrement désolée pour votre perte mais également pour ce que vous avez subi en termes de santé. Je suis choquée de cette erreur de diagnostic....

Concernant votre maman, dans les établissements de santé ils ont des "outils" de traçabilité. Donc ils ont une trace de votre maman, en tout cas médicale. De plus, les soignants sont des humains. Je pense qu ils n oublient pas les gens dont ils se sont occupés surtout dans un contexte covid. Cela vaut la peine d'essayer en tout cas.
Je vous envoie un peu de réconfort. Malheureusement il n y a que le temps, beaucoup de temps, qui pourra un peu vous apaiser. Une pensée pour vous et  pour elle en ces 4 mois
Mandy

Ps lorsque vous cliquez sur le nom de Katrin ou d un membre et que vous êtes connectée vous pouvez lire les contributions sur ce forum. Nul doute que Katrin vous parlera d elle mais cela peut parfois aider de voir que l on évolue un tout petit peu entre les premiers mois et plusieurs années après la perte de son aimé
« Modifié: 19 septembre 2020 à 19:27:21 par Mandy »

Hors ligne Serine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 103
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #4 le: 19 septembre 2020 à 12:45:42 »
Merci beaucoup Mandy pour votre message de réconfort. Je suis tellement mal aujourd'hui que je suis incapable d en dire plus car les larmes n arrêtent pas de couler en écrivant ce message mais sachez que le votre me touche énormément. Merci.

Hors ligne Lili

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #5 le: 19 septembre 2020 à 16:50:23 »
Chère Sérine,
Ici, nous comprenons ce que vous traversez. J'ai moi-même perdu soudainement ma maman il y a tout juste 9 mois. Comme vous, j'étais très proche d'elle,  voire fusionnelle. Nous étions toujours ensemble.  Vous devez en plus composer avec la douleur supplémentaire de ne pas avoir pu l'accompagner à cause du contexte sanitaire, et devez faire face à vos problèmes de santé. Que de malheurs en si peu de temps... Parfois, on dirait que le sort s'acharne vraiment sur nous.
Etes-vous entourée ? Avez-vous des proches (famille, amis, etc.) qui vous soutiennent ?
Je n'y croyais pas au début, mais le temps apaise vraiment notre douleur. Il faut être très patiente et prendre soin de soi-même, même si c'est la dernière de nos préoccupations lorsqu'on a perdu la personne la plus chère à nos yeux.
Vous écrivez que cela vous est insupportable que votre maman fasse désormais partie du passé. Pour ma part, ma maman ne fera JAMAIS partie du passé. Elle va continuer à m'accompagner dans ma vie, jusqu'à mon dernier souffle ! Des femmes qui, comme moi, ont perdu leur maman à la trentaine m'ont confié qu'elles continuaient à leur parler tous les jours, même si le décès remontait à 30 ou 40 ans ! Leur maman est toujours présente avec elles, certes d'une façon différente, mais néanmoins bel et bien présente.
J'espère de tout cœur qu'elle vous adressera le signe que vous lui demandez, et vous envoie du réconfort.

Hors ligne Mandy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #6 le: 19 septembre 2020 à 19:29:28 »
Nous vous comprenons tellement ici....
Je suis bien d'accord avec Lili. Votre maman fera toujours partie de vous et de votre présent. Vous continuerez à parler d elle et à lui parler. Bien évidemment on voudrait tous avoir plus ici. On voudrait les serrer dans nos bras. Leur dire je t'aime...
Courage...

Hors ligne Serine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 103
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #7 le: 19 septembre 2020 à 22:24:33 »
Oui je sais que tous ici vivons la même chose et ça réconforte de pouvoir en parler. Oui Lili je suis bien entourée, j ai toute ma famille, mes deux sœurs ainsi que ma fille et mon fils avec lesquels je peux en parler. Avec mes sœurs nous nous voyons pratiquement tous les jours chez mon père car lui a besoin qu on s occupe de lui car il a des problèmes de santé et pour le soutenir.  Lorsque je dis que ma maman fait partie du passé, je voulais dire que sa présence physique n existe plus car biensur, elle est toujours présente avec moi, je sais qu elle sera toujours là à mes côtés et dans mon cœur. Moi aussi je lui parle tous les jours en espérant qu elle m écoute. Je me dis que ses pensées, sa conscience n a pas pu partir, qu elle est quelque part mais je ne sais pas où, c est pour cela que je lui demande sans arrêt de me faire un signe. Et les soirs, dans la chambre, je l attends. Et rien ne se passe alors je me trouve complètement stupide. Merci à toutes pour votre réconfort, je me sens moins seule ici.

Hors ligne Mandy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #8 le: 20 septembre 2020 à 21:40:51 »
Nous vivons tous la même chose mais votre deuil est unique.
Il n y avait qu une maman comme la vôtre et la relation qui vous unissait n'appartient qu'à vous. C'est donc bien normal d être terriblement triste. Le manque physique est énorme. Je n ai jamais été démonstrative avec ma maman et pourtant son corps me manque tellement. J aimerais tant la prendre dans les bras. La voir chanter et danser...
Comme vous je me dis que son âme ou sa conscience n a pas pu disparaître comme ça. En ce moment je rêve beaucoup d elle. Peut être que votre maman viendra vous rendre visite en songe. Je vous le souhaite.
Prenez soin de vous et votre papa

Hors ligne Serine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 103
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #9 le: 21 septembre 2020 à 07:17:45 »
J ai lu votre histoire Mandy et elle est très émouvante. Je comprends combien cela doit être dur pour vous d avoir perdu votre maman ainsi. Étant moi même très mal je ne trouve pas les mots qu il faudrait pour vous réconforter. Est-ce qu'il y en a d ailleurs ? Nous ne pouvons que parler d elles, ça nous fais du bien de pouvoir le faire avec des personnes qui souffrent autant que nous. Cette souffrance horrible qui ne nous quitte pas. L envie sans cesse de parler d elles. Peut-être qu inconsciemment, pour ma part, la peur de l oublier, en sachant très bien que ce ne sera pas possible. Moi, je me torture toute seule, je sais que je me fais du mal. Je pense à pleins de choses, j ai pleins d images en tête que je n ose même pas dire ici de peur de faire souffrir encore plus des personnes. Je voudrais tellement tout savoir que j approndis toutes mes pensées jusqu au moindre détail. Je pense que c est quand même volontaire de ma part de m infliger ces douleurs. Merci Mandy, merci énormément et je vous souhaite du courage. Que dire d autre ?

Hors ligne Mandy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #10 le: 21 septembre 2020 à 13:19:33 »
Y en a t il vraiment comme vous dites. On sait tous ici qu il n'y a qu'une chose qui nous rendrait heureuse...Mais personne peut nous la donner.

Oui parler d'elles...encore et encore...on a peur d oublier. Les anecdotes, la voix, le rire....ne vous inquiétez pas pour les choses auxquelles vous pensez. Vous avez le droit d en parler ici. On se pose tous plein de questions. On a parfois des images qu on imagine très sombres et glauques.

Et puis vous avez la colère et le regret de n'avoir pas pu accompagner votre maman comme vous l auriez aimé. J'imagine à quel point c est difficile et je vous encourage vraiment à prendre contact avec l hôpital. J ai insisté pour avoir au téléphone le médecin des pompiers qui a tenté de réanimer ma maman. C était très dur de l avoir au téléphone mais je voulais savoir. Les pompiers ne voulaient pas qu on l accompagne...Je voulais que mon père y aille car j avais mon fils de 11 mois à la maison (il y avait son papa mais il dort très mal depuis qu il est né et est très accroché à moi la nuit). Avec du recul je me dis que mon subconscient m'a empêché de l accompagner car dans l'absolu j aurais pu laisser mon fils même s il avait pleuré. C était un cas d'urgence...J'avoue que je m'en veux de ne pas avoir insisté. Mon papa étant costaud , je me dis qu ils auraient peut être mieux accepter que j'y aille moi...Je ne sais pas. Ou peut être savaient ils qu il y avait de fortes chances pour une issue fatale et ne.voulaient pas.en plus à avoir à gérer une crise dans l ambulance. J aurais aimé être là car une part de moi me dit qu en entendant notre voix elle se serait peut être accrochée...Mais en même temps peut être pas. Et peut être que j aurais d autres images en tête encore pire que celles que j aie déjà. Tout ça pour dire que rien n est satisfaisant car elles ne sont plus là...

Parfois j ai l'impression de cultiver mon chagrin, comme si aller mieux était une trahison envers ma mère. Comme si cela voulait dire que je ne l aimais pas assez. C'est assez étrange. Bon le mois de septembre est affreux, cela fera 1 an samedi. J'ai pourtant l'impression qu elle est toujours là.

Votre deuil est tellement récent. Il faut vous laisser du temps et laisser les choses venir telles qu elles viennent. Ne pas culpabiliser d avoir des pensées parfois étranges et noires.

Du courage pour nous tous ici

Hors ligne Lili

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #11 le: 21 septembre 2020 à 14:55:47 »
Bonjour Serine,
Ici, vous pourrez parler de votre maman autant que vous le voudrez. Personne ne s'en lassera.  Si vous souhaitez partager vos pensées et images avec nous, n'hésitez surtout pas. Parfois, on a besoin de vider son sac pour aller un peu mieux.
Vous n'avez pas pu lui dire au revoir, et c'est inhumain. Ce que vous imaginez est sans doute bien pire que la réalité. Comme l'a suggéré Mandy, vous pourriez peut-être vous rapprocher de l'hôpital pour en apprendre un peu plus ? Cela vous soulagerait peut-être de savoir ce qui s'est réellement passé. J'ignore si ce que je vais vous dire peut vous apporter un peu de réconfort, mais il paraît qu'on ne meurt jamais seul, que les personnes que nous avons aimées et qui sont parties avant nous dans l'autre monde viennent nous chercher. 
Mandy, aller mieux n'est pas une trahison envers ta maman. Nos mères ont fait tant de sacrifices pour nous, pour nous offrir une meilleure vie que la leur, que la véritable trahison serait de tout faire pour ne pas aller mieux justement, et ne jamais plus être heureuse. Nous n'en sommes encore qu'au début de notre deuil, alors c'est tout à fait normal d'être profondément malheureuse, mais le jour où nous goûterons à nouveau à bonheur, ce jour-là, nous honorerons vraiment la mémoire de nos admirables mamans. Bon, j'admets que c'est plus facile à dire qu'à faire...
Serine, j'espère de tout cœur que vous recevrez des signes de votre maman. Au moment où j'ai reçu des signes de ma maman, je ne m'y attendais pas du tout. Lorsque j'en ai réclamé, je n'en ai pas reçu. J'ignore comment cela fonctionne, mais j'ai l'impression que plus on est dans l'attente, moins on reçoit de signes. Le meilleur "conseil" que je puisse vous donner est justement de ne rien attendre de précis, et d'être ouverte à toute possibilité, à n'importe quel moment de la journée ou de la nuit. Peut-être pouvez-vous lui demander de venir vous voir dans vos rêves ? Parfois, cela fonctionne.

En ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 578
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #12 le: 22 septembre 2020 à 10:01:09 »
chère Serine

le choc représenté par la perte vécue toujours de manière brutale par celui ou celle qui reste provoque parfois je dirai même souvent des soucis de santé, comme une forme de 2e choc comme pour donner une raison de se battre (ou pas)
comme si aussi cela envoie des signaux que l'on est vivant et qu'on doit continuer sa vie
je suis avec vous, moi c'est un vrai cancer qui est arrivé après
mon histoire?
j'étais infiniment proche de mon père, et très proche aussi de mon second papa mari de ma mère depuis 40 ans
mon père un matin m'a appelé pour me dire qu'il n'arrivait plus à se lever et marcher il avait juste glissé de son lit et m'attendait, jusque là (88 ans) il était diminué bien sur mais allait bien
il était pâle quand je suis arrivée mais il n'y avait eu ni chute, ni trauma, je pensais que ça allait rentrer dans l'ordre
je l'ai conduit avec une ambulance à l'hopital, hopital où professait mon frère en tant que médecin et que nous avions perdu 4 ans avant d'une hémorragie foudroyante interne au cerveau à 46 ans, hôpital où je suis née aussi tout un symbôle
Il allait bien et après les urgence,s il a été admis dans un hôpital en traumatologie motrice, puis en services de suite de rééducation
là l'enfer a commencé, le SSR avec qui je suis en procès a négligé mon père, mentait sur les visites de médecin, cet établissement était désert, jamais d'astreinte physique, pas d'infirmier en vue ou il fallait se fâcher , en guise de rééducation, il voyait un éducateur sportif et faisait 3 pas dans le couloir
il a perdu 20 kgs, et commençait à délirer, il a eu deux fois des attaques de déshydratation
je suis intervenue en menaçant via les voies légales, il n'était pas rasé, dans des vêtements sentant l'urine, il n'allait pas aux toilettes
décirt ainsi cela parait un mauvais feuilleton surtout en ile de france avec les moyens de ces établissements mais tout est vrai
un soir j'avais un pressentiment que ça n'irait pas, je suis allée le voir comme tous les jours, il était dans le coma avec des spasmes lelong du bras je l'ai fait hôspitaliser en urgence, l'analyse toxicologique a démontré des sédations et traitement s anormalement élevés et très dangereux pour son pace maker
il a été admis dans un autre SSR cette fois des gens professionnels et très bienveillants

l e médecin nous a dit qu'il avait été irréversiblement abimé et ne marcherait plus, nous cherchions une maison pour lui, mais ses forces l'ont abandonné, il avait perdu 25 kgs en tout et il est mort à l'hôpital où je suis née
5 mois après ma ,mère m’appelait pour mon beau père j'ai eu le temps d'arriver et d'assister à son déchirement aortique devant nous, le lendemain mon meilleur ami est décédé d'une hémorragie au pancréas, là aussi fulgurante
c'était il y a 3,5 ans, mais c'est souvent très frais, j'ai écris un livre depuis qui m'a permis de poser la douleur, comprendre ce qui était arrivé et ne pas rester dans ma zone de choc
je l'ai écrit en 9 mois là encore que de symbôles histoire d'accoucher de ma douleur et de permettre de vivre avec le sens que j'ai pu donner à ces morts, la culpabilité de ne pas en avoir fait plus, la douleur de ne pas avoir réussi à le sauver, mon papa...
je pense bien à vous, vous êtes au début du chemin, si vous souhaitez nous pouvons aussi échanger en MP je suis toujours d'accord pour soutenir la détresse
je vous embrasse
katrin





Bonjour katrin
Je tiens à vous remercier pour votre réponse. C est pour moi la première fois que je viens sur un forum. Vous parler de double traumatisme mais en fait il y a beaucoup plus. Je n en n ai pas parlé sur mon message car après la perte de ma maman, je me dis que rien de pire ne peut plus m arrivé. En janvier, on m a diagnostiqué une tumeur cancéreuse au rectum, donc il y a eu le choc de l annonce. Les examens ont suivi et le 17 avril il y a eu l opération. On m a retiré tout le rectum avec toutes les sequelles fonctionnelles que cela entraîne. Donc j étais déjà au plus mal quand ma maman nous a quitté. Ensuite, à ma visite avec le chirurgien, il m annonce que ce n était pas cancéreux. Nouveau choc biensur mais je n étais même pas capable d être en colère par rapport à cette erreur de diagnostic tellement j étais effondrée. En fait, je ne pensais pas du tout à ma santé. J ai vécu toute cette période avec les douleurs postopératoires, la poche que je n ai jamais accepté même si elle n était que provisoire. Alors oui dans le contexte sanitaire ça faisait beaucoup de choses à affronter mais le pire c est la perte de ma maman. Ça fera 4 mois demain qu elle est partie. J ai peur du temps qui passe car il m éloigne de plus en plus du temps passé avec elle. Vous me conseille d essayer de voir les personnes qui se sont occupé d elle mais je pense que 4 mois après cela fait un peu tard, ils l ont certainement oubliée.
Pouvez-vous me parler de votre histoire ? J ai un peu de mal à m habituer à ce forum. Merci à vous

Hors ligne Serine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 103
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #13 le: 27 septembre 2020 à 20:57:07 »
Chères Katrin, Mandy et Lili
J ai beaucoup hésité avant de m inscrire sur ce forum, finalement je l ai fait et ne le regrette pas. Je sais maintenant qu il y a ici des personnes, comme moi, dans la douleur, pour nous soutenir et nous réconforter et ça fait du bien. Mais il y a aussi tellement de souffrance. Lorsque j ai lu votre histoire Katrin, je n ai pas arrêté de pleurer, je suis tellement désolée pour vous, c est tellement injuste. Ce que je vais vous dire est très contradictoire mais j ai l impression de souffrir davantage quand je vous lis toutes et pourtant ça m aide en même temps. Avez-vous déjà ressenti cela ? De plus, j aimerais tant pouvoir trouver les mots, vous réconforter comme vous le faites pour moi mais je n y arrive pas. Hier je suis allée voir mon médecin, il m a dit que je faisais un deuil pathologique. Peut on vraiment dire cela au bout de seulement quatre mois. On dit que le temps apaise la douleur, pour moi j ai l impression que c est pire. Elle me manque de plus en plus. Ma maman voulait se faire incinérer, et lorsque je vais la voir au cimetière et que je suis devant cette plaque.. Je n arrive pas à réaliser qu elle est là, derrière, réduite en cendres alors je n arrête pas de me poser la question, je lui demande même : où es tu maman ? Voilà où j en suis. Chez elle, j ai besoin à chaque fois d ouvrir son armoire, toucher, sentir ses vêtements, ça me déchire le cœur mais j ai besoin de cette souffrance comme si je n avais pas envie d aller mieux, là aussi c est contradictoire. Oui, moi aussi je cultive mon chagrin, je m interdit d aller mieux comme si,  effectivement, je n en ai pas le droit.
Je vous remercie du fond du cœur Katrin Mandy et Lili
Courage à vous

En ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 578
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma petite maman adorée bb
« Réponse #14 le: 28 septembre 2020 à 10:26:25 »
chère Sérine
votre médecin dit des mots bien définitifs qu'il ne maitrise sans doute pas
je suis psychologue de métier, un deuil pathologique s'inscrit dans une symptômatologie précise: déni du décès, ce qui n'est pas votre cas et vous avez raison 4 mois ce n'est rien,
un médecin devrait faire attention car vous êtes en capacité de réfléchir et faire la part des choses mais pour quelqu'un qui ne le serait pas ou serait plus fragilisé encore, ces mots peuvent sonner le glas et faire baisser les bras c'est une responsabilité qu'il semble ne pas imaginer
que vous ne réalisiez pas que votre maman est dans l'urne fait partie du processus normal, vous êtes encore en phase de sidération et c'est bien normal
Perdre celui ou celle qui vous a fait naitre (biologiquement ou par adoption)  est un double deuil
celui de la perte de son parent
celui de la perte de son propre statut d'enfant
je dirai même un triple deuil
celui de savoir qu'on ne sera pas immortel
tant qu'on a ses parents on a un sentiment de protection, on est à nu ensuite et c'est très douloureux
surtout quand la relation était fusionnelle
un sentiment d'arrachement et de perte d'une partie de soi

merci de votre empathie à nos lectures
oui ça blesse supplémentairement et en même temps permet de sortir de son isolement
on est là pour vous
bises tendres
katrin