Auteur Sujet: Ma maman, mon passeur de témoin  (Lu 698 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Lucie69

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ma maman, mon passeur de témoin
« le: 06 Septembre 2019 à 01:45:36 »
Cela fait un mois jour pour jour que ma maman est partie.
Elle avait 85 ans. J’ai 52 ans. Un parent meurt, puis l’autre. Ce n’est pas un drame, c’est juste le cycle de la vie.
Je ne suis plus une enfant.
Et pourtant…
Elle me manque tellement. Une part de moi est partie avec elle.
Elle est mon passé, mon présent.
Elle est mon histoire.
Elle est tout.
Elle est mon passeur de témoin.
Je n’ai ni frère, ni sœur, ni enfant.
Je ne peux ni partager, ni transmettre notre histoire.
Mon mari est dérouté face à ma peine.

J’aimerais parler d’elle.
Parler d’elle, pour la faire revivre, pour repousser les frontières de l’oubli.
Mais tout le monde l’a déjà oubliée. Tout le monde semble indifférent, absent.

Alors je cache ma peine pour importuner personne.
Je ne ressens que le vide, le chagrin et l’absence.

Voici quelques lignes de katrinap, lues sur ce forum  « malgré tout la vie offre de vrais bonheurs et on doit les cultiver, ce qui est bien finalement le plus difficile se laisser aller au malheur est simple, vouloir être heureux est un travail constant »

C’est tellement vrai.

Hors ligne MissSunshine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma maman, mon passeur de témoin
« Réponse #1 le: 06 Septembre 2019 à 15:16:14 »
Je comprends tout à fait. Cela fait 2 ans jour pour jour que ma mère est morte. J’ai 27 ans aujourd’hui.. Elle me manque toujours autant.

J’ai deux sœurs avec qui j’ai 20 ans de différence, elles ont déjà leurs vie bien établies. J’avais 25 ans quand j’ai perdu ma mère et mes sœurs étaient déjà bien plus âgées. Je vivais encore avec elle quand elle nous a quittée alors nous n’avons pas vécu le deuil de la même façon.

L’impression qu’elles sont vite passées à autre chose parce que la vie continue, leur vie de famille continuait.. Certes elle continue mais avec une partie en moins. J’ai donc le même ressenti, être obligée de cacher ce que l’on ressent pour ne déranger personne alors que la douleur est présente continuellement. Avec les années on en parle moins et j’ai l’impression qu’on commence à l’oublier, à moins parler d’elle et de qui elle était. C’est dur.

Hors ligne Lucie69

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma maman, mon passeur de témoin
« Réponse #2 le: 08 Septembre 2019 à 19:49:32 »
Oui, Miss Sunshine
Je sais que chacun vit différemment son deuil.
Certains se cachent, d’autres pleurent, etc.
Mais, l’oubli, l’indifférence, l’évitement me sont insupportables.
Comme si je perdais ma maman, une seconde fois.

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma maman, mon passeur de témoin
« Réponse #3 le: 11 Septembre 2019 à 10:17:49 »
lucie
je comprends ton immense douleur et la partage
Mon père est mort il y a deux ans et demi, mon second père (beau père) 5 mois après et il est toujours douloureux de se relever, de vivre des choses positives en se disant qu'on ne les vit pas avec eux, j'ai souvent la sensation depuis leur décès de voir la vie devant une glace, et de ne pas être dans la vie
alors il faut avancer, se faire plaisir, tenter d'apprécier l'instant présent et surtout SE DIRE que nos parents, nos aimés, souhaitaient notre bonheur, il est souffrant de les avoir perdus, veulent ils aussi qu'on vive sans vie?
C'est ce que j'essaie d'avoir comme mantra, avec les hauts et les bas qui y sont associés
tendres pensées pour toi lucie et pour les autres
katrin

Hors ligne Olaria

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 20
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma maman, mon passeur de témoin
« Réponse #4 le: 28 Septembre 2019 à 00:30:46 »
Je connais le même manque .... D'autant plus que mon papa ne m'aura connu qu'en temps qu'étudiante. J'aurai tellement aimé partagé plus de tranches de ma vie future avec lui ..... J'en souffre et j'en pleure .... J'ai trouvé le palliatif d'écrire ma souffrance ou des lettres avec tout ce que j'aimerai lui dire selon mon humeur .... Mais tout est tout le temps difficile ..... Compassion ....

Hors ligne marie.ch

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma maman, mon passeur de témoin
« Réponse #5 le: 29 Septembre 2019 à 19:36:03 »
J'ai perdu mon papa et, quelques mois après, ma maman.
Moi non plus je ne suis plus une enfant. Et pourtant je n'y arrive pas. Ils me manquent. Je ne me sens pas comprise. Autour de moi, on me dit que c'est dans la logique de perdre ses parents. Est-ce que ce genre de phrase peut effacer la peine, le vide. ? Les gens qui me disent cela ont des enfants, des petits enfants.  Moi, je n'ai pas d'enfant. Je me sens perdue et seule. Personne à qui parler et qui me comprenne. Je ne dis plus rien et je m'isole. Mais ma peine est immense.