Auteur Sujet: les signes après la mort de mon beau-père (qui était comme mon père)  (Lu 276 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne rosaliemax

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour à tous,

Mon beau père est parti le 23 Mai dernier d'une saloperie de cancer des voies biliaires.. il était comme mon père c'est lui qui m' élevée..
Il avait 52 ans. Depuis j'ai l'impression d'avoir des signes de lui.Pourtant il n'était pas du genre à croire à ces trucs... Moi oui, par contre. Cela me réconforte mais au fond je me dis que je me fais des films!! Rien que tout à l'heure, en lisant un sujet du forum je suis tombée sur une citation d'Abraham Lincoln qui a été citée a sa cérémonie... J'ai entendu une chanson de Bernard Lavilliers pour la première fois de ma vie à sa cérémonie et comme par hasard quelques jours plus tard je l'ai entendue de nouveau... Pleins de petites choses comme ça... J'aimerais y croire mais j'ai tellement de doutes...

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1637
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour rosaliemax,
J'ai envie de te dire que tout ce qui peut te consoler est bon à prendre, rationnel ou pas. Personne ne sait ce qui se passe après la mort. Et puis chercher des traces d'une personne aimée est très bon signe. Cela prouve ton attachement profond pour lui.
Alors oui, fais-toi des films, on le fait tous, et pas seulement en situation de deuil.
Je t'embrasse.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne rosaliemax

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Merci à toi, ça fait du bien de savoir qu'on est pas seuls dans cette épreuve douloureuse...

Hors ligne LaPépette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 109
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ca peut être une sorte de clins d'oeil...
Ca peut être aussi le cerveau qui repère instinctivement tout ce qui nous relie avec la personne disparue, afin que la séparation se fasse le plus "doucement" possible... peut-être qu'on se préserve.
Il y a probablement les deux...

Je sais qu'un soir, alors que le moral était bas et que je me tracassais pour quelques affaires dans ma vie, dans un moment comme ça, j'aurai immédiatement téléphoné à ma mère pour lui demander conseil... alors évidemment vu que je ne pouvais pas, je lui ai parlé à haute voix, comme si elle était là, en expliquant mes craintes...
J'ai dit "si jamais tu peux faire quelque chose pour moi, m'éclairer à ce sujet..."
et peu après, des choses sont devenues claires dans ma tête, j'ai pris des décisions, et j'ai su que j'avais fait le bon choix.
M'a-t-elle ouvert la voie ? J'aurai tendance à penser que oui...
Voilà pour mon anecdote...

Courage à toi
Je pense à toi chaque jour, Mamoune, toi que j'aimais plus que tout. Je t'aime d'un amour éternel