FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre la perte d'un parent => Discussion démarrée par: stephy le 24 Février 2013 à 14:43:57

Titre: le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 24 Février 2013 à 14:43:57
bonjour une amie m'a envoyé en lien votre site , j'ai lu les videos et lu quelques posts sur le forum
mon pere est décédé il ya 4 mois , le jour de mon anniverssaire , suite a un cancer du pancreas , il est décédé chez lui il est resté un mois en HAD mis en place des qu'on a su qu'il y avait plus rien a faire fin aout.
 J'ai pris un congé d'accompagnement pour etre a ses cotés jusqu'a la fin car son souhait de mourrir chez lui etait en premier etre entouré de ces proches .on s'est pas posé de question si on pouvait le faire ou pas je voulais profiter de lui au maximum peut importe si parfois c'etait difficile de l'entendre crier supplier de mourrir et on pouvaitpas faire grand chose
il fut bien entouré par sa  famille ,amis, voisins .... la derniere nuit j'etais a ses cotés , etant plus calme , cette nuit là car les precedentes il souffrait enormement malgré la morphine et autres antidouleurs , je me suis pas mise a coté de lui .
je pensais pas qu'il allait nous quitter le lendemain c'etait mes 30 ans on pensait qu'il allait tenir encore une ou deux journées.
 Alors vers 3h du mat des amis a mon per m'ont remplacé ,je suis rentrée et au petit matin il etait plus de ce monde ;il souffrait plus mais je n'etais pas a ses cotés pourtant je lui ai ecrit 2 lettres durant son vivant on a parlé dit ce que l'on ressentait mais aujourd'hui je ressens cette envie de lui dire encore pleins de choses , des souvenirs reviennent de son vivant et non malade il me manque terriblement ca fait horriblement mal comme si j'avais pas pu lui dire au revoir  ??? ???

je pleure quand je peux , je fais de la soprologie depuis que mon pere est malade 3 ans , donc cela m'aide a exprimer mes emotions mais depuis 15 jours rien n'y fais je suis tres fatiguée , epuisée, envie de rien juste envie de pleurer, je sais que c'est le deuil mais ca fait mal

mon petit de 6 ans souffre aussi il etait tres proche de son papy , il pique des coleres tous les jours , pleure d'un gros chagrin , se dispute avec ses copains , parfois cela provoquent des tensiosn avec les parents car mon fils exprime sa colere en leur criant dessus .il voit depuis peu une psy pour enfant

mes freres et soeurs n'en parlent pas ils habitent loin et ma mere pres de chez moi
ma mere est tres occupée , entre association , amis , famille moi je me sens bien seule avec mon deuil , mon homme veux pas entendre parler de ça , mes amis " faut avancer" faut sortir te changer les idées" ect... moi je demande juste une ecoute je sais que la vie continue
de sortir, voir du monde helas soulage pas ma douleur mais ça vous le viviez tous aussi a ce que j'ai lu  :(

j'ai mis des photos de mon pere dans des cadres , j'ai eu des reflexions " ton pere envahit ton environnement " ca fait mal t'entendre ses mots là je suis chez moi et libre de faire ce que je veux , de toute fçon cette personne ne sais pas la douleur de perdre une personne qui etait si chere a notre coeur

ma mere ne s'occupait pas bcp de nous a cause de son travail jamais là mon pere fut pere et mere en meme temps , c'etait tres tendu entre moi et ma mere mon pere etait là pour adoucir bon pour l'instant y a pas trop de tension on se rapprocherait plus que de se prendre le chou

je vais essayé d'ecrire a mon pere comme sur la video mais pour l'instant deja aller sur sa tombe pas evident j'y arrive mais pas souvent

voila ma petite histoire ca fait du bien d'ecrire de savoir que l'on peu venir aussi souvent lire ou ecrire
merci a tous et bon dimanche
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: dina le 24 Février 2013 à 15:12:44
bonjour Stephy
Cela faisait quelque temps que je n'avais plus posté bien que je viens vous lire de temps en temps , mais je me suis reconnu dans ton histoire. Comme toi j'ai perdu mon père il y aura  5 mois demain . Tout comme toi , mon père était vraiment tout pour moi . Il a été et était toujours mon père et ma mère ainsi que mon meilleur ami . , mon âme soeur. lJ'ai moi aussi un petit de 6 ans qui était très proche de son papy. Tout comme toi , j'ai mis mon père dans des cadres chez moi , j'en avais besoin mais en même temps c'est si dur . J'ai beaucoup de mal à aller au cimetière . Bref beaucoup de similitudes entre nous , seul la cause du décès . Ce n'était pas une longue maladie mais un décès brutaal , subit donc pas le temps de se dire au revoir et c(est un déchirement . J'essaye de faire un travail sur moi au quotidien mais dieu que c'est dur . Comme toi mon conjoint ne m'aide pas trop et j'entends des phrases du style " faut avancer et blabla ' mais ils ne se rendent pas compte de l'ampleur du drame que constitue son départ pour moi . C'est une plaie béante et le oids de l'absence est inhumain , il me manque tellement . Je l(aime telement . l Donc tout ça pour te dire que tes mots , ton histoire trouve un écho en moi . Courage , essaye de te raccrocher à la vie pour ton fils et pour toi , ton papa ne voudrait pas que tu sois malheureuse .
Je t'embrasse
dina
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 24 Février 2013 à 15:46:26
merci dina,
 mon pere n'etait pas pour moi un meilleur ami ,,
une ame soeur, mon pere simplement il a toujours ete un bon pere je ressens pas comme toi un ami une ame soeur..
j'ai deux autres enfants ados elles parlent pas trop de leur papy elles sont dans leur monde d'ados elles ont pleuré mais ne disent plus grand chose ou si on veux abordé le sujet elles changent de sujet
le pire c'est que je ne suis pas malheureuse je dirai triste car je suis en train de changer de carriere un projet que j'avais a coeur depuis un petit moment mis de coté pendant la maladie et une de mes filles a été malade en meme temps jusqu'a etre paralysée il a fallu que je 'moccupe d'elle pendant plus d'un an, prendre du temps pour elle et pour mon pere et là je prends enfin du temps pour moi mais paradoxalement triste et autour de moi les gens ne comprennent pas que je peux etre triste alors que je suis "dans le bonheur " si on peut dire
oui mon pere ne voudrait pas que je sois triste mais avant son depart quand il etait a l'hopital on en a parlé plusieurs fois que cela allait etre dur pour nous et pour lui il m'avait dit " pour ne pas etre triste souder vous entres vous parler retrouver vousen famille ne rester pas seul" tu vois je viens de me souvenir de ses mots  :)

en tout cas j'envoie pertre tous mes proches quand une amie vient ou appelle je lui dit ca va et ne demontre rien , je suis en pleine culpabilité et colere d'apres le svideos ca me fait pleurer d'entendre certains mots , ressentis , pourtant c'est bien vrai je suis en pleins dedans
quand je n'arrive pas a faire ce que je fais je m'enerve je crie , mon mari me fait la reflexion "arrete de crier de t'enerver" mais je controle rien ca vient comme ça apres on s'en veux pas facile ledeuil mais bon on va y arriver y en a qui on reussi pourquoi pas nous !!!
bon courage a toi aussi
 
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: karol le 24 Février 2013 à 18:27:25
Bonsoir Stephy,

Ton histoire me touche énormément et me rappelle des souvenirs que j'ai eu avec mon papa, il est décédé des tumeurs au cerveau en 4 mois , ça été atroce de le voir ce dégrader de jour en jour, lui qui était si gai, il aimait la vie et on était si fusionnel tous les 2 .

Stephy tu c'est quand il est parti on était tous ma maman, frères, belles soeurs, enfin tous ce proches qui l'aimait été la et il nous a quitter paisiblement. Mais surtout ne tant veut pas car tu as toujours était à ces côté de son vivant et d'écrire comme tu fait c'est très bon pour faire son deuil moi même je les fait et sa ma fait un grand bien perso.

Pour moi quand j'ai repris le boulot le 1er jour été très dur mais après ça ma beaucoup aidé à penser un peut à autre chose vais je dire pendant un moment de la journée.

A 5 jours près mon papa décédé le jour de mon anniversaire aussi mais tu vois je me disais que si ça devait arriver c'était la vie , le destin, tu c'est le jour de mon anniversaire ou un autre jour la vie n'est plus pareil hélas enfin pour moi toujours.
Et pleurer c'est normal au contraire il faut que ça sorte et compter sur les autres moi il y a longtemps que je n'y compte plus alors je suis très bien seule avec mes animaux ils m'apportent plus eux que certaines personnes .
Et si tu a envie de mettre des photos de ton papa chez toi écoute ton coeur et non pas les personnes, ces gens la ne comprennent rien et chacun le vie à ça façon .

En tout les cas Stephy je suis de tout coeur avec toi et je te souhaite beaucoup de courage et si tu as besoin n'hésite pas .
Je t'embrasse très fort.
Karol
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 24 Février 2013 à 19:51:19
merci karol
ca ma fait deja du bien de lire certains posts, d'ecouter quelques videos et d'ecrire et lire vos reponses je me suis pas enervée sur mes proches de la journee
moi aussi j'ai repris le boulot deux jours apres l'enterrement cela ma permise de pas ruminer de s'occuper l'esprit
tu sais tous le monde me disait " tu n'as pas de chance le jour de ton anniversaire" moi je l'ai pris comme un beau cadeau de la vie car je suis nee en debut de nuit et il etait là endormit a moitié mais vivant luttant comme il pouvait apres l'avoir vu souffrir pendant des semaines et bien c'est un beau cadeau surtout qu'il a toujours été present pour les anniversaires, les fetes de famille pour lui ça tjrs été important de faire la fete de marquer le coup alors pour moi il a marquer le coup a sa façon ;)

merci pour ton soutien
stephy
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Tifee le 25 Février 2013 à 23:02:12
Je suis dedolee pour ton papa ... Je sais ce que tu peux ressentir j'ai perdu le lien il y a 4 mois et à chaque GPS que j écris ça j'ai l'impression de devenir dingue il me manque je te comprend sincèrement j'ai 30 ans aussi depuis 1 semaine... Je vais me marier en août et pala sera pas la je comprend ton chagrin ta peine et toutes ces émotions je suis aussi dedans je te souhaite une douce nuit et du courage à bientôt
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 27 Février 2013 à 06:22:42
merci tifee ,

je reviens vers vous car depuis hier ca va pas du tout des flashs backs envahies mon cerveau j'ai beau essaé de penser a autre chose car trop dur de revoir ses images de monpere a l'hopital , quand il souffrait et toutes ses image a la maison ou il hurlait de douleur, nous suppliait de mourrir , j'arrive pas a me souvenir de lui quand il etait pas malade souffrant , ces images viennent persistent me font pleurer , me fatigue ...j'ai mal dans les genoux, bras, bas du dos j'arrive meme plus a courir car je fais de l'athletisme depuis 4/5 ans mais la je me blesse d'un rien j'en ai MARRREE

le deuil, le deuil ....... je peux plus l'entendre ce mot j'aimerai tant que mon papa revienne , que je sache si il souffre plus, qu'il est heureux, qu'il revienne consoler son petit fils qu'il hurle sa colere tous les jours je supporte plus je sais plus comment le consoler moi qui souffre aussi ca fait mal de voir son enfant crier de douleur , pleurer et rien le calme

je sais plus ou j'en suis ni comment avancer je suis epuisée j'ai besoin de votre aide merci
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Nanou.. le 28 Février 2013 à 14:42:15
Bonjour,
Voilà je ne sais par où commencer....
Je viens de m'inscrire sur ce site car je suis en train de traverser un cauchemar éveillée, qui ne cesse au quotidien...c'est un ras de marais qui s'est abbatu sur moi....voilà mon père m'a annoncé début septembre 2012 qu'il avait un cancer, chose qu'il savait depuis 2 mois mais q'il nous a caché à moi, mon frère et tous ces amis pour ne pas nous faire de mal je suppose...
J'ai pris un gros coup de massue sur la tête mais mon papa restait très optimiste et croquait la vie encore
plus à pleine dent, ce qui me donnait plein d'espoir..
puis je le voyais souffrir de sa hanche de plus en plus...je l'ai accompagné chez le cancérologue à ses rv car il n'avait pas l'air de prendre les choses très au sérieux...peut-être était-ce plus facile pour lui..et je pense pour dédramatiser les choses
Puis au premier rendez-vous à Oscar Lambret à Lille avec le cancérologue, celui-ci regarda le dossier complet de mon père et dit:
Monsieur, vous avez pas mal de problèmes de santé, et au vu de votre âge avancé et de vos maladies, je ne vous conseille pas la chimio mais plutôt d'améliorer votre confort de vie et d'éviter un maximum la douleur...mon père était d'accord..
et pour moi ce fut un choc......
Le cancérologue lui a juste prescrit des cachets à la codéine pour calmer la douleur...mon père commencait alors a avoir moins de vitalité..mais souffrait quand même alors un mois après, au deuzième rv avec ce médecin, j'ai parlé de morphine car je ne voulais pas que mon père souffre et le médecin lui a alors prescrit de la morphine à faible dose mais c là qu'à commencé le cauchemar...pour moi pour lui....
Je suis désolée j'ai une horrible souffrance en moi...j'ai vu mon père a l'hopital dans des états horrible...en fait il s'est trompé dans  la prise de morphine et en 5  jours a pris 7 comprimés en trop de morphine, il a d'abord fait plusieurs chutes ou il s'est blessé puis je l'ai emmené a l'hôpital et il n'en ai jamais ressorti, ils l'ont d'abord sevré de morphine ils ont tout stoppé et le lendemain quand je suis arrivé à l'hôpital il voulait rentrer tellement il avait souffert la nuit puis ils ont voulu le garder et le lendemain je suis arrivé a l'hôtpital, mon père qui était si vivant en tant normal, étant dans un état végétatif, et pour le personnel soignant, ça semblait normal car il ne l'ont vu que dans cet état, qui n'était pas normal, je suis traumatisé en plus d'avoir perdu mon père, j'ai des visions d'horreur à l'hôpital...mon père est restée plusieurs jours dans cet état végétatif, c'était horrible de le voir comme cela...il délirait complètement..et j'insistait auprès des medecins et infirmières pour dire que ce n'était pas normal qu'il soit comme cela jusqu'au jour ou il s ont détecté une bactérie en plus qui lui donnait plein de fièvre il sont donné des antibiotiques et une semaine après j'ai retrouvé mon père...enfin soulagée puis pendant 2 mois ça a été un jour à la fois mais mon père gardait toujours le sourire, les infirmières me disait : mais qu'est ce qu'il est gentil votre papa.....
Mon dieu, j'ai tant de souffrances en moi..c affreux, je n'arrive pas à penser à mon père sans être dévorée d'une souffrance et d'une tristesse innexplicable et inconsolable.
Si quelqu'un a vécu la même chose et pourrais m'aider à sortir de cette douleur, car je n'ai plus qu'une seule envie en ce mmoment c'est rejoindre mon papa ou il est...
C'est beaucoup trop dur à vivre tout ça..
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Méduse le 28 Février 2013 à 16:06:48
Bonjour Stephy,
Bonjour Nanou,

Nous aimerions tous reprendre le cours de notre vie comme avant, mais il faut du temps. Patience.

Il y a deux ans, ma fille ainée a mis fin à ses jours et 7 mois plus tard, mon mari est décédé d’un AVC. Aujourd’hui, la douleur n’est plus aussi vive, j’arrive à éloigner les souvenirs douloureux. Mais je suis passée par des moments extrêmes.

Parlez à vos pères et de vos pères autant que vous le pouvez.
Je suis convaincue que la mort n’est qu’un passage, car j’ai eu des signes de ma fille. Puis, les témoignages des NDEs vont dans le mêmes sens. Je suis certaine que vos pères vont bien là où ils sont maintenant. Leur souffrance est terminée.
Ils sont auprès de vous pour vous aider à affronter leur absence physique et ne souhaitent qu’une chose : que vous arriviez à continuer votre cheminement.

Ecoutez la conférence du Dr Fauré :
http://www.inrees.com/Conferences/dimensions-du-deuil-Comment-vivre-le-deuil/
ou les modules vidéo ou lisez les écrits sur le deuil ici :
http://traverserledeuil.com/ Ils pourront vous aider à comprendre ce qui se passe en vous.

Prenez bien soin de vous

Méduse
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Mymy le 28 Février 2013 à 18:30:45
Bonsoir à chacun de vous,
J'ai 44 ans et le 24 janvier de cette année, mon Papounet adoré nous a quitté. Il était malade depuis 11 ans (alzheimer). Depuis ce jour je n'arrive plus a avancer. J'ai l'impression de toujours faire semblant. Je n'arrive plus à sourire (sauf en me forçant) je n'ai pas goût à grand chose. Nous avons avec mes soeurs et maman accompagné papa durant toute sa maladie. Il y a eu des moments très durs. Mais rien à côté de la douleur qui me vrille depuis un mois. Je dors très mal, et je n'ai envie que d'une chose, me réveiller et voir que ce n'est qu'un cauchemar. Je veux pouvoir lui serrer la main dans la mienne, lui dire que je l'aime, que c'est un papa en or, enfin ce que je faisais le plus souvent possible.
J'ai pourtant la chance d'avoir un mari adorable qui me soutien du mieux qu'il peut, il supporte en me serrant dans ses bras mes crises de larmes...!!!
Je ne cesse de penser à Papa seul, dans le noir, dans le froid...j'en crève de douleur.
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Nanou.. le 28 Février 2013 à 20:16:32
Bonsoir Méduse

Merci pour ce message d'espoir qui m'a touché, c'est très important pour moi, depuis le départ de mon père, je ne me sens plus comprise, et ça ajoute beaucoup à ma douleur, ce forum va pouvoir m'aider, je me sens déjà moins seule face à ma douleur, et merci pour cette vidéo sur le deuil qui est tellement explicite, ça m'aide à me dire que tout ce que je vis est normal.

MERCI BEAUCOUP

Nanou
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: *Ephémère* le 28 Février 2013 à 20:19:34


Chère Mymy,

Lorsque nous perdons un être cher, une chape de douleur, d'angoisses et de questions, s'abat sur nous,
et nous confronte à cette épouvantable énigme : où sont-ils ?
Sont-ils encore ?

Bien sûr, il y a les croyances qui parfois offrent en consolation quelques embryons de réponses....

Et toi Mymy, tu ne parviens à imaginer ton papa que "seul, dans le noir, dans le froid".
Ce qui ne peut qu'ajouter à ton chagrin et te tourmenter davantage.

Je ne sais rien Mymy, de ce qui advient lorsque nous  cessons de vivre, et je serai donc bien incapable de proposer la moindre explication.

Mais il  faudrait tellement que tu puisses lier une autre image que celle d'un tombeau, au souvenir de ton papa.
Ton papa est bien au chaud, Mymy : dans ton coeur.
Et à te lire, je me dis que tu lui as fait une très grande place ; et qu'il y est bien.

J'aimerais avoir bientôt de tes nouvelles.

Alors à très vite, n'est-ce pas ?


Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Tifee le 02 Mars 2013 à 22:06:10
Bonjour Stéph je comprend tout ce que tu ressent hier en me mettant aux préparatifs de mon mariage je suis partie ds ts les sens car il sera pas la car il sera pas seulement absent mais il sera plus jamais la il était un homme et un père formidable et maintenant il tête que des cendres il n'existe plus c'est fini et ça me brise ça me rend malade je comprend ta douleur ta colère ton chagrin et toutes tes questions sans réponses ... Je voudrais qu'il revienne j'ai demandé qu'on le le rende j'ai proposé tout ce que j'avais y compris ma vie j'ai pleurer matin midi soir pendant plusieurs mois je me suis rouler par terre j'ai hurler j'ai tapé ds les murs j'ai perdu les cheveux j'ai perdu le sommeil et le goût de la vie j'ai rêver espérer me réveiller de ce cauchemar j'ai insulté dieu pour son mauvais jugement j'ai même pensée que si j'étais suffisamment triste et en colère dieu de rendrait compte qu'il s fait une erreur et le le rendrait j'ai voulu j'ai prier je me suis vengée sur la nourriture je me suis volontairement brûler la main en me plantant une cigarette dedans j'ai grossi j'ai jeûner j'ai implorer le destin j'ai pris des somnifère pour dormir j'ai arrêter de le maquiller j'ai même du mal a ... Faire l'amour c'est très rare je le fait pour mon homme mais moi je suis anesthésié je suis avez vite je suis brisée je suis vide y'a plus personne a l'intérieur j'ai continué a bosser et même plus encore je suis presque en burn out tellement je suis épuisée t rien n'y fait j'ai beau tout essayer il revient pas il reviendra pas je ne le reverrai plus et c'est plus que douloureux c'est comme si j agonisait chaque jour je me fait le film encore et encore chaque fois différament je me fait des nœud au cerveau et il revient pas parce qu'il est mort parce qu'il est en cendre alors je comprend je sais ce que tu ressent je comprend tes émotions je ne supporte plus tous ces gens qui nous balance des banalité je comprend ton chagrin et même du la je t'ai raconter la vie tu peux  me parler ... Il n'y a que ceux qui vivent ça qui peuvent comprendre tout ça ... Ton histoire me émue tu es bien courageuse a très vite bonne nuit bises
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 04 Mars 2013 à 14:08:54
bonjour a tous, n'arrivant plus a supporter ses flashs a propos de la souffrance qu'a enduré mon pere , l'entendre a nouveau crier, l'entendre dire aidez moi , pourquoi je suis encore en vie , pourquoi je souffre , ses cris..... je me suis dit faut que je trouve une solution pour les laisser s'en aller
alors je suis partie quelques jours seules pour ne deranger personne chez une de mes soeurs qui etait partie a la neige
la j'ai ecrit tous ce que je ressentais sans reflechir sur une feuille avec un stylo plume puis quand j'ai eu fini sans me relire j'ai passé les feuilles sous l'eau du robinet , j'ai pleuré, crier ma colere , ma douleur , ressentie de la culpabilité en ecrivant de la tristesse, pleins d'emotions differentes .....mais quand l'eau a effacé les ecritures j'ai trouvé une paix , un grand calme que j'ai dormi pendant 15 heures d'affiler
a mon reveil je n'avais pas fait de cauchemard je me sentais pas epuisée mais reposée
j'ai eté faire des balades a pied , essayer de recourir par 15 minutes , j'ai pris soin de moi je me suis ecoutée durant ses 5 jours car on a tendance a dire je souffre j'en peux plus, j'y ariverai pas, je suis pas normale ......ect cela ne change rien on avance pas faut parfois affronter ne pas avoir peur de le faire, car j'avais la trouille au début "vais je y arriver" , " est ce que cela va etre benefique".....

mon pere nous a toujours elevé en disant que les peurs empechent de faire quoi que se soit dans la vie , qu'il faut surpasser ses peurs pour arriver a faire quelque chose de bien , et il disait aussi attendre que les autres trouvent une solution a notre probleme cela n'existe pas c'est a toi seule de trouver sa solution car autrment tu entraine l'autre dans tes soucis , tes emotions tu lui transmet et du coup on se retrouve seule a nouveau

c'est ma soeur qui l'autre soir m'a rappeler cela au telephone et m'a proposé de venir chez elle pour que je trouve moi seule comment surmonter mon deuil car elle ne le surmonte pas de la meme facon mais y arrive

je continue a ecouter les videos en prenant mon temps

nanou moi aussi mon pere a eu ce soucis avec les dosages de morphine trop forte ou pas assez ils arrivent pas a doser correctement car chaque malade reagit differement m'a t'on dit et mon pere avait une sacré force a la douleur il faisait bcp de sophrologie donc il arrivait en partie a gere sa douleur avec le sopro mais parfois il y arrivait pas la douleur etait tres forte
et quand il delirait nous on le prenait avec humour c'etait dut ala morphine il y avait pas de bacterie , la maladie aussi qui evoluait
courage nanou

meduse moi aussi je suis persuadée aujourd'hui qu'il ya une autre sorte de vie , apres moi cela m'aide a trouver une force en moi d'y croire a chacun son truc

mymy courage ecrit lui peut etre que cela te soulagera un peu ou parle lui il y a pas de honte a le faire crois moi

tifee ton pere est là pres de toi tu le voit pas tu ne peux pas l'entendre mais il est là pres de toi j'ai mis du temps a accepter ça mais de lui avoir ecrit pleurer , etre seule avec moi meme j'ai ressenti une sorte de presence une force autour de moi je sais pas comment l'expliquer un ressenti au debut je me suis dit " tu est folle" non il y avait quelque chose inexplicable et ma soeur m'a laissé 2 livres a lire la mort apres la vie et l'autre je sais plus le titre de temoignage de gens ayant été dans le coma et apres les avoir lu ba tu y crois enfin pour moi

je vous embrasse tous courage moi je continue a ecrire , pleurer a vivre en faisant mon deuil la je pars faire une balade a pied avec mon homme il fait si beau je reviendrai plus tard
courage
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Mymy le 13 Mars 2013 à 17:26:52
Merci à vous Éphémère et Stephy,

Je viens de trouver le courage de relire mon message, et votre réponse Ephémère me touche beaucoup. J'essaie chaque jour de faire un pas vers une paix que je ne trouve pas encore.

Je vais tous les deux jours avec ma mère et ma soeur me recueillir auprès de mon papa adoré. J'ai regardé des photos, les vidéos c'est encore impossible. Je reste dans le même état. Pourtant lundi mon mari à eu une belle nouvelle, il a eu une tumeur cérébral en 2009 avec opération et de très nombreuses chimio, et il reste en rémission. D'habitude je saute de joie, mais là je suis juste soulagée. Pas une épreuve de plus, stop. Je suis fatiguée, je dors peu et si j'y arrive je fais des cauchemars ou des rêves étranges qui me perturbent.

Ce qui me ronge aussi c'est un cauchemar (j'en fais beaucoup depuis assez longtemps) que j'ai fait deux trois jours avant que papa nous quitte. Il était en pleine santé mais en colère et il finit dans ce cauchemar par se jetter par la fenêtre et je le regarde d'en haut puis cours lui porter secours.

Ce qui me ronge, c'est que je ne peux plus rien faire pour lui : le prendre dans mes bras quand j'aidais maman à lui faire sa toilette, mettre mes mains sur ses joues pour lui montrer que le mistral souffle et qu'il fait froid, caresser ses cheveux, le couvrir, toutes ces minuscules choses qui me permettait un contact. Plus rien. J'ai, de plus, peur pour toutes les personnes que j'aime. Je me sens rarement bien depuis ce terrible jour.

Normalement je tiens un blog où je mets entre autre mes recettes de cuisine, je n'y arrive plus, ça me semble si futile. Je compte les jours depuis son départ, certains mots ne peuvent pas sortir de ma bouche. Je luis disais toujours que je ne le laisserais jamais tomber, j'ai l'impression de l'avoir fait.

Je regarde ma merveilleuse maman et la souffrance dans ces yeux est infinie, papa et maman auraient fêté en août leur 55 ans de mariage.

Seigneur, nous savions que ce jour arriverait mais la souffrance n'est pas moins grande, au contraire, je suis aussi en colère. A ma meilleure amie qui a perdu son père 15 jours avant le mien, je luis dis que j'ai même envie d'être méchante (elle me répond que c'est la seule chose que je ne serait jamais...elle me connait depuis si longtemps).

Pour finir, les petits enfants de papa ont mis une plaque très jolie sur laquelle ils ont choisit de dire "que ton repos soit doux comme ton coeur fut bon". Alors j'essaie de t'imaginer papa entouré d'ange aimant, qui veillent sur toi, tu n'es plus malade et tu ris et souris comme tu l'as toujours fait.  Voilà ce que j'essaie de me dire.

Papa je t'aime de tout mon coeur et de toute mon âme, tu es le papa que je souhaite à tout les enfants qui ont le bonheur de venir au monde. Tu nous a donné ta vie, tu nous a protégé, tu as tout fait pour que nous soyons heureux soit en certain tu nous a comblé de joie et de bonheur. Je t'Aime mon Papounet d'amour. Rassures toi nous veillons sur Maman.
Je t'Aime pour toute ma vie et plus encore.

Merci à chacun de vous pour le soutien que vous donnez.

Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Nanou.. le 30 Mars 2013 à 13:31:52
Bonjour à tous !
Voilà maintenant 4 mois aujourd'hui que mon papa m'a quittée,
je dois dire que depuis que j'ai écrit  mon chagrin, ma peine sur ce site, ça m'a soulagée, j'ai pleurer, crier, en écrivant ma souffrance et ça m'a un peu sauvée je pense de voir que je n'étais pas seule  et qu'au moins ici les gens me comprennent malheureusement parce qu'il faut vraiment l'avoir vécu pour le comprendre......
Moi je ne sais faire autrement que d'essayer de sourire quand je vois du monde pour ne pas partager ma souffrance avec ceux qui vont bien mais il y a un moment ou il y en a marre de faire semblant juste parce que les gens veulent vous voir mieux et bien !!!!! alors je vois une psy régulièrement, là au moins je peux pleurer ma peine et parler de mon père sans qu'on ne me regarde bizare, comme si il ne faut pas en parler alors que c'est tout le contraire que l'on veut dans ce cas, c'est que l'on parle de lui et non qu'on l'oublie.
Malheureusement, ceux qui ne sont jamais passer par là pensent que c'est faire une boulette que de parler de l'être cher parti alors qu'en fait on voudrait encore parler de lui au présent......et en parler toujours...
Aujourd'hui, je me sens seule, je ne peux plus voir mon frère avec qui j'ai été très proche pendant une longue période de ma vie, lui est égoîste, et ne pense qu'à l'argent, ça me ronge, en plus de tout le reste, ça me dévore et me dégoûte !!!!!!!
Il me met la pression pour vider la maison ou mon papa habitait et d'estimer les affaires à mon papa, alors que cette maison lui appartient (a mon frère) et qu'il n'est pas sans rien, loin de là...!!!!!!!!!!!!!
moi je ne suis pas encore prête à vider et revendre les affaires de mon père......
les rv chez le notaire se passent toujours mal avec mon frère, j'en peux plus de voir son comportement égoîste..ça ne fait que rajouter à ma souffrance......

Comment peux t-on être comme ça ?? Ne vraiment penser qu'à l'argent avant de penser à mon père qui était si gentil avec nous..
Bref si mon papa qui a toujours fait une confiance aveugle à mon frère ... si il voyait ça mon dieu......

A part tout cela, j'ai quand même la chance d'avoir des amis formidables a mes côtés, c'est dans ces moments là qu'on reconnait aussi la vraie amitié......


Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Tifee le 31 Mars 2013 à 00:33:53
Comme je comprend ton chagrin ... J'ai perdu mon père il y a 5 mois j pleure ts les soirs depuis cinq mois j me sent si seule ds la vrai vie même parmis med proches mes pseudo copines j me sens désespérément seule et fatiguée ... J'en peux plus de faire semblant tout ça larve que dans cette maudite société c'est mal vu d'être triste c'est mal vu de pleurer d'être en deuil on a pas le droit de montrer les gens nous fuient nos émotions les dérangent ils rayent notre cher disparu de leur vocabulaire veulent plus qu'on en parle .... Veulent pas qu'on en pleure .... Suis épuisée de mettre ce masque de bonne humeur alors qu'au fond j suis démolie y'a qu'ici que j me sent comprise par toutes celles et ceux qui mecrivebt et avec qui j'échange des mots et on d'entraide ... Avec ma famille on s'entend bien on est très proche même si papa était notre pilier ... On évite le sujet on en parle pas et du coup j sais pas qui en est ou ds son travail de deuil je sais juste que moi j pleure encore ts les soirs j suis malheureuse j suis triste j'en peux plus il me manque tellement et j l'aime tellement si gentil si généreux si drôle si metveilleux mon héros !!!! J suis anéantie par la peine ... Je ne comprend pas l'attitude de ton frère ... As t'il tjs été comme ça ou est ce depuis le décès ?? C'est pas une façon de manifester sa peine et sa colère en essayant de tout faire au plus vite ? Il tien compte de tes sentiments de tes émotion ...?? Je comprend ta peine j comprend la solitude que tu ressent la colère et toutes ces émotions j comprend car j suis comme toi complètement abbatu ... J te souhaite bcp de courage de douceur ce site m'aide beaucoup ... J'espère que tu trouve du réconfort toi aussi bisous
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 01 Avril 2013 à 15:08:50
une journée difficile hier triste mais aussi de la colere envers mamere on devait tous etre en famille et mamaere a decidé autrment comme d'habitude tout pour ma soeur
je pensais qu'elle allait changer du faite du déces de mon pere mais non  :(
du coup mon fils etait pas bien aussi et je n'arrivais pas a gere ma tristesse ni ma colere pas toujours facile
enfin je n'ai plus de cauchemard, ni du mal a regarder les photos de mon pere et enfin je realise qu'il ne reviendra plus ces senstions de quelques secondes que je ressentais "tiens je vais le voir a la maison ou hopital" ne vienent plus dans mon esprit

faut donner du temps a chacun

nanou ton frere a peut etre besoin lui de tout enlever au plus vite pour faire son deuil et toi l'inverse on est tous different
pour les gens ba oui faire semblant tu as que cela a faire a part ceux qui auront vecu la meme choses que toi la perte d'un etre cher pourra t'ecouter les autres ca derange et ça tu ne peux rien y changer helas
 tifee courage a tu fais ce qu'ils disent sur les videos car tres efficace je t'asure
bisous stephy
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Seb35722872 le 01 Avril 2013 à 18:09:36
Bonjour Stéphane,

Ton histoire ressemble à mon histoire.
Voilà je viens de perdre maman la semaine dernière d'un cancer du pancréas foudroyant.
Le diagnostic est tombé en décembre et maman est morte le 21 mars soit 3 mois après

Ma maman était tout pour moi, je lui disais tout, on était très très proche
Et j'avais une relation beaucoup plus distante avec mon père

Autant dire que pour moi c'est un drame épouvantable

Je suis encore dans la phase ou je me dis que maman va revenir, je n'ai pas encore totalement réalisé qu'elle était partie

Comme toi je n'ai pas pu l'accompagner jusqu'au bout
Elle morte quand j'étais au travail et c'est vraiment dur
J'aurais voulu être présent

Je l'ai vue la veille, elle était dans le coma à la maison et j'ai pu lui dire tout ce que je n'avais jamais dit
Que je l'aimais, qu'elle avait été une maman géniale
Qu'elle me manquerais à jamais
Je l'ai embrasse et je suis parti

On ne s'était jamais dit que l'on s'aimait

Je regrette de ne pas lui avoir dit plus tôt tout ce que je ressentais pour elle

Je n'ai pas d'enfant mais si jamais j'ai la chance d'en avoir, je leur dirais que je les aime
Je leur raconterais comment était maman
Que c'était une femme merveilleuse

Ma plus grande tristesse c'est que maman ne connaîtra jamais mes enfants

Je t'aime maman, comment vais je faire sans toi ?

C'est trop dur....
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Seb35722872 le 01 Avril 2013 à 18:17:43
Excuse moi stephy mon iPad à transforme ton prénom en stephane
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: mariefer le 01 Avril 2013 à 21:59:20
comme beaucoup je me retrouve dans vos ecris, moi aussi j'ai eu la chance d'avoir une mère formidable, une femme forte, elle allait toujours de l'avant, avec maman toujours une solution
on a passé beaucoup de temps ensemble avant son cancer, elle venait en vacances avec nous, les fetes de familles, on l'emmené partout, et elle marquait son passage chez les personnes tellement elle était bavarde
puis il y a eu son cancer le 1er, et là je ne l'ai plus quitté, mais j'y croyais et la rechute est arrivée, et là cela a été le cauchemard, la souffrance insoutenable, la peur, ses angoisses et j'ai tenu pour elle, j'ai fais face, souvent elle cherchait dans mon regard, si j'étais inquiete, si la peur était prèsente, alors je ne montrai rien d'autre que de l'amour, et c'était nouveau pour nous, meme si avant on partagé pleins de choses ensemble, jamais on s'était dis je t'aime, alors quand j'ai su que maman était condamnée, il fallait que je lui dise, je t'aime et je m'en suis pas privée, maman non plus, de façon plus pudique, mais elle me le disais aussi.
 au plus fort de sa souffrance, le jour ou les pompiers l'ont emené pour l'hôpital elle était à 10/10 sur l'échelle de la souffrance,
j'ai fui, j'ai craqué je n'ai pas voulu rester l'entendre hurlé elle qui était si forte, j'ai dis aux pompiers que je partais les attendre aux urgences (je m'en veux tellement aujourd'hui)
elle ne m'en a pas voulu, avait elle compris qu'elle partait?? mais ces derniers jours avant son depart, elle me disait je t'aime ma fille, et si je me penchais vers elle pour la recouvrir ou lui donner à boire elle m'embrassé.
elle a toujours tout assumé à la maison moi aussi mon pere les relations  étaient plus distante, elle a toujours compensé à sa maniere..
moi cela fait 19 mois que maman est partie, et c'est toujours aussi dur!!!

nanou il est vrai que ton frere réagit differement de toi, moi aussi je ne voulais pas vider les armoires de la chambre de ma mere, je trainais pour le faire et mon frere me mettaitsouvent la pression, jusqu'au jour ou j'ai craqué, j'ai pleuré et je lui ai dis que pour moi c'était trop dur de le faire, sur le moment il est resté sans rien dire, puis il m'a proposé de le faire en me disant qu'il avait pas compris que cela me faisait encore si mal, j'ai fini par le faire à mon rythme, je sais qu'il souffre aussi beaucoup du depart de maman, mais pour lui il fallait vider sa maison pour arriver a passer a autre chose, alors que moi j'avais envi de tout laisser comme c'était, et ce n'etait pas une question d'argent puisque nous l'avons gardé, nous ne pouvons pas nous resoudre à la vendre, le souhait de notre mère était qu'elle reste dans la famille.
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Tifee le 02 Avril 2013 à 22:48:05
Une petite pensée .... Douce nuit en espérant que vous tenez le coup c'est si difficile je comprend ça fait 5 mois et demi pour moi bisous
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: mariefer le 02 Avril 2013 à 23:05:44
a toi aussi tifee douce nuit, on est tous là pour s'aider a avancer, et s'écouter,  courage

une chose est certaine depuis que je connais ce forum, cela m'aide beaucoup, avant je me demandais si j'étais "normale" d'avoir encore si mal aprés 19 mois, ce mal être, cette tristesse permanente, cette colere, ce manque d'interet pour tout le reste, entourage, famille etc.. et je m'aperçois qu'ici on a tous ou presque les memes reactions les memes ressentis, et cela m'a fais beaucoup de bien  de me sentir moins seule

merci a vous tous

a bientot
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: mariefer le 03 Avril 2013 à 21:09:31
aujourd'hui je suis en colère, à table tout à l'heure, on parlait du vol en avion que va faire ma fille et son cheri, cadeau d'anniversaire de mon frère, moi je m'etonne en demandant a ma fille pourquoi elle ne l'a pas fait avant, son anniversaire ayant eu lieu il y a quelques mois, elle me dit c'est à cause du temps, et mon mari qui trouve rigolo de dire, c'est parce que ton frere ne sera peut etre plus là au prochain anniversaire, sur le moment je lui dis tu n'es pas malin, si aprés ma mère je perds mon frere alors là c'est la fin, du coup il a essayé de recuperer sa betise, mais là j'avais les larmes aux yeux, en imaginant ce qui se passerait  si je perdais mon frere,  j'ai rien montré des larmes qui montaient, mais il a compris mon silence, comment il peut plaisanter avec ca, j'ai perdu un frere, mon pere, ma mere et lui en rajoute.
depuis le départ de ma mere je vie dans la hantise de perdre un des deux freres qui me reste, mais lui a ses parents, ses freres et soeur, il n'a pas vecu de malheur, quand je dis que l'on est seul face a notre peine, ce soir encore j'en ai la preuve
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Tifee le 04 Avril 2013 à 10:08:23
Bonjour mariefer ... Je comprend que tu ai mal pris c'était très maladroit si mon chéri avait sorti une phrase pareil j aurai été comme toi .... Tu sais ceux qui ne sont pas en deuil même si ce sont des gens qui nous aime et que nous aimons ils ne peuvent pas comprendre ils sont super maladroit biensur ils peuvent imaginer ils peuvent essayer dy penser essayer de se mettre a notre place mais tant qu'on a pas eu mal a creuver tant qu'on a pas vécu de deuil ...LE DEUIL qui fait tout basculée qui nous faut changer au plus profond de nous qui faut souffrir ou on est en enfer ds les abysse ayant perdu envie de vie envie d'envie et espoir ... Tant qu'on a pas connu ce sentiment de vouloir creuver tellement on souffre on ne peut pas vraiment se rendre compte ... Et je pense que les gens autour ne se rendent pas compte alors ils sont maladroit très maladroit .... J suis certaine qu'il s'en veux bcp ... Moi aussi tu sais j'ai peur de perdre ecore quelqu'un c une hantise ... Mon père me manque tellement ... J te souhaite une douce journée malgre tout prend soin de toi
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: mariefer le 04 Avril 2013 à 19:34:51
bonsoir tifee, je sais que les personnes peuvent etre maladroites, mais bon un petit peu de bon sens ne ferait pas de mal, enfin c'est fait et ma colere est passée
5 mois 1/2 c'est encore tellement récent pour toi, mais je sais pas si le temps apaise vraiment les douleurs, pour moi aprés 19 mois, je ne pleure plus aussi facilement qu'au depart, et encore il suffit de peu, mais tout ce que tu as décris de la douleur est encore trés present, et trés juste.
et oui  si ces mêmes personnes te disent "mais si je te comprend, arretes de croire que tu es la seule a souffrir" alors qu'eux n'ont pas connu le gouffre dans lequel tu tombes, la souffrance dans laquelle tu es, parlent dans le vide,
je travail dans l'aide à la personne, c'est mon travail qui m'aide a tenir et avancer, mes bénéficiaires, ont plus d'humanité et de compréhenson pour moi que d'autres personnes proche de moi c'est fou
passes une bonne soirée a bientot
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 05 Avril 2013 à 17:20:30
demain cela fera 6 mois pile et je ressens une joie intense car un projet qui me tenais a coeur se realsie et c'est grace a mon pere qui m'a poussé a me lancer en septembre , il m'a dit "toujours allez au but de ses reves , la vie on en a qu'une alors profite meme si tu te plante tu aura essayer et non rester dans ses reves et ne rien realiser"

il me disais cela souvent depuis un ou 2 ans le debut de sa maladie et moi je n'ai eu que le declic quand on a su qu'il y avait plus rien a faire
réaliser qu'on a vraiment qu'une seule vie ....et en profiter

ce matin ca y est mon projet prends forme et je suis tres fiere de moi et je sens la force de mon pere pres de moi

voila je voulais juste le partager avec vous sur mon post

je vous embrasse et courage cela m'empeche d'avoir un peu de tritesse car il est pas là pour echanger  :(
stephy
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: tititou le 05 Avril 2013 à 23:09:49
Comme je suis heureuse stephy que tu puisses enfin réaliser ton projet ! le tien, oui bien le tien, même si sous le regard de ton père !
Tu es fier de toi... oui tu peux l'être et ton père aussi doit être fier de toi ...
c'est tellement important de se réaliser pour soi.. et non pour faire plaisir...

Je t'embrasse de tout coeur Stephy !

(au fait sans indiscrétion... si tu veux nous le dire... qeul est ce projet ? cela m'interesse... mais chut ! c'est peut-être top secret !=   
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: mariefer le 06 Avril 2013 à 08:12:26
bravo stephy, tu vois ton père doit etre fiere de toi, et oui on a qu'une seule vie, et faut la vivre a fond, comme j'ai toujours entendu dire il vaut mieux avoir des regrets que des remords, et ton pere avait raison, si tu te plantes pas grave tu auras au moins essayé, ne pas le faire c'est courir le remord et se dire si je l'avais fais peut etre que..., bref, malgré la tristesse, la peine la douleur du départ de ton pere, il y a toujours cette etincelle de vie et d'espoir, elle est importante. alors continue bats toi
et oui si c pas indiscret quel est ce projet
a bientot stephy
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: Tifee le 07 Avril 2013 à 22:06:40
Félicitations Stéph je ne sais pas vraiment quel est ce projet en question mais je te félicite tu peux être heureuse et fière et je suis sûre et certaine que de la ou il est ton père est très fier de toi et qu'il t accompagne pas a pas ds toutes ces épreuve et qu'il est en paix et heureux que son enfant ai suivi ses conseils et réussi a concrétiser ce fameux projet qui te tien tant a cœur ... Félicitations ...  Mariefer je sais bien tu as raison un peu de bon sens ne serait pas de refus parfois la maladresse entraîne tant de faux pas ... Mais la colère est passée tant mieux ... Mais j comprend que ca t énervée et denousollee ... Moi je navigue parfois je le sens comme anesthésiée pendant plusieurs jours je suis vidée je ne ressent rien et ds cette phase je peux reprendre ma vie je peux parler parfois rire comme dinde rien n'étais Côme si papa n'étais pas mort mais juste absent mais ça ne dure jamais longtemps ensuite l anesthésie se dissipe et la douleur se réveille a nouveau et je prend conscience a nouveau de ma vie que mon
Papa n'est pas absent mais mort et mon
Cœur se serre et j pleure très souvent j m'énerve j suis a fleur de peau et épuisée ... La semaine dernière j'étais anéantie j'ai pleurer toute une semaine j'ai été en colère j'ai taper ds les coussins j'ai pas pu aller au travail puis cette semaine a été douce j'ai été anesthésiée je n'ai plus ressenti ce vide cette détresse puis la ce soir je sent que ça remonte petit a petit la douleur de réveille a nouveau et j me sent plutôt mal j'avoue que j comprend pas très bien ces variations d'humeur mais je les subit et les accepte que puis je faire j suis si impuissante il est certain que si j pouvais changer les choses si je pouvais remonter le temps ou échanger ma vie pour la sienne et faire en sorte que tout aille bien que il ne se soit rien passé que papa soit en vie et en bonne santé je donnerai tout ... Je donnerai tout ce que j'ai et même ce que j'ai pas je le volerai pour le donner tant il me manque ... Ça va bientôt faire 6 mois chaque mois a la date fatidique c'est un couteau ds mon
Cœur ... Enfin c'est comme ça ... Je vous embrasse tous
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: mariefer le 07 Avril 2013 à 23:16:48
bonsoir tifee, tout ce que tu ressent est normal, nous l'avons tous vecu, et le vivons encore pour beaucoup, la colere, l'incomprehension pourquoi nous pourquoi eux, l'injustice, cette douleur terrible, ton deuil est encore très recent
et ce que tu appel anesthesie, ces petits moments de repits, nous aide a avancé, et la réalité nous rattrape, et la douleur refait son retour, et ce manque revient en force
c'est tellement difficile de vivre sans ceux qui ont été notre vie depuis notre naissance, ,nos parents qui nous ont aimé, élevé, quand ils nous quittent on se demande comment on vivra sans eux, et pourtant nous sommes leurs continuités, nous devons les faire vivres à travers nous, en parlant d'eux en faisant en sorte qu'ils soient toujours fieres de nous
mais tu te demandes ce que tu as fais de mal dans la vie pour vivre tout cela, j'ai perdu un frère, mon père et ma mère, j'ai gardé en moi cette révolte depuis si longtemps,
alors tifee nous sommes tous là pour nous aider, alors viens et n'hésites pas à crier ta douleur et ta colère ici il y aura toujours quelqu'un pour t'écouté et t'aidé
a bientot
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 10 Avril 2013 à 13:09:05
bonjour non non pas indiscret je suis une passionnée de patisserie donc je viens d'ouvrir un atelier pour des cours pour enfants, gateau d'anniversaire ..... on est 2 a le tenir et a monter cet atelier
je ne ferai pas de la pub ici
hier un petit coup de blue mon papa me manquait bcp meme si j'en suis sur qu'il serait tres fiere de moi car il a tjrs adoré ce que je faisais ....il est là dans mon coeur  ;
je vous embrasse tous tres fort
je pense que je vais continuer a ecouter les videos un peu demin
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 13 Juin 2013 à 10:54:16
je reviens vers vous car ca va pas du tout aujourd'hui mon papa aurait dut feter ces 70 ans et  la fete des peres qui approche, je n'arrête pas de pleurer depuis plusieurs jours j'ai beau essayer de sortir de voir du monde , de faire de la patisserie rien n'y fait je souffre de son absence
ma sœur vient d'avoir un bébé , ma mere est partie chez elle pour au moins 15 jours je me sens bien seule ils sont si loin de l'autre coté de la France je ne sais quand je verrai ce petit bout

 j'ai l'impression d'avoir aussi mal voir plus qu'a son décès je sais que c'est normal j'ai écouté les videos cela m'a permise de moi culpabilisé entre ceux qui nous disent qu'il est mieux là ou il est car il souffre plus ba oui mais il est pas la pres de moi, qu'il ne souffre plus alors que j'accepte toujours pas qu'il est autant souffert c'est inhumain  et on se sent si impuissant je m'en veux de pas avoir su l'aider a le soulager et rien ne dit que là ou il est il ne souffre plus ?? oui je sais certains croient moi je n'y arrivent pas
beaucoup me disent " tu va bien ? tu as bien surmonter le deces de ton père ou quand on se sent un peu triste ou nous dit tu va aller mieux tu va guerir  :ocomme si le deuil était une maladie ca m'enerve ca fais encore plus mal

et ceux qui disentque mon père est dans mon cœur pres de moi alors que mon cœur souffre car il est plus là pour me conseiller, me rassurer, pour parler pour faire des calins a mes enfants, partager sa passion sur la vie qu'il avait y a plus rien que des souvenirs
les souvenirs m'aident pas j'ai besoin de lui de 'lentendre, de sentir sa presence , parfois le seuls souvenirs qui revienent ce sont qu'en j'etais pas tres sympa ou lors de ces derniers mois j'ai pas assez profiter de lui je voulais pas croire qu'il allait partir pour toujours je pensais qu'il allait guerir comme il le disait souvent .
mon père nous a toujours appris a etre positif y croire jamais voir le pire profiter du moment present ba oui mais quand le cancérologue un mois et demi avant son deces nous a confirmer qu'il pouvait plus rien faire là on a profiter mais avant j'arrete pas d'y repenser pourtant je sais qu'il faut pas ressasser le passé il y a eu des fois mon père voulait partir a la mer en famille et pour des raisons d'ecole de broutille j'ai dit non alors qu'on aurait pu profiter de lui si j'avais su
tous ça me fait mal aujourd'hui car je ne peux plus profiter de lui et mes freres et sœurs n'en parlent pas expriment rien et quand j'essaie "faut avancer Steph papa est plus là il faut continuer a vivre " mais je continue a vivre merde je veux juste parler avec un de mes proches de mon père je me sens si seule de plus en plus face a mon deuil

je me suis mise a fond dans ma nouvelle profession qui fonctionne bien et me passionNE mais là je me sens a bout de souffle , et j'ai peur de sombrer car j'ai au peu de temps a moi depuis plusieurs mois j'ai beaucoup donner pour mon fils de 7 ans qui lui aussi souffre mais grace a sa nouvelle psy il va mieux
moi je me suis oubliée pas pris le temps de pleurer, de venir ici exprimer pas envie d'etre une charge lourde d'ennuyer comme aupres de mes amis je prefere montrer que je fais fasse de toute facons ils peuvent pas comprendre ils ont pas perdu leur père
je vous laisse les pleurs sont trop forts je vois plus ce que j'ecris MERCI
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: seul au monde le 13 Juin 2013 à 18:01:00
Bonjour Stéphy,


Ma grand-mère est aussi morte d'un cancer du pancréas, le pire des cancers, car c'est douloureux.
Est-ce que ton papa a souffert, la morphine a-t-elle tout gérée? Moi ma grand-mère a souffert un peu et elle est était sous morphine par la suite puis s'est éteinte avec une douleur à peu près gérée en soins palliatifs.
C'est dur le cancer du pancréas, c'est unmot qui m'a brisé le moral pendant 4 mois... Mais bon, je ne sais pas combien de temps ton papa a mis pour mourir, mais dans ce cas là il vaut mieux partir vite pour éviter d'agoniser et le moins de douleur possible est le mieux (on ne peut pas espérer aller jusqu'à l'absence de douleur). Ma grand-mère est partie assez vite. Ca m'a plutôt soulagé, car je n'aurais pas supporté de la voir agoniser, souffrir, se tordre de douleur.


Bon courage
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: seul au monde le 13 Juin 2013 à 18:07:19
Oh mon dieu, Stéphy, c'est horrible, je viens de lire les conditions du décès de ton père, je ne sais pas quoi te dire...Tu as toute ma compassion, car ma grand-mère ne s'est pas tordue de douleur, mais ça ne veut pas dire qu'elle ne souffrait pas ou qu'elle n'avait pas d'angoisse, elle gardait tout au fond et ne laissait transparaitre que peu de chose. C'était aussi comme ça de son vivant.  Alors il ne faut pas se fier aux apparences, mieux vaut vraiment se tordre de douleur que de se retenir, c'est pire...

Bonne journée
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 13 Juin 2013 à 22:51:32
merci seul au monde mais je pense pas qu'il y ait une souffrance plus importante qu'une autre ce mot devrait pas exister peut importe l'age , le sexe il ya encore des progres a faire a ce niveau
je t'embrasse car là je plonge completement j'ai voulu retenir trop longtemps mes emotions oublier de faire le deuil je pense pensant que j'allais etre forte y arriver mais....
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: seul au monde le 14 Juin 2013 à 09:18:41
mais stephy, la morphine n'a pas suffit à calmer la douleur?
C'est vrai que ma gran-mère avait quand même ressentie un peu de douleur malgré la morphiene. Et pour ton père?
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 15 Juin 2013 à 13:39:03
non la morphine n'a pas suffit pourtant il a reçu la morphine a forte dose plus deux autres anti douleurs je ne sais plus le nom meme les infirmières libérales ne comprenaient pas qu'il pouvait souffrir autant malgré les doses , il avait par moment souvent 2 heures pas plus la dernière semaine un répits mais c'est tout il nous suppliait de mourir et on pouvait rien faire j'avais demandé a le plonger dans le coma mais comme j’étais la seule a le souhaiter les medecins n'ont pas voulu ou alors fallait le ramener a l’hôpital et ça non la volonté de mon pere était de mourir a la maison alors on l'a entouré comme on pouvait
je dois etre la seule de la famille a avoir aborsbé etre plus sensible j'en sais rien mais depuis hier j'ai meme des envies de le retrouver et ca me fous la trouille j'ai essayé encore ce matin de parler avec les membres de ma famille completement fermer au sujet faut tourner la page avancé  :'( :'( :'(
merci seul au monde d'etre la car je me sens vraiment comme ton pseudo seule au monde face a ma douleur  :( :( :( :( :( :(
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: seul au monde le 15 Juin 2013 à 14:18:04
OH Mon dieu, je ne sais pas quoi te dire. Ca me bouleverse d'entendre ça! Car ce que je craignais le plus pour ma grand-mère, ton père l'a vécu, je ne sais pas quoi dire...Dans ces moments je suis sans voix, je prie c'est tout...Si tu as envie qu'on prie pour lui, tu peux me donner son nom et si tu veux une photo, et je le mets dans les prières dans un centre bouddhiste que je fréquente (qu'importe les croyances, du moment que ça aide sa conscience pour le futur). L'assoc s'appelle Rigpa (tu peux aussi le faire par toi-même).
Quand j'entendais le mot pancréas j'étais abattu, et tous les jours je priais pour qu'elle ne parte pas trop vite, hélas elle est partie vite (3 mois), nous savons que c'est le cancer le plus douloureux et le plus rapide. Je n'ai plus de force  quand je me rappelle tout ça...


Bon courage
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: seul au monde le 15 Juin 2013 à 15:28:46
Je suis très ému par ce que ton père a vécu. Si c'était ma grand-mère, je ne sais   pas si j'aurais supporté. Je ne sais vraiment pas quoi dire.........Mais comme je te dis il ne faut pas se fier aux apparences avec ma grand-mère, elle ne montrait rien même si sa douleur était présente, son caractère était d'être très réservée, mais son esprit a cessé de lutter, elle a abandonné le doute. Je pleure presque pour toi car j'aurais pu très bien imaginé ma grand-mère à la place de ton papa.
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: ilereunion le 16 Juin 2013 à 07:38:30
Bonjour à toutes et à tous,
juste pour dire bonnes fêtes des pères à toutes et à tous, et en particulier à mon papa qui me manque tant.
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: coeur le 16 Juin 2013 à 23:54:03
Bien sûr que nous ne pouvons pas leur "souhaiter" une bonne fête (père ou mère) !
Mais il faut que nous trouvions en nous, tous les jours, une occasion de "fêter" leur amour.
Je m'attache à cela pour mon coeur comme je m'y suis attachée pour mon père et ma mère.
Mon coeur était alors près de moi pour m'aider dans ce double départ.
Aujourd'hui, c'est au tour de mon coeur et je n'ai plus personne pour m'aider à ce départ-là !!!

Catherine
"coeur"
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: ilereunion le 17 Juin 2013 à 07:11:25
Bonjour à tous,
bonjour mema et cœur,
cœur pourquoi tu dis que nous ne pouvons pas "souhaiter" une bonne fête( père ou mère)? Même si physiquement mes parents ne sont plus la, ils sont la chez eux et dans mon cœur. Leurs places à table et leur chaises sont tjrs la à la même place sans que personnes ne s'assoient dessus. Ce n'est pas la peine de trouver une occasion pour fêter leur amour. Ma maman m' a tjrs dit que tous les jours ce sont des jours de fêtes ( être en bonne sante, bien s'entendre dans la famille, etc....); je suis comme toi, je n'est "plus" de parents. Tout autour de moi, c'est le néant, le vide absolu. Tes deux dernières phrases me font mal au cœur. Mais je te comprend.
Bonjour mema, je te sens désabusé et vraiment triste. Dieu que je donnerai tous ce que je possèdes pour qu'on se  soit "rencontré" dans d'autres circonstances que celles la. Hier ma sœur m' a envoyé un texto pour la fête des pères et je lui ai dit que j'étais content que mon père fête son avec ma mère.
Je suis de tout cœur avec vous.
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: coeur le 17 Juin 2013 à 09:33:52
Petit mot très rapide à "ileréunion" avant de partir au travail.
Je me suis mal expliquée.
Bien entendu que nous pouvons "souhaiter" une bonne fête des pères et des mères !
Je voulais laisser entendre "pas physiquement" puisqu'ils ne sont plus là.
Mais je reste persuadée qu'ils sont à nos côtés.

Cela fait plusieurs années que je regarde et caresse la photo de mes parents disparus le jour de leur anniversaire, le jour de leur départ, le jour de la fête des pères et des mères....

J'ai moi-même fêté notre anniversaire de mariage, le 1er juin dernier, chez des amis en ouvrant une bouteille de champagne.
Je vais "fêter" la fête des papas avec mon fils de coeur samedi prochain sur sa tombe puisque nous n'avons pas pu le faire ce week-end.

Je m'attache à l'idée qu'ils sont en nous, avec nous et de ce fait, je ne vois pas comment on ne pourrait pas les "fêter". Mais, pour moi, c'est tous les jours.
Ce matin, c'est la St Jean. J'ai caressé la photo de mon coeur en lui disant "bonne fête mon coeur".

Tous les soirs et tous les matins, je dépose un baiser sur sa photo. Tous les soirs et tous les matins, il a sa place dans mon coeur.

Alors, tu vois....
Bises à toi.
Bises à tous.

Catherine
"coeur"
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: ilereunion le 17 Juin 2013 à 11:29:50
Merci coeur,
il est 12h30 a la reunion et j'en profite,

on est sur la meme longueur ' d'ondes" :) :)
Je vois que je ne suis pas le seul a faire des bisous, des caresses sur les photos de mes parents.

J'espere que je ne t'ai pas vexé avec mes com. Si c'est le cas , excuse moi, ce n'était dans mes intensions. Mauvaise comprehension de ma part.
Mes parents seront tjrs en moi, dans mon coeur quoi qu'il advienne, et ils me manquent.
Tu vas "feter" la fete des peres ce w k avec ton fils de coeur et je suis content pour vous, et j' aurai une grande pensee pour toi et ton fils ce samedi.
Bises a toi.
Bises a toutes et a tous.
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: coeur le 17 Juin 2013 à 20:06:10
Bien sûr que non, je ne suis pas vexée, loin de là.
Le dialogue, c'est justement cela, échanger et enlever les malentendus.
J'avais écrit très vite avant de partir et effectivement en me relisant, je me suis rendue compte que cela pouvait porter à confusion.
Lorsque tu vas sur mon fil, tu pourras voir que non seulement je pense tous les jours à lui, mais je sais qu'il est avec moi....
Je t'embrasse et te souhaite beaucoup d'énergie.

Catherine
"coeur"
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: stephy le 19 Juin 2013 à 15:14:17
coucou les filles,
désolée la priere pour moi impossible j'y crois plus depuis longtemps ou a mes 8 ans on m'a fait prière pendant des heures pour sauver ma tante qui etait a l'hopital pour un cancer elle est décédée dans la nuit ou ou nous a engueulée car pas assez bien prier et quand on a 8 ans ba on culpabilise  a cause de la connerie des adultes alors depuis j'ai jamais prier et pas du tout envie
mais si tu veux prier pour moi je t'autorise  ;)
quand a souhaiter la fête des pères ce fut un cauchemar , la douleur était tellement forte que j'ai envoyé sur les roses mes proches violemment  incontrôlable je suis allée pleurer sur la tombe de mon père pendant des heures mais cela n'a rien changé a ma douleur et du coup c'est tres tendu avec mes enfants mon homme ma mere mes amis.... envie de voir personne, gout a rien , les photos me soulage pas , lui parler j'y arrive pas je veux qu'il soit là en face de moi le sentir , etre dans ses bras .....si vous avez une idée ??
je vous embrasse stephy
Titre: Re : le deuil de mon pere
Posté par: meurtrie le 22 Juillet 2013 à 18:45:28
bonjour à tous, j'ai moi même perdu mes parents le même jour  :(    Je sais que c'est dur j'essaye d'avancer mais pour moi rien ne sera plus comme avant, en effet j'étais fort liée à eux ils étaient tout pour moi, ma vie...Courage à toutes et tous