Auteur Sujet: le deuil de mon pere  (Lu 13119 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mariefer

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #30 le: 07 Avril 2013 à 23:16:48 »
bonsoir tifee, tout ce que tu ressent est normal, nous l'avons tous vecu, et le vivons encore pour beaucoup, la colere, l'incomprehension pourquoi nous pourquoi eux, l'injustice, cette douleur terrible, ton deuil est encore très recent
et ce que tu appel anesthesie, ces petits moments de repits, nous aide a avancé, et la réalité nous rattrape, et la douleur refait son retour, et ce manque revient en force
c'est tellement difficile de vivre sans ceux qui ont été notre vie depuis notre naissance, ,nos parents qui nous ont aimé, élevé, quand ils nous quittent on se demande comment on vivra sans eux, et pourtant nous sommes leurs continuités, nous devons les faire vivres à travers nous, en parlant d'eux en faisant en sorte qu'ils soient toujours fieres de nous
mais tu te demandes ce que tu as fais de mal dans la vie pour vivre tout cela, j'ai perdu un frère, mon père et ma mère, j'ai gardé en moi cette révolte depuis si longtemps,
alors tifee nous sommes tous là pour nous aider, alors viens et n'hésites pas à crier ta douleur et ta colère ici il y aura toujours quelqu'un pour t'écouté et t'aidé
a bientot
« Modifié: 07 Avril 2013 à 23:24:29 par mariefer »

Hors ligne stephy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #31 le: 10 Avril 2013 à 13:09:05 »
bonjour non non pas indiscret je suis une passionnée de patisserie donc je viens d'ouvrir un atelier pour des cours pour enfants, gateau d'anniversaire ..... on est 2 a le tenir et a monter cet atelier
je ne ferai pas de la pub ici
hier un petit coup de blue mon papa me manquait bcp meme si j'en suis sur qu'il serait tres fiere de moi car il a tjrs adoré ce que je faisais ....il est là dans mon coeur  ;
je vous embrasse tous tres fort
je pense que je vais continuer a ecouter les videos un peu demin

Hors ligne stephy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #32 le: 13 Juin 2013 à 10:54:16 »
je reviens vers vous car ca va pas du tout aujourd'hui mon papa aurait dut feter ces 70 ans et  la fete des peres qui approche, je n'arrête pas de pleurer depuis plusieurs jours j'ai beau essayer de sortir de voir du monde , de faire de la patisserie rien n'y fait je souffre de son absence
ma sœur vient d'avoir un bébé , ma mere est partie chez elle pour au moins 15 jours je me sens bien seule ils sont si loin de l'autre coté de la France je ne sais quand je verrai ce petit bout

 j'ai l'impression d'avoir aussi mal voir plus qu'a son décès je sais que c'est normal j'ai écouté les videos cela m'a permise de moi culpabilisé entre ceux qui nous disent qu'il est mieux là ou il est car il souffre plus ba oui mais il est pas la pres de moi, qu'il ne souffre plus alors que j'accepte toujours pas qu'il est autant souffert c'est inhumain  et on se sent si impuissant je m'en veux de pas avoir su l'aider a le soulager et rien ne dit que là ou il est il ne souffre plus ?? oui je sais certains croient moi je n'y arrivent pas
beaucoup me disent " tu va bien ? tu as bien surmonter le deces de ton père ou quand on se sent un peu triste ou nous dit tu va aller mieux tu va guerir  :ocomme si le deuil était une maladie ca m'enerve ca fais encore plus mal

et ceux qui disentque mon père est dans mon cœur pres de moi alors que mon cœur souffre car il est plus là pour me conseiller, me rassurer, pour parler pour faire des calins a mes enfants, partager sa passion sur la vie qu'il avait y a plus rien que des souvenirs
les souvenirs m'aident pas j'ai besoin de lui de 'lentendre, de sentir sa presence , parfois le seuls souvenirs qui revienent ce sont qu'en j'etais pas tres sympa ou lors de ces derniers mois j'ai pas assez profiter de lui je voulais pas croire qu'il allait partir pour toujours je pensais qu'il allait guerir comme il le disait souvent .
mon père nous a toujours appris a etre positif y croire jamais voir le pire profiter du moment present ba oui mais quand le cancérologue un mois et demi avant son deces nous a confirmer qu'il pouvait plus rien faire là on a profiter mais avant j'arrete pas d'y repenser pourtant je sais qu'il faut pas ressasser le passé il y a eu des fois mon père voulait partir a la mer en famille et pour des raisons d'ecole de broutille j'ai dit non alors qu'on aurait pu profiter de lui si j'avais su
tous ça me fait mal aujourd'hui car je ne peux plus profiter de lui et mes freres et sœurs n'en parlent pas expriment rien et quand j'essaie "faut avancer Steph papa est plus là il faut continuer a vivre " mais je continue a vivre merde je veux juste parler avec un de mes proches de mon père je me sens si seule de plus en plus face a mon deuil

je me suis mise a fond dans ma nouvelle profession qui fonctionne bien et me passionNE mais là je me sens a bout de souffle , et j'ai peur de sombrer car j'ai au peu de temps a moi depuis plusieurs mois j'ai beaucoup donner pour mon fils de 7 ans qui lui aussi souffre mais grace a sa nouvelle psy il va mieux
moi je me suis oubliée pas pris le temps de pleurer, de venir ici exprimer pas envie d'etre une charge lourde d'ennuyer comme aupres de mes amis je prefere montrer que je fais fasse de toute facons ils peuvent pas comprendre ils ont pas perdu leur père
je vous laisse les pleurs sont trop forts je vois plus ce que j'ecris MERCI

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #33 le: 13 Juin 2013 à 18:01:00 »
Bonjour Stéphy,


Ma grand-mère est aussi morte d'un cancer du pancréas, le pire des cancers, car c'est douloureux.
Est-ce que ton papa a souffert, la morphine a-t-elle tout gérée? Moi ma grand-mère a souffert un peu et elle est était sous morphine par la suite puis s'est éteinte avec une douleur à peu près gérée en soins palliatifs.
C'est dur le cancer du pancréas, c'est unmot qui m'a brisé le moral pendant 4 mois... Mais bon, je ne sais pas combien de temps ton papa a mis pour mourir, mais dans ce cas là il vaut mieux partir vite pour éviter d'agoniser et le moins de douleur possible est le mieux (on ne peut pas espérer aller jusqu'à l'absence de douleur). Ma grand-mère est partie assez vite. Ca m'a plutôt soulagé, car je n'aurais pas supporté de la voir agoniser, souffrir, se tordre de douleur.


Bon courage

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #34 le: 13 Juin 2013 à 18:07:19 »
Oh mon dieu, Stéphy, c'est horrible, je viens de lire les conditions du décès de ton père, je ne sais pas quoi te dire...Tu as toute ma compassion, car ma grand-mère ne s'est pas tordue de douleur, mais ça ne veut pas dire qu'elle ne souffrait pas ou qu'elle n'avait pas d'angoisse, elle gardait tout au fond et ne laissait transparaitre que peu de chose. C'était aussi comme ça de son vivant.  Alors il ne faut pas se fier aux apparences, mieux vaut vraiment se tordre de douleur que de se retenir, c'est pire...

Bonne journée

Hors ligne stephy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #35 le: 13 Juin 2013 à 22:51:32 »
merci seul au monde mais je pense pas qu'il y ait une souffrance plus importante qu'une autre ce mot devrait pas exister peut importe l'age , le sexe il ya encore des progres a faire a ce niveau
je t'embrasse car là je plonge completement j'ai voulu retenir trop longtemps mes emotions oublier de faire le deuil je pense pensant que j'allais etre forte y arriver mais....

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #36 le: 14 Juin 2013 à 09:18:41 »
mais stephy, la morphine n'a pas suffit à calmer la douleur?
C'est vrai que ma gran-mère avait quand même ressentie un peu de douleur malgré la morphiene. Et pour ton père?

Hors ligne stephy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #37 le: 15 Juin 2013 à 13:39:03 »
non la morphine n'a pas suffit pourtant il a reçu la morphine a forte dose plus deux autres anti douleurs je ne sais plus le nom meme les infirmières libérales ne comprenaient pas qu'il pouvait souffrir autant malgré les doses , il avait par moment souvent 2 heures pas plus la dernière semaine un répits mais c'est tout il nous suppliait de mourir et on pouvait rien faire j'avais demandé a le plonger dans le coma mais comme j’étais la seule a le souhaiter les medecins n'ont pas voulu ou alors fallait le ramener a l’hôpital et ça non la volonté de mon pere était de mourir a la maison alors on l'a entouré comme on pouvait
je dois etre la seule de la famille a avoir aborsbé etre plus sensible j'en sais rien mais depuis hier j'ai meme des envies de le retrouver et ca me fous la trouille j'ai essayé encore ce matin de parler avec les membres de ma famille completement fermer au sujet faut tourner la page avancé  :'( :'( :'(
merci seul au monde d'etre la car je me sens vraiment comme ton pseudo seule au monde face a ma douleur  :( :( :( :( :( :(

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #38 le: 15 Juin 2013 à 14:18:04 »
OH Mon dieu, je ne sais pas quoi te dire. Ca me bouleverse d'entendre ça! Car ce que je craignais le plus pour ma grand-mère, ton père l'a vécu, je ne sais pas quoi dire...Dans ces moments je suis sans voix, je prie c'est tout...Si tu as envie qu'on prie pour lui, tu peux me donner son nom et si tu veux une photo, et je le mets dans les prières dans un centre bouddhiste que je fréquente (qu'importe les croyances, du moment que ça aide sa conscience pour le futur). L'assoc s'appelle Rigpa (tu peux aussi le faire par toi-même).
Quand j'entendais le mot pancréas j'étais abattu, et tous les jours je priais pour qu'elle ne parte pas trop vite, hélas elle est partie vite (3 mois), nous savons que c'est le cancer le plus douloureux et le plus rapide. Je n'ai plus de force  quand je me rappelle tout ça...


Bon courage

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #39 le: 15 Juin 2013 à 15:28:46 »
Je suis très ému par ce que ton père a vécu. Si c'était ma grand-mère, je ne sais   pas si j'aurais supporté. Je ne sais vraiment pas quoi dire.........Mais comme je te dis il ne faut pas se fier aux apparences avec ma grand-mère, elle ne montrait rien même si sa douleur était présente, son caractère était d'être très réservée, mais son esprit a cessé de lutter, elle a abandonné le doute. Je pleure presque pour toi car j'aurais pu très bien imaginé ma grand-mère à la place de ton papa.

Hors ligne ilereunion

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #40 le: 16 Juin 2013 à 07:38:30 »
Bonjour à toutes et à tous,
juste pour dire bonnes fêtes des pères à toutes et à tous, et en particulier à mon papa qui me manque tant.

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 378
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #41 le: 16 Juin 2013 à 23:54:03 »
Bien sûr que nous ne pouvons pas leur "souhaiter" une bonne fête (père ou mère) !
Mais il faut que nous trouvions en nous, tous les jours, une occasion de "fêter" leur amour.
Je m'attache à cela pour mon coeur comme je m'y suis attachée pour mon père et ma mère.
Mon coeur était alors près de moi pour m'aider dans ce double départ.
Aujourd'hui, c'est au tour de mon coeur et je n'ai plus personne pour m'aider à ce départ-là !!!

Catherine
"coeur"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne ilereunion

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #42 le: 17 Juin 2013 à 07:11:25 »
Bonjour à tous,
bonjour mema et cœur,
cœur pourquoi tu dis que nous ne pouvons pas "souhaiter" une bonne fête( père ou mère)? Même si physiquement mes parents ne sont plus la, ils sont la chez eux et dans mon cœur. Leurs places à table et leur chaises sont tjrs la à la même place sans que personnes ne s'assoient dessus. Ce n'est pas la peine de trouver une occasion pour fêter leur amour. Ma maman m' a tjrs dit que tous les jours ce sont des jours de fêtes ( être en bonne sante, bien s'entendre dans la famille, etc....); je suis comme toi, je n'est "plus" de parents. Tout autour de moi, c'est le néant, le vide absolu. Tes deux dernières phrases me font mal au cœur. Mais je te comprend.
Bonjour mema, je te sens désabusé et vraiment triste. Dieu que je donnerai tous ce que je possèdes pour qu'on se  soit "rencontré" dans d'autres circonstances que celles la. Hier ma sœur m' a envoyé un texto pour la fête des pères et je lui ai dit que j'étais content que mon père fête son avec ma mère.
Je suis de tout cœur avec vous.

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 378
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #43 le: 17 Juin 2013 à 09:33:52 »
Petit mot très rapide à "ileréunion" avant de partir au travail.
Je me suis mal expliquée.
Bien entendu que nous pouvons "souhaiter" une bonne fête des pères et des mères !
Je voulais laisser entendre "pas physiquement" puisqu'ils ne sont plus là.
Mais je reste persuadée qu'ils sont à nos côtés.

Cela fait plusieurs années que je regarde et caresse la photo de mes parents disparus le jour de leur anniversaire, le jour de leur départ, le jour de la fête des pères et des mères....

J'ai moi-même fêté notre anniversaire de mariage, le 1er juin dernier, chez des amis en ouvrant une bouteille de champagne.
Je vais "fêter" la fête des papas avec mon fils de coeur samedi prochain sur sa tombe puisque nous n'avons pas pu le faire ce week-end.

Je m'attache à l'idée qu'ils sont en nous, avec nous et de ce fait, je ne vois pas comment on ne pourrait pas les "fêter". Mais, pour moi, c'est tous les jours.
Ce matin, c'est la St Jean. J'ai caressé la photo de mon coeur en lui disant "bonne fête mon coeur".

Tous les soirs et tous les matins, je dépose un baiser sur sa photo. Tous les soirs et tous les matins, il a sa place dans mon coeur.

Alors, tu vois....
Bises à toi.
Bises à tous.

Catherine
"coeur"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne ilereunion

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
Re : le deuil de mon pere
« Réponse #44 le: 17 Juin 2013 à 11:29:50 »
Merci coeur,
il est 12h30 a la reunion et j'en profite,

on est sur la meme longueur ' d'ondes" :) :)
Je vois que je ne suis pas le seul a faire des bisous, des caresses sur les photos de mes parents.

J'espere que je ne t'ai pas vexé avec mes com. Si c'est le cas , excuse moi, ce n'était dans mes intensions. Mauvaise comprehension de ma part.
Mes parents seront tjrs en moi, dans mon coeur quoi qu'il advienne, et ils me manquent.
Tu vas "feter" la fete des peres ce w k avec ton fils de coeur et je suis content pour vous, et j' aurai une grande pensee pour toi et ton fils ce samedi.
Bises a toi.
Bises a toutes et a tous.