Auteur Sujet: l evolution du deuil de maman...  (Lu 8057 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne jeanpi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
l evolution du deuil de maman...
« le: 02 Février 2013 à 12:29:50 »
je ressens un chagrin immense, le vide, le manque, suite au deces de maman il y a maintenant 11 mois....j ai eu une periode plus calme, et voila que je pleure a nouveau, reclamant maman..... j ai perdu maman a 87ans, j ai vecu avec elle......j ai 57ans...je me demande si la vie a encore un sens....si elle vaut encore la peine d etre vecue!, maman etait tellement merveilleuse!!!!  le VIDE EST GRAND....personne peut la remplacer....... je ne pensais pas qu un deui etait si terrible a vivre!!!!!!!!  apres le depart de maman j ai eu 6 mois apres une hernie discale avec une sciatique terrible!!!!   je m en remet mais maintenant j ail la trouille, maman, malgre son grand age,etait ma protectrice!!!!! je me sens seul maintenant malgre la presence de ma soeur, mes nieces mes amis....... cordialement  jean pierre

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1338
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #1 le: 02 Février 2013 à 12:58:04 »
 :)
« Modifié: 30 Octobre 2016 à 07:31:07 par *Ephémère* »
*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne pumacvx

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #2 le: 06 Février 2013 à 07:21:31 »
moi aussi j,ai 54 ans et j ai les memes problemes que toi et ca fait 27 mois quelle est partie.j,essaie de me recueillir dans l,audela mais c,est pas facile avecles problemes du quotidien et personne ni la vie ne te fait de cadeaux surtout dans les monde de pourris ou l,on vit.le temps a beau passer les souvenirs sont la et c,est tres dur.

Hors ligne jeanpi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #3 le: 09 Février 2013 à 12:30:40 »
un grand merci pout ton soutien cordialement
« Modifié: 09 Février 2013 à 12:32:57 par jeanpi »

Hors ligne jeanpi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #4 le: 09 Février 2013 à 12:32:07 »
un grand merci pour ton soutien cordialemnt

Hors ligne johann02

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 302
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #5 le: 11 Février 2013 à 16:55:49 »
Bonjour Jean-Pierre,

Je décide de rompre un peu le silence que j'observais depuis quelques temps.Je me suis connecté et ai vu ton massage.Je te comprends  parfaitement puisque je vis exactement la même situation que toi...Maman "est partie" voici 1 an et 10 mois dans sa 84 ème année.J'ai presque 55 ans et avais également toujours vécu avec elle auprès d'elle, la soignant, la protégeant, l'assistant et veillant sur elle sans relâche...Je ne me suis jamais remis de cette béance et de ce vide qui en a résulté...Mes journées sont faites de souvenirs, de regrets, mais surtout de chagrin inextinguible...Elle me manque tant, cette douleur est encore si vive et insupportable que je me demande aussi très souvent à quoi "sert" d'être encore là, "plongé" dans la solitude et le néant...Elle était tout pour moi et comme tu le dis aussi, ma protectrice...Je me sens bien seul et "amputé" d'une grande partie de moi-même...Rien ni personne ne pourra jamais se substituer à elle.Je vis des journées qui sont plus des "calvaires" qu'autre chose...Mais la triste et rude réalité est bien là malheureusement....Je suis à jamais seul...
Je pense à toi et t'apporte un peu de soutien..Courage.
Amitiés
Johann
"Dis, quand reviendras-tu ?"

Hors ligne flemming

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 195
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #6 le: 11 Février 2013 à 18:47:14 »
Bonjour à tous et toutes,

Je viens de temps en temps, lire les messages mais je réponds beaucoup moins qu'avant...
Je suis dans la même situation que vous et je comprends parfaitement ce que vous ressentez.
Maman est partie le 1er juillet 2010 à l'âge de 85 ans, j'en avais 56.

Pour moi, le jour ou elle est partie, elle a emmené avec elle, une partie de moi, une partie de mon coeur, une partie de ma vie.
Malgré des aides, je ne m'en remets pas... je ressens toute la journée une souffrance et une tristesse indiffinissable : mes seuls moments d'appaisement...les quelques heures ou j'arrive à dormir tant bien que mal.

Chez moi, personne n'en parle, une page a été touné comme cela m'a été dit.
Je pleure souvent, seule avec mes souvenirs : jamais je n'aurai cru que ce fut si difficile de perdre un être cher.

Je me dis, quelque fois, que je ne dois pas être très nette pour réagir de cette façon, en tout cas c'est ce que pense mon mari, puis en vous lisant je m'aperçois que je ne suis pas la seule et que beaucoup souffre et cela me réconforte un peu.

Je pense à vous tous et toutes et je vous apporte mon soutien...  :-*  :-*  :-*

« Modifié: 11 Février 2013 à 18:49:25 par flemming »

Hors ligne Karine

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #7 le: 17 Février 2013 à 17:09:51 »
Bonjour Flemming,
Sois certaine que tu n'es pas seule.
Ce forum est là pour nous permettre d'échanger et nous retrouver, partager notre peine.
Peu importe que notre deuil date d'un mois, d'une année, ou plus.... L'absence est là, elle nous habite, elle nous transforme aussi.
Je t'envoie toutes mes meilleures pensées.
Et merci pour ton soutien, il est important !
Karine

Hors ligne eriasroc

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 252
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #8 le: 26 Mars 2013 à 01:52:06 »
Bonjour tout le monde.
Je viens en rajouter une couche. Une maman, on n'en a qu'une et son départ fait très mal. C'est dans ce contexte que les condoléances (partage de douleur) est le plus vrai. Même si une partie d'elle restera a jamais en nous, son absence est injuste et irremplacable.

Manintenant je pense que si on est là c'est parce que nos mère nous aimait de cet amour inégalable et, a partir de ce postulat, je pense qu'elle voudrait nous voir heureux. C'est en tout cas avec cette pensée que j'arrive à rester en vie et à avancer avec le sourrire comme je lui ai promis.

Bon courage à vous tous qui avez perdu comme moi cette personne qui a été si importante dans nos vie.
- Le deuil, c'est nul
- Je vais mal, mais grâce à vous je vais mieux, Merci

Hors ligne jeanpi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #9 le: 31 Mars 2013 à 16:00:17 »
un grand merci a tous pour votre soutien  ce qui ne tue pas nous rend plus fort dis nietzche le chagrin m a tranforme aussi   cordialement jean pierre lyon

Hors ligne jeanpi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #10 le: 26 Avril 2013 à 13:01:38 »
bonjour maman est partie il y a plus d un an ;merci pour tous vos messages de soutien mais avec le temps  faut t il exprimer sa douleur aux autres ou faut t il la garder pour soi..;  dans une forme de solitude de notre chagrin  face a la tragedie.........merci cordialement  ,jeanpi

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1338
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #11 le: 26 Avril 2013 à 20:53:20 »


Jean-Pierre, ici, au moins, il est possible de dire sa peine ; qu'elle éclate dans la stupeur des premiers temps du chagrin, ou qu'elle soit déjà une "vieille" compagne.

Et puis, il y a aussi les moments de répit, ceux qui nous offrent un ciel plus serein et nous permettent de réapprendre la beauté de la vie.

Parmi toutes les lignes qui s'offrent à notre lecture, Jean-Pierre, tu trouveras la pluie salée et le soleil revenu.

Chacun est libre de venir évoquer son cheminement personnel. Il y aura toujours un regard bienveillant, et une main tendue.

Mais toi, Jean-Pierre, devons-nous comprendre que ton ciel est gris ce soir ?

A bientôt, n'est-ce pas ?


*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 378
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #12 le: 03 Mai 2013 à 20:36:54 »
Bonsoir Jean-Pierre,
A mon tour, je viens apporter ma pierre sur ce chemin si douloureux que tu as emprunté, comme nous, celui du deuil.
J'ai 57 ans, ma maman est partie à l'âge de 88 ans, il y a 8 ans maintenant.
Mon mari, lui, vient de me quitter le 14 mars dernier, à l'age de 59 ans, après avoir lutté durant 3 longues (et courtes !) années contre 3 cancers !

Ma maman, elle était tout pour moi. J'ai rencontré mon mari à 38 ans, mariée à 40. J'étais restée avec ma maman jusque-là en raison d'histoire familiale qu'il serait trop long de raconter ici et dont ce n'est pas le propos.
Ma maman, c'était ma maman, celle à qui je pouvais tout confier, ma meilleure amie, celle qui m'a tout appris.

Et pourtant, elle ne m'a pas appris la douleur du départ, si ce n'est à l'occasion du sien !
Je me suis sentie perdue moi aussi sans elle que j'allais chercher tous les dimanches qu'elle passait avec mon mari et moi, elle à qui je téléphonais tous les jours, voire 2 fois par jour.
Elle que j'ai aidé la dernière année encore plus chérie car le déclin était entamé.

Mon mari, lui, était là pour m'aider, me soutenir, et son amour m'a entouré, encadré, protégé.
J'ai "mis" malgré tout presque 6 ans pour accepter ce départ et en parler sans pleurer, avec douceur, avec tendresse.

Aujourd'hui, je suis seule. Mon mari est parti à son tour. Durant sa maladie, j'ai presque tous les jours imploré ma maman pour qu'elle me donne la force d'entourer mon mari, de l'aider dans son calvaire.

Aujourd'hui, je suis seule. Ils sont tous les deux dans la même tombe. Celle que je regagnerai un jour, pour être auprès de ces deux êtres qui m'ont tant apporté, que j'aime tant malgré les mois et les années.

Amputée, oui, je le suis ! amputée de ma racine, ma maman, amputée de ma moitié, mon cher et tendre coeur.

Je ne sais pas ce que me réserve l'avenir du deuil de mon mari, je souhaite un jour être comme pour celui de ma maman, pouvoir en parler sans amertume, sans douleur, avec tendresse, avec amour.

Tu vois, "l'objet" du deuil n'est pas le même, pourtant la douleur reste la même, présente, avec des journées sans (avec pleurs), des journées avec (sans pleurs).
Le dénuement est le même parce que l'amour que l'on donne et que l'on reçoit reste toujours l'amour, même s'il a des degrés divers du fait de la hiérarchie des individus qui s'aiment.

Mais, justement, il reste cette richesse. Celle d'avoir connu l'amour qu'il soit d'une mère, d'un conjoint.
Combien de personnes passent au travers de cette richesse ?
Continuons à aimer ceux qui ont traversé le chemin et qui continuent à marcher à nos côtés, mais de l'autre côté du chemin !

Je te souhaite calme, énergie et vaillance pour continuer ta route.
Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais ici, un coup de blues, et tu trouveras certainement un geste d'amitié qui te permettra de passer à l'étape suivante.

Catherine
"coeur"
"tenir, toujours tenir !"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne jeanpi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #13 le: 18 Mai 2013 à 10:36:45 »
bonjour, en realite je ressens un vide immense , certes ,maman est presente en moi, je continue la vie comme elle aurait voulu,que je le fasse,mais je ressens le vide, le manque , le traumatisme de la separation...!!!avec sa maman, il y a toute une histoire commune..., un amour la tendresse,le conflit aussi...son depart est un aneantissement ,meme si la pulsion de vie nous pousse a vivre!!!  on se dit: plus jamais ca sera comme avant!!!!!!!!!! et cela s appelle la TRAGEDIE DE LA VIE..!!!!.de plus, on est seul face a sa mort, on se projete dans l avenir mais l avenir est marque ,un jour ,par l aneantissement de c et avenir voulu par la mort ,d ou l angoisse , la revolte, le deni!!!!!!  voila ,dans la vie ,meme entouré des autres, on est seul face a son DESTIN ET A SA MORT!!!  merci encore ,cordialement   jeanpi

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 378
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : l evolution du deuil de maman...
« Réponse #14 le: 24 Mai 2013 à 01:19:48 »
Maman,
Bientôt la fête des mères !
Il y a quelques années que tu es partie. Pourtant je te sens encore près de moi et je sais que tu m’as bien aidée dans les mois douloureux que je viens de vivre en compagnie de mon aimé qui m’a quitté à son tour.
Avec son accord, j’ai fait en sorte qu’il te rejoigne dans le caveau de ta famille. Ainsi, un jour, j’espère que, à mon tour, je serai à nouveau réunie à vous deux.
J’ai laissé mes consignes en ce sens.
Mais en attendant, il parait qu’il ne faut pas choisir d’avancer nous-mêmes ce terme, toi qui avais si peur que je sois malheureuse avec celui qui est devenu mon tendre et cher époux, celui que tu as fini par aimer comme un de tes fils, je voudrais que tu saches que j’ai vécu 17 ans de mariage sans ombrage et sans regret d’aucune sorte.
Même si le prix à payer maintenant est insupportable, inconcevable, mais tellement réel !
Mais cela tu le sais, n’est-ce pas, Maminette, ma petite maman adorée, celle qui fut tout pour moi durant de longues années.
Je t’en prie, aide-moi encore un peu pour avancer dans cette mer de douleur, de larmes et de tendres souvenirs.
Il y en a tant partagés entre toi et lui. Que les meilleurs me soient doux à la pensée et à mon cœur.
Bientôt ta fête, et l’anniversaire de ton départ, le  31 mai.
Toutes les dates importantes de ma vie vont se trouver réunies à quelques jours ou semaines près :
14 mars, départ de mon cœur
15 mars, départ de mon père
31 mai, départ de ma maman
1er juin, mon mariage
Et que me reste-t-il ? un fils de cœur qu’il me faut préserver au maximum.  Ou comment se trouver un but dans la vie qui nous reste ?
Bonne fête maman !

« Cœur »
« tenir, toujours tenir ! »

"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"