Auteur Sujet: Je suis complètement perdue  (Lu 15781 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 283
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #30 le: 16 Avril 2016 à 22:45:56 »
Alou, mon père s'est suicidé quand j'avais 17 ans. Je comprends ce que tu ressens. Je n'avais personne non plus qui pouvait comprendre, à part mon frère et ma mère. Mais nous ne parlions pas beaucoup. Toi tu peux t'exprimer ici, où on t'écoute et on te comprend. N'hésite pas à le faire d'avantage. Ca te fera du bien.

Hors ligne magda

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #31 le: 20 Avril 2016 à 10:33:20 »
Bonjour, comme je te comprends ! Ce que tu racontes c'est ma vie depuis le 11 décembre 2014, date à laquelle ma vie s'est arrêtée, j'ai perdu mon papa adoré. Je n'ai pas la solution pour aller mieux puisque je vais de plus en plus mal et je ne sais pas comment m'en sortir non plus. Je songe très fortement à quitter ce monde pour ne plus souffrir. Mon père est tombé chez lui le 6 décembre 2014 et après 5 jours de coma où il  a fallu lutter contre les médecins pour qu'ils se battent pour lui et ne pas abréger sa vie, si chère à nos yeux, il est mort. Depuis, ma mère et ma soeur sont devenues très fusionnelles, ma mère a déjà perdu deux enfants avant nous et ce deuil-là est celui de trop, elle ne peut pas s'occuper de notre souffrance et je la comprends, comment lui en vouloir. Ma soeur quant à elle, est devenue plus froide que jamais, elle ne parle qu'à ma mère et me met totalement de côté, elle projette de se marier l'année prochaine, comment ose-t-elle faire ça sans mon père. Je lui en veux mais je n'arrive pas à lui parler car elle me rembarre tout le temps. avec mon compagnon, c'est la cata, je l'engueule tout le temps et lui ne retrouve plus sa magda d'avant. Je cache tellement bien ma douleur que même lui ne se rend plus compte quand je pleure et que ça ne va pas. Si je me réveille la nuit, je mets 2 ou 3 heures avant de me rendormir tant je cogite sur mon père. je crois que mon homme en a marre de tout ça, je pense qu'il va finir par partir, j'ai retrouvé une photo de son ex et un mot-doux de sa part, laissé de côté dans le grenier. Je pense qu'il regrette sa vie avec moi maintenant. Je suis odieuse avec lui et avec mes enfants, je perds tout le temps mon calme, je n'arrive pas à me contrôler. Du coup, mes fils sont insupportables, ils crient tout le temps, comme moi et leur père en fait. Je ne vois plus bien ce qui me raccroche à la vie, personne ne comprend mon mal-être ! Comme toi, j'ai l'impression que ce n'est pas normal d'être dans cet état là aussi longtemps après, qu'est-ce qu'ils en savent eux, j'ai perdu mon père, je suis orpheline, je ne le reverrai plus jamais et il faudrait que je vive comme avant sachant qu'il ne verra plus rien de ce que je peux faire de nouveau dans ma vie. J'ai beau me forcer mais je n'y arrive pas, ma vie part en live, ma maison, je ne m'en occupe plus, c'est la cata. Je pense que je suis en dépression et je ne vois pas beaucoup d'issue. Désolé , je ne t'aide pas  je pense mais je ne sais plus quoi faire à part peut-être mourir puisque de toute façon on fait semblant d'être heureux et soudain la mort fauche ceux que vous aimez, c'est ça le but de la vie, c'est pourri ! quel est l'intérêt de vivre dans tout ça ? Je me sens seule comme jamais....Je sais que je n'irai pas rejoindre mon père puisqu'on meurt et c'est tout. Mon père ne m'a fait aucun signe bien que je l'espère depuis plus d'un an. Je ne crois plus en Dieu ni en rien d'ailleurs. On meurt et c'est fini. Notre passage sur cette terre ne sert à rien.  Pardon encore de déverser tout mon chagrin comme ça, je suis un poids pour tout le monde...

Hors ligne saphir

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 82
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #32 le: 20 Avril 2016 à 11:00:22 »
Magda, j'ai beaucoup de peine en te lisant, je comprends ce que tu ressent, je t'assure je le comprends, je sais il est facile de dire que l'on comprend, beaucoup me le disent mais peu mesurent la souffrance que j'endure réellement. Tu sais, je pense qu'il faut avoir vécu une situation pour pouvoir la comprendre... Moi, aussi la vie me prends ceux que j'aime, elle a commencée par me prendre mes grands-parents, trop jeunes, puis ma soeur ado, puis au mois de janvier elle m'a pris mon papa adoré, mon amour, mon trésor... J'aimerai t'aider et trouver les mots mais ce n'est pas facile quand soit même on souffre et que l'on va mal... Moi aussi je me suis demandé à quoi bon vivre puisque la vie me prend ceux que j'aime ? A quoi bon ? Et bien, il faut vivre pour ceux qui ne sont plus là, il faut vivre pour ceux qui sont encore là aussi et qui nous aime... Je sais c'est facile à dire ! Pense à ton papa et pense très fort à ce qu'il te dirai, à ce qu'il aimerait que tu fasses et fais le pour lui, ce sera ta revanche sur la vie car toi aussi, tu as une revanche en toi à prendre sur cette saloperie de vie !!! Ta souffrance va te donner la rage et la force pour y arriver, pour honorer la mémoire de ton papa !!! Accroche toi, accroche toi à tes enfants, dis leur combien tu souffre, ils sont capables de l'entendre et de le comprendre et ils seront là pour te porter... Je me permets de le dire car moi même je pense avoir porter mes parents quand ils ont perdu ma soeur et aujourd'hui mes fils me portent à leur tour... Les enfants sont plein de ressource et ils parviendront à te transmettre l'énergie pour avancer, difficilement mais avancer quand même... Ne fais pas de bêtises, ne fait pas vivre à tes enfants le calvaire que tu vis en ayant perdu ton papa, eux aussi t'aiment et on besoin de toi... Viens parler ici, nous sommes tous et toutes dans une douleur extrême, parle nous de ton papa, parle nous de votre histoire, parle nous de son départ, encore et encore, c'est nécessaire et nous serons à ton écoute... Courage Magda, courage, tu n'es pas seule...

Hors ligne magda

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #33 le: 20 Avril 2016 à 11:15:02 »
Merci pour ces mots, tu peux pas savoir combien ils me font du bien ! Je me sens si seule et si malheureuse. Mon père était mon ROC, même si ça n'a pas toujours été rose dans notre famille mais il était solide, il n'avait peur de rien et aurait tout fait pour ses filles. Sans lui, je ne me sens plus protégée. J'ai besoin de lui, il était mon rempart face aux autres. Jme disais parfois, si je parle de celui-là à mon père, il va le remettre à sa place en moins de deux.Mais maintenant, il n'est plus là. Je lui ressemble beaucoup et on s'entendait bien, il passait souvent me voir à mon travail juste pour discuter, je donnerai tout ce que je possède pour le revoir débarquer à l'improviste chez moi ou  à mon travail. ça m'énervait de le voir venir comme ça sans prévenir avant mais maintenant je me rends compte que ça me manque. Et ma mère n'a pas du tout pris le relais pour ça, elle est beaucoup plus froide et réservée et s'entend mieux avec ma soeur qui a le même caractère. J'ai perdu mon allié, mon soutien, mon papa chéri.... Je viens de recevoir un message d'une amie qui me dit que tout le monde ne fait pas son deuil à la même vitesse et que c'est normal d'y penser de temps en temps.Elle ne comprend rien du tout, j'y pense 24H sur 24H et mon esprit ne s'arrête jamais de cogiter. Qu'est-ce qu'elle en sait de mon chagrin, elle n'a pas perdu son père ni sa mère, elle ne sait pas ce que c'est. Pourquoi après un an, il faudrait que la vie reprenne son cours comme si de rien n'était, ça n'a pas de sens. Merci infiniment d'être là, c'est un vrai réconfort pour moi.

Hors ligne saphir

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 82
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #34 le: 20 Avril 2016 à 15:41:38 »
Magda, tu sais, sur ce forum tu vas bien sentir que tu n'es pas seule malheureusement. Moi même je l'ai cru et en venant ici j'ai pu constater que d'autres personnes, vivant la même chose livraient cette souffrance atroce que peu peuvent comprendre... Bien sur, souvent on me dit il te faut du temps, on m'a même suggéré de prendre quelques jours de vacances, que ça me ferai du bien... Du bien ? Mais plus rien ne peux me faire du bien, des vacances ? je n'y songe même pas, mon esprit ne connait plus le repos et que je sois ici ou ailleurs, mon papa n'est plus là et je ne trouverai plus le repos... Mais j'ai comme l'impression que les gens s'imagine un choc, un événement cruel, mais aussi un événement éphémère dans ma vie, dont je me remet jour après jour, or il n'en est rien car c'est un cataclysme pour moi ce manque, cette absence sera pour toujours et jamais, jamais, jamais ma vie ne sera plus la même, je ne serai plus jamais comme avant ça c'est certain !!! J'imagine que tu ressent la même chose et je sais à quel point ça fait peur de savoir qu'on ne sera plus jamais la même, que la vie ne sera plus jamais comme avant... Je n'arrive plus à me projeter, je vis au jour le jour, me projeter, imaginer ce futur sans papa, c'est encore impossible pour moi... J'ai écouté une vidéo sur le deuil et j'ai été soulagé d'entendre qu'un deuil ne se termine jamais, non pas que je suis soulagé qu'il ne se termine jamais mais simplement parce qu'on est dans le vrai... Non, pour moi un deuil ne peut pas se terminer, on vivra toujours avec un manque énorme... Dans cette conférence il était donc dit qu'on avance sur le chemin du deuil mais qu'il ne nous quitte jamais et là, oui, je suis d'accord... Déjà en ayant perdu ma soeur, il y maintenant, déjà 26 ans, je ne supportais plus au fil des années de voir des gens me dire que le temps atténue, ben ça ne fonctionne pas sur moi, pour ma soeur chérie je n'ai jamais fait mon deuil, j'ai toujours fait ma vie pour elle, en pensant à elle, de façon à ce qu'elle serait fière de moi, ça m'a aidé à avancer mais les années passants, elle me manque de plus en plus et je sais qu'il en sera de même pour papa. Beaucoup disent que le temps aide mais c'est se voiler la face ou pour rassurer, moi je ne marche plus dans ça et je préfère affronter la réalité en face, c'est surement plus sain... Tu peux venir me parler autant que tu veux, moi aussi j'ai besoin de parler, ça évite de sombrer, si on peut se soutenir ça sera avec grand plaisir Magda ! Sinon, j'ai retrouvé quelque point commun avec toi, je ressemble aussi beaucoup à mon papa, surtout physiquement et tous les 2, nous partagions la même passion depuis mon plus jeune âge, ça nous liait beaucoup... Mon papa était quelqu'un de merveilleux, de doux, de généreux, de courageux... Il était humble, modeste, sans prétention et pur...
« Modifié: 20 Avril 2016 à 15:47:49 par saphir »

Hors ligne cabrau78

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 504
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #35 le: 21 Avril 2016 à 21:42:27 »
Vos douleurs m'ont émues et je vous souhaite beaucoup de douceur pour vous mêmes.
Il ya tellement de souffrances dans tout ce que nous vivons, je veux croire qu' un jour nous pourrons penser à nos etres chers que nous avons perdus trop tot avec plein d'amour, de douceur et avec beaucoup moins de souffrances, de douleur qu'aujourd'hui.
Je vous embrasse très fort
et je vous envoie plein d'amour et de chaleur humaine

Hors ligne magda

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #36 le: 21 Avril 2016 à 22:30:33 »
J'ai encore envie de dire merci à toi Saphir, tes mots me touchent en plein coeur tant j'ai l'impression que tu lis en moi, tout ce que tu penses, je le pense.  Cette colère que tu ressens, je la ressens aussi, c'est un vrai volcan que nous avons à l'intérieur de nous, plein de douleurs, de larmes, de peine et de manque .... Parler ici me fait vraiment du bien, c'est le seul endroit où je me sens comprise et moins seule. Chaque fois que j'apprends une mort injuste pour quelqu'un que je connais ou non, ça me replonge dans l'injustice de la mort de mon père et je n'arrive pas à voir le positif dans le fait de vivre. C'est comme si tout m'était indifférent, rien ne pourra rendre la beauté à ce monde tant que mon père ne sera plus là, et comme il ne reviendra pas, comment fait pour avancer sans lui. Merci à toi Cabrau78, ça fait du bien d'entendre ces mots tendres et réconfortants, c'est parfois juste cet amour des autres qu'on a besoin de sentir mais que les autres ne nous donnent plus assez à la longue car ils se "lassent" de notre deuil. Je pense comme toi Saphir que le deuil ne se résout pas en un an comme le disent tous les psys, il ne finit jamais tant qu'on pense à ceux qui nous manquent. Mon père me manque tellement... j'aurais tant besoin de lui en ce moment pour retrouver ma joie de vivre et la force de continuer à avancer comme avant.  Le malheur nous réunit sur ce forum, hélas.... mais heureusement que cet endroit existe, écrire sa douleur est parfois plus facile et plus salutaire que d'en parler. Bon courage à tous,  en espérant s'en sorti un peu mieux un jour...

Hors ligne saphir

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 82
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #37 le: 25 Avril 2016 à 19:29:26 »
Bonjour Magda,
je reviens vers toi, tu n'as pas de merci à dire, c'est normal de se soutenir comme l'on peut...
Je voulais juste te dire, j'ai lu que pour toi il n'y a rien après, ton papa est mort et il n'y a rien. Je respecte tout à fait ton point de vue, je suis moi même, à la base, assez cartésienne... Et pourtant laisse moi te dire que mon côté rationnel a été mis plus d'une fois à l'épreuve, des signes j'en ai eu, j'en ai eu de ma soeur et j'en ai de mon papa, même si j'ai du mal à y croire moi même ils sont là et je ne peux le nier... Par ailleurs, il y a un tas de témoignages et je ne pense pas que tout le monde soit assez fou pour inventer tous ça donc, quelque part, je pense qu'on peut se permettre d'ouvrir une porte et se permettre d'y croire... On trouve des chose intéressante sur internet et même certains scientifiques font des recherches... J'essaie d'y croire, j'essaie de m'y accrocher et c'est pourquoi il faut vivre comme si ton papa est prêt de toi et qu'il te voit... C'est difficile à entendre, à concevoir mais je me dis que s'il y a une seule petite chance, aussi minime soit elle que mon papa et ma soeur me voient alors je dois faire en sorte qu'ils soient heureux pour moi de là-haut...
Grand, grand courage à toi et à ceux qui sont dans la peine et l'atrocité du deuil...

Hors ligne Fleur78

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #38 le: 28 Avril 2016 à 15:33:18 »
Bonjour à tous,
et en particulier à Alou, car tes mots ont eu une résonance chez moi toute particulière, car j'ai ressenti les mêmes choses, du moins j'en ai l'impression.
Mon père s'est suicidé il y a 11 ans, quelques jours après mon 21ème anniversaire. Et malgré le chemin que j'ai parcouru aujourd'hui encore j'ai besoin d'en parler et c'est la raison pour laquelle je me suis inscrite sur ce forum.
Moi aussi je me suis sentie complètement perdue et désemparée lorsque ma mère est venue m'annoncer cette nouvelle inimaginable. Oui le cauchemar ne faisait que commencer pour moi et je ne m'en suis jamais réveillée mais j'ai avancé, évolué, appris, appris à vivre avec, à me dire que malgré tout j'avais le droit d'être heureuse car quelque part je m'interdisais de profiter de la vie puisque mon père lui avait trop souffert et qu'il ne pouvait plus en profiter et que je n'avais rien fait pour le sortir de là et même je me disais que je l'avais conforté dans sa décision en n'étant d'aucun soutien, en ayant des disputes régulières avec lui... Moi aussi j'ai trouvé que la vie était une pute de m'avoir pris mon père, et j'en voulais à la vie, à lui parfois, à moi surtout, et j'ai pensé que la vie ne valait pas le coup d'être vécue. Mais même si la vie est difficile, surtout avec son absence, il y a de belles choses à vivre, et j'essaye de les vivre à fond mais sans me brûler les ailes car j'ai beaucoup joué avec le feu, avec  la vie en allant dans certains extrêmes et aujourd'hui je n'ai pas besoin d'artifices pour profiter des instants en famille et entre amis, je n'ai pas besoin de prendre de risques inutiles, je n'ai pas besoin de me scarifier pour me sentir vivante ou pour ressentir d'autres sentiments que cette tristesse et culpabilité immenses que je ne contrôlais pas alors que je contrôlais cette douleur physique.
Je suis issue d'une famille chrétienne, même si mon père était athée et si j'ai toujours cru en une sorte de Dieu je ne me sens proche d'aucune religion. A la mort de mon père, je me disais que Dieu ne pouvait pas exister sinon il ne m'aurait pas pris mon père, et vu le point de vue de la religion sur le suicide je m'en éloignais d'autant. Mais pour tant j'ai eu besoin très rapidement de croire que mon père était en fin en paix, avec lui-même et qu'il n'avait plus à subir tous ces tourments. Je pense qu'il est là haut paisible et qu'il me protège et qu'il sera toujours là avec moi, et pour moi. J'aurais voulu qu'il soit là physiquement plus d'une fois et encore aujourd'hui mais je ne peux que me résoudre à son absence éternelle. Je ne veux plus aller le rejoindre car j'ai envie de profiter de la vie. Quand on perd quelqu'un d'aussi proche je pense qu'on est avec eux dans une sorte de pulsion de mort et heureusement je suis revenue vers la pulsion de vie.
Mon père me disait toujours "on a toujours besoin d'un petit papa chez soi" quand il me rendait des services. Aujourd'hui je dois me débrouiller autrement et c'est parfois pesant. Je peux compter sur ma mère heureusement, moins sur mon grand frère et ma grande soeur, mais quelque part ça m'a aidé à grandir non sans mal j"en porte encore les cicatrices .... Mais c'est vrai qu'en lisant tout vos témoignages on se rend compte du partage d'émotions communes qu'il n'y a avec personne d'autre et qui fait du bien malgré tout... Même si du coup on compatis et on est triste les uns pour les autres.
J'espère par mon témoignage vous donner de l'espoir pour ce qui peut vous attendre car on met le temps qu'il nous faut pour être prêt à nouveau à vivre et à ne plus survivre. Il ne faut pas se laisser mettre la pression par les gens qui se disent bon c'est bon ça fait plusieurs années maintenant ou même pour certains plusieurs mois, ça doit aller mieux! et bien non, ça ne va pas forcément mieux car on passe par de multiples chemins, émotions qui reviennent en boucle parfois par période, parfois au sein d'une même journée. Et oui magda, on a le droit d'y penser 24/24 parce qu'on n'arrive pas à faire autrement et des personnes pensent que c'est le fait d'en parler qui fait qu'on y pense davantage et qu'il faut s'occuper ... Genre je vais oublier la mort de mon père comme ça et puis on ne va pas oublier car ça serait le trahir. Mais ça c'est faux! On n'oublie jamais, mais au début la moindre chose nous rappelle la personne, une parole de chanson, un père et sa fille dans la rue, un film, une série, un lieu... Mais après il y a de bons souvenirs qui ne seront pas teintés de douleur, parfois de nostalgie parfois un peu plus...
J'écris comme les mots me viennent, et j'espère être suffisamment claire pour vous aider, et pour être dans ce moment de partage.


Hors ligne Alou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #39 le: 06 Mai 2016 à 16:09:02 »
Merci à vous pour vos réponses, merci car je me sens moins seule dans cet horrible cauchemar !!! Souvent j'ai l'impression du point de vue de mon entourage que je suis folle, que je ne devrais pas réagir comme ça parce que pour eux la vie continue!!!! Du coup je me sens pas du tout comprise dans mon mal être !!!! Je me sens tellement vide...vide par l'absence de mon papa, vide de vie, je ne sais plus qui je suis !!!! Je suis très touchée par les histoires de chacune des personnes qui s'exprime sur ce forum, tant de personnes qui souffrent mais pourquoi pourquoi c'est horrible!!!!

Hors ligne Alou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #40 le: 08 Mai 2016 à 04:26:32 »
Comme chaque seconde qui passe je pense énormément à toi mon papa!!!! Je ne peux pas me dire que je ne vais plus te voir!!!!!

Hors ligne Fleur78

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #41 le: 08 Mai 2016 à 11:17:41 »
Je te rassure Alou tu n'es pas folle! et on réagit comme on peut on ne peut pas tout contrôler et surtout les sentiments après le décès de quelqu'un de proche.
Mais oui c'est vrai que peu de personnes, même de notre entourage, parvient à nous comprendre car on se sent seul dans notre douleur.  Pour autant il faut continuer à s'exprimer, à lâcher ses sentiments de tristesse, de colère, d'incompréhension, d'écrire ici ou pour soi, de craquer car on ne peut pas avancer en gardant tout ça pour soi.

Hors ligne Alou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #42 le: 08 Mai 2016 à 11:39:23 »
Un énorme merci Fleur pour ton soutien!!!! C'est horrible de se sentir incomprise dans sa douleur....on se sent déjà extrêmement perdu dans cette vie alors le fait de ne pas se sentir comprise ça donne une claque en plus !!!!

Hors ligne Alou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #43 le: 09 Mai 2016 à 22:10:13 »
Mon papa je t'attends chaque seconde qui passe je t'attends.... Les mois passent mais je ne te vois, je ne trouve pas!!!! Je ne peux pas me dire que tu ne vas pas rentrer c'est invivable pour moi!!!!! Je t'aime de tout mon coeur, du fond de mes entrailles!!!!

Hors ligne Lena

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 20
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis complètement perdue
« Réponse #44 le: 11 Mai 2016 à 18:33:36 »
Bonjour à tous, bonjour à toi Alou

La puissance de tes phrases m'émeut énormément. Je viens de perdre mon père, il y a un peu plus d'un mois, et c'est une blessure horrible, à vif, qui ne semble pas pouvoir se guérir un jour. Comment ton père t'a-t-il quitté? Était-ce imprévisible? Comme pour toi, je pouvais compter sur mon père, quoi qu'il arrive. Aurais-je été piégée en Australie, il aurait sauté dans le premier avion pour me rejoindre. Maintenant, je me souviens tant de lui me prenant dans ses bras, comme nous le faisions tout le temps, me disant
"Ma caille, même quand tu seras grande, tu me feras toujours des câlins?"
"Toujours Papa, t'inquiètes."

Moi aussi, comme tu dis, j'ai la rage par moment, je n'arrive pas à comprendre comment quelqu'un d'aussi fort, d'aussi aimant, passionné, intelligent et noble pouvait se faire faucher par un cancer si insidieux. Le même genre de maladie qui avait coûté la vie à son propre père. Et qui a failli emporter mon petit frère. Pendant les sept longs mois de sa maladie, à aucun moment je n'ai cru que mon père pouvait mourir. Mon petit frère avait huit ans lorsqu'il a guéri du sien, ce n'était qu'un enfant, là j'ai un père incroyable, solide, il en viendra forcément à bout aussi...

Qu'est-ce que j'ai mal parfois, de savoir que je vais continuer ma vie sans lui. J'ai 19 ans, j'ai encore besoin de lui. Même avec 30 ans de plus ç'aurait été le cas d'ailleurs... C'est horriblement dur de continuer comme si de rien n'était, avec des gens qui peinent à ne serait-ce qu'imaginer la déchirure que tu ressens. Pourquoi, papa? Bien sûr que tu n'avais pas envie de partir, je voyais tes larmes couler quand on pleurait autour de toi juste avant la fin, tant tu regrettais de ne pas rester avec nous!

J'ai peur, je me sens plus fragile, maintenant que les remparts entre mes frères et la mort s'écroulent les uns après les autres. S'il leur arrive quelque chose, y survirai-je? C'est déjà insupportable! Je rêve de leur mort parfois, c'est affreux! Et tout me rappelle mon père, tout. J'y pense sans arrêt, j'essaie de sentir sa présence, je me demande ce qu'il dirait s'il me voyait.

Ce n'est pas la vie qui continue, c'est leur vie, celle de chaque personne qui t'entoure, il y a des milliers de vie différentes, chacun veut protéger la sienne même si cela signifie de pas vouloir entendre parler de la mort. La mienne, comme la tienne, n'est pas brisée, elle a pris un virage énorme. Et je ne sais pas comment ça va tourner. J'ai aussi l'impression de marcher vers du rien tant l'absence de mon père me fait souffrir.  Je l'aime, à jamais!