Auteur Sujet: Impossible réalité  (Lu 103 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Alina7153

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Impossible réalité
« le: 29 mars 2021 à 22:44:13 »
Bonsoir à tous,

Avez vous déjà ressentie ça ? Ce matin j'étais perturbée. Ni triste, ni désespérée mais comme paniquée. J'attendais un coup de fil de ma mère,obligé aujourd'hui elle m'appelle !
Comme si maintenant on arrête toutes ces histoires, tout ça c'est faux et je vais l'avoir au téléphone ! Elle que j'avais chaque jours par messages ou au téléphone, voir même plusieurs fois par jours... J'avais une profonde conviction qu'elle allait m'appeler mais mon cerveau était perdue genre "elle est folle cette fille !!!"

Finalement j'ai continué à travailler comme si de rien n'étais cachant soigneusement mes émotions. Mais je me suis rendue compte ce soir que j'ai fais une erreure tellement grosse et bête. Rattrapable mais tout le monde va être au courant car tout le monde est en copie du mail...

J'ai qu'une envie me cacher dans mon coin et dire stop ! C'est dure, ça fait un moment qu'au boulot j'ai envie de crier STOP ! "heyyyy j' ai perdu ma mère y a 1 mois et demi et je gère comme je peux..." Mais je donne le change, je continue de m'investir autant que je peux. Je rentre fatiguée et les lendemains matins sont toujours compliqués.

Je me rends bien compte que parfois j'ai pas tout imprimé ! Des fois ça me saute à la figure. Quand je passe la journée au boulot avec mes œillères et que je relève la tête. Je me pause 5 minutes chez moi et là, la réalité reviens... Au fait j'ai perdu ma mère ! Et quelques larmes coulent

1 jour de plus...

Bon courage à tous

Hors ligne Julien

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 101
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • Nordtombe
Re : Impossible réalité
« Réponse #1 le: 02 avril 2021 à 10:06:10 »
Bonjour Alina,

Jour par jour la réalité se confond avec l'espoir. Il m'arrive parfois de me dire que je vais appeler ma grand-mère  pour lui raconter telle ou telle chose. Avant de réaliser que le coup de fil que je voulais donner ne pourra pas se faire. Alors je prends mon crayon pour tout de même lui raconter.
On a des mots pour une peine légère mais les grandes douleurs ne savent que se taire.

https://nordtombe.fr/accompagnement-et-aide-au-deuil

https://www.facebook.com/julien.demeocq