Auteur Sujet: Gros retour en arrière 2 ans après  (Lu 396 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne GP74

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Gros retour en arrière 2 ans après
« le: 25 Octobre 2017 à 22:29:57 »
Bonjour,

Je ressens un grand besoin de parler après avoir "fait le fort" (ou l'autruche) pendant plus de 2 ans.

Mon Papa, Michel, était un grand homme. Un de ceux, comme beaucoup, qui n'ont pas marqué l'Histoire mais qui ont marqué à leur échelle leur entourage : famille, amis, collègues... mais aussi tous les inconnus qui croisaient son chemin.

Mon Papa avait toujours le mot et le sourire adaptés à son interlocuteur. Il m'a tellement apporté et pourtant moi, une bonne partie de mon enfance et de mon adolescence, j'avais "honte" de ce papa pas comme les autres. Barbu, chevelu, très philosophe et plein d'humour, ouvert aux autres et à la beauté de ce Monde. Je n'avais pas réalisé que mon papa était juste normal, un être d'amour, ouvert, humaniste. Je m'en rendis compte un peu plus tard, à la fin de l'adolescence, vers 19/20 ans. J'ai pu lui exprimer mes excuses pour mes comportements et lui témoigner toute ma reconnaissance et mon amour.

A 20 ans, j'ai pris mon envol, et suis parti vivre à 900km de chez mes parents. J'en ai aujourd'hui 33. J'ai pris mon envol mais, là encore, mon Papa était là pour moi, à m'appeler toutes les semaines, à me rallonger presque tous les mois car je ne gagnais pas assez pour assumer toutes mes dépenses, à me réconforter alors même que je ne lui disais pas que ça n'allait pas...

Passent les années et, en mars 2015, mon Papa est victime d'un accident vasculaire cérébral... Il est hospitalisé en soins intensifs en neuro. Je quitte tout sur le champ et me rends en Bretagne pour l'accompagner et accompagner ma Maman, mon frère et ma soeur. Les séquelles de l'AVC sont lourdes : hémiplégie gauche. Quelques jours après, l'état de santé de mon Papa se péjore et il fait une septicémie. Coma. NDE. Impuissance de toute la famille, nous nous en remettons aux médecins anesthésistes de réanimation.

Après une semaine de coma mon Papa se réveille. Ouf!

Il récupère petit à petit, en réa, puis passe en soins continus. Après quelques semaines, transfert en centre de rééducation. Mon papa, âgé de 70 ans, fait preuve d'une énergie et d'une motivation qui en surprend plus d'un (kiné, médecins) et petit à petit, au bout de quelques mois, récupère l'usage de la marche avec le soutien d'une cane tripode. Il n'a pas retrouvé l'usage de sa main gauche. Le coma avait empiré les séquelles et les possibilités de récupération.

La famille est soudée autour de mon Papa. Pour ses 71 ans, en septembre 2015, nous allons tous ensemble au restaurant en bord de mer. Une très belle journée. Mon papa a monté les escaliers et a refusé de prendre l'ascenseur en fauteuil roulant! Nos compagnes à mon frère et moi sont présentes. Tout le monde est réuni, mon Papa est au milieu, les repères se reforment. La Vie semble reprendre une tournure positive et joyeuse.

Malheureusement, le 20 octobre 2015,un peu plus de 2 semaines après cette journée, et seulement quelques jours avant sa sortie prévue de rééducation (ma Maman avait carrément pris un appartement adapté pour les fauteuils roulants en prévision du retour à domicile), mon Papa adoré fait une chute dans le centre de rééducation. Hématome sous-dural. Opération in extremis. Coma. Long... Trop long... Après quelques semaines, mon Papa montre des signes de réveil. Mais... Ce n'est pas comme la première fois. Il doit subir une trachéotomie. Plus tout un tas de trucs pas marrants du tout... Nous sommes contre. Puis les médecins de réa nous expliquent qu'il n'y a pas le choix et que c'est temporaire... Nous acceptons...Transfert en soins continus... Puis retour au centre de rééducation... Dans un état de semi-éveil...

Arrive Noël que nous fêterons dans la chambre de rééducation... Papa semble très très fatigué... Il ne peut pas parler avec la trachéo... Il arrive quand même à me faire éclater de rire en me tapotant sur la tête avec une tige télescopique que je lui offre... Il est quand même là !

Le 31 décembre, à minuit et demi, j'appelle ma Maman pour lui souhaiter la bonne année 2016... Elle m'informe que Papa a été transféré au CHU. Son état se péjore. Mes souvenirs sont flous. En fait mes souvenirs de toute cette période sont flous. C'est bien la première fois que j'arrive à écrire quelque chose à ce sujet depuis tout ça.

2 jours après... le diagnostic... Je ne sais même plus. Ca me fait trop de mal de réessayer d'y penser. Mais je sais qu'à ce moment là le destin de mon cher Papa est fixé. Les médecins le retransfèrent en neurologie, le premier service dans lequel il est arrivé, pour... finir sa vie. Hors de question pour moi et ma famille. Nous avions eu une très mauvaise expérience avec ce service au sujet de ce qui a provoqué la septicémie en mars 2015. Dans le TGV direction la Bretagne, je contacte toutes les unités de soins palliatifs de la région et, par chance, j'arrive à trouver une place pour le soir même.

Mon Papa est transféré en soins palliatifs. Changement d'atmosphère. A mon arrivée, mon Papa est dans une grande chambre. Il n'y a pas de bips, pas de stress dans les couloirs, je suis reçu par le Médecin du service accompagné d'une infirmière, qui prennent le temps qu'il faut pour me parler. Comme mes souvenirs sont flous, je ne me rappelle plus ce que nous nous sommes dit. Je me rappelle seulement qu'elles m'ont dit que mon Papa était dans une sorte de comas et que je n'aurais pas la chance de pouvoir avoir de nouveaux échanges, même de regard, avec lui. Je quitte la salle... Et vais directement dans la chambre ou était mon Papa.

Je le vois, les yeux ouverts, le regard plus que bienveillant, je dirais... angélique... Il ne peut pas parler mais ce regard, qui fut le dernier, fut à la fois tellement fort, bienveillant, rassurant... et à la fois si déchirant. Une larme a coulé sur sa joue. Je ne décris pas trop car les souvenirs me reviennent. Mon cerveau a "effacé" ces images pendant presque 2 ans. Et aujourd'hui elles reviennent, et je me sens très mal. Comme si tout cela s'était passé hier.

Malgré l'accompagnement exceptionnel dont a fait preuve ma compagne, et quand je dis exceptionnel c'est que je ne trouve pas de mot plus fort, pendant toutes ces épreuves et après le décès de mon Papa, survenu le 17 janvier, je crois que je n'ai finalement pas fait le deuil de tout cela. C'est la raison de ma présence sur ce forum. Le médecin m'a diagnostiqué en récidive de burn-out hier et je ne m'en étais même pas rendu compte. Je perds pied alors que j'ai tout pour être heureux. Je suis jeune et heureux papa d'un petit garçon formidable, j'ai une femme formidable, un travail qui me plait mais dans une structure qui me plait moins, mais j'ai tout pour être heureux. Et je réalise aujourd'hui que quelque chose ne va pas. Du tout. Je ne suis plus comme avant toutes ces mésaventures douloureuses. J'ai voulu aller de l'avant mais j'ai négligé de faire un point sur ce qui s'est passé et je souffre d'un grand traumatisme. Le retour de boomerang est là, je suis triste et je ne sais pas pourquoi. Enfin en écrivant ces mots je sais pourquoi...

Dire que je pensais avoir fait le deuil de tout cela. Ca  fait mal...

Le docteur m'a prescrit un anti-dépresseur mais je ne veux pas prendre ça, j'ai peur d'être dépendant d'une molécule chimique qui modifie mes pensées.

Si vous pensez pouvoir m'aider, partager vos mots sur mes maux, je vous en remercie.
Merci de m'avoir lu.

Gwen

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1296
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Gros retour en arrière 2 ans après
« Réponse #1 le: 25 Octobre 2017 à 22:45:44 »
Bonsoir GP74
Si j'ai bien compris tu es papa récemment, est ce que tu as pense que de ta place  père tu te questionnés sue ta relation avec le tien et dont tu poursuis ce chemin de deuil si long
Ton père est parti tôt mais entouré c'est de mon point de vue un tel réconfort que pouvoir accompagner les siens
Mille pensées pour toi

Hors ligne anthonydelang

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Gros retour en arrière 2 ans après
« Réponse #2 le: 28 Novembre 2017 à 09:10:15 »
Salut GP74, je t'envoie un message privé, je vis quelque chose de très similaire :)