Auteur Sujet: Décès de ma maman  (Lu 743 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne crepeuze26

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Décès de ma maman
« le: 19 Septembre 2019 à 02:02:40 »
Bonsoir,

Aujourd hui ça ne vas pas du tout. Autant j ai des périodes où je gère plus ou moins autant aujourd hui c est très compliqué. Je ne fais que de pleurer.

J ai perdu ma maman il y a 1 mois et demi et de le voir écris me déchire le coeur... Je ne réalise toujours pas complètement comme si j étais encore en mode automatique.

Elle a été hospitalisée amener par les ambulanciers un mardi après midi alors que la veille au soir tout allait plutôt bien.
Je me suis dis elle va revenir comme d habitude un petit séjour max de 5 jours le maximum qu elle avait été hospitalisée pour un pneumo thorax donc là je me suis dit elle reviendra peut être demain une fois les examens fait....

Elle est partie et elle n est jamais rentrée  :'( :'( :'(

Elle a été hospitalisée pour une bronchopneumonie complique d un choc sceptique a cause d une foutue bactérie....

Ses organes ont decompensé tous les uns après les autres elle a été mise dans le coma artificiel et sous respirateur en 2h à peine après son arrivée.... un choc total.

Mon frère était avec elle aux urgences et elle était consciente et ensuite j arrive avec ma grand mère on nous dirige aux soins intensifs et là elle est dans le coma artificiel et sous respirateur intubee le choc on était pas au courant... de la voir ainsi je crois que jamais je m en remettrais.

Elle est sortie du choc puis elle s est remise à peu près de tous
ses soucis niveau organe....sauf qu elle a eu un soucis circulatoire.... mal irrigué au niveau des extrémités...les doigts et doigts de pieds ainsi que le bout des oreilles ont nécrose..... et on était pas au courant.... quand j ai demandé à l infirmière la raison du fait que ses mains et pieds étaient emballé....la réponse ? Bah ça c est parce que c est noir, il va falloir coupe...voilà la réponse..
comment dire la douleur que j ai ressenti a ce moment là.... passons

Elle a fini par sortir du coma toujours intubee et une énorme complication à fait son arrivée.... les intestins ont nécrose et là c était fini.... son ventre à enflé tellement enflé... Elle a été emmener au scanner puis remis dans le coma... pour qu on nous dise que c était la fin....

Ils ont arrêté les médicaments pour la tension... Elle est partie devant nous en 20 min.... son regard malgré le coma....Elle m.a regarde une dernière fois....quelle douleur et qu elle amour a ce moment là j'ai ressenti tellement de choses.... de voir la vie s arrêter dans ses yeux c était comme une bombe qui a explosé et emporté la vie...sa vie...et ma vie....ça fait 1 mois et demi et je me meurs sans elle.

Nous étions H24 ensemble, fusionnelle, on habitait ensemble avec mon frère.... Je ne sais pas comment vivre sans elle. Je sais qu elle est la quelque part mais sa présence physique me manque et j ai tellement mal sans elle. Je la revois dans chaque pièce chaque recoin de notre appartement.

Aujourd hui c est dur... Je l aime infiniment plus que l univers et elle a emporté une partie de moi.... si loin.... Je l aime et je souffre tellement... c est l épreuve de ma vie.... :'( :'( :'(

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de ma maman
« Réponse #1 le: 19 Septembre 2019 à 09:35:42 »
que vous dire? j'ai vécu la même chose avec mon père il y a deux ans et demi je comprends et soutiens votre douleur c'est infiniment dur
vous êtes en choc sidéral et c'est naturel, quand c'est aussi brutal c'est très compliqué
prenez le temps de faire les démarches d'enterrement si ce n'est pas encore fait, de pleurer votre maman, de vous faire soutenir,  dans un second temps je vous conseille de vous faire soutenir par un professionnel, les deuils violents et inattendus sont souvent suivis de soucis psychosomatiques pour ceux qui restent surtout vous au vu de votre excellente relation avec votre maman
venez ici parler d'elle vous faire soutenir on sera là
amitié
katrin

Hors ligne crepeuze26

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de ma maman
« Réponse #2 le: 19 Septembre 2019 à 20:53:05 »
Merci beaucoup pour vos mots qui me touche profondément et je suis désolée pour votre perte. Je vais me faire suivre c est prévu j avais vu la psy de ma maman qui m avait dit ainsi qu à mon médecin traitant qu elle était d accord de me suivre je m étais raccrochée à ça et finalement apte à 1h d entrevue elle ne veut plus me suivre comme si elle avait eu les réponses à ses questions en tant que médecin et le reste ça ne compte pas... je refais un essaie lundi 23 septembre 3 jours avant mon anniversaire à voir si ça m aide ou non je l espère sincèrement.

Oui nous avions une très belle relation parfois conflictuel car beaucoup l une sur l autre par nos passions commune et le fait d habiter sous le même toit mais s il n y avait pas eu ces embrouilles comme  dans toutes familles nous ne nous serions surement pas dit toutes ces belles choses si importante qui restent après.
Ah oui ? Comme quel soucis vous avez un exemple ? Je me sens comme videe, abandonnée elle est partie avec une partie de moi et je me sens vraiment au plus bas et par moment ça va plus ou moins car je lui ait promis de continuer et d avancer au mieux car elle nous a donné les clés qu il faut il suffit d appliquer mais c est si dur sans elle... un parent rien ne le remplace.... et le pire dans l histoire c est que ça fait 10 ans passé qu on se prépare pour mon père qui lui est toujours là mais dans un état dur... ma grand mère maternel a du se faire hospitalisé heureusement en ambulatoire la semaine passée et j ai eu vraiment beaucoup de peine de retourner à l hôpital même si ce n était pas exactement le même bâtiment mais de retourner sur les lieux et puis de voir ces médecins en blouse blanche c était si dur... chaque fois que j entend une ambulance mon coeur se serre si fort... j ai beaucoup de mal à me dire que je vais continuer à avancer dans un monde où elle n est plus...comment faire ? Comment se construire sans l être qui vous a donné la vie? Ça me paraît vraiment insurmontable...et pourtant des gens y arrivent mais je doute de cette capacité...je ne suis pas à toutes épreuves loin de là...

Hors ligne xmay

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de ma maman
« Réponse #3 le: 19 Septembre 2019 à 22:29:32 »
Bonsoir Crepeuze, je me sens démunie face à vos mots et vous adresse plein de courage dans cette épreuve. Pareil que Katrin je compatis à votre peine face à la brutalité du décès de votre maman. Tous vos ressentis et interrogations sont légitimes et normaux même si cela arrive en flot continu et incontrôlable ; j'admire votre capacité à pouvoir les exprimer dès aujourd'hui. Prenez soin de vous

Hors ligne crepeuze26

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Décès de ma maman
« Réponse #4 le: 20 Septembre 2019 à 00:50:12 »
Merci... je ne sais pas si j y arriverai mais je lui ait promis de prendre soin de moi et de donner le meilleur de moi même. Lorsque dans le coma artificiel pour la 2e fois, elle a réussi avant de partir d ouvrir les yeux pour me regarder une dernière fois... elle n avait pas peur de la mort je le sais, elle me disait qu elle ne voulait pas vivre vieille et elle disait aussi qu elle avait raccroché a la vie grâce à nous ses enfants.

Je continue de me dire qu elle a mis 2 pieds dans la vie grâce à mon frère et moi quand son papa est décédé d un refus de greffe cardiaque et que son frère de 13 mois d écart est décédé dans un accident de moto à 29 ans... elle ne voulait plus vivre jusqu a nous... Puis elle a mener sa mission a bien, son rôle de mère parfaitement, elle nous a élevé, donne les clés , rendu indépendant et parfois malgré elle, et elle s en ait allée.
Je vois très souvent depuis son départ des papillons, signe de liberté, de légèreté, j arrive à me dire que c est un signe qu elle m envoie, j en voit partout.

Depuis le jour où j ai choisi les fleurs pour la cérémonie, à la cérémonie et partout depuis... elle me manque tellement... Merci pour vos mots.

Bonsoir Crepeuze, je me sens démunie face à vos mots et vous adresse plein de courage dans cette épreuve. Pareil que Katrin je compatis à votre peine face à la brutalité du décès de votre maman. Tous vos ressentis et interrogations sont légitimes et normaux même si cela arrive en flot continu et incontrôlable ; j'admire votre capacité à pouvoir les exprimer dès aujourd'hui. Prenez soin de vous

Hors ligne xmay

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de ma maman
« Réponse #5 le: 20 Septembre 2019 à 09:37:31 »
Je vous comprends et je suis passée par les mêmes interrogations après le décès brutal de mon père. Le fait de me dire qu'il n'aurait pas supporté de vieillir m'a aidé à mettre de la distance avec ma douleur les premiers temps, quand il a fallu gérer les démarches et le retour à la vie quotidienne "normale". Il faut du temps pour remettre de l'ordre et du sens dans les pensées et les émotions, elles arrivent au fil de l'eau et changent au cours du temps. Il faut jongler entre ce qui est apaisant et ce qui ne l'est pas.

Malgré la douleur des derniers instants que vous avez vécu avec votre maman, vous puisez néanmoins des ressources qui sont tout autant de jalons pour la suite : elle avait également vécu des pertes et moments difficiles avant de vous donner naissance et de construire une vie familiale ; vous évoquez des papillons, c'est une image très belle et poétique. Si ces pensées sont apaisantes ou réconfortantes pour vous, n'hésitez pas à les accueillir, même si elles sont accompagnées de peine et de manque. Pour ma part, au début, un des signes a été la floraison d'un rosier jaune en plein mois de novembre.

Je vous envoie toutes mes pensées

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de ma maman
« Réponse #6 le: 20 Septembre 2019 à 09:55:15 »
je m'accorde à penser comme xmay vous avez déjà des clés pour avancer, votre maman a du bien travailler à faire de vous une femme forte c'est un cadeau inestimable
tout le monde n'a pas de soucis psychosomatiques mais cela peut être le manque de sommeil, ou un sentiment d'être en "veille" comme si le défunt devait revenir, avec une sensation d'irréel, cela peut prendre du temps, des soucis de douleurs d'estomac parfois...
le deuil est un processus complexe car il n'est pas linéaire, on avance et on pense aller parfois mieux, puis ça retombe, on se relève, on ne comprend pas pourquoi à cet instant on est tombé car aucun signe ou évenement extérieur ne le prédestinait, quand on sait ça on comprend qu'on traverse la période de deuil "classique" si tant est qu'il y en ait de classiques car chacune est personnelle, douloureuse,  moi je m'accroche à deux pensées, la première est que nos défunts ont asusi souffert de perdre leurs parents, c'est hélas le cycle de la vie et pourtant ils nous ont rendus heureux et ont été heureux depuis, certes avec le manque mais c'est aussi ce qui nous construit, donc on se doit et on doit à notre entourage de continuer, d'essayer d'être heureux ce qui finalement est bien l'objectif et la quête les plus compliqués à réaliser surtout dans un monde où tout est stress et rapidité,
ma 2e pensée est qu'on veut garder nos défunts pour nous égoistement, mais eux souffrent (quand ils sont malades) et finalement attendent d'être délivrés de leur souffrance, l'amour est d'accepter la perte pour leur soulagement à eux
mon père ne marchait plus depuis 3 mois, a passé 3 mois dans différents hôpitaux, ce n'était pas une vie
quand je vois les persoones âgées dans la maison de retraite devant chez moi que me conseillait son médecin à l'hôpital et que je vois des regards désepérés ou pires pour moi sans vie, résignés, mon père ne l'aurait pas voulu et je suis de plus en plus certaine qu'il a accompagné sa propre mort car il ne voulait pas de cette vie
écrire un livre sur le deuil m'a aidé, peut être pouvez vous rédiger un journal? livre? pour coucher vos souvenirs, faire vivre votre maman, je sais que ça m'a un peu aidé, et ce livre est au moins vivant pour ceux qui l'ont aimé et le lui rappellent
je vous embrasse
katrin

Hors ligne crepeuze26

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Décès de ma maman
« Réponse #7 le: 20 Septembre 2019 à 12:59:00 »
Oui elle ne voulait pas vieillir et elle a vécu beaucoup de choses avant de nous avoir et pas des plus simple.... Oui ces pensées viennent et partent plus ou moins intensément et c est pas forcément facile....

Jolie image aussi la vôtre. Ces papillons me suivent partout et je me rappelle qu en étant petit à notre chalet en montagne elle nous faisait découvrir les papillons et on les détaillait assis dans les champs. Elle me manque tellement. Je vais tâcher de prendre ses ressources comme une force mais c est très dur pour le moment.

Merci pour vos mots et courage à vous aussi.

Je vous comprends et je suis passée par les mêmes interrogations après le décès brutal de mon père. Le fait de me dire qu'il n'aurait pas supporté de vieillir m'a aidé à mettre de la distance avec ma douleur les premiers temps, quand il a fallu gérer les démarches et le retour à la vie quotidienne "normale". Il faut du temps pour remettre de l'ordre et du sens dans les pensées et les émotions, elles arrivent au fil de l'eau et changent au cours du temps. Il faut jongler entre ce qui est apaisant et ce qui ne l'est pas.

Malgré la douleur des derniers instants que vous avez vécu avec votre maman, vous puisez néanmoins des ressources qui sont tout autant de jalons pour la suite : elle avait également vécu des pertes et moments difficiles avant de vous donner naissance et de construire une vie familiale ; vous évoquez des papillons, c'est une image très belle et poétique. Si ces pensées sont apaisantes ou réconfortantes pour vous, n'hésitez pas à les accueillir, même si elles sont accompagnées de peine et de manque. Pour ma part, au début, un des signes a été la floraison d'un rosier jaune en plein mois de novembre.

Je vous envoie toutes mes pensées

Hors ligne crepeuze26

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Décès de ma maman
« Réponse #8 le: 20 Septembre 2019 à 13:19:54 »
Oui d ailleurs c est ce que je lui disais dans son lit d hôpital qu elle nous avait donné les clés qu elle pouvait être fière que maintenant c était à nous de poursuivre notre chemin et que ça allait aller qu elle pouvait partir sereine qu elle pouvait y aller au on s en sortira que ça sera dur mais qu elle ne se fasse pas de soucis pour ses enfants qu elle nous a tout mais vraiment tout donner et qu on l a remercie pour ça c est tellement précieux 

Oui vous avez raison elle a réussi à passer par dessus sa douleur pour nous élever et nous rendre heureux a nous de faire perdurer ce bonheur même si pour le moment on ne le voit pas il est en veille.
Ça m est arrive avant hier... j ai remarqué que je courrai partout pour plein de choses depuis le début, et quand j'ai eu un moment de calme là tout est retombé... mais j'ai cru que jamais j allais réussir à me relever... et j'ai du j ai puiser la force dans l amour que me porte nos animaux et je me suis relevée tant bien que mal.

Cette nuit j ai rêver qu elle venait avec moi faire les courses elle était habillée d une jolie robe celle qu elle aime beaucoup, elle était heureuse libre et légère elle souriait elle pouvait marcher sans douleur, elle était rayonnante. On dit souvent que lorsque qu on rêve de nos défunts c est que ça veut dire qu ils sont venu nous rendre visite et je me suis sentie apaisée et bien je suis sûr qu elle est venue me retrouver cette nuit....

Oui elle disait qu elle ne voulait pas vivre vieille mais elle a pas atteint 57ans... et je me disais que quand même elle vivrait plus vieille. Mais a quel prix... elle a eu tellement de soucis physique qui ont deteind sur le moral elle deprimait avait beaucoup de douleurs mais gérer plus ou moins et c est vrai que je me demandais comment ça allait finir car elle se détruisait avec l alcool et la cigarette en plus des médicaments qu elle avait pour sa dépression et ses soucis de santé mais je ne voyais pas la fin... elle buvait 3 bières le soir elle avait perdu beaucoup de poids en peu de temps elle craignait de recevoir des nouvelles négatives des organisations d aide et pourtant c était positif mais ça ne l a rassurait toujours pas même les bonnes nouvelles on aurait dit que plus rien ne lui faisait réellement plaisir même si elle disait le contraire c était plus pareil...

Mais LA nouvelle du dernier chaton mainecoon qu on a choisi ensemble la rendait tellement heureuse et je suis contente que ça soit arrivé avant et qu elle ait pu le connaître.

C est sur que ce n était pas une vie elle avait des vertiges elle ne pouvait plus sortir comme elle voulait ni aller boire un verre elle restait à la maison alors j invitait mes amies et je lui faisait a manger j ai cuisiner pour elle moi qui détestait ça mais ça l a rendue heureuse alors je l ai fait de bon coeur.

C est encore trop tôt de se dire que oui elle est mieux là où elle est même si c est la vérité mais elle aurait jamais voulu vivre en maison ni vieillir a plus pouvoir faire ce qu elle voulait. Elle ne voulait pas être dépendante.

C est une femme forte et elle ne voulait pas être aidée même par nous c était compliqué alors amputée des 4 membres et d une partie des oreilles et ne pouvant rien faire par elle même... elle serait morte de chagrin.

Ah oui un livre bravo. Je suis quelqu un qui écrivait beaucoup je pense m y remettre mais c est vrai que de l écrire c est l accepter du moins le réaliser et je n en suis pas encore tout à fait là.

Oui ce n est pas une vie ces hôpitaux et les maisons de retraite parfois voir ses habitant si triste... ça me désole aussi. Je suis désolée pour ce que vous avez du vivre et pour la perte de votre papa.

ah oui c est sur on veut les avoir pour nous mais à quel prix...

Je vous embrasse aussi


je m'accorde à penser comme xmay vous avez déjà des clés pour avancer, votre maman a du bien travailler à faire de vous une femme forte c'est un cadeau inestimable
tout le monde n'a pas de soucis psychosomatiques mais cela peut être le manque de sommeil, ou un sentiment d'être en "veille" comme si le défunt devait revenir, avec une sensation d'irréel, cela peut prendre du temps, des soucis de douleurs d'estomac parfois...
le deuil est un processus complexe car il n'est pas linéaire, on avance et on pense aller parfois mieux, puis ça retombe, on se relève, on ne comprend pas pourquoi à cet instant on est tombé car aucun signe ou évenement extérieur ne le prédestinait, quand on sait ça on comprend qu'on traverse la période de deuil "classique" si tant est qu'il y en ait de classiques car chacune est personnelle, douloureuse,  moi je m'accroche à deux pensées, la première est que nos défunts ont asusi souffert de perdre leurs parents, c'est hélas le cycle de la vie et pourtant ils nous ont rendus heureux et ont été heureux depuis, certes avec le manque mais c'est aussi ce qui nous construit, donc on se doit et on doit à notre entourage de continuer, d'essayer d'être heureux ce qui finalement est bien l'objectif et la quête les plus compliqués à réaliser surtout dans un monde où tout est stress et rapidité,
ma 2e pensée est qu'on veut garder nos défunts pour nous égoistement, mais eux souffrent (quand ils sont malades) et finalement attendent d'être délivrés de leur souffrance, l'amour est d'accepter la perte pour leur soulagement à eux
mon père ne marchait plus depuis 3 mois, a passé 3 mois dans différents hôpitaux, ce n'était pas une vie
quand je vois les persoones âgées dans la maison de retraite devant chez moi que me conseillait son médecin à l'hôpital et que je vois des regards désepérés ou pires pour moi sans vie, résignés, mon père ne l'aurait pas voulu et je suis de plus en plus certaine qu'il a accompagné sa propre mort car il ne voulait pas de cette vie
écrire un livre sur le deuil m'a aidé, peut être pouvez vous rédiger un journal? livre? pour coucher vos souvenirs, faire vivre votre maman, je sais que ça m'a un peu aidé, et ce livre est au moins vivant pour ceux qui l'ont aimé et le lui rappellent
je vous embrasse
katrin