Auteur Sujet: Décès de ma maman  (Lu 760 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Ninie77

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Décès de ma maman
« le: 26 Mai 2019 à 23:46:50 »
Bonsoir à tous, je viens vers vous ce soir, car je n’en peux plus... il y a 7 mois demain, le 27 octobre 2018 je perdais ma maman âgée de 49 ans décédé suite à un cancer du poumon diagnostiquée 3 semaines avant son décès...
J’ai 22 ans et je vie toujours chez mes parents, j’allais tout le temps auprès d’elle, mais ce soir là quand elle est décédé s’est allez tellement vite... nous avons appeler les pompiers, samu ils nous ont enmener aux urgences et 4h d’attente sans la voir et on nous annonce qu’elle est décédé... arrêt cardiaque et respiratoire, ils nous ont refuser de la voir car elle était intubé...
J’ai pris énormément de recule depuis son décès, la vie ne sera plus jamais la même, quand on perd sa maman a 22 ans.... mais j’ai trop de mal à vivre sans elle!!!  J’ai egalement perdu ma grand mère maternel, 3 mois après ma maman... elle n’a pas supporter le décès de sa fille...  Aujourd’hui, s répercute pas mal sur la santé, j’ai perdu pas loin de 10kg et depuis quelque jours je suis arrêter et sous antidépresseur anxiolytique .... Je ne sais plus comment faire !! S’il vous plaît, si vous avez vécu quelque chose de similaire contacter moi.... Merci à tous !!

Hors ligne MissSunshine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de ma maman
« Réponse #1 le: 07 Septembre 2019 à 01:22:51 »
Bonjour,

J’ai perdu ma maman à 24 ans (1 mois avant mon vingtaine anniversaire). Elle avait une grave maladie des poumons depuis des années. Elle enchaînait les séjours à l’hôpital mais elle était tellement forte qu’elle s’en sortait toujours. C’était une véritable battante. Quand elle est décédée en septembre 2017 cela nous a tous pris de court, elle qui était si forte. Tout est arrivé si vite. On a l’a transporté à l'hôpital pour détresse respiratoire, on nous a dit qu’elle avait été transporté en soins intensifs et qu’il avait peu d’espoir qu’elle s’en sorte cette fois. Ça nous a fait comme un coup de massue. En l’espace de quelques jours son état s’est véritablement détérioré et elle est décédée. Je vivais avec mes parents quand tout cela est arrivé, j’etais très proche de ma mère, on était fusionnels. J’ai perdu la personne à qui je disais tout, elle était ma confidente. Deux ans après la douleur est moins vive mais elle manque toujours terriblement. J’ai perdu une partie de moi et certains jours c’est dur de se dire qu’elle ne reviendra jamais. J’ai connu les insomnies et les cauchemars mais il faut continuer, s’accrocher pour ceux qu’ils restent et pour soi même aussi. Nos mères nous aurait voulu heureuse et en bonne santé. Il faut tout faire pour les rendre fières de nous même si la douleur par moment est trop forte

Hors ligne Bossstilx

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de ma maman
« Réponse #2 le: 18 Septembre 2019 à 11:55:02 »
Это легко понять. Владелец текста резюме отлично.

Hors ligne crepeuze26

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Décès de ma maman
« Réponse #3 le: 20 Septembre 2019 à 00:56:35 »
Bonjour,

J’ai perdu ma maman à 24 ans (1 mois avant mon vingtaine anniversaire). Elle avait une grave maladie des poumons depuis des années. Elle enchaînait les séjours à l’hôpital mais elle était tellement forte qu’elle s’en sortait toujours. C’était une véritable battante. Quand elle est décédée en septembre 2017 cela nous a tous pris de court, elle qui était si forte. Tout est arrivé si vite. On a l’a transporté à l'hôpital pour détresse respiratoire, on nous a dit qu’elle avait été transporté en soins intensifs et qu’il avait peu d’espoir qu’elle s’en sorte cette fois. Ça nous a fait comme un coup de massue. En l’espace de quelques jours son état s’est véritablement détérioré et elle est décédée. Je vivais avec mes parents quand tout cela est arrivé, j’etais très proche de ma mère, on était fusionnels. J’ai perdu la personne à qui je disais tout, elle était ma confidente. Deux ans après la douleur est moins vive mais elle manque toujours terriblement. J’ai perdu une partie de moi et certains jours c’est dur de se dire qu’elle ne reviendra jamais. J’ai connu les insomnies et les cauchemars mais il faut continuer, s’accrocher pour ceux qu’ils restent et pour soi même aussi. Nos mères nous aurait voulu heureuse et en bonne santé. Il faut tout faire pour les rendre fières de nous même si la douleur par moment est trop forte

Je suis désolée pour votre perte, mon histoire est similaire à la vôtre sauf que ma mère n a jamais fait de séjour à l hôpital pour ses poumons à part une pneumonie suite à un pneumo thorax mais ça c était clairement un accident...

Le lundi soir ça allait, le mardi à 17h elle était intubee aux soins intensifs... elle a fait un choc septique par dessus sa bronchopneumonie, elle s en ait sorti pourtant mais elle en a fait un 2e et elle n a pas survécu.

Je vis actuellement là où nous vivions tous avec mon frère et ma maman... j étais H24 avec elle, elle ne travaillait plus et ça a été la dégringolade jusqu au décès encore inconcevable pour moi.

Je vous souhaite bien du courage à vous et votre famille