Auteur Sujet: Une maman très présente  (Lu 409 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pierrotlune

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Une maman très présente
« le: 05 Mai 2019 à 18:42:00 »
Bonsoir.

Quand j'ai perdu ma maman il y a un peu plus d'un mois, j'ai été très affecté (au même titre que mes soeurs et mon frère d'ailleurs). Je vivais avec elle, à 84 ans (bientôt 85) elle ne supportait plus de ne plus pouvoir faire ce qu'elle avait toujours aimé faire, et cette perte d'autonomie lui était difficilement supportable.

Alors je l'aidais, j'étais très présent pour elle, comme elle l'avait été pour moi durant toute ma vie. Trop peut-être ? C'est vrai que nous étions proches, autant qu'une mère et son fils puisse l'être, et son départ m'a bien évidemment secoué car il a crée une perte, un vide par rapport à l'attachement. Ma maman était très maternelle, protectrice, d'où la douleur...
Parfois je me dis que son départ m'a obligé à "grandir", avancer, réaliser que désormais je devenais "réellement" adulte, et plus symboliquement comme avant...
En ce moment mon corps m'envoie des messages, des douleurs qui viennent m'interpeller sur la parole, je sais que je dois en parler davantage, et c'est ce que je fais, notamment auprès de la psychologue qui me suit. A 51 ans je réalise que j'ai passé une bonne partie de ma vie à me préoccuper de mes parents, et notamment de ma maman, en occultant peut-être une partie de la mienne. Bien évidemment j'aimais énormément ma maman, mais je réalise cela également au milieu de la douleur de la perte...

J'étais un enfant vite apeuré, anxieux, et l'adulte que je suis l'est toujours. J'ai déjà entendu cette phrase que je trouve très juste : il faut apprendre à se séparer pour grandir, quel que soit notre âge. Mais dans le cas d'un deuil ce n'est pas évident, il faut aussi apprendre à considérer cette séparation comme définitive, contrairement au passage entre l'enfance et l'âge adulte où nous savons que nos parents seront là, sans se rendre vraiment compte qu'un jour viendra où ils ne le seront plus.

Je tenais à vous dire que je suis quelqu'un qui est assez attaché à la spiritualité, et je crois que mes parents sont encore là, d'une façon subtile évidemment, mais cela m'aide à cheminer. Toutefois cela ne m'empêche pas de ressentir la douleur de la perte, mais au bout du compte je me dis que l'amour domine, quoi qu'il advienne.
Et cela ne m'empêche pas d'avoir mal, et d'avoir besoin de partager.
« Modifié: 05 Mai 2019 à 18:44:49 par Pierrotlune »

Hors ligne ProfondeSolitude

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Une maman très présente
« Réponse #1 le: 06 Mai 2019 à 20:16:09 »
Bonsoir Pierrotlune,

Nos parcours sont similaires même si ma maman est décédée il y a quelques années maintenant...

Moi aussi, ma maman et moi vivions  dans la tendresse, l'attachement et un amour intense  :) et tout comme toi je la sens vivre auprès de moi, même si c'est de manière différente   :)

Tout comme toi, j'ai mis toutes les capacités de mon cœur et de mon esprit afin que ma maman puisse vivre jusqu'au derniers instants des moments de joies malgré sa santé très diminué qui à elle aussi lui était insupportable...

Ton deuil est tout récent... "grandir" "avancer" devenir "réellement" adulte, puis je me permettre de te poser la question des changements qui te font le ressentir si vite ? Moi je ne pense pas en être encore arrivé là  ;) même si un cheminement et un avancement positif...  ;)

Mais, j'ai toujours mal, et le partage donne sens à notre vie sur cette terre :)

Je te souhaite une excellente soirée ainsi qu'à tous et toutes  :-*

Hors ligne Pierrotlune

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une maman très présente
« Réponse #2 le: 06 Mai 2019 à 23:08:14 »
Bonsoir "ProfondeSolitude".

Je ne sais pas, c'est ma façon de traverser ce deuil, je suis à la fois bouleversé par la perte et très philosophe quand au cheminement qui est le mien...  Ce qui ne m'empêche pas de rechercher le partage, car bien sûr cette perte m'a beaucoup ébranlé.

Oui c'est vrai, cela donne sens à notre vie sur cette terre, nous sommes faits pour partager, mais chacun de nous vit cela aussi intérieurement, avec sa vision de la vie et ses principes. Une maman c'est la première personne qui a compté pour nous, généralement, et quand elle part c'est un déchirement, alors il nous faut puiser en nous la force de croire, et de garder la précieuse flamme de vie qu'elle nous avait transmise...

J'espère que tu réussiras à mieux vivre cette perte, ma maman était également très tendre, elle était hypersensible, je garde ces souvenirs en moi comme des trésors, et je crois que cela me réconforte, un peu.

Et je crois que "grandir" c'est cela, accepter les plus belles choses, devenir une personne épanouie pour rendre hommage à cet amour qu'elle m'a donné. Mais malgré tout ma peine est intacte, ma douleur aussi, il faut juste du temps pour que cette douleur et cette peine se transforment en un amour éternel, apaisé.

J'espère que nous pourrons encore échanger, ce sera avec plaisir, et je te souhaite de tout coeur de trouver des réponses dans les partages...
 :)

A bientôt j'espère.

« Modifié: 06 Mai 2019 à 23:09:55 par Pierrotlune »